AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaina D'Arcy

avatar



Messages : 81
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans son bureau à lancer des crayons au plafond

Dossier du personnage
Age du personnage: 38 ans

MessageSujet: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Jeu 5 Avr 2012 - 16:03

[suite de la première partie (sans blague)]

*Jaina était sortie, avec une rage sourde au fond de son coeur. Elle avait laissé derrière elle la figure suppliciée et indifférente du Christ, et la porte lourde s'était refermée avec un claquement sec et impérial. Elle avait glissé une cigarette entre ses lèvres et l'avait allumée avec son Zippo argenté. Elle avait regardé une seconde le briquet, sur lequel était gravée une tête de mort, avec ces quelques mots : "head you live, tails you die.". L'histoire de sa vie. Esquissant un sourire, elle rangea l'objet rectangulaire. Elle fendit le trafic, le visage incliné, sans regarder en face d'elle, comme une sorte de taureau dans une corrida, farouche.*

*Elle revint sur ses pas, machinale, et retrouva instinctivement le chemin jusqu'au commissariat. C'était presque surréaliste. Elle avait passé énormément de temps au commissariat lorsqu'elle était capitaine de l'équipe Roméo. Il lui semblait que c'était à des années lumières de l'instant présent. Elle avait été calée dans un bureau dans le sous-sol, cohabitant plus ou moins bien avec les archives couvertes de poussière, rangées à la va-vite dans des bacs quand elles ne s'entassaient pas de manière anarchique sur des vieux bureaux croulants. Elle ne recevait que bien peu de visites, essayant de capter la lumière comme elle pouvait avec la petite fenêtre inatteignable. Elle avait passé des heures d'ennuis à remplir des rapports. La vie d'un agent d'une unité d'élite était parfois loin de la palpitante représentation hollywoodienne. Il y avait un temps pour l'action, il y avait un temps pour la paperasse. Et dès qu'elle tirait une balle, elle devait remplir une fiche complète pour expliquer où elle s'était rendue. Puis, en tant que capitaine, elle devait cirer des bottes et raconter la vie de son équipe. L'espace d'une seconde, son retour au commissariat lui semblait déjà moins excitant. Enfin, au diable : c'était bien là toute sa vie. Elle l'avait choisi.*

*La porte automatique de l'entrée du commissariat s'ouvrit. Des agents de police en uniformes traversaient la salle d'accueil, des rapports sous le bras, échangeant quelques paroles. Un jeune était assis sur un banc, une menotte fixée sur l'accoudoir, l'air morne, tandis qu'un officier s'entretenait avec un membre de sa famille. Tout avait été reconstruit à l'identique. Elle eut une impression étrange, comme un vertige, comme si elle avait toujours appartenu à cet endroit, comme si, après toutes ces années, le personnel allait la saluer avec naturel, comme si elle n'était partie qu'une journée ou deux. Elle s'approcha de la secrétaire. Elle avait le souvenir d'une jeune femme avec un accent britannique très agréable, une jolie brune avec la peau légèrement halée. Sans doute de vagues origines indiennes, qui sait... Elle manquait à Jaina, avec ses sourires, ses petites attentions, ses cafés apportés tous les matins dans un gobelet en carton, avec deux sucres, comme elle les aimait... Oups, n'allons pas plus loin.*

- Bonjour.

*La secrétaire leva la tête de son journal. Jaina resta étonnée. Elle était le clone presque exact de l'ancienne secrétaire.*

- Hi there, puis-je vous aider?
- Euh... Oui, je cherche le bureau des affectations, ou un truc du genre.
- Vous êtes?
- Jaina D'Arcy.
- Oh, le capitaine D'Arcy. Vous êtes en avance.
- Toujours, mademoiselle... Traynor. Et le jour où je suis en retard, vous aurez à vous faire du souci.

*La jeune femme, visiblement flattée que Jaina ait fait l'effort de déchiffrer la plaque de métal accrochée sur sa veste, lui offrit un léger sourire timide. Jaina prit son air assuré, charmeur et s'appuya sur le comptoir.*

- Alors, vous avez quelque chose pour moi, miss Traynor?
- Euh... oui, capitaine.

*Elle tendit une enveloppe de papier craft un peu épaisse à la jeune femme. Elle la déchira et en examina le contenu. Une plaque en acier contenue dans un portefeuille de cuir, des clés de voiture, une autre clé et divers papiers officiels.*

- Vous devrez montrer ça à l'officier qui s'occupe du ravitaillement. Vous pourrez récupérer votre paquetage.
- Parfait. Et ça c'est quoi?
- La clé de votre bureau.

*Jaina marqua une pause avec une légère moue boudeuse*

- Au sous-sol, c'est ça?

*Traynor fronça un instant les sourcils*

- Non, au premier étage, pourquoi cela?
- Oh... Certaines choses finissent par changer, apparemment.
- Qu'est-ce que vous voulez dire?
- J'ai été déjà agent ici, il y a des années. Avant la destruction de la ville. N'ouvrez pas ces yeux là, miss Traynor, j'ai déjà un peu de bouteille, je le reconnais. Et mon bureau était situé dans le département des archives.
- Wow, vous n'avez pas de chance, c'est bien un endroit où je mets le moins possible les pieds.

*Jaina sourit et glissa les clés dans sa poche. Elle fit quelques pas en arrière en hochant la tête en guise de remerciement. Elle allait se rendre à l'étage, mais se ravisa l'espace d'une seconde.*

- Je vous montrerais certains coins dans les archives qui valent le détour.

*Elle lui adressa un clin d'oeil et commença à monter l'escalier d'un pas vif, ne regardant pas nécessairement où elle allait*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Stranger

avatar



Messages : 134
Date d'inscription : 07/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage: Indéterminé

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Ven 6 Avr 2012 - 15:32

HJ: Le retour du duo infernal? ^^
DJ:

*Max était assez satisfait de lui. Il avait appris quelques jours auparavant qu'une vieille amie allait revenir à Raccoon. Jaina. Max n'aurait jamais cru qu'elle veuille revenir dans ce trou à rats, mais elle l'avait fait! Du coup, avec son humeur un peu taquine, il lui avait préparé une surprise pour son arrivée. Il avait déposé un seau à glace avec une bouteille de fine champagne sur son bureau, le tout accompagné d'un mot: "attrape-moi,si tu peux! Compte trente pas dans le couloir."*

*Trente pas menaient à un petit escalier descendant directement au niveau du garage du commissariat. Max avait parqué sa grosse Yamaha devant la porte, avec sur la selle un petit enregistreur, où il avait enregistré un morceau de musique, dont il savait que son amie l'aimait bien. Les couplets se terminaient par un "Bon retour!", juste avant que Max ne sorte enfin de l'ombre. Pourquoi le garage? Pourquoi pas? D'autant plus qu'il avait lui-même retapé une voiture de patrouille, la dotant de quelques gadgets dont Jaina pourrait avoir besoin.*

*Debout devant la vitre de son bureau, il vit la silhouette de la jeune femme se profiler dans la rue. Connaissant ses capacités d'observation, il se recula un peu, avant d'aller s'asseoir dans son fauteuil.*

Ca fait vraiment un bail! Qu'est-ce qu'elle peut bien vouloir retrouver ici?

