AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis Chapman

avatar



Messages : 418
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 52
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]   Jeu 8 Sep 2011 - 14:07

*Louis continuait de rouler, impassible, se rapprochant inévitablement du commissariat. Après ce qu’il venait de dire à Richard, l’agent double pouvait le sentir bien plus tendu qu’il ne l’était déjà au début. Ce que Louis avait dit, il l’avait fait sur le ton de la conversation, mais conservant un fond glacial, comme à son habitude, et Richard semblait l’avoir remarqué.*

Richard : Au dernière nouvel elle va bien et ....

*Richard marqua une légère pose, pour plusieurs, cela aurait parut anodin, mais Louis comprit qu’il était en train de se poser des questions sur comment ce dernier avait réussit à avoir de tel informations. Il était certainement loin de la vérité, car quiconque qui est bien renseigné pouvait avoir des renseignements pareils, cependant, cela voulait dire qu’il connaissait Cassandre avant même de l’avoir rencontré, c’était sans doute cette perspective qui l’avait « choqué » si on pouvait dire ça comme ça.*

Richard : Euh oui elle y travail toujours.

*Louis se contenta ensuite de garder le silence, laissant le temps à son « compagnon » de covoiturage de digéré tout ce qu’il venait d’entendre.*

Tu as toujours eu ce don Louis pour déstabiliser les gens, c’est le fait d’avoir fréquenté Wesker et Varkos qui t’as fait devenir ainsi ?

*Louis ne répondit pas à son alter égo. Cependant, il avait raison, ce dernier avait la capacité de mettre mal à l’aise quiconque se trouvait près de lui. Sans doute à cause de son look, son manteau, ses lunettes et sa façon froide – et pourtant si naturelle quand les paroles sortait de sa bouche – de parler. Louis fut ensuite tiré de ses réflexions par Richard qui avait reprit la parole. Et une chose est certaine c’est qu’il ne s’était pas attendu à ce qu’il prenne autant les devants, déjà que la plupart des gens n’osaient pas aller de l’avant quand ils discutaient avec Louis. D’un coté ça lui faisait plaisir et…du bien, c’était assez spécial.*

Richard : C'est une bien belle voiture, et un joli manteau.... Je me demande à combien vous à couter le revolver qu'il cache. Ce n'est pas de dotation policière j'imagine.

*Au début, Louis garda le silence puis il regarda Richard dans le rétroviseur, celui-ci pouvait voir que Louis affichait un grand sourire, mais un sourire inquiétant, du genre que les prédateurs pouvaient afficher à la vue de leur proie. D’ailleurs, Louis n’avait vu que très peu de personne faire un tel sourire, le plus marquant étant Nicolaï Ginovaef pendant l’opération de Raccoon City, à l’époque, le russe était une plus grosse ordure encore que Louis. Puis finalement, ce dernier ne put se retenir de lâcher un petit rire glacial avant de reprendre son sérieux.*

- Comme je le pensais, vous êtes quelqu’un de très intelligent, cela devrait vous permettre d’évité de faire certaines bêtises qui serait assez regrettable, vous ne pensez pas ?

*Encore une fois, Louis avait dit ça sur le ton de la conversation, cependant, vu que Cassandre était un type intelligent, il devait bien comprendre que sous cette aire détendue, il s’y cachait une véritable menace. A présent, Louis en avait trop révélé pour que Richard continue de rien se douter sur l’identité de l’agent double. Cela devenait dangereux, pour les deux, car si Richard se décidait à parler, Louis pouvait avoir de gros problème, mais par la même occasion, il se chargerait de tuer l’informaticien de ses propres mains, ainsi que sa sœur et très certainement cette Taylor Davis à laquelle Richard semblait tenir assez.

