AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 One Moment in Time [ With Soeurette.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Varkos

avatar



Messages : 390
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 27
Localisation : Confidentielle.

Dossier du personnage
Age du personnage: 61 ans

MessageSujet: One Moment in Time [ With Soeurette.]   Mer 23 Nov 2011 - 18:26


Ya tibya loublyou...

[Russie - Tunguska] J-1 semaine avant le retour à Raccoon City.

« Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers. » Marc Aurèle

Fury- Pourquoi?

- Alexander Raspoutine est mort! Nathaniel Essex et Red Skull également! Nos frères d’armes sont morts et ceux qui sont en vie ne sont pas à nos côtés. Nous pensions avoir brimer les chaînes de nos maitre et pourtant nous voilà au point de départ, au Tunguska. Nous voilà au berceau de notre enfance et pourquoi sommes-nous là?
Fury- A toi de me le dire!
- Parce que quoi que nous fassions, quoi que nous tentions de réaliser, l’ombre des disparus continuera d’influencer nos actions. Prophète n’est plus et pourtant nous avons la Compagnie, les ombres me sont fidèles et tuent pour moi, ma fille est en vie, ma vie ma été rendue et tu es la toi… j’ai le pouvoir, la richesse et pourtant il me manque quelque chose!
Fury- Un être aimé?
- Ada? Sarah? Lada? …. Non, chacune à eurent leur part de joie et de tristesse en ma compagnie. Je ne sais pas!
Fury- Tu connais mes sentiments!
-… Je sais ce que tu ressens, nous frères d’armes depuis combien d’années maintenant? 43 ans et pourtant on nous ne donne pas plus de 30 ou 35 ans. Il y a des amours qui ne peuvent durer qu’en étant de simple pulsions!
Fury- Tu ne partages pas mes sentiments?

*bien que le vent typique de Sibérie du Nord masquait les bruits de la forêt et du complexe à l’abandon, les deux hommes perçurent les bruits de pas de l’enfant. 21 minutes, voilà le temps qu’elle avait mis pour effectuer le test! Il faisait - 16 degrés et pourtant elle marchait tranquillement, les pieds nus, le corps uniquement drapé d’une couverture de survie appartenant à l’armée Soviétique à une époque. Elle arrive à un mètre des deux hommes., le regard vide. Elle jeta ce qu’elle cachait sous sa tenue de fortune tout en continuant à les fixer du regard. L’éprouvette contenait du sang, celui d’une enfant! Un fantôme du passé. John détourna la tête de la fiole et fit signe à un de ses hommes en retrait. Il déposa la fiole dans la valise en métal, le U-78, un métal plus résistant que l’acier, création de la branche militaire de Umbrella. Une femme, l’assistante de John apporta d’autres couvertures pour envelopper l’enfant, celle-ci se laissant conduire jusqu’à l’hélicoptère qui les attendait quelques mètres plus loin. La question de Fury resta en suspend, les deux autres regagnèrent l’appareil. Depuis la reprise en main de Umbrella, aucun problème majeur n’étaient survenues ce qui en soit étaient étranges, voir effrayant quand, depuis quelques années, ceux-ci s’accumulaient. L’appareil décolla avec à son bord six personnes. John fixait l’enfant, ou plutôt l’adolescente qui avait la tête posait sur l’épaule de l’assistante de John. Elle regardait la base, l’antre de cauchemars de John, celle de son enfance! Le silence fut brisé par un nom qui bien que normal dans la bouche d’un enfant, résonner toujours étrangement aux oreilles de Varkos.*

Laura- Papa!
- Oui?
Laura- Je veux venir à Raccoon City avec toi! Je veux revoir Célia et Syb!

[Moscou - Demeure des Raspoutine] J-5 jours avant le retour à Raccoon City.

*Le feu crépitait dans la cheminait! Son père avait l’habitude de l’observer en silence, John en faisait de même. Son retour à Raccoon City précipiterait probablement les choses, d’où l’obligation de faire certains changements de personnels et de rendre ce retour médiatique. Après tout il pouvait très bien prendre les devants et mettre à mal les intentions de ses ennemis. Les S.TA.R.S n’étaient pas en mesure de le contrer, l’agence internationale encore moins. Essex était encore en liberté bien que Fury l’ignorait, mais lui non plus n’était pas un problème. Les ombres veillent et protègent leur maitre et sa progéniture. Le fait de survivre de l’épreuve du Tunguska était déjà un exploit, mais revenir sans blessure, sans traumatisme d’aucune sorte était remarquable. Il posa son verre sur la table et observa la photo accrochée au-dessus du feu, l’unité Wolf! Louis, Vladimir, Victor, Serguei, Natacha, Jana et John. Ils n’étaient plus une équipe. Louis était à Raccoon City, Vladimir en prison de sa propre volonté, Victor en Mongolie, les deux femmes étaient mortes et Serguei, bien que toujours en vie, étaient souvent absent depuis des mois. La solitude était la plus fidèle amie de John et son pire ennemi. Sa fille, bien que vivant avec lui et plus proche qu’il ne l’espérait de lui, était différente, ce n’était pas de cette compagnie qu’il avait besoin. Heureusement, il avait ses projets, ceux-ci avançaient à grands pas et son retour à Raccoon, bien que médiatisé alors qu’il désirait l’inverse, lui ferait le plus grand bien! *

