AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 commencement...[Gabrielle Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: commencement...[Gabrielle Adam]   Jeu 3 Mar 2011 - 14:49

*La nuit était glacé, le souffle haletant il se dit qu'il serait tranquille si il arrivait à mettre au point se qu'il recherchait, il devait rencontrer son contact dans la forêt de raccoon, courrant comme si le diable le poursuivait, il fendait la nuit.*

*La seule chose qu'il savait...c'était que la personne est une femme, il ne savait pas dans quel genre de situation il s'embarquait, toute façon monsieur TMP était là pour veiller sur lui, il approchait du lieu de rendez-vous, romantique ou non la situation le laissait indifférent.*

*La visibilitée dans la forêt n'étais pas exellente, Lester pourrait se faire descendre facilement si c'était un piège, un craquement de branche morte lui fit comprendre qu'il n'était pas seul, ses haletements sonore, son coeur battant à tout rompre faisait de lui une proie facile dans l'obscurité, juste le temps d'enlever le cran de sécurité, il continua sa progression en direction du craquement*


Dernière édition par Chris Lester le Dim 6 Mar 2011 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Jeu 3 Mar 2011 - 15:34

*Gabrielle était sortie précipitamment de son appartement. Elle avait encore les cheveux mouillés. Son téléphone avait sonné par deux fois, avant qu’elle n’ait le temps de sortir de la douche, et de décrocher. Un de ces informateurs lui avoua qu’un contact infiltré dans la multinationale serait au rendez vous dans la forêt, pour dévoiler les grands secrets d’un complot mondial. C’était plus qu’il n’en fallait, pour que la jeune Stars, se précipite sur un jogging à enfiler. Elle lâcha rapidement un au revoir à Ivan, qui peu surpris, continua à regarder la TV. La jeune femme n’avait pas omis de prendre une veste, son portable et son Glock 11 mm. Sa dernière mission lui avait rappelé que prudence est mère de sûreté. Elle courra, et comme son corps en avait l’habitude, la mécanique du sportif s’enclencha. Quelques minutes plus tard, elle arriva à l’endroit prévu. Un vieux couple se bécotait sur un banc de bois. Malgré leur âge avancé, ils continuaient leurs fougues romantiques sous les étoiles. Il ne faisait guère très chaud, mais cela n’avait aucune incidence pour Gabrielle. Les climats de la Russie sont bien plus extrêmes. Elle aperçu un homme de constitution musclée dans l’ombre. Peu farouche, Gabrielle avança, préparant un geste de dégaine par reflexe. Crack ! Elle avait marché sur une branche morte.*

« Pour une entrée discrète, c’est raté ! »

*La silhouette avança prudemment vers Gabrielle. Celle-ci, crut un moment que ce ne soit pas son contact. Elle dégaina calmement. Le cran de sécurité enlevé, elle se positionna derrière un buisson, afin que l’inconnu ne puisse la voir. Elle attendit. La silhouette se faisait silencieuse. Gabrielle entendit peu à peu un bruit de claquement. Elle se rendit vite compte que c’était elle qui tremblait. Elle resserra sa prise sur la crosse, et s’étonna même de prier le « Très Haut ». Elle s’encouragea et se lança. Sortant de son buisson elle s’attendait à une situation de force face à la silhouette. Celle-ci n’était plus là. Un homme blond arme à la main, cherchait, dos à Gabrielle, une proie. Il avait l’air menaçant. La jeune Stars, rangea son arme, et enchaîna une prise de self défense. L’inconnu tomba à terre sans résistance. Ils avaient tout deux de bons reflexes. Ils avaient été entraînés. Si bien, qu’ils se retrouvèrent nez à nez arme, une nouvelle fois, à la main. Affirmant le peu d’autorité qu’ils leur restaient.*

Gabrielle : Déclinez votre identité !

Inconnu : Honneur aux dames ! Je vous signale que vous m’avez agressé !

Gabrielle : Vous avez un permis pour le port d’arme ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Jeu 3 Mar 2011 - 16:00

- Chris Lester, je m'appelle Chris Lester, contact infiltré chez umbrella. J'ai un port d'arme en effet.

*Je sentis ses yeux m'observais dans le peu de lumière qu'il y avait dans la forêt, c'était surement elle que j'étais censé rencontrer, une fois relevé je repris:*

-Vraiment sympa comme accueil, je suppose que vous êtes la personne que j'attendais ? Vous n'avez pas été très prudente sur ce coup là, j'ai cru que c'était un ours qui faisait autant de bruit.

*Le genre de plaisanterie qu'on ne fait pas avec les femmes, mais Lester avait l'habitude des rateaux et ce genre de chose. Depuis un moment la jeune femme c'était tue, à part les cris de hiboux on entendait rien d'autre dans la nuit étoilé, les 2 individus s'observèrent en silence tout en pointant leurs armes l'un sur l'autre, malgré l'obscurité Lester avait reconnu un Glock 11 mm, une arme remarquable, raffinée pour une jeune femme, sans doute assez pour tenir dans un sac à main.*

-Je continu, donc j'ai des infos sur umbrella, je sais que vous n'êtes pas la personne que vous prétendez être, vous êtes autant S.T.A.R.S que moi, des infos très interessante, mais peut être que j'ai pas envi de les dévoiller, vous me suivez ? dans cette histoire c'est donnant, donnant, vous me donnez des infos je vous en donne.

*La jeune femme toujours muette n'avait pas bougé depuis un moment, était ce un silence du au blabla de Lester ? la peur ? ou le manque de confiance ? la discution de Lester reprit.*

-Quel est votre nom, kung-fu girl ?

*La jeune femme ouvrit enfin la bouche.*


Dernière édition par Chris Lester le Dim 6 Mar 2011 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Ven 4 Mar 2011 - 21:54

« Mais il est fou ? Lui donner des infos ? »

*Gabrielle sentit que la situation lui échappait. Était-il vraiment se qu’il prétendait ? N’était-ce pas un piège pour la forcer à dévoiler ses cartes ? Il lui fallait par contre commencer. Enfin, c’est se que ce Chris avait insinué. Elle prenait un grand risque, trop peut-être. Il lui fallait plus de solide pour se dévoiler ainsi.*

Gabrielle : Vous avez des preuves de qui vous êtes ? Umbrella donne un pass à tous ses employés, où est le vôtre ?

*Chris fouilla sa poche et en ressortit une petite carte blanche. Sur le dos n’était indiqué que le nom, et le logo de la multinationale. Rien sur la profession de l’individu. Cela s’annonçait mal pour la jeune Stars. Elle n’avait qu’une preuve minime de l’identité de cet homme. Pourtant il lui fallait ces infos. C’est en le faisant parlé qu’elle en saurait d’avantage.*

Gabrielle : Bon … Je vois que si je ne vous dis rien, je ne risque pas d’avoir se que je veux. Que voulez-vous savoir ?

Chris : Mon contact m’a dit que vous sauriez tout de cette étrange croissance du crime à Raccoon City ?


*Gabrielle fut stupéfaite. Si cet homme là savait sur quoi elle travaillait, c’était qu’il avait un poste important.*

« Cet homme est scientifique ? Non … trop musclé. Il est entraîné, mais il a prit contact avec un infiltré au commissariat. C’est trop pour un simple agent de sécurité. »

Gabrielle : et bien, toutes les infos chiffrées sont au commissariat. Je n’ai rien sur moi.

Chris : Alors allez les chercher !

*Gabrielle mentait, elle avait réunis quelques dossiers bien à l’abri. Assurer ses arrières, était primordial. Elle s’apprêta à aller au commissariat, malgré son dégoût.*
*Chris se jeta sur elle en hurlant un « attention » desepéré. Gabrielle ne comprit pas immédiatement, mais le sifflement d’une balle qui lui coupa légèrement la peau de sa pommette droite, lui fit comprendre. Un tueur embusqué les prenait pour cibles. La jeune femme adressa un regard haineux à son informateur.*

Chris : Ce n’est pas moi ! Personne ne sait que je suis ici.

*A priori, quelqu’un cherchait à les faire taire. Il fallait d’abord se mettre en sécurité, puis démasquer le tireur.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Dim 6 Mar 2011 - 9:49

Lester: -A terre, derrière l'arbre !
*Les 2 s'executèrent en un plongeon parfaitement synchronisé.*
Un tireur embusqué, Umbrella ? y a fort à parier là-dessus.


