AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mer 16 Mar 2011 - 15:09

*Claire fut touchée par toute l'attention que lui portaient les deux hommes, à vrai dire elle n'était pas habituée à ce que l'on s'occupe d'elle ainsi ... En d'autre circonstances cela aurait certes pu être agréable mais là ce n'était absolument pas le cas. Lorsque leur hôte lui demande de s'assoir sur la table, Claire sut que ce n'était pas pour une partie de plaisir. La douleur qu'elle ressentit lorsque le vieil agent nettoya sa plaie fut telle que la jeune femme hurla - ce que n'était absolument pas son genre -. Elle aurait certes pu mordre dans le gant que lui avait si gentiment donner Leon mais elle n'avait pas vraiment envie de laisser de jolies marques de dents sur la mitaine de son ami. Des larmes se mirent à perler sur ses joues malgré elle alors que son docteur d'infortune fouillait sa chair à la recherche des derniers éclats de verres. Le temps sembla s'arrêter pour la pauvre S.T.A.R.S à deux doigts de s'évanouir. Jamais elle n'aurait cru qu'un bout de verre pouvait lui faire aussi mal.*

*Sa tête tournait, mais Claire s'accrocha le plus possible à la réalité pour ne pas sombrer dans le néant. Elle se risqua à jeter un petit coup d'œil à son bras avant que celui-ci ne se fasse panser: le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'était pas joli, joli! Le fait d'avoir remuer la plaie la faisait saigner abondamment, et provoquait une douleur atroce dans tout son bras, sans compter la couleur plus que douteuse que prenait son membre. La jeune femme essaya de le bouger bien que Ricardo le lui avait strictement interdit et fut légèrement rassurée lorsqu'elle constata qu'elle y arrivait sans efforts. Au moins il n'était pas cassé! Elle se voyait mal demander un mois de congé à son patron pour cause de bras cassé ...*

*Enfin, on lui banda le bras le plus étroitement possible afin de faire cesser tout risque d'hémorragie. Le calvaire était enfin terminé. Cette petite excursion elle allait s'en souvenir toute sa vie! A croire qu'à chaque fois que Leon et elle se croisaient c'était pour se mettre dans les ennuies jusqu'au coup ... Cette pensée la fit sourire.*

- Merci beaucoup. lança-t-elle à l'intention de Ricardo qui était partit leur préparer de quoi boire.

LEON: Merci Claire, sans toi je... je crois que j'y serais resté et.... si jamais... tu n'avais pas été là... pfff je n'ose même pas imaginer...

*A son plus grand étonnement Leon la prit dans ses bras. Ce contact lui fit du bien, cela la rassura. Car oui malgré son âge elle avait besoin d'être rassurée. La jeune femme était vraiment heureuse d'être saine et sauve et de pouvoir constater que son ami l'était tout au autant. Puis il la lâcha doucement et tous deux se dévisagèrent, Claire souriait comme à son habitude.*

- Tu n'as pas besoin de me remercier voyons, pour toutes les fois où tu m'as aidé, je te devais bien ça. Dit-elle avec un clin d'œil.

*Puis Claire se rendit compte que les deux gardes qui lui avait barré la routes quelques minutes plus tôt les regardaient depuis la porte qui était entre ouverte. Alors comme ça on les espionnait? Et bien, on ne pouvait pas dire que la confiance était de mise ici! Évidemment cela ne l'étonna pas plus que ça étant donné qu'elle ne faisait pas partie de la CIA, elle était surement de trop pour eux. Cela la fit rire. Elle ne leur faisait pas beaucoup plus confiance mis à part à Leon qu'elle connaissait depuis un bon bout de temps.*

- J'ai comme l'impression qu'on nous regarde.

Ricardo: Ah, ils sont trop prudents mais ne faites pas attention à eux mademoiselle Redfield, ils ne vous feront rien. Dit-il en ramenant deux tasses de café fumant. Nous somme dans le même camps, pas vrai?

De quel camps parle-t-il?


*Claire descendit de la table et tourna le dos aux deux gardes qui ne se gênaient pas pour la regarder. Depuis combien de temps n'avaient-ils pas vu de filles? La jeune femme ne comprenait pas tout et sentait que quelque chose lui échappait. Heureusement la présence de Leon non loin la rassurait.*

- Claire. Appelez moi Claire.

