AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Court Royale 2 Mid
48.97 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La cabane dans les bois/remake (ft Tara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Holly Hennessy

Holly Hennessy



Messages : 64
Date d'inscription : 09/04/2020

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeVen 8 Jan 2021 - 15:27



i93Ho5Po_o.pngovnw.png

La cabane dans les bois/Remake

H.Hennessy & T.Lakes

◊ ◊ ◊



L'avantage des meurtres en forêt c'est qu'il y a peu de badauds à faire circuler, le point négatif c'est qu'il y a eu un mort et que la mort n'est pas une bonne chose.
Nous étions en plein hiver et je me tenais la, face au cadavre, encore abasourdie de ce que je voyais.
Deux heures plus tôt un couple de randonneurs était tombé sur le cadavre d'une jeune fille: blonde, bien foutue, un tatouage, prenant toute l'épaule et si je pouvais le voir aussi distinctement, c'était parce que la jeune fille n'était clairement pas habillée pour un climat comme celui qu'on se payait en ce moment.

On pèle bon sang ! Et la demoiselle portait une simple nuisette et une culotte, elle était plus prête pour aller dormir que pour faire un footing dans la forêt.

J'avais enfilé les gants de plastique et procédé à la vérification du corps: diverses marques de coups et de griffes. Probablement un peu de bagarre, mais pas que, la plupart des griffures semblaient dues à sa fuite, quelques unes étaient surement post-mortem et due à de quelconques animaux passant dans le coin, fort heureusement, les charognards n'avaient pas encore commencé le travail.

Il était évident qu'elle fuyait quelque chose, quelque chose qui l'avait rattrapé et avait terminé le travail. N'étant pas médecin légiste je ne pouvais que supposer qu'il n'y avait pas eu viol: sa culotte était intacte, salie, mais intacte et personne n'avait tenté de forcer le passage, ce qui voulait dire que sa tenue était probablement due à autre chose. Peut être un enlèvement en pleine nuit ? On avait pu la trainer quelque part et elle avait pu s'enfuir.

Quelque part, mais ou ? Nous étions en plein cœur de la forêt et les ruines du manoir Spencer étaient bien loin d'ici. De ce que j'en savais, aucune autre bâtisse ne se situait dans le coin.
Il y avait donc surement autre chose, peut être un véhicule ? Je hélais les agents en uniforme pour m'aider à la recherche. Certains restaient pour conserver la scène de crime intacte, chacun cherchant de son coté. Pour ma part, je me retrouvais flanquée de l'agent Machin, "Machin" parce que ses seules réponses à mes questions pour tenter de sympathiser étaient  des grognements et des onomatopées, l'avantage d'être la nouvelle: personne ne veux vous connaître et tout le monde s'en fout.

Alors même que j'allais démarrer, mon attention fut attirée par la vision de la fameuse plante: l'acacia. Cela me ramenait trois mois en arrière lors de l'enquête avec le capitaine Sicks et l'agent Volko: deux victimes: Esther Kaprillian et Feather Brown, la seconde avait été tatouée par la première et je serais prête à parier que le tatouage de ma nouvelle victime était aussi signé Feather.
La première scène de crime avait été mise en scène: Esther avait été disposée les main sur le ventre, une branche d'acacia sur le front. Feather avait été déposée sur un banc, une capuche sur la tète pour donner l'impression d'observer la scène.
Ce genre de mise en scène dénotait d'un besoin de choquer, d'attirer l'attention. Ce meurtre était une forme de brouillon pour un chef d'œuvre bien plus important. L'acacia était aussi la marque de fabrique du culte des faiseurs de pluie, mais je restais persuadée qu'il s'agissait d'une coïncidence, pourquoi le culte serait en visite à Raccoon ? Ils étaient basés loin d'ici, ils n'y avait aucune raison qu'ils déménagent en ces lieux.

Gardant cela en tète, l'agent machin et moi même poursuivions notre investigation. Des traces pouvaient se voir ça et la. Je décidais de les suivre toujours flanquée de mon équipier muet.
Après de longues minutes de marche, je m'interrompais devant une sorte de petite rivière, impossible qu'elle soit passée par ici: ses pieds n'avaient pas été mouillés: il y avait de la terre, mais pas de boue, hors si elle était passée par la rivière, elle aurait eu la plante de pied pleine de boue.

Jetant un œil alentour, je tentais d'apercevoir de quelle coté la demoiselle était venue. Elle avait une sacrée cardio pour avoir couru aussi loin. Rien de notable. La piste s'arrêtait ici.

Du moins le pensais-je, mais une silhouette encapuchonnée se détachait des arbres et tentait de s'enfuir discrètement. Erreur de l'agent machin qui l'interpelait. La silhouette se mit à courir. Mon collègue et moi même nous miment à courir après l'importun. Hélas, l'agent machin se prit le pied dans un trou en roulait sur le sol, il tentait de se relever aussi sec, mais sa jambe le laissait tomber et il s'écroulait dans un grimacement de douleur.

Sans doute une entorse.

— Appelez vos collègues, moi je m'en occupe !

Courant de toutes mes forces, je tentais de jeter un œil vers le sol pour ne pas connaître le même sort que l'agent machin, tout en gardant de vue la silhouette qui maintenant plongeait vers l'avant...Et avait disparue...

Je m'arrêtais une seconde pour reprendre mon souffle en approchant des lieux, mais un bruit derrière moi me fit sursauter: la silhouette détalait maintenant dans un autre sens et je me mis à courir derrière à nouveau. La végétation devenait de plus en plus dense, si bien que je fus obligée de bougée des branchages qui, visiblement avaient intentionnellement été placés sur place pour tomber sur une vue assez improbable: une vieille maison, pas très grande, un étage en plus du rez-de-chaussée, mais plutôt large.
La porte baillait aux corneilles. Je jetais un œil derrière moi pour vois si j'apercevais mes collègues, rien. Tant pis, j'entrais...