*La pommette de la jeune femme saignait abondamment, mais c'était du superficiel, dans se genre de situation il y avait plus à perdre qu'une simple égratignure, les documents volé par Lester ne sont pas passé inaperçut, Umbrella envoyaient leur meilleur chien de chasse pour traquer du gibier de premier choix.*


Gabrielle: -Vous m'avez tendu un piège.

Lester: -Un piège ? j'aurais pas essayer de vous sauver si c'était un piège, c'est peut être un de vos petits copain S.T.A.R.S ou un petit ami jaloux.

Gabrielle: -Le tireur est surement équipé d'une lunette vision nocturne ou vision thermique, un inconvénient pour nous, le tir à l'aveuglette n'est pas une solution, il faudrait repérer d'où proviennent les tirs.


*Les tirs provennaient d'un seul tireur d'après la fréquence, mais Lester n'éloignait pas la probabilité qu'il y ai tout une équipe de tireur posté un peu partout, et rester derrière cet arbre n'était pas la bonne solution, il fallait agir et vite, chaque seconde était un temps précieux, Lester éspérait seulement que les tireurs d'Umbrella était aussi précis que les vigiles de superette*

Lester: -J'ai un plan pour se coup là mais il va pas falloir jouer à la coquette, recouvrez-vous de boue, je vais faire diversion en semant des coups de feu, essayez de zigzaguer vous serez plus difficile à toucher, fermez les yeux je vais lancer une grenade flash dans leur direction, et vous partirez à mon signal.

*La jeune femme se recouvra de boue, un excellent isolant pour la chaleur, un bref signe de tête et Lester se lança dans le feu de l'action, il dégoupilla une grenade flash la lanca dans la direction de ses assaillants et tira une rafale à l'aveuglette, la jeune S.T.A.R.S se lanca au signal de Lester, l'explosion du flash retentit et provoqua un effet lumineux dans la lunette du tireur, les 2 individus était déjà lancé, la diversion avait fonctionné, des tirs imprecis retentirent, fonçant dans la nuit, le coeur battant à chaque seconde Lester se demandait si il allait se prendre une balle perdu ou si il se ferait tuer par une unité camouflé, les 2 espions s'étaient enfoncé profondémment dans la forêt, celà faisait plusieurs minutes qu'ils couraient.*

Lester: -Faisons.... une halte..... le temps de repren-dre....notre souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Dim 6 Mar 2011 - 15:48


Chris : Un piège ? Je n’aurais pas essayé de vous sauver si c'était un piège, c'est peut être un de vos petits copain S.T.A.R.S, ou un petit ami jaloux.

« Si Ivan avait été jaloux de toi, il ne t’aurait pas raté ! »

*Sous les ordres de son camarade, Gabrielle se recouvrit de boue. Sa remarque qu’en a faire la difficile à se salir était plutôt mal placée. La jeune femme avait si durement travaillé en Russie, que son éducation l’avait forgé à mettre la main à la patte. Elle n’avait pas eut de regret à se badigeonner de terre humide. Celle-ci était abondante, car cette partie de la forêt communiquait avec les marécages. Des marécages fabriqués artificiellement par la station d’épuration qu’il y avait plus loin. Celle-ci fonctionnait encore très bien, et des employés fidèles remplissaient leurs quotas en se répartissant les 24h d’activités. Il lança une grenade flash en direction du tireur, pour la diversion, et ensemble, ils coururent.*

Chris : Faisons.... une halte..... le temps de reprendre....notre souffle.

*Quelques minutes plus tard, Chris ordonna à la jeune femme de se planquer. Très professionnel, Chris indiqua à la jeune Stars de contourner l’angle de tir du sniper. Arme à la main, le professionnel de chez Umbrella assomma sans peine le dangereux tireur d’élite. Gabrielle contempla quelques secondes le corps inerte de son agresseur. Elle releva son regard, histoire de remercier son sauveur. Puis d’un geste rapide et précis, elle dégaina et tira. Une seconde détonation résonna à l’écho de la première. Puis, le bruit sourd d’un corps vidé de son âme s’affalant sur le sol. Chris se retourna. Un homme en uniforme noir cagoulé, de même façon que le sniper gisait. Shtomp ! Cette fois ci, c’était Gabrielle qui s’affalait sur le sol. Elle avait été touchée. Ce n’était qu’une égratignure de plus, pourtant elle mettrait à rude épreuve l’esprit de la blessée. La balle n’avait fait qu’effleurer sa hanche gauche, et elle perdait du sang. Ils se remirent à courir en entendant d’autres hommes arriver. Même si le temps pressait, Chris insista auprès de Gabrielle pour qu’une fois en sûreté, il s’occupe de sa blessure.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Lun 7 Mar 2011 - 10:34

*Etre en sûreté, Lester n'était même pas sure de pouvoir y parvenir, tandit que les 2 individus se précipitaient dans l'obscurité.*
*On entendait au loin des coups de feu et des aboiement de chien, Umbrella avaient sortis les gros moyen pour traquer leur cible. La jeune femme bien que légèrement ralenti, continuait de courir sans exprimer la douleur sur son visage, au fur et à mesure qu'ils progressaient, les coups de feu s'intensifiaient, ainsi que les aboiements, qu'est ce que celà voulait dire ?*
*La jeune femme ralentit, apparemment il était impossible de continuer à cette allure, peut importe la condition physique de la personne, sur-entrainé ou pas personne ne pouvait continuer comme si de rien n'étais*
*Lester aida la jeune combattante en lui demandant de prendre appuie sur lui, bien qu'elle le regarda d'un regard exprimant un : " Tu m'en crois pas capable ?" elle accepta. Apparemment les tensions entre les russes et les americains sont présente encore de nos jours. Ils s'engagèrent sur un sentier parsemé de grands arbres à l'écart, il était temps de faire une halte pour vérifier la blessure.
*Lester examina la hanche ensanglantée, la balle avait traversé, apparemment aucun os n'avait été touché mais il fallait cependant stopper le sang de couler.*

Chris: -Ne t'inquiète pas camarade, on en rigolera plus tard autour d'une vodka.

*Lester se mit torse nu et posa son TMP près de la jeune femme, elle le regarda avec un regard qui aurait pu signifier: "attention à se que tu va faire coco " , il déchira son vêtement pour en faire une longue bande qu'il noua autour de la taille de la femme, faute de moyen il fallait faire avec pour l'instant.*

Femme: -Merci ça devrait aller pour l'instant.

*Lester ne pouvait pas l'abandonner ici, il avait trop besoin de ses informations, en aurait il été autrement si il avait obtenu toute les données de son contact ?*
Chris: -Je dois avouer que c'est pas ma meilleur sortie avec une fe....

*il s'interrompit, les rafales de mitrailleuse étaient très proche, à environ 30 mètres d' eux, il était clair qu'umbrella ne tirait pas dans leur direction, les cris des soldats se faisait entendre, attaqué, dévoré par des créatures entre le chien et le loup dont l'apparente musculature développé laissait apparaitre des déchirures de la peau par endroit, les chiens se jettait sur les employés d'umbrella qui faisait pas long feu. *
*L'ironie de la situation: Umbrella vous a nourri, vous nourrissez Umbrella, pensa Lester*
*Tout se passa rapidement, les attaques de chien en groupe, les rafales des fusils d'assaut, les cadavres dévoré....*

Femme: - A terre !

*Le cri de la russe fit réagir Lester, un des chiens avait foncé droit sur lui, son TMP hors de portée, il trébucha.*
*Il y eût une détonation, le chien fût tué dans son élan.*

Femme: -Je vous conseil de courir si vous ne voulez pas finir comme eux.*arme à la main*

*les chiens toujours en train de savourer leur repas, se tournèrent lentement dans leur direction. Le coup de feu n'était pas passé inaperçut, les chiens préfèreraient sans doute des proies vivante, hors de question de finir en patée pour toutou, Lester plongea sur son TMP*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Mar 8 Mar 2011 - 0:26

*Une fois leurs premières proies dévorées, les créatures à visages canins se tournèrent vers les deux fugitifs. N’écoutant que son instinct de survie, Gabrielle aida Chris à se relever, et ils se remirent à courir. Cette situation ne devait pas durer. Tôt ou tard, les deux jeunes gens s’épuiseraient. Elle ordonna à Chris d’en dégommer le plus possible. Des civils traînaient encore dans la forêt, et ce genre de monstre trouveraient vite un refuge de choix en ce lieu. Gabrielle vida son premier chargeur, il ne lui restait qu’un chargeur de plus.*

Chris : Il y a de la lumière là bas. On trouvera sûrement un endroit où se mettre à l’abri.

