AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Dim 27 Fév 2011 - 20:29

* L'air était lourd, cette lourdeur pesait constamment sur les épaules et cela n'augurait rien de bon. Leon le va la tête en l'air. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu un ciel aussi sombre. Du moins depuis une catastrophe sans nom, ayant ravagé et détruit une ville, transformé ses habitants en monstres sanguinaires et sans âme. Un lieu depuis devenu maudit.


Leon regarda sa montre. Elle indiquait 13h21. Pour peu on se serait cru à 19h vu la noirceur du ciel. Il porta sa main à son arme, accrochée à sa ceinture, sous sa veste de cuir marron. Il vérifia qu'elle était bien là et bien chargée. Il porta cette fois son attention ses les passant, se pressant déjà sous la noirceur du ciel menaçant.


Il examina du regard la rue d'en face et son trottoir. Il sourit discrètement devant l'embouteillage à ce croisement. Les petites gens, ne se préoccupant de rien d'autre qu'eux-mêmes, ne savent, ne se doutent même pas que le pire fléau qu'ait pu engendrer l'humanité se trouve peut-être sous leurs pieds, dans la maison de leur voisin voire même qu'ils le portent peut-être déjà en eux.


Il revint à sa rue. Il vit une silhouette allant vers lui et étrangement, elle lui paru familière. Il se porta vers la silhouette et vit qu'elle était féminine et put apercevoir son visage qui lui au contraire ne sembla pas le voir. Cette fille... Mais oui il l'avait déjà vu quelque part... Cette tragédie dans cette ville maudite... Ils avaient combattu ces créatures, ils avaient fuit ensemble... Son coeur commença à battre plus fort au fur et à mesure qu'ils s'approchèrent l'un de l'autre. Ne tenant plus, il se risqua. *


- Claire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Dim 27 Fév 2011 - 21:58

*Les rues étaient sombres, surtout pour un milieu d'après-midi. L'air se faisait lourd et l'atmosphère oppressante. La jeune femme marchait sans réel but dans les rues de Raccoon, elle venait de terminer une mission et profitait donc de son peu de temps libre pour se balader. Elle marqua une petite pause et leva la tête vers le ciel, il était vraiment nuageux et virait presque au noir. L'orage était imminent, ce n'était maintenant plus qu'une question de temps.*

*Cette ambiance était tout simplement insupportable. Claire continuait à vagabonder dans les rues, elle avait drôlement besoin de se changer les idées après toutes les atrocités qu'elle avait vu durant sa précédente mission. Des horreurs ... Sa vie ne semblait alimentée que par ça. Parfois la jeune femme venait à se demander si entrer chez les S.T.A.R.S ne fut pas une grossière erreur. Certes cela lui permettait de pouvoir voir son frère et même partir en mission avec lui, mais en contre partie elle était obligée d'assister à des massacres semblables à ceux qu'elle avait endurée à Raccoon et Rockfort Island et cela lui devenait de plus en plus pénible ...*

Suis-je réellement assez forte pour continuer chez les S.T.A.R.S?

*Un coup de tonnerre la fit sortir de sa torpeur. Elle avait avancée sans vraiment savoir où elle allait. Claire regarda partout autour d'elle et ne reconnut évidemment pas l'endroit où elle se trouvait. Étant nouvelle, pas mal de coins lui étaient encore totalement inconnues. La jeune femme entreprit donc de continuer à marcher jusqu'à déboucher sur un endroit qui pourrait éventuellement lui permettre de rentrer chez elle. La pluie commençait doucement à tomber.*

???: Claire?

*Claire ne vit même pas le jeune homme qui s'était approché d'elle. Elle se retourna pour lui faire face et se décomposa littéralement. Elle ne pensait pas le revoir un jour! Un immense sourire illumina son visage, faisant disparaitre toutes les pensées plus pessimistes les unes que les autres qui embrumaient son esprit. Elle n'en croyait pas ses yeux, que faisait-il ici? Depuis quand était-il revenu? Pourquoi? Tant de questions se bousculaient dans sa tête!*

- Leon?

*C'était une question complètement inutile mais sur le coup rien d'autre ne semblait pouvoir sortir de sa bouche. Elle n'avait eut aucune nouvelle de lui depuis les terribles évènements de Raccoon et pensait qu'il était ... Non. Elle ne voulait plus penser ça et secoua la tête pour chasser cette idée définitivement. Son ami était là, devant elle en chaire et en os, c'était le principal.*

- Qu'est-ce que tu fais ici? Si tu savais comme je suis heureuse de te revoir! Je n'ai eu aucune nouvelle de toi depuis ... Depuis cette horrible histoire ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Dim 27 Fév 2011 - 22:16

* Il fut soulagé lorsqu'il compris enfin qu'il ne s'était pas trompé de personne. Il se mit à sourire aussi devant celui de Claire qui avait l'air de sortir d'un autre monde. Un éclair illumina leurs visages et une petite pluie commença à tomber. Mais Leon s'en fichait de la pluie. Tout ce qui comptait c'était de revoir une amie qu'il présumait disparue de longue date. *


- J'y pense souvent... même si j'aimerais l'oublier...


* Il la toisa quelque peu. Elle n'avait pas changé depuis la dernière fois si ce n'est des marques de fatigue ou de stress. Il remarqua qu'elle avait toujours le même uniforme des S.T.A.R.S. *


- Toujours chez les S.T.A.R.S à ce que je vois ? Quand à moi..... disons que je travaille pour le gouvernement.


* Il 'linvita à aller marcher un peu malgré la pluie qui commençait à tomber un peu plus fort. Décidément malgré cette journée immonde avec une autre mission donnée par le préident lui-même, cette journée ne s'annonce pas si mal finalement. Il venait de revoir quelqu'un de perdu depuis longtemps.


Peut-être que le destin est derrière tout ça. Le destin.... Leon venait d'y penser ce qui le fit douter un peu sur le moment. Il se mit à regarder Claire. Le destin... Leon venait de réaliser que peut-être cette rencontre ne se fit pas grâce au fruit du hasard. Peut-être y a-t-il autre chose derrière... peut-être y a-t-il encore une autre tragédie derrière... Non il ne faut pas que ça recommence... Leon avait déjà assez donné pour ça et il n'en doutait pas Claire aussi. Sans le vouloir il fixa intensément Claire, les pensées brouillées par ce tourbillon de doute.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Lun 28 Fév 2011 - 5:40

LEON: J'y pense souvent... même si j'aimerais l'oublier...

*Cette remarque la fit légèrement sourire, elle aussi se disais souvent ça et pourtant ce qui était arrivé faisait indéniablement partie de son histoire, de son passé, et elle avait tout simplement apprit à vivre avec malgré la difficulté. Evidemment elle y pensait souvent, trop même, mais ne voulait pas oublier cette période de sa vie. C'était trop important car aussi dur fut cette épreuve elle lui avait permit de sauver une jeune fille mais aussi d'avoir des renseignements sur ce qui était arrivé à Chris. Sans cela elle serait peut être encore entrain de le chercher à l'heure actuelle.*

- Comme beaucoup de gens je pense. Mais il nous est impossible d'oublier alors autant vivre avec. On a pas d'autres choix de toute façon.


LEON: Toujours chez les S.T.A.R.S à ce que je vois ? Quand à moi..... disons que je travaille pour le gouvernement.

*La jeune femme fut surprise d'entendre son vieil ami lui parler de son nouveau travail. Travailler pour le gouvernement était, à son avis, ce qui lui allait le mieux. Cela devait surement lui permettre de faire des missions sur le terrain et de pouvoir aider des gens. Une façon de prendre sa revanche sur le passé en quelque sorte. Claire avait sensiblement fait le même choix en entrant chez les S.T.A.R.S, à croire que tous les rescapés voulaient montrer à quel point ils étaient forts et déterminés à en découdre un jour ou l'autre.*

- Oui je ... Je me suis engagée chez les S.T.A.R.S après avoir retrouvé Chris. J'ai une revanche à prendre sur Umbrella en quelque sorte. Et je compte bien arriver à mes fins un jour ou l'autre pour leur faire payer tout le mal qu'ils ont fait. Tu travailles pour le gouvernement donc? Et tu es en mission ici ou tu comptes rester?


Umbrella ... Tout est de leur faute!

*La pluie avait redoublée d'intensité et ils ne tardèrent pas à être trempés jusqu'aux os. Cependant Claire s'en fichait complètement, avoir retrouver son ami avait beaucoup plus d'importance que l'état de ses vêtements et de ses cheveux. Lorsqu'il lui proposa de marcher un peut, elle eut tout le loisir de le regarder. La jeune femme savait qu'elle n'avait pas changée, ou du moins pas beaucoup, ce qui était l'exact opposé de Leon. En effet, celui-ci était devenu étonnamment musclé, et ses traits s'étaient durcis. Quand à ses vêtements et bien ... Disons que ça changeait beaucoup de l'uniforme policier dans lequel elle l'avait vu la dernière fois. Puis Claire réalisa que la seule chose intacte chez lui était sa coiffure et cela la fit rire intérieurement. Il n'imaginait pas Leon avec une autre coiffure, ce ne serait plus lui.*

*Les rues de Raccoon étaient désertes et la jeune femme mit cela sur le compte de la pluie battante qui les assaillait. Ils fallait vraiment être fou pour sortir dehors par ce temps. Le tonnerre gronda une nouvelle fois, la faisant grimacer au passage. L'orage, elle détestait ça. Claire marchait juste à côté de son ami et lorsqu'elle leva la tête vers lui pour lui poser une question qui lui titillait l'esprit elle se rendit compte que celui-ci la regardait, les yeux perdue dans le vague et le visage totalement inexpressif. Étonnée, elle s'empressa de demander ce qui n'allait pas.*

- Leon? Quelque chose ne va pas?

*Elle passa sa main devant le visage du jeune homme pour le faire réagir, c'était ce qu'elle faisait tout le temps lorsque les gens "beugaient". Le tonnerre gronda une fois de plus. Cette fois-ci la force était tel que la jeune femme sursauta. Elle aurait crié si la peur ne l'empêchait pas de le faire.*

Claire, ce n'est que du bruit! Arrête de faire la gamine!


*Les deux amis se trouvaient non loin de ce qui semblait être un vieux théâtre ou quelque chose du genre. Elle ne reconnaissait toujours pas les lieux et commençait à penser qu'il serait judicieux de se mettre à l'abri. L'orage se rapprochait de plus en plus de la ville et s'annonçait terriblement violent.*

- On ferait mieux d'aller se réfugier là en attendant que ça se calme! Lança-t-elle en tirant le bras de Leon pour s'assurer qu'il la suivait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Lun 28 Fév 2011 - 12:45

* Leon se rendit compte alors que Claire agitait la main devant son visage. Il se secoua la tête pour se réveiller et éclaboussa un peu autour de lui notamment Claire qui commençait déjà à être trempée. Il s'aperçut donc que en plus de la pluie qui redoublait d'intensité, Claire lui saisissait le bras. Il la suivit donc pour se mettre à l'abri et ils arrivèrent devant un vieux bâtiment en mauvais état. Il avait vraiment l'air vétuste et délabré, certainement désaffecté et abandonné depuis longtemps. Leon se plaça devant la porte, condamnée pâr 4 choses qui étaient censées être des planches mais qui ressemblait plus à du bois mort qu'autre chose. *


- Laisse moi faire.


* Leon envoya son pied dans la porte et fit voler des bouts de bois un peu partout. La porte était défoncée, des morceaux de planches jonchant le seuil de l'immeuble et la porte effondrée par derrière, brisée en deux. Si quelqu'un se tenait là, il ne sera plus là pour en parler. Il entra le premier et alluma sa lampe torche dans l'obscurité. Cette impression lui rappelait des mauvaix souvenirs...


Cette salle avait du servir à une époque pour un bal, une fête ou une autre manifestation festive. Des morceaux de guirlandes, des bouts de tissu et de bois jonchaient le sol. Un vieux siège rongé par les mites trainait au fond. Quelques rats se mirent à courir en raison de la lueur de la lampe se promenant vers eux. Des bancs renversés côtoyaient des tables à moitié dévorées par les mites elles-aussi. A en juger par l'état des lieux cet endroit n'a pas pu être occupé avant des lustres.


