AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Lun 30 Juil 2012 - 12:18

*Rebecca ne pouvait pas le rejoindre, le capitaine blessé allait devoir se débrouiller seul le temps d'avoir des soins.*

Enrico - Bien reçu, je vais me débrouiller.Terminé!

*Trois nouvelles galeries s'offrait à lui, à vrai dire ces galeries n'offraient visiblement rien de bien intéressant pour les STARS, la saleté environnante ne laissait pas imaginer de possibilités de laboratoire dans cette zone précise.Ce que les policiers recherchaient devaient donc se trouver bien plus loin. Parmi ses trois nouveaux choix possibles Enrico prit la galerie du milieu, celle ci le mena à une porte verrouillée dont il ne disposait de la clef.*

Si cette porte est verrouillée c'est que Rebecca à pris l'un des deux autres tunnels.

*Il fit marche arrière et prit le premier couloir, celui-ci bifurqua rapidement à angle droit,puis un nouveau croisement en Y apparaissait.*

Bon sang je ne vais jamais la retrouver, dans tout ce labyrinthe!!

*Le sole avait été humidifié à cet endroit et de la boue c'était formée,Enrico examina les traces de pas qui se dévoilaient.Deux grosses pointures s'étaient dirigées de là où il venait et deux autres bien plus espacé, signifiant probablement qu'ils courraient se dirigeait vers la droite.Deux des empreintes était similaire par la taille et par le motif, l'autre pieds paraissait bien plus petit.*

Sans doute Rebecca.

*Il suivit donc la direction, au moins pas mal de possibilités avait été écarté et le capitaine pensait bien se trouver sur le bon chemin.Sa seconde radio émit un signal.*

White - La caméra exterieur à detecté un flic seul pénétrant par l'escalier principale,Il est impossible d'aller à l'étage "-2" sans la clef d’accès, j'envoie deux hommes, rejoignez les devant la grille situé devant les autres escaliers et tachez de découvrir ce qu'il fait là.Terminé.

Enrico[radio Umbrella]*masquant le combiné pour étouffer sa voie.* - Bien recu je me rends au point de rendez vous! Terminé.

Un policier...???Stan...???

Enrico[radio STARS] - Ici bravo 1, un policier c'est introduit dans le complexe selon l’ennemie,il s'agit peut être de Stan! Infos selon leur radio que j'ai récupéré.Il envoie deux mecs près de la grille là ou tu te trouves, je dois les y rejoindre.Je me suis fais passer pour type que j'ai buté.Soit prudente j'essaye de te rejoindre, je suis visiblement sur la bonne voie.Terminé.

INVENTAIRES : beretta, magnum, couteau, grenades, lampe torche,radio STARS,radio Umbrella, clef de casier,clef violette,clef à tête de chien, manivelle à bout carré et munitions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Lun 30 Juil 2012 - 16:51

* Son coeur battait la chamade tandis qu'elle se cachait dans l'obscurité, éteignant sa lampe torche. Mais ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était que l'homme attaché au sol se mette à retrouver l'envie de parler. *

HOMME : - Par ici ! Par ici ! Au secours !

* Mince, elle aurait aussi dû bâillonner cet ingrat qui allait la faire repérer de façon certaine. Rebecca aurait donné n'importe quoi pour se fondre dans le mur à cet instant. Ses yeux envoyaient des éclairs et elle aurait achevé l'inconnu sur place si cela eut été possible. Et comme pour ne rien arranger, Enrico choisi ce moment pour lui envoyer un message radio *

ENRICO : - Ici bravo 1, un policier c'est introduit dans le complexe selon l’ennemie,il s'agit peut être de Stan! Infos selon leur radio que j'ai récupéré.Il envoie deux mecs près de la grille là ou tu te trouves, je dois les y rejoindre.Je me suis fais passer pour type que j'ai buté.Soit prudente j'essaye de te rejoindre, je suis visiblement sur la bonne voie.Terminé.

* Elle ne répondit rien, partagée entre le soulagement de revoir bientôt ses deux amis et l'angoisse des hommes qui arrivaient. Elle entendit alors un bruit métallique suivit d'un chuchotement masculin *

?? : - Hé ? Hé ? Il y a quelqu'un ?
HOMME : - Oui je suis là ! Aidez-moi ! Ces salauds m'ont laissé ici !


* Mais Rebecca avait déjà reconnu la voix de Stan et sortait de l'ombre pour aller à sa rencontre. Le soulagement se voyait sur le visage des deux agents. *

STAN : - Bon sang qu'est-ce que vous fabriquez ? Il faut se casser d'ici c'est trop dangereux !
- Je sais. Enrico vient de me dire que deux hommes de la corp. arrivent pour te neutraliser. Je vais me cacher dans l'ombre et essayer de viser juste, avec un peu de chance l'effet de surprise nous laissera le temps d'en abattre un.


* Stan la regarda, l'air grave. *

STAN : - Tuer ? Rebecca je ne te savais pas si définitive.
- On n'a pas le choix, ils ne vont pas venir pour prendre le thé avec toi alors prépare toi, fais de ton mieux et j'essaierai de te couvrir. Ils ne savent pas que je suis là.... je reviens.


* Elle courut vers l'inconnu qui la vit arriver en la suivant du regard. *

HOMME : - Ho ! Tu fais quoi là ?

* Mais pour toute réponse, Rebecca lui asséna un coup de crosse derrière le crâne. Le geste lui coûta un effort certain car elle n'avait pas pour habitude de violenter des gens sans défense mais il en allait de la survie des agents. Elle revint précipitamment près de Stan et se cacha dans l'ombre. *

- Enrico est en route mais il est blessé, je vais faire ce que je peux pour te sauver la mise, essaie de les maintenir dans mon champ d'action puisque je suis bloquée par la porte.
STAN : - Ok, mais fais attention à toi Rebecca.


* Elle hocha la tête avec détermination et profita de sa relative invisibilité pour ajuster son tir, pariant sur un côté des escaliers. Stan se mit en position, comptant lui aussi sur l'effet de surprise. Les deux agents se firent silencieux lorsque les deux hommes arrivèrent à quelques mètres d'eux, seulement armés de pistolet et probablement d'un gilet par balles sous leur chemise de sécurité. *
* Stan fit feu le premier, envoyant l'un des hommes sur les fesses au bas du premier escaliers. Le temps que le second se retourne et comprenne ce qui venait de se passer, Rebecca intervint, tirant une première balle dans le cou de l'homme, puis une seconde qui alla s'écraser dans le gilet par balle, près de la clavicule. Le corps mou retomba comme une poupée de chiffon dans les escaliers où deux autres coups de feu retentirent, suivit d'injures viriles. *
* Quelques secondes de silence et Stan réapparu aux barreau de la porte, le visage en sueur mais très concentré. *

STAN : - Les coups de feu vont surement donner l'alerte, il doit y avoir des caméras de surveillance partout. Il ne faut pas rester là !
- Je suis coincée je ne peux pas sortir je suis perdue ici et il n'y a pas de sortie qu'en passant par cette porte !


* Stan se massa les tempes quelques secondes, soucieux. *

STAN : - Bordel de merde et Marini qui est blessé... Je ne peux pas vous laisser là, je vais essayer de m'infiltrer dans les labos, trouver de quoi ouvrir cette foutue porte ! Nos Talkies doivent avoir retrouvé leur fréquence maintenant que nous sommes plus proches. On reste en contact ! Et surtout essaye de restez en vie Reb', je n'ai pas envie de ramener ton cadavre au commissariat.

* Mais avant que Rebecca ait pu dire quoi que ce soit, l'agent tourna les talons et s'enfonça dans les ténèbres, passant au-dessus des corps ensanglantés des deux gardes. La situation était de pire en pire. Elle n'avait même pas eu le temps de lui dire que des monstres se promenaient peut-être dans l'enceinte. *
* Elle se mordit la lèvre et pressa le bouton de sa radio afin d'informer son capitaine des derniers évènements. Sa voix tremblait de peur autant pour elle que pour Stan. *

[radio] - Enrico, Stan vient de me rejoindre mais je suis toujours bloquée par la porte. Nous avons abattu deux hommes de la sécurité et Stan est reparti fouiller le bâtiment à la recherche d'une solution pour ouvrir la porte. En attendant j'ai assommé notre agent de maintenance car il braillait comme un bébé et aurait pu nous faire repérer. Je vais essayer de faire quelques pas pour aller à ta rencontre. Comment va ton bras ? Terminé.


INVENTAIRE REBECCA : M92F - quelques chargeurs - Trousse de soin et kit de premiers secours. - Lampe torche - - Clé non identifiée
INVENTAIRE STAN : M16 - Couteau de combat - Chargeurs - lampe torche

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Lun 30 Juil 2012 - 22:01

*Le Capitaine reprit sa route, la douleur se faisait de plus en plus forte et à chaque battement de son coeur son biceps le faisait souffrir d'avantage tel une pompe lui envoyant un coup de massue dans le bras.Il ralentit la cadence pour essayer de retrouver un rythme cardiaque moins violent.Une nouvelle bifurcation se tenait devant lui, mais cette fois ci pas de trace au sols.*

Je n'y arriverais jamais à temps !

*À cet instant plusieurs coup de feu éclatèrent, pour le coup il en avait le coeur net le bruit venait de la gauche il se hâta au cas ou d'autres bifurcations viendraient le perdre.Puis au bout de quelques mètres le silence fût.Il continua à avancer et son oreillette fit jaillir la voie de sa partenaire:*

Rebecca [radio] - Enrico, Stan vient de me rejoindre mais je suis toujours bloquée par la porte. Nous avons abattu deux hommes de la sécurité et Stan est reparti fouiller le bâtiment à la recherche d'une solution pour ouvrir la porte. En attendant j'ai assommé notre agent de maintenance car il braillait comme un bébé et aurait pu nous faire repérer. Je vais essayer de faire quelques pas pour aller à ta rencontre. Comment va ton bras ? Terminé.

Enrico [radio STARS] - Bonne nouvelle! Je ne vais pas très bien, je ne dois pas être de loin de vous! J'ai trouvé une clef complexe sur le corps du gardien, elle pourrait sans doute nous aider!Terminé

*En effet les deux types étaient bien venu par quelques part et si l'autres type avait voulu furie par cette porte à barreaux, c'est que la clefs que procédait Marini ouvrirait probablement cette porte.Enrico était en sueur un spray de premier secours aurait été le bien venu...Il continua quelque pas et l'autre radio se mit en marche.*

White [radio Umbrella] - Vous en êtes où ?

Enrico [radio Umbrella] - Les deux autres ne s'en sont pas sortie, mais je l'ai eut il respire encore !

White [radio Umbrella] - Amenes le qu'on l'interroge en bas !

Enrico *essoufflé* [radio Umbrella] - Négatif , dans l'état où il est il n'irait plus bien loin, je l'interroge sur place.Terminé.

*Encore quelques mètres en titubant et le capitaine retrouva son agent à la croix rouge, il s'effondra sur le sol et usa de ses dernières forces pour balbutier quelques mots:*

Enrico - Dans ma po...o...oche....*avant de perdre connaissance, emporté par une montée de température...*

INVENTAIRES : beretta, magnum, couteau, grenades, lampe torche,radio STARS,radio Umbrella, clef de casier,clef violette,clef à tête de chien, manivelle à bout carré et munitions

HJ: rassures toi le topic est loin d’être terminé , je compte bien sûr sur tes talents d’infirmière Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mer 1 Aoû 2012 - 16:32

hj : Voici comme demandé un plan de situation basique. Les deux escaliers s'enfoncent dans le sol mais rien n'interdit de reprendre un autre escalier pour remonter un peu plus loin. Stan est donc parti sur la gauche dans les labos, et toi tu arrives d'en bas à droite. J'espère que c'est plus clair ainsi Smile La lourde porte en métal est elle du même type que certaines portes que l'on voit dans le jeu à l'entrée du parc ou du de la cour du commissariat par exemple.

dj :

* Le silence, toujours aussi inquiétant, semblait ne jamais connaître de fin. Jusqu'à ce que la jeune STARS vit apparaître une silhouette dans la pénombre. Elle le vit tituber et se précipita vers lui en reconnaissant son capitaine. Elle l'éclaira de sa lampe torche et vit qu'il n'avait vraiment pas l'air bien, il était pâle comme un linge et son front brûlant témoignait de la température. *
* Elle le fit s'asseoir avec douceur le long d'une paroi, à un endroit jugé un peu moins sale qu'ailleurs. Mais avant qu'elle n'ait pu faire quoi que ce soit Enrico perdit connaissance en bredouillant quelques mots quasiment incompréhensibles. *

ENRICO : - - Dans ma po...o...oche....