Gabrielle : Mais sa va pas ! Et les civils qui traînent dans le coin ?! Ils peuvent se faire dévorer en toute tranquillité !

Chris : Nous aurons tout le temps de nous débarrasser de ces quelques chiens zombifiés plus tard.


*Gabrielle s’arrêta. Elle avait des soupçons sur l’identité de son camarade de fortune. Elle avait lut un témoignage troublant d’un civil. Celui-ci avait mentionné des forces lourdement armé portant le logo d’Umbrella. Si ce Chris avait la stature d’un agent de sécurité, il avait en revanche moins l’intelligence d’un scientifique. Elle le fixa. Elle s’attendait à ce qu’il en dévoile un peu plus sur lui. Il n’en fit rien. Il préféra lui hurler dessus, et l’attraper violement par le bras pour continuer leur fuite. Leurs vies étaient en jeu, et Chris avait encore beaucoup à demander à sa compagne de fuite. Ils continuèrent leur ascension jusqu’à un pont qui menait à la station d’épuration. Leur sécurité ne serait pas bien loin. Ce fut Chris qui s’acharna le premier sur la lourde porte en métal. La rouille l’avait précéder. De multiples moucherons se balançaient sur une toile d’araignée scrupuleusement faite en dessous de l’ampoule qui éclairait l’entrée. Sans son autorisation, Gabrielle dégaina l’arme de Chris pour abattre un des chiens qui se précipiter sur eux. Etrangement, la jeune femme n’était pas stresser. La peur avait laissé place au calme. Chacun de ses gestes étaient calculés. Il était probable que son mental avait éclaté, et que pour survivre, son inconscient retenait toutes ses émotions. Enfin la porte lâcha, et Chris emporta la jeune Stars avant de refermer l’entrée sur les créatures restantes. Les jeunes gens explorèrent le couloir où ils étaient. Chris remarqua que celui-ci débouchait sur une salle de repos. Ils entrèrent en espérant trouver une trousse de premiers secours. Même si la jeune femme commença à sa se soigner, son coéquipier insista pour le faire lui-même. Gabrielle détourna le regard, de peur que son sauveur ne remarque son sourire, et les rougeurs de ses joues. Cette petite gêne évita qu’elle ressente une douleur trop forte, elle supporta sa blessure.*

Chris : Les chiens sont attirés par l’odeur du sang, il faudrait vous changer.

*Chris fouilla les casiers. Il en sortit un t-shirt gris, qu’il jeta à Gabrielle. Il en profita pour se procurer un nouveau vêtement. Au dessus des casiers, ils trouvèrent une mallette cadenassée. En forçant sur la serrure, ils s’emparèrent d’un fusil à pompe et de quelques cartouches supplémentaires.*

Chris : Nous devrions fouiller cet endroit.

Gabrielle : Nous sommes dans une station d’épuration, qu’est ce que vous tenez à y trouver ? Nous sommes parés à botter les fesses des chiens enragés qui sont dehors. La vie de civils innocents est en jeux.

Chris : Contrairement à vous, je tiens plus à ma vie, qu’à celles de gens qui se promènent à une heure si tardive dans la forêt !

Gabrielle : Vous n’êtes pas en droit de juger du sort d’êtres humains !

Chris : Vous voyez, sa j’en doute.


*Sur ces mots, Gabrielle mis en jouc Chris. Elle Lui dicta ses droits, et s’annonça en tant qu’agent des Stars. Il lui répliqua qu’il n’avait pas le temps pour jouer. Alors elle décida de s’imposer. Très moqueuse, elle n’hésita pas à le menacer pour qu’il lui obéisse. Il se résigna alors à utiliser une autre méthode. Il n’obtiendrait rien d’elle si elle campait sur ces positions. Il lui suffirait de la changer d’endroits pour qu’elle lui dévoile se dont il avait besoin. Retournant vers la porte d’entrée, il passa discrètement derrière elle pour l’assommer. Elle ne résista pas, et s’écroula, dans les vapes Même si la tentation se fit forte, il ne pouvait pas la laisser inconsciente et si près des chiens zombies. Râlant, Chris la porta. Il en profiterait bien pour explorer la station et voir si quelques civils pourraient l’aider à porter son « fardeau ».*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Mar 8 Mar 2011 - 14:11

*Fardeau qui commencerait à se faire lourd au bout de quelques temps, une chose est sûr, le réveille de la jeune femme risque d'être plutôt mouvementé comme une gamine qui n'aurait pas fait sa sieste*

Il serait préférable pour ma sécurité de lui ligoter les mains.

*Lester continua sa fouille des casiers, aucune corde de se trouvait là, sans doute pour éviter les suicides, pensa t-il. A part 2 bandeaux style biker il n'y avait rien d'autre. Il se servit d'un pour ligoter les mains dans le dos de la jeune femme, et de l'autre pour baillonner la russe, cela évitera de se prendre tout les noms d'oiseaux et jurons russe au réveil de la belle.*
*Lester emporta la dame sur son épaule, pris son TMP autour du cou et le fusil à pompe dans la main restante et commença son exploration des lieux.*

Sauver tout les gens, c'est impossible, je vais pas jouer les bon samaritain pour tes beaux yeux, si tu savais toute les horreurs qu'il y avait dans les laboratoires d'umbrella.....*

*Le lieux était calme, rien à part les pas lourd de Lester et le bruit du traitement des eaux n'indiquait autre présence humaine. Chris continua son avancé dans la station de traitement, il y avait en se lieu quelque chose de louche et d'inquiétant.*

La station est toujours en activité, mais c'est étonnant de ne voir personne, le lieu semble désert.

*A mesure qu'il s'enfonçait, il était convaincu que se lieu n'était qu'un trompe l'oeil, le traitement des eaux....qui verifierait un lieu pareil ? Avoir de l'eau potable au robinet était l'importance principale à Raccoon city, personne n'était au courrant des projets de la multinationale, derrière la fabrication de cosmétique et de médicaments se cache la seconde facette d'umbrella.....le trafique de matière chimique et d'arme biologiquement modifié. Lester n'était pas loin d'une salle de traitement des eaux, il continua d'avancer, la porte était entrouverte avec les clés encore sur la porte et laissait apercevoir différents ordinateurs et commande pour le traitement des eaux, le plus étonnant c'est que personne n'était là pour surveiller le boulot.*
*Il était temps de continuer son exploration mais en solitaire si possible, Lester posa la jeune femme sur le sol froid de la salle de traitement, oubliant volontairement ou non de lui reprendre son arme. Toujours attaché et baillonné, elle dormait comme un ange, pensa Lester. Il ferma la porte à clé de la salle et continua seul avec l'idée en tête que la jeune femme était sauf.*
*Une passerelle en métal droit devant lui menait surement au plus profond de l'installation, malheureusement la porte était fermé par un lecteur de carte, il devait y avoir quelque chose de top secret derrière.*

Surement des armes biologique en développement, j'en mettrais ma main à couper au toutou.

*Lester fit demi tour et pris le premier embranchement à gauche, juste avant la salle de maintenance, il avancait dans les couloirs, une flaque de sang s'éttendait devant lui, il y avait eu de l'action ici, il arma son fusil à pompe comme si le danger était présent à la sortie du couloir. Il trompa son doigt dans le sang répendu sur le sol et le frotta entre ses 2 doigts.*

Le sang est frais, il a pas eu le temps de coagulé, c'est encore tout chaud.