Bien évidemment, Louis ne ferait aucune menace direct, ce n’était absolument pas son style, il préférait laisser le jeune homme faire son propre jugement. Et puis, cela ne servirait qu’à le rendre plus méfiant encore, s’il voulait gagner sa confiance, il devait y aller plus subtilement. Quoi qu’il en soit, l’agent double poursuivit en lui parlant du métier de Cassandre. Ce dernier prit quelques secondes pour répondre. Louis ne pouvait que s’imaginer les questions qu’il était en train de se poser sur le pourquoi du comment le conducteur de la voiture était au courant de détail dans le genre.*


Richard - Effectivement ce n'est pas très plaisent... Mais c'est tout ce que j'ai put avoir, les autre talent ne son pas vraiment rechercher par tout le monde...
- Et votre sœur n’a pas put vous trouver un meilleur boulot ? *se contenta-t-il de répondre, avec le ton le plus innocent du monde.*

*Un nouveau silence s’installa à nouveau. Cependant, celui-ci dura beaucoup moins longtemps car Richard enchaina très rapidement.*


Richard - Vous êtes trop bien renseigné pour être flic... Vous avez au minimum eu accès a des documents stocké en France, eut la possibilité de lire des dossiers qui sont classer entre la section secret défense et rubrique potage de Milène secrétaire au bureau de la défense... Vous êtes quoi les illuminatie ? Une de ses organisations qui contrôle le monde et le gère d’une main de velours ?

*Cette fois-ci Louis ne put s’empêcher de rigoler de bon cœur pendant un court moment. Une organisation qui contrôlait le monde… dans le fond, il n’avait pas tord, Prophète n’en avait pas été loin et Umbrella essayait tant bien que mal de faire cela, même s’il n’y parvenait pas encore tout à fait. Par contre, cela se voyait qu’il ne connaissait pas encore Louis, le pouvoir n’intéressait pas ce dernier, pour lui, avoir l’envie de dominer le monde n’était qu’un besoin basique de l’homme qui ne savait pas quoi faire d’autre. De plus, il n’avait pas une vision manichéenne du monde, du bien contre le mal, les S.T.A.R.S. d’un coté et Umbrella de l’autre. La plupart des membres du S.T.A.R.S. ont cette vision, mais pas Louis, il sait que, peu importe lequel des deux en sortira « vainqueur », le monde sera toujours aussi pourri, et quelqu’un sera de toute façon là pour succéder encore à Umbrella ou aux S.T.A.R.S., la preuve avec Prophète, la société est certes détruite, mais il reste des membres qui continuent à œuvrer dans l’ombre. Bref, quoi qu’il en soit, une fois que Louis arrêta de rigoler, il reprit son air neutre et froid avant de jeter un coup d’œil à Richard dans le rétroviseur.*

- Pour commencer, je suis belle et bien membre du S.T.A.R.S., mais effectivement je ne suis pas uniquement ça. Ensuite, j’ai à ma disposition un service de renseignement qui dépasse ce que tu peux imaginer. Et pour terminer, je ne suis pas une de ces personnes qui désirent contrôler le monde, le pouvoir ne m’intéresse pas… par ailleurs, j’ai d’autre questions à vous posez avant qu’on n’arrive au commissariat : les créatures que vous avez « affronté », savez-vous d’où elles viennent exactement ? En avez-vous la moindre idée ? Et ensuite, votre sœur, d’après vous, quel est son job chez Umbrella.

*Le ton qu’il venait d’employé à présent était très sérieux, il avait récupéré le même que celui qu’il avait employé à l’hôpital, c'est-à-dire le ton sur lequel il parlait d’habitude. Il avait laissé tomber cette façade rassurante qu’il avait adopté. A présent, tout ne dépendait plus que de Richard, s’il répondait bien aux attentes de Louis, il allait entré à son service, mais si ce n’était pas le cas… hé bien on retrouverait très bientôt deux voir trois corps dans le fleuve, la balle était dans son camps.*

Tu as pris un gros risque en agissant de la sorte Louis. Imagine qu’il ne rentre pas dans ton jeu ?
Il n’a pas le choix et il le sait, j’ai compris que c’était un type intelligent, et s’il tient à sa vie et à celles de son entourage, il n’aura pas d’autre choix que d’entré dans mon jeu. De plus, si jamais il venait à parler à quelqu’un de cette discussion, il devrait être conscient des répercussions qu’il pourrait y avoir.


*Son alter égo ne répondit pas, sans doute troublé par la démarche de Louis. C’était très rare quand c’était lui qui interrompait une conversation. Quoi qu’il en soit, ce dernier ramena son attention sur le type présent sur la banquette arrière. C’est alors qu’il entendit un ventre gargouillé. Chapman regarda Cassandre dans le rétroviseur.*

Richard - Euh désolé c'est que j'ai pas eu le temps de prendre de petit déjeuner se matin.