*Son regard se posa sur son carnet. Lui-même n'était pas revenu pour le plaisir, mais pour régler une affaire inachevée. Peut-être pourrait-il aider son amie à régler la sienne? A moins qu'elle ne le gifle à l'issue de sa petite course d'orientation, exaspérée. A l'idée de revenir dans cette ville, il était bien possible qu'elle ne soit pas d'une humeur très folâtre!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina D'Arcy

avatar



Messages : 81
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans son bureau à lancer des crayons au plafond

Dossier du personnage
Age du personnage: 38 ans

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Sam 14 Avr 2012 - 12:50

HJ : AAAAW YEAAAAAH

DJ : *Jaina avait grimpé l'escalier, qui avait débouché sur un grand open-space partagé par des vitres. Un espace moderne, très bien réparti, aux bureaux impeccables, encombrés des babioles qui donnaient une impression de personnalisation. La jeune capitaine comprenait parfaitement ce besoin de gestion spatiale avec optimisation de la rentabilité. Simplement, elle ne s'imaginait pas travailler ainsi, au vu et au su de tout le monde. Elle avait besoin de son propre espace, bien occupé, avec son bordel vivant, et un coin de plafond à pulvériser de crayons en papier. Ce qu'elle ne pourrait pas faire si elle était dans un de ces boxes, à sourire à des collègues dont elle ne connaîtrait qu'à peine le nom et la tâche, dans des équipes différentes de la sienne. Puis, elle se souvint qu'elle avait une clé. En toute logique, une clé allait avec une serrure, et une serrure allait avec une porte. Elle poursuivit donc son chemin, la démarche désinvolte.*

*Elle finit par trouver un couloir, et une porte en bois simple portant une plaque de cuivre où son nom entier était inscrit. Elle esquissa un sourire. "Cpt J. D'Arcy-Kojève". Elle leva la main et effleura le deuxième membre de son nom de famille, celui de son frère, séparé d'elle à la naissance, envoyé en Russie pour devenir un super flic, revenu en France pour donner l'impulsion ultime à sa soeur, alors qu'elle était au couvent. Un nom oublié. Elle serra la mâchoire et poussa la porte.*

*Elle ne prêta pas réellement attention au bureau. Il était en bois massif, sombre, comme elle les aimait. Des étagères et des armoires vides, quelques cartons pas encore déballés, une lampe, un iMac, une imprimante, un porte-manteau, deux sièges, des prises de courant. Une description d'une banalité effarante, qu'il allait falloir changer; Elle allait pour jeter par réflexe son paquet de cigarettes sur la surface du bureau, lorsqu'elle remarqua cet objet insolite. Elle fronça légèrement les sourcils, un sourire s'égayant sur son visage. Il n'y avait qu'une personne pour se permettre une telle douceur d'entrée de jeu, son camarade britannique avec qui elle avait passé des moments extrêmement cruciaux, des années auparavant, si ce n'était une existence auparavant... Max Stranger. Elle en avait la certitude avant même de prendre le mot et le lire. Max et son goût des énigmes. Son sourire s'épanouit. Elle saisit le sceau à glace contre elle et sortit dans le couloir.*

*Ce bon vieux Max... Que pouvait-il faire ici? Cela faisait si longtemps... Ils s'étaient quittés par la force des choses. Max était bien le seul homme en qui elle avait une confiance aveugle, et pour qui elle se fourrerait dans les pires ennuis sans broncher, ni même réfléchir. Ce n'était pourtant pas étrange, enfin de son point de vue : Raccoon exerçait comme une fascination sur les gens. Pour avoir été mêlés de près à son histoire la plus sombre, le retour dans la ville était presque une obligation, une fatalité. Mais qu'était-il devenu entre temps?*

*Elle fit les trente pas qui la séparaient d'un escalier. Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle, un peu perplexe, et descendit l'escalier. Tandis qu'elle marchait, elle avait presque pu sentir un regard familier sur son dos. Elle souriait. Le garage du commissariat. De plus en plus original. Elle aperçut alors l'imposante silhouette de la moto de son ami et s'approcha. L'enregistreur captiva son regard de son éclair métallique, et elle enfonça la touche de lecture.*

#Bon Dieu, Max, comment as-tu pu te souvenir de cela?#

*Elle restait là, à écouter ce vieux morceaux qu'elle aimait tant et qui avait peuplé sa jeunesse, les yeux fermés, les lèvres étirées en un sourire où se mêlaient nostalgie et reconnaissance. Elle restait immobile, le champagne toujours à la main, et une douce mélodie montait dans son coeur. Elle sentit les pas de Max derrière elle et se retourna, en lui offrant son premier véritable sourire depuis son retour dans la ville maudite.*

- Il y a des choses qui changent, et d'autres qui ne changent pas. Max Stranger. La meilleure nouvelle qui me soit arrivée depuis ma reprise du service.

*Elle s'approcha de son ami et le détailla du regard, un instant*

- Tu n'as pas changé.