*Des gouttes tombaient encore du plafond, à travers une grille d'aération. Quelqu'un avait été trainé dans le système d'aération et avait du servir de repas léger à une créature affamé.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Mer 16 Mar 2011 - 22:41

* Lorsque la jeune femme repris connaissance, elle était ligotée. De plus elle avait un mal de tête violent. Chris l’avait frappé, et il n’y était pas allé de main morte. Elle était même encore un peu sonnée. Elle se doutait bien qu’une bosse ferait son apparition dans quelques temps. Il fallait qu’elle se dégage de ses liens. Même si les informations qu’elle détenait étaient d’une importance capitale pour Chris, il n’en restait pas moins qu’il pouvait se débarrasser d’elle quand il le voudrait. Elle était seule dans la salle de repos, mais pour combien de temps encore ? Si elle était dans une salle où les ouvriers mangeaient, elles pourrait trouvé des couverts. Elle réalisa assez vite que Chris l’avait attaché à la chaise. Elle se déplaça donc avec celle-ci en réalisant de petits sauts. L’évier n’était plus très loin quant la chaise en bois céda. Les acrobaties de la jeune femme avaient fragilisés les soutiens de la chaise, qui rendit l’âme. Gabrielle commençait à en avoir mal de toujours tomber dans des traquenards pareils ! Elle se releva avec beaucoup de peine en s’accrochant à l’évier. Ses liens, indépendants de ceux qui la retenaient à la chaise, s’étaient resserrés provoquant un échauffement de ses poignées et chevilles. Elle essaya de ses dégager un minimum des morceaux de la chaise, et avec une grande difficulté elle attrapa un couteau qui séchait. Elle s’empressa de couper ses liens. Rapidement elle fut libre. Des bruits de pas, dans le couloir, se rapprochaient. C’était sûrement Chris qui revenait la chercher. Elle fouilla dans les vestiaires et y trouva une batte. Elle s’étonna que les employés puissent amener un tel objet dans une station d’épuration ?! Elle se cacha derrière la porte. La serrure s’ouvrit, et la porte s’écarta pour laisser passer Chris. Dans un cri de guerre, Gabrielle abattit la batte de base Ball sur le jeune homme. Celui-ci s’affala sous le coup. Il en fallait bien plus pour le mettre définitivement à terre. Chris se releva en prenant une grande inspiration, et il attrapa l’arme de Gabrielle.*

Chris : Mais qu’est ce qui te passe par la tête bon sang ?! T’es devenue malade !

Gabrielle : C’est à toi qui faudrait le dire, inconscient ! Pourquoi tu m’as ligoté ? Pour mieux me butter, après ?!


* Chris souffla. Il désespérée que son fardeau se fasse si lourd. Il tenta d’expliquer à la jeune femme que c’était pour sa sécurité s’il avait agit ainsi. Qu’il tentait de faire de son mieux. Même s’il n’utilisait pas les outils les plus attrayants pour une demoiselle. Il lui raconta alors que son exploration brève lui avait laissé entendre que quelque chose de plus dangereux que les chiens galeux de l’extérieur, rôdait dans la station. Qu’il le veuille ou non, ces chances de survies étaient plus importantes avec l’aide de la jeune femme que sans. Il consentit à lui redonner l’arme, subtilisé auparavant pour écarter tout danger de représailles fâcheuses. Quant à elle, il fallait qu’elle sorte. Et l’homme qui l’accompagnait n’avait pas l’air de vouloir la laisser partir seule. Résigner à son plus bas étage, elle accepta l’idée de lui servir de sujets durant les heures suivantes.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Jeu 17 Mar 2011 - 15:41

*Bien que sa tête lui faisait mal, il se résolu à marcher en compagnie de la jeune femme. Il lui tendit son fusil à pompe, elle le prit sans hésiter en plus de sa batte de baseball, dans se genre de situation mieux vallait être bien armé, on sait jamais sur quoi on peut tomber. Les 2 individus marchèrent ensemble, Lester l'a conduisit jusqu'à la flaque de sang qu'il avait vu auparavant.*

Chris Lester: -C'est du sang, il est frais...
Gabrielle: -Très perspicace comme remarque.

*Se genre de remarque pleine d'ironie était amusant et exaspérant à la fois. Lester remarqua la grille d'aération en hauteur, bien qu'il fût assez tenté de demander à sa partenaire de jetter un coup d'oeil dans les conduits d'aération, il se résigna et continua son chemin. La jeune femme et lui avait trouvé une salle de repos, Lester entra le premier, il s'assit sur une chaise à proximité et fit signe à la femme de s'assoir qui s'executa bien qu'agacée.*

Chris Lester: -Désolé de vous avoir assommée avant, mais retourner dans la forêt n'est vraiment pas la meilleur idée. On ne peut pas sauver tout le monde en jouant les héros, vous voulez mettre des batons dans les roues d'umbrella et je vous comprend, je peux vous aidez, je vais vous réveler toute les informations que je sais sur umbrella.

*Lester commença son récit, il raconta comment une simple soirée de patrouille devint un cauchemar....après plusieurs minutes il en arriva au point essentiel du récit.*

Chris Lester: -Derrière cette vitre, j'ai vu l'une des expériences d'umbrella tuer tout les scientifiques.Elle avait la forme d'un homme avec des griffes au bout des doigts, les balles ne lui faisait rien, ils tombèrent un par un sans que je puisse levé le petit doigt. Le groupe d'intervention fût massacré également par cette créature.

*Plus le récit avançait, plus Lester avait du mal à continuer, c'était comme si ses souvenirs remontaient à la surface après avoir été enfouit au plus profond de lui même. La jeune femme l'écoutait attentivement. Puis il reprit.

Chris Lester: -Avant ma fuite, j'ai récuperé le dossier sur le virus-T, dans se dossier est mentionné les effets du virus-T sur l'organisme humain, le virus permet la réactivation des cellules dans le corp dans lequel il est implanté, l'ADN est modifié par le virus, les cellules hôtes sont détruites. Le virus continu sa progression en infectant petit à petit chaque cellule de l'organisme, jusqu'a la destruction totale de toute les cellules. Les sujets perdent une grande parti de leurs capacités cérébrale, c'est l'un des défauts du virus-T. Chaque être humain ou animal contaminé devient à son tour porteur du virus, qu'ils peuvent transmettre par les fluides naturel tel que le sang et la salive.

*Le récit fût interrompu par un bruit. Un bruit proche qui venait des conduits d'aération. Quelque chose se déplacait dedans à une vitesse importante, Les 2 jeunes gens armèrent leurs armes et se préparaient à faire feu, le bruit de déplacement s'arreta net. Lester s'avança seul à pas prudent dans la direction de la grille, d'un seul coup quelque chose arracha la grille et bondit, ce n'était pas un chien......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Mar 22 Mar 2011 - 11:36

*Lester avait pris de gros risques pour lui raconter autant de détails sur ce fameux virus. Elle le croyait. Ces dernières recherches l’avaient conduit à une impasse. Peut importe les sources, Umbrella s’arrangeait toujours pour mettre la main à la pâte. Une pâte qui ne laissait que des disparitions derrière elle. Chris arma son revolver en entendant les pas répétés du conduit d’aération. Une fois sous la grille, il détendit ses épaules et s’apprêta à observer ce phénomène de plus près quand … une bête atroce se jeta sur lui. Celle-ci avait fait valser la grille, et s’était laisser tomber profitant de l’attraction pour atteindre sa cible. Gabrielle ne lacha pas son arme et tira à deux reprises. Rien n’y fit. Même si la jeune femme parvenait à percer une des articulations les autres ne semblaient pas broncher. D’ailleurs, les autres étaient nombreuses … on aurait dit un mille patte. Un énorme mille patte, plus long que deux hommes, deux antennes surplombaient le corps de l’animal. Et Gabrielle vit que cette « chose » essayait de gober son partenaire. C’était chose difficile que de croire que Chris allait se laissait avaler comme sa. La jeune Stars chercha un moyen plus radical de sauver Chris. Elle attrapa un bidon d’essence, et jeta son contenu sur le dos de la créature. Malheureusement elle n’avait pas de briquet.*

Gabrielle : Chris t’as du feu ?

Chris : C’est un moment un peu mal choisi pour draguer ! Tiens !

*Dans un dernier effort, celui-ci lança son briquet. Gabrielle l’attrapa, déchira son t-shirt, l’imbiba d’essence par la suite, l’enflamma, et le jeta sur la bête. L’insecte géant se crispa de douleur. Il relâcha le jeune homme qui en profita pour se mettre à l’abri. Le monstre courra dans toute la salle attisant les flammes, et criant de plus belle. Lorsque le feu finit le travail, les dizaines d’articulations se relâchèrent. Gabrielle rougit une fois de plus en entendant les louanges de remerciements sèches de son coéquipier. Même si à l’extérieur ils pouvaient être ennemis, il fallait reconnaître qu’ils se complétaient à merveille. Chris avoua alors que la créature avait voulu le manger cul sec, sans le mâcher. Il n’avait pas remarqué de dents, et toute son anatomie ne présentait pas de crocs ni de griffes. La carcasse dégageait une odeur putride. La salle était plongée dans le noir. Une coupure de courant brève avait alerté les deux compères. Lorsque la lumière revint, Gabrielle aperçut une ombre à caractéristique humaine s’enfuir. Elle ne put la rejoindre. Chris attarda son attention sur la créature morte. La carcasse de l’insecte remuait. Ce n’était pas les mille pattes en lui-même, mais se qu’il y avait à l’interieur.*

Gabrielle : Je propose qu’on ne s’attarde pas à en voir plus.

