AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Randy Sicks

avatar



Messages : 747
Date d'inscription : 21/10/2010

Dossier du personnage
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 12 Juin 2012 - 13:05

[ENTRÉE : SHERRY BIRKIN, LOUIS CHAPMAN, BENJAMIN MORNANT et ses PNJ]

*La donne avait changé. Dans son dos, la jeune Jenny Matthews - passablement crottée elle aussi - et Chapman venaient de faire jonction avec les deux gamins. Trois personnels armés valant mieux qu'un seul, la capacité à défendre le terrain en attendant les renforts devenait franchement concevable. Alors oui, Randy ne connaissait pas beaucoup Louis – c'était un euphémisme tant l'homme était secret - mais ses compétences arme en main étaient unanimement reconnues au sein de toute l'unité STARS. S'il fallait encore en découdre avec les hunters, une bonne organisation du trinôme était susceptible de contenir tout assaut frontal. Lorsque une seconde fusée de détresse traversa les frondaisons à quelques centaines de mètres de leur position, l'agent ébaucha un sourire satisfait. La cerise sur le gâteau. Si cette équipe de soutien s'était obligée à répondre, il n'était pas impensable qu'elle vienne leur prêter main forte ici.*

*Seulement, le timbre lourd des pales d'un hélicoptère perça au travers des feulements du vent. D'abord lointain, obligeant le policier a retenir sa respiration pour mieux le discerner, puis plus distinctement lorsque les langues de pluie obliques se mirent à danser au milieu des troncs. Un hélicoptère, ici. Ça n'avait pas de sens. Malgré l'urgence, aucun appareil du RPD n'aurait eu l'autorisation de décoller par ce temps dégueulasse. Non, c'était autre chose. En un éclair, les pins en vinrent à tanguer franchement et des nuées de feuilles éparpillées tourbillonnèrent en tous sens. C'était un Black Hawk. Assourdissant. Fantomatique. Randy identifia formellement l'engin lorsqu'il se cabra à l'aplomb de ses partenaires, toutes lumières éteintes. Par réflexe, il s'accroupit, convaincu qu'il était à ne pas s'exposer inutilement. Un imposant spot s'illumina alors, cerclant d'une lumière immaculée le reste de son groupe, à quelques dizaines de pas.*

*Le Black Hawk ne présentait le moindre signe distinctif. Aucune référence, aucun sigle. Un énorme doute prit alors l'agent du STARS, le forçant à réduire davantage encore sa surface corporelle au milieu des ronciers. Umbrella? Ici? Devinant qu'il n'avait pas encore été débusqué, il s’avança à pas de loups et s'excentra légèrement à l'oblique, profitant de la protection naturelle offerte par un tronc déraciné. De cette nouvelle position, il n'avait plus à subir les affronts du faisceau lumineux. Dans l'encadrement de la porte latérale, il distingua la silhouette anonyme d'un personnel planté derrière une mitrailleuse de sabord. Ça commençait à craindre. Sans ciller il attrapa son pistolet de sa seule main valide et prit le temps de souffler longuement pour aligner l'individu. L'audace du pilote de venir les traquer aussi prêt des cimes avait l'avantage de rendre sa tache aisée. La moindre rafale de 7,62 vers ses camarades signait l’arrêt de mort de cet enfoiré.*

Hj : je saute le tour d'Ada dont la position lointaine ne l’empêchera pas de répondre après moi si elle le désire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherry Birkin

avatar



Messages : 332
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 26
Localisation : Ici et ailleurs.

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mer 13 Juin 2012 - 20:55

* Un frisson lui parcourut l’échine quand la jeune femme perçut au loin le son caractéristique d’un hélicoptère en vol. Le même engin qu’elle avait discerné plus tôt dans la soirée ? L’hypothèse était plus que possible : par ce temps exécrable, il n’y avait certainement pas plus d’un pilote suffisamment fou pour tenter malgré tout une petite promenade aérienne. Avant de partir en quête des enfants perdus – ou plutôt, de l’échantillon égaré, pour son cas – elle avait très distinctement entendu un agent du RPD assurer à l’un de ses coéquipiers qu’aucun hélicoptère, et ce malgré l’urgence de la situation, n’avait malheureusement eu l’autorisation de décoller. Ils étaient tous consignés au sol. Ce qui, d’après le second policier, était déplorable pour la santé et surtout, la survie de ces écoliers. Si par miracle, on ne les découvrait pas morts (ou revenus à la vie ?) les uns après les autres, il était en tout cas plus qu’évident qu’on les récupérerait tous atteint de pneumonie. *

* Les pales tournantes de l’hélicoptère qui venait subitement d’apparaitre créèrent un imposant courant d’air, qui fit virevolter autour de son visage maculé de boue ses cheveux blonds, les emmêlant encore plus qu’ils ne l’étaient déjà. Les deux enfants rescapés s’enthousiasmaient de cette vision, s’imaginant être en présence des secours, hors de danger. Sherry, elle, était loin d’être dupe. L’engin volant était noir, noir comme la nuit, noir comme la mort. Un mauvais présage. Car cet hélicoptère lui était un peu trop familier à son goût, et lui remit en mémoire des souvenirs qu’elle ne souhaitait pour rien au monde se remémorer. Il fallait avouer que les occupants d’alors – un en particulier – lui avaient mis une sacré dérouille… Paniquée à l’idée de revivre cet épisode traumatisant, l’unique pensée qui lui traversa l'esprit fut de s’enfuir immédiatement et elle en fit aussitôt part à Louis. Si c’était là un groupe d'USS, comme elle le songeait, mieux ne valait pas rester dans les parages. Surtout pas elle. Il était absolument hors de question que ces chiens mettent la main sur l’échantillon ! *

« Louis, il faut partir ! Maintenant ! »

* Mais avant même d’avoir pu mettre son plan à exécution, ils se retrouvèrent tous les quatre prisonniers d’une lumière émanant d’un spot. Sherry s’attendait presque à entendre des « hallelujah » et à voir apparaitre des angelots, tant cet éclat lumineux semblait céleste, tranchant brutalement avec l’obscurité sinistre des lieux. Eblouie momentanément, elle protégea sa rétine en plaçant son avant-bras devant ses yeux. Ils étaient faits comme des rats. S’ils s’avisaient de bouger le petit doigt, ces salopards n’hésiteraient pas à truffer leur corps de plomb. Elle jeta un regard dépité à Louis, tandis que les enfants exécutaient d’amples moulinets avec leur bras en direction de l’hélicoptère, accueillant leurs occupants à grand coup de « hé ho ! » et de « coucou ! ».
Sherry remarqua que le troisième agent, Sicks, leur avait faussé compagnie. S’était-il tout mis à couvert pour ne pas être détecté ou avait-il tout simplement eu le bon sens de prendre ses jambes à son cou ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuomas Sigland

avatar



Messages : 305
Date d'inscription : 22/10/2010

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Sam 16 Juin 2012 - 13:34

*Il pleuvait et il faisait nuit, il avait échappé à un hélicoptère et avait repoussé une dizaine de créature d'outre-tombe. Tuomas en avait marre de trimballer le mioche. Quand il aperçu les faisceau des lampes de ce qui devait être une équipe RPD, il fut soulager. Il prit quelques secondes, le temps de s'assurer qu'ils venaient bien par là puis posa le "colis" bien en évidence et alla se cacher plus loin, derrière un arbre au tronc imposant.*
*Le groupa tomba sur Diego. De là où il était le finlandais ne pouvait pas entendre ce qu'ils se disaient mais apparemment deux agents sur les six prirent en charge l'enfant et firent marche-arrière, tandis qu'un autre tenta sa radio mais en vain vu ses gestes d'agacement. Le STARS tenta de trouver sur quelle canal il avait essayé de parler mais le flic avait rangé sa radio. Ils se remirent en route. S'ils continuaient tout droit comme ça, ils allaient finir par tomber sur la cabane.*
*Tuomas pensa un moment le rejoindre mais c'était assez stupide comme idée.*
Tomber sur le gosse blessé par mon arme puis sur moi en quelques minutes ....
*Non donc. Il devait y avoir d'autre équipe de renfort, celle-ci avait bien essayer de contacter quelqu'un et aucun des canaux "STARS" prévu à l'origine n'avaient fonctionné. Il allait trouvé une autre équipe, lui racontait son histoire, s'armait puis continuait la mission comme prévu ... plus ou moins. La priorités, pour lui, était de retrouver l'hélicoptère ainsi que les gens-qui-l'ont-attaqué-et-volé-son-arme. Autant pour le premier cela ne devait pas être compliquer, autant pour les seconds ça allait être une autre histoire, car ils sont issues de son imagination. Mais que ferait un hélico' seul ? Il doit bien y avoir une équipe au sol au moins aussi agressive et hostile. Des grosses brutes qui seraient capable de tirer sur la veuve et l'orphelin ...*
De parfait bouc émissaire quoi
*Il fit donc route vers l'ouest, vers là où il avait vu le "coucou" se dirigeait, bien que s'il devait tomber dessus sans avoir croisé les policiers, il serait salement dans la merde armé seulement d'un couteau et d'une lampe.*
*Il n'avait même plus de veste, celle-ci étant taché du sang du petit Diego, il avait du s'en séparé. Du coup, la pluie et le froid devenaient aussi des ennemis redoutables ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shannon matthews

avatar



Messages : 425
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 31
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 19 Juin 2012 - 18:23

Shannon avait mal et le S.T.A.R.S qui l'accompagnait ne lui proposa qu'un mouchoir, elle s'en contenta et comprima la plaie pour arrêter le saignement. Elle remarqua que la balle n'était pas ressorti, ce qui voulait dire qu'elle était en elle. De savoir que ce plomb, cet acier... que ce poison devait surement parcourir son corps a travers son sang, l'a rendait malade. Et si elle ne trouver pas rapidement un médecin ou un service médical, elle risquait probablement l'empoisonnement du sang.
L'agent lui proposa de ne pas rester plus longtemps ici et effectivement il était inutile de se mettre plus en danger qu'ils ne pouvait l'être. Heureusement l'hélicoptère était loin d'eux a présent et il ne risquait presque plus rien. Le " presque " était subjectif puisque personne ne savait ce que la foret angoissante réservé a ses invités de dernière minute. La foret assez dense et la pluie, ne leur permettait pas de pouvoir se diriger a l'aide des étoiles, aussi ils prirent la direction contraire au vent.
Shannon ne se doutait pas que dans son état elle ne devait certainement pas se mettre en mouvement mais elle n'était pas médecin et sa seule pensée était de sortir de cette foret. Aucun des deux ne disait mot, cela rendait la foret encore plus angoissante mais parler pour quoi dire, elle préférait se taire. Elle marchait derrière le S.T.A.R.S qui partait surement en éclaireur pour surveiller que la marche ne se passe sans danger. Shannon, elle s'aidait avec les arbres, les branches, elle sentait que ça n'allait vraiment pas et malgré le froid, elle transpirait mais elle n'en parla pas pour ne pas risquer de ralentir leur progression. Pendant cette marche silencieuse, elle se demanda pourquoi elle c'était porté volontaire, qu'avait t-elle fait ? Si elle n'avait pas écouté la télévision, elle n'aurait jamais pensé a vouloir sauver ses gosses et elle n'aurait jamais été blessé. Mais comme sa mère disait : avec des Si ma fille nous referions le monde ! D'ailleurs elle y pensé a ses gosses, elle avait enduré tout ça et elle n'en avait trouvé aucun, pas d'enfant depuis le début des recherches. Mais était-ils tous sain et saufs? Y avait-il eu des pertes ? Elle ne le saurait que si elle sortait d'ici....vivante ! Cela faisait quelques minutes qu'ils marchaient, voire plus, quand une lumière rouge flamboya dans le ciel, cela ressemblait a un feu d'artifice mais Shannon ne savait qu'il n'en était rien. Le savoir était un grand mot mais elle s'en doutait, car avec ce temps il devait être interdit d'en faire et ne sachant de quoi il s'agissait, elle s'appuya contre un tronc d'arbre et demanda plus d'information a son compagnon d'infortune.

-Excusez moi mais qu'est ce que c'est ? dit-elle haletante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikail Victore

avatar



Messages : 2267
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 26
Localisation : La Rochelle

Dossier du personnage
Age du personnage: 28 Ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 19 Juin 2012 - 19:15

*Toujours entrain d'avancer dans la foret avec la jeune femme nommé Shannon ,Mikail ne disait rien ,il préférait simplement avancer droit devant ,toujours tout droit ,sans se prendre la tête ,a présent ,leur objectif a tous les deux était très simple ,ils devaient simplement survivre au milieu de cette foret ,d'ailleurs ,en sortir ne serait pas de tout repos ,Mikail avait perdu son groupe ,des deux ,il était le seul armée et aucun signe des autres équipes pour le moment .Avançant et s'enfonçant dans la foret ,Mikail et Shannon avait un champ de visibilité très réduit du a la pluie ,la ciel était gris et l’atmosphère froide ,mais il fallait faire avec ,de plus il n'était pas seul a subir ces conditions ,dire qu'a la basse il s'agissait d'une mission de sauvetage et que maintenant c'est eux qui avait besoin d'aide ,une situation décidément très délicate et qui se pourrait être encore pire*

*Se perdre ,c'était peut-être déjà la cas actuellement pour les deux jeunes personnes ,en plus de la pluie ,ni l'un ni l'autre ne parler ,ce silence ajouter au temps frais et humide et a la pluie rajouter une note lugubre a cette atmosphère étrange ,digne d'un film d'horreur tout sa et pourtant ,l'un comme l'autre s'y trouver plonger et ils ne pouvaient rien y faire ,c'était vraiment une salle soirée qu'ils passaient la*

J’espère que Maxine va bien ,je ne veut pas qu'il lui arrive quelques choses ,sinon...

*Tandis que Mikail pensait a la jeune femme avec qui il était actuellement en couple ,son attention se braqua soudainement vers Shannon qui venait de prononcer une phrase qui se voulait plus ou moins rassurante*

- Excusez moi mais qu'est ce que c'est ?