Mon enfant, le retour à Raccoon est utile à tes plans j’en conviens, mais il y a les S.T.A.RS, et aussi les agents spéciaux et toute sorte de personne que tu n’as pas envie de revoir forcément et qui eux vont poser problèmes.
Il y a aussi des gens que je désire revoir l’ancêtre.
Qui… Ada? Oui elle t’a aidé à retrouver ton père, oui elle est presque morte pour toi, mais ta réaction à s’en encontre, cette façon de l’écarter de Ta Mission, je ne sais pas si elle l’a digérée.
Je pense qu’elle a compris que je devais le faire seul à l’époque, Louis m’a aidé certes, mais c’est mon frère et cela le concernait. Ada, Ada…
… c’est une femme que tu aimes, le nier serait stupide!
L’amour est un sentiment stupide!
Dixit l’homme qui fut marié!
Tu peux parler l’ancêtre, ce n’est pas moi qui est réputé pour avoir couché avec la moitié de la cour du Tsar et qui a son sexe exposé dans un musée.
D’ailleurs je me demande si celui-ci est toujours aussi…
La ferme!

*Le majordome entra dans la pièce pour informer que des hommes voulaient voir monsieur Varkos. Il le remercia, ce rendez-vous avec le conseil était sorti de son esprit et visiblement il était réellement important pour que ceux-ci lui envoient deux agents. Ce rendez vous servaient de réunion bilan avant son retour à Raccoon City. Trent devait l’assister ainsi qu’un membre dénommé Alex, il ne connaissait rien de cet individu à l’exception des dires de Wesker avant sa disparition et de celle de Spencer. Sa mission a Raccoon était primordial, pour lui et l’organisation, il ne devait pas échouer, pas maintenant, son père, aussi brillant soit-il, n’avait pas une vision assez large de son projet, John ne ferait pas les mêmes erreurs. Il fit quelques recommandations au majordome concernant sa fille et le retour, si celui-ci se faisait aujourd’hui de Fury. Le froid de l’hiver russe était déjà présent et le vent frais réveilla Varkos, une fois sur le perron. Il entra dans la voiture, la porte étant ouverte par l’un des agents de la Corporation en attente devant la demeure.*

[Racoon City - Aéroport Michael Warren] Jour-J - Fin de matinée.

Citation :
Gail Jiny "Messieurs dames, ce fut annoncé par Umbrella il y a maintenant de cela plusieurs mois, l’homme qui a longtemps dirigé Umbrella dans le Nord des Etats Unis et qui fut au cœur du scandale lié à la Tchétchénie, mais qui fut en fait une victime et non l’un des criminels responsables de ce génocide, John Varkos. Oui le John Varkos qui fut à la une de Times comme l’un des hommes les plus importants de l’année et aussi l’une des victimes les plus controversés de l’histoire. Ce John est de retour pour prendre la tête de Umbrella et notamment de l’organisation au berceau de sa naissance. Le conseil de Umbrella, très mystérieux dans ses choix et surtout au sujet des membres qui le composent, a déclaré que monsieur Varkos était l’un de leur employé les plus compétent et que durant les années où il a travaillé pour eux, les résultats furent plus que probant. Mais monsieur Varkos fera une déclaration en arrivant dans quelques minutes et il répondra selon nos informations aux questions que nous nous posons. C’était Gail Jiny pour le Raccoon Excelsior… a dans quelques minutes."

