AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Mer 29 Aoû 2012 - 11:14

HJ: Libre,Une plainte ? Un café entre collègue?Une voiture qui gêne?pas de problème vous êtes au bon guichet pas dordre de poste vous rentrez vous sortez quand vous voullez Smile, donc petit délire entre dix autres RP pour ma part DJ:

*Le commissariat ne comptait pas grand monde ce matin là seul quelques STARS et quelques RPD erraient dans le commissariat, ni le chef ni la standardiste n'occupait leurs place, Enrico se tenait exceptionnellement à l’accueil, pour voir défiler les petits plaignants du coin:*

Femme blonde - Bonjour je voudrais déposer une plainte...Une voiture à érafler ma boite à lettre, je n'ai pas eut le temps de relever la plaque.

Enrico [ricanant intérieurement] - Ne bougez pas je vous envoie un stagiaire.On va prendre votre déposition

*Les lourdos défilèrent tout le début de la matinée, boite à lettre , voiture raillé, fenêtre de maison cassé, rétroviseur arraché...Tout des petit délie dont le capitaine se serait bien passé...Cela faisait depuis 1997 que Marini travaillait pour le STARS et jamais n'eut à faire ce boulot...*

Franchement je les plein ses gens qui travaille là...Le nombre de plainte à passé par dessus la jambe qu'il doivent traité chaque jour...Je leur tire mon chapeau...J'aurais pas pu et il n''st que 10heures !

*Pour ne pas trop se prendre la tête Enrico ironisa la chose à la manière de Ricolas, il s'imaginait mettre une pancarte au dessus de l’accueille :*

Une plainte? Un café entre collègue? Une voiture qui gêne?
Pas de monnaie pour le parcmètre du centre commercial?
Pas de problème vous étes au bon guichet !


Dernière édition par Enrico Marini le Jeu 25 Oct 2012 - 8:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Ortega

avatar



Messages : 319
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Sam 1 Sep 2012 - 21:22

*Le soleil éclairait la ville alors que la montre à aiguille du jeune blond indiquait déjà 10 heures. Décidément, le temps passait vite devant un ordinateur, surtout quand l'on écrit des rapports à n'en plus finir. Il s'était mis au boulot à 5 heures du matin et pour lui le temps semblait s'être écoulé de quelques minutes seulement, l'été était décidément une période très calme dans cette petite ville. Certes, en une seule saison il avait été dans l'obligation de se poster en sniper sur un toit pour ensuite gérer une attaque de zombies, tout ça pour ensuite finir capturé par une bande de fanatiques et de mercenaires, mais à part ça ? Des rapports, toujours des rapports. Et la dose de caféine qui va avec.*

Il est pour moi l'heure de prendre une dose de ma petite drogue favorite.

*Il se leva alors, sortant de la salle sans saluer les quelques S.T.A.R.S l'ayant suivi dans cette folle aventure.*

*Les couloirs étaient anormalement silencieux, et une atmosphère glauque s'y dégageait. En effet, qui n'éprouverait pas une certaine appréhension en parcourant de longs couloirs carrelés, raisonnants à chaque bruit de pas ?*

*Une petite minute plus tard, il se trouvait déjà vers la salle des pièces a convictions, descendant les escaliers, il se dirigea vers les salles du RPD. Il se mit à respirer avec plus de facilité et de tranquillité quand il vit enfin des collègues s'occupant de la paperasse. Dont son coéquipier de toujours, Yamamoto. Ce dernier esquissa d'ailleurs un sourire amical quand Garrett se mit par erreur dans son champ de vision.*

Yamamoto - Ah, Garrett ! Comment tu vas ? *rigole* Je vois que tu travailles dur ! On vise une place un peu plus importante ? Diriger sa propre équipe ?

*En quelques secondes, ce dernier avait réussi à faire disparaître tout espoir que Garrett avait en lui.*

- Non, non. Je suis bien trop solitaire pour être un vrai leader. En parlant de travail, tu ferais mieux d'y retourner.

Yamamoto - *ricane* Pas de problème ! Et d'ailleurs pendant que j'y pense, c'est toujours bon pour manger à la cafétéria à midi ?

Qu'est-ce qui m'a pris d'accepter cette proposition à la con ?

- Euh, ouais. Je t'ai donné ma parole non ? Car généralement j'y tiens.

*Sans attendre la réponse de son collègue, il se dirigea vers la porte du hall en accélérant le pas.*

*Il ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire amusé en coin quand il vit le capitaine lui même à l'accueil, l'effectif était-il si réduit que ça ?*

- *Se dirigeant vers lui* Comment allez-vous capitaine ? Je vois que l'on goûte au plaisir des relations humaines et du contact humain.. Sinon, je peux vous proposer un café ? J'allais justement en chercher un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar



Messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2010
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Lun 3 Sep 2012 - 16:17

*Cela faisait maintenant plus de deux ans que le dénonciateur d’arnaque sous forme de jeux vidéo faisait son show derrière sa caméra. Aujourd’hui il décida de passer à l’action, il enfila sa chemise Hawaïenne, son pantalon beige, un pied dans chacune de ses tongues il attrapa le sachet munit de preuve divers sous forme de petites cartouches rectangulaires. Par instinct de sécurité il attacha un cylindre vide autour de sa ceinture et y glissa un gros salami Italien 90% pur bœuf sans sucre ajouté. Il était fin prêt, sa DeLorean gris métal des années 80 l’attendait devait chez lui. Il grimpa et prit la route du commissariat d’une des villes voisines : Raccoon City plus précisément. Il passa les portes du hall d’entrée puis attendit impatiemment son tour… Arrivé devant le moustachu de l’accueil il pu enfin s’exprimé âpres cette longue heure d’attente.*

Mr. Grenier - Bonjour je suis Monsieur Grenier et je voudrais déposer plusieurs plaintes...

*Le bonhomme bien portant avait décidé de passer à l’acte ce jour, en effet il voulait s’attaquer à tous ces concepteurs de jeu pourrie qui avaient volé le rêve des enfants des années 80 et 90…Mais il vint se faire interrompre par un autre STARS avec le sourire en coin s’approcha du comptoir d’accueil pour s’adresser au receptionniste.*

Garrett - Comment allez-vous capitaine ? Je vois que l'on goûte au plaisir des relations humaines et du contact humain.. Sinon, je peux vous proposer un café ? J'allais justement en chercher un.

Mr Grenier - À par ce que vous êtes capitaine !?!*expression de visage* Donc vous êtes à l’accueil ce qui est logique en soit…

*Le cinquantenaire de l’accueil regarda l’horloge central et accepta le café prétextant sa première pause de la matinée.*

Mr Grenier - Ah, mais en plus ca ne veut pas prendre la plainte et ca va boire le café !

Enrico - Je ne vous permets Monsieur ! Dalleurs votre saucisson me parait suspect, faites attention à ce que vous dites ou je vous fais une fouille de la cave au Grenier.*se gaussa t-il.*

Mr Grenier - Ah, on ne me l’avait jamais faite celle là.

Enrico - Bon rapidement alors, comment vous vous appelez ?

Mr Grenier - Grenier !

Enrico - Oui ca je sais mais votre prénom ?

Mr Grenier - C’est juste Grenier

Enrico - Comme Le Blanc ?

Mr Grenier - Non, lui c’est Laurent ! *pensant à l’ex sélectionneur de l’équipe de France de football national.*

Enrico - Nan, moi je parlais de Juste.

Mr Grenier - Ah oui c’est juste, je n’ai pas de prénom c’est seulement Grenier, vous pouvez demander tout le monde vous le dira !

Enrico - D’accord ! Ne bougez pas je vous envoie quelqu’un de plus compétant !*Cherchant Marcel du regard.*Marcel !...Marcel !...Bon sang où est passé l’agent Patoulachi !