RICARDO: Bien. Buvez, ça vous fera du bien! Lança-t-il tout sourire.

*La jeune femme se méfia de la boisson que leur proposait leur nouvel ami. On lui avait toujours apprit à refuser ce genre de choses. Sa réticence du se lire sur son visage puisque Ricardo se mit à rire sans cesser de la fixer.*

ROCARDO: Voyons! Pensez-vous vraiment que j'aurais pris le temps de vous soigner si je voulais vous empoisonner? Soyez réaliste!

- Désoler. Se contenta de dire Claire. Je suis juste méfiante, vous le seriez tout autant si vous vous trouviez à ma place je pense.

*Ricardo lui sourit et reporta toute son attention sur Leon. Ils étaient tous de la même organisation et Claire savait pertinemment que sa présence dérangeait le vieil agent. Il y avait des choses qu'elle ne devait pas connaitre. Elle regarda donc tour à tour les deux homme avant de prendre sa décision.*

- Je vais vous laisser discuter entre vous. Je serais là bas si vous me cherchez. Dit-elle en pointant du doigts la porte gardée par les deux monstres de muscles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Sam 19 Mar 2011 - 0:42

* Leon ne dit rien lorsque Claire s'éloigna de lui et de Ricardo. Il espérait juste que les deux gorilles à la porte la laissent tranquille sinon ils auraient affaire à lui même s'ils sont encore plus baraqués que Leon. Il la fixa jusqu'à la porte et ce fut à ce moment que Mournias le tira de là.*


- Bon Leon arrête de fixer ta copine, qui est bien mignonne d'ailleurs faut le reconnaitre mais y a plus important, on a à faire et je peux te dire que y a du boulot. * Mournias se mit à murmurer ce qui obligea Leon a s'approcher.* Ecoute Leon je vais te dire une chose: c'est vraiment une veine que t'en ai réchappé heureusement que ta copine était là et moi aussi sinon t'y serais resté. Mais c'est que le début des festivités et les gars auquels on court après depuis presque 3 mois, dès qu'y retrouveront pas vos corps, y vous pourchasseront, et y vous lâcheront pas de sitôt jusqu'à ce que vous soyez crevé vous deux.


- Mais attendez Mournias vous êtes bien gentil avec vos avertissements seulement moi on m'a confié une mission et je compte bien la mener au bout. Contre qui ou contre quoi nous luttons ? Vous êtes mon informateur alors informez-moi !


- Dit-toi bien Leon que tu luttes contre beaucoup, beaucoup plus puissant que toi. * Son visage s'assombrit au même titre que celui de Leon. Pour peu on aurait vu un gros nuage noir avec des éclairs au dessus de leur tête.* Nous-mêmes nous n'avons que peu d'infos aussi. De mon temps on tapait et on posait les questions ensuite...


- Eh bien ce temps est révolu Mournias, désormais on essaye de savoir le plus possible sur l'ennemi avant de frapper. N'oublions jamais la devise de la maison "le savoir est l'arme la plus puissante qu'il soit". Vous mieux que personne ici devrait le savoir....


- Mais bordel Leon faut-il que je te le dise encore une fois ??? * Mournias tapa du poing sur la table avec une force surprenante pour un homme de cet âge-là mais il continua toujours avec cette voix basse mais précipitée comme s'il voulait que le débit d'informations qu'il disait devait être donné le plus rapidement possible sans laissser de traces.* Nos supérieurs ne savent pas dans quoi ils t'ont embarqués, tu risques ta peau plus que d'habitude...


- Comme si je ne l'avais pas déjà assez risquée plus que d'habitude ce jour-là à Raccoon City...


- Arrête de sous-estimer l'ennemi c'est justement comme ça que tu cours le plus vite à ta perte !!


- Je ne le sous-estime pas Mournias je constate... A vous entendre on croirait que le Mal en personne est descendu sur Terre pour y faire son terrain de jeux favori qu'est-ce donc que cette chose qui vous terrifie tellement ? Votre déambulateur ? Votre canne ?