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Tara Lakes

Tara Lakes



Messages : 107
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 37

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeLun 11 Jan 2021 - 20:36

*Tara était au bord de sa voiture, parcourant la longue route qui longeait la forêt de Raccoon, en fin de journée après être allé faire quelques achats. En fait, elle n'avait pas besoin de passer par cette route pour retourner chez elle, mais l'ambiance calme et apaisante de la forêt lui avait toujours fait du bien et elle avait pris l'habitude de faire ce détour pour entrer chez elle. Même que quelques fois, la jeune femme s'arrêtait à un des airs d'arrêt pour aller marcher sur les sentiers, un truc qu'elle faisait souvent avant... avant qu'elle ne déménage aux États-Unis. *

*Une légère tension au niveau de la tempe la saisie quand elle se mise à penser à son passé. Tara secoua la tête légèrement et se concentra sur la route devant elle. Les hivers ici étaient beaucoup moins froid, et il y avait toujours peu de neige, mais ces derniers jours, quelques flocons avaient pointés le bout de leur nez sans jamais vraiment recouvrirent le sol d'une couche blanche de neige. Plus souvent, c'était de la pluie glaçante, et en regardant le ciel gris, il ne tarderait pas non plus à pleuvoir. *

*Le poste radio que la jeune femme écoutait changea pour une pub dont elle s'empressa de changer de canal pour essayer de capter une chanson. Tara n'eut à peine le temps de remarquer la forme noire devant elle quand elle leva les yeux sur la route, et d'un coup sec, elle braqua le volant vers la droite par réflexe et ainsi éviter un accident. Par chance, la voie n'était pas glissante, et elle arriva à freiner avant de rejoindre le fossé qui séparait la route et le boisé. Le cœur battant, Tara se ressaisit les idées, et regarda aux alentours si elle avait blessée quelqu'un ou un animal, mais elle ne vit rien. Cette dernière saisie son arme posé à l'arrière, ouvrit la portière pour sortir du véhicule et commença à inspecter les lieux. Il valait mieux ne pas prendre de chance et de s'armer depuis que ces choses, ces monstres, pouvaient errer n'importe où. *

Tara - Il y a quelqu’un ? *cria-t-elle, pensant que la "chose" ou la personne avait peut-être rejoins la forêt*

*Bien évidement, aucune réponse en retour, ce qui ne la surprenait pas. Après tout, elle avait peut-être mal vue ou imaginez avoir vue quelque chose bouger, mais ces derniers temps les maux de tête étaient de plus en plus courant et lui affectait le moral plus de ce qu'elle le pensait. Elle lâcha un soupire en pensant que ce n'était que le fruit de son imagination, et lorsqu'elle vint pour rejoindre son véhicule, elle entendit des grognements qui, au début, étaient peu audible mais au fur et à mesure qu'elle écoutait, ils semblaient se rapprocher. Tara se retourna, pointant son arme en direction du bruit, une jeune femme vêtue d'une robe blanche, les cheveux platines qui lui retombaient sur les épaules, les pieds nues et sales se tenait devant elle. Son regard se posa sur la blessure à la jambe qui lui faisait saigner. Mais le plus perturbant, ce fut que la jeune femme lui fit un sourire malaisant, avant de prendre la fuite vers la forêt. *

Tara - Hey, attend! Lança-t-elle avant de poursuivre la jeune femme.

*Tara ne comprit pas pourquoi elle se sentait obligé de la suivre, sachant qu'elle courait surement dans un piège, mais son cœur lui disait d'ignorer la peur et de savoir ou la jeune femme allait se réfugier. Elle courue sur une centaine de mètres après cette dernière qui semblait avoir un meilleure cardio que la jeune ex-militaire. *

Tara - Arrête! Je ne veux pas te faire mal

*Nouvelle tentative qui se céda à un nouvel échec de sa part de la faire stopper dans sa course effrénée. Il y faisait de plus en plus sombre tandis que les deux femmes s'enfonçaient plus profondément dans la forêt. La jeune inconnue passa derrière un rocher et Tara la perdue de vue quelques instants, et lorsqu'elle passe à son tour derrière, elle ne la voyait plus du tout. Son regard se jeta aux alentours, mais en vain, la forêt avait eu le dessus sur elle. La jeune femme n'avait plus qu'à reprendre son souffle, tout en se disant que c'était idiot de sa part d'avoir été aussi loin dans sa poursuite. La forme d'une maison se faisait de plus en plus distincte et n'échappa pas au regard de l'agent du U.B.C.S qui pensa alors que la jeune femme s'y était peut-être caché. Elle avança prudemment vers la maison qui semblait abandonnée, empoigna sa lampe torche et examina l'extérieur. Son aspect lugubre ne la rassurait en rien, et c'était sans doute risqué de s'y promener par risque que quelque chose s'effondre sur elle, ou qu'elle même passe à travers un plancher délabré. *

*Tara poussa un soupire, et se dit que finalement, il était mieux pour elle de rebrousser chemin, mais des craquements de branches et un bruit de pas de course la firent stopper net pour mieux écouter d'où ils provenaient. Elle aperçue vaguement la silhouette d'une jeune femme qui arborait le badge des S.T.A.R.S. avant que celle-ci entra dans la maison. Une autre tension à la tête la saisie lorsqu'elle regarda le badge, et une sensation de déjà vue lui traversa la tête. Tara décida qu'il n'était pas encore le temps de rentrer à la maison, finalement. *
Revenir en haut Aller en bas
Holly Hennessy