Malgré cela son expérience et son entraînement qu'il a subi lui avait appris qu'un lieu abandonné depuis longtemps n'était jamais sûr. Il y a toujours quelque chose qui se cache dans les ténèbres. Toute fois il jugea bon de ne pas sortir son arme. Du moins pour l'instant et de plus devant Claire cela n'allait peut-être pas être nécessaire, peut-être le prendrait-elle mal. Il se tourna vers Claire.*


- Je suis en mission ici et même à toi je n'ai pas le droit d'en parler. Je peux juste te dire que cette mission me donne égalment la possibilité d'assouvir cette vengeance contre Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Lun 28 Fév 2011 - 20:13

*Lorsque Leon brisa la porte avec son pied une odeur acre se dissipa dans l'air, une odeur de vieux mêlé à ... A quoi? Claire était incapable de dire précisément quelle était cette odeur mais une chose était sure: ça sentait tout sauf les fleurs. Elle suivit de près son ami qui déjà s'engouffrait dans le batiment lugubre, en prenant bien soin d'enjamber les débris jonchés sur le sol afin d'éviter toute chute inutile. Car c'était bien son genre de tomber!*

*La jeune femme sortit la lampe de poché accrochée à sa ceinture et l'alluma peu de temps après Leon. A l'intérieur tout était calme et l'endroit semblait abandonné depuis plusieurs années étant donné l'étant général aussi bien des murs que du sol. En effet, la peinture était on ne peut plus écaillée, les murs éventrés et le sol recouvert de tâches plus étranges les unes que les autres. Quant à la poussière n'en parlons même pas! Un asthmatique n'aurait pas tenu plus d'une seconde tant elle était présente dans les moindres recoins. Un vrai nid à maladies!*

*Après avoir rapidement inspecté le hall, Leon et elle débouchèrent dans ce qui semblait être la salle principale. C'était une immense pièce qui avait surement, par le passé, servit à divers évènements festifs et culturels. Cependant la belle salle n'était maintenant plus que l'ombre d'elle même, ils fallait bien avouer qu'à côté le hall passait pour un endroit luxueux. Les rats semblaient avoir élue domicile entre les objets détruits et les murs rongés par l'humidité.*

Charmant, je me demande si je ne préfère par l'orage finalement ...

* Les fenêtres étant bien évidemment condamnées, Claire continua à se fier à sa lampe qui était pour le moment sa seule source de lumière. Elle scruta longuement la pièce où ils se trouvaient. Quelque chose n'allait pas. Un détail la perturbait. Devant eux se trouvait certes une pièce totalement délabrée, mais pas seulement.*

- Dis moi Leon, cet endroit est bien censé être fermé?

*Elle ne vit pas la réaction du jeune homme qui était maintenant à l'exact opposé de là où elle se trouvait et décida donc d'enchaîner.*

- Et ça arrive souvent de fermer un bâtiment aux civils avec, à l'intérieur, tous les meubles? Regardes, il reste même des décorations ... Dit-elle en éclairant les guirlandes avec la faible lumière de sa lampe.

*La jeune femme posa sa main valide sur son arme. L'atmosphère sinistre et la présence de Leon la mettait mal à l'aise, comme si quelque chose de mauvais les attendait quelque part. Raccoon City ... Cette ville ainsi que ce qui s'y était passé n'avait à première vue pas fini de la hanter. Instinctivement, Claire revint se positionner près de son ami. Le bâtiment était grand et l'orage faisait rage dehors, ils allaient avoir tout le loisir de visiter leur nouveau refuge ...*

LEON: Je suis en mission ici et même à toi je n'ai pas le droit d'en parler. Je peux juste te dire que cette mission me donne également la possibilité d'assouvir cette vengeance contre Umbrella.

- Tsss, toujours aussi mystérieux à ce que je vois! Mais j'arriverais à te faire parler mon cher Leon! Lança-t-elle en souriant. Taquiner son ami lui avait drôlement manqué!

*Leur voix résonnèrent dans toute la salle, si il fallait être discret et bien c'était raté!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Lun 28 Fév 2011 - 23:24

* Lorsque Claire parla un peu fort en souriant, cela fit résonner le son de sa voix dans la salle. Et Leon ne savait pas pourquoi mais il sentait que hausser un peu la voix dans ce lieu aller amener... les ennuis. Il approcha son visage de celui de Claire et lui chuchota quoique en souriant discrètement aussi à son tour. *


- Mystérieux peut-être mais c'est ton avis. Et je ne doute pas que tu me fasses parler te connaissant. Mais je préfère ne pas trop hausser la voix ici car quelque chose n'est pas net. Je le sens. Comme tu viens de le dire l'endroit est censé être abandonné mais personne n'aurait abandonné l'endroit aussi rapidement et en laissant tout les meubles et décorations ainsi.


* Il remarqua aussi que la main de Claire s'était mise sur le côté renfermant quelque chose à l'intérieur. Il fit de même sauf que lui, il sortit son arme, un 9 mm tout ce qu'il y a de plus commun, bien en vue devant Claire.*


- Je vois que tu as saisi ton arme je te recommande de la sortir.


Puis il se retourna, la lampe torche dans la main gauche éclairant son passage et l'arme dans l'autre, pointant son canon vers l'avant éclairant le passage. Il arriva devant un escalier. La salle suivant la salle de bal ressemblait plus à une salon car il y avait plus de fauteuils et de canapés tous en aussi piteux état, rongés par les mites mais aussi par une couche bien épaisse de poussière. Leon se mit le coude devant le visage lorsqu'il passa près d'un fauteuil et marché sur une planche branlante. La quantité de poussière soulevée le gêna un moment avant d'arriver à l'escalier. Il mit un pied sur une marche.*


- Reste là je passe devant je vais voir.


*Leon grimpa les marches une à une. Il ressentait une tension qui ne cessait de croître, il savait, il sentait les ennuis venir, il avait un don lui et Claire pour le ressentir. Soudain lorsqu'il posa sur le pied sur une marche, celle-ci tellement dévorée, céda sous son poids et il eut la chance de pouvoir poser les pieds sur la marche suivante. Malheureusement, les autres marches pourries elles-aussi et privée d'une de leurs congénères commencèrent à céder aussi. Leon se mit à courir vers le haut qui par chance était proche. Lorsqu'il arriva en haut, il se retourna. Claire était toujours là mais l'escalier non.*


Eh bordel ça recommence...


* Leon essaya de lancer mais pas trop fort non plus.*


- Tu grimpes sur un fauteuil ou un canapé et tu me rejoins ? Ou tu préfères qu'on se sépare et de trouver un autre accès ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mar 1 Mar 2011 - 0:20

*Les escaliers s'écroulèrent si soudainement que Claire n'eut pas réellement le temps de comprendre ce qui se passait. L'accident avait remué la poussière jusque là logée sur les marches provoquant un nuage irrespirable. La jeune femme sentit ses yeux piquer et se mit à tousser, croyant franchement y rester tant la douleur dans ses poumons était atroce. Elle sentait les fines particules s'enfoncer dans son nez et dans sa bouche tapissant au passage sa cavité nasale, son pharynx et surement tout un tas d'autres truc que cette saleté pouvait atteindre. Il se passa un long moment avant qu'elle ne se redépose au sol, un long moment pendant lequel elle se demanda si Leon allait bien. Enfin, la voix de son ami se fit entendre depuis le premier étage ce qui la rassura légèrement. Il restait un autre problème maintenant ... Comment allait-elle le rejoindre? N'étant pas très grande, même en montant sur un fauteuil comme venait de le suggérant son ami elle risquait de manquer d'au moins dix voir vingts centimètres pour atteindre le palier. Cette constatation la refroidit quelque peut.*

J'ai comme une impression de Déjà vu tiens ...

*Elle regarda tout autour d'elle dans l'espoir de trouver quelque chose susceptible de l'aider à grimper. Elle fit signe à Leon de l'attendre et se mit activement à la recherche d'une corde, ou de quelque chose vraiment plus haut qu'un simple canapé. Cependant les rares chose qu'elle fut capable de trouver furent un rat mort et un vieux bout de tissu rongé par le temps.*

- Pourquoi est-ce qu'il faut toujours que ça se passe ainsi?
Lança-t-elle pour elle même.

*Elle due hélas se rendre à l'évidence, il lui était impossible de rejoindre le jeune homme, du moins pas tout de suite. Ils allaient devoir se séparer une fois de plus et sauver leur peau chacun de leur côté. Claire retourna à l'endroit où s'était trouvé l'escalier quelques minutes plus tôt et braqua sa lampe dans le direction de Leon pour le voir. Ce qu'elle s'apprêtait à dire ne l'enchantait absolument pas mais il n'y avait pas vraiment d'autre choix ...*

-Leon, je vais essayer de te rejoindre par un autre accès, je suis trop petite pour atteindre le palier!

*Puis un sourire terriblement faux se dessina sur son visage pâle.*

- Ca ne te rappel rien? Essaye de rester en vie le temps que je trouve une solution. Dit-elle en faisant un clin d'œil complice.

*La situation s'empirait. Elle pouvait certes rebrousser chemin mais la curiosité la poussait à aller jusqu'au bout. Elle voulait comprendre pourquoi cet endroit avait si rapidement été barricadé ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mar 1 Mar 2011 - 17:28

* Leon fut quelque peu contrarié par la décision de Claire mais au final, elle se révéla judicieuse. Leon se releva et balançant sa lampe torche et pointant son arme dans la même direction que celle-ci, scruta l'obscurité. Il monta trois marches de plus avant d'arriver à un début de couloir. Au vu de l'endroit il avait du être à une époque assez resplendissant. Malgré l'humidité rongeant les murs, Leon se serait presque surpris à voir des chandeliers, une pièce bien éclairée et de la moquette par terre, de la tapisserie par dessus. Mais désormais le lieu devint le royaume de l'humidité, des mites, et des rats. Rats qui au passage demeuraient assez gros. Leon devina que les portes dans les murs devaient donner sur des chambres.*


Hmmm évidemment ça me rappelle un truc... Je déteste ce genre de situation. Même à l'entrainement c'était pareil.... Tu t'attends toujours à ce qu' une chose te saute dessus en criant et en agitant les bras...


* La tension monta un peu plus lorsque Leon balaya les chambres défoncées et mises à sac. Sa main commençait à lui faire mal tant il maintenait sa prise sur son arme. Deux fois il sursauta lorsqu'il compris que le faible grattement qu'il entendit depuis un petit moment furent deux rats grignotant un reste de tapis. Quelques gouttes de sueur perlaient sur son visage mais il n'en devint plus déterminé.


Il finit d'inspecter les chambres à son grand soulagement. Il ne fit pas de plus pire rencontre que des rats, des chambres en désordre avec quelques taches sombres d'origine inconnue. Leon aurait juré avoir reconnu du sang. Lorsqu'il arriva au bout du couloir il tourna à gauche, le chemin de droite se finissant en fenêtre donnant sur une cour envahie de mauvaises herbes. A gauche il y avait deux escaliers: l'un menant en haut, l'autre permettait d'accéder à l'étage où se trouvait Leon.*


Bien ! Il y a un autre accès pour Claire. Bon je l'attend ou j'y vais ? * Il réfléchit * Je vais l'attendre. Elle va peut-être me prendre pour un trouillard mais vaut mieux rester groupé. Séparés, on n'arrivera à rien...


