AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Premier jour de travail [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxine Alexander

avatar



Messages : 903
Date d'inscription : 18/11/2010
Age : 34

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Premier jour de travail [ Libre ]   Dim 21 Nov 2010 - 14:06

* La mini Cooper se gara dans le parking situé derrière le petit cabinet vétérinaire. Celui-ci ne pouvait pas être manqué. Entre deux maisons assez imposantes se trouvait un autre bâtiment, plus petit, surmonté d'une pancarte sur laquelle était inscrit "cabinet vétérinaire" avec une peinture sur la porte représentant un chien qui tirait la langue. *

* La jeune assistante regarda sa montre. Celle-ci indiquait 7h45. Elle avait un quart d'heure d'avance par rapport à son heure d'embauche, trois quart d'heure de préparation avant de commencer les consultations. C'était plutôt raisonnable. Cela lui laisserait le temps de nettoyer les locaux, vérifier que tout était en ordre et de faire le point avec le docteur qui était déjà arrivé à en voir la BMW à côté de laquelle elle s'était garée. *

C'est parti !

* C'était avec un large sourire que Maxine avait commencé sa journée, contente de prendre le boulot. De plus, le courant passait très bien avec l'autre assistante qui était à mi-temps et ne faisait que les matinées. Le vétérinaire quant à lui, lui paraissait fort sympathique. Que ce soit là ou lors de l'entretien d'embauche, il lui avait toujours parlé avec humour et légèreté. Toujours de bonne humeur, toujours le sourire aux lèvres. *

* Aujourd'hui, la jeune femme s'était principalement occupée de l'accueil, des locaux et de surveiller les animaux dans les box du fond. Cet après-midi avait été différent. Catherine étant partie à midi, elle s'était retrouvée seule avec le docteur et avait été amenée à l'aider plus d'une fois, faisant les mêmes tâches du matin et allant le voir dans la salle de consultation lorsqu'il en avait besoin. *

* Maxine était satisfaite de cette première journée. il n'y avait eu que des cas bénins et rapidement réglés. Pas d'opérations pour ce jour mais elle devait cependant surveiller un siamois et un caniche qui était doucement en train de se réveiller. Il lui fallait surveiller les perfusions et nettoyer lorsqu'ils urinaient dans le box, et surveiller les points de suture à la patte arrière du petit chat. *

* Tout s'était très bien passé jusque maintenant. Plus qu'une heure et c'était fini pour aujourd'hui. Il était déjà 19h et Maxine n'avait pas vu la journée passer. preuve qu'elle aimait ce qu'elle faisait. Son intégration se faisait en douceur et sans soucis, ce qui ne faisait qu'en rajouter à sa joie d'avoir trouver ce job. *

* Dans la salle d'attente, cela s'agitait. Il n'y avait que deux clients pour le moment. Le premier était un homme, barbu et bedonnant, accompagné d'un chat noir, pour un vaccin. Le second était une cliente, une jeune femme arrivée avec un berger allemand à mauvaise mine et qui ne faisait que grogner et vomir. Il était loin d'être calme et ne rassurait ni le barbu ni son chat. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amiesdusudouest.forumgratuit.org/
Marlon Gray

avatar



Messages : 45
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 26
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Lun 22 Nov 2010 - 1:32

* Une camionnette civile filant sur la nationale, enfin pas si civile que ça... Le logo d'Umbrella Corp. Peint à la vite sur les côtés, un autocollant grossièrement collé sur le pare-brise. Le tout assortis à une peinture blanche écaillée. Laquelle annonçait la couleur avant d'entendre le moteur tousser péniblement. La tire avait du vécue. Le genre de truc qui avait servis pendant un ptit moment au fermier du coin pour entreposer son fumier et ses outils... *

* Désormais c'était la proprieté de la firme, et force était de constater que la direction locale avait décidée de resserer le budget. C'était « le petit cadeau au nouveaux ». Lequel se justifiait par l'argument préçèdent, à grands coups de licenciement on purgait les rangs. Désormais la politique du touche à touche était de rigueur. Ca devait être pour ça que deux types de la sécurité se retrouvaient à faire de la logistique, en plein jour.
Le boulot était pas difficile, mais les gens eux, c'était une autre histoire. Soit c'était le chef qui vous collait aux basques, un connard prétentieux adept du travail à la chaîne, soit c'était Robby, un ex-UBCS rétrogradé à la sécu. Le genre de mec qui parlait peu et se lavait pas les mains après avoir pisser. Détestable quoi. *

* Aujourd'hui c'était le jour du gros Robby, lui, sa sale tronche et Marlon occupaient l'habitacle de la camionnette pourrie, casquettes et vestes uniforme aux couleurs de la firme. Fallait les voir... Ils avaient l'air de deux connards de livreurs comme ça. Le genre de convoyeur qui transportait un truc pas très net. Mais aujourd'hui et contrairement à d'habitude c'était pas le cas, on leur avait à peu près épargner les emmerdes, ce qui suffisait à justifier un semblant de bonne humeur.
Quoique à part la radio qui hurlait un vieux rock country y avait pas de quoi se réjouir. Le gros Robby se cramponnait au volant comme un forçené, Marlon se contentait de prendre l'air à la fenêtre, tapotant de la main la carrosserie déglinguée de la camionnette.
De temps à autres il jetait un petit regard à son « collègue », mais l'apocalypse aurait pu survenir qu'il l'aurait même pas remarqué. Non mais quel enfoiré... *

Toi mon pov' t'as été bercé trop près du mur...