* Mournias se leva à ce moment avec une rapidité stupéfiante et envoya une droite à Leon qui le fit tomber de sa chaise. Leon se retrouva à terre, la lèvre en sang et.... le canon de son pistolet chipé on ne sait comment par Mournias à une trentaine de centimètres du front de Leon...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Sam 19 Mar 2011 - 15:24

*Les deux gardes s'avérèrent de très bonne compagnie et Claire passait un agréable moment avec eux. Aux premiers abords ils paraissaient froids et très antipathique mais ce n'était heureusement pas la cas, bien au contraire. Ils étaient tous deux chaleureux et s'étaient même inquiétés pour sa blessure au bras, ce que la jeune femme trouvait plutôt touchant. Ils discutèrent de tout et de rien, et blaguaient même de temps en temps histoire de mettre la brunette plus à l'aise. Très vite les deux "monsieur muscles" se mirent à raconter leur vie et Claire ne tarda pas à apprendre leurs prénoms (Evans et Julian) et à connaitre le lien familial qui les unissait tous deux. En effet ses deux nouveaux amis étaient frères, d'où leur ressemblance troublante. L'un des deux hommes, le plus jeune, ne cessait de lui faire de grand sourire, ce que Claire fit semblant de ne pas remarquer, inutile de donner de faux espoirs à ce gentil garçon!*

- Au fait, c'est votre copain l'homme qui est avec monsieur Mournias? Demanda Evans, Also Know As "monsieur tout sourire".

*La jeune femme ouvrit la bouche pour répondre lorsqu'un gros bruit se fit entendre de l'autre côté de la porte.*

LEON!

*Ni une ni deux elle pousse les deux gardes, passe entre eux, et ouvre la porte. La scène qui s'offrait à elle était des plus terrible. Son ami se trouvait au sol alors que Ricardo le tenait en joue. Que s'était-il passé pendant son absence? Ça elle l'ignorait. Cependant ce n'était surement pas le moment de se poser des question, mais plutôt celui d'aider Leon. Claire courut dans leur direction et d'un coup de pied fit lâcher son arme à Ricardo avant de se positionner entre les deux hommes. La jeune S.T.A.R.S avait le regard mauvais: règle numéro 1 ne jamais toucher aux personnes qui lui sont chères.*

- Je savais bien qu'on ne pouvait pas vous faire confiance! Cracha-t-elle.

- Ce n'est pas ce que vous croyez Claire. Ne vous faites pas de fausses idées voyons! Et puis cela ne vous regarde pas! Vous n'êtes pas des nôtres!

*Ce dernier argument la fit sourire, plutôt mourir que de devenir une pourriture dans son genre! Depuis le début elle se méfiait de lui, il y avait quelque chose chez lui qui ... Qui le rendait suspect. Alors que le vieil agent la fixait, la jeune femme sortit son arme et la pointa sur lui. Mieux valait être prudente dans ces cas là.*

- Un mouvement, faites un mouvement et je vous jure que je tire.

- Ne soyez pas stupide Mademoiselle Redfield, vous ne pouvez pas me tuer, et vous le savez parfaitement.

*Ricardo venait de marquer un point. Les deux gardes avec qui elle avait discuté quelques minutes auparavant avaient déjà fait leur apparition dans le petit appartement et la visait avec leurs armes. La jeune femme tentait de trouver une solution mais ce n'était pas si évidement que ça. Bien que la tension soit palpable, elle ne baissa pas son arme.*

- Leon, est-ce que ça va? Demanda-t-elle avant de lancer un regard assassin à Mournias. Pourquoi est-il dans un état pareil?!

- Et bien disons que chez nous autre agent de la CIA les choses de se font pas toujours dans la douceur. Il faut parfois jouer des poings pour se faire comprendre voyez-vous.

- Mademoiselle lâchez votre arme! Hurla l'un des deux gardes.

- TOUT DE SUITE! Continua l'autre.

*Les yeux de la brunette passaient successivement des gardes à Ricardo. Si elle lâchait son arme ils seraient vulnérable, ce qui était une très mauvaise choses pour eux. Mais d'un autre côté si elle ne le faisait pas Evans et Julian risquaient de tirer sur elle. Ce fut donc à contre cœur qu'elle rangea son pistolet. A son plus grand soulagement les gardes ne tardèrent pas à faire de même.*

- Voilà qui est mieux vous ne trouvez pas?