*L’avion privé de la compagnie était en approche. Bien que nous soyons au mois de novembre, Raccoon City était baigné par un soleil chaud et éclairant la ville, lui conférant un air très californien et surtout mélancolique. John observait la ville à travers l’un des hublots, cette ville lui manquait, il ne savait pour quelle raison, mais la retrouvé était un grand soulagement. L’avion amorça son approche tranquillement, il y avait déjà une foule sur le tarmac de l’aéroport: des journalistes, des membres de la police, de la sécurité de Umbrella, des curieux, mais aussi des manifestants. John observa les autres personnes dans l’avion. Trent lisait un journal, le dénommé Alex avec les yeux fermé derrière ses lunettes, somnolant, Kiryu lisait également et Naomi regardait sa montre puis le hublot toute les deux minutes. Le vol fut long, mais intéressant pour analyser chacun des protagonistes de l’histoire. Alex était le plus mystérieux, outre le fait qu’il soit affilié au programme Wesker et qu’il travaillait pour Spencer, rien d’autre ne circulait à son sujet, même John qui conservait une part de mystère était connu de nombreuses personnages alors que Alex était un spectre. L’appareil se posa de façon assez brusque, le pilote ayant eu quelques suées en voyant les manifestants refoulaient par la police au dernier moment. Le pilote stoppa les moteurs et l’hôtesse activa la porte, les flashs des appareils photos étaient perceptibles. Le protocole voulait que ce soit Trent et Alex les premiers à sortir, ils étaient membres du conseil, John suivrait puis les deux assistants. Un employé de Umbrella commença la présentation de ce retour médiatisé.*

Archie Stone- Messieurs Dames! Je vous remercie de vous être déplacé pour ce jour important pour notre firme, ici à Raccoon, le berceau de nos employeurs à tous ou presque, Umbrella Corporation. Je sais que vous êtes là pour poser des questions à nos importants membres et je vous confirme qu’ils se feront un plaisir de vous répondre, mais avant cela veuillez accueillir comme il se doit deux des membres du conseil de notre organisation, veuillez noter que c’est presque l’une des premières fois que des membres du conseil feront une présentation publique à Raccoon City… Monsieur Trent et Monsieur Rewsek *les applaudissements et les flashs d’appareils continuèrent de plus belle pendant quelques minutes, John regarda sa montre, la journée serait longue… mais l’essentiel était qu’il était de retour à Raccoon City, sa ville!* Et maintenant je vous demande d’applaudir un membre moins important au sein de l’organisation, mais bien plus pour notre ville, quelqu’un que de nombreuses ont découverts il y a peu mais, qui j’en suis sur ont rattrapé leur retard depuis, le directeur John Varkos. *C’était à lui, c’était un pire qu’on concert et pourtant il s’en moquait.*

Long time no see…


Dernière édition par John Varkos le Lun 5 Nov 2012 - 1:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Wong

avatar

Modératrice

Modératrice

Messages : 414
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars.

Dossier du personnage
Age du personnage: 37 ans.

MessageSujet: Re: One Moment in Time [ With Soeurette.]   Dim 4 Déc 2011 - 13:00

*... Elle était là, les jambes élégamment croisées et découvertes par l'ouverture de sa blouse blanche, les yeux allant ici et là dans cette grande salle de conférence dans laquelle elle et tous ses collègues avaient été convoqués. Passant sa main dans son éternelle cascade de cheveux ébène, elle essayait de capter une bribe de conversation ici et là, les esprits agités visiblement par une nouvelle inattendue. Les bras croisés, elle tourna la tête vers Nate, jeune scientifique en devenir qu'elle avait pris sous son aile il y a quelques mois maintenant. *


[Ada]-J'ai pas réussi à savoir ce qui se passait... Une idée?
[Nate]-Boarf, un coup d'pub, l'élaboration d'une nouvelle souche, présentation d'une nouvelle campagne de com', J'en sais rien... Depuis que j'suis là c'est la première fois que ça arrive.
[Ada](Hochant la tête vers la foule, avant de reporter un regard peu convaincu vers Nate)Impossible. Ca fait des années que je bosse ici et je suis toujours sur les projets les plus ambitieux. Ca peut pas être une souche. Une campagne de com? On est dans le pôle recherche et développement ici Nate...


*... Un peu désabusée, elle fit un mouvement de tête de gauche à droite, avant de perdre son regard dans le vide pendant quelques secondes. Elle ne supportait pas d'avoir été mise à l'écart, car qui dit utilisation de la salle de conférence dit grande nouvelle, qui dit grande nouvelle dit grand projet... Et habituellement, en tant qu'excellente scientifique, elle était toujours mise au courant de la moindre évolution à la Corp. Elle se mordilla la lèvre inférieure, plongée dans ses pensées *

On élabore jamais une souche sans en concevoir l'anti-virus, et c'est toujours moi qui est dessus... Ça peut pas être...