*Mikail se tourna net dans la direction vers laquelle Shannon pointer de doigt ,il regarda attentivement la lumière rouge qui déchirait le ciel orageux*

- Je ne sais pas ,c'est peut-être un feu de détresse d'un survivant...


*Mikail se retourna ensuite vers la jeune qui se tenait appuyé contre un arbre ,sa blessure devait la faire souffrir*

- On va se dirigeait vers cette lumière ,c'est peut-être notre seul chance de nous en tirer vivant.

*Le Capitaine S.T.A.R.S. s'approcha de la jeune femme et lui tendis la main*

- Votre blessure doit vous faire mal ,je vais vous aider a marcher jusque la Ok?

*Ils commencèrent a marcher*

- Gardez bien l’œil ouvert ,il peut surgir un danger de n'importe ou dans ces bois.

*Mikail et Shannon avançait tout en restant sur leur garde ,tandis que le pluie se voulait de plus en plus battante et le vent de plus en plus frais au fur et a mesure qu'il approchait de leur but*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mer 20 Juin 2012 - 22:40

*Alors qu'ils continuaient à remonter le sentier dans la direction de la fusée l’hélicoptère passa au dessus d'eux pour venir survoler les environs d'un peu plus loin.La radio tremper de Marini se mit à crépiter :*

Central [RPD] - Ici central , un groupe de policier à retrouvé le jeune Diego Marini blessé par balle,il s'en sortira on le conduit actuellement à l’hôpital.Terminé !

*Enrico fut soulagé d'entendre cette nouvelle et songea à une balle perdu ou à une fuite désespérer du gamin devant un danger certain.Il fit signe du pouce à James avec le sourire.Son esprit se reconcentra à présent sur les bruits de l’objet volant car au fur et à mesure de leurs pas le bruit s’intensifiait et même une lumière puissante apparu émanant du giravion.Enrico stoppa l'avancé pour demander l’extinction des feux du binômes, puis ils reprirent la marche d'un pas plus lent et surtout plus observateur l'énorme projecteur donnait suffisamment de luminosité pour se diriger vers ce q'il éclairait.Continuant à se rapprocher tout en discrétion voyageant d'arbre en arbre pour se rapprocher plus près de la lumière mais toujours en restant dans l'ombre, il aperçu Louis Chapman et trois civils, dont deux gamins.*

Mais que fiche t il ici ? Il se se trouve toujours là où on ne l'attends pas !Il a surement du être rattacher à la mission un peu plus tard !

*Enrico se rapprocha à l'orée de la pénombre et positionna sa main droite au dessus des leds de sa lampe torche et pressa plusieurs fois le poussoir en direction de Louis.Le vétéran s’était aussi assuré que le faisceau de sa lampe torche ne vienne pas cogner dans un arbre du néant.Le capitaine des Delta aperçu le reflet de sa lampe dans les lunettes noires de Chapman, ce qui signifiait que celui-ci l'avait vu.Le clignotement en morse qu'Enrico utilisé indiquait " M A R I N I ".A part l’hélicoptère tatoué la scène à découvert qui s'ouvrait devant lui ne semblait pas présenter de danger.*

<< ENTREE : MARINI - RENDELS - CHAPMAN - BIRKIN - SICKS - MORNANT - 3 PNJs >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Rendels

avatar



Messages : 410
Date d'inscription : 20/10/2010
Age : 31
Localisation : sur sa chaise

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 26 Juin 2012 - 16:14

*Les deux hommes avancaient prudemment mais avec assurance vers la source lumineuse lorsque la radio grésilla annoncant une nouvelle rassurante: Diego etait retrouver, blesser mais vivant.*

Ca va lui permettre de s'appliquer plus surement a la mission

-James: Bonne nouvelle, hein marini!

*Enrico leva le pouce, puis reprirent leur chemin. Arrivant petit a petit et de plus en plus sur leurs gardes, ils distinguere des silhouettes. James avait l'impression de reconnaitre la personne la plus musclée du tas, Marini enchaina sur un code morse...*

(hrp: Loulou, meme si ona jamais terminer nos topics precedents sur le 55', a toi de voir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Chapman

avatar



Messages : 418
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 52
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Lun 2 Juil 2012 - 19:43

*Louis eu à peine le temps de faire son avertissement à Sherry que, déjà, les pâles d’un hélicoptère se faisait entendre dans le ciel, et ce, malgré la pluie battante qui ne semblait pas vouloir se calmer. L’eau dégoulinait sur le front de l’agent double, passant sur ses lunettes, longeant son visage pour descendre jusqu’à son menton, tombant ensuite sur le sol goutte à goutte.

Son cerveau fonctionnant à cent à l’heure, il tentait de trouver une solution qui pourrait les tirer de là, lui et la jeune Birkin, et éventuellement les gamins et Randy. Son regard tomba pendant une petite seconde sur le jeune Simon… mais l’idée qui avait germé dans sa tête devait être mise à l’écart pour le moment, essentiellement par la présence de Randy dans les parages. Son attention fut cependant repositionnée sur l’hélicoptère, au même moment où Sherry lui disait qu’il fallait partir, mais c’était trop tard : un faisceau lumineux les éblouit tous. Par un simple réflexe, il porta sa main devant son visage, le temps que ses yeux s’habituent à cette clarté soudaine.

Quelques secondes furent suffisant et Chapman rabaissa son bras, regardant à présent qui était leurs invités : aucun logo, aucun cigle, ils devaient forcément appartenir à Umbrella. Lorsqu’on le mit sur le coup, ses supérieurs l’avait informé que des équipes seraient envoyer aussi sur le terrain. Et bien évidemment, on ne les avait certainement pas prévenus que lui, serait là aussi. Au même moment, un autre rayon, qui n’avait rien à voir avec l’hélico, l’atteignit en plein visage, c’était quoi cette manie non de dieu ?

Cependant Louis comprit bien vite que c’était un partenaire vu que les rayons à intervalle régulier qui l’atteignait : du morse. Se concentrant, il reconnut le message « M.a.r.i.n.i », Enrico était donc dans les parages ? Vu que l’hélicoptère ne braquait que Louis et Sherry… et Randy ? Il n’était pas dans la ligne de mire des deux planqués, cela voulait-il dire qu’il avait réussit à se mettre à couvert avant que les autres n’arrivent ? Si c’était le cas, tout n’était pas perdu. Un plan, il fallait rapidement un plan… Il allait prendre un très gros risque, de plus, après cela, il allait avoir pas mal de question auprès de beaucoup de monde. Il adressa quelques mots à l’encontre de Sherry, mais ne la regardant pas.*

– Je vais tenter de gagner quelques secondes, ça va être risquer…

*Prenant le sac qui était déposé tout près de lui et qui appartenait au petit Simon Hugues, il le leva en l’air, vers l’hélico, puis, avec son autre main, entre deux doigts, il montra un espace d’une dizaine de centimètre. Une fois cela fait – et suffisamment longtemps pour que ceux présent dans l’hélicoptère puissent comprendre – il referma le poing, comme si c’était écraser ou casser avant de montrer un peu plus loin la descente à côté du chemin. Il espérait que les membres de l’hélico comprendraient que l’échantillon était là-dedans – ou du moins voulait leur faire croire – et que s’ils tentaient de leur tirer dessus ou quoi, il balancerait le sac dans le vide, et alors, l’échantillon serait vraisemblablement casser. Et s’ils avaient reconnu Louis, ils savaient qu’il en était parfaitement capable, quitte à contaminer toute la forêt avec ce nouvel échantillon.

Pendant ce temps là, Louis priait intérieurement, espérant que Enrico ou Randy passe à l’action, qu’ils fassent quelque chose, peu importe, mais qu’ils trouvent quelque chose. Et qu’ils détruisent ce projecteur en priorité, avec ça braquer sur eux, il était impossible de faire quelque chose.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar



Messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2010
Localisation : ...

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 3 Juil 2012 - 7:31

1 mois auparavant - Qg d’Umbrella - tard dans la soirée.

*Accoudé sur son bureau en acier, Rius relisait attentivement les différents paramètres qui avaient été testé en Alaska. La plupart des résultats pouvaient rendre fier n’importe quel scientifique cependant étaient ils assez concluants pour ces messieurs du directoire. Il le saurait bien assez tôt, il s’étira un instant puis jeta un œil à sa collaboratrice du moment Miss Jennifer Levy. Une belle femme, la chevelure brune, les traits fins et sensuels, une bouche envoutante mais qui ne manquait de sarcasmes lorsque Ted faisait une erreur. D’un naturel très professionnel et distant, celle-ci pouvait être aussi très chaleureuse lors de moment moins productif. Ce qui il fallait l’admettre était assez rare. Elle était en train de tapoter sur son clavier d’ordinateur, elle s’était attribuée la tâche de comparer les différents spécimens qui faisaient partit du projet Fenrir. Ted secoua la tête comme pour se réveiller puis prenant une petite gorgée du liquide noir qui avait le goût de tout sauf d’un vrai café, il reposa son attention sur les différentes courbes de progressions qui caractérisait l’évolution du sujet Nema.

Une louve Blanche qui avait l’apparence d’un petit chiot lorsqu’elle n’était pas activée. Maintes et maintes fois, il avait été question d’abattre la créature alors que les échos du terrible échec de Lima-9 retentissaient encore dans les couloirs de l’étage. Cependant Madame Henry avait une forte influence sur le directoire ce qui permit au meilleur élément actuel du projet de prouver sa valeur. Les résultats étaient tout simplement éloquents redorant un peu le blason du staff scientifique de la société au parapluie. La créature était capable de faire preuve d’une discrétion extrême, d’un instinct de chasse particulièrement exacerbé mais surtout elle était dotée dorénavant d’un discernement qui lui permettait de faire la différence entre les cibles à abattre et en quelque sorte « ses alliés ». Une prouesse biologique qui permettrait de grandes choses notamment de produire des BOW qui pourraient jouer le rôle d’éclaireur sur des champs de bataille particulièrement compromis. Le scientifique s’autorisa un sourire de satisfaction alors qu’une main se déposa sur son épaule droite.*

[Levy] « Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi Nema a autant d’avance sur ses congénères, c’est tout simplement aberrant. »
[Rius] « Le métabolisme de sa race est particulier c’est ça qui accélère la production des enzymes. De ce fait la partie du cerveau visée par la souche modifiée du virus G croit plus rapidement. Les résultats sont donc facilement explicables cependant j’espère qu’il nous sera possible d’en faire de même avec les versions bêta…. »



Jour Actuel - Petite route en lisière de forêt - 08 : 40 PM

*Les deux 16 tonnes n’avaient pas trop eu de difficultés à passer le barrage établi par les agents du RPD. En effet avec ce qui était en train de se tramer dans la lugubre forêt de Raccoon city, les autorités avaient ordonné le contrôle systématique des véhicules qui arpentaient les premières difficultés des Montagnes Arklay. Patrick McLennan avait rapidement montré son bon de transport d’animaux pour le Zoo de la ville du Mid-West. Certes l’heure de transport avait quelque peu surpris le policier mais tout était parfaitement en règle, ce dernier n’avait pas d’autres choix que de laisser passer le convoi. Qui pourrait envisager une seule seconde que cette meute allait servir pour autre chose que le repeuplement du complexe animalier de Raccoon. Les deux camions atteignirent finalement la destination en lisière de forêt indiquée par leur GPS puis ils se garèrent légèrement en contrebas de la route évitant ainsi que l’on remarque trop rapidement leur présence.

L’irlandais d’origine regarda brièvement sa montre, il ne leur restait que quelques minutes pour mettre en place les containers et en libérer le contenu. Lâcher les chiens de l’enfer sur les environs en somme. L’UBCS fit un signe de main à Jim Chappelle, l’autre chauffeur, lui indiquant de commencer le déchargement. Plusieurs hommes sortirent des véhicules puis enclenchèrent les commandes manuelles. Les deux énormes caisses d’acier glissèrent doucement sur les remorques puis finalement elles atteignirent le sol boueux et détrempé. Un des soldats ouvrit brusquement une petite trappe vitrée qui permettait de vérifier l’intérieur du chargement. A l’ouverture de celle-ci, une multitude d’yeux écarlates se braquèrent sur lui, l’homme eût un frisson fugace imaginant un instant ce qu’il pourrait advenir de lui dans cette cage sombre. A côté de lui, Boris Yushkevitch inspectait la console d’ouverture de la cage. Au vue de son juron à peine étouffé, quelque chose ne devait pas fonctionner. Le Tchèque sortit immédiatement son talkie Walkie.

[Boris] « McLennan, on a un problème. Un des vérins de la porte du container 2 a une fuite. On ne pourra pas l’ouvrir avec le dispositif de contrôle principal. On va devoir utiliser la procédure manuelle."
[Patrick] « Bordel de merde ! Et si on le répare ? »
[Boris] « Trop long, on sera jamais dans les temps. Tu sais ce qu’implique la deuxième façon. »
[Patrick] « Bien sûr que je suis au courant. Dis à Jackson de se charger de la procédure de secours pour le container 2. Tant pis, les ordres sont les ordres. Occupes toi du container 1, on aura un peu d’avance. »


Plusieurs soldats étaient en train d’embarquer dans les camions laissant ainsi le dénommé Jackson, tout seul. Les portes des containers émirent un ronflement puis elles s’ouvrirent tout doucement. Jetant des coups d’œil inquiets à ce qui se passait à quelques mètres de lui, le mercenaire observa un des panneaux métalliques et décida qu’il était temps pour lui de retourner en lieu sûr. Ces saloperies devaient avoir assez d’espace pour s’extirper de leur prison d’acier. Un dernier regard rapide puis sans demander son reste, Jackson courût vers les deux véhicules. C’était malheureusement sans compter sur l’état des lieux. A quelques mètres de sa délivrance, son pied droit glissa sur un monticule de boue puis finalement ce dernier finît à terre le nez dans la fange. Il se releva difficilement après cette lourde chute mais lorsqu’il se retourna, les mêmes sphères rouge vif l’observaient attentivement alors que plusieurs silhouettes animales sortaient peu à peu de la pénombre. L’UBCS recula quelques mètres tout en essayant d’agripper son arme à feu cependant son sort était déjà scellé. Les BOW se jetèrent sur ce premier repas. Des mâchoires acérées se plantèrent violemment dans la chair se refermant impitoyablement sur le pauvre soldat qui hurlait de douleur. Il venait d’être la victime d’un des défauts des versions bêta : elles ne savaient pas faire encore la différence entre les ennemis et les « alliés ». Un hurlement de victoire déchira la nuit, la meute se dirigeait vers leurs proies, avalant rapidement les premiers mètres de la forêt de Raccoon City. Observant la scène à travers le retro de son 16 tonnes, McLennan attrapa son ComLink.