Agent du RPD - Il a eut un problème avec son arme à feu lors de la conférence de presse sur les taux de bavures de la police du compté, capitaine. Vous devriez appeler quelqu’un d’autre.

Enrico - Bon sinon je peux mettre Carlos dans la case prénom, ca devrait coller avec le personnage non ?*dit-il amusé*

Mr Grenier - Si ca peut vous faire plaisir…

Enrico - Il va nous falloir une pièce d’identité Monsieur Grenier ! Allez vous assoir là-bas un policier va venir prendre votre déposition !*lui désignant un banc dans le hall.*

*Le capitaine semblait des chercher des numéros de téléphone puis décrocha le combiné.*

Enrico [téléphone] - Ici Marini, je suis à l’accueille ! J’ai besoin de renforts ! Déposeurs de plaintes en surnombres…*fit-il au quatrième degrés.*Est-ce que vous pouvez me trouver l’agent Singland ou un autre! Merci bien on est débordé ici. Petite pause pour moi maintenant.

Enrico [se tournant cers Garrett] - Ca y est Garrett, je suis à toi! Allons le boire ce café. C’est vraiment n’importe quoi aujourd’hui !


PNJ joué par Enrico Marini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Jeu 6 Sep 2012 - 16:18

HJ: Donc les nouveaux arrivant sont toujours les bienvenus^^, même si c'est juste pour un poste Smile DJ:

*Les deux STARS venaient de quitter le hall pour se diriger vers la machine à café:*

Enrico - Tu es sur quelles affaires en ce moments?

Garrett - .........

*Quelques pas plus loin un agent du RPD vint interpeller le duo:*

Agent du RPD - Ah, Monsieur Marini j'ai ça pour vous, c'est de la part de l'agent Sicks.

*Lui tendant un packet légèrement recouvert d'un sachet brun.Enrico en ressortit un CD de musique, observant l’arrière de celui-ci, il paraissait dédicacé de cinq noms.L'homme fronça la moustache et retourna le boitier.On pouvait y découvrir le titre en lettres dorées : Les Musclés.Il sourit pour le coup se remémorant une courte discutions qu'il eut il y a quelque jour de ça avec Randy.Le capitaine rangea la relique dans sa poche intérieur, il venait d'arriver à la machine de boissons chaudes.*

Enrico - Dis moi j'ai vu que les syndicats ce sont occuper de ton problème de logement.^^* En pressant la touche " café noir sucré".*

*Sur le coup Marini ne tilta pas qu'il venait de faire une bourde, en effet seul Sarah M. Cliford et Ricolas Martini savait que le Monsieur X du dernier Raccoon City Times était en réalité Garrett Ortega.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Ortega

avatar



Messages : 319
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Ven 21 Sep 2012 - 23:38

Enrico - Tu es sur quelles affaires en ce moments?

- Oh, vous savez, la routine. Je m'ennuie depuis cette opération visant à démanteler un trafic de drogue et de combats illégaux de chiens. Pas que me faire bouffer le mollet par un cannibale me manque particulièrement, mais mes journées se résument dorénavant à remplir des plaintes et des aller-retour entre la machine à café et mon ordinateur. Au moins à Los Angeles on n'avait pas le temps de s'ennuyer.

*Il se frotta alors les yeux avec les paumes de sa main de manière énergétique, la lumière de l'écran dans la pénombre avait eu des effets dévastateurs sur ses yeux.*

*Soudain, un autre policier les interpella.*

Agent du RPD - Ah, Monsieur Marini j'ai ça pour vous, c'est de la part de l'agent Sicks.

*Le capitaine dût donc saisir le petit paquet brun avant d'y extirper un CD de musique apparemment étrangère. Ses doutes se confirmèrent quand le capitaine retourna le boîtier, dévoilant l'arrière de la boîte au duo. Le titre écrit en jaune tua encore un peu plus les yeux du jeune blond, mais, il put apercevoir de quoi il s'agissait en plissant légèrement les yeux. Le titre semblait être écrit en français, une langue que ne connaissait pas Garrett, mais les têtes de vainqueurs des 5 joyeux lurons sur la face avant ainsi que leurs vêtements suffirent au jeune tireur d'élite pour souffler un léger coup.*

Apparemment, ça vole haut dans cette ville..

*La machine à café était d'ailleurs devant eux depuis tout ce temps de réflexion, effectuant un léger pas de côté, il invita le capitaine à se servir en premier d'une seule phrase prononcée.*

- A vous l'honneur.

Enrico - Dis moi j'ai vu que les syndicats ce sont occuper de ton problème de logement.^^

- Mh, oui. J'aimerais d'ailleurs bien savoir qui vous l'a dit. Yamamoto à vendu la mèche ? Je savais que lui dévoiler ça était une connerie de ma part.

*Dit-il en fronçant légèrement les sourcils. Bon, le pauvre bougre y était sûrement pour rien, il est vrai que certaines personnes de sexe féminin travaillant au commissariat ne purent résister au charme naturel du jeune homme. Pas qu'il avait éprouvé le besoin d'un corps de femme, mais leur lit était sans doute plus confortable que les sièges en cuir de son SUV. Et au lieu de faire ce que nombre d'hommes auraient fait, il se contentait de s'effondrer sur leur lit avant de s'endormir la minute d'après.*

*Le liquide noirâtre demandé par le capitaine se jeta alors dans le petit gobelet de plastique, avant de le remplir totalement cinq secondes plus tard.*

*Ce fut donc ensuite au tour de Garrett de se diriger vers cette machine en effectuant un seul pas. Il exerça alors une légère pression sur un bouton de taille moyenne rouge, avec écrit sur sa droite "Café noir sans sucre".*

*Le même procédé se produisit alors, le jeune policier enroula alors sa main droite autour du gobelet chaud en plastique, jetant un regard désintéressé dessus avant de le porter à sa bouche. 2 gorgées.*

- C'est mon troisième café, ça doit bien faire cinq heures que je suis ici. Cinq heures à taper des rapports.

*Yamamoto lui avait parlé d'une technique pour contourner la sécurité mise en place sur les ordinateurs consistant à empêcher les agents les moins sérieux à consulter des sites tels que Youtube. Mais il devait encore lui en faire part, il lui avait parlé de quelques comédiens Japonais que le jeune Hispanique devait regarder de toute urgence.*

- Enfin bon, je suppose qu'une mission ou un groupe entier de civils se fait dévorer pour ensuite revenir à la vie demande un bon nombre de rapports.

*Il prit alors une autre gorgée, la chaleur du liquide passant dans sa gorge lui fit éprouver une sensation simple de bien-être.*

- Je suppose que je peux prendre une pause digne de ce nom cette fois-ci. Après ça, j'irai me fumer une bonne Lucky Strike à l'extérieur.

*Il planta alors son regard dans celui de son supérieur tout en marquant une petite pause, avant d'ajouter.*

- Vous fumez, capitaine ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Sam 22 Sep 2012 - 14:54

Garrett - Mh, oui. J'aimerais d'ailleurs bien savoir qui vous l'a dit. Yamamoto à vendu la mèche ? Je savais que lui dévoiler ça était une connerie de ma part.

Enrico - Nan, ce sont les syndiquas qui sont venu m'en parler, ils pensaient au départ que c'était une blague.*Boit une gorgé de café.* Comme j'ai acces au dossier de tout le monde ici, j'ai vvérifié ton adresse et a ma grande surprise, j'ai vu ce qu'il en retournait. D'où ma question initiale!

*Le café de Garrett venait de se porter à ses lèvres et la discussion continua dans la routine des discours de buveur de café en pause.*

Garrett - C'est mon troisième café, ça doit bien faire cinq heures que je suis ici. Cinq heures à taper des rapports.