*... Extirpée de ses pensées par un grésillement et un sifflement presque assourdissant, elle porta furtivement son attention vers l’espèce d'estrade qui accueillait désormais plusieurs hommes, tentant chacun leur tour de faire marcher un micro et un rétro projecteur fatigués. Dans un mouvement de foule soutenu par un brouhaha de paroles et de chaises crissantes sur le sol, Ada se leva machinalement au même titre que ses camarades, ses fines jambes nues plantées comme des piquets dans des escarpins noirs vernis, ornée le plus simplement par une robe noire classique surplombée de sa célèbre blouse blanche. Le dos droit, les bras croisés et un regard perçant et charbonneux vers le fond de la salle, elle reconnu les différentes personnes travaillant notamment au ressources humaines. La foule commençait à se calmer à mesure que l'on commençait à distinguer les paroles provenant de ce micro visiblement à la traine. ...*


??? : Bien, excusez nous de ce petit soucis technique, parfois nous devrions investir en matériel de karaoké plutôt que dans la recherche. (Il y eut un rire généralisé auquel Ada fut insensible. Après tout, tout ce qui s'attaquait de près ou de loin à son travail l'agaçait au plus au point, travaillant ici dans la recherche, elle ne concevait pas les dénigrements ou autres blagues vaseuses dans le milieu professionnel.)

??? :Reprenons. Chers collègues, employés de toute sorte et bénévoles soutenant la cause de notre belle multinationale, si on vous a réuni aujourd'hui, c'est pour vous annoncer une grande nouvelle. (Le rétro projetait des dizaines de photographies liées à l'histoire de la firme sur un immense fond blanc, sans grand intérêt, on aurait plus dit un cours d'histoire ou une publicité) Depuis quelques années maintenant, la direction bat de l'aile au sein de notre firme, et vous n'êtes pas sans savoir que nous devons beaucoup à certains personnages clés qui se sont énormément investis durant toutes ces années pour nous. Je tenais donc à vous annoncer personnellement et de vive voix l'arrivée de monsieur John Varkos à la tête de...



* ... La prononciation de ce nom lui fit l'effet d'une douche glacée. Elle n'écoutait même plus le discours, l'homme ayant allumé l'écran plasma géant afin de faire profiter tous les gens présents de l'arrivée à Raccoon City de John Varkos, filmée et bien sûr retransmise en direct. Elle posa un regard vide sur cet écran, les flashs des photographes et les discours mielleux étaient en train de l’écœurer au plus au point. Elle décroisa ses bras, laissant ceux-ci tomber le long de son corps, complétement déconcertée par ce qu'elle venait d'entendre. Sa fréquence cardiaque se fit plus intense, sa gorge s'assécha, elle déglutit une seconde en essayant de reprendre ses esprits *


??? : Bien, laissez votre travail de côté, rendez-vous tous dans la grande salle de fêtes du 4ème sous sol, un buffet divin et gargantuesque nous attend pour l'arrivée du nouveau leader de la firme !


* ... La foule de gens s'empressa de faire à nouveau crisser leurs chaises rouillées d'un pas vif en direction de la sortie, des ascenseurs et des escaliers. Ada reprit une grosse bouffée d'air avant de se tourner vers Nate. *


[Nate]
-Ca va pas? T'es toute pâle tout à coup.
[Ada]-Ca va... Je m'attendais à mieux, comme nouvelle.
[Nate]-Pourquoi, c'est qui ce mec?
[Ada](dans un hochement de tête significatif)Mmmh... Tu t'en apercevra bien assez tôt. Allez viens. Plus vite on y arrive, plus vite on en ressort.


*... D'un pas lent et sans grande conviction, elle se dirigea en compagnie de son collègue vers l'un des ascenseur qui les amènerait à la salle de réception. Tiraillée entre tristesse, colère et dégout, un pincement au cœur vint la ramener à la réalité de ce qu'était pour elle cet homme des années auparavant. John... Juste une partie d'elle qu'elle ne pouvait oublier. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent sur les lieux des festivités, déjà des dizaines d'hommes et de femmes commençaient à boire et à se remplir le ventre avec la tonne de nourriture mise à disposition.*

* ... Visiblement rapidement attiré par un énorme gâteau au chocolat, Nate disparu presque aussitôt alors que le directeur des ressources humaines vint à la rencontre d'Ada, lui posant une main aussi bien amicale que machiavélique sur son épaule, essayant de se faire entendre dans un boucan rempli de paroles inutiles *


[???] -Alors miss Wong, contente de la tournure que prennent les choses?
[Ada] -Ravie. Je vais me contenter de prendre un sandwich avant de remonter travailler dans mon bureau.
[???] (la retenant par le bras) -Pas si vite miss. Qui dit grand changement pour les autres dit grand changement pour vous aussi. Vous êtes excellente, trop même, pour le poste que vous occupez en ce moment.