* Le genre de travsersée désagréable hein ? Mais pour eux ça s'apparentait à une journée tranquille, ensoleillée, loin de l'obscurité qui se dégageait des chiottes quand on faisait semblant de les nettoyer. Là au moins on avait droit à une petite virée, même si le conducteur était un sombre connard adepte des freinages qui vous secouaient dans tous les sens, exactement comme il venait de le faire. *

* Un Chbonk plus tard, Marlon se caressait le crâne, grimaçant et jurant très très vulgairement contre son collègue, lequel lui disant de retourner à l'intérieur de sa mère. Après une petite bagarre verbale, deux paires de bottes frappèrent l'asphalte et les énergumènes s'engagèrent à l'intérieur d'une clinique pour animaux. *

*Ils se consultèrent, l'air de se dire : et maintenant ? Le gros Robby fit un signe de tête en direction d'une sorte de sonnette, avant de s'en donner à coeur joie. Mais ses signaux désesperés avaient visiblement pas été entendus puisque le coin restait totalement mort.
On entendit un « trouduc », et le majeur de Robby se hérissa. On aurait pu croire à une autre joute verbale mais quelqu'un fit son apparition derrière le comptoir... Les deux guignols balbutièrent difficelement un bonjour, visiblement pris de court. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Alexander

avatar



Messages : 903
Date d'inscription : 18/11/2010
Age : 34

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Lun 22 Nov 2010 - 11:38

* Cette fin de journée se promettait mouvementée. Entre les animaux en salle d'attente qui chantaient, leurs maîtres râlant par-dessus et la chorale qui se faisait entendre depuis les box du fond, une drôle de musique dont la jeune fille se serait bien passée. En premier lieu, elle était allée vérifier que les animaux en salle de repos n'avait rien et tenta de les rasséréner un peu, sans grand succès. Le siamois la regarda d'un drôle d'air, l'air de se demander ce qu'elle faisait tandis qu'elle passa un coup rapide dans la cage du caniche encore à moitié endormi mais qui venait de s'uriner dessus. Les joies du réveil (^^) *

* Le Docteur Malcolm l'appela alors en salle de consultation. Celui-ci lui demanda de lui préparer le vaccin pour Tweet, le chat de Monsieur Grander. Maxine s'affaira, tout en répondant au téléphone qui ne faisait que sonner depuis un bon quart d'heure. Une journée qui avait bien commencé et finissait dans plus de précipitations. Madame Kain prit rendez-vous le lendemain pour son chat qui paraissait devenir fou et ne voulait pas manger. Il y eut aussi Madame Carmin qui lui décrivit les mêmes symptômes pour son chien et encore Monsieur Kana, même chose pour son chaton de deux mois. Mais qu'est-ce qu'il se passait ? Quelque chose dans les boîtes qui les rendait tous malade ? Un mauvais truc qui traînait et touchait nos amis les bêtes ? Quoiqu'il en soit, l'heure n'était pas aux questions mais au boulot ! *

*La jeune femme alla chercher l'homme et son chat en salle d'attente pour que le petit Tweet puisse se faire vacciner. *

- Monsieur Grander, le Docteur Malcolm va vous recevoir.

* Celui-ci se saisit alors de sa sacoche à terre et serra d'autant plus fort son chat en laisse contre lui. Le Docteur se montra alors et il se leva pour le rejoindre. Mais le gros chien se mit à aboyer de plus belle. La jeune femme eut d'ailleurs du mal à le retenir de sauter sur l'homme et son chat, qui poussèrent tout deux en chœur un cri assez dérangeant. Les animaux du fond, eux, s'étaient tue. *

- Assis !, hurla la jeune femme à son chien.

* Avec insistance et l'aide de Maxine, le toutou s'affaira. Les deux hommes et le chat disparurent alors que maintenant, c'était la sonnette qui résonna dans la bâtisse. *

Qui est-ce à cette heure-là ?