* Rebecca fronça les sourcils, il avait parlé si faiblement qu'elle craignait avoir mal entendu. La Po, la Po quoi ? La poitrine ? La balle était arrivée dans son bras. Elle n'y comprenait rien et l'urgence de la situation lui emmêlait les pensées *
Bon il y a plus urgent que ça pour le moment....
* Ellle s'agenouilla avec précipitation et pris dans le kit de sa ceinture un [url)http://the-last-escape.biohazardfrance.net/bh_zero/objets/images/spray.jpg]produit désinfectant[/url], du coton et de la gaze. Par chance la balle était ressorti (hj : je ne me souviens plus mais je crois qu'elle est sortie, sinon j'éditerai lol) et l'infirmière n'aurait pas à aller la rechercher elle même. Une tâche peu compliquée mais qui pouvait être douloureuse pour celui qui la subissait s'il n'était pas sous anesthésiant. Elle fit donc le nécessaire, désinfecter et bander la plaie pour stopper le saignement. Mais une fois terminé Enrico n'était toujours pas revenu à lui. Il aurait fallu lui administrer un cachet de paracétamol mais elle avait besoin qu'il se réveille pour ne pas prendre le risque de l'étouffer en l'avalant. Elle se redressa et contempla son capitaine toujours inerte. *
Bon alors, qu'est-ce qu'il a bien voulu me dire ?
* Elle regarda autour d'elle comme si la vieille porte rouillée allait lui donner la réponse. Ce qui n'arriva pas, évidemment. L'infirmière reporta alors son attention sur son capitaine et l'examina du regard. C'est alors qu'elle fit l'éclat d'un objet métallique luire à demi sorti de la poche entrouverte d'Enrico. A bien y regarder de plus près, c'était une grosse clé un peu étrange. *
Dans ma po... poche ! Mais oui !
* L'objet avait dû s'échapper lorsque le capitaine c'était écroulé puis quand l'infirmière l'avait manipulé pour le soigner. Elle tira la clé avec espoir et souffla à l'attention de son capitaine qui ne pouvait pas l'entendre. *

- Merci Capt'ain !

* Puis elle se dirigea vers la porte. A ce moment là, sa radio se mit à grésiller et diffusa la voix aigüe d'un Stan affolé. *

STAN [radio] - Putain de merde je suis piégé !! Je suis dans une salle et ya une saloperie de truc vert, comme un crapeau, qui est sorti de nul part. Haaaa !!! Venez m'aider !!!! Ils sont 2 et je suis coincé ici la porte s'est verrouill.....

* Il y eut un bruit de tir, une rafale. De nouveau cris, puis la radio fut coupée. Paniquée, Rebecca ne savait pas quoi faire. Elle se dépécha d'essayer la clé dans la serrure mais sa main tremblait tant qu'elle peinait à l'insérer. Elle ne pouvait pas laisser Enrico ici, mais elle ne pouvait pas non plus laisser Stan. Par chance le lourd verrou fini par pivoter et la porte s'ouvrit légèrement dans un grincement indiscret. Au diable la discrétion ! *
* Rebecca couru vers son capitaine et commença à le remuer doucement pour le faire revenir à lui. Il avait untérêt à avoir une bonne santé pour revenir à lui et repartir à l'assaut dans la foulée. L'infirmière espérait qu'il en serait capable. *

- Enrico... ouhou... Enrico il faut revenir maintenant....

* Malgré ses efforts pour parler de manière douce, elle ne parvenait pas à masquer sa panique. *


hj : Voilà comme ça on n'ira pas voir s'il y a vraiment la sortie sur la droite. Pas maintenant en tout cas Wink En revanche Stan ne doit pas mourir, on doit arriver avant qu'il ne meurt et régler le compte des hunters s'il ne s'en est pas chargé avant. A voir dans le jeu. Smile

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Sam 11 Aoû 2012 - 12:32

Hj: excellent ton plan, comme j'ai vu que tu t'absentais j'ai pris mon temps.Pour ce qui suit j'ai supposé un minimum de tes agissements.Dj:

*Apres quelques instants d'inconscience Enrico revint à lui, Rebecca était au près de lui.Elle pris connaissance de son état de santé selon lui, mais ça n'allait pas fort.Elle expliqua brièvement la situation avec Stan qui venait de les rejoindre,mais déjà pris au piège et les hunters à ses trousses.Enrico lui demanda en balbutiant une plante, un spray ou un médoc, il était trop faible, le poison cumulé avec la balle avait fait des dégâts.Il ne pourrait pas se relever de suite pour affronter les hunters, auquel cas il signerait sont arrêt de mort assurément.Encore bien trop faible il désigna du doigts ses quatre grenades attachés à sa veste bordeaux, il s'en saisit de deux explosives et les tendit à l'agent Chambers.*

Enrico - Tiens voilà deux grenades à fragmentation, ça pourra t'aider contre les hunters.Je vais devoir rester ici un moment pour récupérer.On reste en contact radio!

Stan [radio] - Ça va plus ici! Besoin de renfort immédiat ! J'en ai buté un mais deux autres viennent d'arriver !Ils sont trois maintenant! Je ne tiendrais pu bien longtemps!

*Visiblement Rebecca n'avait pas le choix, elle allait devoir se débrouiller sans son capitaine.Marini lui fit un signe du pousse pour lui redonner un peu de courage.La jeune femme s’éloigna, Enrico patienta quelques instants que les pilules et autres procéder médicale que la jeune femme lui avait administrer face effet.Il se releva tant bien que mal puis commenca à tester son équilibre faisant quelque mouvements des bras et des jambes.Les soins avait fait leurs effets salvateurs l'homme bien que pas à 100% se sentait bien mieux.Il passa la grille prenant soin de la refermé avec la clef violette que Reb avait laissée sur la serrure.Il prit le couloir de gauche menant directement sur un escalier et sur deux cadavres.Il continua d'avancer, les coups de feux et la bataille de ses deux alliés le guidait plus simplement que ce qu'il en savait sur son itinéraire proprement dit.*

INVENTAIRES : beretta, magnum, couteau,2 grenades, lampe torche,radio STARS,radio Umbrella, clef de casier,,clef violette, clef à tête de chien, manivelle à bout carré et munitions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mar 21 Aoû 2012 - 19:15

hj: Me revoilà Smile

ENRICO : - Tiens voilà deux grenades à fragmentation, ça pourra t'aider contre les hunters.Je vais devoir rester ici un moment pour récupérer.On reste en contact radio!

* Il lui fit un signe du pouce pour l'apaiser mais le message radio de Stan n'avait fait qu'augmenter sa tension. Sans demander son reste, elle pris les grenades, tourna les talons et détala dans le couloir par où était parti Stan. *
Pourvu qu'il ne leur arrive rien, pourvu qu'il ne leur arrive rien...
* Rebecca angoissait à l'idée de se retrouver seule ici. Bien sûr elle ferait le nécessaire si cela arrivait mais elle préférait ne pas y penser pour ne pas remuer de mauvais souvenirs. *
* Elle entendit le vacarme avant même de le voir. Les bruits de balles et les grognements raisonnaient contre les parois des murs de pierre. La jeune femme pris son revolver bien en main et s'assura que le cran de sûreté était toujours enlevé pour le braquer devant elle. Elle n'aurait pas beaucoup de temps et aurait intérêt à profiter au maximum de l'effet de surprise. *
* Lorsqu'elle fut à quelques centimètres de la porte entrebâillée, elle sursauta mais ne lâcha pas un bruit. Un meuble vint percuter le mur près de la porte et un cri rauque retenti. *
* Sans plus attendre, elle poussa la porte à coup de pied et jailli à l'intérieur. Elle n'eut que le temps de voir Stan acculé contre un mur, séparé d'un Hunter par une table. Un autre Hunter baignait dans son sang, totalement mort, et un autre avait eu une partie du visage arraché par une balle. *
* Rebecca ajusta son viseur et tira quatre coups sur celui toujours debout. Le monstre se retourna mais ne la vit déjà plus. Il s'écroula par terre, déjà à moitié mort. Pendant ce temps Stan avait réagit et tiré deux balles sur l'éclopé qui s'était lentement déplacé sans effet. *
* Une fois les trois créatures mortes, Stan et Rebecca passèrent quelques secondes, essoufflés, à s'observer. *

STAN : - Merci Rebecca, je te dois une fière chandelle ! J'ai bien cru que j'allais y passer...
- On n'a pas de temps à perdre, nous sommes sûrement déjà repéré.


* Elle passa devant pour repartir vers Enrico mais eut un mouvement bref pour regarder Stan avec un sourire : *

- Tu me remercieras plus tard par un verre au Js !

* Puis elle s'engagea dans le couloir revenant sur leurs pas. Mais une voix les interrompit. *

VOIX : - Hé vous ! Bougez pas !

* Quatre hommes arrivèrent face à eux, complètement armés et cagoulés. Ils affichaient sur leur bras un insigne en forme de parapluie rouge et blanc. *
* Les deux agents se figèrent. Le meneur repris. *

VOIX : - On nous avait bien signalé deux aventuriers en vadrouille. Hé ben vous allez gentiment venir avec nous sinon on vous bute. On a des choses à se dire je crois.

* Sa voix était masquée par le plastique de son casque. Face aux armes pointées vers eux, ils ne pouvaient rien faire. Rebecca se mordit la lèvre car ils n"étaient pas sortis d'affaire. *
Enrico est notre seule chance, pourvu qu'il puisse conserver son effet de surprise....


INVENTAIRE REBECCA : M92F - quelques chargeurs - Trousse de soin et kit de premiers secours. - Lampe torche - - Clé non identifiée - Grenades à fragmentation
INVENTAIRE STAN : M16 - Couteau de combat - Chargeurs - lampe torche

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mar 21 Aoû 2012 - 22:13

*Les bruits de combats cessèrent et Enrico se rapprochait de l'endroit de la bataille et pas mesuré, sa radio rouge et blanche se mit à émettre.*

White [radio Umbrella] - Bon sang qu'est ce que vous fichez !! Ray et ses hommes viennent de capturer les deux policiers.

Enrico [radio Umbrella] à voix basse - Je suis enfermé dans la remise juste après la grille, je viens à peine de me libérer les mains, le mécano n'est pas avec moi je ne sais pas ou ils l'ont laissé !Renvoyez les nous chercher !

White [radio Umbrella] - Je vous les envoie .Terminé.

*La man oeuvre du vétéran allait probablement leurs sauver la mise à tous et par la même occasion faire d'une pierre deux coups.Il fit rapidement demi tour et retourna à la grille pour la déverrouiller.Il reprit à nouveau le chemin qu'il venait d’emprunter pour se stopper à coté des deux cadavres que Rebecca avait probablement descendu.*

Si ces types voient ça , je ne donne pas chères de leurs peaux.

*Il rangea son pistolet et agrippa les deux corps inertes chacun par un membre, il fit une n'ième fois demi tour pour emprunter les escaliers qui faisait rejoindre cette grille, une grosse traînée de sang traçait une piste et Marini ne s’arrêta point.Il prit les escaliers de face, probablement ceux que Stan avait du emprunter pour venir, il lâcha les corps à vingt mètres après les marches et alla se positionner entre le palier et les dépouilles dans un renfoncement du mur qui abritait un extincteur.Vu l'odeur d'urine qu'offrait la cachette, on pouvait supposer que ce trou n'avait pas que servit à abriter l’appareil anti-feu, Marini prit son mal en patience et accroupi dans l'ombre attendit de voir la réaction de ces ennemis. Le tracnar était mis en place et si tout ce passait comme il le pensait il devrait réussir...Quelques secondes plus tard trois homme armés et cagoulé se présentèrent devant la grille accompagné de Rebecca.Stan n'était pas avec eux.*

J’espère qu'il ne l'ont pas descendu !

Voix - Billy suit les traces de sang, Roberto tu vas chercher l'autre naz dans le cagibi, je vous attends ici avec la donzelle! On verra quand vous serrez revenu pour le gars de la maintenance.

*Le plan de Marini avait été confectionné à l'instinct et ce sous quelques secondes, il avait omis le détail que le mécano, se trouvait non loin de là affalé par terre, de plus il n'imaginait pas qu'il serait plus de deux.Cela allait il y changer quelque chose...
...Le dénommer Billy venait d’arriver sur le palier,Enrico dans un meilleur état ce serait très probablement occupé de lui au couteau dans un silence de cathédral, mais là il nu d'autre choix que d'abattre le pauvre Billy dans le dos et sans somation.Ce n'était pas son genre et peux être même une première mais la situation l'exigeait et ses lieux ne permettaient pas la moindre erreur de faiblesse mental.La détonation venait surement d'alerter celui qui paraissait être le chef.Enrico se coucha à coté du cadavre avec son arme à la main.Il simulait un deuxième corps inerte.Un second type cagoulé ne tarda pas à faire son apparition pour se faire prendre lui aussi dans ce nouveau piège, trois coups de feux retentirent de l'arme de Marini pour en venir à bout définitivement ...*

Il doit s'agir de Roberto, vu que Reb n'est pas là, leur chef ne l'aurait pas laissé toute seule...