* Elle s’arrêta, plusieurs questions lui passent par la tête au même moment. Elle se retourna vers l'homme trapu âgé d'une cinquantaine d'année, avant de reprendre la conversation avec lui, attendant bien malgré elle l'arrivée de Varkos dans les locaux.*

______________________________________
Responsable Laboratoire spécialisée dans la Chimie Analytique.
Umbrella Corporation – Research and Development
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Varkos

avatar



Messages : 390
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 27
Localisation : Confidentielle.

Dossier du personnage
Age du personnage: 61 ans

MessageSujet: Re: One Moment in Time [ With Soeurette.]   Lun 5 Nov 2012 - 1:32

[Flashback]

-J'ai des choses à entreprendre de mon côté également! Mon retour chez Umbrella sera officiel dans une semaine, du moins aux yeux du public! Le conseil de Umbrella pense que tu es mort, tout le monde te croit mort, c'est un avantage que nous devons conserver! Quand aux S.T.A.R.S, je ne me fais pas de soucie les concernant, leurs membres ne sont plus aussi robustes que par le passé, il lutte depuis tellement longtemps sans résultats qu'il n'y a pas de raison que cela échoue! Néanmoins les S.T.A.R.S qui sont fidèles à Umbrella seront utiles à l'avenir pour canaliser les idiots qui voudraient s'opposer à nos projets! Si Krauser parvient à éliminer Redfield, alors nous devrons nous occuper de ses alliés les plus proches, à savoir Chambers, Valentine, Vickers, Kennedy et Alomar, ainsi que la soeur de Redfield! Les dirigeants de l'organisation dont il fait partie sont tout autant à notre botte que ne le sont les dirigeants actuels chez les S.T.A.R.S. Dans tous les cas je ne ne veux prendre aucun risques inutiles! Les erreurs du passé, les erreurs de mon père ou celle de nos prédécesseurs doivent être uniques, sinon quelle utilité de continuer notre démarche! Je dois me rendre au laboratoire, si tu veux m'y rejoindre je ne suis pas contre!

*Attendre la réponse de son camarade ne lui semblait pas utile, il attrapa son portable pour avertir les responsables du laboratoire les raisons de sa venue, ils avaient eu deux bons mois pour développer les thèses qu'ils avaient présenté à Varkos, il était temps de lui donner du concret, arrivé dans le hall, il actionna l'ascenseur qui devait le conduire dans les locaux souterrains. Une fois dans son bureau il vérifia brièvement ses messages, rien de nouveau et surtout aucune nouvelle de ses agents en Afrique, ni de Fury. Plusieurs responsables et laborantins étaient déjà dans la salle de réunion, plusieurs rapports à la main, il entra dans la pièce quelques minutes après leur arrivée. Ils le saluèrent de manière officielle en se levant chacun leur tour puis ils regagnèrent leur place. Sa secrétaire l'informa que le professeur Sarn ne pourrait être présent vu qu'il s'occupait d'un léger problème et que Peligri devait l'assister, l'homme pensait que parce qu'il avait sauvé Varkos il pourrait se permettre de prendre ce genre de décision, c'était quelque chose de stupide et il lui ferait très vite comprendre! Il toisa les hommes et femmes présents, la crème de la crème selon les rapports et en les regardant il avait plus l'impression d'avoir à faire à des enfants, ils ne tremblaient pas, mais ils avaient peur, la pièce était nimbée de cette émotion, d'une peur viscérale, ils étaient tous apeurés des réactions qu'il pourrait avoir devant les informations qu'ils lui communiqueraient dans quelques minutes. Le premier des scientifiques à parler fut le docteur Lilian Selavitchov. Une femme de grande taille qui était dans la branche parapsychologie de la Compagnie. Son domaine de prédilection était la chirurgie et la création de programme biologique servant à contrôler l'esprit de sujet divers. Elle travaillait actuellement sur un programme visant un contrôle total du sujet via ses souvenirs, un programme dont John avait déjà fait les frais par le passé, mais qui imparfait avait conduit à sa liberté et surtout à la destruction de Prophète. Elle alluma le lecteur vidéo se situant devant eux, il était connecté à son ordinateur personnel, elle sélectionna un des dossiers pour lancer un diaporama incluant des vidéos.*