*La jeune femme avait parlé trop tard, le ventre de l’insecte explosa…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Jeu 24 Mar 2011 - 15:50

Gabrielle : Je propose qu’on ne s’attarde pas à en voir plus.
*Le mille patte explosa, répendant tout le contenu de son corps sur les murs de la pièce, Lester et Gabrielle fûrent recouvert d'une substance dégoulinante de couleur orange. L'odeur qui s'en dégageait était vraiment horrible.*
Chris: -Bon sang mais c'est quoi cette bouillasse orange ?
Gabrielle: -Tu tiens vraiment à le savoir ?
Chris: -Pas vraiment non, mais ça sens horriblement mauvais.

*Lester essuiya son visage d'un revers de manche avec dégout. En plus de la substance qui avait été expedié dans toute la pièce et qui recouvrait une grosse partie du décor, des larves de mille-pattes se dressaient un peu partout autour d'eux. Frétillantes, bondissantes et exitées par l'odeur qui se dégagée elles se préparaient à attaquer. Lester dans un geste instinctif sortit lentement son couteau de combat, les larves émettaient des petits cris comme si elles se passait l'ordre d'attaquer. Les 2 inconnus se mirent dos à dos pour faire face à leurs assaillants.*

Chris: -ok, on pourra pas toutes les éliminer donc il vaux mieux se débarrasser de celle sur notre chemin, essayons de rejoindre la porte lentement.

*Ils continuèrent dos à dos d'avancer lentement en direction de la sortie, les larves continuèrent de frétiller dans tout les sens sans attaquer. La porte était à environs 5 mètre, il y eût un couinement, une larve avait été écrasé par Chris. Les larves poussèrent un cris et bondirent sur les 2 soldats, le couteau déguainé Chris repoussa une vague des créatures, des morceaux de larves volait un peu partout. L'habilité avec laquelle il maniait le couteaux était impressionnante.*

Gabrielle: -Vite par ici !

*Gabrielle avait franchit la porte, Chris ne tarda pas dans la situation. Il referma la porte derrière les larves. Les cris des parasites de l'autre côté de la porte se faisaient entendre.*
Chris: -Ne bouge pas tu en a encore une dans les cheveux.
*La jeune femme se debattit en essayant d'enlever ce qu'elle avait dans les cheveux, Lester éclata de rire. Elle compris la blague et lui adressa un regard noir ainsi qu'un mot en russe, probablement une insulte. La situation était trop tentante pour qu'il résiste à se genre de plaisanterie. Lester avait l'impression d'être sortit d'une décheterie, l'étrange substance qui les recouvraient empestait à des mètres, ce truc attirerait sans doute tout les chiens de la forêt. Le silence fût enfin troublé par la jeune femme.*
Gabrielle: -Nous ne sommes pas seul dans cette station, pendant la coupure de courrant j'ai aperçut une silhouette s'enfuir.
Chris: -Je me disais aussi qu'on était pas seul dans cet endroit, ça aurait été trop beau pour être vrai.
*Une porte menant à un vestiaire leur faisait face, il serait surement possible de se nettoyer à l'intérieur et de changer de vêtement, et peut être qu'il y aurait quelque chose qui leur permettrait d'en apprendre plus sur cet endroit.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Ven 25 Mar 2011 - 16:21

* Les deux compères s’étaient retrouvés dans une situation qui déplaisait fort à Gabrielle. Elle ne s’attendait pas à être aspergée ainsi de substance douteuse. Et son partenaire avait invoqué la prudence à l’égard des créatures de l’extérieur. C’en était de trop. De toute la soirée, Gabrielle s’était tut, elle avait supporté les infamies de son partenaire, elle s’était enfuie plus d’une fois, et rien ne n’était parvenue comme une chance. Rien ne lui prouvait qu’elle s’en sortirait. Rien ne lui donner envie de continuer. Elle fixa Chris, et sentit qu’il fallait qu’elle explose.*

Gabrielle : J’en ai plus qu’assez de cette situation. C’est à cause de vous que je me suis retrouvée dans ce pétrin ! Vous et cette odieuse Umbrella êtes responsables de tout ce qui ne tourne pas rond dans cette ville. Je vous le ferai payez très cher !

Chris : Vous pourrez me faire payer tout se que vous voulez, si vous me laisser le plaisir de vous assommer une nouvelle fois, et de nous en sortir au moins vivant ! Si vous continuez à vous énerver contre moi, je risque d’utiliser d’autres méthodes pour vous arracher les infos que je veux !

* Malgré sa colère, Gabrielle se renferma. Chris avait raison, elle ne cessait de le troubler depuis le début de leurs ennuis. Admettre qu’elle avait tort, et qu’elle se trompait était chose difficile pour une femme qui a été élevé pour la réussite. Elle pensa à cet instant que Chris voulait qu’ils survivent, et tout les deux ! Cette pensée l’effraya. Si cet homme voulait qu’ils s’en sortent c’était qu’il avait l’air plus dangereux qu’il ne l’est. L’odeur de la substance était forte, assez pour lui piquer les yeux. Elle avait rencontré par le passé, plusieurs créatures qui utilisaient l’odorat comme point de repère. On ne leur avait pas facilité la tâche, Gabrielle étant responsable de leur échec à part entière, elle comprit qu’il fallait aller dans le sens de Chris. Bien entendu dans la mesure où celui-ci ne causerait pas leurs pertes. Il fallait garder un minimum la tête sur les épaules. Il fallait donc se changer. Encore une fois, elle fouilla les vestiaires, et y trouva de quoi vêtir Chris. Ce n’était guère à sa taille, l’homme étant plus taillé que le peu de vêtement qu’il y avait. En guise de vengeance, Chris lui tendit une salopette en jean et un t-shirt blanc bien trop large. Gabrielle ricana. Après avoir posé leurs trésors, les deux jeunes gens se dirigèrent vers les douches voisinant les vestiaires. Il était courant que dans une station des douches soient installés. Au vu de la vétusté des installations, une seule des douches fonctionnaient. Une seule. Le sort s’acharnait décidément. Pourtant Gabrielle ne se démonta pas et exigea de son partenaire qu’il aille plus loin, histoire d’intimité.*

Gabrielle : Ta technique de drague est ridicule, si tu veux mon avis.

Chris : Parce que tu crois que je vais accepter de poireauter tout seul ? Non, mais tu rêves.


* Après une douche bien méritée, les deux jeunes gens s’armèrent à nouveau avant de se concerter sur le chemin à emprunter. Gabrielle indiqua qu’elle était en mesure de pirater le système afin de leur faciliter la tâche. Ce qui intéressa fortement Chris, il proposa d’aller dans la salle de contrôle.*

« Sa me permettra aussi de regarder un peu si il y a un labo ici. »

* En claquant la porte du vestiaire, ils continuèrent leurs chemins. Ils se rendirent compte très vite que tous les couloirs se ressemblaient. Ils leur étaient impossibles de se repérer. C’est à ce moment, que voyant son intérêt primait sur ses affinités nouvelle, Gabrielle insista pour qu’ils se séparent. Elle mit en évidence les distances explorées, et la vitesse à laquelle ils trouveraient la salle de contrôle. Avec regret, Chris accepta. La jeune femme emprunta le couloir suivant, pendant que son partenaire partait dans le precedent.*

Chris : Hé Rouxy ! Fais attention à toi !

* Avec un sourire radieux, elle lui promit de ne pas mourir, enfin pas tant qu’ils s’ne seraient pas sorti.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Lun 28 Mar 2011 - 10:00

*Lester était enfin seul, séparé de sa partenaire provisoire, il aurait aimé lui réveler certaines choses sur ses actes actuel, ou encore sur ses intentions. La situation était difficile pour lui et tout était confus dans sa tête. Il ne savait que faire il y avait tellement de choix possible pour lui. Il ne pouvait pas massacrer tout le monde juste pour le compte de Umbrella, mais il ne pouvait pas non plus quitter Umbrella, la vie de sa soeur en dépendait. La fuite de Chris du laboratoire d'Umbrella ainsi que la disparition du dossier "Virus-T", n'était pas passé inaperçut. En montrant se dossier aux média, il aurait été possible de couler Umbrella, un coup de maître porté sur la firme Umbrella, mais tout se passa pas comme il était prévu.