Enrico - J'ai aussi connu^^, mais aujourd'hui je reviens trente ans en arrière, derrière le guichet central. Heureusement ce n'est que pour la journée et la seule fois de l'année heureusement !

Garrett - Enfin bon, je suppose qu'une mission ou un groupe entier de civils se fait dévorer pour ensuite revenir à la vie demande un bon nombre de rapports.

Enrico - Oui effectivement. * Terminant son café.*

Garrett - Je suppose que je peux prendre une pause digne de ce nom cette fois-ci. Après ça, j'irai me fumer une bonne Lucky Strike à l'extérieur.

Enrico - Bonne idée allons prendre l'air...Cette atmosphère de rend-refermé me ressort par les narines, j'ai plus l’habitude d’être enfermé! Surtout ces derniers temps.

Garrett - Vous fumez, capitaine ?

Enrico - Non, éventuellement un bon cigare le soir de temps à autre.Mais sinon pas de cigarette pour moi.

*On pouvait facilement s'imaginer le vieux clicher du moustachu crapotant un gros cigare le soir assis dans son fauteuil avec un verre de whisky dans l'autre main. Les deux hommes se dirigèrent dans la coure et sur le chemin le capitaine reprit la parole:*

Enrico - Tu viens de Los Angelesc'est ca? Quel fonction occupait tu la bas ? Pourquoi tu es venu te perdre à Raccoon City?

*Ils venaient d'arriver dehors, d'autre RPD fumaient leurs cigarettes, il faisait encore dans les 18°C un petit vent soufflait lorsqu'une femme de ménage vint les interpeller.*

Femme de ménage - Excusez moi capitaine, on a un problème dans le hall d'entrée... Vous devriez venir !

Enrico - Oui dites moi !?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïtia Kovoläk

avatar



Messages : 229
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : °~* Derrière Toi... *~°

Dossier du personnage
Age du personnage: 29 années supposées.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Sam 22 Sep 2012 - 18:41

[[Hj : RP court et simple, comme promis ! A savoir à la base mon perso' avait été appelé car son appart' à été dévalisé durant sa récente absence ^^. Niveau signe physique, elle à un bandage à l'avant-bras droit de visible et un autre à la main gauche ^^]].



*Lorsque la jeune femme parvint devant le bâtiment des autorités, une certaine nostalgie vint l’envahir et elle resta un instant devant, telle une idiote, à se remémorer quelques souvenirs. Cela faisait une éternité qu’elle n’était pas venue dans pareil lieu. A dire vrai, la dernière fois remontait à des années et le passage avait été extrêmement bref puisqu’elle s’était contentée de balancer sa lettre de démission sur le bureau de la hiérarchie avant de s’en aller sans un mot. Un bout de papier qui n’avait pas plus expliqué son agissement, d’ailleurs. Avec un peu de chance, sa venue aujourd’hui serait toute aussi éphémère… Enfin, c’est ce qu’elle aurait aimé. Malheureusement, elle savait que ni sa présence, ni son absence ici n’était vraiment passé inaperçu pour certains. Il fallait avouer que ses méthodes parfois extrémistes, son absence de qualité relationnelle et sa froideur extrême était parvenu à la faire connaître bien plus que ce qu’elle n’aurait souhaité. Ajouté à ça, une multitude de rapport conflictuelles et de lourdes réprimandes… Bref, rien à envoyer. A l’époque, tous ceux l’ayant côtoyé en intervention se demandaient sérieusement pourquoi elle était encore parmi eux ; Lieutenant qui plus est. Et à ne pas mentir, aujourd’hui encore la jeune femme elle-même n’avait que des suppositions. Une autre époque… Qui retarderait sans doute son passage ici si elle venait à croiser les mauvaises personnes.*

*Un léger sourire étira ses lèvres alors qu’elle fermait les yeux. La chaleur de cette fin d’été était réellement agréable, surtout accompagné d’une fine brise. Elle inspira profondément, soupira légèrement, puis grimpa les marches d’un pas décidé avant d’en pousser la lourde porte. La brune fit aussitôt surprise par une chaleur quasi étouffante, incomparable avec celle de dehors. Leur climatisation était-elle donc en panne ?... Sans doute, et ce ne serait de toute façon pas étonnant si les choses n’avaient pas changé depuis la dernière fois. Après un léger regard autour d’elle, l’ancien lieutenant remarqua immédiatement le grand comptoir central, complètement vide. Personne ?... Etonnant. Toutefois, se pouvait être un avantage : ayant une parfaite connaissance des lieux, celle qui était autrefois S.T.A.R.S pourrait se diriger immédiatement vers son lieu de destination. C’était sans compter sur une vieille retrouvaille qui, non loin de la porte, se dirigeait déjà vers elle… Malheureusement. Ce dernier s’interposa devant elle, et clairement dans le but de la faire sortir.*

- Raison de la venue ?, déclara l’agent aux cheveux cours.

*Aucune réponse ne suivit. Au lieu de ça, celle à qui il s’adressait le contourna purement et simplement pour s’engouffrer d’avantage dans la salle. La main de l’homme agrippa son bras, comme pour la retenir ; sans effet. La jeune femme lui attrapa et lui tordit, le forçant à poser un genou à terre. Mais elle n’en fit pas plus. Elle relâcha immédiatement après son étreinte et lui tourna le dos, prête à continuer sa marche… Raté. L’autre sembla d’humeur méprisante –à moins que ce ne soit son interlocutrice qui le rende ainsi- et enchaina très rapidement tout en se relevant.*

- Maintenant que t’as plus ta plaque, crois-moi : je te coffrerais dès que possible.


*Juste ce qui ne fallait pas dire. La désormais civile se dirigea vers lui , s’arrêta juste devant alors qu’il ne s’était toujours pas relevé, et lui envoya son genoux en plein dans le menton sans vraiment ménager sa force. Surpris, l’autre n’eut pas le temps de faire un geste : il tomba à la renverse et s’acrasa lourdement sur le dos.*

- Comme ça, t’auras une raison de le faire, déclara-t-elle simplement avant de reprendre sa route main dans les poches, en toute tranquilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Ortega

avatar



Messages : 319
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Sam 22 Sep 2012 - 20:23


Enrico - Tu viens de Los Angeles c'est ca? Quel fonction occupait tu la bas ? Pourquoi tu es venu te perdre à Raccoon City?

- Beaucoup de questions capitaine, mais je vais tâcher d'y répondre, bien que parler de moi même n'est pas ma spécialité. Je suis effectivement né à Los Angeles, j'étais un flic normal recruté chez le S.W.A.T pour mes mains fermes et mes poumons d'acier, du coup, j'ai pu trouver ma place en tant que tireur d'élite.

*La dernière question posée par le capitaine résonnait dans sa tête. Pouvait-il dévoiler aussi facilement son passé ? Il n'y avait rien de très glorieux a jouer les malins dans un gang de rue, ainsi, il inventa un mensonge.*

- J'ai juste fait ma demande de mutation il y a quelques temps car je souhaitais en savoir plus sur ce pays, voyager.. et me voilà.

*Il haussa les épaules alors qu'ils mirent simultanément un pied à l'extérieur. Le paquet de cigarettes déjà a la main, Garrett en extirpa un tube de nicotine avant de le mettre en bouche, l'allumant ensuite.*

- Je suppose que.. *tire sur sa cigarette* ça n'a pas d'importance, j'ai changé de vie, je suis dorénavant S.T.A.R.S à Raccoon City, ville qui n'est pas dénuée de charme.

*Des bruits de pas rapides mirent fin à la conversation, tournant sa tête vers la droite, le jeune Hispanique put apercevoir la femme de ménage des lieux, courant aussi vite qu'elle le pouvait. Une fois à distance respectable du duo, la femme ronde reprit son souffle avant d'annoncer:*

Femme de ménage - Excusez moi capitaine, on a un problème dans le hall d'entrée... Vous devriez venir !