*Louis soupira intérieurement. C’est alors qu’il remarqua qu’ils étaient à seulement 2km du commissariat. Il réflechissa alors quelques secondes avant de décider de s’arrêter à un fast food sur le chemin. Pas que l’appétit de Richard l’inquiétait, mais il devait gagner du temps avant d’arriver au poste de police, histoire de laisser Cassandre digéré tout ce qu’il venait d’apprendre. Une fois garé devant un fast food, il descendit de la voiture et ouvrit la portière arrière.*

- Prends toi rapidement un truc à manger.

*Il se contenta de dire ça, attendant que Richard se prenne un truc à manger pour qu’ensuite ils repartent vers le commissariat.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard O.Cassandre




Messages : 109
Date d'inscription : 15/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]   Sam 10 Sep 2011 - 0:36

*Richard venait de faire rire Louis, le jeune homme ne sut si il devait ouvrir la portière et quitter le navire, se blottir en boule contre le siège ou rester impassible mais avec les jambes qui tremble d'anxiété. Mais aucun ne le remporta il se contenta de sourire de façon gêné.*

Louis - Comme je le pensais, vous êtes quelqu’un de très intelligent, cela devrait vous permettre d’évité de faire certaines bêtises qui serait assez regrettable, vous ne pensez pas ?

Richard - Cela m'en a évité... Mais ça m'attire tout autant de problème parfois.

*Cassandre arrivait un peu plus à cerner Chapman et malgré le ton sympathique de la discutions il sait pertinemment qu'il y avait une menace sous entendu. Terrifiant mais vue que Richard était déjà prit dans les toiles de l'araignée il vaudrait mieux rester tranquille et ne point se débattre. Le silence retomba et Richard imagina qui il allait entrainer avec lui si il n'arrivait pas à convaincre Louis de se qu'il voulait. Les noms venaient: Julia, Taylor ses parent peut-être ses contact sur internet aussi et puis finalement lui même... Mieux valait ne pas décevoir l'homme aux lunettes noires.*

*Après que Richard ai répondu à la question sur son travail Cassandre ne dit rien, effectivement sa sœur aurait put lui déniché un poste mais le jeune homme était fiers et ne voulais pas demander de l'aide a sa sœur bien que cette dernière tenez le même discours que Chapman il aurait eut bien mieux. Mais cela il le garder pour lui. Mais pour Richard il était temps de posé son unique et véritable question.*

Richard - Vous êtes trop bien renseigné pour être flic... Vous avez au minimum eu accès a des documents stocké en France, eut la possibilité de lire des dossiers qui sont classer entre la section secret défense et rubrique potage de Milène secrétaire au bureau de la défense... Vous êtes quoi les illuminatie ? Une de ses organisations qui contrôle le monde et le gère d’une main de velours ?

*L'effet fut plutôt radicale Louis éclata de rire, et la il n'avait rien de glaciale non au contraire, on aurait dit que c'était la première fois qu'il riait de bon cœur depuis très longtemps c'était un peu flippant mais cela lui donné un coter plus humain. Cassandre chercha pourquoi sa phrase était drôle mais rien ne vain, sans le vouloir le jeune homme avait peut-être visé juste. Louis reprit son calme et regarda le rétroviseur pour répondre au jeune homme.*

Louis- Pour commencer, je suis belle et bien membre du S.T.A.R.S., mais effectivement je ne suis pas uniquement ça. Ensuite, j’ai à ma disposition un service de renseignement qui dépasse ce que tu peux imaginer. Et pour terminer, je ne suis pas une de ces personnes qui désirent contrôler le monde, le pouvoir ne m’intéresse pas… par ailleurs, j’ai d’autre questions à vous posez avant qu’on n’arrive au commissariat : les créatures que vous avez « affronté », savez-vous d’où elles viennent exactement ? En avez-vous la moindre idée ? Et ensuite, votre sœur, d’après vous, quel est son job chez Umbrella.