Holly Hennessy



Messages : 64
Date d'inscription : 09/04/2020

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeMar 12 Jan 2021 - 13:56



i93Ho5Po_o.pngovnw.png

La cabane dans les bois/Remake

H.Hennessy & T.Lakes

◊ ◊ ◊



J'avançais prudemment vers la porte béante de cette étrange bâtisse. C'était incroyable de se rendre compte que la forêt d'Arklay était si grande et sa végétation si dense que l'on avait loupé cette maison, même aux passage des hélicoptère. Certes, le manoir Spencer était inévitable: il était gigantesque, mais cette bicoque devait avoir quoi ? Deux étages de trois pièces maximum ? Du moins le pensais-je de prime abord.
Le pistolet en avant, je poussais doucement la lourde porte en bois pour l'ouvrir en entier, révélant une espèce de couloir creusé dans la terre et maintenu avec divers matériaux. Il y avait divers matériel ici: de l'engrais, des caisses en bois, du plâtre, bref de l'utilitaire. Au bout du couloir se trouvait une autre porte, entrouverte, celle ci. Une énorme porte en métal.
J'avançais à pas de loup et tentais de la pousser du bout du canon: rien. Elle était bien trop lourde. Impossible de passer discrètement, du coup, je me décidais à bourrer de toute la force de mon épaule pour l'ouvrir d'un coup et me révéler que je m'étais bien trompée: l'endroit était immense: devant moi un escalier descendant dans une vaste salle à manger. Deux escaliers montaient entourés par une mezzanine.

Question: par ou avait pu partir l'importun ? La réponse pouvait être en haut s'il avait quelque chose à y faire, mais je choisissais d'utiliser mes connaissances en psychologie pour réfléchir autrement: mon inconnu avait couru à travers bois, il devait être épuisé, même avec une excellente cardio. Un escalier montant représente psychologiquement un obstacle difficile, tandis qu'un escalier descendant va avoir tendance à évoquer du repos. Il est toujours plus facile de descendre que de monter.

Patiemment, je descendais les marches, en observant les alentours: la table en bois ancien trônait au centre, entourée par plusieurs chaises. Au fur et à mesure que je descendais, une odeur de putréfaction emplissait les yeux.
Sur la table se trouvait une casserole à moitié ouverte, c'était de la que sortait cette odeur infecte. Du bout du pistolet je jetais le couvercle de la casserole sur le coté pour en révéler le contenu.

Je réprimais un haut le cœur: une main, un pied et même des yeux baignant dans une sorte de bouillon ressemblant à un mélange de vomi et de boue. Qui donc, pouvait prendre plaisir à manger un tel repas ? Car, si j'en jugeais les saletés sur les assiettes, le bouillon avait été servi, donc le reste aussi.

J'en étais la de mes réflexions quand je sentis le canon d'une arme dans ma nuque. Je m'apprêtais à rendre la pareil à l'inconnu, mais une voix féminine me dit de jeter mon arme, je m'exécutais et me retournais, mains en l'air, pour faire face à l'inconnu de la forêt.

"Tu n'a rien à faire ici" me dit la silhouette encapuchonnée "tu me gêne..."

Ca ça n'était pas bon...

— Vous habitez ici ? Demandais-je dans l'espoir d'une réponse.

"Qu'est ce que ça change ? Je suis comme toi; j'ai vu de la lumière, je suis rentrée..."

Elle levait son arme vers mon front. C'était la fin, tout dans son langage corporel indiquait qu'elle ne ferait pas la conversation plus longtemps: elle avait un but précis et j'étais un rouage dans le dit but, rouage dont elle allait se débarrasser.

— Attendez ! Dis-je en désespoir de cause — Nous pourrions nous entraider, j'ai un diplôme de psychocriminologie et...

"Oublie tes diplômes, Poil de carotte, il ne te serviront à rien ici, tu es juste un dommage collatéral..."

Un bruit se fit entendre à l'étage, comme si quelqu'un venait de pénétrer les lieux.

"C'est qui ?" s'enquit la femme "tu es venue accompagnée ?"

J'allais nier l'information, mais l'inconnue préférait s'éclipser sans demander son reste. Je ramassais mon arme rapidement et allait me cacher derrière l'escalier, probablement la cachette de l'inconnue quand j'étais arrivée. Elle était maligne, elle avait très bien compris ce que je ferais en arrivant. Cachée ainsi, j'attendais de voir qui venait se joindre à la "fête"...

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Tara Lakes

Tara Lakes



Messages : 107
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 37

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeDim 17 Jan 2021 - 21:27

*Tara décida d'entrer à son tour dans la maison, tout en gardant ses distances avec l'agent des S.T.A.R.S. en passant le portique, elle jeta un regard sur les lieux tout en braquant son arme droit devant, elle avait été conditionnée à combattre ses agents de la paix qui fourraient leur nez dans les affaires D'Umbrella et était considéré comme des terroristes. La jeune femme, cependant, avait déjà perdu la trace de l'agent, et avança en redoublant de prudence vers ce qui semblait le hall du bâtiment. En face d'elle se trouvait un escalier qui menait a ce qui semblait une salle à manger un étage plus bas. Tara s'arrêta devant les marches, jeta un regarda aux deux escaliers menant à la mezzanine, cherchant sa cible, mais la pièce baignait dans une obscurité qui gagnait de plus en plus tandis que le jour tombait. *

merde...

*La jeune femme porta attention au moindre bruit que l'agent de police pourrait faire en marchant, car le bois du plancher était abîmé et grinçaient facilement lorsqu'on y déposait le pied dessus. Un claquement du volet, produit par le vent qui passait à travers les carreaux de la fenêtre se trouvant sur sa gauche, la saisit brièvement, lui rappelant que l'endroit était abandonné depuis longtemps et qu'il porter une attention particulière ou déposer le pied sans passer à travers le plancher. *

"Oublie tes diplômes, Poil de carotte, ils ne te serviront à rien ici, tu es juste un dommage collatéral..."

*Tara entendit une voix féminine provenant de la salle à manger, et se plaqua contre le mur adjacent à l'escalier, question de ne pas être a porté de vue. *

"C'est qui ?" s'enquit la femme "tu es venue accompagnée ?"