[Patrick] « Contrôle, ici Unité Delta 1. Répondez. »
[Contrôle] « Unité Delta 1, ici Contrôle, je vous reçois 5/5. »
[Patrick] « Nous avons eu une panne au niveau du Container 2. Nous avons dû déclencher l’Opération November 00. La livraison a été effectuée. »
[Contrôle] « Bien reçu, Unité Delta 1. Suivez les instructions suivantes de November 00. Terminé…. »



PNJ Ennemi joué par James Cooper

HJ : Un petit post PNJ pour rajouter du piment et un peu de BOW^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Cooper

avatar



Messages : 325
Date d'inscription : 25/10/2010

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 3 Juil 2012 - 7:45

Tour d’Umbrella – Bureau de Madame Henry – 04 : 15 PM

« Bon et bien je crois que nous avons fait le tour. Des questions sur l’Opération Capitaine ? » *fit sa supérieure tout en passant une main dans sa chevelure blonde*
« Négatif Madame. J’ai bien pris en compte tous les détails et nous récupérerons cet échantillon par tous les moyens. » répondit sur un ton strict et sans détour.
« Très bien. Ce n’est pas tout. Vous vous souvenez sans doute du démantèlement du laboratoire en Irlande en 2010 ? » *James Cooper lui répondit affirmativement d’un geste de la tête.* « Et bien après enquête de nos services de renseignements Européens, il a été établi qu’une de nos laborantines ait participé à cette Mission notamment grâce à sa connaissance des lieux et à son niveau d’accès. A l’époque, elle était en charge d’expérimentations sensibles spécialement le Projet Cold Water visant à développer la capacité des Neptunes à vivre en eau froide. Il n’a pas été possible de déceler ses motivations cependant sa collaboration avec le Stars Enrico Marini a été clairement certifié. » *D’un geste lent, la Directrice passa les pages du dossier en papier kraft puis tourna les différentes photos compromettantes de la scientifique, une jeune femme rousse, le visage angélique, sans doute les meilleurs atouts pour trahir son employeur. « Elle se nomme Musette de LionCourt et nous l’avons affectée à votre groupe d’intervention. Son élimination constitue votre objectif secondaire. Priorité à la récupération de l’échantillon. Compris ? »
« Oui Madame. » *lâcha-t-il tout en se mettant au garde à vous.
« Vous pouvez disposer Capitaine. Ramenez moi ce foutu échantillon. » finit elle tout en bougeant la souris de son ordinateur pour faire disparaître l’écran de veille.

L’officier tourna les talons puis s’en alla d’un pas décidé : Récupérer un échantillon et éliminer une scientifique renégate, la nuit allait être chargée…




Forêt de Raccoon City – Carreau D8 - 08 : 36 PM

[ENTREE : JAMES COOPER – CELIA RAYNSFORD – MUSETTE DE LIONCOURT]

« Bravo Unité, je demande confirmation de la présence de Charlie Papa sur le site… Dans le cas contraire, préparez une extraction d’urgence sur les coordonnées transmises via Tango Delta. Délai : quatorze minutes. » fit le Capitaine alors que lui et son petit groupe se dirigeaient vers l’endroit où avait été lancée la fusée de détresse.
« Bravo Unité suivi… Nous venons de déceler un deuxième départ de fusée.
nous dépassons un possible élément STARS, moins de 1000 mètres de votre position sur un gisement de 225 degrés.
»
« Alpha Unité, suivi. Nous continuons notre progression, attendons confirmation. »

La terre devenait de moins en moins praticable malgré cela les paramilitaires continuaient d’avancer dans les bois lugubres de Raccoon. Leurs Rangers s’enfonçaient allègrement dans la boue ralentissant leur avancée. Leurs armes pointées devant eux, les soldats d’élite faisaient preuve de la plus grande précaution, il n’était pas impossible de rencontrer des rodeurs ou toutes autres abominations dans les environs. Blast ouvrait la marche suivi de près par l’agent du Service de Contremesure enfin quelques mètres derrière se trouvaient De LionCourt et Mister Death. De temps à autre, le Capitaine dépassait la scientifique celle-ci n’ayant pas le même entrainement militaire que les agents du service de sécurité. Ce fût le cas alors que des écervelés leur coupèrent le chemin après qu’ils aient dépassé un groupe d’arbres difformes. Comme un seul homme les USS braquèrent leurs armes sur les nouveaux venus cependant quatre autres silhouettes chancelantes apparurent derrière eux. Ils étaient pris en étau.

L’agent Cooper se retourna prêt à faire feu sur le deuxième bloc de zombies alors que la laborantine peinait quelque peu à le rejoindre. Le soldat d’élite se stoppa l’espace d’une seconde, le genre d’instant qui semble durer une éternité vu que c’est souvent celui-ci qui détermine si vous finissez étendu dans une flaque de sang ou bien miraculeusement vivant. Cependant l’état de fait n’était pas exactement le même. Derrière son masque à gaz, l’air concentré de Hunk disparût laissant place à un visage froid et sans ressenti, c’était une occasion rêvée. Observant la scientifique qui revenait peu à peu vers lui, le paramilitaire pointa son M4 vers les Zombies et à la surprise de Musette le braqua finalement sur elle au niveau d’un genou. Le coup de feu partit, atténué par le silencieux qui équipait le fusil d’assaut, et ainsi la minuscule ogive de métal vint exploser la rotule de la jeune femme ce qui lui arracha un cri de douleur. Derrière l’USS les coups de feu retentissaient, ses autres coéquipiers étaient occupés à dézinguer les autres morts vivants. Sans attendre un instant alors que les zombies qui lui faisaient face s’approchaient dangereusement, il administra un puissant coup de pied à De LionCourt, encore debout, qui bascula lourdement en arrière se retrouvant ainsi à même pas un mètre de leur menace actuelle. La scientifique ne réagît pas tout de suite encore sous le choc de la blessure par balle. Un à un les marcheurs se jetèrent sur le repas qui venait de leur être servi à domicile, mordant à pleine dent dans la chair nacré de Musette alors que Mister Death regardait le spectacle d’un air satisfait.

Finalement, il ajusta son AIMPOINT sur un zombie et les élimina un par un. Sans s’occuper de ce qui se passait derrière lui, il se dirigea vers la silhouette encore vivant de la laborantine puis se posta à côté après avoir dégagé les corps putrides qui s’étaient affalés sur elle. Elle avait du mal à respirer, il était aisé d’en conclure que Musette n’en avait plus pour très longtemps. Relevant son masque à gaz et arborant désormais un large sourire, l’officier pointa son arme en direction de sa cible puis après lui avoir adressé un lugubre « Avec les Salutations du Parapluie ! », il pressa la détente par deux fois mettant ainsi fin aux souffrances de la rousse. Objectif Numéro 2 Rempli. Il se retourna vers ses coéquipiers qui en avaient fini avec l’autre groupuscule de morts vivant puis sans un mot il leur indiqua de reprendre leur progression. C’était sans compter sur son Comlink..

« Alpha 1, ici Contrôle. Répondez.
« Contrôle, ici Alpha 1, je vous reçois 5/5. »
« Nous avons été obligé de déclencher l’Opération November 00 sinon la Mission dans sa globalité allait être mise en péril. Les BOW de type WS-8 vont être sur vous d’ici quelques minutes. Tâchez de quitter les lieux. Terminé. »
« Bien pris, Contrôle. Terminé. » *Il se tourna vers son coéquipier. « T’as suivi ? Nous allons devoir rejoindre le lieu de lancement de la première fusée de détresse ensuite les WS-8 devraient s’en prendre à tout le monde. Ca nous laissera une marge de manœuvre. Nous reprenons la progression. »

*Les trois agents du parapluie reprirent leur route, en se concentrant un peu il était possible de discerner le bruit des pâles de l’hélicoptère qui se faisait de plus en plus présent c’était bon signe. Slalomant entre les arbres, ils aperçurent tout à coup un halo de lumière qui perça ainsi l’obscurité qui berçait les lieux. Hunk leva le poing pour stopper tout le monde puis tournant la tête vers Blast lui indiqua d’entamer une progression lente et furtive. Ils ne tarderaient pas à rencontrer des cibles ennemies et pour les appréhender la discrétion était la meilleure des armes. Les deux soldats d’élite avançaient désormais plus doucement mesurant ainsi chacun de leur pas. Finalement ils se stoppèrent à une quinzaine de mètres de la petite assemblée qui s’était formée. Le bruit de l’appareil ainsi le vent qu’il créait rendait leur approche plus aisée. Un regard dans ses jumelles et Hunk pût dénombrer deux gosses, une jeune femme blonde, un homme avec des lunettes de soleil, pas forcément très commun à cette heure de la soirée puis en retrait plus proche des USS mais surtout hors du champ de vision du Blackhawk, un autre homme qui avait mis en joue l’agent OWL. Il se trouvait derrière un tronc d’arbre, une position de choix au cas où la 7.62 de l’hélicoptère se mettait à cracher du plomb. S’ils se débrouillaient bien, il constituerait leur moyen de pression sur les autres.

« Je m’occupe de lui. Couvres moi. » *fit Mister Death à Blast tout en désignant sa cible.

*Evoluant en position accroupi, l’arme pointé vers son objectif, le Capitaine avançait doucement même si à cause de l’appareil il était dur de l’entendre, il prenait toutes les précautions possibles. Finalement il arriva près de l’homme et ajusta son AIMPOINT sur l’arrière de son crâne.*

« Plus un geste ! Jettes ton arme, les mains derrière la tête et lèves toi doucement ! Le moindre geste brusque et ta cervelle servira à nourrir les vers. » *lança-t-il sèchement.*

Il indiqua à Blast et à l’UBCS de le rejoindre alors qu’en dessous le halo lumineux les choses semblaient évoluer. Il ne fallait pas que la situation dérape en tous cas pas avant que les WS-8 arrivent.

« Bravo Unité , nous sommes sur votre position et avons capturé un Charlie Echo. Terminé. »

[SORTIE : MUSETTE DE LIONCOURT (RIP^^)]

HJ : Un peu plus long que la moyenne mais un passage de rajouté qui n'était pas forcément prévu mais en accord avec la concernée XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Mornant

avatar



Messages : 398
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 34
Localisation : Rockfort Island

Dossier du personnage
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 3 Juil 2012 - 16:24

Forêt de Raccoon – Carreau F4 [carte STARS] – 08 : 40 PM

[ENTREE : BENJAMIN MORNANT, JAMES COOPER, CELIA RAYNSFORD, ENRICO MARINI, JAMES RENDELS, RANDY SICKS, SHERRY BIRKIN, LOUIS CHAPMAN]

Hunk – Bravo Unité, nous sommes sur votre position et avons capturé un Charlie Echo.
Raven – Bravo Unité reçu. Nous avons visuel sur un individu nous faisant signe qu’il disposerait de l’échantillon… Il menace de le détruire.


*Annonça le pilote sur un ton monocorde, après que l’homme se soit redressé et fait face à l’hélicoptère, sa silhouette charpentée semblant résister honorablement à l’effet de souffle que lui renvoyait les pâles de l’appareil. Brandissant fermement d’une main ce qui ressemblait à un sac à dos de petite taille, ce dernier avait contre toute attente réussi à se faire comprendre de l’équipage, par le biais de gestes sous la pluie battante. Quelque chose ne revenait pourtant pas à l’USS, circonspect par les tentatives d’intimidation de l’inconnu… Dans un premier temps, ce dernier semblait savoir à qui il avait à faire, et avait l’air de connaître les raisons de la présence du Service de Sécurité sur zone. Comment cela était-il possible ? Un promeneur égaré aurait accueillit avec soulagement l’arrivée du Blackhawk, à l’instar des deux enfants qui adressaient à Owl de grands signes amicaux de la main, quant aux STARS… Il connaissait l’existence de ce qui avait amené leur mobilisation par ce temps dégueulasse. De même, les lunettes de soleil que portait cet ahuri, et que Raven distinguait désormais par le biais de l’imagerie thermique couplée au projecteur, n’était pas sans lui rappeler le vague souvenir d’un dossier… Un grésillement précéda le retour de la voix de Mister Death sur le canal radio, dont le ton était sans détour.*

Hunk - Bravo Unité, effectuez immédiatement un tir d'intimidation... Les pertes civiles annexes sont négligeables. L'échantillon prime et ce rigolo doit comprendre que l'on ne plaisante pas...
Raven - Bravo Unité reçu... Nat', autorisation d'ouverture du feu sur le groupe derrière cet énervé... Attention à ne pas le toucher lui !
Owl – T’inquiètes ! Même ses lunettes n’auront pas une égratignure !


*L’index ganté de noir de l’Ukrainienne chassa la sécurité de l’arme et pressa aussitôt la queue de détente, expédiant deux rafales d’une vingtaine de cartouches en direction de l’adulte et des deux enfants restés en retrait … Ponctuées par le tir régulier d’une balle traçante au tracé rougeoyant , les séries de projectiles s’écrasèrent sur le sol, projetant cailloux, mottes de terre et éclats de bois dans les airs. Les impacts remontaient à une vitesse vertigineuse sur le petit attroupement lorsque Natalya redressa subitement le canon de son arme pour rouvrir le feu aussitôt. L’USS coupait ainsi toute possibilité de retraite au second adulte qui eut l’air de vouloir tenter sa chance en solitaire, abandonnant son compagnon chargé du sac et les deux gamins, obligeant par là-même ce beau monde à baisser la tête.*

Owl – Ils devraient être plus réceptifs maintenant ! Consommation : vingt pour cent de la bande ! Je les garde en joue !
Raven – Ca marche... Bravo Unité ! Tir de semonce effectué… Nous restons en appui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherry Birkin

avatar



Messages : 332
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 26
Localisation : Ici et ailleurs.