Docteur Selvitchov- Avec les données que vous m'avez fournies, j'ai lancé la seconde phase du programme, contrôler les esprits est un des buts de plusieurs gouvernements depuis des années, bien avant la Guerre Froide et comme vous le savez cela ne fut jamais totalement concluant, la dernière preuve étant les membres de la section 23, nous pensions que le calibrage se faisait selon la volonté de la personne mais c'était idiot, chaque personne peut être créée, comme le programme Nemesis chez Umbrella, nous devons partir de la base même de ce projet avec un effacement mémoriel total, ou bien nous pouvons utiliser les données que nous avons récupérés sur le parasite Plagas, selon certains de mes confrères dont Ted, enfin le docteur Fisher, il pense que nous pourrions combiner les deux stratégies, la première serait l'élément de base, le second pourrait servir de firewall, comme dit l'adage "vaut mieux prévenir que guérir"! Nous avons fait les premières simulations et celles-ci sont assez concluantes et je pense que nous pourrons faire les premiers tests au début de l'année prochaine.
- Je vois! Je pensais que vous auriez déjà quelque chose à me montrer, mais visiblement je vous ai surestimée! Quelqu'un d'autre à une chose à me proposer et qui aurait déjà commencé les simulations?
...

[Laboratoire Central de la Corporation - Centre de Moscou - Après la réunion...]

Docteur Fisher- Varkos pense que sur un claquement de doigt il peut nous commander et nous parler de cette façon, il nous prend vraiment pour des idiots et...
Docteur Selvitchov- En même temps il n'a pas tort, on a lancé aucun test concret, des simulations voilà ce que l'on fait et sans preuves de ce que nous avançons alors comment voulez vous qu'il nous regarde comme des gens sérieux? En tout cas Fisher on commencera cette semaine, après tout on a un budget, des cobayes et surtout une formule, nous devons utiliser la formule le plus tôt possible sans suivre le protocole, Varkos se moque du cheminement tant qu'il y a des résultats probants.
Sarn- *le docteur venait de surgir au coin du couloir.* L'équipe de choc en train de fomenter un complot contre Varkos, pathétique! Alors, notre brave patron veut des résultats concrets et vous n'avez que des amas de pixel sur un ordinateur à lui proposer... et vous vous dites chercheurs, je vais vous montrer quelque chose!

*Sarn était comme à son habitude, méprisant avec les autres scientifiques travaillant pour la Compagnie, ils entrèrent dans un des laboratoires, celui ou Sarn travaillait une grande partie de la journée. Il n'y avait personne d'autres dans la pièce, il verrouilla le laboratoire et activa les éclairages, il appuya sur un bouton de la console face à un mur lisse, c'était un des matériaux dont Umbrella était le créateur, le mur était opaque habituellement, mais sous un effet de chaleur il devenait transparent. La pièce était vide de tout objet, mais il y avait le docteur Peligri, assis par terre, le regard vide, déconnecté de la réalité, de ce monde…*

[Locaux de Umbrella] Quelque part en Europe

Red- Varkos vient de lancer officiellement l’opération qui vise à remettre au sommet la société, c’est une bonne chose. Ce n’est pas un bureaucrate j’en conviens mais je pense qu’il pourra bien mieux gérer les choses que ses prédécesseurs, Raccoon fut quand même un évènement qui aurait put couler notre société.
White- Je suis d’accord, il pourra apporter des choses nouvelles à la société, néanmoins je suis assez réticent de lui donner tout pouvoir, il pourrait suivre la voie de Wesker ce qui en soit serait particulièrement dangereux pour la société. Le pouvoir peut facilement corrompre des hommes, même des êtres comme Varkos.
Red- C’est pour cela que j’ai demandé à Trent d’accompagner Varkaus à Raccoon City, avoir un supérieur hiérarchique direct le calmera dans ses ambitions je pense. Alex veut également l’accompagner. Varkos ne sera pas forcément pour mais le conseil continue de lui donner ses ordres et je veux m’assurer qu’il comprenne bien cela. Mais bon on doit dire que les résultats sont surprenant, nous lui avons demandé de nettoyer l’organisation des membres dangereux et il a déjà éliminé, combien déjà?
Trent- 111 membres *le ton lasse de Trent fut perçut comme de la fatigue alors que c’était plutôt une certaine tristesse* il a fait éliminer en 1 semaines 111 personnes, il a envoyé plusieurs tueurs sur lesquels il n’y a aucune information. Nous savons qu’il n’a pas employé les U.S.S ou les agents de sécurité. Un de mes rapports ferait mention du programme Dolls mais j’en doute, Varkos à stipulé que ce n’était pas des tueuses sur commande.
Red- a-t-il mené une enquête pour chaque personne éliminé? Nous ne pouvons nous passer de certains génies.
White- Il l’a fait selon les rapports, chaque personne était un poids ou bien tenté de vendre l’organisation au gouvernement afin que nous fermions et que ses membres, nous, soyons jugé, de ce côté la Varkos fait du bon travail. Avez-vous vue que plusieurs S.T.A.R.S étaient impliquer dans les meurtres, apparemment ceux-ci travailleraient pour nous, nous savons que le haut de la hiérarchie de cette organisation n’est pas à acheter mais utiliser des simples agents pour supprimer certaines personnes, c’est prendre un risque majeur.
Trent- Apparemment ces agents sont parfaits pour ce genre de mission, tant qu’il y a de l’argent ils ne feront rien contre Umbrella. Enfin c’est-ce qu’il dit!
Red- Messieurs, faisons lui confiance!
Christine- Vous ne devriez pas! Varkos a détruit Prophète mais nous ne savons pas ce qu’il a fait des vestiges de l’organisation. Il a tué des membres de Umbrella comme de la Compagnie, il nous éliminera si on pose problème! Prophète était la peste, Varkos est le gaz sarin, il nous contamine et nous tuera de manière violente et rapide!
White- Cela n’arrivera pas, Trent et Alex vont veiller à ce qu’il reste dans les limites que nous lui avons imposer, vous verrez!
Christine- Vous êtes stupide si vous pensez que cela pourra l’arrêter, nous devons envoyer un agent le supprimer et mettre quelqu’un d’autre à la tête de ce projet! Vous devriez…
White- Vous êtes paranoïaque, Wesker ne nous a pas trouvé et tué, et vous pensez que Varkos le pourrait, c’est ridicule et même si ses intentions étaient de nous tuer, je pense que nous avons assez de moyens pour le contrer. Pour le moment concentrons nous sur le présent et non sur l’avenir.
Christine- Ridicule!