*Enrico se releva avec hâte et se dirigea prudemment vers les escaliers, il aperçu le troisième homme accompagné de sa prisonnière s'engouffrer derrière la grille, il se précipita à son tour et observa discrètement la scène.Ce Ray venait venait de faire signe au mécano libre et à la jeune STARS d'avancer vers la gauche.Enrico passa la grille et s'empressa de la revérouiller au cas où d'autres vigiles rappliqueraient dans son dos.*

INVENTAIRES : beretta, magnum, couteau,2 grenades, lampe torche,radio STARS,radio Umbrella, clef de casier,,clef violette, clef à tête de chien, manivelle à bout carré et munitions

HJ: N'oublies pas que Stan à une seconde mitraillette si tu en as besoin...Comme tu peux t'en douter le 4eme type serait reparti avec Stan...(à moins que tu ne trouves autre chose).Au cas ou petit dessin


Dernière édition par Enrico Marini le Mar 28 Aoû 2012 - 22:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Jeu 23 Aoû 2012 - 16:22

hj : J'ai relu plusieurs fois mais il me semble qu'il va y avoir un souci car Reb' et les hommes ne peuvent pas venir des souterrains puisque les souterrains mènent au passage divisé en 3 où nous sommes arrivés par ascenceur et où il y a la boule qui coince tout. Enfin c'est ainsi que je le voyais. De plus sur mon plan et d'après mes réponses je suis partie avec Stan à gauche une fois sur le palier. Je ne vois pas trop comment on peut revenir de l'autre côté de la grille avec les hommes armés puisque nous étions toujours dans les passages situés à l'opposé :s Après j'ai peut-être mal compris mais j'ai dû mal à m'y retrouver là.... :s Je réponds quand même on s'arrangera plus tard.

--

BOB : - Regardez ce qu'on a en plus, ils sont venus armés ! Balancez tout par terre ou on vous descend !

* Rebecca et Stan ne brillaient pas et s'exécutèrent dans un regard désespérés. Ils étaient dans de beaux draps. Fourrés dans la mouise jusqu'au coup. En fait, il ne pouvait rien leur arriver de pire, ou presque. Sur le moment Rebecca voyait mal comment la situation aurait pu être encore plus mauvaise, jusqu'à ce que l'un des hommes parle. *

RAY : - On va vous emmener passer un interrogatoire chacun de votre côté. Bob et moi on va s'occuper de la petite dame et toi mon gars tu vas aller jusqu'au bout du couloir et ouvrir la porte. Dépèche toi !

* Stan se raidit. Le deuxième homme lui pointa l'arme de son fusil mitrailleur dans le dos et le bouscula pour le forcer à se retourner. On ne voyait rien de son visage masqué par son équipement. Stan n'eut d'autre choix que de partir dans la direction indiquée par l'inconnu. Il s'agissait de toute façon de la porte qu'ils s’apprêtaient à ouvrir tous les deux, avec Rebecca. Si c'était la gueule du loup, ils s'y seraient jetés de toute manière. *
* Sans attendre et après une longue inspiration pour se donner du courage, l'agent du RPD posa sa main sur la poignée, ouvrit la porte et s'engouffra. La porte se ferma derrière lui et l'on n'entendit plus rien de la présence du blond. L'attention se reporta alors sur Rebecca qui fronçait les sourcils. *

RAY : - Bon allez, ici on n'aime pas les feignants alors en route.

* Il passa près de Rebecca et lui pris le bras fermement pour ne pas qu'elle s'échappe. Son gant de cuir laissa une trace rouge sur la peau pâle de la jeune fille qui eut un petit cri de douleur. *
Il doit me serrer plus fort pour me faire volontairement mal.... l'enfoiré !
* Une radio grésilla à leur ceinture et Rebecca ne compris pas ce qu'ils se disaient. Pour l'heure ils revenaient sur leurs pas. Rebecca resta silencieuse. *
Tant qu'ils ne savent pas qui je suis ni ce que je viens faire ici je ne crains pas grand chose, mais après....
* Elle n'avait pas le temps de réfléchir. Les Deux hommes venaient de s'arrêter net. Non seulement on pouvait voir dans le couloir des traces de sang assez significatives, mais en plus on avait entendu un bruit suspect, comme un coup dans une matière souple. *

RAY : - Billy suit les traces de sang, Bob tu vas chercher l'autre naz dans le cagibi, je vous attends ici avec la donzelle! On verra quand vous serrez revenu pour le gars de la maintenance.

* Le reste se passa de manière assez confuse. Il y eut des bruits sourds, quelques coups de feu, Rebecca n'eut que le temps de se mettre à l'abris. Cependant, sans arme et sans Stan, elle ne pouvait pas faire grand chose pour aider Enrico, si c'était bien Enrico qui menait la dance comme elle le supposait. *
* Mais à son plus grand regret, Rebecca entendit Roy hurler un ordre, fusil braqué vers une cavité qu'elle ne voyait pas. *

RAY : - Sort d'ici ! Et pas un geste ou t'es mort ! Dépèche toi ! Allez !

* La tension était palpable. Rebecca ne pouvait pas s'enfuir et laisser son capitaine ici. Elle obeserva les cadavres au sol qui venaient tenir compagnie aux premiers. Le dénommé Ray n'allait pas aimer ça. Maintenant ils étaient définitivement dans le pétrin et elle ne savait pas ce que tout cela allait donner. *
Au moins ça va nous permettre d'en savoir plus sur les activités des ruines mais encore faut-il qu'on en sorte tous vivants pour le raconter dehors...

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Ven 24 Aoû 2012 - 11:47

HJ: donc là je nous considère au début de mon poste dans les souterrains.poste un peu bancal mais on va y arriver.DJ:

*Quelques minutes plus tard après avoir jouer au chat et la souris, le type remarqua la présence d'un poursuivant:*

Ray - Sort d'ici ! Et pas un geste ou t'es mort ! Dépèche toi ! Allez !

*Tapis dans l'ombre des divers malformation des murs, Enrico remarqua que son interlocuteur ne savait pas exactement où celui ci se cachait.Il n'avait aucune envie de se faire prendre dans cette endroit.D'un autre coté il ne laisserait pas ses deux partenaires en si mauvaise posture, mais le fait de se faire capturer n'arrangerait rien.Impossible pour le capitaine de le dégommer Rebecca était bien trop proche.Les deux radios d'Umbrella celle de l'homme masqué et celle de Marini venaient de crépiter simultanément.*

White [radio] - Revenez au poste de Control immédiatement, pour faire le point ! On a autre problème!

*Rico tenta de camoufler la sorti des haut parleurs de sa radio rouge et blanche, mais rien à faire, sa position était repéré, profitant du même temps du l’inattention qu'avait fourni le vigile sur le message de White, Enrico sortit de sa cachette tirant quelque coup de feu au sol ainsi ne blessant personne et s'offrant une couverture de fortune.Dans le feu de l'action il perdit sa précieuse radio ennemi et détalla vers la grille qu'il s'empressa d'ouvrir, laissant même pour le coup la clef sur le serrure.Il continua à s'orienter vers les laboratoires à toutes vitesses et se cacha dans la pièce ou les hunters avaient succombé*

Si ils veulent retourner à leur salle de control ils repasseront forcement par ici...

*Son souffle retentissait dans ses oreilles,il récupérait de son long sprint, les bruits de pas se rapprochaient, Enrico bloqua sa respiration.L'agent Chambers, le mécanicien et l'homme masqué venait de passer non loin de sa cachette.Enrico pointa son arme vers la nuque du vigile.Rien à faire! Impossible de faire feu sans avoir la certitude de ne pas provoquer un éventuel dommage collatéral.Il balança les clefs et manivelle qui l’encombrait, ainsi se faisant plus silencieux, il positionna la "clef de casier" à l’intérieur de sa chaussure, au cas il se ferait prendre à son tour et dépouillé.Les deux autres STARS débarrassés eux aussi de leurs radios il fit de même, celle n'avait plus aucune utilité, à part ce faire repérer si l'ennemis tentait de le joindre.Plus léger à présent, il pouvait maintenant suivre le trio avec plus de discrétion.Ils traversèrent quelques couloirs, avant d'arriver dans une zone bien plus éclairée et bien plus propre, en effet celle ci était carreler et divers spots avaient été installé.Tapis dans l'ombre à une dizaine de mètres derrière eux, Marini observait la scène.*

Ray [radio] - Ici Ray, nous somme devant le sasse numéro 3

White [radio] - Je vous ouvre.

Il contrôle cette porte depuis l’intérieur... Ça devient de plus en plus compliqué!

INVENTAIRES : beretta, magnum, couteau,2 grenades, lampe torche, clef de casier, munitions


Dernière édition par Enrico Marini le Mar 28 Aoû 2012 - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mar 28 Aoû 2012 - 13:26

* La porte s'ouvrir et Ray fit passer Rebecca en premier. Bob et Ray la suivirent dans la pièce et la porte se referma solidement. Rebecca n'aimait pas ça, tout ceci ne lui disait rien qui vaille. Elle était à présent toute seule et parfaitement désarmée. Une vulnérabilité qui la mettait mal à l'aise. *
* Ils venaient d'arriver dans une pièce blanche pleine de vitrines dans lesquels trônaient des maquettes navales et des objets d'arts de maigre valeur. Quelques trophés de chasse décoraient les murs sans harmonie avec le reste de la pièce carrelée comme un laboratoire. Il régnait ici une curieuse ambiance. Un fond sonore pesant, comme le bruit grave d'un moteur, se faisait entendre sans que Rebecca parvienne à en identifier la source. *
Pas dans cette pièce à mon avis. Un générateur d'électricité ?
* Car en effet plusieurs néons de grande taille diffusaient une lumière pâle et froide. Par contraste les tenues sombres des deux hommes se détachaient parfaitement. *
* Ray tendit la main vers un fauteuil visiblement peu entretenu. *

RAY : - Bien. Maintenant que nous sommes tous ici l'interrogatoire va pouvoir commencer. Tu te doutes bien que je ne t'invite pas à prendre le thé...

* Rebecca regarda autour d'elle. Il y avait effectivement trois fauteuils installés en triangle autour d'une petite table basse. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Elle c'était attendu à de la torture ou quelque chose de désagréable, au lieux de ça c'est à peine s'ils ne lui proposaient pas des cacahuètes. *
* Elle se sentit soudain destabilisée. *

- Heu... Ok.
RAY : - On interroge ton pote dans une pièce voisine.


* Pendant que Bob se postait près de la porte, Ray s'installa en face de Rebecca, un pied replié de sorte que sa chaussure reposait sur son genoux. *

RAY : - Bon alors... On sait que vous êtes des flics, j'ai vu vos insignes. Mais sincèrement, la première nuit t'a pas suffie ? T'en veux encore ? Tu aimes avoir mal hein....

* Un sourire malsain étira ses lèvres et la jeune femme commença à comprendre le but de toute cette mise en scène. C'était encore plus terrifiant qu'une horde d'hommes armées la braquant directement avec leurs armes. Son cerveau commençaient à imaginer des tas de plans sur ce qui l'attendaient après. Elle se demandait aussi ce qu'ils allaient faire de Stan et sa gorge se noua à cette pensée. *
* Toutefois, Rebecca se demandait si elle devait coopérer ou se taire. Elle se rappela le sort du technicien qui n'avait plus rien à perdre... *
Nous ne sommes mêmes pas autorisés à être là....
* Elle soupira en croisant les bras, l'air renfrogné. *

- Que voulez-vous que je vous dise ?

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mar 28 Aoû 2012 - 23:02

*Accroupit derrière une caisse en bois observant la porte du sasse numéro trois se refermer, Enrico observa une petite camera qui avait identifié ce dénommé Ray.

Bon sang comment je vais faire pour entrer la dedans !

*Arrivant jusqu'ici en suivant la prisonnière il avait observé une bifurcation un peu plus loin derrière lui...mais il était déjà trop tard, il venait de sentir un cylindre métallique s'enfoncer dans sa nuque.Suivit d'une voie à l'accent mexicain:*

??? - Ne fait pas l'imbécile! Déposes toutes tes armes et allonge toi au sol ! Ne te retourne surtout pas ou je t'en colle une dans la jambe.

*Le type semblait persuasif, de plus si il avait voulu le descendre il l'aurait fait depuis longtemps, Marini déposa ses armes et munitions.C'était fichu!*

??? - Avance !

*Marini fini sa promenade assit sur une chaise de bois, les deux mains ligotées.Une table était devant lui, un lavabo ornait le coin de la pièce et un lit étouffé d'une couverture brune en désordre se tenait sur sa gauche, pas de fenêtre enfin une seule lampe au plafond n'illuminait que très peu la pièce. L'inconnu se positionna devant lui et pressa le gros bouton de sa radio.*

Sanchez [radio] - Ici Sanchez, j'en ai récupérez un troisième, il y en a surement d'autre.Je commence l’interrogatoire en salle de repos.

Ray [radio] - Parfait !

Bob [radio] - Bien recu !

*Le type d'origine mexicaine s’assit en face de lui derrière la table, il serra ses deux mains ensemble et prit la parole:*

Sanchez - Alors dit moi, vu ton âge tu dois être le chef, non?...Combien vous êtes au total ?

INVENTAIRES : lampe torche, clef de casier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mer 29 Aoû 2012 - 16:16

* Ray s'apprêtait à répondre mais la radio l'interrompit *

[radio] - Ici Sanchez, j'en ai récupérez un troisième, il y en a surement d'autre.Je commence l’interrogatoire en salle de repos.
Ray [radio] - Parfait !