*Richard devait avouer que Louis lui pose de bonne question Cassandre se mit alors à réfléchir

Richard- Continuez à me tutoyer... après tout vous en savez suffisamment sur moi... Les créatures que j'ai affrontées... Non je voulais justement des réponses de la part de Taylor et des autres de ce soir là. Mais à la place je retrouve la jeune femme en sang avec la gorge recouverte de bleu...La moindre idée non plus. Euh bah elle travaille a la sécurité le USS il me semble, c'est leurs unité de sécurité privé... Attend tu ne voudrais pas me faire croire que tout cela à un lien quelconque si?

*Richard réfléchit il recensa alors les vieilles coupures de journaux des sites se disant porteur de vérité certain tracte fournit par des soit disant agent du S.T.A.R.S. Cassandre ne mit pas longtemps a refaire certain lien mais tout cela parait si énorme et cela était improbable. Son estomac grogna alors. Après s’être excuser Richard repartit dans ses réflexion, Louis s’arrêta Cassandre regarda autour de lui il y avait un fast food .*

Louis - Prends toi rapidement un truc à manger.

*Richard fut surprit mais il ne se fit pas prier et alla rapidement au fast food. Il alla rapidement a une borne rapide, Cassandre réfléchit si il voulait fuir c'était le moment mais cela était il vraiment la chose à faire. Cette homme avait trop de pouvoir pour le fuir, et il avait les réponses que Richard veut il vaut mieux être ignorant mais il était trop tard le jeune homme en avait trop vue autant en entendre trop aussi. Richard alla à la caisse.*

Vendeur - 7.8$ monsieur.

*Richard sortit son porte feuille et paya puis il demanda d'ajouter un sandwich supplémentaire au dernier moment. Cassandre retourna alors a la voiture mais une fois arriver à la porte arrière il se ravisa, il fit le tour de la voiture par devant et se mit coter passager.*

Richard- Je t’ai pris un sandwich, enfin si t'en veut pas je le mangerai.

*Richard commença avec ses frites cela fessait du bien de manger en y réfléchissant il n’avait quasiment pas mangé depuis une journée entière. Richard reprit le cours de ses pensés et aller donc demander à Louis si il l'avait poussé sur des pistes.*

Richard- euh donc j'en étais au lien ? Donc si je mets se sur quoi tu m’aiguille en relation avec mes récent événement, à la discothèque les monstres serait une expérience d'umbrella. Et ma sœur serait un agent chargé d'éliminer ses bestiaux ? Hum j'ai l’impression de vivre l'histoire de claymore mais en plus moderne...

*Richard prit une lamper de son soda et continua ses frittes bien sur il fessait attention de ne pas en mètre sur les sièges de Louis. En tout cas si Cassandre visé juste avec ses déductions et bien il se demandera vraiment se qu'a à lui proposer Chapman car la il était évident que le jeune homme en savait trop et cela était intrigant... Que voulais réellement l'homme aux lunettes était maintenant la vraie question.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Chapman

avatar



Messages : 418
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 52
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]   Mar 13 Sep 2011 - 11:25

Richard : Continuez à me tutoyer... après tout vous en savez suffisamment sur moi... Les créatures que j'ai affrontées... Non je voulais justement des réponses de la part de Taylor et des autres de ce soir là. Mais à la place je retrouve la jeune femme en sang avec la gorge recouverte de bleu...La moindre idée non plus. Euh bah elle travaille a la sécurité le USS il me semble, c'est leurs unité de sécurité privé... Attend tu ne voudrais pas me faire croire que tout cela à un lien quelconque si ?

*Louis ne répondit pas tout de suite, d’une part parce qu’il venait d’arriver au fast food et d’une autre part parce qu’il préférait parler tranquillement à l’intérieur de la voiture plutôt que dans la rue comme ça devant tout le monde, là où des gens pourraient les entendre. Inutile de préciser que leur discussion devait rester un maximum privé.