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mar 3 Juil 2012 - 17:27

« Je vais tenter de gagner quelques secondes, ça va être risqué. »

* Lui lança son coéquipier, sans pour autant la regarder en face. Sherry savait qu’il était connu des services d’Umbrella (défavorablement ?) et il ne voulait certainement pas mettre en péril la couverture de sa jeune protégée. Bosser pour le maire… si elle venait à se faire griller, elle ne retrouverait jamais une opportunité pareille. Le maire de Raccoon mangeait littéralement dans la main de la Corporation, comme un bon toutou bien dressé… et bien payé, en vérité. Et Sherry avait donc accès à tout un tas d’informations très utiles… Les hommes, tous des faibles. Ils ne résistaient ni aux femmes, ni à l’argent, ni à l’appel du pouvoir. Et en tant que maire épaulé par Umbrella, ce crétin pouvait avoir les trois. A moins que ça ne soit sa couverture au sein des STARS que l’homme essayait tout simplement de protéger. De toute façon, peu importait. Le temps n’était pas vraiment à la réflexion, surtout au sujet de pensées aussi futiles que celles qui lui traversaient l’esprit en ce moment même. *

* Chapman tenta donc quelque chose, comme il l’avait prévenu. Il attrapa le sac du gamin et le souleva au-dessus de lui, et en langage des signes, expliqua tant bien que mal à leurs assaillants qu’il était en possession de l’échantillon et qu’il n’hésiterait pas à le détruire, si cela s’avérait nécessaire. Sherry recula à petits pas, lentement, comme pour ne pas se faire voir (ce qui était idiot en soi, puisqu’elle était en plein sous les feux des projecteurs, telle une petite starlette d’Hollywood), tendant les bras de chaque côté pour entrainer les enfants à sa suite. C’est alors que l’hélico trouva bon d’ouvrir le feu. Pas directement sur eux, toutefois, sinon elle ne serait plus là pour pouvoir décrire cette action. Mais pas loin. Instinctivement, elle recula toujours davantage, tandis que les enfants, complètement apeurés par le déluge qui leur tombait dessus, se recroquevillaient sur eux-mêmes en pleurant et gémissant. Sherry jeta un regard presque désolé à Louis. Elle allait tenter le tout pour le tout et prendre ses jambes à son coup. Après tout, c’était elle, et elle seule, qui détenait l’échantillon, et elle savait que Louis était le plus à même de se défendre face à ces charognards. Si leurs cas étaient inversés, il n’y avait aucun doute sur le fait qu’il aurait agi de la même façon qu’elle. La mission primait sur tout le reste.*

* Elle tourna donc le dos à l’hélico pour s’enfuir quand une deuxième salve vint la cueillir, lui coupant la route. Comme si les occupants de l’habitacle volant avaient lu dans ses pensées ou deviné ses gestes à l’avance. Elle ne pouvait pas lever le petit doigt sans se retrouver truffée de plomb par la suite. Elle se retourna, vint s’agenouiller auprès des enfants, submergés par les larmes, pour plus de crédibilité (elle n'était censée être qu'une simple assistante du maire) et leva bien haut les mains pour signaler qu’elle se rendait. Du moins en apparence. Elle savait que d’autres étaient dans les parages, elle avait aperçu des signaux lumineux, et espérait vivement qu’ils dézinguent ce foutu hélicoptère. Avec la lumière intense du projecteur qui l’aveuglait, force était de constater qu’elle ne voyait pas grand-chose des alentours. Alors pour l’instant, elle était seule et ne pouvait donc rien tenter par ses propres moyens. Pas question de prendre le risque de détruire l’échantillon en se faisant bêtement tirée dessus comme un vulgaire lapin les jours de chasse. *

« Louis ! », gémit-elle, ne sachant pas quoi faire d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celia Raynsford

avatar



Messages : 612
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 30
Localisation : Pléneuf Val André

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Ven 6 Juil 2012 - 18:20

*Ayant perdu suffisamment de temps comme ça, la troupe d'Umbrella continuait de courir à travers la forêt. Ils furent assez rapidement stoppés par un groupe de zombie qui venaient de les encercler. Pris en étau, les quatre agents, dos à dos, avaient formés un cercle qui leur permettait d'appréhender chaque mort vivant. Plusieurs coups de feu retentirent. Ce n'est que lorsqu'ils reprirent leur route que Celia constata qu'ils n'étaient plus que trois. Où était donc passé la jeune femme qui accompagnait les deux hommes un peu plus tôt ?*

- Attendez une minute ...

*C'était peine perdue, les deux hommes avaient déjà repris leur progression et si elle ne tenait pas à se faire distancer, la jeune UBCS avait tout intérêt à les rattraper sans broncher. Une chose était sûre, elle avait d'autant plus de raisons de se méfier d'eux*

Hunk : T’as suivi ? Nous allons devoir rejoindre le lieu de lancement de la première fusée de détresse ensuite les WS-8 devraient s’en prendre à tout le monde. Ça nous laissera une marge de manœuvre. Nous reprenons la progression.

*Celia avait du mal à suivre, mais en gros elle avait compris qu'ils étaient en train de suivre la piste de l’hélicoptère où une fusée de détresse avait été lancée; et surtout qu'ils leur restaient très peu de temps avant de rencontrer des complications supplémentaires. Les trois agents arrivèrent finalement très vite sur le lieu survolé par l'hélicoptère. Ils se dispersèrent, et Celia se rapprocha du petit groupe qui lui faisait face et qui était immobilisé par la présence de l'hélicoptère. Très vite, elle distingua Louis. Un homme aux lunettes de soleil, ça ne courrait pas les rues à Raccoon City … Mais que faisait-il là ? Quel était son intérêt dans cette mission ? Des coups de feu paralysèrent la jeune femme. Ces derniers provenaient de l'hélicoptère. Un moyen de leur faire comprendre qu'ils ne plaisantaient pas. Cependant, non pas qu'elle n'est que faire de ces coups de feu, mais Celia continua d'avancer, en prenant soin d'éviter le champ lumineux de l'hélicoptère et de se faire repérer par la même occasion. Le comportement d'une jeune femme blonde venait de l'intriguer. En effet, cette dernière avait tenté à plusieurs reprises de fuir, en vain. Elle arriva à sa hauteur, dos à elle, planquée derrière un arbre et pointa le canon de son Glock sur l'arrière de son crâne*

- Qu'avez vous à vous reprocher pour vouloir fuir ainsi ? Je vous trouve bien pressée pour une femme qui est sous le feu des projecteurs … A moins que vous ne teniez à dissimuler quelque chose d'important ?

*Celia appuya un peu plus le canon de son arme sur le crâne de la blondinette, pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas là pour perdre son temps et encore bien moins pour plaisanter. Elle commençait à franchement en avoir marre de tout ça*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuomas Sigland

avatar



Messages : 305
Date d'inscription : 22/10/2010

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Lun 9 Juil 2012 - 18:26

[Hj : Je prends les devant, je poste avant Randy. En espérant que cela décoince sa/la situation]

*Tuomas réussit à trouver la seconde équipe de RPD, au prix d'une course ponctuée de nombreuse chute à cause de racine ou de la boue glissante, de passage dans des orties et autres toiles d'araignée. Il était en mauvais état quand le groupe de flic tomba sur lui. Un détail qui a dû donner du crédit à son histoire, les gars n'avaient pas douté une seconde, surement aussi car ils le connaissait et, bien qu'il avait oublié un moment, il était un STARS.*
*On lui donna une arme de poing, un beretta alors que les membres étaient tous équipés de fusil d'assaut. Pas fameux pour "son plan" mais il s'en contenterait. Le chef d'escadron lui avait expliqué que ce groupe et un autre devrait se rejoindre à quelques mètres avant la position indiquait par la première fusée de détresse. Les deux autres équipes n'avaient pour fonction originel que la reconnaissance et le secours.*

*L'allure était rapide, les informations qu'avaient apporter le finlandais rendaient encore plus urgente l'intervention. Ils finirent par retrouver la seconde équipe. Tuomas laissa le lieutenant de la RPD mettre au parfum ses collègues. Le plan d'action était simple : Trouver l'hélicoptère qui devait surement être déjà sur les lieux, adopter une formation dispersée pour éviter d'être trop exposer en cas de riposte puis ouvrir le feu en visant les points décisif : le projecteur, le cockpit et la mitrailleuse. Il avait conclu son "discours" en conseillant de faire attention, il pourrait y avoir des hostiles au sol, des flics ainsi que des civiles.*
*Ils avancèrent lampe éteint. Ils finirent par voir la lumière dans les ténèbres. Un tel projecteur n'était pas discret. Ils s'approchèrent un peu, ils pouvaient distinguer trois ou quatre silhouette, une debout et une autre plus grosse, pouvant être plusieurs personnes agenouiller au sol, difficile à dire. Ils se séparèrent comme prévu, chacun trouvent un abris à, à peu près, trois ou quatre mètres d'intervalle. Tuomas se trouvait derrière un large tronc, comme la plupart des policiers d'ailleurs. Tous avait une vue assez dégagé sur le blackhawk. Ils mirent la cible en joue et, de concert, ouvrirent le feu.*
*Le STARS jubila.*

[HJ : A Ben de dire si l'action est efficace ou pas. Bien sûr il est pas interdis que quelques RPDs se fassent descendre, d'une manière ou d'une autre. D'ailleurs, si le PNJ veut s'amuser à faire dévorer les deux autres groupes de RPD par les loups ...il peut.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Sicks

avatar



Messages : 747
Date d'inscription : 21/10/2010

Dossier du personnage
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mer 11 Juil 2012 - 15:33

*Randy ne put anticiper la moindre riposte lorsque l'homme vint à sa rencontre. C'était déjà trop tard. Avant même qu'il n'ait eu l'opportunité de pivoter pour estimer la nature de cet opposant, une voix ferme l'invita à ne pas jouer au héros. Soit. Le gars semblait sûr de lui et le STARS dût se résoudre à laisser choir son pistolet dans une flaque d'eau fangeuse. A quelques dizaines de mètres, l'hélicoptère maintenait son surplace, précédé par l'ahurissant vacarme de sa turbine.*

Homme : Bravo Unité , nous sommes sur votre position et avons capturé un Charlie Echo. Terminé.

*Le verbiage militaire employé par l'homme trahissait ses origines. « Bravo Unité » étant sans nul doute attribué au Blackhawk, ses craintes quant à l'implication de la Corporation semblaient de plus en plus fondées. Que fallait-il en déduire? Bien sûr, ce n'était pas la première fois qu' Umbrella débarquait comme un cheveu sur la soupe mais dans le cas présent, saboter une opération de secours en pleine forêt n'avait pas le moindre sens. Le policier dut se mordre la lèvre inférieure pour ne pas réclamer des réponses à son adversaire. Cela étant, ce n'était pas franchement le moment et de toute manière, il était peu probable que le cerbère se mette à table comme s'il avait été sur le divan d'un psy. Brusquement, la mitrailleuse de l'hélicoptère se mit à claquer, invariablement braquée sur le petit groupe duquel il s'était éloigné quelques minutes plus tôt. Les battements de son cœur s'emballèrent mais les tirs s'étaient voulus dissuasifs, resserrant davantage les enfants et Jenny auprès de Louis Chapman. De colère, Randy répliqua.*

Randy : Bordel, ce sont des gamins! Qu'est-ce que vous voulez à la fin?


*La réaction de l'homme se fit attendre mais des crépitements d'armes automatiques légères répondirent de concert, tout autour d'eux. Si l'hélicoptère semblait être la cible prioritaire de cet assaut, des quantités d'ogives dispersées vinrent se planter dans les troncs environnants, faisant frémir fougères et mottes de terre à qui mieux mieux. Par pur réflexe, Randy plongea en avant avec la volonté de se soustraire à l'offensive qu'il attribua à ses camarades du RPD. Il s’affala dans les feuilles mortes puis, profitant d'un dénivelé favorable, se laissa glisser sur la terre argileuse en espérant que le type dans son dos avait mieux à faire que de le pourchasser ad vitam eternam. Lorsqu'il se redressa enfin, il s'était rapproché franchement de la clairière où se trouvaient encore ses camarades et les deux gamins. Au dessus d'eux, le faisceau lumineux du Blackhawk s'était mis à tanguer dangereusement avant de clignoter, probablement atteint par une balle. Profitant de cet effet stroboscopique de bon aloi, le STARS courba l'échine pour s'approcher de la petite Delia, accroupie au milieu de nulle part et désespérément esseulée. Sans le moindre mot, il l'attrapa par la taille et la jeta sur son épaule. La fillette resserra son étreinte et ils purent s'éloigner immédiatement pour se mettre à couvert. De son bras libre, Randy exhorta désormais Simon à les rejoindre mais le jeune garçon mit un certain temps à les remarquer, masqués qu'ils étaient derrière un maigre buisson ébouriffé. Autour de lui, c'était l'enfer. Sous une pluie battante, l’hélicoptère devenait fou, assommé par le feu nourri des assaillants.*

Randy : Simon! Allez!