* Il reporta son attention sur elle et croisa ses doigts devant son visage. *

RAY : - Ce que tu nous dise ? Pour commencer ce que toi et tes amis êtes venus foutres ici. T'es sûrement pas sans savoir que c'est un passage interdit ici.

* Rebecca croisa les bras. *

- Si bien sûr que je le sais, c'est même pour ça que je suis là. On est venu s'assurer que tout allait bien voilà tout.
RAY : - C'est le Maire qui t'envoi ?
- Non.
RAY - Bien ce qu'il me semblait. Alors maintenant question suivante, combien êtes vous à trainer dans ces murs ?
- Un certain nombre. Une équipe, peut-être deux...


* Elle répondait sans vraiment réfléchir, le but étant d'essayer de perdre les hommes dans une masse d'informations floues... Par "équipe", elle savait qu'elle parlait au sens large du terme. Nul doute que le gros bras penserait à une équipe militaire, soit une dizaine d'homme au moins s'il y en avait deux. *
* Ray eut l'air de douter. *

RAY : - Hum. Et vous pensiez vraiment que ce serait vide ? Vous êtes vraiment qu'une bande de pequenauds au RPD. Remarque ça n'a pas vraiment changé....

* Il se leva et se dirigea vers le mur du fond, l'air pensif. A ce moment il remarqua une tache par terre, ce qui eut pour effet de l'agacer. *

RAY - Bob, vient voir un peu là...

* Le dénommé arriva sans se broncher. Ray fixait la tache rougeatre, presque noir. Ray désigna l'objet de son agacement de la pointe de son arme qu'il trifouillait pour masquer sa nervosité. *

RAY : - Dis donc, je t'avais pas demandé de nettoyer ça ?

* Rebecca baissa les yeux et vit effectivement un rond brûnatre sur le sol. *
Une exécution.... ??
* Son estomac fit un noeud. C'était peut-être ça le programme après tout : on la fait passer à la question puis on l'abat froidement. De toute façon perdu sous terre, qui pourrait la retrouver ? Personne ne savait qu'ils étaient ici, en plus. *
* Mais soudain, alors que les deux hommes entraient en conversation, un bruit énorme se fit entendre. Rebecca n'eut que le temps de se jeter par terre. Le mur du fond devant lequel se tenaient Bob et Ray vola en morceau avec un bruit d'explosion effroyable. Des débris volèrent en tout sens. Rebecca se couvrit la tête avec ses mains. Il y eut un cri d'homme. Des morceaux de carrelage coupant volaient partout et une épaisse poussière envahissait la pièce. Rebecca toussa, plaquée au sol. Une odeur de brûlé lui emplissait les narines. Elle ferma les yeux. Ses oreilles bourdonnaient. *
* Quelques secondes passèrent qui lui parurent une éternité. Lorsque l'explosion fut terminée, elle ouvrit les yeux et se redressa. Quelques débris lui avaient entaillé le T-shirt et la peau, mais rien de grave. Elle regarda autour d'elle. L'explosion avait fait un trou béant dans le mur et toutes les lumières s'étaient éteintes. *
Mince, le générateur électrique... C'était ça le bourdonnement ! Il était juste derrière le mur.... Mais alors que s'est-il passé ?
* Elle repris sa lampe torche à sa ceinture, par chance les hommes lui avaient laissé, ne considérant pas cela comme une arme. Son faisceau éclaira les corps inanimé de Bob et Ray. Si l'état de Ray était incertain, celui de Bob ne laissait guère de place au doute. Un gros morceau de carrelage était fiché à l'arrière de son crâne d'où s'échappait un flot de sang et de cervelle. Ce n'était pas beau à voir. Mais Rebecca ne demanda pas son reste et s'empressa d'aller voir ce qui c'était passé. Elle franchit prudemment le mur. *
* De l'autre côté la chaleur provoquée par le court-circuit était intense et la jeune femme se mit aussitôt à transpirer. Elle débouchait dans une pièce étroite où trônait le générateur électrique. En grande partie fondu, il ne se remettrait jamais en route. Le mur de la pièce avait cédé et un autre mur également, celui où se situait la porte d'entrée. Elle vit un grand couloir intact se dérober à ses yeux. Elle entendit des pas dans le couloir, quelqu'un venait en courant danssa direction. Elle n'eut que le temps de se cacher derrière un pan de mur encore debout pour voir débouler Stan, haletant. Elle sortit pour se révéler. *

- Stan !
STAN : - Rebecca ! Rien de cassé ? Enrico n'est pas avec toi ?


* Elle se mit à trembler d'inquiétude malgré la chaleur. Ses nerfs étaient mis à rude épreuve. Pourtant elle n'en montra rien. *

- Quelques égratinures superficielles, dieu merci. ! Je ne sais pas où est Enrico. C'est toi qui a fait ça ?
STAN : - Oui j'ai pu m'échapper je suis remonté jusqu'à une sorte de salle de contrôle où il géraient tout un tas de truc.


* il s'approcha d'elle et lui posa les mains sur les épaules, visiblement inquiet. *

STAN : - Maintenant qu'il n'y a plus d'électricité on peut la jouer fine pour sortir de là. Plus de caméra, plus de moyen de communiquer hormis la radio... Les portes fonctionnent avec un système de secour, si on trouve une carte d'accès on pourra tout ouvrir sans problème... Les ordinateurs ne fonctionnent plus donc quoi qu'ils aient eu un projet de faire c'est désormais hors course...
- Attends, attends, j'ai des armes pour nous...


* Elle reparti vers les cadavres des deux hommes (car Ray n'avait plus aucun pouls) et les défit de leurs armes, devenues inutiles. Puis elle revint vers Stan et lui donna l'un des fusils. *

- On ne peut pas rester là, des gars ne vont sûrement pas tarder à arriver.
STAN : - Ok je te suis !


* Ils s’engouffrèrent dans le couloir par où Stan était venu. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Dim 2 Sep 2012 - 8:10

*Pensant protéger son équipe d'une certaine manière Marini avait décidé de se mettre en avant suite au question du mercenaire, prenant ainsi ses responsabilités bien qu'il n'était pas en mission officiel.*

Enrico - C'est exact je suis le chef de mission. Mais si vous voulez en savoir plus il faudra mettre mes quatre partenaires en lieux sur!

*Certes il y en avait que deux et sa requête était bien prétentieuse dans sa position, mais il inspirait à semer le trouble chez l’ennemi plutôt qu'à une négociation proprement dites.Apres tout ce Sanchez n'était probablement pas formé à ce genre de situation, contrairement au capitaine.*

Sanchez - Tu vas tout me raconter et après on verra !

*Marini tergiversa encore un moment tournant autour du pot, ses mains étaient toujours ligotées à sa chaise, il attendait un miracle, à vrai dire...Comme cette coupure de courant qui tombait à pique...Enrico se leva silencieusement la chaise en bois toujours collé à son dos, il recula, Sanchez semblait communiqué à la radio mais ses questions restaient sans réponses...Quelques choses avait du se passer.Enrico recula violemment jusqu'à venir fracasser la vielle chaise contre le mur derrière lui, il se roula au sol faisant ensuite passer ses poignets liés sous ses jambes recroquevillées pour les faire apparaître devant lui. Décidément le gardien ne semblait pas posséder de torche électrique contrairement au capitaine.Le mexicain venait de se cogner dans le table lâchant un râle enragé.Marini venait donc de desceller sa position et percuta le poussoir de sa lampe torche qu'il venait de déposer sur le lit, il s’éloigna de quelque pas restant dans l'ombre le type s'approcha de la lumière et Rico lui assainit un coup de coude violent derrière la nuque.Le type ne bougeait plus , il était simplement assommé.Enrico s'empara de son couteau et de son unique arme à feu.Il coupa ses liens à l'aide du couteau et récupéra la lampe.Il se dirigea vers la porte pour arriver dans un couloir tout aussi sombre et non-illuminé.Marini faisait clignoter sa lampe tout en bougeant sans cesse sa trajectoire, il n'avait pas envie de se faire trouer par l'ennemie.Un croisement se présenta devant lui, il atteignit sa lampe et se présentant de mémoire au croisement observé.Son arme en avant il entendit des voix:*

??? - ........pas rest.....à, ....... ne vont sûr....... pas tar....... arriver.

??? - Ok je .... su..... !

*Les couloirs étouffants ne laissaient pas bien passer les sons! Enrico préféra rester prudent.Les deux personnes venaient dans sa direction il devait vite choisir une direction...Au dernier moment juste avant de se decidé la torche de l'une des deux personnes vint éclairer les uniformes de ceux-ci. Enrico reconnu au premier instant la tenue vestimentaire de l'agent Chambers suivit assurément par son partenaire du RPD l'agent Blake.*

Enrico - Rebecca! C'est Enrico!*allumant sa lampe* Tout va bien ?

*Le trio était enfin réunit, ils avaient réussi à se dégoter des armes et semblaient tous en bonne santé.*

Enrico - Écoutez, je sais que la situation ne s'y prête pas , mais nous n'avons pas le choix !Nous devons élucider cette affaires dans les heures qui suivent! Bien sur si vous ne le sentez pas je ne peux pas vous forcer! Je vous explique! Si nous quittons les lieux pour revenir avec du renfort et très probablement monter un dossier, je suis prêt à parier ma plaque qu'il n'y aura plus rien ici à notre retour. Nous devons agir maintenant.De plus pas mal d'homme de la sécurité sont déjà hors circuit, il doit rester ce White et probablement quelques autres...Je peux compter sur vous ?

*La situation était critique, Marini avait exposé le problème, n'étant pas en missions officiel il ne pouvait pas forcer les deux autres agents à oeuvrer dans ce noir, il attendait la réponse de ses partenaires...*

INVENTAIRES : pistolet glock 17*9mm, couteau, lampe torche, clef de casier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Jeu 13 Sep 2012 - 8:52

* Alors qu'ils progressaient dans le couloir à la recherche d'un lieu où ils pourraient se repérer et s'orienter à la recherche du capitaine Marini, une voix surgit de l'obscurité. *

ENRICO : - Rebecca! C'est Enrico! Tout va bien ?

* Ils virent apparaître ledit capitaine dans la lueur de sa lampe torche. Rebecca fut la première à réagir. *

- Enrico ! Mais comment as-tu fais pour t'en sortir, on allait venir te chercher.

* Malgré la surprise c'était une bonne chose, du temps de gagné sur la suite des évènements. Rebecca expliqua brièvement la situation, l'explosion, les morts, les armes récupérées et l’électricité coupée. Stan les interrompit. *

STAN : - On ne devrait peut-être pas trop trainer. Quand je suis passé pas loin d'ici j'ai vu des salles un peu bizarres avec des gros containers dedans. Il me semble que c'était fermé par des portes électrifiées; Sans énergie tout est ouvert...

* Rebecca resserra sa prise sur son arme et se tourna vers lui. *

- Attend. Quand tu dis "des salles avec des gros containers", qu'est-ce que tu as vu au juste ?

* Elle craignait que ne soient pratiquées ici des expériences monstrueuses. *

STAN : - J'ai cru voir une sorte de container criothermique avec des trucs dedans mais je ne peux pas te dire quoi le couvercle était fermé. Par contre j'ai aussi vu de grands tubes en verres avec des trucs non identifiés dedans...
- C'est pas vrai !


* Rebecca se tourna vers Enrico et lui lança un regard inquiet. *

- On ne va pas pouvoir sortir d'ici en laissant tout ça comme ça il faut penser à la population si ses horreurs s'échappent. Il faut qu'on fasse le ménage et je ne vois qu'une seule solution : trouver le bouton d'auto-destruction du complexe.
STAN : - T'es sûre qu'il y en a un au moins ?


* Rebecca acquiesça d'un signe de tête. *

- Toutes les constructions made in Umbrella en possède un. C'est une manière radicale d'effacer toute trace de travail douteux. Il doit forcément y en avoir un ici. Par contre il va falloir qu'on soit prudent, en plus des bestioles je suis prête à parier qu'il reste encore des humains tout aussi dangereux dans ces murs...

* Le petit groupe était encore loin d'être tiré d'affaire. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Jeu 13 Sep 2012 - 11:51

*Apres divers échanges verbaux et explications Rebecca suggéra l'éventualité d'un bouton de mise à feu pour une auto destruction du bâtiment. Elle n'avait pas tord, le seul hic pour le groupe était qu'ils allaient leurs falloir trouver une sortie sûre avant de déclencher l'auto destruction, dans le cas contraire ils y resteraient tous !

Enrico - Tu as à raison Reb ! Trouver le système de mise à feu pour l'autodestruction ! Trouver une sortie sûre ! Et si possible récolter quelques preuves, photos... dossiers...Je n'ai pas envie de revivre l’expérience de 98 où personne ne nous croyait !

*Enrico c'était un peu emballé sur la fin s’imaginant 14 ans en arrière, il était évident qu'aujourd'hui ils seraient pris au sérieux! Encore que, lorsqu'il leurs avait parlé de Wesker il y a de ça quelques mois il se fut remballer. Bref, le groupe venait de se mettre en route et ils ne tardèrent pas à devoir choisir entre deux pièces au bout du long couloir. Sur la porte de gauche était indiquer laboratoire, la curiosité et l'intention de savoir ce que la firme au parapluie fabriquait ici l'incita à pénétrer dans la pièce. Une fois à l’intérieur celle-ci était déserte d'animation... Enfin à première vu, seul des cylindres comme décrit précédemment par l'agent Blake se tenait devant eux, il y en avait une toute petite dizaine.*

Enrico - C'est de ça dont tu nous parlais ?