Donc, l’agent double patienta dans la voiture, laissant ainsi Richard sans surveillance. La pensée que ce dernier pouvait prendre la poudre d’escampette lui traversa l’esprit, mais il savait que l’informaticien ne le ferait pas, il avait plusieurs raison pour ça. La plus évidente étant qu’il serait inculper pour délit de fuite, et que s’il y avait un doute sur sa culpabilité dans l’état de l’agent David, celui-ci serait tout de suite écarté. Ensuite, Louis avait piquer sa curiosité, il voulait savoir comment Chapman connaissait tout ces détails sur sa vie, sur sa sœur ou même sur les créatures.*


Et si jamais il s’enfuit Louis ?
Il ne le fera pas.
Mais disons, s’il essayait ?
Je le rattraperais.
Et que feras-tu de ta « proposition » concernant son éventuel nouveau travail ?
S’il se barre, je pense que j’aurais ma réponse : il ne veut pas de ce travail, et mes ordres sont de le supprimer, lui et sa sœur, et éventuellement des témoins.
J’en connais une qui serait déçue de te voir redevenir ainsi…
Je t’interdis de prononcer ce nom, je ne veux plus t’entendre !


*Sortant de sa discussion avec son alter égo, il remarqua que Cassandre revenait vers la voiture, il avait raison, il ne se serait pas échapper. A présent, que Richard l’ai remarqué ou pas, il était sous son emprise, et il ne le lâcherait pas, pas tant qu’il serait fixer sur la « décision » qu’il prendrait suite à sa proposition.

Richard entra dans la voiture, mais pas là où il aurait dut, à l’arrière, non, il vint s’assoir coté passager, avec tout son barda pour manger. Louis faillit le remettre à sa place, lui disant que s’il faisait une seule crasse à l’intérieur, il le regretterait, et aussi qu’il avait intérêt à retourner à l’intérieur, mais il se retint.*


Richard : Je t’ai pris un sandwich, enfin si t'en veut pas je le mangerai.

*Louis le regarda pendant une poignée de seconde, il faillit lui dire qu’il n’était pas son pote et qu’il ne le serait jamais. D’ailleurs, si jamais il venait à travailler pour lui, il lui ferait comprendre. Mais bon, pour le moment, autant paraitre sympa. Il prit donc le sandwich et commença à le manger.*

- Merci.
Richard : Euh donc j'en étais au lien ? Donc si je mets se sur quoi tu m’aiguille en relation avec mes récent événement, à la discothèque les monstres serait une expérience d'umbrella. Et ma sœur serait un agent chargé d'éliminer ses bestiaux ? Hum j'ai l’impression de vivre l'histoire de claymore mais en plus moderne...

*Louis ne répondit pas tout de suite, laissant ainsi planer le doute quelques instants. Par contre, il ne savait pas c’était quoi Claymore, donc il ne releva pas cette partie. Quoi qu’il en soit, il finit par reprendre la parole après presque une minute de silence.*

- Tu es sur la bonne voie. En effet, se sont des créatures qui résultent d’une expérience d’Umbrella, personnellement je les considère comme des expériences ratées, mais mon avis n’a pas d’importance. Ensuite, non, ta sœur n’a pas pour mission de les éliminer… pour être tout à fait honnête avec toi, se serait un boulot un peu trop facile pour la division dans laquelle elle se trouve, elle s’occupe de chose souvent bien plus difficile que juste l’élimination de sujet qui se sont enfuis des laboratoires.

*Ensuite, Louis tourna la tête vers Richard et prit son ton le plus sérieux.*

- Je reprendrais contact avec toi très bientôt, pour avoir un entretien plus approfondis, et là, je te dirais de quoi il en retourne, je te laisse le temps d’y réfléchir, à toi de prendre ta décision. De plus, je suppose que tu as compris que si tu parlais de tout ça à quelqu’un, tu t’attirerais de très gros problème.

*Après quoi, Louis regarda à nouveau devant lui, au travers de ses lunettes de soleil, puis il s’adressa à nouveau à Cassandre d’un ton plus neutre.*

- Retourne à l’arrière, on va bientôt arriver au Commissariat. Nous ne pourrons plus parler de tout cela une fois arrivé, si tu as d’autre question avant, c’est le moment, et on verra si je peux y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard O.Cassandre




Messages : 109
Date d'inscription : 15/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]   Mar 13 Sep 2011 - 22:17

*Louis laissa planer le silence et le doute pendant un instant Richard était totalement captiver cette homme était un puits de science pour Richard qui avait de multiple question à posé. Louis mit fin aux interrogations en confirment les dire de Cassandre.*

Louis- Tu es sur la bonne voie. En effet, se sont des créatures qui résultent d’une expérience d’Umbrella, personnellement je les considère comme des expériences ratées, mais mon avis n’a pas d’importance. Ensuite, non, ta sœur n’a pas pour mission de les éliminer… pour être tout à fait honnête avec toi, se serait un boulot un peu trop facile pour la division dans laquelle elle se trouve, elle s’occupe de chose souvent bien plus difficile que juste l’élimination de sujet qui se sont enfuis des laboratoires.