*Elle quitta la pièce sans attendre la fin de la réunion, Trent l’observa du coin de l’œil, elle avait probablement raison, Trent avait eu confiance en Varkos mais depuis quelques temps cette confiance s’effritait lentement. John était aussi fou que son père probablement et le fait qu’il détruise Prophète avait probablement détruit la dernière parcelle d’humanité encore présente en lui. Son voyage à Raccoon lui permettrait probablement de se faire une idée précise sur cette question. Si Varkos n’était plus son allié et l’homme qui lui permettrait de détruire Umbrella, alors il devrait se rabattre sur les S.T.A.R.S comme il l’avait fait par le passé. Jill Valentine était un agent de valeur tout comme Rebecca Chambers, la sœur de Redfield également, il y avait de nombreux éléments au sein de cette organisation pour lutter contre Umbrella et contre, peut être, Varkos. Il observa la place de Alex, comme souvent il n’assistait pas au réunion. Spencer avait dit qu’il le représentait au sein de l’organisation, cet homme mystérieux faisant étrangement penser à Wesker, non par son physique mais par son attitude. Une idée probablement. Les autres membres du conseil étaient passer sur un autre sujet, moins intéressant.*

[Austin] Commissariat de la ville - bureau des S.T.A.R.S

Alex Dawn- On doit le supprimer, on doit supprimer Varkos!
Karen Driver- Tu en as d’autres des idées de ce genre. Nous sommes des S.T.A.R.S, pas des assassins aux dernières nouvelles et si toi ça te dit de changer de métier, fait le, moi je ne vais pas me salir les mains à cause de ce fumier.
Alex- il a tué Gareth et Andrew, et il est responsable de pas mal de meurtres sur cette foutue planète, désolé de vouloir en finir avec ça!
John Andrews- Elle a raison! Tué Varkos n’est pas la solution! Nous devons le stopper, l’arrêter, nous devons accumuler des preuves comme…
Alex- Des preuves… haha la bonne blague, les membres de l’équipe Alpha ont tenté de récupérer des preuves à Raccoon City et on voit aujourd’hui ou ils en sont. Varkos a tué des amis à nous et des innocents, il est passé devant les tribunaux pour le quasi génocide de la Tchétchénie et aujourd’hui il est toujours la, libre et à la tête de Umbrella, le tuer est la seule solution qui pourra régler la situation… Raquel?
Raquel Fields- Je ne sais pas! D’un côté tu as raison mais d’un autre ça serait s’abaisser à son niveau. Varkos est au dessus de la loi et j’ai appris par un de mes contacts qu’il avait l’immunité aux Etats Unis ainsi qu’au Japon donc nous ne pouvons pas l’arrêter ici!
Alex Dawn- C’est-ce qu’on verra!

[2048] Tokyo - Centre Yashida Corporation

Fury- A quoi réfléchis tu mon ami?
- Au passé!