* Lorsque Leon arriva à cette conclusion, il entendit des bruits dans l'escalier menant à son étage. Des bruits, plutôt trainants et irréguliers. Leon se plaqua sur les marches de l'escalier d'à côté et attendit. Il avait entendu des bruits de pas se rapprochant. Il n'entendit pas de râle, caractéristique de ce qu'il avait combattu par le passé, ce qui le rassura mais il demeura prudent. Lorsqu'il entendit que les bruits montèrent l'escalier, il attendit encore puis lorsque les bruits furent à mi-chemin du haut, il sortit de sa cachette en braquant sa lampe et son arme et vit.... Claire. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mar 1 Mar 2011 - 19:37

*Le jeune homme s'enfonça vers l'inconnu et Claire décida d'en faire de même, rester là se révélait totalement inutile. Il fallait qu'elle trouve une solution. Elle empoigna fermement la lampe dans une mais et son Beretta dans l'autre avant de s'avancer prudemment vers la salle de bal. La solitude lui faisait peur, elle détestait ça. Les mauvais souvenir de Raccoon se mirent à tourbillonner dans sa tête à une vitesse impressionnante. Tout se passait exactement comme cette fois là, Leon et elle était une nouvelle fois séparés et ils allaient de nouveau devoir faire face à leur destin en solitaire. Son sang tapait violemment dans ses tempes, empêchant la jeune femme de percevoir correctement les bruits l'entourant. Bien que la peur la tiraillait, elle continua d'avancer. Elle était une S.T.A.R.S et se devait de le prouver en refoulant toutes ses idées plus noires les unes que les autres. Le plus important maintenant était de rejoindre son ami resté en haut. Et puis, peut être se faisait-elle peur toute seule? Peut être que cet endroit n'était rien d'autre qu'un pauvre bâtiment malmené par le temps?*

Aller Claire, tu te fais des idées, ton imagination te joue des tours, ressaisit toi bon sang!

*Les horreurs ayant eu lieu à Raccoon City avaient été sa première approche des zombies et cela, bien qu'elle essayait de ne jamais le montrer, l'avait profondément traumatisée. Elle faisait encore maintenant ce cauchemar où elle se retrouvait seule dans ces rues sombres et animée par les flammes face à tous ces monstres en décompositions. Claire pensait en avoir terminé une bonne fois pour toute avec ces horreurs mais à cet instant précis elle n'en était plus si sûre. L'atmosphère se voulait oppressante et complétement morbide.*

Ton imagination Claire ... Ton imagination.


*La jeune femme se retrouva une nouvelle fois dans la salle de bal et au lieu de prendre à droite comme elle l'avait fait plus tôt elle prit à gauche. La porte était difficile à ouvrir - la serrure étant vieille - et elle n'eut pas d'autres choix que de tirer sur le verrou pour le faire céder. Le coup de feu résonna surement dans le bâtiment tout entier mais Claire ne s'en soucia pas plus que ça. Elle ouvrit la port avec le pied et braqua son arme sur la nouvelle pièce qui se dessinait peu à peu sous sa lampe. Un bar. Enfin, c'était ce qu'elle avait du être à en juger par les nombreuses bouteilles brisée sur le sol et par ce qui semblait être le comptoir.*

*La salle n'était pas spécialement grande, beaucoup moins que la précédente, mais tout de même plus large que la plupart des bars. Elle pouvait certainement à elle seule accueillir pas moins de deux cents personnes. Cette constatation lui fit prendre conscience d'une chose, cet endroit avait dû par le passé être très populaire. Elle examina un peut les lieux, tant qu'à être là autant chercher des informations sur la situation! Des tables poussiéreuses, un comptoir brisé, des chaises bonne pour la poubelle et ... Des vestes. Là, sur le sol, devant elle, se trouvait une pile de manteaux, vestes de costumes et autres vêtements d'extérieurs. Claire s'abaissa pour y jeter un petit coup d'œil. Cela la confortait dans son idée. Les personnes étaient surement partie dans la précipitation. Pourquoi? C'était ce qu'elle voulait découvrir. La jeune femme remit son arme dans son étuis après s'être assurée qu'aucun danger ne la guettait et souleva les quelques habits plein de poussières, d'excréments de rats, et d'insectes en tous genre dans le but trouver quelque chose qui serait susceptible de l'aiguiller dans ses recherches. Hélas elle ne trouva rien à part une carte d'identité, une montre, et une vieille paire de lunette brisée. Rien de bien intéressant en somme.*

*N'étant pas du genre à baisser les bras si facilement, elle continua sa route car de toute évidence il n'y avait rien ici à part de la moisissure et des bestioles plus hideuses les unes que les autres. Claire prit un couloir crasseux avant de déboucher sur un escalier qui ne lui inspirait absolument pas confiance. Elle allait s'engager lorsqu'un terrible bruit dans son dos la fit sursauter. Ni une ni deux la jeune femme se retourne et pointe son arme dans le vide. Rien. Il n'y avait absolument rien. Pourtant elle était persuadée d'avoir entendu quelque chose tomber ...*

Je suis pas folle quand même?


*Claire, toujours sur ses gardes monta l'escalier le plus doucement possible, ne voulant pas reproduire la petit incident qu'avait provoqué son ami quelques minutes plus tôt. Le faisceau lumineux de sa lampe n'éclairait pas grand chose et la jeune femme avait une un mauvais présentement, comme si quelque chose la regardait. Pensant que cela venait simplement de son imagination elle continua et, une fois en haut se retrouva avec une arme braquée sr son front.*

- Leon tire pas c'est moi!
Cria-t-elle. Puis elle se mit à rire, la situation était tout bonnement hilarante. Est-ce qu'à chaque fois qu'on va se voir tu vas tenter de me tirer dessus? Demanda-t-elle en faisant bien évidemment référence à leur première rencontre.

*Elle se positionna près de son ami et profita de cette rencontre très bien tombée pour faire part de ses découvertes ... Infructueuses.*

- C'est vraiment trop bizarre, en bas j'ai trouvé un bar avec toute les bouteilles, le comptoir, les tables, les chaises et même des vêtement sur ce qui devait être à la base un porte manteau. Les gens qui étaient ici ont certainement dû quitter les lieux rapidement. Quelque chose de louche s'est passé ici Leon ...

*Alors qu'elle disait cela une bruit sourd se fit entendre au dessus d'eux, juste au dessus du plafond en plâtre.*

A moins que les habitants ne soient toujours là ...

- Et toi de ton côté, ça a donné quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mer 2 Mar 2011 - 0:10

* Leon fut soulagé lorsqu'il vit qu'il ne fit qu'éclairer son amie. Il baissa son arme et entendit Claire parler de son excursion dans le vieux bâtiment. Il était question d'un bar, de vêtéments empilés, de montres et de lunettes cassées avec et d'autres grigris depuis longtemps oubliés. Leon n'en devint que plus troublé.*


- Tu as raison c'est inquiétant. Tout ces gens partis dans la précipitation ne présage jamais rien de bon. Là où je travaille on dit toujours qu'un lieu abandonné ou qui est censé l'être n'est jamais JAMAIS sûr. Et avec mon expérience c'en est que plus vrai.


* Lorsqu'il acheva sa phrase, comme Claire, il entendit un bruit sourd venant du dessus. Leon ressortit son arme, s'épousseta du peu de poussière étant tombé sur ses épaules et repartit en avant, empruntant prudemment l'escalier suivant, Claire derrière. Il arriva en haut sans encombre à un autre début de couloir comme l'étage d'en bas. Leon présuma qu'il devait se trouver dans un vieil hôtel car les couloirs, si on enlevait la saleté, l'humidité, la vermine et tout ce qui s'ensuit, ressemblerait uniformément à l'étage du dessus.


Leon balaya sa lampe torche jusqu'au fond du couloir. Il n'entendit plus de bruit mis à part leurs respirations et leurs mouvements. Il s'engagea prudemment en faisant signe à Claire de surveiller les chambres de droite tandis qu'il prenait celles de gauche. Rien n'était différent à l'étage d'en bas. Les chambres étaient dans le même bordel indescriptible avec toujours les mêmes taches sombres. Il tomba sur un couple de rats en train de dévorer une tapisserie. Ceux-là étaient les plus gros que Leon avait jamais vu. Ils le regardèrent avec leurs petits yeux mauvais avant de s'enfuir dans un trou, aveuglés par la lumière de la torche de Leon.


Arrivé à l'avant dernière chambre, il regarda derrière. Claire en était à peu près au même niveau. Il inspecta la chambre ne trouva rien à part un lit retourné et une armoire éventrée. Soudain, il entendit distinctement un bruit de pas... Irrégulier et traînant... Une respiration semblable à un râle... Un gargouillis indescriptible sortit d'une bouche depuis longtemps morte et pourtant affamée... Leon se plaqua à la porte et vit que Claire l'avait aussi remarquée de l'autre côté du couloir. La tension était présente sur le visage de Leon mais il s'en fichait. Tout ce qu'il lui importait c'est que cette fois aussi il s'en sortirait en vie.


Il fit un signe à Claire tandis que la créature arrivait dans le couloir. Il leva trois doigts, en baissa un, en baissa un autre, marqua un temps et baissa le dernier. Il surgit de sa cachette, braqua la lampe et fit feu par deux fois, ajustant son tir pour avoir la tête...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mer 2 Mar 2011 - 23:53

*Leon et elle s'étaient une nouvelle fois séparés pour fouiller le plus de chambres possible. Le bruit qu'ils avaient entendu quelques minutes plus tôt semblait avoir disparut et leur curiosité légendaire les poussait à chercher dans les moindres recoins l'auteur de tout ce vacarme. Claire prit les chambres de droite et son ami, celles de gauche. Le couloir était composé de seize chambres, soit huit de chaque côté, de quoi les occuper pendant un bon bout de temps!*

*Tous deux entrèrent en même temps dans leur chambres respectives. Étant donné que les habitants avaient désertés précipitamment - ou s'étaient tous fait tuer -, les pièces étaient encore pleines d'objets personnels en tous genres. Une véritable aubaine pour la jeune femme qui voulait plus que tout apprendre ce qui s'était passé. Tout ceci lui faisait terriblement penser à la catastrophe qui avait eu lieu plusieurs années auparavant, des gens portés disparut, une atmosphère horrible, Leon ... Tous les ingrédients étaient présents. Enfin tous à l'exception des zombies. Cette pensée la fit frissonner. Moins elle voyait de ces monstres, mieux elle se portait. Bien évidemment elle avait été amener à en voir moult depuis son entrée chez les S.T.A.R.S étant donné que le bio terrorisme était toujours d'actualité.*

*La pièce devant elle offrait une légère luminosité, la fenêtre avait était bien mal barricadée et laissait pénétrer la lumière du jour. D'après ce qu'elle pouvait voir, dehors le temps ne s'améliorait pas, bien au contraire. Il semblerait que Leon et elle allaient devoir rester dans cet endroit sordide encore un peut. Claire garda tout de même sa lampe à la main et entreprit de fouiller la petite chambre. La garde de robe était encore pleine de vêtements rongés par les mites, le lit abîmé par les ravages du temps tenait miraculeusement sur ses quatre pieds et bien que totalement effondré, la jeune femme reconnut ce qui devait être un secrétaire, ou du moins un gros bureau. Pile ce qu'elle cherchait.*

*Elle ouvrit les quelques tiroirs bancales et tomba sur un petit cahier plutôt abîmé. La jeune femme le prit délicatement dans ses mains et se mit à feuilleter rapidement les pages jaunies. L'écriture n'était pas très lisible et certains passages étaient tout simplement impossibles à déchiffrer, de vrais hiéroglyphes. A première vue ce cahier avait fait office de journal intime dans le passé. Son auteur, une certaine Stella Lokhstood, narrait ses aventures amoureuses et ...*

Là ça m'intéresse!