Stan - Heu oui, mais il ne s'agissait pas des mêmes, ceux là sont plus étroit et allonger. Ceux que j'ai vu étaient plus larges et plus petits.

*Avec sa lampe torche accompagné de son arme de poing le capitaine se rapprocha prudemment, une silhouette d'homme ce dessinait parfaitement, pas de modification à première vu il s’agissait là bel et bien d'un homme et non d'un monstre. Le sujet semblait faire une taille avoisinant les 1m80, Enrico s'approcha pour mieux observer. En effet ces conteneurs sous verre abritaient des humains respirant sous oxygène ou autre procéder chimique, enfin pour le coup avec la coupure de courant Enrico n'était pas en mesure de dire comment ils faisaient pour continuer de respirer ou pas... Les conteneurs qu’avaient aperçu Stan un peu plus tôt devait probablement contenir des BOW de type hunter ou autres monstres cousins. Arrivé pile devant la première expérience Marini leva sa lampe torche pour éclairer la tête du sujet, à la vue de son visage le policier eut une remonter acide venir lui brûler l'œsophage, il paraissait là une soudaine mais compréhensible envie de vomir, en effet il venait d'être psychologiquement sonné. Bien qu'il ait vu bon nombre d'atrocité dans sa carrière celle ci le toucha plus particulièrement! Il s'agissait là sans hésitation possible de Richard Aiken! Il regarda Rebecca d'un air abattu, étaient-ils arrivé trop tard...Le capitaine ne voulu pas sur le coup que sa protéger soit témoin d'une telle horreur, mais avait-il réellement le choix de l'en empêcher.*

Enrico - Rebecca, c'est Richard qui est là dedans ! *dit-il d'un air calme tentant de ne pas affoler la jeune femme.*

*Enrico venait de reprendre ses esprits, il dénombra en tout et pour huit capsules, il se dirigea vers la seconde avec la boule au ventre de peur de ce qu'il y découvrirait! Joseph Frost !! Mais que fichait-il ici, il devait être mort selon le rapport de Redfield, Burton et Valentine. Même Vickers l'avait spécifié! Plus qu'étonné et à la fois égayé de retrouver un type qu'il croyait mort il se précipitât vers le troisième conteneur, impossible ! Chris Redfield y était entreposé!... Cependant quelque chose clochait, et Enrico venait de s'en apercevoir précisément sur le corps de Redfield, celui-ci comme les autres ne semblait pas avoir vieilli! Redfield l'avait accompagné aux îles Fidji il y a de ça un an! il ne pouvait pas être ici et rajeuni de 10 ans!

C'est impossible, y a un truck qui ne colle pas !

*Rebecca quand à elle faisait d'autre découverte tout aussi surprenante et l'agent Blake les interpella. Il venait de trouver des documents qui en disaient long sur ce qui se tramait ici. STARS équipe Alpha, STARS équipe Bravo et enfin suivait quelques note explicatives. En comparent les documents et les corps présents dans la pièce Enrico, recensa huit corps : Richard Aiken, Chris Redfield, Joseph Frost, Forest Speyer, Kenneth J. Sullivan, Edward Dewey, Enrico Marini et Albert Wesker. Et quel fut son étonnement lorsqu'il se vit lui même plonger dans ce liquide verdâtre rajeunit d'une bonne dizaine d'années...Redfield , Marini, Wesker, Deway...Ils n'avaient rien à faire là tous étaient bien vivant et le vrai Marini en était la preuve! Stan venait de finir d'éplucher le dossier intitulé : STARS Clonage .

Stan - Ce sont des clones, dans le rapport il est indiqué que les personnes ici présentent se...Enfin leurs doubles se sont fait subtiliser à un moment ou a un autre leurs ADN biologiques lorsque que vous étiez dans le manoir en 1998, ils voulaient cloner les 12 agents au départ, mais certains restés inapprochable comme Rebecca Jill Barry ou Brad n'en font pas partie. Ensuite ils ont fait des recherches avancées pour créer vos doubles. Ce dossier ne précise pas leurs intentions finales, mais je crois qu’on peut facilement deviner...

Mais comment ont-ils fait pour avoir mon ADN et celui de Chris...

*Enrico feuilleta le bouquin de notes pour essayer de comprendre....Lorsqu'il lu ce qui l'intriguait il comprit de suite...*

Bien sûr ils sont venus lorsque que j’étais inconscient dans les sous terrains, entre le moment où Wesker tente de m’assassiner et le moment où Reb me sauve la peau....Et Redfield...c'est au moment où il comatait dans la salle de repos après avoir été mordu par le serpent venimeux.

*Un bruit de vitre brisée venait de sortir le capitaine de ses pensées, Il passa le faisceau de la lampe dans l'obscurité jusqu'à venir croiser les yeux rouges du double Richard, il venait de sortir de son cylindre aquatique et se tenait là devant eux à quelques mètres. À première vu il semblait pas si amicale que l'homme d'origine...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Sam 15 Sep 2012 - 8:49

ENRICO : - Rebecca, c'est Richard qui est là dedans !
- Quoi ?


* Elle avait relevé les yeux des plans de travail qu'elle inspectait sans succès. D'un pas rapide, elle franchit la distance qui la séparait d'Enrico. *

- Qu'est-ce que c'est que ces histoires... je ne....

* elle ne pu finir sa phrase, l'émotion lui nouant la gorge. Tous ses collègues étaient là, y compris ceux qui n'avaient pas lieu d'être. Lorsque son regard se posa sur la capsule où Edward Dewey gisait, inerte et raide, une bouffée d'espoir lui fit espérer qu'il n'y avait qu'à ouvrir ses capsules pour que tout aille mieux, que tout reparte comme avant. *
C'est impossible, ils sont tous morts. Morts et enterré depuis bien longtemps...
* Emue, elle détourna son regard de la scène et dit d'une voix tremblante. *

- je n'aurais jamais cru cela possible, mais je ne vois pas le but de la manoeuvre...
STAN : - Ce sont des clones, dans le rapport il est indiqué que les personnes ici présentent se...Enfin leurs doubles se sont fait subtiliser à un moment ou a un autre leurs ADN biologiques lorsque que vous étiez dans le manoir en 1998, ils voulaient cloner les 12 agents au départ, mais certains restés inapprochable comme Rebecca Jill Barry ou Brad n'en font pas partie. Ensuite ils ont fait des recherches avancées pour créer vos doubles. Ce dossier ne précise pas leurs intentions finales, mais je crois qu’on peut facilement deviner...


* Elle n'en pouvait plus. *

- Bon je sors, je vais voir ailleurs ce qu'on peut trouver je ne peux pas supporter ça plus longtemps. Cest tout simplement malsain.

* Elle sortit sans attendre de réponse des deux hommes. Cette pièce était si terrifiante qu'elle craignait de perdre ses moyens. Il fallait à tout prix garder la tête froide. *
* Seule dans le large couloir, elle marcha jusqu'à une double porte fermée située juste au fond. Elle s'engagea dans la pièce avec prudence, balayant le lieu du faiseau de sa lampe torche. Ce qu'elle y vit la surpris encore plus que ce qu'elle venait de voir, tant l'endroit semblait incongru. *
* Il y avait des tables de bois noir et laqué entourées de larges fauteuils rouges rembourrés. Une scène et un rideau se trouvaient sur sa gauche, un grand bar lui faisait face avec tout son matériel, ses pressions, ses bouteilles d'alcools fort et ses verres de toutes les formes. Mais ce qui retint le plus l'attention de Rebecca, c'étaient ses barres de pool dance que l'on voyait dispersées un peu partout dans la pièce. Pour couronner le tout, une forme odeur de tabac froid emplissait les narines de la jeune femme. *
Un club ? Ici ?
* Elle se dirigea dans la pièce où tout était bien rangé pour accueillir les clients. On avait fait la fête ici il y a peu, aucun doute là-dessus. Ils se trouvaient certainement au sous-sol d'un bâtiment intégré dans la ville. Le manoir et la ville possédaient ce club comme point d'attache. Incroyable. *
* Elle saisit des prospectus éparpillé sur le bar. On pouvait y voir une photo de la pièce, éclairée et pleine de monde. Le document titrait "Monsters' House - le 1er club terriblement monstrueux". Un petit paragraphe décrivait les plaisirs que l'on pouvait ressentir en ce lieu, procuré à la fois par de belles danseuses et par des monstres que l'on ne trouvait nul part ailleurs. En bonus, le lieu présentait un spectacle spécial "enterrement de vie de jeune fille" avec une équipe de sosies des stars de Raccoon City. "* Ecoeurée, Rebecca plia le papier et le mis dans sa poche. *
Ainsi donc on recrée ici des monstres dans le seul but de divertir les clients ? Je n'imagine pas ce que certains font avec les monstres....
* Elle frissonna. Le sexe avait toujours été un commerce fructueux et les façons de prendre du plaisir, de plus en plus extrêmes, trouvaient chaque fois des adeptes. La jeune stars en avait le sang glacé. *
Après tout on fabrique des monstres dont la recette est déjà connue... Dans les vieilles installations rescapées...
* Elle tourna les talons et se dirigea vers la pièce où ses deux compagnons étaient toujours. Elle fut interrompu par un bruit de verre brisé à l'intérieur. Elle se précipita dans la pièce et ouvrit la porte à la volée. Les deux hommes étaient aux prises avec les clones en action. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mar 18 Sep 2012 - 23:25

HJ: déjà 3 pages...+ les 3 des deux topics precedents...ca fait 6... j'aurais pas cru ^^ Smile . DJ:

*Les yeux rouges de Richard démontrait rien de bon et sa manière hâtive de s'orienter vers Marini n’annonçait rien de bon. Enrico le pointait de son arme accompagné de sa torche, à mis chemin le blondin bifurqua sur sa droite se saisissant d'une chaise en métal il vint briser le cylindre en verre de son compère Frost.*

Richard - Il faut libérer les autres! Je m'occupe des intrus ! *fit-il a son camarade.*

*Stan éclairait lui aussi les différentes scènes jusqu'à ce que Aïken puisse reconnaître le capitaine.*

Richard - Enrico !! Mais qu'est qui t'es arrivé !!? *dit-il d'un air choqué en apercevant son visage.* On dirait que tu as vieilli !!!

*Perdu dans toute cette confusion, son bras blesser lui fit resserrer les dents une nouvelle fois, le faux Richard ne mit pas bien longtemps pour comprendre qu'il s'agissait là du vrai Marini et se mit à lui foncer dessus l’agrippant au coup. Le coup de feu parti...Richard s'effondra un trou ensanglanté dans la poitrine. Avec toutes ses réflexions et cette agitation, Rico n'avait même pas remarqué l’absence de l’infirmière. Au final un clone était mort et cinq autres venaient de se réveiller accompagnant Joseph Frost à l’extérieur de leur bocal, seul Forest Speyer restait encore dans son conteneur et Rebecca venait de refaire son apparition. Enrico tenta plusieurs sommations, mais rien n'y changeait leurs opposants s'étaient muni de bar de fer et l'un d'entre avait même récupéré un "Spark Shot". Ces types ne leurs voulaient pas du bien et par pair de deux ils attaquèrent chacune un des trois policiers. Redfield et Wesker se ruèrent sur Enrico qui n'eut d'autres choix que de les descendre sans pouvoir trop hésiter vu la hargne qu'ils m’étaient à l'épreuve. Heureusement pour lui le capitaine n'eut pas besoin d’être confronter à son double, ce fut Rebecca qui hérita de la problématique. Le second Marini était accompagné d' Edward, cela ne s’annonçait pas si simple pour la jeune infirmière. Quand à Stan il faisait fasse à Kenneth et Joseph munit de l'arme électrique.*

INVENTAIRES : pistolet glock 13*9mm, couteau, lampe torche, clef de casier

HJ: Au final il faudra laisser le clone de Forest vivant, j'ai des projets pour lui^^, pour les autres c à toi de voir^^. Dans un prochain poste j'expliquerai la secondes raison de la présence de ces clones.


Dernière édition par Enrico Marini le Dim 23 Sep 2012 - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Ven 21 Sep 2012 - 14:18

* Elle avait l'impression d'arriver au milieu d'une mauvaise blague, en plein délire. Une grande partie de ses collègues semblait faire un colloque au milieu de la pièce. Les deux Enrico se toisaient d'un air méfiant tandis que Stan se tenait en retrait, éberlué. Mais en quelques secondes, le temps pour Rebecca de réaliser l'absurdité de la scène dans laquelle elle venait de revenir, tout dérapa. L'affrontement reprit. Nouveau coup de feu et cervelle volante. La jeune STARS s'empressa de refermer la porte et contourner les bocaux pour se dégager un bon angle de tir. Elle leva son arme vers plusieurs des revenants mais à chaque fois Stan ou Enrico s'en chargeait déjà. Ses mains tremblaient tant la scène était insupportable. *
Je le savais, j'ai lu les flyers, mais les voir bouger devant moi est encore pire....
* Elle ne pouvait rien faire pour aider ses collègues, si ce n'est abattre les deux cadavres ambulant qui lui faisaient face. Et quand elle réalisa qu'il s'agissait du clone de son capitaine et de celui d'Edward, ces jambes menacèrent de flancher. Elle se retint de justesse à une table de travail en laissant échapper un cri. *

- Ho ho....