*Les deux hommes étaient assis devant un écran géant qui était en train de montrer en direct la chaine de production des unités cybernétiques de 7ème génération, les premiers de leur génération. Les scientifiques observaient le corps cybernétique passait d’une cuve à l’autre. Chaque cuve était remplie d’une solution nutritive qui donnait sa fraicheur et cet aspect humain à chaque corps. La science avait fait un bond considérable depuis la fin du troisième conflit planétaire. Les armes biologique étaient du passé, Umbrella était détruit depuis trois décennies et ses successeurs furent traquer comme des pestiférés. Aujourd’hui, l’avenir était à la cybernétique, au machine. John, Fury, Creed et Syb étaient les derniers de leurs générations. Le corps qu’ils observaient étaient celui d’une femme, une japonaise, son corps était aussi parfait que l’original. Elle était humaine jusqu’à un terrible accident d’avion qui l’avait plongé dans le coma. C’était un agent de la sécurité nationale, un soldat magnifique qui avait une seconde chance avec ce corps cybernétique. John observa son bras, il avait refusé qu’on y appose une couche de chair, pourquoi cacher ce qu’il était. Il ferma le point… puis les yeux avant de poser son regard sur son ami, Fury. Lui aussi était la, à observer l’écran. Ils avaient tous deux eu la chance de survivre au conflit alors que des braves et surtout un ami de longue date était mort. Chapman! Si la technologie actuelle fut découverte quelques années auparavant, il serait encore la aujourd’hui… ressasser le passé n’était pas bon, vivre dans celui-ci non plus! Les scientifiques s’afférer devant chaque cuve, le corps qui passait d’une cuve à l’autre était dotée d’un polymère de chair qui était protéger par une légère couche semblable à de la cire, protégeant le corps durant les phases de la procédure. celle-ci se craqua peu à peu laissant place à un corps humain en tout point parfait, tous les détails de l’anatomie humaine était la. La dernière cuve se vida peu à peu, laissant l’humain découvrir son nouveau corps, elle était trempée par le fluide nutritif et pourtant elle n’avait pas froid. Comment le pourrait elle? Son premier acte fut d’ouvrir les yeux! Son corps fut séché automatiquement! Les deux soldats l’observèrent. Une des femmes en charge de la machinerie se dirigea vers elle et déposa sur ses épaules une serviette afin de protéger son corps. La 7ème génération… déjà!*

[2061] Ko Phangan - île appartenant à la Thaïlande sous tutelle Japonaise

Agent- Monsieur nous devons fuir!
- Activé le système de destruction

*John ne quittait pas son siège, observant le poste de contrôle qui lui montrait les évènements qui venaient de changer la donne… les morts s’accumulaient, ils tombaient l’un après l’autre, décimait par cette pseudo vie, elle le voulait, lui! Il regarda les hommes et femmes travaillant pour lui et leur fit signe de partir, qu’ils ne l’attendent pas. Tous partirent en courant, priant pour atteindre l’air d’atterrissage avant la destruction totale de la base. Ils étaient sur le pont permettant d’accéder à la dites zone quand une explosion les stoppa tous, ils se tournèrent vers la vaste cours, leur boss venait de sauter par la vitre du poste de contrôle, il était debout en bas du bâtiment, l’être qui décimait leurs collègues l’observait. Certains reprirent leur course, d’autres restaient la à observer leur chef tenir tête à cet être. Celui-ci avança vers la créature qui ne bougeait toujours pas, de sa main griffu droite, elle tenait un corps, celui d’un soldat, russe visiblement, mort! Les deux êtres se faisaient face. John mesurait pas loin de deux mètres et pourtant face à la créature, il avait la taille d’un enfant. Le monstre posa ses yeux sur lui, son visage souriant figé n’indiquait jamais ce qu’il ressentait réellement mais tous pouvaient noter la tension palpable qu’il y avait, que se passerait il maintenant que le monstre se trouvait devant son père?*

- Qu’est-ce que tu veux? Tu as tenté de nous décimer une fois et tu n’y ai pas arrivée, maintenant que mes frères ne sont plus que quelqu’uns, tu reviens pour nous tuer, t’en prendre à nous alors que nous t’avons créer, je t’ai crée et j’ai fais de toi ce que tu es.
Monster- SOL…I…D….OMMMM
- Il n’est rien, tu le considères comme ton vrai père, accepte le il est mort, Louis l’a tué, il l’a massacré comme le chien qu’il était et si tu es la aujourd’hui, en vie ce n’est pas grâce à lui que tu le dois, crois moi!
Monster- ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: One Moment in Time [ With Soeurette.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

One Moment in Time [ With Soeurette.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: Les Rues de Raccoon City-