*Finalement, le gamin parvint à se frayer un chemin jusqu'à eux. L'agent l’agrippa par l'épaule et le tira vigoureusement pour qu'il poursuive sa course vers le cœur de la forêt. A quelques pas sur ses arrières, il se mit à son tour à cavaler en couvrant le visage de Delia de sa main libre. Ses blessures le faisaient affreusement souffrir mais il ne pouvait pas demander à la petite de les suivre à pied. Dans un tel état de panique, elle n'y parviendrait pas. Alors ils fuirent durant une poignée de secondes. Une poignée de seconds durant lesquelles le STARS crut distinguer un gars du RPD en tenue Cam, bien calé derrière le tronc d'un gros chêne. C'était bon signe. Le commandement avait tardé à réagir mais le plus important était fait désormais. Le trinôme marqua le pas lorsque les détonations furent étouffées par les crépitations des gouttes de pluie sur les feuilles des arbres. Il n'était désormais plus question de revenir en arrière. Après quelques minutes de réflexion, Randy obliqua sur sa droite pour rejoindre au plus vite la lisière du bois et l'équipe de soutien qui devait les attendre.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shannon matthews

avatar



Messages : 425
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 31
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mer 11 Juil 2012 - 23:03

*Shannon accompagné de Mikail essayait de survivre dans cette foret, il était évident que cela avait été une autre personne ça n'aurait rien changé mais elle pouvait dire que Mikail l'avait sauvé. Enfin il l'avait sauvé mais ils n'étaient pas sorti de cet enfer pour autant. Malgré le fait que Mikail soutenait la brune blessé, elle avait mal de plus en plus et s'en inquiétait. Leur périple pour arriver au secours était semé d'embuche, enfin il fallait plutôt parler de branche, de feuilles glissantes, de boue. Shannon ralentit sa marche, elle espérait faire comprendre a Mikail qu'elle avait besoin de ralentir, de s'arrêter même pour y voir l'étendu des dégâts. Mais il n'avait l'air de pas vouloir ralentir alors elle arrêta de marcher, s'enleva de l'épaule de Mikail et s'assit prés d'un tronc. Elle prit sa lampe torche et quand elle souleva son pantalon troué, elle vit qu'une bonne moitié de sa jambe était plus dans les teintes violettes que dans les teintes roses saumonée. C'es cela qui l'inquiétait, elle savait que cela voulait annoncer une infection voire bien pire ! Elle se releva, il ne fallait pas perdre une minute de plus, ou alors elle risquait de ne jamais voir le lever du jour. Leur fuite dans la foret reprirent de plus belle, ils devaient quand même souffler un peu et reprenait leur marche rapide. Alors qu'ils avait fait un bon bout du chemin, ils s'arrêtèrent pour la énième fois, Shannon en profitait a chaque fois pour respirer un peu et regarder l'état de sa jambe qui n'empirait pas à premiere vue. Elle n'adressait jamais un mot a Mikail, mais elle se décida tout de même a le remercier.*

-Merci Mikail de m'avoir sor....

*Shannon se tut, elle venait d'entendre un craquement de branche et cela l'inquiéta car ni elle, ni Mikail ne venait de marcher. Cela signifiait qu'ils n'étaient pas seuls et il était impossible de savoir si il s'agissait d'un allié ou d'un ennemi. Alors que Shannon allait dire quelque chose, un autre bruit se fit entendre, puis un autre et le bruit suivant qu'elle entendit ne la rassura pas le moins du monde. Il semblait que cela ressemblait a un grognement d'un chien mais il était peu probable que des chiens se promènent en foret a cet heure de la nuit. Enfin il était aussi improbable que 10 personnes et des enfants s'y aventurent aussi mais pourtant cela s'était fait. Puis les bruits, les grognements se firent plus proche, Shannon ne voulant pas attendre pour savoir de quoi il s'agissait, elle se mit a courir ou autant qu'elle pouvait. Elle était de retour sur le chemin qu'elle venait d'emprunter avec Mikail...elle ne savait même pas ce qu'il était advenu et a l'évidence il ne la suivait pas. Mais elle ne pouvait pas s'arrêter, Shannon était poursuivi mais elle ne se doutait pas une seconde, qui était ses poursuivants.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikail Victore

avatar



Messages : 2267
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 26
Localisation : La Rochelle

Dossier du personnage
Age du personnage: 28 Ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Jeu 12 Juil 2012 - 15:51

*La nuit noir et obscure de Raccoon City ,un cadre peu commode quand on connaissait le pourquoi du comment de la présence de Mikail et Shannon en ce lieux dangereux que respresentait la foret de la ville au festival horrifique ,d'ailleurs ,pour ne rien arranger a la situation dans laquelle se trouvait maintenant les deux personnes ,il fallait surveiller les cieux ,pour être sur de ne pas se faire canarder par un avion ou autre hélicoptère qui pourrait passer dans le coin ,une chose qui évidement rajouter une difficulté de plus dans une situation danger pour le mieux périlleuse .Comme un signe ,le temps ne les aider pas plus que sa ,certes ,la pluie s'était arrêter depuis peu ,mais a présent ,parcourir les chemins sinueux et boueux de la foret devenait de plus en plus difficile ,effectivement ,en plus de devoir rester sur leur garde ,l'agent S.T.A.R.S. et la jeune civile devait prendre garde de ne pas tomber ou trébucher hors du passage qu'ils devaient suivre et pour couronner le tout Shannon était entrain de progresser dans tout cela sur une seul jambe ,on pouvait dire sans trop s'avancer que c'était une sale soirée pour tout le monde .Toujours dans la progression de la foret ,Mikail sentit Shannon se retirer de son épaule ,il s’arrêta alors en même temps qu'elle et a l'aide de sa lampe torche balaya l'obscurité pour vérifier que rien de suspect ne les guettait le temps de se brève arrêt et de reprise de souffle pour Shannon*

SHANNON- Merci Mikail de m'avoir sor....

*L'agent S.T.A.R.S. qui s'était retourner vers Shannon fut attirer par un bruit qui avait empêcher cette dernière de finir sa phrase ,se bruit se transforma vite en une inquiétude car ni Mikail ni Shannon n'avait bouger de leur place ,l'agent S.T.A.R.S. pointa sa lampe torche pour éclairer l'endroit d’où venait les bruits ,mais la pluie se remit tomber de plus belle ,voilant ainsi encore plus la visibilité déjà bien réduite du S.T.A.R.S. et pour ne rien arranger ,les bruits et les grognements se faisait de plus en plus présent et insistant ,se faisant ,Mikail se tourna vers Shannon*

- Vous feriez mieux de fuir d'ici ,vite!

*Fort heureusement ,cette dernière ne s'était pas faite prier pour déguerpir de l'endroit ,a présent ,l'agent S.T.A.R.S. se retrouver face a des assaillant dont il ne connaissait pas la position exacte*

Si je tire ,je prend le risque d'attirer se fichu Hélicoptère ,mais d'un coté ,cela pourrait permettre a d'autres S.T.A.R.S. de connaitre ma position.

*Ni une ni deux l'agent S.T.A.R.S. fit son choix et tira dans le tas en espérant alerter ses camarades ,de toute manières ,il ne pouvait plus reculer maintenant*


Dernière édition par Mikail Victore le Dim 15 Juil 2012 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrico Marini

avatar



Messages : 1818
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 34
Localisation : Andalousie

Dossier du personnage
Age du personnage: 53

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Jeu 12 Juil 2012 - 22:08

*Marini observa Louis faire des signes en direction de l'hélico puis le bal commença, tout alla très vite la jeune femme tenta une fuite mais le Looping opta pour un tire de barrage, ce qui fit se raviser la jeune femme.À ce moment Enrico recula avec son bras en arrière tâtonnant les arbres jusqu'à ce que sa main vienne se poser sur une carcasse métallique, froide et de forme rectangulaire avoisinant sa propre taille, celle ci était toute rouillé.*

Mais qu'est ce que ce distributeur abandonné fiche ici !

*Il alluma discrètement sa lampe torche, plaçant sa main au dessus du faisceau et éclaira les inscriptions : DISTRIBUTAX.Cela lui rapela une pub lu quelque temps plus tot... Wink D'ailleurs peut être que quelque chose de salvateur se trouverait à l’intérieur...Le tâtonnement d'une main amicale sur son épaule vint le sortir de ses courtes pensées, les RPD emplissaient l'ombre se mettant en position dispersé pour faire feu sur le blackhanck.La riposte venait de commencer et la symphonie ballicale venait percer les tympans de chacun.Marini empoigna à cet instant son fusil à pompe qui reposait sur son dos à coté du sac.C'était la panique sur la scène le deux enfants venaient à disparaître pour réapparaître sur les épaules d'un autres agent du STARS bien connu du capitaine.Enfin de compte bien plus de monde n'était présent aux départ qu'il n'y paraissait, hélicoptère ripostait aléatoirement sans vraiment de contrôle apparent.Il valait mieux s'extirper de cette zone au cas ou le coucou venait à s'écraser, ce qui était envisageable.Dans la confusion les RPD et d'autres inconnus courraient, Marini parti en avant dans une direction qu'il jugea bonne et vin percuter violemment de plein fouet la jeune femme aperçu un peu plus tôt, les deux tombèrent au sol la violence du choc des deux marathoniens ne donna rein de bon, après un déséquilibre de l'homme propulser sur sa gauche, le fracas d'un tronc sur le dos du vétéran stoppa sa voltige.La jeune femme était allongé à deux mètres de lui face vers le ciel, malgré les maux de ses vertèbres auxquelles il venait d’être confronté il se hâta de récupérer sa lampe tomber au sol.Il vint éclairer la jeune femme qui baragouinait des injures ou des gindres probables, à cette distance et avec l'éclairage de sa torche une harmonie de couleurs tapa à l'oeil de Marini, les beaux yeux verts perçants de la blonde pouvait s'accorder avec un liquide vert fluo se dispersant comme une tache d'encre verdoyante sur la poche de son pantalon.Le contenant de ce liquide de couleur peu commun c'était assurément brisé lors du choc, la pluie qui avait cessé depuis le quart d'heure se remit tomber de plus bel à cet instant où le moustachu lui tendit la main pour l'aider à se relever.Le liquide intriguant descendit le long de sa jambe comme pour être rincé par la pluie torrentielle, la jeune femme semblait contrarié.Ils n'avaient plus le temps! L’hélicoptère devenait fou, il fallait partir!*

Enrico - Venez je vais vous escorter jusqu'à une zone sécurisée !

*Enrico tourna une dernière fois la tête dans plusieurs directions, James avait disparu au profit d'une autre jeune femme bien moins accueillante.La journaliste qu'il avait croisé dans les égouts un soir passé s'avéra pour le coup ne pas en être une et pour couronner le tout elle ne semblait pas décidé à les laisser partir sa combinaison noire en disait long sur ses origines plus que probable.*

HJ: La journaliste = Celia R.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Rendels

avatar



Messages : 410
Date d'inscription : 20/10/2010
Age : 31
Localisation : sur sa chaise

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Sam 14 Juil 2012 - 14:26

(desoler pour le post simpiste, mais suite a un soucis, tout mon post a disparu)

*La situation était critique, alors qu'au centre l'homme au lunettes semblait faire pression, les RPD qui s'etaient deployé autour d'eux arrosaient allegrement l'helico, qui perdit peu a peu le controle.*

*James voulut parler a rico, mais celui ci n'étais plus a ses coter, jetant un oeil rapide aux alentours tout en restant a couvert des quelques ripostes que l'helico envoyait, l'ex STARS repera son ex collegue un peu en contrebas embarquant la civile blonde. il se dirigea vers eux alors qu'ils quittaient l'espace degagé*

Merde.. grouille toi

*Il accelera , jetant un oeil en arriere pour voir l'helico descendre dangereusement en tournoyant. Au detour d'un arbre il apercut enrico menacer d'une arme par une belle femme.*

Une belle femme ca me rappelle quelque chose...

*James secoua la tete afin de chasser ses souvenirs, le moment n'étant pas propice a la réflexion. Il ajusta son arme et tira un coup de semonce au pied de la femme, eparpillant un peu de terre et attirant son attention*

-James: lacher votre arme!
enrico, profites en...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Chapman

avatar



Messages : 418
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 52
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Ven 20 Juil 2012 - 19:53

*Louis était trempé par la pluie, de la tête aux pieds, n’ayant plus son manteau imperméable, son t-shirt lui collait à la peau, ses cheveux étaient plaqués sur sa tête. Bref, un temps de chien. Pour une fois qu’il aurait préféré rester chez lui à boire de la vodka.
Observant l’hélicoptère qui continuait de lui envoyer son projecteur dans la gueule, il attendait, il n’avait rien d’autre à faire. Du coin de l’œil, il aperçut Sherry commencer à s’éclipser, bien, elle avait comprit, c’était tout ce qui comptait. Honnêtement, Louis s’en foutait royalement des deux gosses qui se trouvaient dans les environs. Qu’ils se fassent tuer ou survivent se changerait pas grand-chose pour lui. C’était cruel, oui… mais l’agent double n’était pas un ange…

Reléguant toutes ces pensées à l’arrière plan lorsque le déluge de balle s’abattit sur le groupe, il fut tenter de balancer le sac dans le ravin, mais il se retint : aucune balle n’avait touché Sherry ou les enfants. C’était juste un tir de sommation, Louis comprit qu’ils redoutaient qu’il se débarrasse du virus qui était supposé être dans le sac. Ca lui donnait quelques secondes de plus, mais si Enrico ne trouvait pas rapidement une solution, ils finiraient par ouvrir réellement le feu sur le groupe au sol. Des gouttes de sueurs venant se mélanger à la pluie, l’homme en noir risque un coup d’œil vers sa protégée : celle-ci était recroquevillée contre un tronc d’arbre. Il fallait la sortir de là.

Au même moment, c’est une véritable tempête de balle qui s’abattit sur l’hélicoptère. Louis en profita : courant comme il pouvait malgré le sol transformé en gadoue, il se réfugia sous les arbres, sortant de l’endroit dégagé où il se trouvait. Sentant qu’il allait glissé il fit un pseudo plongeon en avant, se retrouvant par la même occasion sous les arbres, abri peu sûr. Ne sachant absolument pas qui avait arrosé l’hélicoptère, Louis ne s’en soucia pas plus que ça et tenta désespérément de se relever. C’est à ce moment là qu’une balle perdue vint pénétrer dans l’épaule gauche de l’agent double. Se retenant de justesse de lâcher un cri de douleur, il porta sa main à sa blessure, d’où le sang était en train de s’écouler.