*Elle posa le champagne sur le sol, et étreignit peut-être un peu fortement son ami*

- Bon Dieu que c'est bon de te voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Stranger

avatar



Messages : 134
Date d'inscription : 07/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage: Indéterminé

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Sam 14 Avr 2012 - 13:43

*Max attendait patiemment, caché dans l'ombre, non loin de la moto. Il savait que Jaina allait arriver, tout aussi bien qu'il savait qu'elle le repérerait en une seconde, dès son entrée dans le grand garage. Un instant, il eut un doute: n'en avait-il pas trop fait? Après tout, il ne savait pas dans quel mesure l'état d'esprit de son amie avait pu changer avec les années...*

*Il eut un flash. Le cimetière, l'horrible créature qui s'élevait de la tombe ouverte par les deux larrons, la dépanneuse, valsée comme un vulgaire jouet, Jaina, affaiblie, blessée, et lui-même, ne valant guère mieux, mais qui avait pu déchirer un tentacule purulent su toute sa longueur, victime d'une crise de frénésie absolument incontrôlable...*

*Avec un sourire, il revit aussi leur arrivée au commissariat. Jaina était évanouie, couverte de sang. Lui-même, au volant de son Aston, qui démolissait la moitié des voitures du garage en arrivant à tout berzingue dans le sous-sol, après s'être injecté de l'adrénaline synthétique pour tenir, le docteur qui les soignait... Comment s'appelait-il, déjà? Max avait oublié. Il se souvenait simplement d'un homme âgé, pétri de courtoisie et de gentillesse, accro à un thé de première qualité...*

*Un cliquetis, la porte s'ouvrit. Max retint sa respiration, se demandant brièvement si son amie avait changé. Avait-il changé, de son côté? Pas vraiment. Quelques cicatrices en plus, peut-être. Une certaine amertume, aussi, sans doute...*

*Jaina, ce ne pouvait être qu'elle, s'avança jusqu'à la moto et enclencha le bouton de lecture du petit enregistreur. Elle sembla agréablement surprise par les accords de guitare qui s'élevèrent dans le silence épais des lieux. Toujours la même, avec ses costumes soignés, et son aspect, dont Max la soupçonnait un peu de le rendre volontairement aussi troublant et incertain. N'importe qui, de loin, aurait facilement pu la prendre pour un homme un peu fluet, avant de s’apercevoir de sa méprise. Stranger la savait tout, sauf fluette et faible.*

Jaina - Il y a des choses qui changent, et d'autres qui ne changent pas. Max Stranger. La meilleure nouvelle qui me soit arrivée depuis ma reprise du service.

*Avec un sourire et un petit rire silencieux, il s'avança jusque derrière la jeune femme. Après une seconde, pendant laquelle elle semblait le détailler:*

Jaina - Tu n'as pas changé.

Max - Non, toujours aussi tordu! Toi non plus, d'ailleurs.

*Max la vit poser le seau à glace avant de l'étreindre. Bien qu'il fût au courant de ses capacités, il fut surpris de la puissance de ses bras. Se laissant un peu aller,il serra lui aussi, pas trop fort, ne voulant pas l'étouffer de son puissant bras métallique.*

Jaina - Bon Dieu que c'est bon de te voir...

Max - Toi aussi. Bon sang, tant d'années! J'ai eu peur que...

*Pas besoin d'en rajouter. Il avait sincèrement craint que son amie ait été pulvérisée avec la précédente Raccoon, et malgré ses recherches, n'avait jamais pu en retrouver la trace. Cette peur l'avait hanté de nombreuses années, lui faisant regretter le temps passé avec cette femme qui, avec les années, était devenue plus proche qu'une sœur.*

Max - Mais qu'est-ce que tu es revenue faire dans cette ville? Pourquoi...

*Il ne savait pas trop comment continuer, se rendant compte que cette question était loin d'être pertinente: lui-même était aussi bien revenu! Mais lui n'avait pour ainsi dire plus rien d'autre à faire, pas de famille ou d'obligations. Elle, il le savait, avait adopté une fille, et aurait pu retourner en France, ou Dieu savait où! Pourquoi Raccoon?*

*Mais les questions n'étaient pas vraiment bien placées! En guise de cadeau de retrouvailles, Max avait eu le droit de préparer la voiture de service de son amie: rien de moins qu'une muscle car, une grosse européenne, qu'il avait blindée et hérissée de gadgets. Libre à elle, ensuite, de l'accepter ou d'en choisir une autre.*

*Bon sang, qu'il était nul pour les retrouvailles! Il revenait vers une amie, et voilà qu'il pensait déjà au boulot! Mais qu'est-ce qui n'allait pas chez lui?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina D'Arcy

avatar



Messages : 81
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans son bureau à lancer des crayons au plafond

Dossier du personnage
Age du personnage: 38 ans

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Sam 14 Avr 2012 - 22:02

*Elle avait touché juste. Toute cette mise en scène était le fait de son ami. Max... Elle le serrait fort contre elle. Peut-être un peu trop. Mais le britannique était pour elle un frère, son double, son protecteur et son confident. Le retrouver aujourd'hui, après tant d'années loin de ses yeux, cela avait quelque chose d'à la fois surréaliste et de profondément bouleversant. Elle profita de l'étreinte pour combattre les larmes qui montaient progressivement dans ses yeux vairons. En le serrant ainsi contre elle, son menton posé sur l'épaule du jeune homme, il ne pouvait pas voir sa lèvre trembler...*

*Elle rompit alors l'étreinte et fit quelques pas en arrière, passant discrètement sa main sur son nez et reniflant silencieusement. Elle reprit contenance et regarda son ami.*

- Je suis désolée pour l'étreinte, je sais que c'est pas ton truc. Mais là, c'était plus fort que moi.

*Elle secoua doucement la tête, avec son sourire incrédule.*

- Que je sois vaporisée? Cela avait bien failli. Mais tu connais ma chance incroyable. J'ai réussi à me frayer un chemin avec que la bombe nous tombe sur le coin de la tronche.

*Elle hocha le menton, pensive. C'était il y avait presque vingt ans, si on y réfléchissait bien.Elle avait compris, comme la plupart de ses anciens collègues qui avaient mis le nez dans les affaires d'Umbrella de trop près. Elle avait saisi que l'étrange épidémie n'avait rien à voir avec la chaleur étouffante qui avait été celle de ce jour-là. Elle avait compris que si les forces de police étaient débordées, ce n'étaient pas à cause de simples émeutes. Elle n'avait pas cherché à se cacher, ni à comprendre. Elle avait pris sa pupille avec elle, et avait fui. Elle avait essayé de trouver certains de ses amis pour l'accompagner, en faisant un saut dans le commissariat. Elle avait cherché Max dans la panique générale, mais ce dernier devait être autre part, sur la ligne de front, à faire rempart contre les forces infernales, son bras métallique faisant office d'une excellente arme. Le réseau ne passait pas, toutes les lignes étaient saturées par des appels au secours. Elle avait dû faire des choix. Les choix les plus douloureux qu'elle ait eu à faire dans sa carrière. Elle avait fuit par les égouts, se lançant dans une course contre la montre avant que le système entier ne soit envahi par des créatures innommables. Certains détails échappaient à sa mémoire. Mais elle savait qu'elle n'avait pas été dans son état normal, et ce n'était pas qu'à cause de l'adrénaline.*

*Ensuite, sa carrière s'était poursuivie. Elle avait fait profil bas pendant un moment, évitant de faire mention de son statut d'ancienne S.T.A.R.S. auprès du Bureau Fédéral d'Investigation. Que s'était-il passé ces dernières années? Elle vous aurait répondu simplement qu'elle avait fait partie d'une unité de police lambda en haussant les épaules. Elle-même avait cherché des informations sur Max, mais elle pensait que son ami, s'il avait survécu - et elle avait fait en sorte d'ignorer les statistiques qui murmuraient à son oreille sordidement qu'il y avait beaucoup plus de chances qu'il soit mort que vivant, il avait sans doute repris ses propres quêtes, qui nécessitaient des changements d'identités et des mensonges... Sa vie n'était en somme pas si différente que la sienne... Et il était là désormais, en chair et en os.*

- Quand j'ai appris qu'il y avait trop de gens qui étaient littéralement devenus de la poussière, j'ai eu... énormément peur.