*Cependant Claire n'eut guère le loisir de poursuivre sa lecture et reposa le cahier sur le meuble brisé. Ce qu'elle venait d'apprendre lui était assez utile et continuer à parcourir les pages ne seraient que pure curiosité de sa part. Elle aurait certes pu arracher les pages intéressantes pour les montrer à Leon mais à quoi bon? Après ce qui s'était passé entre eux elle jugeait inutile d'apporter des preuves. Ils étaient amis alors il lui ferait certainement confiance.*

*Elle ressortit donc de la pièce et continua son investigation. Les sept autres pièces n'étaient guère intéressante et la jeune femme fut profondément déçue de ne rien y trouver à part des rats, des bijoux poussiéreux et tout autre genre d'objets. Trouvant inutile de trainer elle retourna dans le hall. A sa plus grande surprise Leon et elle sortirent en même temps. Quel timing parfait! Claire allait partager sa découverte lorsqu'un terrible râle lui fit froid dans le dos. Malheureusement ce qu'elle craignait le plus c'était avéré vrai ...*

*Elle remarqua que son ami lui faisait signe d'attendre. De là où elle était la jeune femme ne voyait absolument rien. Elle pouvait se fier qu'à son ouïe. Trois ... Deux ... Un ... Et tous deux bondirent pour se retrouver côte à côte face à l'horrible monstre.*

Comme au bon vieux temps!

*Et sur cette pensée ils ouvrirent le feu. A eux deux ils ne mirent pas longtemps pour maitriser le zombie qui déjà se vidait de son sang sur le plancher. Une fois la menace écartée Claire fixa son partenaire. La situation la perturbait mais elle n'en montra rien. Elle se contenta juste de sourire comme toujours.*

- Tu as trouvé des choses intéressantes de ton côté?

*Et sans même attendre une réponse, elle enchaina avec sa trouvaille.*

- Je suis tombée sur quelque chose qui devrait t'intéresser. Le bâtiment à fermé il y a cinq ans. D'après ce que j'ai lu quelqu'un de suspect est entré dans l'hôtel et quelque jours plus tard une personne est tombée gravement malade. La maladie s'est propagée à une vitesse folle. L'auteur du journal d'où je sors ça explique les symptômes: mal de tête, vomissement, perte de la sensibilité, perte de cheveux, faim croissante, et j'en passe! Je ne veux pas m'avancer sur le sujet, mais ça m'a bien l'air d'être du bio terrorisme ... Je doute qu'Umbrella ai joué un quelconque rôle dans cette tragédie. En tous cas ça nous informe sur une chose: les résidents sont bien ici. J'espere juste qu'ils ne sont pas très nombreux ...


*Ils avaient brisé la porte, laissant aux pauvres habitants le luxe de s'échapper dans la ville. Une belle bourde qu'ils se devaient de réparer. Claire ne pouvait pas demander de renfort, son acte serait réprimé par son chef qui n'hésiterait certainement pas à la renvoyer sur le champ.*

- Quelque chose me chiffonne cependant. Pour vivre, ils ont besoin de manger? Or si ils sont ici depuis longtemps, ne devraient-ils pas être mort? Enfin si je peux les considérer comme étant vivant.

A moins qu'ils se soient entretués ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Jeu 3 Mar 2011 - 16:14

* Leon laissa deux balles s'échapper de son chargeur pour re-tuer le zombie. L'une d'elles arriva sur son épaule, la seconde en plein dans l'oeil gauche. Il avait remarqué que l'oeil droit avait la même tête que l'oeil qu'il venait d'exploser. Il en déduisit que Claire avait tiré en plein dedans. Il en fut tout de même impressionné. Il fouilla le corps bien mort cette fois. Il ne trouva rien à part quelques billets dans une poche et une montre cassée dans la veste du mort. Il se releva et se tourna vers Claire qui arborait un joli sourire malgré ce qu'il venait de se passer.*



- Bravo Claire tu tires mieux que la dernière fois. Cette fois on lui a explosé le cerveau par la porte de devant.



* Claire ne lui laissa pas le temps d'ajouter une autre bêtise qu'elle enchaina sur une question et une explication précipitée de ses trouvailles. Le tout avec le sourire. Leon se dit que ce devait être sa manière à elle de ne pas sombrer dans la folie. Chez la CIA, on vous apprend aussi à ne pas sombrer dans la folie mais pas avec le sourire. Cela éveillerait bien des soupçons et le gouvernement avait déjà bien assez de problèmes.


Il écouta attentivement ce que lui disait Claire, et ce qu'il pronostiquait arriva. En entendant Claire parler de l'abandon de ce bâtiment, il comprit alors que la mission que la CIA lui avait donné l'amenait précisément ici. Il savait que d'autres équipes d'agents étaient à Raccoon City en des lieux ressemblant à peu près à ce celui-là. Leon écouta à peine la fin de ce que lui disait Claire. Il était torturé intérieurement. Devait-il parler de sa mission à Claire ? On lui avait bien dit de n'en parler à personne, encore moins à un S.T.A.R.S. Il savait que s'il le faisait, sa place n'était plus assurée et tout ce qu'il s'était efforcé de construire depuis les évènements de Raccoon City s'effondrerait comme un château de cartes.


Néanmoins c'était Claire, ils s'étaient échappés ensemble de Raccoon City, il placerait volontiers sa vie entre ses mains s'il le fallait et jamais Claire n'avait trahie sa confiance. Il décida alors de parler de sa mission l'amenant ici car s'il ne le faisait pas, Claire ne comprendrait pas grand chose à ce que Leon essayait de faire ou expliquer. Il approcha son visage de celui de Claire.*


- Ecoute Claire je sais que j'ai ta confiance. Et ce que je vais te dire, je tiens à ce que cela reste entre nous. Ca a l'air de rien dit comme ça mais tu n'es pas dans mon cas. Si jamais cela venait à s'ébruiter, il se peut que mon avenir voire même que mon espérance de vie en soit grandement réduite voire stoppée. Et puis tu as dis que tu me ferais parler, ben regarde t'as gagnée.


*Il marqua une pause, laissant les mots peser dans l'air et pour s'assurer que seuls eux seraient au courant de ce qui allait se dire. Mais Leon enchaîna car il vit que sur le visage de Claire l'anxiété et l'appréhension était apparue.*


- Je t'ai dit que je travaillais pour le gouvernement tout à l'heure. Bon je pense que tu t'en doutes je travaille pour la CIA. Si tu me crois pas voici ma plaque d'agent. *Il lui montra sa plaque d'agent.* Ce qui m'amène à Raccoon City c'est parce que l'on pense que la même tragédie qui s'était produite il y a quelques temps va se reproduire. Il y a quelques semaines, nos écoutes ont interceptées des communications d'une organisation clandestine avec Umbrella. Ils parlaient d'une arme biologique transformant des gens en "monstres". Une chose est sûre: Umbrella est encore impliquée. Nous sommes là pour empêcher que quoi ce soit conduisant à raser Raccoon City une fois de plus ne recommence. Et cet hôtel s'appelle l'hôtel The White Cherry. On m'a envoyé ici pour enquêter sur sa subite fermeture. Nos écoutes nous confirment encore que cette organisation inconnue est aussi impliquée dans cette fermeture.


* Tout en parlant Leon sentit la tension et le stress monter. Il ne savait pas pourquoi mais il sentit que le zombie qu'ils venaient de descendre n'était pas le seul à venir. Et il sentait que pas mal allait se radiner dans peu de temps. Lorsqu'il eut fini il respira longuement, réussissant à se calmer. Il regarda alors Claire attendant sa réaction.*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Jeu 3 Mar 2011 - 21:34

*La remarque de Leon sur sa façon de tirer la fit rire. Il était vrai que dans sa jeunesse la jeune femme n'avait en effet pas éblouit par ses capacités à atteindre ses cibles ... Elle prit donc cela comme un compliment même si, en l'état, c'était plutôt une constatation. Cependant, cela lui fit drôlement plaisir, le fait que son ami remarque son amélioration la touchait. Son entrainement pour devenir membre des S.T.A.R.S portait ses fruits. En effet elle avait drôlement gagné en précision et en dextérité, ce qui n'était pas à négliger.*

*Puis Leon lui fit part de quelque chose que Claire attendait particulièrement. En effet, le jeune homme était ici, à Raccoon City, dans le cadre d'une mission pour la CIA. Jusque là elle ne fut absolument pas surprise. Ce qui la surprit en revanche ce fut lorsqu'il lui raconta le but de sa mission et l'endroit qui était visé. Ils avaient trouvé l'endroit et pénétré dans un lieu au passé pour le moins tragique sans même en prendre conscience. Cependant quelque chose dans ce beau discours la rendait perplexe. Umbrella ... Claire doutait vraiment de l'implication de la multinationale dans cette affaire. En effet, celle-ci n'avait aucunement le besoin de faire revivre à Raccoon la tragédie de Mile neuf cent quatre-vingt dix-huit ... C'était insensé.*

*Elle réfléchit à cela alors que son ami continuait à lui raconter son histoire. Quelque chose clochait définitivement. Umbrella avait besoin de Raccoon, alors à quoi bon la détruire? Son inquiétude dut se lire son son visage car à plusieurs reprises Leon la dévisagea. Les idées dansaient dans la tête de la jeune femme qui, malheureusement n'arrivait pas à les tirer au clair. Tout paraissait si louche! Pourquoi personne n'avait entendu parler de cet endroit?*

Et si le problème venait du gouvernement lui même? Ils pouvaient très bien mettre toute cette histoire sur le dos d'Umbrella en cas d'ébruitement, et les civils se contenteraient certainement de les croire sans même se donner la peine de réfléchir. Umbrella était le coupable parfait pour ça!

*L'hypothèse de Claire se tenait. Le gouvernement connaissait parfaitement le passé de son ami et avait pleinement conscience de toute la rancœur qu'avait celui-ci pour la corp. Tout avait été parfaitement orchestré ...*

- Leon ... Je ne suis pas plus fan que toi d'Umbrella mais pour le coup je suis prête à parier que pour une fois elle n'a rien à voir dans l'histoire. Réfléchit, à quoi ça leur servirait de recréer la même problème? Ils n'ont rien à y gagner! Et le fait qu'on te demande de revenir ici, pour le même genre de soucis, ça te parait pas étrange? On te manipule Kennedy! On essaye de te monter contre Umbrella plus que tu ne l'es déjà ...


*Claire pouvait certes se tromper, mais elle avait le sentiment d'avoir taper juste, bien que rien de concret ne démontrait ses dires. Finalement, cette petite enquête improvisée s'avérait être plus importe qu'elle n'y paraissait ...*

- Et tu m'as dit que le fait de divulguer ces informations te couterait ta vie. Tu serais considéré comme un traitre, pas vrai? Si ça arrivait aux oreilles des membres de la corp, qu'est-ce qui se passerait à ton avis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Ven 4 Mar 2011 - 17:48

- Je le sais bien Claire qu'Umbrella n'avait rien à gagner dans cette histoire. C'est ce qui m'a aussi surpris. Mais..... mais..... * il parut consterné* je ne suis qu'un simple agent et les ordres sont les ordres...


* Toutefois Claire avait réussi à le mettre dans le doute. Avait-elle tort ? Avait-elle raison ? Il est clair que l'image d'Umbrella, déjà bien ternie par la tragédie de 1998 ne souhaite pas être ternie davantage par une autre catastrophe. Elle n'a donc aucun intérêt de vendre à nouveau à d'autres terroristes le virus T car s'il étaient capturés ou tués ou encore corrompus par les forces de l'ordre, on découvrirait leur implication à nouveau et là Umbrella tomberait véritablement en ruine et disparaitrait pour de bon.


Mais Umbrella avait été " sauvée " par le gouvernement. Et au vu de ce que disait Claire, Umbrella avait été mis sous la protection du gouvernement. Leon ne pouvait le croire car le gouvernement lui-même avait craché sur la multinationale. Leon ne connaissait quasiment personne pour soutenir Umbrella. Et puis le but de sa mission n'était-ce pas de discréditer encore Umbrella pour tout le mal qu'elle avait fait ? N'était-il pas là pour ça ?


Tourmenté par ces questions, Leon s'adossa contre le mur le plus proche et tant pis s'il tombait quelque chose de pas frais, il s'affaissa lentement jusqu'à s'assoir sur le plancher, le regard vide, fixant les jambes de Claire devant lui. Qui avait raison ? Claire ou le gouvernement ? *


- Si jamais on savait que je t'avais raconté tout ça, je préfère même pas imaginer ce que me ferait la corp. On me donnerait en pâture aux zombies je dirais...