*************************************FLASHBACK**************************************

Lester était enfin sortit du laboratoire d'Umbrella, le dossier Virus-T sous le bras. Il y avait assez de preuves pour enterrer la multinationale sous des procès aussi monstrueux que la créature dans le laboratoire. Lester serait un héro aux yeux des médias, il voyait déjà les gros titres dans tout les journeaux du pays: "Umbrella terroriste bio-chimique nous dévoile ses secrets". Pour l'instant le plus important était de rentrer chez soi, même si c'était pas le meilleur endroit ou trainer il fallait faire vite. Enfin il arriva devant sa maison après 1 heure de course à travers la ville. A cette heure si les rues étaient déserte, Chris rentra enfin chez lui le souffle halletant et le corps trempé de sueur. L'heure était tardive mais impossible de trouver le sommeil, d'ailleur comment trouver le sommeil en sachant qu'on ne se réveillerait peut être pas le lendemain ? Umbrella n'était peut être pas au courrant, il y a des milliers de personnel qui y travaillent et impossible de soupsonner quelqu'un en particulier. Chris continua d'étudier le dossier, les révélations sont surprenante.*
La restructuration de l'ADN....Le virus serait compatible avec certaine personne...Un ADN particulier ? Ce truc choisit les personnes susceptible d'être les plus forte...mais qu'est ce que..
*Il s'interrompit, le téléphone vint perturber le long moment de silence qu'il y avait eu. Chris décrocha il savait déjà qui était à l'appareil.*

Chris Lester: -Que me voulez-vous ?
Umbrella: -Monsieur Lester nous nous inquiétons pour vous, il est naturel que nous prenions de vos nouvelles.
Chris: -Vous pouvez vous inquiéter en effet, d'ici demain toute cette histoire sera du passé. Umbrella, vos expériences, vos activités, vous avez été imprudent mon gars.

Umbrella: -Nous avons une offre généreuse en compensation du dossier qui nous appartient. Une offre que vous ne pourrez pas refuser monsieur Lester.
Chris: -Arrête tes formalités tête de noeud, écoute moi bien j'en ai rien à faire de ton offre....
Umbrella: -Non c'est toi qui m'écoute, tu n'es pas en mesure de nous intimider et dailleur qui te parle d'argent ? Regarde par la fenêtre tu devrais apercevoir une équipe d'intervention lourdement armé
*Chris écarta le rideau, son interlocuteur disait vrai, des hommes armé de lance-roquette étaient posté tout autour de la maison. Il y en avait assez pour faire exploser la maison et faire disparaître toute les preuves que Lester avait récupéré.*
Umbrella: -Nous avons en notre compagnie votre charmante soeur et il serait dommage qu'un incident lui arrive. Vous n'imaginez même pas à quel point il est possible de la metamorphoser avec les substances que nous avons. 2 choix s'offre à vous: soit vous décidez d'ignorer notre offre et nous serions obligé de vous éliminer ainsi que votre très chère soeur. Ou vous pouvez accèder à notre offre généreuse et vous continurez de nager dans votre petite vie et bien sur aucun mal n'arrivera à votre soeur. Dites lui bonjour.
*Chris entendit la voix de sa soeur au téléphone, elle allait bien pour l'instant et celà dépendrait du choix de Chris.*

Chris: -Je vous écoute.
Umbrella: -Vous revoilà raisonnable, très bien tant que vous continuerez à travailler pour nous aucun mal ne lui sera attribué. Vous avez reçu une promotion, vous commencez dès demain en tant que force spéciale. Essayez de prendre contact avec les S.T.A.R.S, tout les moyens seront bon pour obtenir les infos que nous éspérons.

**************************FIN DU FLASHBACK*******************

Chris repensa à la jeune femme, être obligé de trahir une personne qu'il ne connaissait même pas juste pour son propre intérêt. Il décrocha son téléphone portable.*

Chris: Tout est fin prêt, je suis arrivé à l'endroit prévu, envoyez l'équipe d'intervention. Aucun mal ne doit être fait à la femme et ne dévoillez pas mon identité au cours de l'interrogatoire, NightHawk terminé.

*Chris continua son chemin seul avec le sentiment désagréable d'être un traitre. Les liens du sang sont plus épais que l'eau. Bien qu'il aimerait se mettre en travers d'umbrella, il ne pouvait cependant pas laisser mourir sa soeur.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Ven 1 Avr 2011 - 2:53

* A présent seule, elle était plus libre de fouiller. Une raison d’être quelque peu originale, mais c’était se qu’elle savait faire de mieux. Pour le moment il fallait qu’elle se repère. Une carte, ou un laissé passer vers un poste informatique serait l’idéal. Sa demande avait été entendue. Si ce n’était pas ce qu’elle espérait, un panneau affiché clairement l’entrée de la salle de contrôle. Trop simple. La porte était fermé, et nécessité évidement un passe. La tâche se compliquait d’avantage, que Gabrielle n’avait pas croisé d’employés de la station.*

« Elle ne tourne pas toute seule quand même »

* En explorant les salles alentour, Gabrielle trouva une note de service. Apparemment les employés devaient tous suivre une formation. Le plus étrange c’est que cette note datée de quatre jours. Donc quatre jours que les bureaux de l’administration étaient vides. De petits posts it avaient été laissé, et les stylos non rebouchés. Comme si les employés de l’administration, n’avaient pas eut le temps de ranger leurs bureaux. Peut être avaient ils étaient évacués dans l’urgence ? Recherchant dans le registre des employés, Gabrielle compris que les responsables de la salle de contrôle possédaient le même vestiaire que les autres. Elle entreprit donc d’y retourner, afin de trouver son bonheur. Elle ne trouva rien. Se qui commença à l’agacer.*

« Et si la silhouette que j’ai vue tout à l’heure savait où je peux en trouver un. »

* Si on admettait que la silhouette est encore humaine, et en vie, il est probable que le raisonnement de Gabrielle soit juste. Elle n’était pas plus avancée. La silhouette avait fuit un peu avant que le mille pattes n’explose, elle ne devait en toute probabilité pas se trouver loin. Elle pensait naïvement que cette silhouette serait de son côté. Grave erreur. Alors qu’elle entra de nouveau dans le couloir donnant sur la salle de contrôle fermée, elle sentit le canon froid d’une arme se poser calmement sur sa tête.*

Inconnu : T’es quoi au juste toi ?

Gabrielle : Pas plus que vous, je suis humaine. Maintenant veuillez relâcher votre arme je vous prie.

Inconnu : Je suis sur que tu veux la même chose que l’autre. Mais je ne te le donnerai pas. Tu vas crever avec moi.

* L’inconnu ricana. Il relâcha la pression de son arme, se qui permit à la jeune femme de se tourner. Elle constata que son agresseur avait tout d’un aliéné. Ses yeux injectés de sang, n’avaient rien à envier à ses postillons. Il avait peine à cacher sa blessure au ventre. On l’avait mordu. A en juger par sa réaction et par sa nervosité, Gabrielle supposa que celui-ci avait été infecté.*

Inconnu : Tu vois j’ai réussi à enfermé les zombies dans les sous sols de cette station. Et je viens de programmer la salle de contrôle pour que tous les employés morts soient libérés, et qu’ils se jettent sur le mec qui traine avec toi ! Il est mort à l’heure qu’il est !

Gabrielle : Espèce de … JE VAIS TE TUER !


* Ne s’attendant pas à ce que la jeune Stars se jette telle une furie sur lui, l’inconnu ne réagit pas. Gabrielle le renversa, elle réussi à le désarmer, et sous le coup de la colère, lui tira une balle dans le genou. Elle l’obligea à parler. Il fallait qu’elle sache comment contenir l’intégralité des employés dans les sous sols de la station. Chris n’en réchapperai probablement pas.*

Gabrielle : Dis moi comment arrêté sa !

Inconnu : De toute façon je vais mourir, tu ne me feras pas plus.