*Ce n'était pas non plus un des aveux les plus courant du capitaine d'Arcy. Jaina avait tendance à dissimuler ses sentiments, et à tout faire pour ressembler à un monolithe apathique et efficace, comme une machine. Or, était-ce la vieillesse, ou sa propre expérience, ou alors la joie incommensurable de revoir son ami, mais elle sentait tant de mots trahissant son état d'esprit se bousculer dans sa bouche qu'elle ne savait plus où donner de la tête.*

- Je suis ici par... Par curiosité. Si on peut dire cela. Par hasard.

*Elle soupira légèrement*

- Je n'avais vraiment aucune envie de revenir mettre les pieds ici. Cela fait presque quinze ans que je fuis et que je fais profil bas. J'ai occupé un poste d'analyste au sein du Bureau, j'ai donné des cours de profiling, et j'ai fait un peu de terrain, en essayant de ne pas trop me faire remarquer. Mais que veux-tu, la gâchette me démange. Puis, ils m'ont rattrapée. Je suis là pour leur faire payer chaque crime. Et la seule motivation que j'ai, c'est leurs derniers rapports financiers, qui trahissent des transferts de fonds aberrants entre les différents sièges pour arriver sur celui de Raccoon. Cette fois-ci, je ne me défilerais pas.

*Elle regarda ses mains. La culpabilité de sa fuite, et l'abandon cruel de ses amis les plus chers - car Jaina avait fini par avoir quelques liens, rares mais forts -, la hantaient chaque jour depuis qu'elle avait jailli dans ce lac où les égouts de Raccoon déversaient leurs flots purulents.*

- Je mettrais simplement Joyce à l'abri, et j'irais affronter cette espèce de monstruosité. Et je suis heureuse de savoir que je ne serais pas seule. Mais toi, qu'es-tu devenu après tant d'années?

*Son regard vairon était fixé sur Max, elle n'avait pas encore eu l'occasion de le dévier sur son nouveau jouet. Mais pour elle, l'important était de rattraper le temps perdu, le plus rapidement possible.*

- Cela fait longtemps que tu es revenu? Depuis combien de temps cette ville a été reconstruite? Et tu te souviens, de Traynor, la secrétaire du commissariat? J'ai l'impression que c'est la même, même accent anglais, même coiffure, même sourire... C'est dingue, ce pointillisme dans les détails... C'est là où se trouve le diable, comme on dit.

*Une logorrhée verbale s'était emparée d'elle, ce qui était inhabituel. Elle termina son diatribe avec l'impression d'une gorge extrêmement sèche et elle regarda Max, un peu hébétée.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Stranger

avatar



Messages : 134
Date d'inscription : 07/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage: Indéterminé

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Dim 15 Avr 2012 - 17:13

Jaina - Je suis désolée pour l'étreinte, je sais que c'est pas ton truc. Mais là, c'était plus fort que moi.

Max - Ne t'excuse pas, c'est bien normal.

*Il avait baragouiné cette phrase, une boule d'émotion dans la gorge. Toutes ces années venaient de s'effondrer, le duo était en train de se reformer.*

Jaina - Que je sois vaporisée? Cela avait bien failli. Mais tu connais ma chance incroyable. J'ai réussi à me frayer un chemin avec que la bombe nous tombe sur le coin de la tronche.

Max - Dieu merci...

Jaina - Quand j'ai appris qu'il y avait trop de gens qui étaient littéralement devenus de la poussière, j'ai eu... énormément peur.

*Max eut un sourire amical. Il connaissait assez bien son amie pour savoir combien il tait rare qu'elle avoue ce genre de chose. Pas par arrogance ni quoi que ce soit dans ce genre, mais simplement pour tenter de se façonner une carapace. Tous deux savaient combien la perte d'un être cher pouvait être douloureuse.*

Max - Mais qu'est-ce que tu es revenue faire dans cette ville? Pourquoi...

Jaina - Je suis ici par... Par curiosité. Si on peut dire cela. Par hasard.

*Max haussa les sourcils. Il ne s'était pas attendu à une telle réponse, mais plutôt à une histoire de vengeance inassouvie envers la Corporation... Ou même à une histoire d'amour, mais pas à ça!*

Jaina - Je n'avais vraiment aucune envie de revenir mettre les pieds ici. Cela fait presque quinze ans que je fuis et que je fais profil bas. J'ai occupé un poste d'analyste au sein du Bureau, j'ai donné des cours de profiling, et j'ai fait un peu de terrain, en essayant de ne pas trop me faire remarquer. Mais que veux-tu, la gâchette me démange. Puis, ils m'ont rattrapée. Je suis là pour leur faire payer chaque crime. Et la seule motivation que j'ai, c'est leurs derniers rapports financiers, qui trahissent des transferts de fonds aberrants entre les différents sièges pour arriver sur celui de Raccoon. Cette fois-ci, je ne me défilerais pas.

*Max la regarda, interloqué. Jaina voulait... quoi? se racheter d'avoir fui?*

Max - Jaina... Pourquoi... Je veux dire... Tu n'as rien à prouver, ou à te reprocher. Tu as fais ce que tu jugeais bon, tu as sauvé ta vie! Personne ne peut te le reprocher!

Jaina - Je mettrais simplement Joyce à l'abri, et j'irais affronter cette espèce de monstruosité. Et je suis heureuse de savoir que je ne serais pas seule. Mais toi, qu'es-tu devenu après tant d'années?