*La jeune femme comprit qu'elle s'était fait entendre, et que l'agent des S.T.A.R.S. n'était pas seule, et en croire les paroles, elles ne semblaient pas être copine. Elle resta immobile tout en restant attentive au moindre bruit qui pourrait l'aider à trouver la position de l'interlocuteur. Tara vit une ombre passé de l'autre côté de l'escalier qui la fit braquer son arme droit devant, n'ayant pas réalisé que ladite ombre se trouvait déjà derrière elle. La mercenaire eu juste le temps d'éviter un coup qu'elle riposta directement en agrippant le bras et basculer son opposante vers l'avant. Cette dernière se releva sans attendre et commença à échanger les coups contre Tara, puis après quelques échanges de force, elle reçue un coup de pied qui la fit trébucher les marches et fini sa course dans la salle a dîné. *

*Tara avait évité de se cogner la tête contre les marches, et tenta de reprendre ses esprits, se trouvant étalée au sol poussiéreux. Elle se remit sur ses pieds et tira en direction de l'autre femme qui était toujours en haut des marches, mais ne réussit pas à l'atteindre*

Tara - Qu'est-ce que tu veux? C'est quoi ton problème?

*Tout en essayant de garder un œil sur son adversaire, Tara tenta de repérer la policière qui était peut-être encore présente sur les lieux, à moins qu'elle en eût profiter pour fuir les lieux. *

Tara - Ou est l'autre femme avait qui tu étais?
Revenir en haut Aller en bas
Holly Hennessy

Holly Hennessy



Messages : 64
Date d'inscription : 09/04/2020

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeLun 18 Jan 2021 - 19:31



i93Ho5Po_o.pngovnw.png

La cabane dans les bois/Remake

H.Hennessy & T.Lakes

◊ ◊ ◊



De ma cachette je pouvais entendre des bruits de lutte, la castagne était assez violente avant de voir quelqu'un chuter dans l'escalier. Je m'apprêtais à sortir pour voir ce qu'il se passait, mais la personne au pied des escaliers fit feu ce qui me confortais dans mon idée qu'il valait mieux que je reste planquée encore un peu le temps d'identifier la menace.

Visiblement la nouvelle venue n'était pas une ennemie, encore que cela restait à voir. Cet endroit était surréaliste: deux femmes, l'une avait tenté de me tuer, l'autre, je ne savais pas encore, mais elles s'étaient battues et comme dit l'adage: "l'ennemi de mon ennemi est mon ami"
Je sortais donc de ma cachette braquant le haut de l'escalier, un tir retentit et l'impact se fit sentir tout proche de moi: une tireuse d'élite, probablement aguerrie, son angle de tir si l'on comptait les marche et ma cachette, elle n'avait eu que quelques centimètres de marge.

Un bruit retentit au niveau de l'entre sol: la porte en métal venait de se refermer. Il fallait que l'on vérifie si elle était verrouillée, auquel cas il nous faudrait ressortir par un autre chemin, mais impossible de sortir tant que l'autre serait la, tapie dans l'ombre à nous guetter.
Au final,  nous n'eûmes pas a attendre longtemps: une porte claquait à l'étage et je doutais fort que la demoiselle aie fait ça pour nous faire sortir de nos cachettes et nous abattre. Je jetais un œil à la nouvelle venue et lui fit signe que j'allais voir.

D'un pas prudent, je grimpais la moquette des escaliers, le pistolet toujours braqué droit devant moi, prête à faire feu. De la ou j'étais je pouvais voir la fenêtre dont le volet avait claqué: d'énormes barreaux en bloquait la sortie. Nous ne sortirions pas par la...
A l'étage: personne, l'encapuchonnée avait définitivement fichue le camp, pas de trace de sang, je doutais fort qu'elle aie été touchée. Je tentais de pousser la porte ... Fermée.

Je reportais mon attention sur la nouvelle venue.

— Vous savez ou nous nous trouvons ? C'est quoi cet endroit ?

J'ignorais qu'une telle bâtisse avait élu domicile dans la forêt de l'Arklay et s'il y en avait une qui sait s'il en existait d'autre ? Il y avait eu une vieille maison qui avait explosé quelques années auparavant et le fameux manoir Spencer évidemment.

— Vous êtes qui d'ailleurs ?

Mon ton était un peu autoritaire, je me rendais compte que c'était un peu ingrat vis-à-vis d'une personne qui venait royalement de me sauver la vie.

— Désolée, moi c'est Holly ... Holly Hennessy, j'appartiens au S.T.A.R.S ...

La discussion fut coupée par deux détonations venant de l'endroit d'où venait l'inconnue, hélas la porte était fermée et, malgré qu'elle aie l'air d'une vieille porte vermoulue, elle semblait solide, probablement une couche de métal à l'intérieur.

— Il va falloir qu'on s'entraide pour trouver une sortie.

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Tara Lakes

Tara Lakes



Messages : 107
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 37

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeJeu 21 Jan 2021 - 22:27

*Alors qu’elle braquait toujours son arme devant elle, Tara chercha son assaillant du regard mais en vain, il faisait beaucoup trop sombre pour discerner quoi que ce soit à l’étage. L’agent des S.T.A.R.S. fit irruption en sortant de l’arrière des escaliers, et braqua son fusil à son tour vers le haut des marches. Mais un coup de feu retentit et d’où la balle frôla la rambarde de l’escalier la saisit autant que l’autre jeune femme, suivit du claquement lourd de la porte principale qui s’était s’en doute refermée. Peu de temps après, une autre porte claqua encore à l’étage, Tara jeta son regard vers l’agent de police qui lui fit signe avant de monter les marches prudemment. Tara lui emboita le pas tout en gardant un œil vers la salle à manger, au cas ou la mystérieuse femme leur aurait jouer un tour pour détourner leur attention ailleurs. La jeune femme monta alors les marches, pour constater que la porte était bel et bien fermée et que les volets avaient été renforcé de barreaux d’allure très solide, comme les cellules de prisonnier.  *

Agent — Vous savez ou nous nous trouvons ? C'est quoi cet endroit ?