Enrico - Oui dites moi !?!

Femme de ménage - Un policier s'est fait attaqué vers le hall d'entrée par une jeune femme possédant quelques bandages sur le corps.

- Une momie ?

*Lança Garrett tout en produisant un léger rire, puis, tournant sa tête vers le capitaine, avait réalisé que ce n'était pas forcément la bonne chose à dire.*

Enrico - ..........

*Le duo pénétra alors dans le bâtiment aussi rapidement qu'ils le purent en empruntant la même porte qu'ils avaient ouvert quelques secondes auparavant. Main sur le holster et cigarette dans la bouche tout en sprintant, le jeune gars se donnait un air menaçant alors que de multiples questions se bousculaient dans sa tête, comme par exemple :*

Est-ce un zombie ?

*Mais là n'était pas le plus important, les flics autour d'eux les regardaient d'un air étrange, et peu eurent l'intelligence de les suivre dans leur course, tout juste deux.*

Jeune recrue du RPD (1) - *Respirant bruyamment alors qu'il court aux côtés de Garrett*
Agent Ortega ! Que se passe-il ?

- Une attaque sur un collègue à l'accueil !

Jeune recrue du RPD (1) - Merde ! Qu'est-ce que je dois faire ?

- Le capitaine est juste à ma gauche, garçon !

*La fameuse porte menant vers leur destination grossissait dans leur champ de vision alors que leur nombre de pas augmentait un peu plus après chaque seconde passée, finalement, le jeune S.T.A.R.S posa sa main sur la poignée de porte, soufflant un bon coup avant de l'ouvrir dans un fracas, d'un geste sec..*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Sam 22 Sep 2012 - 21:20

Femme de ménage - Un policier s'est fait attaqué vers le hall d'entrée par une jeune femme possédant quelques bandages sur le corps.

Garrett - Une momie ?

*Enrico était concentré sur la description dont faisait l'imposante technicienne de surface, puis à la remarque de son collègue il ne pu s'empêcher de sourire intérieurement, Thereza ne semblait pas si affolé que ca et les mots "bandages" et "attaque" donnaient bien souvent résultat à "contamination" puis "mutations". C'est bien la qu'était le problème. L'épisode de 1998 avait déjà suffisamment causé de dégâts dans ses murs, bien qu'aujourd'hui ce ne soit plus vraiment les même, mais dans le cas où une éventuelle contamination viendrait à franchir ses portes il faillait agir vite. Ce fut l'une des raisons pour laquelle les deux policiers se précipitèrent rapidement vers le hall d'entrée principale. Tant qu'ils n'étaient sûr de rien, inutile d'alerter tout le monde, une jeune recrue venait de se joindre à eux et par précaution préventive Marini sortie son beretta avant de passer simultanément la porte avec l'agent Ortega suivit du troisième... Mr Grenier était toujours assis à la même place dévisageant une jeune brune, Marini en comprit d'avantage quand il vit le policier, le nez en sang se diriger vers lui pour se rendre à l'infirmerie.*

Denis Skells - C'est cette taré de Vasquez qui m'a fait ca ! Vous savez l'ancienne lieutenant !* Désignant la brune avant de disparaître dans le couloir derrière eux.*

*Enrico rangea son arme, à vrai dire Denis était plutôt agaçant et si cette femme était ancien lieutenant elle devait connaitre les règles. En tout cas pas d'attaque de zombies et tant mieux ! Pour le reste le nom de Vasquez ne lui disait absolu rien, pourtant la femme était belle et bien plus jeune que lui, et le capitaine était l'un des premier en 1997 à avoir mit les pieds sur le sol de ce commissariat, si elle y était passé il aurait du s'en rappeler...Il réfléchit un moment à cette question qui le turlupinait.*

Elle à surement du travailler ici entre 98 et 2007 ou entre 2008 et 2010...Ou alors je ne m'en souviens plus… Avec tout le monde que je côtoyais à l'époque...

*Réflexion faite ses yeux se posèrent sur le visage de son partenaire qui ne semblait pas rester anodin à la vision de la jeune femme. Certes elle était agréable à regarder mais il s’agissait là d autres choses...*

Enrico - Tu la connais ?

*Puis Enrico s’adressa au jeune bleu qui les accompagnaient.*

Enrico - tu vas demander à Mr Grenier, au témoin à la chemise Hawaïenne las bas *le montrant du doigt*Ce qu’il s’est passé ! Et âpres tu pourras prendre sa plainte pour ses jeux vidéos.

*La jeune recrue s’exécuta et le duo de STARS se rapprocha de la suspecte.*

Enrico – Bonjour je suis le capitaine Marini, que s’est il passé avec l'agent Skells?dit-il d'un ton calme.

*Comme à son habitude le capitaine resta poli et professionnel, mais si la jeunette samenait à faire du zèle, il n’attendrait pas la fin de la discussion pour y mettre un terme. Il avait vu suffisamment de "zozos" pour la mâtiné et n’avait aucune envie de remettre le couvert ! Marini observa son visage mais, rien il ne la reconnaissait pas… Du moins pour l’instant.*


Dernière édition par Enrico Marini le Lun 24 Sep 2012 - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïtia Kovoläk

avatar



Messages : 229
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : °~* Derrière Toi... *~°

Dossier du personnage
Age du personnage: 29 années supposées.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Dim 23 Sep 2012 - 13:20

*Bien qu’elle ait oser espérer être tranquille, l’ancienne S.T.A.R.S ne fut aucunement surprise de voir quelques personnes débarqués sans qu’elle ne puisse trop s’éloigner. Elle se tourna donc vers le petit groupe d’agents et, bien qu’à l’attitude nonchalante, se teint prête en cas d’intervention violente de leur part ; et autant dire qu’en plus de savoir se défendre, elle était aussi armé. Aucunes armes à feu en sa possession, bien sûr, mais une simple lame dont elle savait extrêmement bien se servir. Une chose qu’elle éviterait bien sûr de faire, mais en cas de nécessité elle ne tiendrait aucun compte de l’uniforme. Fort heureusement, personne ne lui sauta dessus. Elle nota toutefois que la plupart avaient déjà leur main sur la crosse de leur arme…*

- Tu vas demander à Mr Grenier, au témoin à la chemise hawaïenne là-bas ce qu’il s’est passé ! Et après tu pourras prendre sa plainte pour ses jeux-vidéos.


*Le regard sombre, la brune tourna la tête vers le type qui venait d’être décrit. Effectivement, il y avait eu un témoin… Trop tard pour s’en rendre compte, ce qui était fait était fait et elle ne regrettait sûrement pas son agissement. Et puis, en réalité, elle s’en fichait complètement.*


- Bonjour je suis le capitaine Marini, que s’est-il passé avec l’agent Skells ?
demanda-t-il calmement.

*La jeune femme posa ses yeux sur lui, imperturbable. Fidèle à elle-même, elle n’afficha aucune émotion particulière et ne se gêna aucunement pour dévisager celui qui venait de s’adresser à elle. Cheveux bruns, barbe, plutôt costaud… Elle lui donnait bien la cinquantaine. C’était la première fois qu’elle le croisait, mais son nom ne la laissa pas indifférente : cet homme faisait partie des rares survivants des S.T.A.R.S ayant dû faire face à l’incident de Raccoon lors de cette fameuse année 98. Son regard ne laissait aucun doute là-dessus, il en avait vu au cours de sa vie. Pourtant, son attitude indiquait qu’il s’en était plus ou moins bien remit et c’est une information que la brune nota dans son esprit.*


- Votre collègue m’a surpris, il s’agit d’un simple réflexe défensif.