Stranger se mordit la langue. Il avait oublié que Jaina n'avait pas fui seule, mais avec une fille, qu'elle avait adopté. Comment avait-il pu l'oublier aussi facilement? La jeune femme semblait rongée par le remords, les regrets, ou quelque chose dans ce genre... Elle se reprit cependant rapidement.*

Jaina - Cela fait longtemps que tu es revenu? Depuis combien de temps cette ville a été reconstruite? Et tu te souviens, de Traynor, la secrétaire du commissariat? J'ai l'impression que c'est la même, même accent anglais, même coiffure, même sourire... C'est dingue, ce pointillisme dans les détails... C'est là où se trouve le diable, comme on dit.

Max - Le diable, il est dans le fait même d'avoir été aussi maniaque! J'ai eu l'impression d'avoir remonté le temps, en arrivant ici. Ce n'est pas que Traynor, mais j'ai bien cru me retrouver le matin de la catastrophe, avec tous ces gens affairés et stressés. Ca fait quoi, trois mois que je suis arrivé. Au moins, nous reprendrons vite nos marques, tu ne crois pas?

*Il s'esclaffa un instant. Autour d'eux, des flics passaient de temps en temps, en jetant un oeil sur les deux amis. Le fait était que le garage n'était pas vraiment un endroit pour une discussion, aussi amicale fût-elle! Max eut un sourire malin et se recula de quelques pas.*

Max - Tu as bien eu les clés de ta voiture de fonction, non? Je te suggère de les utiliser. J'en ai un peu profité pendant mon temps libre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina D'Arcy

avatar



Messages : 81
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans son bureau à lancer des crayons au plafond

Dossier du personnage
Age du personnage: 38 ans

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Mar 13 Nov 2012 - 14:29

*C'était pourtant la vendetta qui motivait Jaina. En perdant la femme qu'elle aimait, encore, parmi tous ceux qu'Umbrella lui avait arraché, Jaina avait perdu toute la contenance qui lui restait. La seule barrière, frêle et tremblotante, incertaine, qui l'empêchait encore de ne pas sombrer dans une folie meurtrière aveugle, était Joyce. C'était là-aussi une des raisons , inconsciente, qui faisait craindre à la française le départ de la jeune fille de leur foyer. C'était une relation à double-tranchant : si Joyce dépendait d'elle, Jaina n'était pas en reste. Seule. Le mot la frappait durement lorsque son regard accrochait l'alliance d'or blanc à son annulaire. La jeune femme regarda Max. Leurs retrouvailles - quand bien même elle avait craint pour la vie de Max elle restait persuadée que la disparition de son ami lui aurait été signalée, elle ne savait comment, et elle s'attendait donc, au fond d'elle, à cette rencontre - sonnait comme la rencontre de deux loups solitaires qui finissaient par se reconnaître respectueusement. Il fallait cette reconnaissance pour repartir. Et pas seulement cet espèce de théâtre absurde qui venait de se dresser sous ses yeux.*

*L'eau avait coulé sous les ponts, c'était indéniable. Merde, elle s'était mariée quoi. Et sa fille avait l'âge de partir à la fac. Pourtant, en dépit des ridules qui commençaient à se creuser au coin de leurs yeux et de leur bouche, malgré la fougue de la jeunesse qui abandonnait ses membres, elle avait le sentiment que rien n'avait changé. Elle pourrait à la seconde sortir son flingue et coller une balle dans la tronche d'un zombie s'il le fallait. Ces saloperies de bouffe-cervelles. Prendre sa bagnole, faire toute la ville, et finir avec des morceaux d'UBCS sur le pare-choc. Et faire marcher les essuie-glaces. Cependant, s'il y avait bien le doute qui existait, latent, au fond d'elle, ses doigts glacés l'effleurèrent avec un peu plus d'insistance. Elle poussa un léger soupir, glissant ses doigts dans les boucles de cuir de son ceinturon.*

- Tu te sens toujours d'attaque, après toutes ces années?

*Elle esquissa un pauvre sourire, passant ses mains dans ses poches*

- Toujours le même ennemi, ce sont juste les feuilles qui tombent un peu plus vite, pas vrai?

*Elle hocha la tête. Max parla de la voiture. Elle fouilla dans sa poche de pantalon et montra la clé*

- Eh bien, jetons un oeil.

*Elle connaissait son compagnon. Il n'aurait même pas eu besoin de préciser qu'il avait joué avec sa nouvelle voiture, pour qu'elle le devine, ne serait-ce qu'à cet éclat espiègle dans son regard. Elle lui sourit, cette fois franchement, et appuya sur la clé de son véhicule.*

#Tweet tweet#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Stranger

avatar



Messages : 134
Date d'inscription : 07/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage: Indéterminé

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Mar 13 Nov 2012 - 17:03

*Max avait surpris un coup d'oeil de Jaina sur sa main droite, vers une fine alliance en or. Mariée, elle? Max préféra ne pas faire de commentaires, jugeant que, après tout, il était sûrement le plus mal placé pour comprendre les choix de vie de n'importe qui... Mais à voir l'expression de son amie, Max comprit que l'autre alliance n'était plus portée, dorénavant. Par quoi Jaina était-elle passée? Stranger l'ignorait, mais se doutait que la française devait avoir sacrément morflé...*

*Le meilleur terme dans leur cas? Seuls, quoi qu'ils fassent. Ils faisaient partie de cette sorte de personnes qui ne cicatrisaient jamais, et accumulaient les plaies, finissant avec l'âme à vif. Max n'avait jamais sauté le pas du mariage, trop pris par sa croisade personnelle, et ne voulant pas y mêler une innocente. Il s'y était déjà risqué, et Thana... Non, pas question de rouvrir la plaie!*

Jaina : - Tu te sens toujours d'attaque, après toutes ces années?

*Le gallois eut un sourire de prédateur. Ils avaient peut-être vieillis, pris des rides et peut-être un peu de poids, ils n'en restaient pas moins des STARS survivants, des armes humaines qui pouvaient à eux seuls mettre une ville à feu et à sang, s'ils l'avaient voulu!*

Max : - Le jour où tu me verra renoncer, ce sera sûrement pour une cause tout autre que la lassitude! Tu sais, ce n'est pas à cause de ces années en plus que j'ai perdu le goût de l'aventure!

Jaina : - Toujours le même ennemi, ce sont juste les feuilles qui tombent un peu plus vite, pas vrai?

*Le sourire de Max se crispa un peu. Visiblement, elle avait plus souffert que ce qu'elle ne voulait bien laisser paraître. A lui de lui ramener un peu le moral! Il savait, par exemple, que la française avait un goût certain pour la belle mécanique. Un sourire fin au visage, il lorgna le trousseau de clés de son amie.*

Jaina : - Eh bien, jetons un oeil.