*Claire ne fit pas attention à Mournias et tendit la main pour aider Leon à se relever.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Sam 19 Mar 2011 - 17:58

* Leon prit la main de Claire pour se relever et fusilla Mournias du regard qui le lui rendit bien. Il se passa le revers de la main sur sa lèvre pour nettoyer le saignement. Il regarda ensuite Claire et son expression changa. Il voulait la rassurer, cette situation n'était pas catastrophique et on pouvait encore réparer les dégâts. Néanmoins il murmura un peu pour lui-même, un peu pour Claire.*


- Hmm costaud les vieux en cette saison.... * Il se remit à parler normalement.* Il se trouve que ce vieux débris ne veut pas me dire contre quoi ou qui on lutte et veut me faire comprendre que sa plus grande peur est de se retrouver prochainement en déambulateur....


* Entendant cela Mournias n'y tenait plus. Il écarta Claire et voulu frapper Leon sous la mâchoire. Ce dernier esquiva et saisit Mournias par la taille et la plaqua au sol. Le vieil homme eut le souffle coupé et fut complètement déstabilisé. Leon lui envoya son poing en pleine face. Ce fut à ce moment-là que l'un des deux gardes tira juste au dessus de la tête de Leon pour lui faire comprendre que la prochaine balle était pour lui. Leon se releva et s'écarta.


L'autre agent se précipita à côté de Mournias et l'aida à reprendre son souffle et à se relever. Le vieil homme se remit assez vite et regarda intensément Leon et Claire. Il renvoya les deux gardes et se rassit tranquillement sur sa chaise comme si de rien n'était malgré son nez qui saignait. Il prit un mouchoir pour arrêter le saignement. Il rebut une gorgée de café avant de parler enfin. *


- Tu as de la chance Leon que nous soyons coéquipiers, sur la même mission et que nous dépendons de la même organisation. Sinon je te jure que même avec ta petite amie et Evans et Julian à côté je t'aurais logé une balle dans la tête ou que je t'aurais réduit en charpie à coup de soucoupe ou de tasse brisée rien que pour te voir crever longuement ça aurait dépendu de la connerie que t'aurais sorti.


* Leon ne disait toujours rien. Mournias se leva, alla ouvrir la fenêtre derrière lui, revint et se rassit. Il sortit une pipe, se la bourra et l'alluma. Etrangement une agréable odeur de tabac se répandit dans la pièce et Leon se sentit un peu comme apaisé par la fumée s'échappant de la pipe et son odeur. Mournias invita Claire et Leon a prendre une chaise. Leon hésita un peu avant de prendre place. Claire fit de même. Mournias tira une bouffée avant de se rapprocher des deux jeunes gens. *


- Ecoutez Claire, au point où nous en sommes faites ce que vous voulez. Mais comme je ne doute pas que vous deux vous partirez exploser la face aux abrutis qui ont fait exploser le bâtiment où vous étiez et qui ont manqués de vous crever, vous pouvez rester. Mais je compte sur.... l'agent Kennedy * Il marqua une petite note de dégoût lorsqu'il posa les yeux sur Leon.* pour ne rien divulger et pour que vous ne divulgiez rien. Je dois juste vous dire que ce que je vais vous révéler n'a pas été classé mais est en passe de le faire car si ceci est ébruité, les relations internationales pourraient en être dégradées et dans le pire des cas on prendra cela comme une attaque et on déclenchera très certainement une guerre....


* Mournias se tut un moment le temps de laisser peser les mots dans l'air, que Claire se rende compte de la situation et Mournias attendit sa réponse...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Sam 19 Mar 2011 - 20:33

*La situation commençait seulement à se calmer, cependant Claire devait bien avouer qu'elle était on ne peu plus sur la défensive, ce Mournias ne lui plaisait pas et sa manière d'agir non plus. Bien que Leon et lui soient de la même organisation, ils étaient totalement différents. Ou du moins elle l'espérait. La jeune femme n'osait imaginer son ami avec une telle méchanceté dans la voix et une telle violence, cela lui faisait froid dans le dos. Elle jeta un petit coup d'œil à Leon comme pour se réconforter.*

Jamais il ne sera comme cette pourriture.