*Richard avait entamé son hamburger et à chaque fois que Louis disait une chose très intéressante le jeune homme arrêter de manger pour bien écouter avec de continuer à manger il manqua d’ailleurs de s'étouffé quand il parla du travaille de se sœur, elle fessait donc des choses bien plus risqué que surveiller des laborantins. Cassandre ne sais plus t'en de révélation si soudain il fallait réfléchir, Richard voulait redevenir le simple informaticien sans problème... Mais le destin frappe et il on ne peut rien y faire. Louis prit un ton sérieux.*

Louis- Je reprendrais contact avec toi très bientôt, pour avoir un entretien plus approfondis, et là, je te dirais de quoi il en retourne, je te laisse le temps d’y réfléchir, à toi de prendre ta décision. De plus, je suppose que tu as compris que si tu parlais de tout ça à quelqu’un, tu t’attirerais de très gros problème.

*Richard était tenté de répondre oui immédiatement mais ferait-il le bon choix Chapman lui laisser un temps de réflexion peut-être valait il mieux le m’être a profit et revenir avec une décision bien murit. C'était réellement à réfléchir. Il arrivait prés du commissariat Louis prit un ton plus neutre. Cassandre finit son plat et sa boisson replaça tout dans le sac essuya ses main avec une serviette et alla sur la banquette arrière comme un félin de façon très agile.*

Louis- Nous ne pourrons plus parler de tout cela une fois arrivé, si tu as d’autre question avant, c’est le moment, et on verra si je peux y répondre.

*Richard y repensa Louis ne lui avait pas dit se que son arme était.*

Richard- Et bien votre arme finalement c'est quoi? un 357 à canon long?

*Richard attendit la réponse, il arrivait au commissariat encore bien des questions bruler sur les lèvres de Cassandre ses réponse était la mais impossible de pouvoir en tiré plus, Louis se joué du jeune homme pour qu'il soit docile et cela marcher bien car a cette instant l'informaticien voulais plus que tout le savoir que posséder l'homme qui l’accompagné.*

Richard- Je suppose on va faire des empreintes photo et tout y quanti pour l’enquête sur Taylor, je vous suis mais vous savez déjà qu'il n y aura rien de concluent sur moi... Vous pensez que l'agent Redfield voudra discuter seul à seul pour me faire passer des avoues forcé?

*Richard se posait plusieurs question quand à la suite au commissariat mais il savait que Louis n'allez pas le lâcher en pleine nature comme ça du moins pas directement, il laissera sans doute Cassandre se débattre avec Claire pour évaluer d'une quelconque façon, alors l'informaticien chercher des informations ou il le pouvait même la plus infime puis cette Claire pouvait elle aussi être de mèche avec Louis. *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Chapman

avatar



Messages : 418
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 52
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]   Dim 18 Sep 2011 - 2:50

*Richard avait écouté tout ce que Louis lui disait sans l’interrompre. Un autre bon point pour lui, ça aurait un peu énervé ce dernier s’il l’interrompait sans cesse en lui posant des questions. De toute façon, il s’était montré relativement clair, avec l’intelligence qu’il avait, des questions étaient inutiles. Bref, quoi qu’il en soit, lorsqu’il lui dit de retourner à l’arrière, il passa entre les deux sièges avant et s’installa à la place où il était précédemment.

L’agent double vérifia rapidement sur le siège passager qu’aucune crasse n’avait été faite pendant qu’il mangeait. Satisfait, il reporta son regard sur la route. C’est alors que Richard parla finalement, lorsque Louis lui avait demandé s’il avait encore des questions ou pas.*


Richard : Et bien votre arme finalement c'est quoi ? Un 357 à canon long ?