*Elle n’annonça rien de plus sur le sujet et, toujours mains dans les poches, changea radicalement le sujet de discussion afin d’aller droit au but sur la raison de sa présence… Elle n’avait aucune envie de s’attarder en pareil lieu. Tout ça avait beau lui remémorer quelques souvenirs, elle n’était pas du genre nostalgique et n’avait aucune attache à ce commissariat. En fait, elle l’avait même toujours haït avec la plupart des personnes qui y travaillaient. En résumé, plus vite elle aurait annoncé ses raisons de présence, plus vite elle se retrouverait dehors et quitterait l’insupportable chaleur qui régnait ici.*

- J’ai simplement une requête : dîtes à vos collègues de cesser le harcèlement téléphonique, je ne compte déposer aucune plainte, commença-t-elle sur un ton neutre. J’étais également venue laisser ça au passage pour l’agent Ortega.

*Sur sa dernière réplique, elle fit glisser la bretelle de son sac à dos qu’elle rattrapa d’une main avant qu’il ne touche le sol, et le lança en direction du jeune homme auquel elle n’avait toujours pas adressé la parole. C’est d’ailleurs à peine si elle le regarda ; juste un instant pour s’assurer de lancer l’objet en tissu vers la bonne personne. Contenant des dossiers, des plans, et un CD, le tout concernait en réalité la secte qu’ils avaient affronté un peu moins d’un mois plus tôt. Entre autre… Ca contenait toutes les recherches qu’elle avait effectué de son côté, ainsi qu’un rapport bien préparé que l’agent Ortega n’avait plus qu’à signer pour faire croire qu’il venait de lui. Une avance sur son travail, dirions-nous… Toujours est-il qu’elle ne déclara pas plus et commença à contourner le capitaine dans la seule optique de sortir du bâtiment. Mais elle marqua un temps d’arrêt lorsque l’alarme à incendie se déclencha et eut un soupir accompagné d'un léger haussement d'épaule, avant de reprendre sa route comme si rien n’était : ce genre de choses, ce n’était plus son problème. Comme Denis lui avait si bien faite remarqué plus tôt, elle n’était plus qu’une simple civile et espérait bien pouvoir agir en tant que tel.*


Dernière édition par Aïtia Kovoläk le Lun 24 Sep 2012 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Ortega

avatar



Messages : 319
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Lun 24 Sep 2012 - 20:36

*A cette réplique, le jeune blond fronça légèrement les sourcils, elle qui avait tué de sang froid un homme il y a quelques mois se jetait dorénavant dans la gueule du loup ? Le policier avait pu effacer le maximum de trace avant l'arrivée de ses collègues, que pouvait-il faire en leur présence ? Si drame il y a..*

- Vas donc te faire rafistoler le nez, elle t'a pas raté.

*Balançant légèrement sa tête vers la gauche, il montra au policier le chemin, que ce dernier s'empressa de suivre.*

*L’hispanique, toujours inébranlable, fixait la vieille connaissance, toujours la main sur le holster. Mais son partenaire et supérieur, le capitaine Marini, eut l'audace de poser une question, le déconcentrant un peu:*

Enrico - Tu la connais ?

*Il fallait répondre vite, dire un mensonge était possible, mais mentir à un collègue qui de plus est un supérieur direct lui ferait perdre toute crédibilité au sein du service, c'est alors qu'il secoua légèrement la tête de haut en bas, accompagnant son geste par:*

- Oui, très bien même. On a vécu beaucoup de choses ensemble, de grandes galères.

Enrico - tu vas demander à Mr Grenier, au témoin à la chemise Hawaïenne las bas ce qu’il s’est passé ! Et âpres tu pourras prendre sa plainte pour ses jeux vidéos.

*La bleusaille derrière eux s'agita alors, avant de se diriger vers ce cher M.Grenier, disparaissant du champ de vision de Garrett par la même occasion.*

*Le flic prit de l'avance sur son collègue, ouvrant la marche alors que le duo s'approchait de la jeune femme. Toujours la main sur le holster évidemment, qui sait ce qu'elle était entrain de préparer ? Bien que pour lui l'idée de faire le moindre mal a celle qu'il fréquentait auparavant révélait de l'impossibilité pure et simple..*

Enrico – Bonjour je suis le capitaine Marini, que s’est il passé avec l'agent Skells?

*Le plus expérimenté des deux avait prononcé cette phrase avec beaucoup de calme et de professionnalisme, garder ainsi son sang froid était une qualité indispensable qu'admirait Garrett, lui qui quelque fois en manquait grandement... Pas quand il s'agissait d'appuyer sur la gâchette pour supprimer une vie misérable, mais plutôt pour le côté relationnel et social.*

Ice - Votre collègue m’a surpris, il s’agit d’un simple réflexe défensif.

Je veux bien le croire.

*Le périple d'il y a un mois n'avait pas laissé le jeune homme indifférent, il lui arrivait certaines fois de cauchemarder à propos de cette île, lui qui disait sans cesse à Yamamoto qu'il était en pleine forme, les deux grandes poches dessous ses yeux le trahissaient complètement..*

Ice - J’ai simplement une requête : dîtes à vos collègues de cesser le harcèlement téléphonique, je ne compte déposer aucune plainte.

*Le jeune blond leva un sourcil la seconde où son cerveau termina de traiter cette information, de quoi pouvait-elle bien parler ? Si elle n'était pas là pour cette raison, elle était forcément là pour l'homme de 24 ans planté devant elle. Jeune homme qui s'était d'ailleurs juré de garder sa main presque collée à son holster, s'était vite ravisé à la laisser tomber le long de son corps.*

Ice - J’étais également venue laisser ça au passage pour l’agent Ortega.

*Il rattrapa alors le sac spécialement préparé pour lui, mouvement qui fit tomber la cendre de sa cigarette au sol, cigarette industrielle qui se consommait lentement entre ses lèvres.*

*Balançant le sac sur son épaule en posant sa main sur celle-ci, sa posture avait tout du jeune voyou qu'il était autrefois, les sangles de l'objet pendant en l'air, juste derrière son dos imberbe. Le heurtant d'ailleurs quelque fois avec douceur à cause de ses mouvements.*

*Elle avança alors vers le duo, puis, le contourna tout en ignorant son ancien collègue pour se diriger ensuite vers les doubles portes permettant de disparaître du bâtiment, peut-être pour toujours ?*

*Le cri strident de l'alarme à incendie se déclencha alors, et les rares flics autour d'eux commençaient déjà a s'agiter, d'une légère pression sur l'épaule droite d'un collègue à portée, il l'interpella..*

- File ça a l'agent Yamamoto, il doit toujours être dans la salle de repos. *lui tend le sac à dos d'une seule main*

Jeune recrue du RPD (2) - Très bien, monsieur.

*Le jeune policier effectua donc un court sprint avant de disparaître derrière une porte entrouverte, celle qui menait au dernier endroit ou Yamamoto avait été vu par le jeune blond.*

*Une fois débarrassé de ce poids, il se mit à suivre son ancienne collègue en mettant entre elle et lui quelques mètres de distance, la double porte menant a l'extérieur n'était pas totalement fermée et quelques faisceaux lumineux avaient encore l'infime place de se faufiler dans la minuscule ouverture. Faisceaux lumineux qui se transformèrent d'ailleurs en voile de lumière aveuglante quand celle-ci se vit ouverte complètement, permettant au deux connaissances de s'extirper de cette ambiance étouffante pour gagner la pollution de l'air extérieur. Quelques policiers prenaient d'ailleurs leur pause à l'extérieur du bâtiment, et ils ne semblaient pas affolés à l'idée de voir leur lieu de travail se faire réduire en cendres.*

*Élevant suffisamment la voix pour se faire entendre par celle qui était autrefois une collègue, il l'interpela par:*

- Tu es vraiment courageuse pour te pointer ici et en foutre une bonne à un jeune con de gratte papier pour ensuite partir calmement.