*Puis Ricardo lui adressa la parole, chose dont Claire se serait bien évidemment passée. Rester ici était pour elle un calvaire. Hélas ce vieil homme était plein d'informations qui leur serait indéniablement utiles pour la suite des opérations. C'était là la seule et unique raison de sa présence en ces lieux. Ce que s'apprêtait à leur divulguer l'agent semblait d'une importance capitale et Claire en avait pleinement conscience. De plus, jamais elle n'irait hurler sur tous les toits ce qu'elle risquait d'apprendre, ce serait tout sauf professionnel de sa part. La jeune femme se demandait d'où venait ce manque de confiance à son égard, s'était-elle déjà révélée être une moucharde? Pas à sa connaissance du moins ... Ou alors peut être que les agents avaient pour habitude de se méfier des S.T.A.R.S? Qui sait?*

- Je comprends parfaitement le risque que vous prenez Ricardo ainsi que les enjeux que cela comporte. Je suis loin d'être idiote vous savez, je ne prendrais jamais le risque de déclencher un quelconque conflit ou que sais-je encore.

*Les paroles de la brunette se voulaient dures et fermes. Elle ne tenait en aucun cas à sympathiser avec lui et elle le faisait bien sentir. Ce qu'il avait fait à Leon était tout simplement intolérable, si elle le pouvait elle l'aurait tué depuis un bon moment.*

RICARDO: Bien, maintenant que les choses sont dites je veux que vous m'écoutiez très attentivement je ne vais pas répéter deux fois et surtout pas pour vous.
Il marqua une pause pour bien faire passer le message aux deux jeunes gens en face de lui. Étant donné que vous êtes tous les deux des rescapés de la vague de terreur qui a envahit Raccoon City en 1998, vous n'êtes pas sans connaitre Umbrella Corporation, n'est-ce pas?

*Les deux amis acquiescèrent en même temps. Claire jeta un rapide coup d'œil à son ami, l'air perplexe. S'était-elle trompée quant à l'implication de la multinationale dans cette histoire? Elle ne pouvait y croire, c'était juste trop ... Étrange. Pourquoi Umbrella ferait ce genre de chose?*

- Umbrella est mêlé à cette affaire?

RICARDO: Pas explicitement, non. Mais nous avons toutes les raisons de croire que d'une façon ou d'une autre Umbrella n'est pas toute blanche. Laissez moi vous expliquer. L'organisation contre laquelle vous lutterez agent Kennedy ainsi que vous même mademoiselle Redfield s'appelle la Hiap Long Company.

- Hiap Long Company? Jamais entendu parler ...

RICARDO: Vous comptez arrêter de me couper un jour Redfield? Hurla-t-il.

*La façon qu'il avait de s'adresser à elle ne lui plaisait absolument pas. La jeune femme se leva d'un traite faisant la sourde oreille à ce que lui disais son ami et s'avanca vers Mournias qui déjà faisait moins le malin. Elle se pencha doucement vers lui, tenant le col de sa chemise entre sa main valide et lui adresse quelques paroles à l'oreille avant de retourner s'assoir doucement, le sourire aux lèvres. Elle n'avait pas l'habitude de se montrer méchante mais lorsqu'elle n'aimait pas quelqu'un celui-ci avait tout intérêt à se faire petit, or Mournias la provoquait sans cesse. Leon lui lança un regard interrogateur auquel Claire répondit par un clin d'œil. Elle lui expliquerai plus tard.*

RICARDO: Désoler. Dit-il en se raclant la gorge. Reprenons. Quelque temps avant le "problème" de 1998 Umbrella a créée des filiales dans divers pays, dont une basée en Chine. La Hiap Long Company est pour le moment votre seul but. C'est la moins développé des filiales et donc la plus faible mais ne négligez pas le danger qu'elle représente pour vous!

- Pourquoi est-ce que l'on vise cette filiale plus particulièrement? Je ne comprends pas pourquoi une filiale basée aussi loin viendrait jusqu'à Raccoon pour faire tomber un bâtiment et repartir. C'est insensé.