*Louis ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire qui disparut bien rapidement pour retrouver son visage neutre et dénué d’expression. Il voulait vraiment savoir l’arme qu’il portait sous sa veste. Il finira par le savoir, c’est certain… mais pas maintenant. En fait, peu importe la décision que Richard prendra, il saura c’est quoi son arme. D’ailleurs, il lui fournit une réponse lourde de sous-entendu.*

- Tu finiras par le savoir… ne te tracasse pas pour ça… mais dans quelle circonstance, je n’en sais encore rien… à toi d’en décidé.

*Après quoi Louis garda le silence. Il se doutait bien que Cassandra avait une foule de question à lui poser… tout le monde aurait des questions dans une situation pareille, après qu’un parfait étranger qu’on voit pour la première fois déballe tout de votre vie privée et professionnel. Même si de nos jours, on ne pouvait plus vraiment se vanter d’avoir une vrai vie privée, tout était surveillée… la preuve avec Richard, juste parce que sa sœur était dans l’entreprise, Umbrella connaissait tout de lui, une façon de s’assurer de la fidélité de cette Julia d’une certaine manière.

Personne ne pouvait échapper à ce système… après il restait certains électrons libres qui n’en avaient rien à foutre de ce système, comme Louis ou Varkos. Mais bon, ces deux personnes… ou plutôt, ces deux soldats, étaient issues d’une époque révolue, d’une époque où les soldats étaient le fer de lance d’un pays, d’une société, voir d’une entreprise. A présent, le fer de lance d’une communauté, quelle qu’elle soit, c’est l’argent. Avec suffisamment d’argent et pas un seul soldat, on pouvait devenir très puissant

A cette pensée, Louis sentit un peu de mélancolie montée en lui, s’il ne portait pas des lunettes de soleil, Richard aurait put voir que ses yeux se perdaient un peu dans le vague. Mais il refoula rapidement cette émotion pour retrouver son caractère habituel, froid et professionnel. Etait-ce un bien que cette époque soit révolue ? Pour la communauté en général, oui certainement, ils ne risquaient plus de se faire tuer dans une guerre, mais c’était une « cage dorée », dans le sens où ils dépendaient du système. La plupart des personnes n’en ont pas conscience, et ceux qui en ont conscience, font semblant de rien. Même s’ils ne l’avoueront jamais, ils ne pourraient plus se passer de ce système, ils ont été trop habitué à vivre ainsi et ils ne seraient pas près de s’en séparé.

D’ailleurs, plusieurs de la génération de Louis n’aurait pas survécu à cette époque, en effet, beaucoup de soldat, comme Louis et Varkos, recherchaient une certaine reconnaissance. Y a une grosse vingtaine d’année, oui, ils étaient reconnu comme des héros, mais aujourd’hui, on les considérait plus que comme des débris qui ne servent plus à rien, et les soldats d’aujourd’hui sont vu par les autres comme des barbares qui n’aiment que tuer… ce qui n’est pas totalement faux, et ceux qui ne le sont pas n’auront jamais aucune reconnaissance.*


Tu te fais du mal pour rien mon pauvre Louis… l’époque où on était traiter en héros est révolue. Toi et Varkos n’êtes que des vestiges d’une époque oublié j’ai envie de dire.
Je m’en fiche, je ne recherche aucune reconnaissance.
Es-tu sûr de toi ? N’as-tu pas envie qu’on se souvienne de toi pendant des siècles comme ces héros romain ou troyens ?
Non, je ne veux rien laisser derrière moi, je ne veux pas qu’on parle de moi au passé. Quand je mourrais, je veux que mon nom meure avec moi. Je n’ai rien fait dans ma vie qui mériterait qu’on se souvienne de moi.
Penses-tu à Cameron quand tu parle ainsi ?
Tais-toi !!!


*Si seulement Louis savait ce qui allait se passer des années plus tard, lorsque la troisième guerre mondial aura éclaté et qu’il sera prit dedans… si on lui en parlait maintenant, il aurait très certainement éclaté de rire.