*Sourire en coin admiratif aux lèvres, il marqua ensuite une pause de environ trois secondes, avant de poursuivre par:*

- Merci pour ce que tu m'as envoyé, cela me sera certainement très utile.

*Jetant son regard vers son nez, il remarqua que le tube de papier avait complètement disparu pour laisser place à un malheureux mégot, qu'il fit expédier dans les airs en soufflant légèrement.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Lun 24 Sep 2012 - 23:00

Vasquez - Votre collègue m’a surpris, il s’agit d’un simple réflexe défensif.

*Le capitaine regarda la grande pendule du Hall du temps que son interlocutrice lui répondait.*

11h14, c'est déjà l'heure ! Elle s'en tire bien...

* Presser par le temps Enrico alla droit au but, n'oubliant pas pour autant le geste déplacé de la jeune femme:*

Enrico - Qu'elle était le but initiale de votre visite ?dit-il encore une fois calmement.

Vasquez - J’ai simplement une requête : dîtes à vos collègues de cesser le harcèlement téléphonique, je ne compte déposer aucune plainte. J’étais également venue laisser ça au passage pour l’agent Ortega.

J'avais vu juste, il l'a connait comme il me l'a confirmé...Pourtant il est arrivé après qu'elle soit parti d'ici ! C'est curieux...

*Elle remit son sac à dos à Garrett, l'alarme incendie se déclencha comme prévu à 11h15 et Marini n'eut d'autre choix que de laisser filer la femme hyperactive. Du moins pour l'instant.*

Enrico - Vous vous en tirez bien pour ce coup-ci ! L'alarme incendie vous libère pour aujourd'hui ! Il vous faudra revenir mercredi prochain entre 8h et 11h pour faire votre déposition au sujet de cet incident avec l'agent Skells. Vous êtes ancien lieutenant vous connaissez les procédures ^^.

*Tout le monde se bougeait autour de lui, certains en panique mesuré d'autre plutôt calmement. Le capitaine restait planté là à regardé sa montre personnelle. Tous ici étaient censés connaitre la procédure, même le femme de ménage venait de passer devant lui. Quatre points d'extractions avaient définis préalablement pour ce genre de situation d'urgence. L'un d'eux la plus proche de Marini se situait tout simplement devant la porte principale à l’extérieur du bâtiment. Quelques minutes plus tard, plus un mouvement dans le hall désertique, le capitaine releva 3min07sec sur le chronomètre qu'il avait percuté un peu plutôt. Il sortit tranquillement du bâtiment et dénombra les fonctionnaires présents .*

11...12...Yen manque un !

Enrico - Mais bon sang ! Où est passé Yamamoto ?

Jeune recrue du RPD (2) - Je lui ai remis le sac tout à l'heure , il est retourné dans son bureau juste avant que l'alarme ne se déclenche.

*Le téléphone de Marini sonna à trois reprises consécutives pour trois appels différents, tout c'était parfaitement dérouler sur les trois autres secteurs de point de rassemblements, le temps d’extraction comme le nombre de personnes évacué. Le seul hic Yamamoto absent ! Marini attendit les 10 minutes officielles de la procédures avant de s'exprimer.*

Enrico - Si incendie il y avait eut Yamamoto serait cramer ! Il s'agissait là d'un exercice ! Trouver le moi! Et dites lui de venir me voir ! Vous pouvez retournez à vos occupations. Et merci d'avoir réagit comme il le fallait.

*Un grand brouhaha se fit entendre dans la foule, évidement ce genre d'exercice surprise ne plaisait pas à tout le monde notamment lorsque par la même occasion il coupait le courant comme aujourd'hui. Autant dire que si certains n'avaient pas sauvegardé leurs données sur le coup, ils n'avaient plus qu'à tout recommencer. L'asiatique d'origine avait une réputation de glandeur, du moins quand il était dans les bureaux, certains petits fayot ou jaloux, pensant qu'il fallait rapporter pour monter en grades venaient porter aux oreilles du capitaine certaines rumeurs comme quoi Harry glandait souvent derrière son PC. Enfin rien n'était confirmé pour autant et tant que les agents fournissaient les rapports en résolvants leurs affaires Enrico ne se souciait pas de ces enfantillages. Mais pour le coup avec une petite réputation comme celle ci, l'asiatique avait-il pu s'en cogner et rester dans son bureau ? Enrico ressortit son portable en composant la ligne direct du lieu où se tenait le bureau de Yama. Un des RPD répondit et confirma qu'Harry n'y était point ! Harry Yamamoto avait disparu lors de cet simulation incendie, son arme était dans son tiroir et le sac à dos remis préalablement avait disparu avec lui, selon les dire téléphonique de son voisin de bureau...*

Enrico [téléphone]- C'est entendu !*puis regardant Garrett.* L'agent Ortega va venir voir !

HJ: j’espère avoir été assez réaliste sur le personnage de Yamamoto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïtia Kovoläk

avatar



Messages : 229
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : °~* Derrière Toi... *~°

Dossier du personnage
Age du personnage: 29 années supposées.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Mar 16 Oct 2012 - 21:49

[[Hj : Sorry du retard, mais c'est à cause d'Hunky ! Et second sorry, cette fois car j'avance pas des masses les évènements vu que je n'ai pas osé improviser... ^^"]]




- Vous vous en tirez bien pour ce coup-ci ! L'alarme incendie vous libère pour aujourd'hui ! Il vous faudra revenir mercredi prochain entre 8h et 11h pour faire votre déposition au sujet de cet incident avec l'agent Skells. Vous êtes ancien lieutenant vous connaissez les procédures ^^

- J'emmerdes vos putains de procédures...,
murmura-t-elle doucement avec haine.

*C'est vrai, elle-même ne les avait jamais respecté ; Ou très rarement. A ne pas mentir, elle n'était même pas sûr de les connaître vraiment. Elle avait toujours fonctionné avec ses propres méthodes, et ce n'était pas pour rien si aujourd'hui elle ne portait plus l'uniforme. Bien sûr, ce n'était pas la seule raison... Mais cette dernière en faisait indéniablement partie. Sans regret. Elle était désormais libre d'agir comme bon lui semblait sans que personne ne la réprimande ni ne cherche à l'arrêter. Du moins, pas des collègues... Puisqu'elle n'en avait aucuns. Fidèle à celle qu'elle était, elle agissait globalement en solitaire et ce même lorsqu'elle faisait l'exception d'un partenaire. Mais ça... Ce n'est sûrement pas un flic typiquement modèle pour ses agents qui pourrait le comprendre. Il n'y avait donc aucune raison de s'attarder sur le sujet. Et puis au fond, sa réplique s'était transformer en un murmure pour éviter un accrochage supplémentaire. Dans tous les cas, il était certain qu'elle ne se présenterait pas en ces lieux la semaine suivante ; elle avait plus urgent à traiter. Et si ce capitaine viendrait à la trouver pour de telles broutilles, autant dire qu'il ne serait pas déçut de l'accueil réservé.*

*Sa marche reprise, ses mains se posèrent enfin sur l'immense porte de sortie sans qu'elle ne ménage ses forces pour poser un pied à l'extérieur. L'immense battant claqua d'ailleurs, mais elle ne s'en préoccupa guère : de l'air frais, enfin... C'était tout ce qu'elle demandait. Ca, et de la tranquillité. Elle resta ainsi quelques secondes les yeux fermés, appréciant la fine brise qui lui caressait le visage. Un instant de liberté qui lui fut rapidement volé : son ancien collègue eut la bonne idée, si l'on peut dire, de venir s'adresser à elle...*


- Tu es vraiment courageuse pour te pointer ici et en foutre une bonne à un jeune con de gratte papier pour ensuite partir calmement.