RICARDO: Ce n'est pas insensé! Voyez-vous nous avons perdu toutes trace du laboratoire se trouvant au sud des Etats-Unis et nous pensons ou sommes sûr que celui-ci s'est associée récemment à celle basée en Chine. Votre "mission" si je puis dire cela ainsi sera de glaner des informations afin de confirmer ou non nos craintes. Mais de grâce ne vous mettez pas dans des histoires glauques! Vous devez simplement enquêter, et non pas entrer tête baissée dans le tas! N'oubliez pas que même si le nom est différent, elle n'en reste pas moins une part d'Umbrella.

- Mais quel est le lien entre cette filiale et les évènement de l'hôtel?! Lança Claire passablement agacée. Elle ne comprenait rien et espérerait que les informations de Ricardo soient plus limpides pour Leon.

RICARDO: Il semblerait que l'un des travailleurs chinois de cette filiale ait volontairement contaminé les autres locataires.

- Est-il encore en vie?

- Nous ne le savons pas.


- Pour un informateur vous ne semblez pas savoir grand chose Ricardo!

*La jeune S.T.A.R.S se leva brusquement, elle en avait assez d'être assise et continuait malgré tout à penser que tout ceci n'était qu'une vaste mascarade. Non, Umbrella ne pouvait pas être impliqué une nouvelle fois dans ce genre de situation, c'était n'importe quoi. Non pas qu'elle aime Umbrella, loin de là, mais la jeune femme ne comprenait absolument pas pourquoi cette compagnie continuait de faire ce genre de choses.*

- C'est n'importe quoi.
Lança-t-elle. Je n'y crois pas. Je ne vous fais pas confiance! Vous voulez nous envoyer à l'autre bout de la Terre?! Mais oui quelle super idée! Autant nous tuer maintenant ça évitera les frais de transport!

*Claire était près de la fenêtre maintenant, elle avait besoin de prendre l'air et le balcon était l'endroit parfait pour cela. Elle ne savait pas ce que pensais Leon de tout cela mais elle, n'en croyait pas un mot. Du moins elle n'en croirait rien à moins d'avoir une quelconque preuve sous les yeux. C'est alors que quelque chose lui traversa l'esprit. Leon. Il avait ramassé quelque chose avant que l'hôtel ne lui tombe sur le coin de la tête. Mais pouvait-elle en parler maintenant? Ricardo se tenait non loin d'eux et la jeune femme ne tenait pas à ce qu'il prenne conscience de ce morceau de papier aussi insignifiant soit-il.*

Mais dans quel bourbier tu t'es encore fourrée ma chère ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Dim 20 Mar 2011 - 0:13

* Leon ne dit rien pendant les révélations de Mournias. Il ne put s'empêcher de sourire devant le petit réglement de comptes entre Claire et Mournias. Néanmoins il s'interrogea bien sur ce qui aurait pu être dit. Il n'eut pas de réaction si ce n'est de regarder Claire entrer à son tour en rogne. Leon revint sur Mournias.*


- Et donc l'hôtel se serait retrouvé contaminé ?


- Evidemment et l'hôtel a sans doute servi d'expérimentaion à Umbrella ou plutôt devrais-je dire à la Hiap Long Company. Ils devaient sans doute penser à revenir aux Etats-Unis. Ce devait une sorte d'avertissement que personne à par nous n'a pris au sérieux.


* Leon tourna le regard et fixa Claire dehors. Ainsi il avait raison. Le gouvernement avait aussi raison. Umbrella avait disparue mais remplacée par la Hiap Long Company. Et cette fois, ils n'auraient plus aucune chance d'échapper à Leon, il allait pouvoir enfin les faire disparaître de la surface de la Terre, eux et toute leurs saletés de virus. Justice allait enfin pouvoir être rendue...*


- Leon ? Leon ?? Hey !! Arrête de fixer ta copine comme ça si tu rêvasses en pleine bagarre tu la reverras plus...


- Hmm désolé... monsieur * Il accentua bien ce mot pour que cela sonne comme "connard". * Bon autre chose à nous dire ?


- Ouais. Faites-gaffe à vos miches. J'aime autant te dire que les chinois c'est pas de la tarte, c'est pas comme ici. Quand ils font leurs crimes, y a une saveur différente, il y a cette subtilité asiatique. Si jamais vous êtes pris, vous êtes foutus. On ne pourra rien pour vous. * A ce moment là, Leon grogna lui disant qu'il avait bien compris la leçon. *


- Bon pour s'y rendre je suppose que vous avez tout arrangé avec le chef ?