* On le manipulait ? Posssible mais franchement qui n'était pas assez remonté contre Umbrella au point de souhaiter sa mort ? Et puis le gouvernement lui offrait l'occasion de terrasser l'organisation pour de bon. Leon le ferait , pour les gens qui y sont restés dans cette histoire, pour les familles déchirées de cette ville, pour eux...*


- Non Claire je vais suivre mes instructions. Le gouvernement n'aime pas les organisations genre Umbrella et compte s'en débarasser. Je ne suis peut-être qu'un pion mais je me chargerais de faire radier ces connards d'Umbrella de la surface de la Terre pour tout ceux qui y sont restés et qui réclame vengeance je le ferais pour eux... Et c'est pas grave si ça fait mal...


* Sur ce, Leon se leva et s'apprêta à partir de nouveau.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Ven 4 Mar 2011 - 21:54

*La jeune femme attrapa le poignet de Leon alors que celui-ci commençait à s'en aller. Il allait bêtement suivre les ordres qu'on lui donnait sans même faire marcher ce qui lui servait de cerveau? Ça ne lui ressemblait pas. La dernière fois qu'ils s'étaient vu le jeune homme savait se montrer juste et faire la part des choses ... Elle lui fit face et plongea son regard bleu dans le sien. Sa réaction l'énervait.*

- Et depuis quand tu obéis aux ordres comme un fidèle chien Leon? Tu es prêts à faire payer à Umbrella quelque chose qu'ils n'ont pas fait?! Reprends toi bon sang! Je ne les aime pas plus que toi mais il faut savoir faire la part des choses et mettre sa rancœur de côté de temps en temps Kennedy! Tu es avec le mauvais parti ...

*Claire n'en revenait pas, elle prenait la défense d'Umbrella alors qu'elle leur vouait une haine profonde! Cependant il fallait bien avouer que remettre tous les maux du monde sur eux n'était pas une solution. Certes elle voulait se venger et venger tous les morts de Raccoon mais cela c'était passé il y a douze ans et la jeune femme commençait réellement à se dire que la multinationale était intouchable. A quoi bien continuer à se battre contre du vent? Elle n'était plus l'adolescente révoltée qu'elle avait été, maintenant Claire savait faire des choix réfléchis, quitte à ce que ceux-ci soient opposés à ses convictions. Le plus important était d'être juste et de ne jamais laisser les sentiments interférer.*

*Se rendant compte qu'elle avait été trop loin dans ses paroles, la jeune femme décida de calmer un peut le jeu en marquant une pause et lâcha son ami. Cela ne devait pas être évident pour Leon, après tout elle ignorait tout ce qu'il avait enduré jusqu'ici ... Leurs histoires étaient trop différentes pour être comparées, peut être en aurait-il été autrement si elle n'avait pas abandonné son ami pour partir à la recherche de Chris? Qui sait ... Dans tous les cas si Leon voulait faire porter le chapeau à Umbrella elle ne le blâmerait pas étant donné que chacun avait sa personnalité, mais Claire ne marcherait pas dans ce jeu. Elle n'était déjà pas très fan du gouvernement mais là c'était le bouquet! A cet instant la jeune femme ne savait que faire, devait-elle laisser l'amie parler ou la S.T.A.R.S?*

- Écoutes Leon, je ne vais pas te mentir, je n'ai aucune idée de ce que tu vis en ce moment mais tu ne dois pas agir comme ça ... Tu as beaucoup changé, et j'ai changé aussi mais nous restons amis, pas vrai? Et c'est en tant qu'amie que je te dis ça, je ne veux pas que tu deviennes une "machine" alimentée par la haine et la folie. Si tu deviens comme ça alors tu ne vaudras malheureusement pas mieux qu'eux ...


*Elle aurait vraiment aimé que son ami se place de son côté, mais ne pouvait hélas pas l'y forcer. Elle lui fit son sourire "commercial" - celui qu'elle affichait même quand ça n'allait pas - et décida de de continuer sa petite visite. Elle avait apprit déjà pas mal de choses concernant cet endroit, mais ce n'était encore pas assez à son gout ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Sam 5 Mar 2011 - 21:05

* Leon resta interloqué une fraction de seconde. Claire venait de prendre la défense d' Umbrella, il n'arrivait pas à y croire.... Pour en arriver là, Leon se demandait ce qui a bien pu se passer dans la tête de Claire en allant chez les S.T.A.R.S. Au vu de ce que venait de dire Claire, il subsistait encore une parcelle de doute en Leon. Il ne savait plus quoi penser.


D'un côté, Claire l'avait pris par les sentiments en parlant de leur amitié, amitié qu'il n'avait pas envie de briser car ils n'affrontaient pas le même ennemi. Mais d'un autre côté, il avait prêté allégance au gouvernement, il pensait prendre un nouveau départ et pouvoir protéger ceux qu'il aimait. Lorsqu'il sortit de sa méditation, il vit que Claire était déjà partie en avant. Il la rattrapa en une enjambée et lui prit l'épaule pour la tourner vers lui.*


- Ecoute Claire je ne veux pas que l'on se mette dessus à propos de qui péter la face, je ne veux pas briser notre amitié pour ça. Je te prouverai que j'ai raison de suivre mes instructions. En attendant, des gens ont sûrement été tués ici, peut être même qu'on devra exterminer leurs miettes. En attendant on doit découvrir ce qui s'est passé ici, on saura à qui on doit exploser la gueule véritablement après.


* Sans attendre la réponse de Claire, il partit de l'avant, évitant de marcher sur le cadavre plus qu'inerte. Il arriva en bas de l'escalier menant à l'étage suivant. Il le monta prudemment, lampe et arme en avant. Il n'aimait pas le bruit grinçant des marches qu'il faisait en montant à l'étage d'après.


Lorsqu'il arriva en haut, il remarqua qu' une porte en restreignait l'accès. Elle était défoncée, couchée sur le côté. Une énorme tache sombre décorait cette porte, Le visage de Leon s'assombrit un peu plus en la voyant. Il promena sa lampe dans la salle, plutôt vaste par rapport aux deux autres étages qu'ils avaient visités. On aurait dit une ancienne salle de bains commune ou une cuisine car la pièce était carrelée par le passé. Leon cru reconnaitre des casseroles, des espèces de bassines....


Il regarda derrière lui pour voir si Claire le suivit. En regardant derrière elle, il cru discerner un mouvement, il amena sa lampe dans cette direction, au risque d'aveugler Claire. Il s'approcha d'elle et lui chuchota.*


- Il y a quelque chose derrière toiprès de l'embrasure de la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mer 9 Mar 2011 - 20:15

*Claire regarda son ami s'éloigner sans même prendre la peine de l'attendre. Décidément, il avait beaucoup changé durant ces dernières années. Son passage chez la CIA l'avait énormément endurcit et avait fait de lui un être froid, cassant, l'exact opposé de ce qu'il s'était révélé être lors de leur première rencontre. Cependant elle ne pouvait décemment pas le blâmer pour avoir changé, elle même n'était plus la jeune fille gauche et naïve qu'elle avait été. A cet instant, Claire eut la sensation étrange de se trouver en présence d'un inconnu ... Est-ce que Leon ressentait la même chose? En le regardant s'éloigner, elle se remit en question, était-elle allée trop loin dans ses paroles? Avait-elle seulement raison? Alors qu'une flopée de pensées l'envahissait, un énième coup de tonnerre la fit revenir à la réalité. Son ami n'était déjà plus dans son champs de vision. Puis, elle entendit des bruits de pas dans l'escalier qu'elle s'empressa de rejoindre. Il était hors de question qu'ils se séparent de nouveau, pas tant qu'ils ne sauraient pas ce qui se passe dans ce maudit endroit.*

*Elle rejoignit bientôt le jeune homme qui déjà se trouvait sur le palier, sa torche et son arme a la main. Ils entrèrent tous deux dans la pièce carrelée. Claire n'avait pas jugé utile de ressortir sa lampe et se focalisait donc uniquement sur la lumière que procurait la torche de Leon. Le faisceau lumineux éclairait parfaitement les moindres recoins de la pièce, faisant apparaitre divers objets rongés par la rouilles et recouvert d'une couche épaisse de crasse. Rien de bien engageant en soit. Soudain Son collègue jusque là muet se retourna d'un bond, l'éblouissant au passage. Par réflexe Claire se protégea les yeux avec son bras gauche, rendant invalide quelques instants la main avec laquelle elle tenait son arme.*

Mais qu'est-ce qu'il fait?!

LEON: Il y a quelque chose derrière toi près de l'embrasure de la porte...

*Elle sursauta lorsqu'il lui chuchota ces mots, que faire? Devait-elle se retourner et faire face à la chose derrière elle ou ne pas bouger? Elle ne savait même pas ce que c'était, et le pire de tout c'est qu'elle ne l'avait même pas entendu! Leon, qui s'était approché d'elle, recula un peut. Claire commençait à se poser de sérieuses questions d'autant plus qu'elle ignorait la position exact de son nouvel ami, ainsi que la distance qui les séparait. De plus, il braquait toujours sa lampe torche sur elle, et pile dans ses yeux, ce qui ne facilitait pas la tâche.*

- Ça ressemble à quoi? Demanda-t-elle sans faire sortir de son de sa bouche, espérant que Leon réussisse à lire sur ses lèvres.

*A peine deux secondes après avoir demandé cela, elle sentit un souffle froid, limite glacial dans son coup. La jeune femme n'avait plus le temps de se questionner et se devait de réagir. Elle se décala se le côté gauche le plus rapidement possible et fit demi-tour pour arriver aux côtés de Leon. La chose devant eux n'avait absolument rien d'un cadavre, son apparence semblait parfaitement humaine mais elle savait pertinemment que ça n'en était pas un. Il y avait quelque chose qui l'alertait, quelque chose ... D'étrange.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mer 9 Mar 2011 - 23:36

* Lorsque Claire passa devant lui, Leon tendit le bras pour mettre Claire derrière lui. Il n'avait pas vraiment compris ce que Claire voulait dire à l'instant mais il savait une chose: Claire n'était franchement pas du tout rassurée en présence de l'intrus. Il n'eut même pas besoin d'intimer à Claire de venir. Il en profita pour glisser à l'oreille de Claire.*


- Il est différent des autres. Je crois que j'en ai déjà vu des comme ça...


* Et pas manqué, le nouveau venu ne ressemblait pas vraiment aux zombies normaux. Il ne se déplaçait pas en trainant une jambe, n'exhalait pas une odeur de viande putréfiée depuis un siècle et les regarda fixement. Son visage se tordit en une grimace horrible. Vu de l'extérieur, il avait l'air d'un humain normal sauf que ses vêtements étaient bien crasseux de poussière et Leon en examinant sa jambe droite devina du sang séché. Leon raffermit la prise sur son arme, le canon pointé sur le milieu du front de celui d'en face.


L'arrivant se retourna et tourna son attention sur la porte défoncée. Il s'abattit dessus tel un forcené et en deux ou trois coups en arracha un long morceau de bois, disons assez long pour empaler Leon et Claire en même temps. Il se retourna vers Leon et Claire, une lueur de folie ou de désir de tuer dans le regard et tel un psychopate, se rua vers Leon et tenta de lui faire passer le bout de bois en travers du corps. Heureusement; il s'était à peine retourné et poussé son cri désincarné pour foncer vers Leon que celui-ci lui vida une balle en plein tête. Il s'effondra lourdement comme une masse à terre. Leon se pencha sur lui.*


- Je ne vois rien d'anormal. On dirait juste un simple psychopathe. Peut-être qu'on a trouvé son coin intime...


* Il se releva et proposa à Claire de fouiller la pièce. Ils se mirent activement à la recherche de quelque chose, n'importe quoi qui leur permettrait de savoir véritablement ce qui s'est passé. Leon n'avait pas oublié le contenu du journal d'une des locataire, et il espérait trouver plus de preuves. Tout en cherchant, Leon doutait évidemment de plus en plus de l'implication d'Umbrella dans cette affaire. Peut-être l'avait-elle été mais cette fois indirectement. Et d'ailleurs si le gouvernement aurait voulu faire disparaitre Umbrella, il l'aurait fait. Et Leon ne doutait pas de l'imminence de cette solution.