*... et en plus, pour une remarque aussi futile. Honnêtement... Après ce qu'ils avaient vécu un mois plus tôt, la jeune femme ne trouvait rien à lui dire. Une remarque salace bien placé aurait pourtant dû faire l'affaire ; Mais rien. Absolument rien ne lui venait à l'esprit, comme si l'essence même de son être ne réclamait qu'une chose : s'éloigner au plus vite de cet homme. La brune en resta un instant perplexe, et c'est sans doute pour cette raison qu'elle resta planté sur place telle une statue.*

- Merci pour ce que tu m'as envoyé, cela me sera certainement très utile.

- Prends ça comme un « merci » de ma part,
déclara-t-elle simplement.

*Finalement, un léger sourire vint étirer les lèvres de la jeune femme. Visiblement, son ancien collègue avait immédiatement compris quel était le paquet livré. A moins qu'il ne fasse fausse route, mais c'était assez improbable lorsqu'on connaissait l'ancien duo. L'alarme à incendie continuait de retentir, et le personnel était désormais réunit dehors. Le capitaine Marini sorti du bâtiment et elle s'autorisa un regard vers lui. Ce dernier semblait plutôt décontracté -tout comme ses hommes-, ce qui signifiait clairement que cette alerte n'était qu'un simple exercice. Raison de plus, au final, pour ne pas s'éterniser ici... Si seulement. Un nouvel imprévu vint perturber la fuite de l'ancien lieutenant, qui n'avait toujours pas bougé après l'intervention du « Gamin ».*


- Mais bon sang ! Où est passé Yamamoto ?

- Je lui ai remis le sac tout à l'heure , il est retourné dans son bureau juste avant que l'alarme ne se déclenche.


*Le sac ?... Yamamoto ?... Autant dire que l'information fut très vite traité dans le cerveau de la brune. Son sang ne fit qu'un tour et, tandis qu'elle réfléchissait à la suite, elle n'écouta pas plus ce qu'il se passait. Devait-elle continuer sa route sans se retourner ?... Impossible. Ce foutu sac à dos était bien trop important pour ça. Seulement pénétrer à nouveau dans l'immense commissariat ne l'enchantait pas des masses, et elle regretta un instant d'avoir choisit cette matinée pour y passer. Un temps qu'elle ne préféra pas déterminer s'écoula avant qu'elle ne prenne sa décision, poussé en partie par l'incompétence affligeante de la petite bande en uniforme. La possibilité pour que des connaissances de Seth intervienne était minime, mais elle n'en restait pas moins possible : la brune irait elle-même chercher ce qui avait été en sa possession plus tôt, elle s'en faisait le serment. Et pour ça, peu importe combien d'hommes et de femmes elle devrait tuer : le contenu du sac en tissu était d'une importance capitale, surtout en sachant qu'un lien était plus que possible avec non seulement la célèbre corporation pharmaceutique, mais aussi et surtout le gouvernement.*

- Si incendie il y avait eut Yamamoto serait cramer ! Il s'agissait là d'un exercice ! Trouver le moi! Et dites lui de venir me voir ! Vous pouvez retournez à vos occupations. Et merci d'avoir réagit comme il le fallait. 


*Le gradé s'empara rapidement de son téléphone portable tandis que la petite troupe retournait travailler... Ou glander, selon le point de vue prit. Un instant, la jeune femme espéra qu'il s'agisse directement du nommé Yamamoto à l'autre bout du fil. Mais il n'en fut rien, et le simple ordre qui suivit le confirma de façon assez explicite. Dès lors, un dernier choix s'offrit à la brune en jogging sombre : s'engouffrer en courant dans les bureaux, ou bien accompagner l'agent Ortega ?... Difficile à dire. Et au final, elle ne prit pas le temps d'y réfléchir et se montra purement impulsive.*


- Navré capitaine, mais j'ai une chose à vérifier.


*Cette brève excuse n'avait pas franchement été sincère, mais elle n'en déclara pas plus et tourna simplement les talons, prête à affronter pour la énième fois l'intérieur du bâtiment. D'ailleurs, elle ne chercha pas non plus à savoir si son ancien co-équipier comprendrait sa réaction, et encore moins l'état d'incompréhension du capitaine. La porte commençait à peine à se fermer lorsque l'humaine en passa le pas. Cette fois-ci, elle ne s'arrêta aucunement et fila tout droit en direction des étages, dans la seule optique de retrouver l'objet de sa convoitise : si ces incapables trouvaient le moyen de perdre une telle chose en quelques minutes à peine, autant qu'elle s'en charge elle-même. Au moins, elle serait sûr de la suite...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Ortega

avatar



Messages : 319
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Jeu 18 Oct 2012 - 20:16


*Ils pénétrèrent alors à l'intérieur pour se retrouver dans le hall. A l'intérieur, les policiers semblaient être retournés a leurs tâches quotidiennes, et peu se souciaient de voir une arme dans les mains du jeune STARS.*

*Ils se dirigèrent alors vers la salle de repos, la traversèrent et finalement, se rendirent au parking du commissariat. Tout comme les pièces visitées précédemment, il n'y avait personne et une ambiance malsaine s'y dégageait. Bref, rien de bien suspect si l'on oubliait les taches de sang au sol et les trois douilles de 9mm vers une voiture de police située a environ dix mètres de la porte ayant été empruntée par les deux policiers quelques secondes auparavant.*

*Les deux policiers se dirigèrent alors vers la porte du chenil sans un bruit, et ce pour deux raisons. En effet, les chiens semblaient être très agités, leurs aboiements pouvaient en témoigner, de plus, les diverses traces de sang conduisaient vers cette même pièce.*

Jeune recrue du RPD : Oh mon Dieu !

- Qu'est-ce qu'il y a ?

*La jeune recrue pointa du doigt vers ce qui semblait être une paire de chaussures dépassant de derrière un fourgon blindé.*

*Pas de temps à perdre sur ce coup là, sacrifiant toute discrétion, le duo se dirigea vers cette récente découverte au pas de course, qui, au fur et a mesure des pas effectués, semblait laisser place a un corps d'un policier. Celui-ci respirait encore.*

Jeune recrue du RPD : *Se mettant a genoux* Mince Rick, qu'est-ce qui s'est passé ?

*Le dénommé Rick ouvra alors lentement les yeux, puis rassembla toutes ses forces pour révéler quelque chose..*

Rick - J-... On a été attaqué par un homme qui semble manier très bien le MP5 *tousse*, ce traître m'a eu dans le dos, j'ai eu le droit à deux balles.

*Le jeune STARS en avait profité pour s'adosser au fourgon blindé, limitant ainsi les risques d'une attaque surprise, son regard ne cessait de scanner les alentours, tel un robot.*

- Yamamoto a sur lui un sac d'une très grande importance, vous savez où il est ?

*Cette phrase là fut prononcée avec une froideur extrême, ne laissant pas la jeune recrue indifférente.*

Rick - Il.. *tousse* se dirigeait vers.. son véhicule personnel avec le sac en sa possession quand nous nous sommes faits attaqués, quand je suis tombé au sol, je l'ai vu se diriger vers le chenil alors que l'-... L'homme l'avait touché au bras.

*Le dénommé Rick porta alors son regard vers la porte que Yamamoto avait emprunté.*

- Toi, le bleu. Fonce prévenir le capitaine, il faut prendre des mesures comme par exemple encercler le bâtiment et fermer toutes les issues.