- Exact * ajouta Mournias avec dédain.* Vous partez demain pour Shangaï à l'aéroport de Chicago, prenez le vol AA289 pour Shangaï, départ à 10h40, arrivée le lendemain à 14h05. Lorsque vous arrivez demandez Mr Loung. C'est notre informateur là-bas. Si ta copine veut venir je peux m'arranger avec le chef et lui dire que je pars ausssi.


- Et sur place on bousille tout le monde et on fait sauter leur baraque c'est ça ?


- C'est à peu près ça...


- ...... Merci Mournias.


- Me remercie pas fiston, remercie moi un autre jour comme celui où on aura enfin détruit Umbrella ou plutôt oublie-moi. Il se peut que je ne te revoye plus d'ici là....


* Mournias dit cela en tirant une bouffée. Leon se leva et alla rejoindre Claire sur le balcon. Il réprima l'envie de venir derrière Claire et préféra plutôt se placer près d'elle et de lui annoncer avec un petit air intéressé.*


- Ca te dit d'aller en Chine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Dim 20 Mar 2011 - 0:59

*La question de son ami la fit sourire. On lui donnait le choix entre rester ici et faire l'autruche ou suivre Leon dans ce qui pourrait bien s'avérer être son dernier voyage. Quel choix! Elle fixa le vague un moment et se mit à écouter les oiseaux, les cris des enfants jouant au ballon dans la rue ainsi que les chants des ivrognes juste en dessous d'elle. Elle avait besoin de temps pour prendre sa décision, or elle n'en avait pas. Qu'allait-elle bien pouvoir inventer à son chef pour expliquer sa période d'absence?*

Que faire, que faire ...

- Je viens, mais par pitié dis moi que Ricardo ne sera pas du voyage!

*Cette petite supplication eut le mérite de faire sourire son ami. La jeune femme adorait ce sourire qui illuminait ne serait-ce qu'une fraction de seconde son visage, c'était si rare de le voir sourire. Claire adorait voir ses amis heureux, or Leon avait une fâcheuse tendance à cacher ses sentiments. Il lui était vraiment difficile de connaitre et de comprendre son ami. A quoi pensait-il?*

- Bon, il va falloir que j'appelle mon chef et pondre une excuse valable ... Bon sang tu te rends compte de la chance que tu as d'avoir une amie aussi sympa que moi prête à se mettre dans les problèmes jusqu'au coup juste parce qu'elle ne veut pas qu'il t'arrive malheur? Dit-elle avec un sourire jusqu'au oreilles.

*Elle accompagna ses paroles d'un énième clin d'œil, montrant ainsi qu'elle plaisantait. C'était là un signe bien particulier de la brunette: elle se sentait toujours obligée de dire n'importe quoi lorsqu'elle se sentait gênée. La cause de cette gêne? Mournias qui ne cessait de les observer. A quoi s'attendait-il? A une scène d'amour à la française avec french kiss et tout le reste? Cela l'irrita encore plus. Elle ne l'aimait définitivement pas.*

- Bon, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de rester ici plus longtemps. Dit-elle suffisamment fort pour que Ricardo puisse l'entendre. Leon, on se rejoint demain à l'aéroport, ok? L'avion part à 1oh4o c'est bien ça? Je serais à l'heure.

*La jeune femme fit un signe de tête en guise d'au revoir à son ami - Pleure Ricardo, tu n'auras rien d'autre! - et sortit de l'appartement. Bien évidemment elle remercia son hôte pour avoir soigner son bras avant de s'en aller, même si cela lui arracha la bouche. Comme prévu Evans et Julian se trouvaient de l'autre côté de la porte d'entrée. Claire fit de brefs adieu avant de s'éclipser. La mission qu'elle allait faire allait être vraiment intéressante, jamais encore elle n'avait eu l'occasion de partir à l'étranger! Évidemment elle savait pertinemment que ce n'était pas pour y faire du tourisme qu'elle s'y rendait ...*




HRP: SUITE ICI : bienvenue en chine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Permission méritée [Claire]
» Les vrais modèles des personnages
» Claire Redfield
» Yuuri Kozukata et Claire Redfield
» (F) Claire Redfield - Ali Larter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: Les Rues de Raccoon City-