*La double sonnerie de la voiture retentit sous une bâche, à à peine quelques pas d'eux. Une bâche recouvrant une forme massive. Max avait formulé lui-même la demande d'enregistrement du véhicule comme voiture de service, alors que le garage du commissariat de Raccoon n'avait sûrement jamais vu un tel véhicule! Il était, si cela était possible, encore plus perfectionné que l'Aston de Max. Après tout, il n'avait fait que copier un véhicule de film! Cette fois, il avait entièrement conçu et fabriqué des gadgets complètement tarabiscotés. Au départ prévue pour être vendue aux enchères pour des oeuvres caritatives, Max avait fini par la conserver, estimant que la Ligue contre le Cancer n'avait probablement rien à cirer d'une voiture blindée et équipée de lance-missiles...*

Max : - Je crois que tu va apprécier, mais le manuel d'utilisateur est assez... comment dire? Conséquent?

*De fait, les gadgets et perfectionnements du véhicule étaient expliqués sur un pavé de pas moins de cinq cent pages. Un tel véhicule aurait pu intéresser le Service Secret, l'Armée, ou même le Vatican, mais Max avait refusé avec perte et fracas, estimant qu'aider de tels organismes revenait à parjurer certains de ses voeux.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina D'Arcy

avatar



Messages : 81
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans son bureau à lancer des crayons au plafond

Dossier du personnage
Age du personnage: 38 ans

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Mer 14 Nov 2012 - 14:22

*Le verdict était sans appel et implacable. En vieillissant, Jaina était devenue sentimentale. Enfin, sentimentale... Elle se nourrissait plutôt de sa souffrance et de son désespoir, né de cet amour avorté, comme une romantique l'aurait fait, mais la romantique du XIXème, et non pas la fleur bleue qui prend des photos d'elle dans les toilettes avec la bouche en cul de poule. La preuve en était de cette alliance qu'elle n'était jamais parvenue à retirer de sa main, qu'elle n'avait jamais réussi à ranger dans une boîte qu'elle aurait planqué en haut de la cheminée. Son visage était déjà dur pendant sa jeunesse, mais quelque chose s'était définitivement éteint au fond de ses yeux, pour faire place à une étincelle de rage et d'amertume. En gagnant quelque chose au fond de son coeur, elle avait également gagné une faiblesse terrible, immédiatement exploitée par Umbrella, qui, comme un monstre acharné, avait traqué sa femme et tout ce qui représentait une vie normale pour elle. Jetée de nouveau dans la nature comme une bête blessée, elle ne pouvait plus penser à autre chose qu'à sa vengeance. Qui ne pouvait mener qu'à une seule conclusion.*

*Le sourire carnassier de Max apporta un peu de chaleur dans le coeur de la jeune femme et elle lui sourit en retour. Son inquiétude, légitime, avait retrouvé le soutien de l'homme au bras d'acier. N'avait-elle pas, elle aussi, quelques tours dans son sac? Même si cela faisait des années qu'elle n'avait pas eu besoin d'utiliser ses "pouvoirs", ces dotations terribles, cadeau d'adieu de la multinationale au parapluie, il n'en restait pas moins qu'il devait y avoir encore de la ressource au fond de ses tripes. Elle espérait pouvoir éviter de les utiliser trop rapidement. Mais elle était à Raccoon... Et tout était possible.*

*La voiture était sous une bâche. La forme massive fit rire Jaina, qui s'approcha et retira la bâche. Elle dût s'y prendre à deux fois pour parvenir à complètement dégager le véhicule.*

- Eh bien mazette, je veux bien te croire, murmura la française, posant son regard vairon sur la carrosserie rutilante. C'est au norme, ça ?

*Elle fit le tour de la voiture, sifflant entre ses dents, complètement hébétée par la bête. Elle était magnifique, racée, et bien peu auraient pu remarquer la couche de blindage rajoutée à la carrosserie, si bien dissimulées par les couches de peintures. Elle imaginait les tonnes de matos qu'il avait fallut pour faire de cette caisse le véhicule le plus sophistiqué et le plus approprié pour se sortir de n'importe quel mauvais pas. Elle imaginait aussi l'électronique embarquée et les armes dissimulées...*

- Tu me fais un topo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Stranger

avatar



Messages : 134
Date d'inscription : 07/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage: Indéterminé

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Mer 14 Nov 2012 - 15:18

*Bien que peu doué en général pour remonter le moral au gens, Max vit avec soulagement un sourire apparaître sur les traits de son amie. Sans savoir pourquoi, il se sentait inquiet, sentant qu'il manquait quelque chose à la Jaina qu'il avait connu. Peut-être une étincelle dans le regard? En tout cas, il fut soulagé de la voir rire en apercevant l'immense bâche, qu'elle eut un peu de mal à dégager.*

Jaina : - Eh bien mazette, je veux bien te croire. C'est au norme, ça ?

Max : - Plus ou moins... Disons juste que l'assureur du commissariat va faire une drôle de tête en voyant les inventaires!

*En attendant, la française fit lentement le tour du gros véhicule, fascinée. Max se dit qu'après tout, s'il voulait raccrocher, il pourrait toujours se lancer dans la mécanique! De fait, il ne tirait pas qu'un peu de fierté de son oeuvre: basée sur une Ford Mustang GT des années soixante-dix, le monstre n'avait plus grand chose à voir, sinon la carrosserie!*

Jaina : - Tu me fais un topo?

Max : - OK. Je ne vais pas te faire le numéro du vendeur de voiture, mais je dois dire que c'est un vrai bolide!

*Il ouvrit la porte et se pencha à l'intérieur, éclairant l'habitacle d'une puissante lampe de plafond. On pouvait y trouver les commandes normales d'une voiture, celles d'une voiture de police, mais aussi un petit écran séparé. Pas plus grand qu'une tablette tactile, il rassemblait toutes les commandes spéciales.*

Max : - Cet écran, accessible uniquement par mot de passe au démarrage, te permet de contrôler les leurres thermiques cachés dans le coffre, les plaques de blindage additionnelles pour les glaces, les mines, les missiles dissimulés dans le bas des ailes, les clous de pneus qui te permettront de rouler sur la glace sans perte d'adhérence, le triple parachute de toit et le système d'étanchéification totale du véhicule. C'est une partie du système offensif et défensif.