Tara – Non, c’est la première fois que je vois cette maison.

Agent — Vous êtes qui d'ailleurs ? *Elle marqua une pause* Désolée, moi c'est Holly ... Holly Hennessy, j'appartiens au S.T.A.R.S ...

Tara – Tara Lakes…

*Deux coups de feu retentirent non loin de la porte où se tenait Holly, qui tenta de l’ouvrir mais comme par surprise, elle était aussi fermée. *

Holly — Il va falloir qu'on s'entraide pour trouver une sortie.

Tara – C’est quoi cet endroit, une prison?

*La jeune femme alla à sont tour examiner la porte, et n’y remarqua rien de spécial, hormis la poignée de porte qui était plutôt allongé à la verticale, avec un symbole gravé au-dessus de la poigné. *

Tara – On dirait une tête de loup… visiblement on dirait qu’il nous manque une clé.

*Cette dernière recula de quelques pas, et jeta un regard aux alentours, évaluant une nouvelle fois l’endroit dans son ensemble avant de reporter son attention à la porte. *

Tara – Il y a peut-être un autre passage ailleurs, la maison semble plus grande que je le pensais. Au fait… tu sais qui c’était?

*La voix mélodieuse d’une femme qui fredonnait un chant cassa le silence de la demeure pour la remplacer avec une étrange sensation désagréable et malaisante. Tara ne reconnaissait pas la chanson, et bien malgré le fait que celle qui chantait avec une voix douce, elle ne se sentit en aucun cas rassurée. La jeune mercenaire se dirigea vers le corridor d’où provenait le son, tout en regardant ce qui se trouvait devant elle, un vieux canapé qui semblait encore neuf comme s’il n’avait jamais servi, une table basse avec quelques décorations désuète, des cadres accrochés aux murs ou on pouvait y voir des portraits d’hommes et de femmes portant des habits des années 30-40. Le tout était recouvert d’une espèce couche de poussière et de crasse ainsi que des toiles d’araignée ici et là, comme si tout avait été figé dans le temps. *

*Tara s’avança jusqu’au bout du corridor ou elle y aperçue une porte entre ouverte sur la gauche, d’où une faible lumière éclairait le mur en face. Elle déposa la main sur la porte d’une main, et de l’autre elle braqua son arme, et ouvrit lentement tout en cherchant la femme qui fredonnait. C’était peut-être leur assaillant, mais il y avait des chances que ce soit également la jeune femme blonde qu’elle avait pourchassé dans la forêt. Tara s’aventura dans la pièce, qui était totalement vide hormis une statue blanche, représentant une femme dans le style grecque antique. *

Tara – Y’a rien, juste rien *La jeune femme regarda Holly, se tenant toujours dans le cadre de porte. * Tu sais, dehors j’ai vu une jeune femme, blonde, et elle était blessée à la jambe. J’ai tenté de lui parler mais elle s’est enfuit, c’est comme ça que j’ai trouvé la maison. Je ne sais pas s’il y a un lien avec elle et cette maison, mais je ne crois pas être ici par hasard, et toi non plus. Est-ce que tu étais sur piste?

*Tara pénétra dans la pièce, chercha l’interrupteur pour l’allumer, après tout, peut-être il y avait encore de l’électricité. Et elle avait raison, le plafonnier illumina toute la pièce de ses murs tapissé de papier peint rougeâtre a motif plutôt luxueux, et la statue fut aussi illuminée par une lumière se trouvant au sol*

Tara – Au moins, on a de la lumière…
Revenir en haut Aller en bas
Holly Hennessy

Holly Hennessy



Messages : 64
Date d'inscription : 09/04/2020

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeVen 22 Jan 2021 - 14:18



i93Ho5Po_o.pngovnw.png

La cabane dans les bois/Remake

H.Hennessy & T.Lakes

◊ ◊ ◊



Nous étions bloquée ici et j'avais lu bien trop de récit sur l'incident de Raccoon City pour ne pas reconnaître une histoire similaire, il ne manquait que les morts-vivants et je n'aurai pas été surprise de les voir débarquer tôt ou tard, au moins je n'étais pas seule.

— Aucune idée, on dirait seulement une sorte de vieille maison ...

Mais mon instinct ne me trompe pas, j'étais à Raccoon City pendant l'incident, j'étais une môme, mais je me souvenais de tout: les énigmes avec des clefs et les bâtiments qui n'étaient pas ce qu'ils semblaient être, ma main à coupe que dans la maison était plus grande à l'intérieur.
Et comme pour répondre à cette mauvaise impression, Tara me fit remarquer le symbole de tète de loup, exactement comme tout le délire du manoir Spencer. Je n'y étais pas, mais j'ai lu les rapports.

— Il va surement falloir trouver cette clef, la fille a filé par ici, elle doit savoir comment sortir et puis, qui sait, on trouvera peut être un moyen de sortir sans elle.

Cela ne m'enchantait pas, je voulais mettre la main sur elle afin de savoir qui elle était, mais on n'avait pas tellement le choix: si cette baraque était un genre de manoir Spencer, alors il allait falloir sortir au plus vite. J'enverrai des patrouilles plus tard.

— Aucune idée de qui elle est, j'étais en train de la courser quand je suis entrée ici.

Etait-t-elle l'assassin responsable de la mort de la fille dans les bois ? Peu importe, je devais savoir qui elle était et ce qu'elle faisait ici.
Et Tara d'ailleurs ? Cela pouvait être une personne qui s'était perdue, mais j'en doutais. J'allais lui poser la question quand une voix de femme se fit entendre. C'était une chanson, un genre de comptine, c'était doux et ça se voulait rassurant, mais dans l'ambiance générale ça faisait juste très malsain et ultra creepy.