Alors que Louis était plongé dans ses réflexions, il fut sortit par la voix de Richard qui lui posa une question. Pendant une fraction de seconde, Louis se demanda de quoi il parlait avant de revenir sur terre et de lui répondre, ne perdant rien de son ton naturellement froid.*


Richard : Je suppose on va faire des empreintes photo et tout y quanti pour l’enquête sur Taylor, je vous suis mais vous savez déjà qu'il n y aura rien de concluent sur moi... Vous pensez que l'agent Redfield voudra discuter seul à seul pour me faire passer des avoues forcer ?

- Non… elle ne fera pas ça… pendant ton interrogatoire, vous serez surveiller. De toute façon, se ne sera pas à l’agent Redfield de décidé si vous êtes innocent ou pas, mais aux internes. De toute façon, cela ne me regarde plus, j’ai déjà accomplis ma… mission, je vais vous amener au commissariat, et là, quelqu’un vous prendra en charge. Tout ce que je peux vous dire, c’est de ne pas vous inquiétez pour ça.

*Après quoi, Louis garda le silence jusqu’à ce qu’ils arrivent au commissariat. Une fois arrivé sur place, il emmena Richard à travers une série de couloir, ne disant pas un mot. Il fit entré ce dernier dans une salle d’interrogatoire vide. Louis passa de l’autre coté pour l’observer à travers la vitre sans teint. Un inspecteur des enquêtes internes était déjà sur place. Il observait Richard à travers la vitre.*

Inspecteur : J’ai lu le rapport préliminaire. Votre avis Chapman ?

*On sentait dans sa voix qu’il aurait préféré avoir affaire à quelqu’un d’autre que Louis, mais celui-ci n’en avait cure. Il se contenta de répondre.*

- Si vous voulez mon avis, l’arrêter n’a aucun sens. Il m’a expliqué qu’il avait juste porté secours à l’agent Davis et qu’il l’avait amené à l’hôpital. De plus, lorsque je suis rentré dans la chambre d’hôpital avec l’agent Redfield, ils avaient l’air assez proche… plus proche qu’une victime avec son agresseur en temps normal. De plus, on n’a rien contre lui. Vous pouvez quand même l’interroger mais ça ne mènera pas à grand-chose.

*Après quoi, Louis adressa un signe de la tête à l’inspecteur avant de sortir de la salle. Cette affaire ne le concernait plus, à présent, c’était Richard qui avait sa destinée entre ses mains…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard O.Cassandre




Messages : 109
Date d'inscription : 15/06/2011

Dossier du personnage
Age du personnage:

MessageSujet: Re: La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]   Dim 18 Sep 2011 - 15:53

*Louis se montré toujours aussi mystérieux et inquiètent quand il parla de son arme, c'était lourd de sous entendu. N’importe quelle personne ne supportent pas la pression aurait put se faire happé par le charisme de Chapman et serait déjà entrain de le supplié de lui rendre son ancienne vie, mais pour Richard il y voyait une part d'un rêve jamais avoué et jamais accomplie celui de changé de vie de faire table rase du passé. Mais c'était une offre à considérait à réfléchir.*

*Pour les réponses sur interrogatoire Louis ne fut pas plus amical que de coutume. Mais les informations était plutôt rassurante Cassandre suivit Louis jusqu’à la sale au vitre sans teint, le jeune homme attendait regardant fixement le table réfléchissant à la proposition de Louis, un inspecteur entré et le jeune homme fit mine d'écouté mais il pensé a autre chose.*

*Après avoir éclairé un peu plus l'inspecteur sur sa version de se qu'il c'était passer l'homme dit que si l'agent Taylor ne déposer aucune plainte le jeune homme ne serait pas sous le coup du enquête, en tout cas Richard passa une bonne partie de sa journée au post avant qu'on vienne le chercher pour lui dire qu'il n'y avait pas de plainte et qu'il était libre.*

*Richard croisa une dernière fois Louis dans les couloirs le regard de Cassandre croisa les lunettes noir de Chapman et aucun mot ne fut dit mais pour le jeune homme il avait déjà une réponse à fournir, mais il attendra que Louis l’appelle pour cela.*
[topic clos]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La destinée de Richard [L. Chapman & R. Cassandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tracy CHAPMAN
» Prise en main de sa destinée!
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]
» [SNOWSTORM] « Toute destinée est une suite d'accidents à retardement avec le coup de grâce au bout. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Les sections spéciales :: Le Commissariat De Police-