* Les deux hommes venaient de la remarquer et trainèrent vers elle leur chaussures de cuir toutes neuves. Ils ressemblaient en tout point aux originaux. *
Mais ils sont morts... MORT ! Edward est mort.... je l'ai....
* Elle ne pouvait plus penser et ses mouvements étaient lourds. Elle levait vers eux le canon du fusil mitrailleur. Ellle avait presque tout son temps tant ils n'étaient pas rapide. Mais ses yeux embués de larmes l'empêchaient de viser correctement. Son corps était secoué de sanglots. *
* S'armant de son courage, elle se remit droite et reprit son arme à deux mains. Elle n'entendait même plus les bruits du combat à côté d'elle. Elle se sentait isolée dans une bulle, une sorte de dimension parallèle où il n'y avait plus qu'elle et les deux hommes zombies. Le temps passait vite mais tout était au ralenti. *
* Rebecca ne prit même pas la peine d'essuyer les perles salées qui maculaient ses joues. Doucement, elle visa l'abdomen, prenant garde à ne pas se mettre dans la trajectoire d'un collègue. Elle commencerait pas le zombie le plus près : le zombie Marini. *
* Trop de souvenirs, trop d'émotion. Marini était le moins difficile à abattre du fait de la présence du vrai capitaine à côté, bien vivant celui-là. *
* Une rafale de 7.62 envoya bouler Marini avec un large trou dans le ventre et la tête déchiquetée. Sa gorge béait pour laisser échapper un liquide sombre et poisseux. Ses vertèbres cervicales menaçaient de se détacher de la colonne. Pas sûr qu'il se relève, mais elle verrait après. *
* Quand vint le tour d'Edward, Rebecca cru qu'elle n'y arriverait pas. Mais tout se passait si vite qu'elle n'avait que peu de temps pour réfléchir. Le faux Edward n'avait même pas remarqué le soleil de Marini et continuait de se trainer vers elle, ses beaux habits de fête à peine éclaboussés des fluides de son capitaine. Rebecca, la vue toujours brouillée et le goût salé de ses larmes dans sa bouche, fit plusieurs pas pour se rapprocher de lui. Le blond tendit alors ses bras vers elle. Elle savait qu'elle ne devait pas se laisser abuser par cette vision faussement réaliste. Anéantie, l'infirmière leva de nouveau son arme à la hauteur du visage de celui qui fut jadis plus que son coéquipier, et murmura . *

- Je suis désolée...

* Et elle appuya sur la détente. A nouveau. Pour la seconde fois, Edward allait mourir de sa main. Trépassé et vide comme un zombie. Pour la seconde fois elle le voyait perdre son humanité, tout ce qui avait fait de lui l'homme qu'il avait été. *
* Elle n'arriva pas à lâcher la gâchette même après que le clone se fut écroulé, la tête en bouillie comme un fruit écrasé. *
* Aucun des deux clone ne se releva et c'est à ce moment là que la jeune femme entendit le silence qui régnait dans la pièce. Il y avait du sang partout et des corps dispersés. Les corps de ses anciens camarades. *
* En pleurs, dévastée, Rebecca se laissa glisser le long d'un bocal et ne pu retenir sa tristesse. Tout ce qu'elle avait à dire à Stan et Enrico viendrait après, de toute façon elle n'avait plus la force de parler. *
* Elle se laissa ainsi aller pendant plusieurs minutes. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Ven 21 Sep 2012 - 15:14

* Richard avait bel et bien parlé à la sortie de son bocal, sans doute le faite qu'il pu réagir assez vite ne lui avait pas bousillé le cerveau. Contrairement aux autres qui se comportaient comme des hommes réanimés sans cerveaux mais de corps parfaitement propre et coloré de rose. Le calme venait à nouveau imprégner les lieux d'un morbide silence. Rebecca avait du éliminer les deux doubles qui lui tenaient probablement le plus à cœur, Enrico constata qu'elle n'avait pas flanché pour l'acte le plus difficile. Par contre elle semblait à présent vide et complètement perdu. Le capitaine avait remarqué que l'un des conteneurs, celui de Forest était encore illuminé et ce malgré la coupure de courant, un masque à oxygène recouvrait ses narines et sa bouche. On voyait facilement les bulles d'air s'en échapper par moment. Cela intriguait Marini et son inquiétude était suffisamment forte pour s'y intéresser en première intention. Il se rapprocha du conteneur et aperçu que le système électronique du bocal était relié à un onduleur muni d'une batterie supplémentaire. Celui-ci était donc encore alimenté et de ce faite Speyer devait être encore parfaitement humain et muni à 100% de la fonctionnalité de son cerveau tel un jumeau rajeuni en quelque sorte. Visiblement pas réveillé par tout le vacarme celui-ci continuait sa sieste dans l'eau parfaitement propre. Enrico se retourna pour rejoindre sa partenaire visiblement plus choquée que lui, Stan faisait le nécessaire pour tenter de la réconforter.*

Visiblement ces deux là se connaissent bien j'ai l'impression...

*Enrico prit le temps de s’asseoir un instant à coté de la jeune infirmière, décidément ce lieu quel que soit la période temporelle était enclin à leurs laisser à chacun des cicatrices mentales. Enrico tenta de lui remonter le morale prétextant qu'il ne s'agissait que là de clone lui montrant les deux documents.*

Enrico - Regardes même toi tu étais sur la liste, mais il n'ont pas pu prélevé ton ADN.

*Question morale Enrico aurait pu se passer de cette remarque, mais trop tard, il avait lâcher le morceau rendant Rebecca encore plus anxieuse... Il fallait dire que son bras amoché, les traces de poison dans son sang et la retombé d’adrénaline qu'il avait lui aussi supporté ne l'aidait pas vraiment dans ses paroles. Puis regardant les documents elle comprit en voyant sa photo barrée qu'elle n'affronterait pas son double pour cette journée. Stan quand à lui venait de faire une autre trouvaille écrite. Il tendit un dossier aux STARS qu'Enrico s'empressa de prendre.*

Stan - Regardez ça !

*Le STARS survola les diverses lignes ne retenant que l’essentielle.*

...ADN des agents du STARS.....
....huit agents répertoriés....
....Le but final étant de subtiliser les vrais policiers pour y introduire leurs doubles et ainsi prendre le contrôle du commissariat de l’intérieur........
....sujet, Albert Wesker à éliminé du fait de sa trahison découverte.....
....Le projet BOW X s'avère être un véritable succès !!.....
....Avons mis HS une bonne partie de l'équipe bravo pour introduction future des clones...
....En attendant, l'interpellation des vrais Redfield Marini et Vickers qui côtoient encore le commissariat, nous avons eut l’idée de les intégrer au projet BOW X, appeler maintenant clone X
... Les gens sont bien plus dérangés que nous pour s'adonner à des perversiters aussi extreme...

Chercheur en génétique Rigobert Fortuné


*Enrico venait de lire à voix haute les quelques lignes importantes, Rebecca venait de retrouver ses esprits et leurs expliqua ses découvertes passées.*

HJ: je te laisse oeuvré si tu peux juste me laisser notre dernier ami au chaud je m'occupe de lui pour notre prochain poste Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Dim 23 Sep 2012 - 12:04

* Elle sentit une main se poser sur son épaule. Puis la voix de Stan lui parvint aux oreilles. *

STAN : - Allez Reb', on est là, avec toi.

* Il y eut un bruit de tissu froissé et quand elle releva la tête elle vit le jeune homme agenouillé à sa hauteur. Elle ne répondit rien et il poursuivit *

STAN : - Ces types n'étaient pas vivants de toute façon. Tu as bien vu la manière dont ils ont réagit, la coupure de courant a dû les priver d'oxygène. Il n'y avait plus rien à espérer. Et puis ce n'étaient que des clones, pas les vrais... Les vrais collègues seront toujours là...

* Il posa sa main sur son torse à hauteur de son coeur. Rebecca voulait sourire mais elle n'en avait pas la force. Voir Edward si proche, et en même temps tellement loin. L'achever une fois de plus... Elle n'avait pas imaginé que cette journée l'amènerait à ce point d'horreur. *
* Enrico essaya de lui remonter le moral à sa manière *

ENRICO : - Regardes même toi tu étais sur la liste, mais il n'ont pas pu prélevé ton ADN.

* Rebecca soupira tandis que Stan envoyait un regard interrogateur au capitaine des Bravos. Rebecca ne savait pas si elle devait se réjouir ou s'affliger. Stan lui tendit la main et elle la saisit pour l'aider à se relever. Elle sécha ses larmes du revers de la main. *

- Tout cela ne nous fera pas avancer en tout cas. J'imagine que la mort de ces clones est une bonne chose pour la population de Raccoon City.

* Elle se raccrochait à cette pensée, la seule qui lui donnait le courage de ne pas quitter les lieux en prenant ses jambes à son cou. Stan eu un sourire compatissant. Même s'ils se chamaillaient souvent comme deux frères et soeurs, le jeune chef d'équipe du RPD n'était pas d'humeur à rire, pour une fois. Et Rebecca lui en était reconnaissante. Elle l'appréciait encore plus quand elle voyait son côté sérieux et rassurant. *
Il faudra que je m'excuse de m'être laissée aller comme une enfant, nous avons plus grave pour le moment...
* Elle resta debout quelques instants le temps de reprendre ses esprits. Elle se concentrait sur les murs et ses pieds pour éviter de voir les cadavres sur le sol. Stan avait repris ses investigations et venait de dénicher un papier qu'il jugeait intéressant. Il le tendit à Enrico qui l'examina et leur lu à voix haute. Une fois sa lecture achevée, l'infirmière pris la parole, les sourcils froncés et les yeux à nouveaux brillants. *

- Je ne comprends vraiment pas. J'ai découvert au bout du couloir une salle de spectacle de type cabaret. D'après ce que j'y ai vu et lu sur un flyer qui traînait, le but de ce labo recréé est de se servir des souches de monstres existantes pour créer un spectacle macabre à offrir à de riches spectateurs en mal de sensations fortes. Le tract parlait d'un spectacle avec en vedette les sosies d'une partie des agents STARS de 1998.

* Rien que d'en reparler, elle frissonna. Tout le monde l'écoutait, les bras croisés. *

- Il semble que ces ruines soient le théâtre d'un tourisme macabre. Cependant je suis persuadée qu'il y aurait eu tôt ou tard un accident tel que ce que nous avons connu dans le passé. Mais quand on y pense c'est logique, les formules des monstres sont déjà connues, c'est presque du pain béni pour Umbrella qui pourra tirer quelques profits de l'âme glauque de la population.

* Elle poursuivit à voix basse, presque pour elle-même. *

- Je me demande quand même quel genre de clients venaient ici...

* Puis elle reprit à voix haute pour l'ensemble du groupe. *

- On devrait peut-être se mettre en quête d'un plan du complexe ? Il m'a l'air beaucoup plus grand qu'on ne l'imagi....

* Elle fut arrêté dans sa phrase pas un bruit de verre brisé. *

hj : Je te laisse choisir si le verre brisé vient de la pièce (clone), ou de l'extérieur. Ainsi que de ce dont il s'agit.

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Dim 23 Sep 2012 - 13:04

*Rebecca allait mieux, le soutien de l'agent Blake lui fut de grand secoure et pour le coup le capitaine qui avait de l'affection pour la jeune infirmière se sentit un peu ridicule de sa maladresse réconfortante. Mais elle était une STARS, elle devait se ressaisir et le professionnalisme reprit le dessus pour tout le groupe, ils en avaient besoin si ils espéraient sortir de là ! Rebecca venait d'exposer ses trouvailles précédentes et mélangés avec celle de Stan, Enrico récapitula à voix haute:*

Enrico - Bon, nous avions en un, des clones créés au départ pour infiltrer le commissariat et en prendre son contrôle ! En deux, une création de monstre un peu plus docile pour s'adonner à des spectacles très particulier et/ou pervers ! En trois, en attendant l’enlèvement de la totalité des STARS ils ont décidé de mélanger les clones et les monstres dans un spectacle de scène digne d'un théâtre...

Rebecca - On devrait peut-être se mettre en quête d'un plan du complexe ? Il m'a l'air beaucoup plus grand qu'on ne l'imagi....