* C’est alors qu’avec un calme sadique, elle s’accroupit et lui expliqua comment, en Russie, on savait que les pires souffrances sont un fardeau plus lourd que la mort. Elle ne s’empêcha pas de le traumatiser, en racontant qu’elle connaissait des produits stupéfiants capables de ralentir la maladie, et ainsi de le torturer encore plus sauvagement. Elle obtint ce qu’elle voulait, avec bien sûr le passe pour la salle de contrôle. Avant de s’éloigner, elle décida par pur vengeance, d’enfermer le pauvre homme dans les vestiaires. Elle n’oublia pas la promesse de venir le chercher, si Chris était mort. Criant et suppliant Gabrielle, l’homme pleura comme un enfant cloitré dans un coin, et se morfondit sur lui-même. Elle était maintenant en possession de toutes les clés. Les clés du savoir et du contrôle de la station. Étrangement, elle se mit à sourire, Cette nuit l’avait transformé bien plus qu’elle ne le croyait.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Sam 2 Avr 2011 - 9:50

*Chris devait continuer d'avancer, l'équipe d'intervention ne serait pas la avant un long moment, il avait tout le temps de visiter les merveilles de la station de traitement. Un ascenceur lui faisait face, il était temps de descendre au coeur de la station, la porte s'ouvrit et il appuiya sur le bouton -1. L'ascenceur commença sa descente et Chris en profita pour récapituler les points important de sa mission.*
Prendre contact avec un membre des STARS, l'attirer dans la forêt et la conduire dans cet endroit, l'interroger par tout les moyens en lui donnant des infos sur Umbrella...Mais pourquoi ne pas avoir organisé un simple interrogatoire ?
*Quelque chose n'allait pas en effet et Chris le savait, il aurait été tellement simple de lui tendre un piège dans la forêt et de l'interroger sur place en utilisant les méthodes brutale, mais l'opération en avait était autrement. L'ascenseur s'arreta enfin au sous-sol et les porte s'ouvrirent. Le lieux qui se tenait devant Chris n'avait plus rien à voir avec la station d'épuration. En effet le lieu était maintenant assez proche d'un laboratoire, un laboratoire appartenant à Umbrella cela ne faisait aucun doute, un traitement des eaux par-ci et une arme biologique par-là, la bonne combinaison des 2. Du matériel de recherche se tenait sur de grandes tables, ordinateurs, microscopes ainsi que des substances étrange se tenant dans des bocaux en verre. Chris examina une sorte de lézard qui flottait dans un bocal en verre, c'était à la fois répugnant et cool, sans doute assez cool pour Chris pour qu'il le mette en déco dans son appartement. Maintenant qu'il y pensait, il est assez étrange de laisser cet endroit sans surveillance et à la portée de tout le monde. La chose la plus étrange était que Chris fasse marcher ses méninges après avoir agit, on agit d'abord et on se pose les questions ensuite était la devise de Chris. Des dossiers était éparpillé un peu partout sur la table ainsi que divers croquis et mémo, l'un des croquis représentait une sorte de batracien debout, les notes sur la créature disaient :
"MA-121 Hunter α , premier prototype mis en circulation, créé à partir d'ADN humain injecté dans des oeufs réptilien."
*Les informations faisaient froid dans le dos et les poils se dressaient sur la nuque de Chris, le récit montrait en détail les capacités de la créature baptisé "Hunter". Chris ne pourrait sans doute pas emmener les documents comme il l'avait fait avec le dossier virus-T, il continua cependant de mémoriser le maximum d'infos. Un dossier attira son attention plus particulièrement:
"T-001 Tyrant (proto-tyrant)"
*La créature sur l'illustration était semblable à celle que Chris avait aperçut pendant son escapade dans les laboratoires d'Umbrella, une créature qui lui donnait encore des cauchemars à l'heure actuel.*
De la à dire proto-tyrant, cette chose n'a rien du prototype d'après le massacre que j'ai vu.
*Le mot prototype mentionné dans le dossier n'envisageait rien de bon, Chris se demandait à quoi ressemblerait le modèle perfectionné. Est ce que cette créature est en dévelopement dans cet endroit ? Chris éspérait ne pas avoir de réponse à cette question. Les dossiers étaient ancien, celà veut dire qu'a l'heure actuel il y a surement des modèles d'armes biologique plus perfectionné. Il abandonna les informations, il en savait assez à présent et poursuivit sa route tout droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Sam 9 Avr 2011 - 0:40

* Gabrielle prit le soin de refermer calmement la porte de la salle de contrôle. Ses gestes plus qu’harmonieux, paraissaient bien sadiques dans le contexte. Elle s’interrogea sur le système informatique, et fut satisfaite de constater qu’il n’était pas différent du système soviétique. Elle s’empressa d’allumer l’ordinateur qui lui demanda ses identifiants. Elle réfléchi deux secondes, et fouilla les tiroirs du seul bureau qui encombrait la pièce. Il était d’ailleurs stupide d’installer un bureau massif dans une pièce réservé au contrôle, donc à l’informatique. Elle ne se gêna guère, lorsque l’un des tiroirs était fermé à clé. Elle défonça la serrure à l’aide de la crosse de son arme. Ce qui eut pour conséquence d’érafler le chargeur. Elle examina en vitesse quelques documents de comptabilité. Elle tomba sur une lettre adressée à un ascensoriste:*

« Cher Monsieur Vancouverte,

Vous nous avez adressé avec la plus grande fierté, votre confiance en nous fournissant les ascenseurs de l’entreprise. Tous les détails de ces installations ont été rendus le plus clairement possible. Cependant, votre visite annuel s’effectuant dans deux jours, vous ne nous avez pas adressez de rendez vous. Nous sommes donc dans l’obligation de vous envoyer les identifiants utile à votre employé pour qu’il puisse faire les vérifications nécessaires. En espérant un réponse de votre part, ainsi que des excuses pour votre manque de professionnalisme, nous sommes disponibles pour tout renseignements complémentaires … »

* Une chance que l’employé chargé d’envoyer ce courrier est été distrait. Elle avait donc encore une fois, tout le nécessaire. Cette escapade devenait ennuyeuse, hormis sa rencontre avec Chris. Qui l’avait bien plus touché qu’à l’ordinaire. Sans doute parce qu’elle voulait fuir le quotidien banale et sans caractère de sa relation avec Ivan. Même si la possibilité d’être puni pour un tel sacrilège la pesait, les rebondissements de sa relation étaient inexistants. Tout était si parfait. Ils se complétaient sans même apprendre à se connaître. Aucun doute sur leurs sentiments, aucune dispute sur le comportement, aucune tâche ménagère délaissée.
Lorsqu’elle entra dans le système, elle explora les infimes possibilités que ces identifiants lui donnaient. Premièrement elle remit en marche les quelques ascenseurs arrêtés. Puis elle constata, quand entrant les chiffres au dos de sa carte d’accès, elle pouvait détournait le système, pour entrer sur la cession du possesseur du passe. Bingo ! Elle avait dorénavant accès aux plans du site, et aux caméras. Ce qui l’intrigua le plus, c’était le système de détection de vie par infrarouges. Avec animosité et crainte, elle scruta les étages du détecteur infrarouge, à la recherche de celui qu’elle avait perdu.*

« Mais qu’est ce qui te prends de t’affoler pour ce gars ? Si Ivan te voyait, il pourrait croire que tu en pince pour ce blond ! D’ailleurs, je doute qu’il s’intéresse à toi, tu n’es peut être pas assez jolie pour lui… »

* Elle se figea. Ses sentiments avaient pris le dessus. Etais-ce de l’intérêt pour ses informations, de l’humanité ou de la convoitise ? Elle ne craquait certainement pas pour lui. Enfin, … peut être ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Sam 16 Avr 2011 - 10:03

*Chris avancait lentement, il se demandait si la jeune femme était toujours en vie, du moins il l' ésperait....au moins jusqu'à l'interrogatoire, cette pensée lui donnait froid dans le dos. Il pensait à sa soeur captive par Umbrella, mais il ne voulait pas faire de mal non plus à la jeune femme, il fallait trouver un moyen de se sortir de cette situation. Pour l'instant il n'avait pas le choix, il continuait son chemin en repensant aux documents qu'il avait trouvé un peu avant.*

Des cachoteries, encore des cachoteries. Je me demande se que penserait la population de vos activitées. Qu'elle est la prochaine étape ? Si jamais le gouvernement apprend ça que se passerait il ? Un p*tain de missile raserait la ville et vos créatures de m*rde.