Mordant sur sa chic, il se releva, c’est à ce moment là qu’il vit la scène à une dizaine de mètre sur sa droite : Sherry était dans les bras de Marini, que lui était-il arrivé ??? Quelqu’un les menaçait tout deux… Celia… non c’est pas vrai. C’est alors que quelqu’un d’autre arriva par derrière, tirant dans le sol aux pieds de la jeune femme. Cela lui prit quelques secondes mais Louis reconnut Rendels, un détective privé, ils avaient mené une affaire ensemble il y a quelques mois… des souvenirs douloureux. Si jamais il tirait sur l’agent d’Umbrella, il… tâchant de chasser ces mauvaises pensées de la tête, Louis dégaina, de son bras valide, son Colt Python, qui se trouvait toujours dans son holster. Il allait prendre un risque, quitte à mettre sa couverture en danger.

Se rapprochant du groupe, il pointa son arme vers le groupe en général, pas vers quelqu’un en particulier. Arrivant près de Rendels, il prit la parole d’une voix forte pour couvrir le bruit que l’hélicoptère faisait, plusieurs mètres au dessus d’eux.*


– Je m’occupe d’elle, Marini, sortez les civils d’ici, occupez-vous de la blesser. Rendels, allez avec eux.

*Son ton n’avait laisser place à aucune réplique possible. Ses deux blessures lui faisait atrocement souffrir mais il restait de marbre pour ne rien laisser voir. Cependant, sa vue commença à se brouiller, sans doute la perte de sang. Finalement, lorsque Marini et les civils furent partit – et s’ils avaient bien voulu partir bien évidemment – Louis finit par rabaisser son arme, s’appuyant par la même occasion contre un tronc, putain que sa blessure lui faisait mal…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Mornant

avatar



Messages : 398
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 34
Localisation : Rockfort Island

Dossier du personnage
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Ven 27 Juil 2012 - 22:46

Musique d'ambiance...

Forêt de Raccoon – Carreau F4 [carte STARS] – 08 : 40 PM

[ENTREE : BENJAMIN MORNANT, JAMES COOPER, CELIA RAYNSFORD, ENRICO MARINI, JAMES RENDELS, RANDY SICKS, SHERRY BIRKIN, LOUIS CHAPMAN, TUOMAS SIGLAND… ETC.]

Raven – Bordel de merde ! Nath’ ! Est-ce que tu as un visuel sur ces enfoirés ?*Grinça le pilote entre ses dents à l’adresse de sa coéquipière, une foule alarmante de voyants clignotants teintant par intermittences régulières les reliefs crispés du bas de son visage d’un sombre cramoisi.
Les étincelles dansaient tout le long de la carlingue noire du Blackhawk, les tirs des mystérieux agresseurs en lisière faisant exploser le dispositif thermique du bloc optique et le massif projecteur, laissant de nouveau les ténèbres faire prévaloir leurs droits… Il n’était cependant pas dit que l’oiseau d’acier abandonnerait ses proies sans combattre aussi Owl, tenant fermement calée contre elle la mitrailleuse légère de sabord, arrosa-t-elle copieusement les lisières où semblaient se terrer leurs adversaires.*
Owl – Au moins une dizaine… Et je ne vais pas tarder à épuiser la bande ! *Articula la slave entre deux courtes rafales avant d’abaisser sa JVN, ses yeux se plissant à la recherche d’une nouvelle proie à abattre. Plusieurs silhouettes humaines apparurent dans le paysage verdâtre retranscrit par l’intensificateur de lumière, les lèvres de Natalya s’étirant en un fin sourire carnassier.* Je les ai en visu… Ils sont morts !
*Le destin en décida cependant autrement lorsqu’un tir chanceux atteignit le rotor anticouple de l’appareil, l’hélice se désolidarisant en tourbillonnant de son empennage de queue… *

Raven – C’est pas bon ! *Lâcha-t-il soudainement, haussant la voix pour se faire entendre au beau milieu du piaillement électronique d’une dizaine d’alarmes, avant de tourner la tête en direction de l’Ukrainienne. Les rotations de moins en moins contrôlées de l’hélicoptère sur lui-même venaient de forcer la jolie blonde à lâcher prise sur sa mitrailleuse pour se cramponner du mieux qu’elle le pouvait aux poignées de l’habitacle.* Accroche-toi ! Ca va faire m…
*Benjamin laissa échapper un cri étouffé sur le réseau radio lorsque plusieurs projectiles transpercèrent le cockpit du Blackhawk pour trouver le chemin de ses chairs, les chocs multiples faisant éclater plusieurs gerbes sanglantes le long de sa combinaison de vol noire.*
Owl – Benji ! *Entendit-il crier Natalya, alors que le paysage tournoyait de plus en plus rapidement sous ses yeux, derrière la verrière marquée d’impacts et partiellement fissurée de l’appareil. Sentant sa gorge obstruée, Raven recracha un épais glaviot, où se mêlaient sang et salive, avant de lever sa main gauche gantée et poisseuse de fluides vitaux à hauteur du micro de son casque. Ses derniers mots furent plus prononcés par réflexes qu’autres chose, la réalité lâchant prise sur son esprit, engourdi par de trop nombreuses hémoragies.*
Raven – Bravo Unité va s’écraser… Je répète, Bravo Unité va s’écraser… Brav…

*Le temps paru suspendu l’espace de quelques secondes avant que le Blackhawk, dont la mécanique ne répondait plus aux commandes, ne percute violemment le sol détrempé, s’écrasant dans un vacarme grinçant de métal froissé. A son bord, Benjamin, prisonnier du harnais de sécurité le fixant à son siège, lâcha un râle d’agonie sous la puissance du choc en ressentant une douleur telle qu’il crut son squelette broyé sur le coup. Les écouteurs de son casque grésillaient, la voix de Mister Death se faisant entendre par intermittence au cœur d’une mer de transmissions parasitées.*
Hunk – Bra… … …tion … *Les larges pales du rotor principal continuaient de fouetter rageusement l’air, tel un rapace blessé cherchant à reprendre son essor, et firent basculer l’hélicoptère sur le flanc dans un sinistre craquement. Poussant le rugissement d’une bête à l’agonie, le groupe motopropulseur suintait de kérosène s’échappant à flot régulier du circuit d’alimentation meurtri, parodie artificielle du sort de l’homme à ses commandes. Dans la carcasse de l’hélicoptère, le paramilitaire gisait sanglé à son poste, les bras ballants et la tête pendante, incapable d’effectuer le moindre geste hormis une piètre tentative de se libérer en laquelle il n’eut même pas la force de croire. Son sang s’écoulait lentement de ses blessures, le fluide poisseux gouttant en un fin filet à l’extrémité de ses doigts gantés, et ses paupières devenaient de plus en plus lourdes. Les sirènes stridentes avaient laissé place à un silence macabre lorsqu’il entendit quelqu’un tousser derrière lui, probablement sa coéquipière… Au moins avait-elle survécu eut-il à peine le temps de songer avant de perdre connaissance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Cooper

avatar



Messages : 325
Date d'inscription : 25/10/2010

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Sam 4 Aoû 2012 - 19:00

Musique d'Ambiance^^

*La situation devenait de plus en plus tendue mais ils avaient au moins leur moyen de pression sur les éventuels gêneurs. Il allait falloir négocier l’échantillon que Monsieur « Lunettes de soleil » semblait avoir en sa possession. Si tout se passait bien, les USS auront bientôt quitté avec le fameux virus. Une énième mission remplie avec succès : encore un fait d’armes qui allait gonflé la réputation de Mister Death au sein de la multinationale. Cependant c’était sans compter sur une inconnue qui compliqua l’équation. Tout à coup alors que la 7,62 du Blackhawk était prête à refaire parler d’elle, une pluie de balles se déversa sur l’appareil. Les tirs fusèrent de tous les côtés ayant pour cible principale l’oiseau d’acier. Le Capitaine allait activer son Comlink tout en se mettant rapidement à couvert lorsque le captif profita d’un léger dénivelé pour filer à l’anglaise. Sans attendre un instant, Hunk ajusta son M4 et tira de courtes rafales vers le fugitif. Chou Blanc, les salves de carabine moururent dans les fougères, il avait lamentablement perdu leur monnaie d’échange. Il étouffa un juron dans son masque à gaz alors que les tirs de ce qui semblait être le RPD, continuaient d’arroser les environs. Toujours à couvert derrière le tronc d’arbre, le paramilitaire observait l’hélicoptère tournoyer dangereusement lorsque son rotor fût toucher, il en était finit également de leur transport aérien, les soldats du service de Sécurité tombaient de Charybde en Scylla.

« Bravo Unité va s’écraser… Je répète, Bravo Unité va s’écraser… Brav… » *Ce dernier message de détresse précéda le crash de l’appareil dans un vacarme assourdissant.

Les coups de feu avaient cessé également, désormais les USS ne devaient pas faire porter l’attention sur eux. Hunk rejoignit Blast sur sa position puis activa son Comlink.

« Bravo unité, ici Alpha 1. Répondez….. Bravo unité, ici Alpha 1, quelle est votre situation ? » *Un « Merde s’échappa de sa bouche alors qu’il n’avait aucune réponse.

Il regarda les alentours pour évaluer la situation. A deux, ils ne pouvaient pas débouler au beau milieu de l’assemblée, ils allaient constituer des cibles trop faciles et bien trop évidentes pour ses chiens du RPD. Il était nécessaire de contourner tout ce monde qui était massé dans la minuscule clairière, point névralgique des derniers évènements, pour rejoindre la position de l’équipe Bravo. Bien entendu le blackhawk allait sans doute attirer les curieux, les USS interviendraient à ce moment là.


« Nous allons contourner la clairière pour rejoindre le site du crash. Nous risquons de tomber sur des cibles ennemies lorsque l’on aura atteint l’objectif. Tir sur initiative. Compris ? »
« Compris. »
« Bien. C’est partit. »

*Les deux paramilitaires se mirent en route tout en faisant attention à être le plus discret possible, ils ne pouvaient pas se permettre d’être pris à partit par ces foutus flics. Au bout de quelques minutes une scène qui se déroulait à une cinquantaine de mètres d’eux, attira l’attention du Capitaine. Ce dernier leva le poing indiquant à son coéquipier d’arrêter leur progression. Une jeune femme blonde était avec un homme relativement costaud de type hyspanique. Ils semblaient s’être télescopés et étaient de ce fait confus de la situation. Ce n’était pas cette scène dune banalité extrême qui avait interpellé l’officier du Parapluie mais bel et bien la demoiselle à la chevelure ambrée. Hunk attrapa ses JVN puis zooma sur elle, son visage lui était familier. Il l’observa pendant de longues minutes durant lesquelles elle s’entretenait avec l’homme qui l’avait percuté. Les différents clichés qui circulaient dans les dossiers confidentiels du Service de sécurité ne trompaient pas, et dorénavant James savait. Mais que faisait-elle ici ? Que faisait Sherry Birkin au beau milieu de la foret des Montagnes Arklay ? Ca relevait de la pure idiotie mais après tout elle devait tenir de son défunt père. Il eût un sourire fugace en se remémorant 1998. Cooper prit un cliché de la jeune blonde lorsqu’elle fût face à lui puis le transmit au QG via son téléphone satellite.*

« Contrôle, ici Alpha 1. Répondez. »
« Alpha 1, ici Contrôle. Je vous reçois 5/5. Terminé. »
« Transmission d’un cliché en cours pour confirmation. Possible présence du sujet Sherry Birkin sur les lieux. Terminé. » *Le cliché n’était pas forcément dune extrême qualité comme ceux que l’on peut prendre lorsque l’on est en vacances mais il était possible de croiser des traits particulier du visage de la jeune femme avec les photographies stockées sur les serveurs d’Umbrella.*
« …….. Alpha 1, nous avons reçu le cliché, nous le comparons avec notre base de données, un instant….. Vos objectifs de mission ont été mis à jour, notre logiciel de reconnaissance facial nous confirme bien que ce cliché correspond au Sujet U98BS. Intervention à votre initiative. Ordre de la ramener vivante, elle constitue une cible prioritaire. Terminé. »
« Bien pris, Contrôle. Terminé. » *Il se retourna vers son coéquipier* « Occupes-toi de récupérer Raven et Owl, je me charge de capturer la blonde. »
« Entendu. » fit le Russe sans détour, la mission avant tout.

….

*Les membres de l’équipe Alpha étaient désormais séparés, un moindre mal lorsque l’on voulait être discrêt. Le crash de l’appareil d’Umbrella avait été assez violent malgré les talents de pilote de l’agent Raven, les grincements de tôles froissées résonnaient encore dans les environs. Pressant le pas, l’imposant Russe slalomait entre les arbres, son arme pointée devant lui, pour arriver sur le lieu de l’accident. Se retournant régulièrement pour voir s’il n’était pas suivi, il arriva près de l’appareil. Ce dernier était en piteux état, les Bravos risquaient d’être blessés grièvement, ca n’augurait rien de bon. Tout à coup alors que Barkov s’approchait, il entendait quelqu’un s’en prendre verbalement au pilote de l’hélicoptère, Benjamin Mornant. Il jeta un coup d’œil rapide, l’individu pointait son arme sur l’agent de la Corporation, le visage ensanglanté. Les choses parlaient d’elles-mêmes et il était aisé d’en tirer des conclusions. Cet homme s’en prenait au navigant car celui-ci avait fait feu sur la foule, et au vue de son tee-shirt ce dernier faisait parti de ces maudits Stars. Peut être avait il même participé au déluge de balles sur l’aigle d’acier. Ces foutus flics soi-disant d’élite le dégoutaient, toujours à foutre leurs nez là où il ne fallait pas. Il prit la décision de profiter de la surprise après tout cet imbécile ferait un très bon exemple, s’en prendre à Umbrella ne pouvait rester impuni. N’attendant pas plus longtemps, son masque à gaz ôté, le paramilitaire apparût près de la carcasse fumante, surprenant de ce fait le bougre qui s’adonnait à une vengeance personnelle.