On lui avait effectivement dit que l'on doutait également à la CIA de l'implication d'Umbrella mais si ça concernait le bio-terrorisme et dans précisément dans cette zone, Umbrella ne pouvait être écartée. Mais peut-être que d'autres organisations se sont joints à la fête..... En fouillant Leon eut la désagréable impression d'être observé alors qu'il était sûr qu'à part Claire et lui, ils étaient seuls... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Dim 13 Mar 2011 - 12:55

*Leon se pencha au dessus du corps pour l'examiner pendant que Claire, elle, s'assurait que plus rien ne rôdait dans les alentours. La jeune femme avait une chance hors norme qui faisait toujours d'elle le pseudo encas des monstres, et même des vivants. Elle avait le don inné de se mettre dans les problèmes sans même le vouloir ... A croire que les Redfield ne savaient pas se tenir loin de toutes sources de conflits. A cette idée la jeune femme esquissa un léger sourire, c'était tellement vrai! Combien de fois elle et Chris avaient frôlés la mort? Un nombre incalculable de fois sans doutes ...*

LEON: Je ne vois rien d'anormal. On dirait juste un simple psychopathe. Peut-être qu'on a trouvé son coin intime...


*Claire regarda son ami sans vraiment comprendre où il voulait en venir. Cette personne aussi pâle soit-elle était vivante? Mais alors que faisait-elle là? La petite brunette avait beaucoup de mal à faire un lien entre le malade qui gisait à quelques mètres de ses pieds et les évènements de l'hôtel. Il y avait un hic ... Si cet homme était bel et bien comme eux, comment était-il entré? Leon et elle avaient forcé la porte pour pouvoir se réfugier dans le vieux bâtiment et ils n'avaient remarqué aucune autre entrée possible. Les avait-il suivit? Le jeune homme la fixa un bon moment avant de lui proposer d'examiner cet endroit de plus près. Elle acquiesça mais voulut tout de même lui faire part de ses craintes.*

- Tu es entrain de dire que cette personne était humaine? Et tu as déjà vu un humain aussi ... Blanc? Parce que là il est limite aussi blanc que les murs. Bref passons, supposons qu'il soit comme nous avec un grain en plus, comment est-il entré? On a ouvert la marche, aucun autre endroit ne semble avoir été forcé ici, donc on nous suit?

*La jeune femme doutait quelque peu de la bonne foie de son collègue. Bien qu'elle le connaisse depuis un bon bout de temps maintenant, elle avait l'étrange impression que celui-ci lui cachait encore quelque chose, il ne jouait pas franc jeu et cela éveilla sa curiosité légendaire. Cependant elle n'essaya pas de lui faire cracher le morceau, cela pourrait certainement encore attendre quelque heures. Mais une chose était sure: elle finirait par le savoir. Dans une équipe la loyauté était certes une chose importante, mais l'honnêteté l'était tout autant. Si ils commençaient à se cacher des choses l'un à l'autre, sortir en un seul morceau de ce maudit endroit se révélerait beaucoup plus difficile.*

*Lampe de poche à la main et arme prête à tirer, les deux amis entamèrent une fouille approfondie de la pièce. Hélas rien ne semblait pourvoir les aiguiller dans leur recherche. Il n'y avait que des récipients en métal, de grandes cuves incrustées de moisissure, et divers morceaux de miroir brisés. 1oo ans de malheur! ne put s'empêcher Claire de penser lorsqu'elle remarqua ce détail au sol. Elle dirigea sa lampe dans la direction de Leon. Celui-ci semblait perplexe et avait stoppé ses fouilles. Il se tenait là, debout, et semblait même avoir cesser de respirer. Quelque chose dans son comportement l'alerta, il semblait tendu, vraiment très tendu.*

*Comme toujours, au lieu de réfléchir avant d'agir, la jeune femme lui demanda ce qui n'allait pas de vive voix. Elle n'avait même pas pris la peine de chuchoter, pensant qu'ils étaient seuls ici. N'ayant aucune réponse de la part de son collège, Claire se remit à chercher activement un indice. Elle fit au bas mot dix fois le tour de la pièce avant de remarquer un détail qui aurait du lui faire "tilt" tout de suite. Dans le fond de la pièce, au niveau du mur grisâtre dont la fenêtre fut, comme toutes les autres, condamnée, se trouvait une tâche, comme si un meuble avait été déplacé. En regardant cela de plus près, la jeune femme se rendit compte que le dit meuble avait été fraichement enlevé, la poussière et la crasse n'avait pas encore prit possession de cette parcelle de mur d'un blanc encore immaculé. Cette découverte lui fit froid dans le dos. Qui avait déplacé ce meuble?*

- Leon! Viens voir ici!

*A en voir par la trace, le meuble n'était pas très gros, de la taille d'une petite étagère tout au plus. Elle regarda autour d'elle et le trouva quelques mètres plus loin. Si quelqu'un s'était amusé à pousser une étagère cela aurait techniquement du faire du bruit et les alerter, hors elle n'avait jusque là rien entendu si ce n'était leurs bruits de pas. Plus ils avançaient, et plus elle trouvait cet endroit bizarre. Pourquoi bouger un vieux meuble à deux doigts de s'écrouler? C'était absurde! Il n'y avait absolument aucun intérêt à moins que ...*

*La S.T.A.R.S jeta un coup d'œil au cadavre sur le sol, et si cet homme avait été une distraction? Une sorte de ruse pour les occuper? Un fracas terrible se fit entendre en dessous d'eux, faisant vibrer les murs. Un très mauvais pré-sentiment s'empara de son être tout entier. Ils devaient sortir, quelque chose de mauvais était entrain de se préparer derrière leur dos.*


Dernière édition par Claire_Redfield le Dim 13 Mar 2011 - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Dim 13 Mar 2011 - 21:36

* Lorsque Claire l'appela, Leon se tourna vers elle et vit qu'elle s'était approchée d'une étagère qui d'après sa façon de la regarder lui semblait pour le moins que l'on puisse dire étrange. Leon commença à regarder l'étagère aussi et à la fouiller, enfin du moins l'inspecter. Il avait posé la main sur un recoin sombre du meuble lorsqu'il tomba sur un bout de papier tout chiffonné et replié dans tout les sens possibles et imaginables.


Il s'en saisit mais à ce moment là une forte détonation se fit entendre d'en bas suivi de mouvements inquiétants du bâtiment. Il s'accrouprit et posa la main sur le carrelage brisé. Ce qu'il craignait se confirma. Il mit le bout de papier dans sa poche et se mit à courir vers Claire, attrapant son bras au passage. *


- Claire le bâtiment va s'effondrer ! On nous as attirés ici dans un guet-apens ou alors on est pas au bon endroit et au bon moment ! Cours !


* Partout autour d'eux des morceaux du plafond, du plancher, et des murs s'effritaient se détachaient et tombaient. Leon se demanda s'il allaient en réchapper cette fois car là on échappe assez rarement d'un bâtiment en train de s'effondrer. La peur s'empara de lui mais avec son entraînement, on avait appris à dompter sa peur, à la surmonter et ainsi foncer de l'avant sans se poser une seule question.


Leon dévala les marches au risque de se rompre le cou, manquant de trébucher deux fois, il entendit Claire derrière lui malgré le fracas ambiant. En arrivant au premier étage, Leon vit un zombie qui lui barrait la route. Comme toujours ces créatures ne se doutent même pas du bordel autour d'elles. Pour dégager le passage, Leon lui envoya son pied dans la face et le zombie vola jusqu'à l'escalier effondré.


Justement l'escalier effondré, Leon et Claire y arrivèrent. Leon s'arrêta devant et analysa la situation. Le bâtiment allait s'écrouler suite à deux explosions et Leon soupçonnait même une troisème détonation. Ils étaient arrivés à un escalier effondré d'environ 3 ou 4 mètres de hauteur. S'il sautait bien, Leon arriverait en bas sans encombre. Mais Claire ? Il se tourna vers elle. *


- Attend je descends et je te rattrape en bas !


Leon prit de l'élan et s'élança. En plein saut, un bout de bois lui tomba dessus et le déstabilisa. Il s'écrasa à terre, sonné, essayant de retrouver ses esprits et se releva avec peine. Il essaya de rattraper Claire. Il réussit à la rattraper mais fut déséquilibré par la chute de Claire qu'il reposa assez brutalement. Il retrouva un peu ses esprits et vit que Claire était partie devant. Il tenta de la rejoindre mais l'effondrement du bâtiment amena plus de poussière et lui brouilla la vue. Il vit la porte se faire de plus en plus floue, il entendit Claire crier son nom puis une douleur insoutenable et plus rien, le noir absolu...*


Dernière édition par Leon S. Kennedy le Mar 15 Mar 2011 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mar 15 Mar 2011 - 16:54

*La jeune femme ne comprit pas tout de suite ce qui se passait et resta là, inerte, regardant les murs vibrer de plus en plus fort et les premiers débris s'écraser au sol. Ce fut Leon qui la sortit de cette torpeur alors que quelque chose s'apprêtait à lui tomber sur la tête. Il lui prit fermement le bras, et tous deux se mirent à courir en direction des escaliers dans l'espoir de revoir la lumière du jour en un seul morceau. Claire tourna la tête lorsqu'un pan de mur s'écroula là où elle se trouvait quelques secondes plus tôt, c'était moins une.*

LEON: Claire le bâtiment va s'effondrer ! On nous as attirés ici dans un guet-apens ou alors on est pas au bon endroit et au bon moment ! Cours !

*Hélas ce qu'elle craignait s'était avéré vrai, l'hôtel était entrain de s'écrouler avec eux à l'intérieur! Leon lui tenait toujours le bras, la forçant à courir à son rythme, et il courait drôlement vite! L'endurance de Claire laissait à désirer mais elle le suivait sans broncher, sa vie était en jeu plus que jamais. Le sol tremblait dangereusement et s'affaissait à certains endroit, un pas de travers et c'était la mort assurée. Les murs s'effritaient de plus en plus quant au plafond ... Claire se demandait comment il tenait encore tant le tremblement était intense.*

*Une détonation importante se fit entendre depuis le bas de l'hôtel, faisant tomber le bout de parquet sur lequel la brunette avait posé son pied droit. Déséquilibrée, elle tomba violemment au sol. Sa chute sembla ne pas arrivée jusqu'aux oreilles de son coéquipier qui continuait à avancer, et pour cause, le bruit que provoquait l'immeuble recouvrait tous les autres. Allaient-ils s'en sortir? Pour le coup elle en doutait ... Ils étaient encore relativement loin de la sortie et l'hôtel tombait rapidement en ruine. D'ici quelques minutes ils ne seraient plus qu'un souvenir lointain - et seraient totalement écrasés aussi, cela va de soit -.*

*Cette pensée la troubla terriblement. Elle ne voulait pas mourir et ne comptait pas mourir maintenant, pas ici. Claire se releva le plus rapidement possible bien que le sol tanguait tel un bateau en haute mer, et rejoignit tant bien que mal son ami qui se trouvait déjà au bout du couloir dont ils avaient fouillés toutes les chambres, prêt à descendre les marches menant au premier étage. Autour d'eux c'était le chaos total. Tout tombait, s'écroulait, cédait, bougeait ... Un vrai scénario catastrophique. La peur et la panique que la jeune femme avait jusque là si bien refoulée refaisait surface. De plus, la pénombre dans laquelle était plongée le bâtiment n'arrangeait au rien leur progression, leur seule source de lumière résidait dans leur lampe torche qu'ils tenaient tous deux fermement dans la main. La perdre reviendrait à se suicider. Pendant qu'elle courait, Claire se rendit compte d'une chose qu'elle n'avait jusque là pas remarqué: son bras droit saignait. Par manque de temps - et pas peur aussi - elle ne regarda pas l'étendu des dégâts bien qu'une douleur lancinante commençait à se faire ressentir au niveau de son épaule. Quelque chose avait du se loger à ce niveau lors de sa chute, mais dans tous les cas cela pouvait attendre. Elle n'avait pas le temps d'examiner la blessure, car justement le temps c'était ce qui leur manquait le plus en ce moment!*

*Une fois au premier étage, Claire et Leon tombèrent nez à nez avec un zombie leur barrant la route. Une deuxième détonation eut lieux sous quelque part dans le vaste bâtiment, arrachant un cris de terreur à la jeune femme. Oui elle avait peur. Elle savait certes prendre sur elle lorsqu'il le fallait mais là la tension était trop forte. Elle regarda son coéquipier frapper le monstre avec son pied. Avait-il peur lui aussi? Car si c'était le cas, Claire admirait son sang froid. Décidément, elle faisait vraiment pitié face à lui ...*

*Les deux amis débouchèrent sur l'escalier que Leon avait fait tomber quelques heures plus tôt. Ils devaient se trouver à environs quatre mètres du sol. En temps normal Claire aurait certainement pu sauter mais avec son bras endommagée elle craignait de ne pas y arriver ... Une mauvaise chute était si vite arrivée! Elle regarda tout autour d'elle et se rappela de l'autre chemin, celui qu'elle avait emprunté pour rejoindre son collègue lorsque celui-ci avait fait tomber le vieil escalier.*

- Je ne peux pas sauter! Écoutes, je vais prendre l'autre chemin, on se rejoins à la sortie!