*Le bleu acquiesça de la tête avant de courir aussi vite que possible vers la porte a l'opposée de celle du chenil, avant de disparaître.*

*L'hispanique en profita pour jeter un coup d’œil sur ce cher Rick, son uniforme était trempé dans son propre sang, et il n'en avait évidemment plus pour longtemps.*

*Sans crier gare, le jeune Garrett abandonna son collègue, sprintant vers la porte du chenil, retenant son souffle alors qu'il posa sa main sur la poignée de cette même porte..*

*Il laissa échapper un léger cri de stupeur quand il vit son collègue asiatique adossé contre le mur, un large filet de sang s'échappant de son bras droit. Mauvaise nouvelle, il n'avait pas le sac avec lui.*

Yamamoto (léger sourire alors que Garrett s'approche de lui) - T'arrive un peu tard..

- Tu vas bien ?

Yamamoto - C'est que le bras après tout, merde.. c'est la première fois que je me fais tirer dessus.

- Le sac ?

Yamamoto - Avec lui.

- (Jetant son regard vers la bouche d'égout.) Elle est fermée ?

Yamamoto - Je l'ai affronté pour essayer de gagner du temps, il allait me flinguer mais il s'est soudainement barré avant de le faire.

- L'alarme a incendie l'a effrayé ?

Yamamoto - Aucune idée.

- Un truc me tracasse.

Yamamoto - Dis moi tout.

- Si tout l'effectif était a l'extérieur du commissariat quand l'alarme s'est enclenchée... A qui parlait le capitaine par téléphone ?

*A cette réflexion le jeune asiatique se leva lentement tout en grognant.*

Yamamoto - Je ne sais pas, le maître-chien allait libérer ses bestioles et à vrai dire ça m'a surpris de le voir là, je comptais placer le sac dans mon véhicule et c'est là que l'on s'est fait attaqué par ce type..

- T'as des infos sur lui ?

Yamamoto - Ouais, il est habillé de noir, a un masque à gaz pour dissimuler son visage et un MP5. Autre détail troublant, il a les pieds plats, le genre de type qui marche comme un canard.

- Bon, on en a fini ici, tu remontes et tu expliques tout au capitaine.

*Utilisant son bras valide, le gauche, l'agent Yamamoto retenu son ami en posant sa main sur son épaule droite alors que ce dernier se dirigeait vers la plaque d’égouts.*

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Yamamoto - Attends, tu comptes vraiment aller là-dedans seul ?

- Pas le choix, on doit passer le commissariat au peigne fin et retrouver ce sac.

Yamamoto - N'oublie pas que même tout l'or du monde n'est pas plus important et précieux qu'une vie.

- Occupe toi de la tienne.

*Sec et radical, mais au moins cette phrase eut le mérite de faire déguerpir le blessé, et ses bruits de pas s'atténuaient au fil des secondes. L'odeur nauséabonde des égouts l'attendait dans ce trou béant. Et c'est sans aucune hésitation qu'il y libéra l'accès avant de sauter en plein dedans..*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   Mar 23 Oct 2012 - 11:51

*Garrett était partie à la recherche de son ami et la brune casseuse de nez venait de s'engouffrer à son tour dans le commissariat. Visiblement si toute cette agitation se concentrait autour du sac, comme le suggérait Marini c'était que quelque chose de très important devait s'y trouver à l'intérieur. Mais pour l'instant rien n'urgeait...Ce ne fut que lorsque le nouvelle recrue du STARS arriva en courant, expliquant la fusillade et le collègue blessé que Marini prit sa thèse au sérieux. Il pointa son regard sur la poitrine de son interlocuteur.*

Enrico - Larson Wize, c'est bien ça ! Trouvez moi un homme disponible et rejoignez moi tout les deux à cette bouche d'égout ! Et ne traînez pas en route.

*Le jeune bleu disparu aussi vite que son ombre et Marini fonça au garage en passant par l'armurerie. Il se délesta de quelques ordres à l'un de ses seconds pour gérer le fonctionnement du commissariat puis se retrouva deux minutes plus tard à l'armurerie, il empoigna rapidement quatre gilets par balles ainsi qu'une mitraillette MP7. Il fusa au garage les deux futurs accompagnant s'y trouvaient, Enrico leur balança à chacun un gilet par balles, qu'ils enfilèrent rapidement par dessus leurs chemises. Le capitaine avait pris soin un peu plutôt de prévenir les ambulances pour le et les éventuelles futurs blessés. Le trio venait de croiser Yamamoto qui leurs fit signe de continuer dans la bouche d'égout vers la droite, Garrett était devant , mais visiblement pas si loin que ça selon l'asiatique. La plaque d'égout était entrouverte, les bruits de pas de l'agents Ortega résonnait encore, Enrico descendit le premier suivit des deux autres, courant sur les traces de son collègue quelques secondes.*

Si je n'arrive pas à le rattraper avant le prochain carrefour , on l’aura perdu et ce sera fini fini de cette course poursuite !

*Pressant le pas parmi les échos d'autres pas, le groupe ralentit sa course lorsqu'une fusillade éclatât, ils ne tardèrent pas à rattraper le STARS visiblement en mauvaise posture. Son agresseur n'était pas seul, il était trois finalement. Le trio se mêla à la partie et avant que les trois malfrats ne furent abattu, l'agent du STARS apporté par Wize venait tomber d'une balle en pleine en tête.*

Larson Wize - *se penchant sur le corps de son coéquipier.* Il est mort ! * dit-il choqué.*

*Sans doute que s'était la première fois pour lui qu'il voyait quelqu'un se faire refroidir, le bleu se mit à vomir. Enrico légèrement énervé par toute cette situation imprévu, tendit le par-balle supplémentaire qu'il avait prévu pour Ortega. À vrai dire il souhaitait plus se débarrasser de ce poids qui l’encombrait...Vu que leurs courses paraissait s’arrêter ici. Le bleu en larme tremblait et le capitaine s'approcha de lui.*

Enrico - Ecoute c'est terminé ! Rentre au commissariat on se charge de tout ça ! Tu peux prendre ton après midi et on en rediscuteras demain.

*Le jeunot fila et quand Enrico se retourna vers Ortega, celui-ci semblait surprit et agacé à la fois, le capitaine s'approcha des trois cadavres ennemis à visages découverts et vêtu en civils. Bien évidement, pas de sac à dos ! Selon Ortega via Yamamoto le voleur ne serait pas l'un de ses trois là, vu la description. Un bruit venait de se déclarer vers l'Est de l'intersection, le fuyard s'était planqué un peu plus loin suite à la fin de la fusillade.*

Enrico - C'est lui, allons y !

*Au même moment improbable des échos venaient s'affirmer derrière eux. Enrico stoppa net le pas criant à Garrett.*

Enrico - Je couvre l’arrière continue !

*Les deux jambes écartées bien sur ses appuis son pistolet près à faire feu, il attendit deux secondes la silhouette se présenter dans son champs de tir. C'était la brunette, celle qui avait fournit le sac au départ. Visiblement elle aussi ne voulait pas que ce sac ne tombe entre les mains de n'importe qui. Au moins ça leurs faisait un point commun. L'ayant juger sur le court terme comme quelqu'un de têtu et d'autonome, il allait lui être quasi impossible de la renvoyer d'où elle venait. Ils n'était plus que deux agents du STARS sur le coup, alors le vétéran suggéra que son aide serait d'un réel soutien finalement. De plus il n'avait pas quelle nouvelles surprise allait les attendre...*

Enrico - Ton aide nous sera utile ! Alors si tu souhaites te joindre à nous, tu est la bien venu.

*N'attendant pas sa réponse il se retourna pour reprendre sa course espérant que le voleur et Garrett n'eut pas pris trop d'avance...*

FIN
de la 1ère partie

Suite du topic : Poursuite imprévu, les choses se corsent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Journée agent du RPD [libre,ouvert à tous] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Banquet de début d'année - Ouvert à TOUS [Terminé]
» Une magnifique journée dans la prairie [LIBRE]
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Les sections spéciales :: Le Commissariat De Police-