Blast ajusta son AIMPOINT sur l’agresseur puis pressa la détente. La balle transperça l’épaule de sa cible qui lâcha son arme puis laissa s’échapper un cri de douleur. Le paramilitaire continua d’avancer puis lorsqu’il fût à porter de l’homme, il lui infligea un violent coup de crosse au visage ce qui le projeta à terre sans ménagement. Le visage figé dans un rictus de colère, Blast ne laissa pas le temps de respirer à son adversaire du moment. L’USS l’attrapa avec vigueur par les cheveux, sa main gantée le releva brusquement avant que l’autre s’abatte violemment sur la mâchoire du malheureux. Ce dernier vacilla un instant pour atteindre l’épave du Blackhawk. Tel un taureau lâché en pleine corrida, les poings serrés, le soldat d’élite s’avança vers le supposé Stars puis lui administra un puissant coup dans l’abdomen le pliant en deux instantanément. Il enchaina par un violent uppercut, le supplicié chancelait sous les heurts violents de son agresseur. Il semblait avoir son compte malheureusement Barkov était plutôt du genre à s’éterniser. Si bien que les soupirs de douleur n’avaient absolument aucun effet, finalement un énième coup de massue s’abattît sur la figure de l’individu qui cracha une gerbe de sang sur l’hélicoptère. Alexei le saisît à nouveau par les cheveux puis continua sa distribution de pains à l’instar de Jesus Christ en son temps mais dans un registre un peu plus violent et moins fraternel. Le faciès du trentenaire ressemblait dorénavant à un clafoutis sur lequel on aurait marché. La respiration rapide et bruyante, l’USS lâcha finalement sa proie qui tomba immédiatement au sol, ses pieds ne le portant plus. KO. Un coup d’œil rapide au pilote, il semblait être en très mauvais état.

Quelque peu calmé mais toujours animé par une vengeance insatiable, le géant décida qu’il était temps d’en finir, il ne fallait pas rester trop longtemps ici. Il attrapa le flic par la chemise puis le saisissant par le cou de ses deux mains puissantes, Barkov le souleva du sol. Les jambes brassant faiblement l’air comme pour essayer de trouver un hypothétique appui, le portait de l’homme commençait à virer au rouge écarlate. Le paramilitaire serrait de toutes ses forces et il était presque possible de sentir les cervicales de l’agressé craquer sous la pression des mâchoires d’acier. Finalement alors que la messe semblait dite, Raven lâcha un léger soupir de douleur, il était vivant. Blast projeta violemment sa victime du moment sur le sol puis après lui avoir lâché une grosse glaire sur le visage, il se dirigea vers son coéquipier. Le sous officier l’allongea lentement, il était gravement blessé, il respirait assez lentement mais au moins il était conscient. Se retournant un instant l’imposant Russe aperçût non loin d’eux quelque chose qui allait les aider : une herbe Verte. C’était un bon début mais pas assez, cherchant autour de lui, il dût se résigner, pas d’herbe Rouge pourtant ce mélange aurait totalement soigné le Bravo. Une Verte toute seule ne servait pas à grand-chose et il ne semblait pas y en avoir d’autres dans les environs. Barkov poussa un juron avant d’apercevoir près de l’appareil une trousse de soins, il se précipita puis en fouilla son contenu. Une aubaine, un Spray Premier Secours. Le soldat d’élite en vaporisa le contenu sur les blessures de l’agent Mornant puis après vérification sa santé était bonne mais il lui fallait du repos. « Achievement unlocked ! 50 G – Secouriste – Sauver un équipier lorsque Mourant est affiché. ». Il était temps de s’occuper de l’Ukrainienne qui était étendue non loin du Blackhawk. Le paramilitaire l’attrapa par un bras puis décida de la porter en sac à patates.

« Avec tout ca, je pense avoir le droit à une nuit torride avec toi ma belle » lâcha-t-il tout en se dirigeant à l’endroit où il avait laisser l’autre Bravo.

L’USS posa la jeune femme sur le sol puis activa son Comlink…

….

Hunk regarda Blast quitter les lieux puis il observa de nouveau la scène qui se passait à une cinquantaine de mètres de lui entre Sherry Birkin et le latino. Il zooma sur ce dernier avec ces JVN, son faciès ne lui était pas inconnu également. Le service de sécurité possédait moult dossiers sur les personnes qui étaient impliquées de près ou de loin dans les différents scandales qui avaient éclaboussés la Corporation. Mister Death se ravisa finalement, il ne pouvait être plus important que la capture de Sherry Birkin. « Il ne perd rien pour attendre. » pensa-t-il. Comment allait il s’y prendre pour kidnapper la fille des Birkin, la tâche était compliquée. Intervenir immédiatement relevait de l’inconscience puisqu’il aurait à faire non seulement à cet homme mais aussi aux policiers du RPD qui ne devaient pas être très loin. Sans compter que la blonde n’allait pas tendre ses mains pour se faire menotter. Non, il fallait attendre patiemment enfin si c’était possible car les WS-8 risquaient de mettre tout le monde en panique d’ici quelques minutes. James balaya les environs de sa JVN pour apercevoir plusieurs silhouettes qui se trouvaient beaucoup plus loin. Ses cibles toutes désignées constitueraient un repas des plus plaisants pour les loups. Tapis dans l’ombre à l’abri d’un buisson touffu, le Capitaine reposa son regard sur la jeune femme et il s’aperçût rapidement que celle-ci avait pris la fuite après s’en être pris à l’individu d’origine hispanique. Il y avait donc quelque chose de particulier dans sa présence sur les lieux, et bizarrement son intuition lui indiquait que cela devait être lié à l’échantillon de virus.

Cooper la repéra non loin de lui en train de fuir, il esquissa un léger sourire puis doucement quitta sa cachette pour prendre la suite de la blonde. Le Capitaine slaloma entre les arbres s’efforçant de rester dans la pénombre pour ne pas attirer l’attention. Sa cible courrait aussi vite qu’elle pouvait, il ne fallait pas qu’il la perde de vue. Finalement après avoir parcourût une distance suffisante en toute furtivité, le paramilitaire accéléra sa course, pour lui il ne faisait aucun doute qu’il allait la rattraper aisément, l’entrainement ainsi que la thérapie génétique, dont il faisait l’objet depuis que le Projet « Black Magnolia » avait été mis en place, dopaient ses aptitudes physiques au delà du commun des mortels. L’USS se trouvait à une vingtaine de mètres derrière Birkin désormais, il pouvait presque humer son parfum. Il jaugea la distance qui le séparait de sa proie et lorsque l’espace dans lequel ils évoluaient, était assez dégagé, il s’arrêta tout à coup, ajusta la mire de sa lunette tactique puis pressa une fois la détente de son M4A1 équipé d’un silencieux. L’ogive de métal parcourût rapidement l’intervalle qui les séparait et transperça la rotule gauche de Sherry qui tomba durement dans la boue. Sans perdre une minute ne voulant pas laisser à la jeune femme le temps de respirer, Hunk reprit sa course puis lorsqu’il fût à son niveau, il administra un puissant coup de genou à la blonde qui tentait de se relever difficilement. Le Capitaine la releva sans ménagement l’agrippant avec vigueur par les cheveux. Un violent coup de poing vint s’abattre sur l’abdomen de Birkin puis lui relevant la tête le soldat d’élite lui infligea un cinglant retour de la main. Pour finir, tel un matador qui allait mettre un terme aux souffrances de l’animal qu’il combattait, Hunk envoya un puissant coup de pied au visage de Sherry.

« Je pense que tu vas moins avoir envie de t’échapper maintenant petite. » *lâcha-t-il tout en esquissant à nouveau un large sourire. L’officier du Parapluie la retourna lentement du pied, elle était encore consciente malgré le filet de sang qui s’échappait de la commissure de sa bouche.

En définitive, une tâche capta l’attention de Cooper qui releva son masque à gaz. Cette dernière s’était répandue sur une grosse partie du pantalon de sa captive, pour un peu on aurait pu croire qu’elle s’était fait dessus. Cependant, la couleur de la marque, vert fluo, avait une toute autre signification et notamment qu’elle avait sans doute réussi à récupérer l’échantillon. Visiblement le liquide avait atteint une blessure que s’était faite la jeune femme. Elle était donc très probablement infectée.

« Contrôle, ici Alpha 1. Répondez. »
« Alpha 1, ici Contrôle. Terminé. »
« Récupération de la cible prioritaire effectuée. Grosse probabilité d’infection du sujet par le virus T. Elle détenait l’échantillon et a dû le casser en tombant. Terminé. »
« Bien recu. Ramenez là vivante, ordre prioritaire. »
« Bien pris. Demande de transmission de coordonnées pour extraction d’urgence. Terminé. »
« Demande prise en compte…… Coordonnées pour extraction : Lima Alpha 18 Degré Sierra Oscar, Lima Oscar 5 Degré Sierra Oscar. Délai 10 minutes. Terminé. »
« Bien pris Contrôle Terminé. » *finit il avant de sortir son PDA et spoter le point d’extraction. Son Comlink grésilla.
« Alpha 1, ici Alpha 2. Terminé. »
« Je te reçois 5/5, Alpha 2. Terminé. »
« J’ai récupéré Echo Bravo, nous quittons les lieux. »
« Bien pris, Alpha 2. Extraction d’urgence aux coordonnées transmises sur PDA. Délai 10 minutes Terminé. »
« Bien pris Alpha 1. Terminé. »

Alexei agrippa Raven par le bras puis le levant tout doucement se rendit compte qu’il pouvait marcher, Owl quant à elle récupérait petit à petit ses moyens mais boitait légèrement. James de son côté retourna Miss Birkin sur le ventre, sortit des SerFlex de son treillis militaire puis lui attacha les mains. Il la releva, elle aussi puis la força à marcher. Direction le point d’extraction. Il était temps pour le service de sécurité de quitter les lieux. Bilan : L’échantillon n’avait pas été récupéré car endommagé pendant la mission, Sherry Birkin avait été capturé et Musette de LionCourt avait été éliminé. Madame Henry devrait être contente de leur travail…



SORTIE : JAMES COOPER, BENJAMIN MORNANT, SHERRY BIRKIN…

HJ : les actions effectuées en anticipation dans mon post, l’ont été avec l’accord des différents joueurs concernés.


Dernière édition par James Cooper le Sam 4 Aoû 2012 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherry Birkin

avatar



Messages : 332
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 26
Localisation : Ici et ailleurs.

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Sam 4 Aoû 2012 - 22:04

* La morsure de l’acier, derrière sa tête. Une arme. On venait de lui coller une putain d’arme derrière le crâne. Cette soirée ne finirait donc jamais ? Personne n’aurait l’obligeance de lui accorder un moment de répit, histoire qu’elle puisse s’enfuir avec l’échantillon ? Une voix suspicieuse de femme lui parvint jusqu’aux oreilles. *

« Qu’avez-vous à vous reprocher pour vouloir fuir ainsi ? Je vous trouve bien pressée pour une femme qui est sous le feu des projecteurs… A moins que vous ne teniez à dissimuler quelque chose d’important ? »

* Sherry leva les yeux au ciel. La femme qui la menaçait ne pouvait être qu’un agent d’Umbrella. Sa paranoïa la trahissait. Lorsque cette trouble-fête accentua la pression de l’arme contre sa tête, elle leva les mains en l’air, comme toute personne sensée se devait de réagir. Au moins, on ne pourrait pas l’accuser de faire preuve de mauvaise volonté. Sherry lui répondit sur un ton qui se voulait paniqué. Heureusement qu’elle était bonne comédienne. *

« Je suis venue ici de mon plein gré chercher des enfants perdus, et voilà que des monstres m’attaquent, qu’un hélicoptère me tire dessus et que vous me menacez ! Ce n’est pas une raison suffisante pour fuir, selon vous ? » En vérité,elle en avait plus qu’assez de cette nuit qui n’en finissait pas, apportant toujours davantage de nouveaux rebondissements. La situation prenait une tournure qui ne lui plaisait guère, et cette histoire ayant viré en eau de boudin, elle n’avait donc plus à prétendre être quelqu’un d’autre. « Oh, et puis merde ! »

* Sherry lui asséna un violent coup de coude dans le plexus solaire de son bras gauche, tout en écartant le bras droit de sa rivale pour éloigner l’arme à feu le plus loin possible de son visage. Elle se retourna ensuite prestement pour lui faire face et lui coller un bon coup de poing dans le foie, l’organe le plus sensible de l’anatomie humaine, et celui qui provoquait la douleur la plus vive. Voilà qui calmerait cette folle furieuse une bonne minute, le temps qu’elle prenne ses jambes à son cou, et qu’elle se carapate d’ici, vite fait, bien fait. Et c’est ce qu’elle fit. Elle courut aussi vite qu’elle le pouvait pour éviter que l’hélicoptère ne la plombe de bas en haut, et fila se mettre à couvert sous la cime des arbres qui lui offraient alors une sécurité relative. Seulement, quelqu’un lui obstrua la route en venant la percuter de plein fouet. Sherry avait tellement d’élan que, suite à l’impact, elle chuta brutalement en arrière, et sa tête vint heurter avec une violence inouïe le sol, ce qui la sonna quelques instants. Quelqu’un, là-haut, se foutait vraiment de sa gueule. A croire que Dieu (appelez-le comme vous voulez) avait pris parti pour Umbrella en l’empêchant elle, par tous les moyens, de ramener l’échantillon à bon port. Allongée sur le sol, Sherry aperçut l’hélicoptère, dont la trajectoire plus que douteuse laissait présager qu’il allait s’écraser, quelques mètres plus bas. Ses pronostics étaient bons. Une violente déflagration se fit entendre, se répercutant en écho dans toute la forêt. L’espace d’un instant, tout le monde retint son souffle, plongeant la forêt dans un silence inhabituel, tandis qu'elle baignait dans une clarté due à la rougeur des flammes. Etalée ainsi de tout son long sur l’humus frais, son visage éclairé par le feu, pour un peu, c’en était presque romantique. Un sourire naquit au coin de ses lèvres. *

On fait moins les malins maintenant, bande de cons.