*Intérieurement la petite brunette savait qu'elle ne pourrait pas y parvenir à temps, mais elle voulait tout de même essayer. Si elle prenait le risque de sauter ici et qu'elle retombait mal cela ne ferrait que ralentir Leon et tous deux seraient perdus ... Cela en valait-il la peine? Certainement pas ... Claire commençait à faire demi-tour lorsque son ami hurla son prénom.*

LEON: Attend je descends et je te rattrape en bas !

*Elle n'eut pas le temps de protester que déjà il se trouvait en bas. Le jeune homme s'était prit un projectile lors de son saut et semblait assommé par cette collision pour le moins impromptue. Claire courut jusqu'au trou et hurla le prénom de son ami. L'inquiétude avait prit le contrôle total de son corps. Sonné, Leon tenta de reprendre ses esprits et lui fit signe de sauter. Elle braqua le faisceau lumineux dans sa direction, prit un peu d'élan, et sauta. L'atterrissage se fit sans douceur et lorsque son bras endommagé heurta le sol un terrible cris sortit de sa bouche. Elle avait l'impression qu'on venait de lui arracher le bras gauche.*

Bon sang que ça fait mal!

- Leon, il faut qu'on se dépêche, VITE! la sortie n'est plus très loin, on peut encore s'en sortir!

*Tous deux se relevèrent. Pour une fois ce fut Claire qui passa devant, son envie de sortir de là se faisait de plus en plus pressante. Son bras lui faisait terriblement mal, tenir son arme était devenue chose impossible. Le jeune femme repassa par le petit salon, par la salle de balle totalement saccagée et dont les issues étaient pour la plus part bouchées. Claire se souvint alors de la fenêtre barricadée qu'elle avait vu plus tôt dans la salle. Le bois était totalement pourrit, autant dire que ce fut chose aisée que d'enlever les planches. La lumière du jour lui fit mal aux yeux sur le coup, la forçant à les fermer. Cependant, elle ne cessa pas pour autant son activité et entreprit maintenant de briser le verre qui la séparait encore du monde extérieur. La lampe lui étant devenue inutile, elle la rangea donc et prit son arme à la place. Deux coups suffirent à faire éclater la vitre en plusieurs morceaux. Soulagée, elle se mit à sourire. Leur calvaire allait enfin prendre fin.*

- Leon c'est bon, on peut sortir!

*Pas de réponse ... Claire se retourna et ne vit aucune trace de son ami. Paniquée, elle se mit à hurler son prénom. Rien. C'est alors qu'elle décida de rebrousser chemin. Un énorme bout de plafond tomba en plein milieu de la pièce, déplaçant au passage toute la poussière qui s'y trouvait. Un grondement sourd se faisait entendre de toute part. La jeune femme se protégea le visage avec sa main encore valide afin d'éviter toute inhalation de poussières et revint au niveau de l'escalier brisé. L'endroit était plongé dans un chaos sans nom. La poussière ainsi que les gravats avaient totalement prit possession des lieux. C'était ... Terrifiant. Il ne leur restait plus beaucoup de temps. Claire trouva enfin son ami au sol, inconscient. Elle se rua vers lui, le secoua, l'appela et posa une main au niveau de son coup. Heureusement il respirait.*

*Elle entreprit alors de le porter jusqu'à la fenêtre. Seul hic, Leon était plus lourd qu'elle et son bras meurtri n'arrangeait absolument pas les choses. Des morceaux de murs et de plafonds tombaient en plus grand nombre: une nouvelle explosion et c'en était finit d'eux. La jeune S.T.A.R.S passa un bras au dessus de ses épaules et posa le sien au niveau de la taille de son collègue. La marche se faisait lente, trop lente, et Leon ne semblait pas vouloir se réveiller.*

Aller, courage Claire, tu peux le faire!

*Au bout de quelques pénibles minutes, les deux amis arrivèrent enfin au niveau de la fenêtre que Claire s'était amusée à dégager. Elle assit Leon juste en dessous avant de passer de l'autre côté. L'air frais faisait tellement de bien! Puis, elle tenta d'attraper son ami pour le faire passer à son tour. En vain. Son bras lui faisait beaucoup trop mal.*

- Vous avez besoin d'aide?

*Un vieil homme se trouvait à côté d'elle, le regard inquiet. Elle acquiesça et le laissa faire sortir son coéquipier de ce terrible enfer. Vu de dehors, l'immeuble semblait normal, enfin, si un batiment fumant et grondant pouvait paraitre normal. Ce qui se passait avait attiré la curiosité de plusieurs personnes mais aucune trace de la police. Pourquoi n'étaient-ils pas là?! Pour une fois qu'on avait besoin d'eux ...*

- C'est un attentat?! Demanda une petite fille à sa mère.

- Mais non voyons! Tu vois bien qu'il n'y a personne de bizarre, c'est juste que l'hôtel est vieux! Lui répondit sa mère apparemment sur la défensive.

Un attentat?


*Soudain quelque chose fit "tilt" dan sa tête, comme les fameuses ampoules que l'on voit au dessus de la tête des personnages de BD lorsque ceux-ci ont une idée. Et si la gamine n'avait pas si tort que ça? Et si en effet c'était une sorte d'attentat? Une S.T.A.R.S et un agent de la CIA fouinant dans des affaires douteuses pouvait attiser une certaine haine, d'autant plus que ce batiment semblait avoir pas mal de secrets en réserve ...*

- Claire Redfield, membre des S.T.A.R.S! Hurla-t-elle en montrant son insigne. Je vous demande de tous partir! Ce bâtiment va s'effondrer! Partez, VITE!!

*Les civiles se mirent à courir dans tous les sens, hurlant des choses incompréhensibles et en quelques minutes, tous furent parti. Enfin tous, sauf le vieil homme qui l'avait aidé à faire sortir Leon. Celui-ci soutenait toujours le jeune agent et la regardait fixement.*

- Partez s'il vous plait!

- Mais ...

- J'ai dis PARTEZ!


*Claire n'avait pas l'habitude de paraitre sévère mais elle ne voulait pas prendre le risque de blesser voir tuer une personne innocente. Cependant le civile ne semblait pas d'humeur à lui obéir et passa devant elle, Leon toujours sur son dos.*

- Vu votre état et celui de votre ami vous n'irez pas bien loin ... Suivez moi.

* Il venait de marquer un point. Elle accepta alors à contre cœur son aide et le suivit. Quelque chose lui disait que leur enquête était loin d'être terminée ...*


HRP: Mon Dieu je suis désoler pour la longueur du post ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mar 15 Mar 2011 - 23:28

* Leon revint à lui. Il avait mal à la tête et était couvert de poussière et de saleté. Il ouvrit les yeux et fut aveuglé par la lumière du jour car l'orage dont il se souvenait avait disparu. Il poussa un cri de surprise et se sentit tomber. Il mit sa main devant ses yeux pour se réhabituer à la lumière. Ce qu'il voyait était flou mais il reconnaissait vaguement deux silhouettes devant lui. Lorsque sa vision redevint nette, il reconnut devant lui le sourire de Claire, toute heureuse que l'agent qu'il était était de nouveau conscient puis il se releva, s'épousseta en dispersant pas mal de poussière autour de lui.


Il regarda derrière lui, vers le bâtiment dans lequel Claire et lui venait d'échapper. Il s'était intégralement effondré, se réduisant à un simple tas de ruines fumantes et en cendres. La police n'était pas sur les lieux mais Leon entendait leurs sirènes. Toutefois des hommes en costumes noirs étaient déjàs présents sur les lieux et faisaient évacuer les gens qui s'étaient rassemblés autour du bâtiment. Leon se dit qu'il aurait pu y rester mais que ce ne fut pas le cas grâce à son amie Claire qui a été là au bon moment. Il voulu la remercier lorsqu'il tomba sur l'inconnu.


La deuxième personne ne lui disait rien. C'était un vieillard, Leon lui donnait strict minimum la soixantaine, encore assez robuste pour son âge, habillé plutôt normalement (entendons donc par là de manière assez douteuse pour une personne âgée) et il lui tendit la main..... tout en lui montrant une plaque. C'était lui aussi un agent de la CIA. Mais Leon se demanda aussitôt pourquoi il lui montrait sa carte là maintenant, ici. D'accord Claire ne le dérangeait pas mais il y avait une procédure... Leon avait son attention fixée sur l'agent et l'écouta se présenter, ignorant pour l'instant les protestations de surprise de Claire. *


- Ricardo Mournias je vous connais déjà agent Kennedy. Votre réputation vous précède.. pour ainsi dire. * Il s'esclaffa assez bruyamment* et voici donc l'agent Claire Redfield. Je vous connais aussi mademoiselle. Leon a souvent parlé de vous et de vos.... faits d'armes lors des incidents de Raccoon City. J'ai donc devant moi LES deux Survivants de Raccoon City. C'est un honneur si je puis me permettre. * Cette fois, il s'inclina de manière assez théâtrale devant eux deux. Lorsqu'il se releva, Leon prit la parole.*


- Vous êtes mon " informateur " c'est ça ? Figurez-vous que je n'ai pas eu besoin de vos informations j'ai trouvé l'endroit tout seul. Seulement son plafond m'est tombé dessus et moi et Claire on a failli y rester. Comment vous expliquez ça ?


- Ecoutez Leon, on vous as mis sur une affaire délicate. Moi-même j'ai dit à nos supérieurs qu' une affaire de ce genre n'est pas vraiment de votre ressort connaissant votre haine envers le bio-terrorisme. Mais ils ont eu une confiance quasiment aveugle en vous. Et ça c'est tout ou rien. Vous n'imaginez pas les conséquences si jamais vous échouez.


- Justement qu'attends-t-on de moi ? Je suis dans le vague depuis tout à l'heure. Je ne sais quasiment presque rien sur quoi ou qui je dois lutter mis à part ce qu'on m'a dit en briefing et on m'a quasiment rien informé ! C'est vous l'informateur non ?? C'est à vous de le faire !! Moi je dois me charger à ce que votre cul soit bien propre pour les temps à venir et à veiller à la sécurité de gens qui ne nous remercient quasiment jamais alors qu'on crèvent pour eux et que des fois on ch*erait même jusqu'à notre dernière goutte de sang pour eux !!