Je suivais Tara vers la pièce, braquant mon arme "au cas ou" si c'était comme le manoir Spencer, alors des morts-vivants squattaient surement la maison, à moins que ... Est-ce que les zombies meurent s'ils ne mangent pas ?
Tara ouvrait la porte et pénétrait les lieux: personne.
J'entrais à mon tour tandis que tara allumait la lampe, une pièce aux motifs rougeâtre avec en son centre: une statue grecques.

— C'est Artémis, la déesse de la chasse ...

Elle trônait au centre de la pièce: elle était vêtue d'une toge et tenait son arc bandé, prête à tirer. Un loup se tenait derrière elle, montrant les crocs.
En observant bien, je pouvais remarquer qu'il manquait la flèche que la déesse de la chasse était censé tirer. Son regard était de marbre, pas d'expression faciale comme souvent dans les statues de l'époque que celle ci tentait d'imiter ...
Ou comme Steven Seagal dans tous ces films ...

— Super, on va avoir droit aux énigmes ...

Il y avait des chances que retrouver la flèche allait nous permettre de récupérer la clef de loup: le loup derrière Artémis n'était pas la par hasard. Je tentais bien de trouver l'endroit d'où pouvait provenir la clef si elle se débloquait: la gueule de l'animal ? Non, elle aucune cavité. La main d'Artémis ? Elle n'avait pas l'air articulée.

— Il faut retrouver cette flèche, tentons une autre pièce voulez vous ?

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Tara Lakes

Tara Lakes



Messages : 107
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 37

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 15:36

Tara - Artémis? *Tara poussa un soupire* Je n’ai vraiment pas la tête à ça.

*La jeune femme ressortit de la pièce et se dirigea vers la porte en face d’elle, empoigna la poignée qui selon elle devait être sans doute verrouillée, mais par surprise, la porte s’ouvrit.*

Tara - Eh bien, je crois qu’on n’a pas le choix

*La pièce devant elle était un bureau plongé dans la pénombre, ou elle pouvait y voir des bibliothèques remplient de livres divers, une table basse sur la droite avec une pile de feuille, et au milieu de la pièce se trouvait le bureau en bois massif, éclairé par la fenêtre qui se trouvait derrière. Tara s’avanca pour mieux observer ce qu’il s’y trouvait, et croisa le regard de la lampe de bureau qu’elle s’empressa d’ouvrir. Une faible lueur inonda la pièce, créant un bref réconfort malgré l’air humide de l’endroit et la poussière qui s’était établit depuis longtemps. Sur le bureau se trouvait un vieil ordinateur datant du début des années 2000, ainsi que plusieurs pochette a document qui piqua sa curiosité par le logo d’Umbrella qui y était imprimé. Tara saisit l’une des pochettes et l’ouvrit pour en découvrir le contenue, mais ce n’était que de simples articles de journaux parlant de l’attaque au manoir Arklay.*

Tara - C’est étrange, j’ai l’impression que cette pièce n’a pas été utilisée depuis longtemps, comme si tout était figé dans le temps. Il n’y a rien de moderne ici.



*Tara déposa la pochette et continua d’observer le bureau, cherchant d’autre indice sur sa compagnie qui pourrait lui faire comprendre ce qui se passait dans cette barraque. Elle fit attention de ne pas trop toucher, afin de limiter sa présence sur les lieux, après tout elle était en présence d’une policière qui ne semblait pas être là par pure coïncidence. La jeune femme tenta d’ouvrir l’ordinateur, mais ce dernier n’émettait aucun signe d’activité. Elle ouvrit les tiroirs un après l’autre avec précautions, mais ils étaient tous vide.*

Tara - Pas de présence de tête de flèche…

*Énervée par la situation, Tara se releva en soupirant, et se dirigea vers la fenêtre qui donnait vue sur une cour intérieure, qui malgré être plongée dans l’obscurité, une fontaine pouvait quand même se voir en son milieu. Une fontaine qui ressemblait à la statue d’Artémis qu’elles avaient vue.*

Tara- Au fait, pourquoi tu t’es retrouvée ici? Tu es sur une enquête? Demanda Tara, le regard toujours posé sur la cour intérieure.

*Au même moment, une silhouette familière se dessina dans l’ombre, dévoilant la jeune femme qu’elle avait poursuivit dans la forêt. Cette dernière se dirigea tranquillement vers la statue en tenant une bougie dans le creux de ses paumes de mains.*

Tara - Mais… c’est la fille que j’ai croisé tout à l’heure, qu’est-ce qu’elle fou?

*La mystérieuse femme déposa la bougie sur un socle se trouvant sur le rebord de la fontaine puis s’agenouilla, et quelques secondes plus tard, une des pierres se déplaça pour dévoiler une entrée secrète dans la statue. La jeune blonde se releva et disparue en empruntant le passage devant elle.*

Tara - Je n’aime pas du tout ça… mais je crois qu’on devrait aller investiguer, non? *Tara jeta un regard remplit d’incompréhension vers Holly.*
Revenir en haut Aller en bas
Holly Hennessy

Holly Hennessy



Messages : 64
Date d'inscription : 09/04/2020

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeMar 16 Fév 2021 - 17:22



i93Ho5Po_o.pngovnw.png

La cabane dans les bois/Remake

H.Hennessy & T.Lakes

◊ ◊ ◊



Dans quel bordel étions nous tombées ? Bien sur, comme tout le monde j'avais lu les récits faisant état du manoir Spencer et de toutes les énigmes qui l'avaient secoués, mais ou étions nous la ? Dans un Manoir Spencer bis ?
Je tentais de remboiter les morceaux du puzzle: un cadavre, probablement en rapport avec Feather Brown, cette maison bizarre perdue au milieu de nulle part et introuvable pour qui ne la cherche pas. Cette statue au centre qui devait probablement nous donner accès à la clef de loup et ce chant malsain que nous avions entendu ...