* Un bruit de verre brisé vint interrompre la jeune femme et le trio se mit en position de tire dans la direction vers laquelle le bris avait était perçu. Leurs lampe torche éclairait une porte au fond de la pièce, sur laquelle s'inscrivait les lettres CHAMBRE FROIDE, en formation de combat Stan percutât la poignet et les deux STARS pénétrèrent prudemment armes au poing dans le cul sac faisant office d’immense congélateur. Un homme en blouse blanche et bien vivant se tenait devant eux les mains en l'air, le type était grelottait. Des fraquas de verre crépitèrent alors sous le pas d'Enrico qui se rapprochait du suspect. Apeuré le scientifique supplia qu'on ne lui fasse pas de mal, Enrico releva l’identité de Rigobert Fortuné inscrit en lettre noir sur sa blouse, un petit logo d'Umbrella venait égayer le vert foncé de sa chemise à rayure. Les quatre hommes sortirent de la chambre froide, le type tentait tant bien que mal de dissimulé sa plaie aperçu par le capitaine sur son avant bras. Le type semblait terrorisé par sa blessure et se regard de détresse le capitaine l'avait bien souvent trop vu dans les yeux d'un mourant.*

Enrico - Vous êtes contaminé ?

*Rigobert était démasqué son visage le trahissait aisément, il tenta un sprint vers une armoire malgrés le fait qu'il soit en joue, suivit du faisceau lumineux des torches policière le vétéran ne tira pas. Le scientifique ouvrit une armoire pour en extraire une mallette en aluminium de son autre main il s'empara d'un fusil à pompe jusqu'alors dissimulé sous la table, visiblement scotcher , le type tenta de sen servir sur le groupe, mais il fut abattu juste à temps par le capitaine.*

Enrico - Allez voir de quoi il s'agit. *parlant de la mallette.*Je me charge de Speyer !

*Enrico ramassa le fusil pompe et se dirigea vers le dernier clone encore vivant. Celui-ci venait d'ouvrir les yeux, il désignait sans agressivité un bouton plus gros que les autres sur le pupitre qui lui faisait face. Apres un moment d’hésitation Enrico le pressa.*

Enrico - Restez sur vos garde je vais libérer Forest !

*Le liquide qui l'englobait se retira doucement, la porte vitré s'ouvrit et l'homme trempé en ressortit les bras vers le haut. Visiblement il avait comprit la situation.*

Forest Speyer - Si vous comptez sortir d'ici aujourd'hui, je vous conseille de ne pas me descendre ! Je connais cette endroit par coeur^^... À moins que vous ne soyez venu pour autre chose...*agitant son bassin d'avant en arrière avec le sourire au lèvre.*

INVENTAIRES : pistolet glock 12*9mm, fusil à pompe 6*12mm, couteau, lampe torche, clef de casier

HJ : donc voilà plus besoin de carte, de plus cela nous permettra enfin de pouvoir coopérer avec l'un des bravos ^^, j ai un scénario de fin pour lui donc si tu veux bien ne pas le faire mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mar 25 Sep 2012 - 19:47

ENRICO : - Bon, nous avions en un, des clones créés au départ pour infiltrer le commissariat et en prendre son contrôle ! En deux, une création de monstre un peu plus docile pour s'adonner à des spectacles très particulier et/ou pervers ! En trois, en attendant l’enlèvement de la totalité des STARS ils ont décidé de mélanger les clones et les monstres dans un spectacle de scène digne d'un théâtre...

* Rebecca ne pu s'empêcher de réagir, cette histoire de commissariat la dépassait au plus haut point. *

- Mais c'est complètement absurde, il était de notoriété publique que les stars étaient mort pour la majorité. Qu'est-ce qu'ils espéraient faire avec ces clones ? Ils n'ont pas l'air bien vieux en plus, ils ne pensaient pas que les gens trouveraient normal de voir les collègues morts revenir au bureau le lundi matin ?

* Rebecca haussa les sourcils et les épaules. On marchait vraiment sur la tête. L'espace d'un instant elle imagina même qu'Umbrella ne soit pas vraiment derrière ce plan. Il paraissait beaucoup trop invraisemblable pour être réaliste. Encore secouée par la seconde mort d'Edward, elle peinait a avoir les idées claires. Quand le bruit de verre brisé survint. *
* Le groupe se rendit dans une sorte de grande chambre froide où ils trouvèrent un civil blessé. Enrico l’abattis lorsque ce dernier sorti un fusil à pompe. Après tout il l'avait bien cherché, mais Rebecca ne pu s'empêcher de se désoler. La panique faisait souvent perdre le moyens des hommes les moins téméraires. *
* Enrico leur demanda d'aller voir mais Rebecca savait d'avance qu'il n'y avait plus rien à faire. Une balle dans le buffet d'un homme infecté était le meilleur moyen pour qu'il ne se relève pas. Vu la mare de sang qui maculait déjà le sol, celui-ci ne ferait pas exception. Stan envoya un regard étrange à Rebecca. Le jeune homme soupira. *

STAN : - Je commence à en avoir assez de tous ces morts, faut vraiment qu'on foute le camp d'ici avant d'y rester nous aussi.

* Il se rapprocha d'elle, Rebecca prit une grande inspiration pour contenir ses émotions et adopter un sang neutre. A l'instar de tous les macchabées qui hantaient les ruines, elle devait garder son sang froid. *

- Je suis plus que jamais d'accord avec toi. Pour une fois que tu dis un truc vrai...
STAN : - Rooh arrête ! Je suis très sérieux, et je sais que toi aussi, petite.


* il souriait tristement. La conversation aurait pu tourner au ton de l'humour s'ils ne c'étaient pas trouvé ici. Rebecca le regarda, inquiète *

- Allez on doit aller voir ce que fait le capitaine avec Forest, j'espère que ça ne va pas mal tourner.

* Quand ils arrivèrent dans la salle, ils virent le clone face à Enrico et l'entendirent dire *

Forest Speyer - Si vous comptez sortir d'ici aujourd'hui, je vous conseille de ne pas me descendre ! Je connais cette endroit par coeur^^... À moins que vous ne soyez venu pour autre chose..

* Rebecca fronça les sourcils en voyant l’ersatz de son collègue se trémousser ainsi. Quelle honte à la mémoire du pauvre Forest qui avait tant subi... Ni tenant plus, Stan pris les devant. Rebecca voyait sa mâchoire serrée et ses muscles crispés. Le jeune capitaine commençait à devenir nerveux, et surtout pressé de sortir de ce guêpier. Il parla d'un ton sans équivoque. *

STAN : - Bon très bien. Ça tombe bien que tu connaisses les lieux par coeur. On a besoin d'aller dans la salle de contrôle de ce complexe, tu peux nous y conduire ?

* Un sourire lubrique éclaira le visage du clone. Rebecca détourna le regard pour éviter cette vision obscène. *

JOSEPH : - Ouais, mais tout travail mérite salaire. Va falloir me payer pour avoir cette info. Qu'est-ce que vous avez à m'offrir ?

* Il avait dit cela en regardant Rebecca qui frissona. Stan fit un pas de côté pour masquer la jeune femme à la vue du clone. *

STAN : - On t'offrira déjà la vie. Ca me parait un sacré beau cadeau compte tenue de ton existence. Vu comme on terminé tes potes je suis prêts à parier que tu ne tiens pas à subir le même sort.

* Le visage enjoué de Forest se referma d'un seul coup. Piqué au vif, il n'avait pas d'autre choix que d'accepter. *

JOSEPH : - Ouais, mais si je refuse et que vous me tuez, vous ne trouverez pas cette salle.
STAN : - Bien sûr que si ! C'est juste que cela nous prendra un peu plus de temps. En revanche une fois mort, tu ne pourras pas sortir d'ici.


* Rebecca était impressionnée par la force de persuasion de Stan. Son regard ne cillait pas, sa voix grave ne donnait pas matière à contredire. Elle comprenait maintenant pourquoi il avait accédé à un poste de capitaine au RPD à cet âge si jeune. Aussi bon sur le terrain que derrière un bureau, il semblait pouvoir effectuer n'importe quelle tâche avec brio. Rebecca se sentait fière de lui, dans un petit coin de sa tête. Forest en revanche n'en menait pas large. Il céda sans broncher devant un Stan qui le dominait de quelques centimètres et par un charisme nettement supérieur. *

STAN : - Alors on y va. Conduit nous à cette salle de contrôle. Et passe devant. Attention, à la moindre incartade, nous serons derrière toi. N'oublie pas que nous sommes armés et que tu as les mains vides.

* Le clone ne répondit rien. L'atmosphère se détendit subitement et la petite troupe se mit en route. Joseph les conduisit sans encombre jusqu'à la salle de contrôle où se trouvaient tous les écrans et les fonctions principales du complexe. La salle était petite et il y faisait très chaud du fait de la présence de nombreux serveurs informatique. Quelques caméras fonctionnaient toujours sur une batterie de secours mais une partie des écrans était brouillés par de la friture, ou tout simplement éteins à cause de la coupure de courant. *
* Rebecca surveillait l'endroit mais il était parfaitement désert. Ne restait plus qu'à appuyer sur le bouton pour déclencher l'autodestruction et sortir d'ici. Une tâche qui paraissait simple de prime abord mais qui ne manquait pas de l'angoisser à cause de sa haute dangerosité. *
Plus qu'un bouton, une bonne course et tout sera terminé... pour de bon.

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Ven 28 Sep 2012 - 7:42

*Les questions et les incohérences étaient dans la tête de chacun,laissant passer les questions dont lui même n'avait pas les réponses, il n'aperçu pas la mallette dans une des mains de ses collègues. Du temps que l'agent Blake négociait à son avantage avec Speyer Enrico fit marche arrière pour s'emparer de la mallette en aluminium abandonné par le cadavre.Apres une courte examination, impossible de l'ouvrir facilement elle était fermé à clef, le capitaine remarque l'inscription " Folding screen Corporation " avec un logo similaire à celui d'Umbrella sur l'avant de la mallette, puis il fouilla les poches du cadavre pour en ressortir ce qu'il cherchait ainsi qu'un document tamponné et daté de ce même " Folding Screen Corporation ".

Stan - Alors on y va. Conduit nous à cette salle de contrôle. Et passe devant. Attention, à la moindre incartade, nous serons derrière toi. N'oublie pas que nous sommes armés et que tu as les mains vides.

*Il fallait dire que Blake avait remarquablement négocié l'affaire, le groupe se mit en marche et sans encombre apparente ils se retrouvèrent dans la salle de contrôle du bâtiment souterrain, des écrans éteint englobait la plupart des murs, excepter les ordinateurs centraux qui devaient être eux alimentés par un générateur de secours. Rebecca semblait terrorisé à la vision du bouton, sa main était pausé juste à coté. Le vétéran se rapprocha d'elle.*

Enrico - Attends, il va falloir qu'on soit sur que notre chemin de sortie soit dégagé ! Je ne compte nous faire exploser dans ce labyrinthe !* Posant sa main sur celle de Rebecca.*

*Dos à la porte d'entrée qu'ils avaient tous inconsciemment laissé sans surveillance, Enrico perçu le claquement de celle ci avec plusieurs bruits de pas.*

??? - Plus un geste ! Ou on vous descends sans hésitation * dit-il d'une voix assurée.*Je me doutais que vous finiriez par venir ici !

Forest - Mr White sortez moi de là !*Dévoilant ainsi l'identité du responsable de sécurité du complex.*

White - Imbécile ! De toute façon c'est trop tard pour toi Speyer tu n'as pas eut ta dose d'antivirus à cause de tout ces évènements. Le projet Tyran IV s'est donc activé naturellement. Finalement ça nous arrange, on avait besoin de cobaye pour le tester.

Forest - Quoi !

*Mr White avait pointé le bout de son nez avec quelques hommes armés, les interrogations qui planaient sur les deux SDF de la surface venait d’être résolu. Il devait eux aussi être prit pour des cobayes pour ce même genre de virus. Mais qu'allait-il se passer pour ce couple une fois l'antivirus plus absorbé ? La situation ne laissait guère le temps à ce genre de question et le responsable de la sécurité enchaîna:*

White - Et le moustachu ! Retourne toi et envoie moi la mallette que tu tient !

*Enrico ne réagit pas réfléchissant aux différentes options qui s'offraient à lui, un geste de travers et il se faisait descendre , il en était certain !

White - Magne toi où j'en descends un de vous trois au hasard ! * fesant un tir de somation vers les pieds de Chambers.*

*Contre son grès et bien décidé à ne pas rendre sa trouvaille qui paraissait si importante à leurs yeux , il déplaça légèrement sa main gauche de dix centimètres pour venir presser la bouton d'urgence qui provoquerait la mise à feu. Une alarme interne se mit en marche, elle aussi devait puiser sur le système de secours, elle n'était pas très bruyante au début du son aiguë, une voix robotisé annonça 20 minutes avant auto destruction total du bâtiment. La diversion était faite et le groupe armé quitta la salle lâchant un - Vous avez choisit votre fin ! Pauvres imbéciles ! *

INVENTAIRES : pistolet glock 12*9mm, fusil à pompe 6*12mm, couteau, lampe torche, clef de casier, clef de la mallette, mallette en aluminium, document de Folding Screen Corporation , autres documents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Mer 3 Oct 2012 - 13:15

ENRICO : - Attends, il va falloir qu'on soit sur que notre chemin de sortie soit dégagé ! Je ne compte nous faire exploser dans ce labyrinthe !
- Oui c'est sûr... Mais Forest pourrait peut-être nous aider ? Il a l'air de tenir à la vie...