* Leon se mettait quasiment à hurler en pleine rue car il n'en pouvait plus. De plus il avait mal à la tête et au dos car il avait dû prendre la moitié du plancher du 1er étage sur lui et une douleur pareille ne s'en va pas comme ça même quant on a suivi un entraînement spécial. Il en venait à se demander rmême si son engagement au sein de la CIA en valait la peine, si vraiment ce qu'il avait fait était utile. Cela ne faisait que quelques années qu'il était opérationnel mais il souhaitait vraiment en faire quelque chose, non plus pour le gouvernement mais pour lui, pour ceux qu'il voulait protéger. Il en avait assez d'être un pion. D'après les dires de Mournias, cette affaire était déterminante pour sa carrière, on lui cachait des choses et Leon souhaitait les découvrir.


Mournias, lui n'avait pas esquissé un geste pendant la colère de Leon. Même Claire paraissait étonnée. Elle n'avait dû jamais voir Leon dans cet état là. Mournias avait remarqué que des gens les regardait mais ils retournaient à leurs occupations lorsque Mournias posaient les yeux sur eux. Il jaugea du regard Leon et Claire*


- Venez... * Et il les entraîna non pas dans une ruelle sombre mais dans un bar...*


HRP: c'est pas grave ça reste passionnant à lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire_Redfield




Messages : 524
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 23
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mer 16 Mar 2011 - 2:01

*Quelle ne fut pas sa joie lorsqu'elle vit enfin son ami ouvrir les yeux! Elle lui aurait presque sauté au coup si il n'y avait pas eu le vieil homme avec eux. Bien que son bras lui fasse un mal de chien, rien ne pouvait lui enlever son sourire. Ils étaient vivant et c'était tout ce qui comptait pour l'instant. Ils l'avaient échappé belle une fois de plus, à croire qu'une bonne étoile veillait en permanence sur eux!*

*Alors que les deux hommes se jaugeaient du regard, Claire prit enfin le temps d'inspecter son corps, où du moins les parties visibles à savoir les jambes et les bras. Hormis des griffures, des coupures et de jolis hématomes les jambes n'avaient rien à signaler, quand aux bras ... Le droit n'avait rien, c'était surtout le gauche qui posait problème. En effet, un morceau de verre avait élu domicile au niveau de l'épaule et semblait profondément logé, faisant saigner abondamment la plaie. C'était à se demander comment elle faisait pour encore tenir debout!*

*D'une oreille distraite, la jeune femme tentait de suivre la conversation entre le vieil homme qui les avait si gentiment aidé et Leon. A vrai dire elle n'avait ni l'envie, ni la tête à écouter leur discussion. Son épaule la faisait atrocement souffrir. De sa main valide et gantée de cuir elle attrapa le verre et tira d'un coup sec pour l'extraire de sa chair. Un cris horrible resta bloqué dans sa gorge alors qu'elle envoyait l'objet valser sur le sol. Le sang se remit à couler de plus belle, mais au moins la douleur qu'elle avait ressentie se faisait moins forte, plus supportable.*

*A plusieurs reprises le jeune agent lança des regard dans sa direction. Claire se contenta de lui sourire pour ne pas l'inquiéter, inutile de créer une panique générale pour une blessure, si? Elle posa sa main au niveau de l'entaille pour stopper les saignements et s'adossa à un mur non loin d'elle. La fatigue, le stress, la douleur, tout l'épuisait, qu'est-ce qu'elle ne donnerait pas pour se retrouvée allongée dans son lit! C'est alors que le civil la pointa du doigt en énonçant son nom et son prénom. Comment la connaissait-il?*

RICARDO: Leon a souvent parlé de vous et de vos.... faits d'armes lors des incidents de Raccoon City. Poursuivit-il. J'ai donc devant moi LES deux Survivants de Raccoon City. C'est un honneur si je puis me permettre.

*Elle jeta un rapide coup d'œil à son ami, alors comme ça il avait fait part de ses talents de tireuses à ses petits amis? Et bien au moins elle l'avait marqué d'une façon ou d'une autre, même si elle aurait préféré que ce soit pour quelque chose plus élogieux. De petites gouttes commençaient à perler sur son visage pâle, conséquence de l'atroce douleur qu'elle endurait intérieurement. Ne rien laisser paraitre, c'était ce qu'elle se répétait encore, encore, encore et encore. C'était une S.T.A.R.S, un membre des forces armées, elle ne devait en aucun cas paraitre faible, pas devant eux.*

- Pareillement. Se contenta de répondre Claire au dénommé Ricardo.

*Puis les deux hommes entamèrent une discussion à propose de la mission qui avait amené Leon à Raccoon. Elle entendit vaguement Ricardo parler de bio terrorisme, ce qui la fit frissonner. La jeune femme haïssait ce mot tout comme elle haïssait ceux qui en était la cause. Cependant son état ne lui permit pas de prendre part à la discussion et resta donc une simple spectatrice. Très vite le ton monta entre les deux agents, et Claire fut abasourdie de voir son ami s'emporter de la sorte. Jamais elle ne l'avait vu aussi énervé qu'en ce moment même, cela avait quelque chose d'effrayant, de déroutant. Elle avait l'impression de se retrouver face à un étranger ...*

*Une fois la crise passée, le vieil homme fixa les deux amis avant de les inviter à le suivre. La jeune S.T.A.R.S acquiesça et se redressa tant bien que mal pour suivre les deux hommes. Les dires de Ricardo avait attisés sa curiosité, il détenait des informations qu'elle ignorait. Elle savait que le gouvernement cachait des choses aussi bien à eux les S.T.A.R.S qu'aux autres habitants, et restait persuadée de son implication dans les évènements de l'hôtel. Et qui mieux qu'un agent pouvait révéler ce qu'elle ignorait encore? Pour cela Claire ne pouvait pas compter sur Leon étant donné que lui même vivait dans le doute. Ricardo était devenu sa nouvelle "cible", elle ne savait pas encore comment, mais elle arriverait à le faire parler quitte à devoir y passer du temps.*

*Aussi étrange que cela paraisse, ils débouchèrent devant un bar, comme si ils avaient le temps de trinquer! La jeune femme lança un regard inquiet à Leon, devaient-ils le suivre dans cet endroit alors qu'un batiment regorgeant de secrets venait de s'effondrer? Leur enquête n'était pas terminée, au contraire, ce n'était que le commencement. Avaient-ils du temps à perdre? Sans compter que son bras continuait de saigner, et le risque d'infection devenait une certitude au fur et à mesure que le temps passait ...*

- Euh ... Je ne suis pas sûre que le moment soit propice à boire un coup Ricardo. Merci pour votre aide mais Leon et moi avons des .. Hum ... Choses à faire.

RICARDO: Des choses à faire? Et quel genre de choses? Monsieur Kennedy fait et moi même faisons partit du même organisme vous savez. Vous pouvez tout me dire mademoiselle Redfield.

- Le genre de choses qui ne vous regarde pas.


*Aussi gentil fut cet homme Claire ne lui faisait pas confiance. Elle avait toujours été méfiante avec les étrangers et lui ne lui aspirait rien de bon, d'autant plus qu'il semblait la connaitre mieux qu'il ne le prétendait.*

RICARDO: voyons, ne soyez pas si méfiante. Et votre bras ne semble pas en bon état, nous devrions le soigner le plus vite possible. J'ai élu domicile en haut de ce bar, là bas nous pourrons discuter loin des oreilles indiscrètes et penser vos blessures. Qu'en dites-vous?

*Son bras lui lançait si violemment qu'un grimace se dessina sur son visage qu'elle s'efforçait de garder impassible. Pour une qui ne voulait pas laisser paraitre sa douleur, c'était rappé! D'un côté il n'avait pas tort, elle avait besoin d'être soignée où elle finirait par se vider de son sang petit à petit - ce qui était loin d'être charmant -. Claire questionna une nouvelle fois son ami du regard, pouvaient-ils lui faire confiance?*

- A toi de décider Leon. Lança-t-elle en souriant - ou du moins en essayant -.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy

avatar



Messages : 178
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 23
Localisation : Vous aimeriez le savoir hein ?

Dossier du personnage
Age du personnage: 35 ans

MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    Mer 16 Mar 2011 - 14:04

* Leon fut aussi surpris que Claire lorsqu'il arrivèrent dans un bar. Il essaya d'arrêter Mournias mais celui-ci l'avait déjà devancé et l'arrêta d'un geste. Claire n'avait pas trop l'air d'accord de suivre Mournias. Mais Leon n'était pas tellement du même avis. Claire se tourna vers lui. Leon la regarda et tomba sur son épaule. Son visage s'assombrit en voyant la vilaine blessure à son épaule. *


- Non il a raison Claire il faut tout de suite soigner ton épaule. Nous allons suivre Ricardo.


* Il prit Claire par la taille au cas où celle-ci protesterait et en profita pour lui glisser à l'oreille.*


- Eh sinon j'ai un flingue avec 12 balles. S'il fait le con même s'il est plus vieux que moi je pense pas qu'il échappera à 12 bastos...


* Claire partit devant suivant Mournias, Leon fermant la marche fusillant du regard les rares qui osaient les regarder. Mournias arriva dans la pièce derrière le comptoir, le barman ne faisant même pas attention à eux. Ils montèrent un escalier avant d'arriver dans un couloir de logements. Cela rappela de mauvais souvenirs à Leon...


Deux hommes encadraient une porte plus loin. Lorsqu'ils virent Mournias, ils voulurent s'écarter mais en voyant Claire ils l'arrêtèrent. Leon ne l'entendit pas de cette oreille. Il se mit devant Claire malgré ces deux hommes qui faisaient une tête de plus que Leon.*


- Laissez passer, elle est avec moi.


- Ouais laissez passer les gars elle est des nôtres. * rajouta Mournias.


* L'un des deux hommes fit un clin d'oeil à Claire tandis que l'autre regarda Leon comme s'il venait de faire une menace en l'air. Ils les laissèrent passer, l'homme ayant fait un clin d'oeil à Claire la regarda encore un moment avant que la porte ne se referma derrière elle.


Ils arrivèrent dans un studio une pièce. Tout avait l'air normal mais Leon savait que quand on bossait avec la CIA, RIEN n'était normal. Mournias invita Leon a prendre une chaise sur la seule table du studio et Claire a s'assoir sur la table pour qu'il puisse s'occuper de sa blessure. Il fouilla dans une étagère et en sortit une trousse de secours et fit chauffer de l'eau. Lorsqu'il eut fini, il nettoya la blessure de Claire.*


- Vous avez de la chance mademoiselle Redfield. L'éclat de verre n'a pas touché l'os. Il vous as seulement arraché un bout de viande. Ah il y a encore deux éclats minuscules. Enlevez une de vos mitaines Leon. * Il s'exécuta. Mournias prit la mitaine et la donna à Claire.* Mordez dedans si jamais ça vous fait souffrir plus que ça.


* Mournias s'employa à désinfecter la pince en la plongeant dans l'eau chaude et tenta de retirer les éclats de verre restant dans l'épaule de Claire. Il grimaça tout en sachant que cela la fit souffrir mais il était loin d'imaginer ce qu'endurait Claire car les morceaux de verre, il fallait les trouver. Lorsqu'il eut enfin fini de les extraire, Il banda autour de l'épaule de Claire et lui intima de ne pas bouger pour l'instant. Mournias partit ensuite leur chercher de la boisson chaude car disait-il après péripéties pareilles rien de tel qu'un café à l'eau pour parler tranquillement. Ce à quoi ajouta Leon ajouta.*


- Costaud les vieux en cette saison.... *Il s'approcha de Claire et la regarda.*


- Merci Claire, sans toi je... je crois que j'y serais resté et.... si jamais... tu n'avais pas été là... pfff je n'ose même pas imaginer...


* Il se trouva peut-être assez stupide mais il ne trouva rien d'autre de mieux que de prendre Claire dans ses bras tout en évitant de lui prendre son épaule blessée. Il la serra contre lui un moment avant de la relâcher...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre plutôt inattendue ( Claire Redfield )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Permission méritée [Claire]
» Les vrais modèles des personnages
» Claire Redfield
» Yuuri Kozukata et Claire Redfield
» (F) Claire Redfield - Ali Larter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: Les Rues de Raccoon City-