* Finalement Dieu, ou qui que ce soit, n’avait pas pris parti pour le Parapluie. Rien n'était encore joué. Sherry se releva (à l’aide de celui qui l’avait envoyé valser), chancelante, et s’attendit presque à voir virevolter trente-six chandelles devant ses yeux. Soudain, une douleur vive s’éveilla, la forçant à se plier en deux. Elle porta instinctivement sa main à sa cuisse qui la lancinait pour venir ensuite la placer devant son visage. Même s’il faisait sombre, elle constata que sa main était en sang et que donc, par conséquent, sa cuisse devait se trouver dans le même état. Etait-ce la chute qui l’avait ainsi meurtrie ? Difficile d’y croire. Elle réalisa alors qu’il était plus que probable qu’elle ait pris une balle perdue durant sa course effrénée. L’hélicoptère ? L’agent d’Umbrella ? Les paris étaient ouverts. Qui qu’en soit l’auteur, l’issue était la même. Ils avaient versé son sang. La montée d’adrénaline qu’elle avait ressentie avait masqué sa douleur, si bien qu’elle n’avait pas deviné sur le moment qu’elle était blessée. Sherry baissa la tête pour observer l’état de sa plaie et se rendit compte avec horreur qu’un liquide vert fluo s’était mêlé à son hémoglobine. Vert fluo. Les virus avaient souvent cette couleur, provoquée par un agent radioactif qu’on avait ajouté afin de permettre d’observer les effets du virus une fois pénétré dans les cellules. Une sorte de traçage, en quelques sortes. Bordel ! La balle perdue avait percuté le tube à essai, libérant son contenu. Ironie terrible du sort. Sherry ne savait pas si elle devait en rire ou en pleurer. Elle était venue chercher un échantillon, et avait tout fait pour le garder à l’abri durant cette interminable soirée, et voilà maintenant qu’il répandait son poison dans son corps. Mission réussie. Personne ne pourrait plus le lui reprendre, désormais. Néanmoins, Sherry était mitigée. Elle n’était pas sûre de vouloir mourir comme cela. Infectée. Comme tous ces cobayes anonymes, dont personne ne se souciait. Elle valait mieux que cela, pas vrai ? Mais à bien reconsidérer la situation, elle venait presque à en douter… *

« Venez, je vais vous escorter jusqu’à une zone sécurisée ! »

* Sherry n’avait plus de temps à perdre. Il fallait qu’elle rentre illico au QG, avant de succomber à une fièvre intense qui la tuerait… puis la ramènerait à la vie. Elle avait survécu au G, elle ne pouvait pas se laisser abattre par celui-ci ! Mais elle ne pouvait ignorer le tremblement de ses mains. Cet échantillon… quelle version du virus contenait-il ? Et si c’était une variante inconnue, à laquelle les scientifiques de l’Organisation ne trouvaient pas de remède ? Elle serait alors condamnée. L’homme qui lui faisait face n’y était pour rien, mais il fallait que quelqu’un paye. Les boucs-émissaires étaient toujours des innocents, de toute façon. Une bonne droite en plein visage, suivi d’un coup de pied en plein estomac le laissa pantelant au sol. Le temps nécessaire pour qu’elle puisse de nouveau s’éclipser.
Elle reprit sa course, essayant malgré tout de ne pas se presser. Si son pouls augmentait, son sang circulerait plus vite dans ses organes et avec lui, ce maudit virus. Soudain, ses jambes se dérobèrent sous son poids, et elle s’écroula au sol, lâchant un cri de douleur. Elle venait de se prendre une balle, à nouveau, mais celle-ci, elle l’avait senti passé. Elle puisa dans ses dernières forces pour tenter de se redresser sur ses avant-bras, avant de continuer son chemin en rampant pitoyablement, gémissant à chaque centimètre de terrain gagné. Quelqu’un, derrière, ne lui voulait pas que du bien. Lorsque son agresseur mystère la rattrapa, elle tenta vainement de se remettre sur pied dans un ultime sursaut, mais il l’en empêcha d’un coup de genou en pleine tête. Elle retomba au sol, le visage dans la boue et la bouche en sang. Elle vint poser ses mains sur les poignets de son bourreau lorsque celui-ci l’agrippa sans ménagement par les cheveux. Les coups déferlèrent sur elle comme un tsunami, lui tirant quelques larmes de douleur et d’épuisement. Son dernier coup de pied lui cassa le nez dans un craquement sec, et un flot de sang se répandit sur son visage, infiltrant sa bouche. *

« Je pense que tu vas avoir moins envie de t’échapper maintenant petite. »

* Allongée sur le ventre, il la retourna d’un vulgaire mouvement du pied sur le dos. Et elle cru alors qu’elle allait mourir noyée dans son propre sang, tant elle s’étranglait, dans cette position, avec ce flux d’hémoglobine qui lui obstruait la gorge. Elle crachait des gerbes de sang en essayant de parler, mais elle n’y parvint pas. Qui était ce cinglé sorti de nulle part qui venait de lui mettre la raclée de sa vie ? Il communiquait avec un de ses semblables, informant son interlocuteur de son état. Il avait remarqué qu’elle était infectée, ce qui ne présageait rien de bon pour elle. L’homme lui attacha alors les mains dans le dos, et la força à se remettre debout et à marcher derrière lui, malgré son genou explosé. Elle souffrait à chaque pas, mais par fierté, tentait le plus possible de retenir ses gémissements de douleur. L'autre brute devant devait bien prendre son pied à l'entendre ainsi geindre, tant sa souffrance était intenable. Etait-ce la mort qui l’attendait au bout du chemin ? *

FIN


Dernière édition par Sherry Birkin le Mar 7 Aoû 2012 - 8:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celia Raynsford

avatar



Messages : 612
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 30
Localisation : Pléneuf Val André

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Dim 5 Aoû 2012 - 16:28

*La réponse de la jeune blondinette ne la satisfaisait pas du tout. Elle avait beaucoup de mal à croire au scenario de la gentille petite citoyenne venue pour aider. Si tel avait été le cas, cette dernière serait d'avantage recluse dans un coin, paralysée par les rafales de balles que projetait l’hélicoptère. Une citoyenne lambda n'aurait pas osé bouger d'un millimètre. Celia allait rétorquer lorsque dans un moment d’inattention, son otage lui asséna un violent coup de coude dans le plexus, ce qui eu pour effet, non seulement de lui couper le souffle, mais également de lui faire tirer une balle, sans doute par réflexe. Heureusement pour la jeune femme blonde et malheureusement pour Celia, cette dernière avait pris soin d'écarter son bras droit, celui où elle tenait son arme et la balle alla, de ce fait, se loger dans un tronc. Comme si cela ne suffisait pas, son assaillante ne s’arrêta pas là et lui mit un coup de poing en plein dans le foie. La jeune UBCS s'allongea au sol, tout en regardant le blondinette se faire la malle. Sa vision était troublée, mais pas suffisamment pour ne pas apercevoir la chute de son otage, quelques mètres plus loin. Celia prit quelques secondes pour retrouver son souffle avant de se mettre à sa poursuite. La réaction qu'elle venait d'avoir ne pouvait que confirmer le fait qu'elle avait quelque chose à se reprocher. Cette dernière s'était heurtée à un homme qui n'était pas inconnu de Celia. Il s'agissait de l'agent Marini, qu'elle avait croisé lors d'une mission dans les égouts. La jeune UBCS pointa son arme sur eux, sachant pertinemment que dorénavant sa couverture de journaliste était grillée. Seulement, elle n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit*

??: - Lâchez votre arme!

*Un coup de feu avait atterrit entre les jambes de la jeune femme, ce qui eu pour effet de la paralyser sur place et de la faire obtempérer. Elle lâcha à regret son arme et leva les mains. Avait-elle le choix de toute façon ? Elle ne pouvait s'empêcher de pester intérieurement. Cette soirée était vraiment pourrie*

Louis : – Je m’occupe d’elle, Marini, sortez les civils d’ici, occupez-vous de la blesser. Rendels, allez avec eux.

*Celia se crispa d'avantage en entendant la voix de cet homme. Elle l'aurait reconnu entre mille. Il s'agissait de celle de Louis. Sa phrase faisait écho dans sa tête. Elle ne savait pas quoi penser. Elle était à la fois rassurée qu'il soit là car il venait de la sortir d'une situation délicate et en même temps, elle ne comprenait pas pourquoi ils renvoyaient tout ce beau monde. Ne se doutait-il pas que si elle se trouvait là c'était pour une bonne raison ?*
*Au loin, Celia aperçu le crash de l'hélicoptère. Elle en profita pour ramasser son arme et se tourner vers Louis qui était appuyé contre un tronc, visiblement blessé. Elle chercha du regard le petit groupe qui venait de partir, mais en vain. Le mauvais temps était tel qu'elle n'y voyait rien et ils avaient très certainement pris beaucoup trop d'avance pour qu'elle est une chance de les rattraper*

- Appuies toi sur moi, on va tenter de sortir de là vivants …

*Le ton de sa voix pouvait trahir sa déception face à l'échec de cette mission. Comprenant qu'elle n'avait plus rien à faire ici, la jeune femme releva, non sans mal, Louis et l'appuya contre elle, le bras de ce dernier sur ses épaules. Elle n'espérait plus qu'une chose, qu'il est suffisamment de force pour parcourir les quelques kilomètres qu'ils leurs restaient avant de quitter ces bois*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Sicks

avatar



Messages : 747
Date d'inscription : 21/10/2010

Dossier du personnage
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   Mer 8 Aoû 2012 - 19:32

*Marcher. Ne pas s’arrêter. Ne pas se retourner. Filer droit devant. Et ignorer la pluie. Il n'était pas insensé de croire que les deux gamins n'auraient jamais plus l'occasion de subir un tel déluge de toute leur vie. L'eau s’abattait par seaux entiers et l'obscurité n'aidait en rien mais Delia et Simon avaient trop peur pour ne pas respecter les consignes du STARS. Et trop confiance aussi. C'était bien légitime pour eux de s'appuyer sur un adulte - policier de surcroit - mais cette responsabilité était terriblement pesante. Les yeux creusés de fatigue, Randy ne quittait pas ses petits protégés qui avançaient devant lui. Il fallait bien reconnaitre qu'ils y mettaient de la bonne volonté. Scindant les fougères et enjambant les sillons bourbeux avec application, ils semblaient tout aussi pressés que lui de sortir de cette forêt maudite. Après trente bonnes minutes de marche durant lesquelles personne ne pipa mot, le STARS retira de sa poche le carré de papier imbibé qui lui faisait office de carte. Un bref calcul mental lui permit de penser qu'ils se trouvaient maintenant en G6 ou G7, à plusieurs centaines de mètres de l'axe suivi à l'aller. Le rythme était bon mais il n'était pas question de gagner la cabane de chasseurs découverte dans l'autre sens pour espérer s'y abriter un moment. Trop loin. Trop risqué.*

Simon : L'hélicoptère et tous les gens autour, c'était qui? Pourquoi ils nous ont tiré dessus? Qu'est-ce qu'ils nous voulaient?

*Randy resta court face au jeune garçon. Lui-même était bien incapable de savoir pourquoi les grands moyens avaient été déployés par la Corporation aujourd'hui. Peut-être n'avait-il plus les forces pour réfléchir mais cette désagréable sensation d'ignorance le rendait aigri. Il dût s'employer pour ne pas paraître trop froid aux yeux de Simon.*

Randy : Écoute, je ne vais pas te mentir, je n'en sais rien. Quoi qu'il en soit Simon, garde à l'esprit que rien n’est de votre faute. Vous avez été très courageux ce soir.
Simon : Ce matin, mon père m'a dit qu'on n'était pas en sécurité ici et qu'on partirait bientôt...


*Pas en sécurité... Le policier ne put réprimer une ébauche de sourire en posant sa main libre sur l'épaule de son jeune interlocuteur. D'une certaine manière, il était rassurant de voir que tous les habitants de cette bonne vieille ville n'étaient pas dupes, que la folie qui en gangrenait les artères parvenait à faire fuir les moins crédules. Sans doute aurait-il du conforter l'enfant et cautionner les propos de son père mais aux questions succédaient toujours d'autres questions et ce n'était ni le lieu ni le moment de pérorer.*

Randy : On en discutera lorsque nous serons rentrés si tu veux bien. Regarde, Delia est frigorifiée!

*La petite n'était effectivement pas au mieux. Conscient de la fragilité de ses jeunes accompagnants, Randy se montra ferme pour imposer sa cadence. Aux troncs succédèrent ainsi d'autres troncs, plus épars peut être, et les nids d'herbes hautes se changèrent peu à peu en maigres touffes de brins mêlées de mousse. La lisière s’annonçait. Le trio chemina ainsi durant une grosse heure, enjambant les dépouilles grises de plusieurs morts-vivants, abattus probablement par ses camarades des groupes de secours. Quel fiasco quand même! Ce que pouvait bien être devenues Jennifer et la civile, il n'en avait absolument aucune idée et cela le rendait malade. Néanmoins, le sens des priorités lui avait imposé de secourir les enfants et ni l'une ni l'autre n'auraient pu le lui reprocher. Du moins, cherchait-il à s'en convaincre. Les lumières crues projetées par les spots et les alternances des gyrophares percèrent enfin au delà des derniers arbres, libérant l'agent d'un poids incommensurable. Ensuite, tout se passa très vite. Les policiers du RPD vinrent les escorter jusqu'à l'orée avant de passer le relais aux infirmiers des équipes de soin. C'était terminé pour lui. Maintenant, il n'avait plus qu'à croiser les doigts. Pour certains, c'était toujours l'enfer.*

Hj : Je tire ma révérence avec ce post! Merci à tous. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine   

Revenir en haut Aller en bas
 

[MISSION SPECIALE] Innocence - Enfants de la Haine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mission Spéciale #3
» Mission Sith : l’Âme d'un Reptile [Validée]
» Mission Spéciale #10
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: La Forêt-