Sans compter que, comme l'avait soulevé Tara: tout ici était vieux. L'ordinateur sur le bureau semblait tellement vintage que j'aurai été surpris qu'il fonctionne encore. Les articles de journaux découpés et fourrer dans une pochette avait quelque chose d'inquiétant.
Et si j'avais raison ? Et si le culte des faiseurs de pluie s'était installé à Raccoon City ? Il était inquiétant de se dire que c'était arrivé en même temps que moi.
Je ressentais à nouveau ce besoin de me gratter les avant-bras, un petit tic psychologique qui pouvait prendre de grandes proportions, c'était la raison pour laquelle, je me baladais rarement les bras nus: afin que l'on ne voit pas les coupures. Il arrivait parfois que je n'en réclame pas le besoin, mais c'était somme toute assez rare.

Je laissais Tara fouiller le bureau, jetant un œil aux divers livres, tous sur le même genre de sujet: soit cela parlait des diverses grosses épidémies à travers le monde: la peste noire, le choléra etc... Soit cela parlait des nazis et de la seconde guerre mondiale. A bien y réfléchir si l'on m'avait dit que les créateurs du virus ayant décimé Raccoon City avaient été d'anciens nazis, je n'aurai pas été surprise une seconde.

Une fois que tara avait fini d'inspecter les lieux, je la regardais se diriger vers la fenêtre avant de commencer à inspecter à ma façon: quand je bossais dans mon ancien job, j'avais eu l'occasion de voir le boulot de certains. Je retournais les tiroirs, regardais sous le bureau, vérifiais dans chaque livre: absolument rien.

Tara me questionnait, tout en semblant regarder par une fenêtre, je vins m'intéresser à son poste d'observation et fut surprise: la cour intérieure semblait assez basse, il semblerait que la maison était plus grande que prévue et qu'une grosse partie se trouve sous terre.

— Oui, on peux dire ça ...  

Il valait mieux ne pas en dire trop, le secret professionnel avait son importance et j'ignorais toujours qui elle était.
Bien sur, il y avait certaines choses que je savais: la première, elle était fort probablement du canada ou y avait vécu ainsi que le disait son accent à peine perceptible, ensuite, elle savait tirer et pas comme un civil ayant suivi des cours: ses postures, sa rapidité d'exécution et, il m'avais semblé, sa précision sentait l'école, soit c'était une flic, soit une militaire, soit une mercenaire quelconque.

Tara attirait mon attention sur la jeune femme qu'elle avait vue plus tôt. Mon regard s'écarquillait en reconnaissant la morte de tout à l'heure, mais mon esprit se calmait en réalisant qu'elle avait juste une apparence similaire.
L'ouverture de la statue donnait lieu à un questionnement évident.

— Oui, il faut qu'on aille voir ça.  

Si l'accès nous y était ouvert bien sur ! depuis le départ, nous nous heurtions a des portes fermées, mais nous n'avions pas encore fouillé le hall ou l'autre demoiselle m'avait menacée.

Alors que je m'apprêtais à avancer, un cri se fit entendre quelque part dans la maison ...

Un cri qui n'avait rien d'humain ...

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Tara Lakes

Tara Lakes



Messages : 107
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 37

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeJeu 25 Fév 2021 - 21:36

*Un cri horrible lui rappelant celui qu’elle avait entendu lors d’un de ses passages dans les laboratoires, la saisit soudainement. Ce n’était pas un son rassurant, ou reconnaissable, mais plutôt quelque chose qui faisait froid dans le dos. Tara porta sa main à son pistolet qu’elle ranger dans son étui quelques minutes auparavant, mais ne le dégaina pas et préférant se concentrer encore une fois sur le moindre son qui pouvait lui donner plus d’indices sur la chose. Quelques secondes passèrent avec que des craquements se firent entendre dans le corridor qu’elles avaient emprunter un peu plus tôt, des craquements irréguliers, comme si la chose avait de la difficulté à marcher, ou bien qu’elle fût lente ça se déplacer.*

*La jeune mercenaire se rapprocha de la porte, et jeta un coup d’œil rapide, désirant malgré tout de savoir a quoi elle avait affaire.*

Rien? Se dit-elle, fronçant les sourcils.

La jeune femme avança la tête un peu plus en dehors du cadre de porte, pour effectivement se rendre compte que le corridor était vide. Elle sortit de la pièce tout en jetant son regard sur les alentours, cherchant la « chose », mais en vain. Elle fini même par croire que c’était le fruit de son imagination.

Il y avait bien quelque chose… je suis pas folle quand même…

Tara fit signe à Holly de la rejoindre, tandis qu’elle s’aventura dans le corridor en direction des escaliers qu’elles avaient emprunter pour monter à l’étage. Il n’y avait pas d’autre portes sur le chemin, hormis celle qui était barré par la clé du loup. Un froid glacial s’empara des lieux, comme si une porte vers l’extérieure avait été ouverte et que le vent s’était engouffré. La jeune femme se demanda si la chose n’était pas sortie par une porte qu’elle n’avait pas vue.

Tara – Il y a rien, c’est dingue. Tu as entendu le bruit toi aussi?

Lorsque Tara se retourna vers Holly, elle n’eu pas le temps d’apercevoir la masse noire se trouvant au coin du corridor, qui attendait dans l’ombre que l’une des deux passent. La jeune femme se fit propulser par-dessus la rampe du balcon qui surplombait la salle a diné plus bas, pour s’écraser à côté de la table. Sa tête lui faisait mal, et quand elle ouvrit les yeux, tout était flou, mais elle pouvait entendre des bruits provenant du 1er étage, où se trouvait Holly.

Tara – merde… dit-elle en gémissant tout en essayant de se relever.