* Aussitôt cette dernière phrase prononcée, Rebecca s'en voulait. Qui était-elle pour parler ainsi ? Une tueuse en série froide et sans coeur ? Une vie était une vie, peu importe qu'il s'agisse d'un clone ou de son réel modèle. Un souffle de vie l'animait et c'était l'essentiel.
Mais tous les évènements passés et présents avaient changé la jeune femme de manière irréversible. Rebecca ne pouvait plus se permettre d'avoir de la pitié, du remord ou des regrets. Elle ne pouvait plus se permettre de réfléchir à la survie de gens qui, au fond, n'étaient que de simples civils, des victimes collatérales d'un conflit qui les dépassaient en tout point. Elle se mordit la lèvre et serra les poings. Ce constat l'effrayait. *
Bon sang je suis moi même en train de devenir un monstre... et je ne m'en rend qu'à peine compte, c'est horrible...
* Mais l'heure n'était pas à l'introspection. Elle aurait le temps pour s’apitoyer sur son sort plus tard, autour d'un verre... avec Stan. Du moins elle l'espérait. C'était probablement le seul capable de comprendre sa situation. Peut-être qu'Enrico le pouvait mais la jeune femme ne tenait pas particulièrement à expliquer ses états d'âme à son propre capitaine. *
* Elle fut coupé dans ses réflexion par des voix masculines et autoritaires. Des hommes firent irruption dans la pièce. Rebecca se retourna vivement et pointa son fusil mitrailleur vers les inconnus. Forest pris l'air d'un gamin terrorisé dans les jupes de sa mère, mais les inconnus n'amenaient pas de bonnes nouvelles : *

White - Imbécile ! De toute façon c'est trop tard pour toi Speyer tu n'as pas eut ta dose d'antivirus à cause de tout ces évènements. Le projet Tyran IV s'est donc activé naturellement. Finalement ça nous arrange, on avait besoin de cobaye pour le tester.

* La discussion s'engagea et n’annonçait vraiment rien de bon. Le chef exigeait la mallette de Marini et comme celui-ci refusait, il tira pile devant les pieds de Rebecca qui baissa son arme et recula avec un cri, surprise. Une intense douleur lui envahie la jambe et une tache sombre commença à maculer la jambe de son pantalon. La balle venait de ricocher et de pénétrer dans son mollet. *
* Les larmes aux yeux, elle se baissa pour poser sa main sur la plaie. La balle n'était pas ressortie et elle aurait besoin de soins. A condition qu'ils sortent d'ici bien sûr. *
* Stan s'énerva en voyant la scène. *

STAN : - Bodel à quoi vous jouez !?

* Mais les nouveaux venus l'ignorèrent. *
* Rebecca recula se caler contre un mur pour s'appuyer dessus et poser le moins possible sa jambe sur le sol. Stan lui lança un regard pour obtenir des informations sur la gravité de sa douleur mais elle le rassura. *
Je le rassure mais j'ai l'impression que la balle s'est logée au mauvais endroit...
* Le sang coulait toujours et une large auréole sombre décorait maintenant sa cuisse. Des frissons lui parcoururent l'échine et elle garda sa main posée sur la plaie. A présent sa peau était devenue poisseuse et complètement rougie. *
Ho ho....
* Courageuse, Rebecca essaya de faire abstraction de sa douleur et de la panique qui s'insufflait en elle pour se concentrer sur le débat. Pliée en 2, elle n'eut que le temps de voir l'homme de tête appuyer sur le bouton tant redouté. *

WHITE : - Vous avez choisit votre fin ! Pauvres imbéciles !

* Et sur cette ultime menace ils quittèrent tous la pièce. Rebecca se laissa glisser le long du mur pour s'asseoir par terre, abattue. Elle avait pâlie. Stan se précipita vers elle. *

STAN : - Merde Reb regarde ça, ça va ?
- Il faut qu'on sorte d'ici, ma santé passe après. Ça ne vous servira pas d'essayer de m'aider. J'ai dans ma sacoche de quoi me faire un bandage. Dépéchez-vous de trouver quelque chose...


* Rebecca attendit que Stan s'éloigne pour ouvrir sa trousse de premiers secours d'une main tremblante. L'agent du RPD partait fouiller la pièce avec frénésie. Seul au milieu du tumulte, le clone de Forest restait là sans rien faire. Il piétinait sur place, visiblement terrorisé à l'idée de mourir. Rebecca enroula un ruban de gaze autour de sa cuisse et leva la tête vers lui pour l'attirer à elle. Il était leur seule chance de sortir d'ici. *

- Forest ?

* Il se tourna vers elle et elle lui fit signe d'approcher. S'il se sauvait dans la nature, il irait répendre son virus dans la population et ce n'était pas concevable. *
Quitte à mourir ici je préfère emporter cette menace avec moi...
* Car en effet la douleur ne disparaissait pas et sa cuisse continuait de saigner. La balle avait semble-t-il touché une artère. Quelle mort idiote, quand on y pense. Avoir combattu une grande partie de sa vie des monstres sanguinaires pour finir par mourir à cause d'une balle qui ne lui était pas réellement destinée. *
* Résignée, cette pensée lui arracha un rire sarcastique. *

JOSEPH : - Oui ?
- Est-ce que tu peux me dire ce que c'est exactement que ce projet de Tyran IV ? Depuis quand les gens d'ici travaillent dessus. Dans quel but ?


* Elle devait gagner du temps. Au moins pour laisser à ses compagnons le temps de trouver un plan sans que le clone ne leur fasse faux bond. Bien qu'il tremblait de peur, il semblait pour le moment encore apte à lui parler. *
* La voix annonça 15 minutes avant l'explosion. *
* Les larmes n'avaient pas quitté les yeux de la jeune femme qui avait de plus en plus froid. *


hj : Désolée pour le pavé mais il y a tant à dire, cette partie est super intéressante Very Happy J'aurais pu écrire encore le double lol.

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   Jeu 11 Oct 2012 - 7:54

HJ : Encore Joseph ^^ lol , pas de prob pour le pavé, sans faire exprès j'ai fait de même.DJ:

*Enrico n'avait pas remarqué sur le coup la blessure de sa partenaire, peut être que si il s'en était aperçu il ce serait abstenu d'appuyer sur ce maudit bouton. Mais le mal était fait et ils allaient devoir faire avec, Stan s'occupait de Rebecca, Enrico fouilla à la suite le sac de la l’infirmière, constatant avec un certain désarrois que la plus part des anti-douleurs manquaient. En effet ils les avaient lui même ingurgité il y a de ça quelques heures. Seulement deux gélules restaient ils les tendit à Rebecca.*

Rebecca - Il faut qu'on sorte d'ici, ma santé passe après. Ça ne vous servira pas d'essayer de m'aider. J'ai dans ma sacoche de quoi me faire un bandage. Dépêchez-vous de trouver quelque chose...

Enrico - On ne te laissera pas tomber Rebecca ! Dans 20 minutes nous sommes censés être dehors ! Faudra tenir jusque là ! je vais voir si je trouve quelques choses, le temps que tu fasses la panssement compressif.

*La jeune STARS s'occupait d'elle avec l'aide de Stan, visiblement elle avait encore toute sa tête. Elle tentait de changer les idées du futur condamné à mort tout en lui posant des questions pour le maintenir proche du groupe. Pendant ce temps Marini cherchait une alternative dans la pièce, un plan... un indication... une piste...Mais rien si ce n'est le nom exact de leur agresseur : Terence White inscrit en lettre relief dorées sur une carte magnétique.

Forest - Le projet de Tyran IV, c'est nos menottes ! Il nous faisait "chanter" comme ça ! Nous étions leurs esclaves ! Nous devions assouvir leurs exigences et en échange il nous donnait notre dose d'antivirus. Nous avons eut droit à une démonstration de la mutation avant qu'il ne brûle le cobaye ! au cas ou l'un de nous aurait fuit, c'était horrible ! Je suis bien décider à trouver cette anti-virus avant de déguerpir d'ici.

15 MINUTES AVANT DESTRUCTION DU BATIMENT

*La voix vint interrompre le monologue du chevelu et une idée venait de germer dans la tête du capitaine, certes un mensonge probable, mais vu lu temps qu'il leur restait et le nouvel objectif de Forest ce seul bluff allait pouvoir les sauver.*

Enrico - C'est ça que tu cherches !*Montant la mallette de sa main droite.*Elle contient l'anti-virus ! Sors nous d'ici et elle est a toi ! J'ai trouver cette carte d’accès* montrant la carte.*Ca pourrait nous aider, sors nous d'ici après on s'occupe de toi ! On a plus le temps de discuter !

*Speyer hésita un moment avant de faire un pas en avant, il venait d'accepter l'offre du capitaine.Rebecca soutenu par Stan avançait tant bien que mal. Enrico restait proche du clone au cas ou celui-ci tenterait quelque chose de stupide.Ils avancèrent sans résistance ni perturbation puis après une cinquantaine de mètres Forest leurs révéla le but final de leur création.*

Forest *riant jaune* - vous savez ce qu'il voulait nous faire au final...Il voulait nous introduire au commissariat par la duperie, en nous faisant passer pour vous et ainsi prendre le contrôle, laissant le champs libre à Umbrella. Et au cas ou nous aurions été démasqué ou une lutte aurait éclater ou encore si il y avait eut quelconque résistance, le manque d'antivirus aurait fait s'activer le virus Tyran IV... Avec une dizaine de Tyran de ce type dans vos murs le commissariat n'aurait pas fait long feu...Cela aurait permis à Umbrella de régner en maître sur la ville, le temps que les forces de l'ordre s'en remettent...Mais le projet Tyran II commença par des échecs en grands nombres, du coups les années passèrent et pour s'en sortirent financièrement cette nouvelle société : Folding Screen Corporation à eut l'idée farfelu de nous utiliser à des fins...*ne voulant pas dire le mot.* ... perverse et autre bizarrerie en tout genre...*marquant une pause verbal se remémorant certains souvenirs.*... Honnêtement je ne sais pas encore aujourd'hui si c'est le projet Tyran IV ou les abominations sexuelles auxquelles nous avons eut droit qui me perturbe le plus...*perdu dans ses penser Forest commençait à se faire monter la tension et plus qu'énervé il se retourna vers Enrico le prenant colback.[/color]* [color=orange]Ne me prends pas pour un débile, nous nous sommes assez fait duper par ses manipulateurs, je veux que tu me file l'antivirus maintenant ! Sinon je n'avancerais plus ! Quitte à mourir en monstre je préfère me faire exploser dans dix minutes ! Alors l'anti-virus ou la mort ! C'est toi qui choisit.

*Son interlocuteur venait de le mettre dans une position plus qu'inconfortable, en effet il était peu probable que la mallette contienne ce qui avait été promis. À la découverte de cette supercherie l’hôte paniquerait et il seraient tous perdu. Pas question de gâcher leur ticket de sortie, bien sur il pourrait tenter le coup quand même et avec de la chance...Ou encore il pourrait trouver la sortir au hasard...Non, il leurs fallait des certitudes tout comme à Forest d'ailleurs !*

Forest - Pourquoi tu hésites autant !?

10 MINUTES AVANT DESTRUCTION DU BATIMENT

Enrico - *retirant le poignet de Speyer, le fixant droit dans les yeux sans ciller.* Bon ! Je vais te faire confiance ! *Il lui tendit son glock charger.* Je ne sais pas piquer ! Rebecca est dans un sale état ! Nous sortons tous de là et Reb te fera l'injection au calme ! Prends mon arme en guise de bonne foie, elle est chargé ! Si tu t'avises de t'en servir contre nous je te descendrai sans hésitation ! Avance maintenant, il faut foutre le camps !

*Enrico lui enfonça la cross de son fusil à pompe dans le ventre pour le pousser à avancer, l'homme à longue chevelure avança et le groupe se retrouva devant une porte indigo commandée par un lecteur de carte magnétique, celle ci possédait elle aussi une alimentation de secours interne. Enrico passa la clef magnétique et les quatre rescapé passèrent la porte qui se referma automatiquement derrière eux.*

Forest - Nous ne somme plus très loin ! Une fois passer l'escalier la-bas, un dernier étage de de quelque couloirs nous séparera de la sortie.

*Ils étaient tous les quatre dans une grande pièce à colonnes seul l'escalier ouvert s'offraient à eux en guise de sortie, pour le reste des bruits facilement reconnaissables de pas ponctuelles et espacés se faisaient entendre dans le noir.

Stan - Merde ils ont lâché les hunters !

* Impossible de le fuir n y de les contourner. Ils allaient devoir les affronter là ! Dans le noir !

INVENTAIRES : pistolet glock 12*9mm, fusil à pompe 6*12mm, couteau, lampe torche, clef de casier, clef de la mallette, mallette en aluminium, document de Folding Screen Corporation , autres documents, carte magnétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que cache les ruines du Manoir Spencer ? PV Chambers et Marini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sur les ruines du manoir
» L'AGENDA CACHE DE PREVAL !KOK DEMANDE L'ARRESTATION DES ASSASSINS COMPLICES !
» Le Manoir Oublié
» Cartons plumes et ruines
» on nous cache tout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: La Forêt-