*Il indiqua un levier bleu situé à côté du levier de vitesses. Plus petit, il était pensé pour ne pas accrocher la main par accident.*

Max : - Système de guidage des mitrailleuses .50 cachées dans le pare-choc avant. Le bouton de tir est situé sous le capuchon. Tu dispose également de tout un panel d'équipements de combat électronique, blindage des circuits, papillons crève-pneus si un adversaire te colle de trop près, neutralisation de la voiture si on te la vole, auto-destruction - Dieu nous en préserve!

*Il s'était exclamé sa dernière phrase. Considérant le nombre d'heures de boulot passées sur le véhicule, il espérait bien ne pas la voir voler en éclats, surtout considérant la masse d'explosifs voués à cet usage... La voiture se décomposerait alors en shrapnels, le moindre rivet devenant un missile.*

Max : Autonomie en oxygène de soixante-dix minutes, avec stockage des gaz pour ne pas révéler de position en surface un fois immergée, et enfin, mon favori: siège éjectable pour les passagers trop casse-pieds.

*Avec un grand sourire, Max souleva le capuchon métallique du levier de vitesses, révélant un petit bouton rouge. Il ne connaissait que trop bien les effets dévastateurs d'une simple pression: ouverture du toit, et propulsion à six mètres de haut du malheureux.Lui-même ne s'était-il pas retrouvé accroché comme un imbécile au toit de son hangar d'alors?*

Max : - La consommation est un peu forte pour une voiture moderne: six litres au cent, mais le moteur développe plus de six cent chevaux, et atteint les deux cent soixante kilomètres heure sans problème. Un coffre de taille conséquente, etc... C'est fascinant ce qu'on peut faire avec un peu d'huile de coude, tu ne trouves pas?

*Avec un clin d'oeil, Max se redressa et alla ouvrir le coffre, révélant plusieurs circuits hydrauliques, des boîtes de bandes de munitions, des renfoncements remplis de clous et fermés par des plaques de Plexiglas... Incongrue, la roue de secours semblait avoir été repoussée loin de cette débauche technique, et se tenait bien sagement dans son renfoncement, sous la clé en croix classique.*

Max : - J'ai même réussi à faire en sorte que ce véhicule te revienne sur simple demande, à titre personnel, mais jusque là, c'est le commissariat qui paiera assurances et carburant! Voilà, je crois que c'est tout. La seule chose que je n'ai pas pu installer, c'est un camouflage optique, mais les militaires veulent en garder le monopole...

*Accompagnant sa remarque d'un haussement d'épaules un peu dégoûté à l'évocation des militaires, Max alla chercher sa moto, qu'il écarta de devant la porte. Ahanant sous l'effort -transporter un âne aurait sans doute été plus facile! - il la déplaça jusque sur sa place nominative, laissant Jaina découvrir son nouvel outil de travail.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina D'Arcy

avatar



Messages : 81
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans son bureau à lancer des crayons au plafond

Dossier du personnage
Age du personnage: 38 ans

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Ven 16 Nov 2012 - 11:32

*Jaina était simplement fascinée par le véhicule. Elle laissa simplement son doigt se perdre sur la carrosserie rutilante de la voiture, se pencha à l'intérieur pour examiner tout ce que Max décrivait avec une précision diabolique. Un sourire illuminait désormais son visage, prédateur également. Elle espérait au fond d'elle qu'elle n'aurait jamais à utiliser ne serait-ce que le quart de ce qui était contenu dans cette bagnole, ne serait-ce qu'après une rapide évaluation des heures de travail qu'ont nécessité les installations complexes de son nouveau véhicule. Une centaine ? Non, plusieurs centaines, si ce n'est un millier. Et les dollars qui ont dû s'envoler... L'argent du contribuable... Pendant un instant, Jaina se sentit gênée de sentir l'argent de ses concitoyens investis dans de tels gadgets létaux... Puis, elle se souvient qu'Umbrella faisait bien pire de cet argent durement gagné.*

*La française ouvrit la portière et s'installa dans la voiture. Il va sans dire que les sièges fleuraient bon le cuir neuf et elle se laissa un instant enivrée par cette odeur, tellement agréable. Elle posa la main sur le levier de vitesse, le caressa un instant, son sourire s'élargissant.*

200 km/h développés facilement? Hum...

*Elle posa ses mains sur le volant, enroulant ses doigts fins autour du bois et du cuir et sifflota un instant. Elle promena un instant son regard sur l'électronique embarquée, releva le capuchon du levier des commandes secondaires, l'examina un instant, puis le dissimula de nouveau.*

- J'espère que le manuel est en format PDF !

*Elle jeta un oeil à son compagnon, qui ramenait sa moto. De nouveau, elle sourit. Ce bon vieux Max n'avait pas changé, en dépit de ces longues années qui les séparaient. Elle ouvrit la boîte à gants, trouva le deux-tons qui lui avait tant manqué.*

- Ca doit être comme le vélo...

*Elle descendit la fenêtre et s'assit en amazone sur la porte, laissant le haut de son corps dépasser, et héla Max*

- Hey Max, wanna go for a ride? Ce bébé est resté trop longtemps sous les jupons de sa mère !

*Elle ignora royalement les regards stupéfaits des collègues qui traînaient dans le garage et au-dehors, en pleine pause cigarette, se rassit, remonta la fenêtre et considéra la clé de la bête. Elle se mordit la lèvre d'envie, inséra la clé, et fit vrombir le moteur, le coeur battant*

- Montre-moi ce que tu vaux, bébé...

*Elle attendit son compagnon, le regard illuminé comme celui d'une gamine à Noël*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Stranger

avatar



Messages : 134
Date d'inscription : 07/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage: Indéterminé

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Ven 16 Nov 2012 - 17:55

Jaina : - J'espère que le manuel est en format PDF !

*Secoué par un rire silencieux, Max achevait de parquer correctement sa moto entre le mur et son Aston. Il lui arrivait souvent de venir en voiture et de rentrer à pied, simplement parce qu'il avait envie de marcher, pour réfléchir, ou au contraire se vider l'esprit. Au départ, ses collègues avaient observé d'un air interloqué ses véhicules coûtant chacun une fortune, soigneusement garés entre les Crown Victory de patrouille.*

Jaina : - Ca doit être comme le vélo...

*Max entendit un claquement sec, qu'il identifia sans mal: le gyrophare sur le toit renforcé. Il était prêt à parier que...*

Jaina: - Hey Max, wanna go for a ride? Ce bébé est resté trop longtemps sous les jupons de sa mère !