*Chris employait souvent la vulgarité dans les situations délicate mais il avait raison sur une partie. Quel moyen serait mis en place pour stopper la menace et la propagation du virus ?

Kaelina, je dois la retrouver à temps...

*Il venait de quitter le laboratoire et se dirigeait vers ce qui semblait être une sorte de prison, ou plutôt une sorte d'élevage. Des cellules l'entourait à présent, la plupart était ouverte et étrangement vide. A part un bras humain et une coulée de sang dans l'une d'entre elle, il n'y avait rien. Le TMP était chargé de son dernier chargeur, une fois vide il faudrait trouver une autre arme. Chris ne savait même plus ce qu'il avait fait du fusil à pompe, bien sur il lui restait son couteau et ses poings, ses armes les plus efficace. Il était maintenant au centre de la pièce circulaire, entouré seulement de cellules vide. Un escalier métallique menait à un second étage où c'étendait d'autres cellules, toutes vide. Quelque chose lui signala qu'il n'était pas tout seul, quelqu'un qui ressemblait à un agent de la station avancait à quelques mètres derrière lui. Il se retourna en direction de l'homme.*
Soit ce mec s'est battu avec un pitbull ou soit il a été dévoré par ces petits copains.
*La deuxième solution semblait être la bonne, la démarche titubante, les râles de la personne, il n'y avait pas de doute. Chris pensait qu'il était temps de placer ses munitions avec économies, le combat au corps à corps est le combat roi. D'un mouvement agile Chris courru en direction du type, sauta et lui placa un coup de pied sauté derrière le crane, la puissance du coup fit s'écraser le type avec violence au sol. Aucun de doute le choc avait tué le zombie, enfin retué pour être exacte, un morceau de crane comfirmé celà. A présent des hommes sortaient de partout de leurs démarchent lente, Chris commencait à être encerclé, tout ces zombies avaient du être enfermé dans les cellules, mais quelqu'un avait ouverte les portes pour eux.
Un zombie crocheter une serrure ?
Chris Lester: -Alors y a d'autres amateurs de combat ?
*Chris sortit son couteau et il se dit qu'il y a longtemps qu'il n'avait eu un combat aussi intence, et dans un mouvement il se jetta sur le premier venu couteau à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Adam

avatar



Messages : 300
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 32

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Sam 30 Avr 2011 - 9:21

* Une alarme retenait son attention. Sa venait d’un des moniteurs. Lorsqu’elle se pencha, elle aperçut la mention « infection propagée ». Comment sa ? Infection propagée ? Mais il est censé ne plus y avoir de vivant à l’intérieur du sous complexe !*

« Bon dieu ! Si y’a encore un survivant, il peut s’agir de Chris ! »

* Oubliant tout le reste, Gabrielle s’empressa de scruter le moniteur du détecteur de chaleur. Elle réussit à voir qu’un humain avait été détecté. Un humain en vie. Seulement le détecteur ne notifié pas si celui-ci était infecté ou non. Sentant l’espoir renaître, Gabrielle évita de réfléchir et bidouilla les moniteurs à la recherche d’un moyen de communication. Bien qu’ayant une formation approfondie en informatique, elle eut quelques difficultés à fausser les sécurités. Elle se rendit vite compte qu’un complexe pharmaceutique était en dessous de la station. Mais quel était l’intérêt pour qu’un tel complexe se trouve dans la station. Gabrielle se rendit compte très vite que pendant qu’elle réfléchissait au comment du pourquoi, elle venait de craquer la fonction communication dans toute la station. Le côté négatif, c’est qu’elle n’avait pas le contrôle de l’étendu de sa communication. En bref, tous ceux encore vivants ou comprenant ne serais ce qu’un peu l’être humain pourrait entendre ce qu’elle dirait.*

Gabrielle : Chris ? Est-ce que c’est toi ? Je t’en prie si c’est toi ne bouge pas, je viens te chercher. Chris, reste en vie, s’il te plaît.

* Rapidement, Gabrielle pris son arme, et courut jusqu’à l’ascenseur. Elle s’énerva quelque peu sur le bouton de descente. A l’intérieur de la cabine, une musique d’ambiance était encore présente.*

« Je me demande si les zombies apprécient la musique ? »

* Les portes s’ouvrirent. Un grand couloir éclairé d’une faible lueur la séparait du survivant qu’elle avait aperçu sur le moniteur. Elle entendit soudain deux coups de feu. Son cœur battit la chamade. Elle passa devant une porte, qui selon sa logique, donnait dans la pièce d’où les coups de feu venaient. La porte refusait de s’ouvrir. Il s’en suivit une série d’insultes en russe, qui finit par se retourner contre leur interlocutrice. Le passe ! Gabrielle avait oublié de passer la carte pour ouvrir la porte. Les battants s’écartèrent. Deux zombies se jetèrent sur la jeune femme. Celle ci recula et avec sang froid, elle les abattus. Elle continua son génocide autant qu’elle le pouvait, rechargeant son arme dès que le besoin s’en faisait sentir. Prudente était son avancé. Il ne restait qu’une dizaine de créatures affamées quelque peu éloignées. C’est alors qu’au milieu de cadavres pourrissants un homme se releva. Il paraissait sain.*

Gabrielle : Chris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergei Vladimir

avatar



Messages : 990
Date d'inscription : 21/02/2011
Localisation : Umbrella

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   Mer 4 Mai 2011 - 16:23

*Couteau déguainé, scrutant les alentours, Chris faisait face à ses assaillants. Il sortit son couteau de combat enfoncé dans l'orbite d'un ancien employé de la station. Tuer était devenu une habitude pour lui, enfin si tuer était vraiment le mot, sachant que ces choses sont déjà morte. En cet instant il aurait aimé un peu d'aide,prenant tout son élant, Chris glissa dans une flaque de sang en esquivant l'attaque d'une des créatures.*
Bon sang quelle poisse.
-Chris ?
*Chris se releva tant bien que mal, il venait de retrouver sa partenaire d'infortune, une aide supplémentaire ne ferrait pas de mal.*
Chris: -Tu tombes à pic, la fête ne fait que commencer, j'm'occupe des moches et toi tu me regarde.
*Chris ésperait épater la jeune femme avec son attitude, mais au fond de lui il savait qu'elle ne le laisserait pas prendre de risques inutile. Elle le regarda avec regard remplit d'admiration et d'éxasperation à la fois, surement contente de le retrouver en un seul morceau. Ensemble il tirèrent sur les derniers individus encore debout, Chris éclata la rotule de l'un d'entre eux d'un profond mouvement de couteau.*
-On dirait que je suis obligé de veiller sur toi, un peu comme une babysitter.
*Chris éclata la tête du dernier zombie dont il avait explosé la rotule, il eût un sourire et à présent le combat était fini pour l'instant. Les cadavres éparpillés autour d'eux donnaient presque du charme à l'endroit, Chris profita de cet instant de tranquillité pour essuiyer son couteau sur la tenue d'un employé. A présent il ne restait qu'un long escalier menant à une passerelle au premier étage, l'objectif actuel est de sortir de cet endroit. Le plan de Lester avait déjà été modifié, il lui faudrait se séparer à nouveau de sa partenaire, mais cette fois jusqu'à la fin car l'heure de l'interrogatoire approchait à grand pas, à l'heure actuel l'équipe d'intervention était déjà en route, et bientôt son alliée allait devenir une prisonnière prête à être interrogé....Ses pensées prenait le dessus sur la réalité, tant bien qu'il ne vu pas un zombie ramper par terre, mais heureusement abattu par sa partenaire. Les sentiments n'avaient pas de place pour cette mission, il fallait avant tout penser à sauver Kaelina qui était encore prisonnière dans les filets d'Umbrella, des filets qui ne se déferont jamais si il pense à sauver la vie d'une étrangère.*
-Tu es sur que ça va Chris ?
*Le ton de sa voix semblait sincère, aurait elle eu tant d'inquiétude si elle savait que dans peut être 2 heures à tout casser elle serait la prisonnière d'Umbrella ? Chris se retourna dans sa direction, lui fit un sourire et un clin d'oeil, tout en tendant le pouce.*
Chris:- Ca va aller, ça ira mieux dans quelques heures, quand on sera dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: commencement...[Gabrielle Adam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

commencement...[Gabrielle Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» NOAH LAYTON AMBROSE ► Adam Levine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: La Forêt-