La jeune femme avait du tomber sur son bras gauche car il lui faisait mal, mais elle comprit vite qu’elle n’avait que des blessures superficielles. Cette dernière tenta de cligner les yeux plusieurs fois pour chasser le flou, mais la pénombre de la salle à diner ne l’aidait en aucun point. C’est alors qu’elle entendit un rire derrière elle, un rire d’une femme qui n’était pas sa nouvelle collègue temporaire. Tara tourna la tête pour voir qui se trouvait là, et aperçue la jeune fille blonde de la forêt, qui la regardait avec un sourire plutôt malsain, comme si elle se réjouissait de sa douleur.

Tara – hey… Qui es-tu bordel?

La mystérieuse blonde lui agrippa le bras et l’attira avec elle vers la porte double qui était entre ouverte. Tara tenta de riposter en essayant de retirer son bras de l’emprise de la jeune fille, mais en vain, elle se sentait incapable de riposter devant une telle force.

Tara – lâche-moi, tu entends? Ordonna Tara en essayant une nouvelle fois de se débattre. Mais arrête!

La mercenaire se fit trimballer dans un autre corridor ou le côté droit était tout vitré ou elle pu remarquer la présence de la cour intérieure de la maison, là où se trouvait la fontaine au passage secret. La jeune blonde se dirigea vers la cour, en poussant la grille qui se trouvait au milieu du corridor, et entraina Tara avec elle. Cette dernière lui lâcha enfin le bras et resta immobile, ne faisant que la fixer du regard, ce qui énerva la mercenaire.

Tara – Tu veux m’expliquer la? Oui ou non? Lui cria-t-elle, en dégainant son arme vers la blonde.

Inconnue – Tu dois garder le silence. Lui dit-elle, déposant un doigt sur ses lèvres comme signe de se taire.

Tara entendit des chants provenant de la statue, ce qui lui fit détourner son regard avec stupeur, se demandant s’il y avait une ou plusieurs personnes là-dedans. Elle sentit son cœur battre plus vite à l’intérieur de sa poitrine, tandis que les chants semblaient se rapprocher.

C’est quoi se foutoir la… dans quoi je suis tombée…


PS. j'ai changé mon avatar pour Noomi Rapace, en fait j'ai repris ;p
Revenir en haut Aller en bas
Holly Hennessy

Holly Hennessy



Messages : 64
Date d'inscription : 09/04/2020

La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitimeVen 26 Fév 2021 - 18:09



i93Ho5Po_o.pngovnw.png

La cabane dans les bois/Remake

H.Hennessy & T.Lakes

◊ ◊ ◊



Le cri avait retenti, nous faisant toutes les deux sursauter. Tara avait porté sa main à son arme, mais sans la dégainer ce qui dénotait un sang-froid implacable et me montrait, une fois de plus qu'elle n'était définitivement pas une débutante.
Pour ma part, j'avais toujours été inquiète de nature, aussi mon arme était-t-elle déjà dégainée, le doigt à coté de la détente pour éviter de tirer par inadvertance.
Voyez vous, les gâchette de flingues ne fonctionnent pas comme els pistolets jouets ou il faut presser la détente jusqu'au bout pour voir la fléchette ou l'eau sortir, une simple petite pression suffit pour que la balle sorte, raison pour laquelle policier et militaire apprenne à poser l'index sur la garde de la gâchette que sur la gâchette elle même.

Je couvrais ma partenaire du soir avec mon arme, bien décidée à trouer tout ce qui franchirait cette porte. Nous étions à Raccoon City, une ville connue pour sa présence de créatures mutantes, il était forcé que j'allais en rencontrer une tôt ou tard.
Tara avait ouvert la porte, mais rien vu derrière, pour ma part je m'inquiétais surtout du courant d'air, cela voulait-t-il dire qu'il y avait une sortie et si oui, qui donc l'avait ouverte ?

Tara fut propulsée devant moi par dessus le balcon, je levais mon arme et fit feu sur la silhouette qui semblait disparaitre derrière l'angle des escaliers.
C'était quoi ça ? Si le cri venait de cette chose ce n'était définitivement pas humain, hélas, je n'avais pas eu le temps de voir quoi que ce soit.
J'empruntais les escaliers pour poursuivre la chose et tenter au moins de la voir. Arrivée au rez-de-chaussée, je vis une double-porte ouverte sous l'escalier que j'empruntais, je poursuivais ma route vers la porte juste en face, mais la porte se refermait derrière moi. En panique, je pressais la poignée ... Rien, fermée et des gémissements inconnus résonnèrent non loin de moi.

C'était quoi tout ça ?

Personne derrière moi. Je n'avais pas d'autre choix que de poursuivre ma route. La cour intérieure était visible depuis une baie vitrée qui, étrangement apportait plus de luminosité dans cette salle intégralement rouge: le tapis était rouge encadré par des motifs or et les murs étaient rayé rouge et rouge foncés, plusieurs œuvres d'arts trônaient dans la pièce.
Il y avait deux portes, l'une avec un symbole de loup, l'autre avec un symbole d'ours.

— Super, une seconde clef à trouver ...

Pour le moment je devais m'activer, il fallait que je retrouve Tara, nous serions bien plus fortes à deux.

Ce fut le moment ou une créature passait par la porte restée ouverte: il avait une moitié de cheveux arraché, un œil pendant, les dents gâtés et les vêtements en lambeaux. Il tendait ses doigts crochus vers moi. Je revivais Raccoon City, la panique commençait à m'envahir et je sentais mes habituelles démangeaisons dans mes avant-bras.

— Du calme Holly, tu savais que ça arriverait en revenant ici ...

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Empty
MessageSujet: Re: La cabane dans les bois/remake (ft Tara    La cabane dans les bois/remake (ft Tara  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La cabane dans les bois/remake (ft Tara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: La Forêt-