*Gagné! Max jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule. Jaina était installée derrière le volant, l'air excitée comme une puce à l'idée d'aller faire courir' le troupeau de chevaux-vapeurs du monstre vrombissant. Max repéra quelques flics éberlués par ce monstre qu'ils n'avaient vu que bâché. Max alla s'installer sur le siège du conducteur, sentant l'électronique embarquée régler automatiquement le siège, libérant de la place pour ses jambes et le baissant pour lui permettre de voir par le pare-brise.*

Max : - Seulement si tu me promets de ne pas m'éjecter. Je n'ai pas mon parachute sur moi.

*Avec un rire, Max ouvrit la boîte à gants et indiqua une glissière noire.*

Max : - J'ai oublié ça. C'est un tiroir de premiers secours. Tu as vu Casino Royale? Il dispose d'un analyseur de poison et d'un électrochoc. Celui-là est encore mieux,développé par le CDC, c'est un prototype expérimental d'analyseur de blessures, et ça t'indique avec précision quel type de remontant il te faut, contre-poison, antitoxine, tout ce qu'il peut te falloir!

*Il ne précisa pas qu'il avait trouvé les plans de ce bijou de technologie dans la base de données cachée du MJ XII.Ces salopards devaient avoir voulu garder ce genre d'objet caché, histoire de ne pas froisser leurs chers amis des lobbies pharmaceutiques...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina D'Arcy

avatar



Messages : 81
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans son bureau à lancer des crayons au plafond

Dossier du personnage
Age du personnage: 38 ans

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Ven 16 Nov 2012 - 22:56

*Ca y était bon sang ! Le bingo, le Jeannie Longot ! Jaina appuya doucement sur la pédale d'accélération, et la bête ronronna. Elle retrouvait les sensations de sa jeunesse. Vitesse, excitation, sensation d'être invincible. Et elle n'avait pas encore démarré l'engin à proprement parler... Et pourtant, la jouissance était déjà là. Elle était une STARS, elle avait ça dans le sang, en dépit de ses espoirs d'avoir raccroché les gants définitivement le jour où elle avait décidé de tout plaquer pour retourner en Europe. Grossière erreur et espoir vite trompé... Et maintenant qu'elle était clairement de retour, elle se sentirait presque au-dessus des lois...*

*Elle fit ronronner le moteur un peu plus fort, et il lui obéit au doigt et à l'oeil. Elle ferma un instant les yeux, et son sourire s'élargit. Lorsque son compagnon de jeu la rejoignit, elle serrait fortement le volant. Elle appuya sur la petite télécommande qui avait été fourni avec sa clé. Un gyrophare se mit en route, et une des portes du garage s'ouvrit silencieusement. Elle se tourna légèrement vers Max, lui souriant de nouveau*

- Allons voir si Raccoon est restée la même...

*Elle fit démarrer l'engin, qui émit un bruit des plus satisfaisants, laissant les collègues vaguement envieux de cette superbe machine. Elle décida d'adopter une conduite prudente, le temps de sortir du commissariat, avec un clignotant courtois. Au carrefour, elle sortit son smartphone, qu'elle connecta au dock prévu à cet effet, proche du tableau de bord. Immédiatement, le téléphone alluma un programme qui connecta l'appareil sur les fréquences de la police, diffusant les différents messages sur les enceintes de la voiture.*

- ... Sur le 45ème, chauffard en fuite... Coups de feu près de Neibolt Street... On y va... Unité 56, je rentre au commissariat... Bonne journée... Suspect appréhendé après contrôle...

*Le regard de Jaina s'éclaira. Back into service.*

- Tu as une idée d'un endroit précis?

*Elle s'inséra dans le trafic mouvementé de Raccoon en heure de pointe, prenant de l'assurance rapidement, comme si sa voiture avait été faite à sa mesure. Elle soupçonnait Max de l'avoir faite ainsi... Et elle en était flattée. Elle avait bel et bien posé le deux ton sur le toit de la voiture, mais ne l'avait pas encore activé*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Stranger

avatar



Messages : 134
Date d'inscription : 07/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage: Indéterminé

MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   Dim 18 Nov 2012 - 20:27

Jaina : - Allons voir si Raccoon est restée la même...

*Max, avec un grand sourire, observa la porte du garage s'ouvrir lentement, laissant la lumière extérieure entrer das le grand sous-sol, presque comme dans un film. Il imaginait le héros, à l'extérieur, s'attendant à voir surgir un monstre de voiture, juste avant d'apercevoir deux puissants phares l'aveugler, dans un rugissement de moteur semblable au grondement du tonnerre.*

Radio : - ... Sur le 45ème, chauffard en fuite... Coups de feu près de Neibolt Street... On y va... Unité 56, je rentre au commissariat... Bonne journée... Suspect appréhendé après contrôle...

*Max secoua la tête, un peu déçu. Juste les petits délits courants dans une ville américaine. Il se mit à regretter les folles courses-poursuites dans les rues surchargées de New York.*

Jaina : - Tu as une idée d'un endroit précis?

Max : - Non, pas vraiment... On pourrait peut-être aller du côté de la zone industrielle? Il y a pas mal de grands espaces vides, et à cette heure, je crois que personne ne se plaindra d'entendre un moteur!

*Quelque chose chiffonnait Max, il n'arrivait pas à trouver quoi. Une gêne, un hic, dont il n'arrivait pas à se défaire. Quelque chose que la française lui avait dit un peu plus tôt. L'allusion à New-York l'y avait fait penser... L'étincelle se fit d'un coup, lui faisant claquer des doigts bruyamment, malgré ses gants en cuir.*

Max : - Je sais! Tu m'as bien dit que tu avais travaillé au FBI, section d'étude du comportement, non? Tu n'y aurais pas croisé un certain Gideon Stevens, par hasard?

*La demande n'était pas innocente. Max savait pertinemment que le vieil homme voulait mourir dans son bureau de la BAU. Stevens, le meilleur profileur du Bureau, un vrai devin. Stevens, sou les ordres duquel Max avait oeuvré une année durant, parvenant à arrêter six tueurs en série, dont un cannibale et deux anges de la mort. Sous des dehors respectables, ils avaient commis de véritables atrocités, reléguant Ted Bundy et ses célèbres collègues loin derrière. Max s'était demandé longtemps pourquoi Stevens semblait tant s'épanouir dans son job, d'une sinistrose mortelle pour tout autre que lui.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Status : Reinstated [Partie II : RP ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie est une partie d'échec dans laquelle le roi finit toujours par mourir... [Pv Edwin]
» EU3 - MOD MEIOU - Partie officielle ouvert à tous (comme les fesses de Koratos)
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Partie de plaisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Les sections spéciales :: Le Commissariat De Police-