* En effet, on n'attendait plus ni client ni livreur. La jeune femme allait pour retourner à l'accueil pour voir qui c'était mais le berger allemand repartit dans un excès de fureur. Il grognait, de l'écume aux coins de sa gueule béante et haineuse. Maxine, elle-même habituée à fréquenter des animaux mécontent dans son travail, était peu rassurée par ce chien qui ne lui inspirait rien de bon. La maîtresse essaya de le calmer en lui caressant la tête, le cou, le dos. Mais rien n'y faisait. Et alors que sa main s'approchait de nouveau du crâne de l'animal, celui-ci la saisit dans sa gueule et ne lâcha prise que lorsque la jeune assistante dû intervenir. Le chien voulait attraper de nouveau sa maîtresse alors Maxine avait attrapé la laisse et tira assez fort pour qu'il ne puisse pas mordre sa maîtresse qui gémissait de douleur et de peur, et avait finit par réussir à l'attacher aux pieds du fauteuil d'en face. Ceux-ci étant fixés au sol. Cela tiendrait le coup. *

* L'assistante courut chercher de quoi donner des premiers soins à la femme et le vétérinaire la rejoignit en salle d'attente. Il lui dit alors d'aller voir qui avait sonné et qu'il s'en occupait. Acquiesçant brièvement, Maxine se dirigea alors vers l'accueil. Lorsqu'elle ouvrit la porte, elle se nettoyait les mains sur lesquelles un peu de sang avait fait son apparition. Pas le sien mais celui de la cliente. Elle toussa un coup et jeta la lingette à la poubelle. Puis elle prit sa place derrière le comptoir et fit face aux deux hommes, des livreurs à en voir leur tenue. *

- Bonsoir !

* Ceux-ci paraissaient un peu ailleurs et lui répondirent en même temps un "bonjour" qui lui donna presque envie de rire. On dirait qu'elle les avait dérangés. Elle regarda brièvement leur uniforme et vit qu'ils travaillaient pour Umbrella Corporation, chose qui ne la fit pas réagir, ayant d'autres choses en tête dans l'instant. *

- Que puis-je pour vous, messieurs ?

* Elle leur adressa un sourire poli tout en se passant la main dans les cheveux pour les remettre en place. Elle devait ne ressembler à rien avec tout çà >.< Maxine sentait la pression lentement retomber. Son calme revenait doucement maintenant qu'elle n'entendait plus un bruit dans la salle d'attente, le chien ne bronchant plus et le vétérinaire semblant être retourner à son chat. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amiesdusudouest.forumgratuit.org/
Marlon Gray

avatar



Messages : 45
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 26
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Lun 22 Nov 2010 - 12:59

*Le Robby était resté con en voyant arriver une -jolie- jeune fille. Il la regardait, le regard vide et torve, qu'il aurait été pas loin de se baver dessus. Vu comme ça il avait l'air d'un sacré détraqué. Le genre de petite scène qui avait le don de faire marrer Marlon. Celui-ci, un sourire en coin, haussant la commissure droite de sa bouche, rabattait sa casquette sur ses front, histoire que Robby et leur interlocutrice remarquent rien. *

* Un instant, il traversea Miss Veto du regard, la vingtaine, un air de bonne humeur sur un visage serein. Le genre de fille qui avait l'air un peu cruche quoique avec un bon fond. Sa commissure se haussa d'autant plus. Il savait pas vraiment pourquoi mais la situation le faisait rire, ça lui rappelait un peu les conneries du pays. *

* Il se râcla brièvement la gorge, donnant un coup de coude dans la côte de Robby qui se surprit à mettre un drôle de bruit, un peu comme un ballon de baudruche qu'on dégonfle en fait. Lequel ouvrit la bouche pour émettre ce qu'on présumait un juron particulièremennt vulgaire, mais qui stoppa net au dernier moment, voyant Marlon sortir un paquet de papier de sa poche intérieur en réponse au questionnement de Miss j'aime les animaux. Il posa le tout sur le comptoir sur le comptoir. Les yeux porçins de Robby rivés sur la pile de documents. *

* La tête de bocale cessa de sourire bêtement et prit un air sérieux, presque grave. Comme s'il allait annoncer une mauvaise nouvelle. Il savait pas pour les autres, mais c'était le genre de moment où fallait être méthodique, histoire que Robby s'abstiennent de dire des conneries et que Miss poney soit moins cruchette qu'elle en avait l'air. *

"On vient pour... Un échange. Je crois que vous nous devez les évaluations des médicaments livrés y a 3 semaines. Vous savez, les trucs gracieusement offerts par la boîte... En échange desquels vous deviez rapporter leurs effets sur vos... patients."

* Il jeta un regard interrogateur à Robby, l'air de demander confirmation. Celui-ci hocha la tête d'un air convaincu, commençant à fouiller dans la pile de document, en sortant ce qui resemblait à une sorte de contrat, froissé, mais officiel. Il le tendit à Miss j'adore les poneys tandis que Marlon reprenait. *

"D'ailleurs, votre prochain stock vous attend dehors..."

Appuyant sa remarque d'un sige de pouce vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Alexander

avatar



Messages : 903
Date d'inscription : 18/11/2010
Age : 34

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Lun 22 Nov 2010 - 13:44

* Drôle de journée décidément. Et voici maintenant des livreurs non prévus dont on ne lui avait pas parlé >.< Décidément... Alors qu'elle soufflait et se remettait doucement de ses émotions, elle jeta un petit coup d'œil plus attentif aux deux hommes. uniformes et casquettes les présentant comme employés d'Umbrella Corporation. C'est vrai, le véhicule en portait les couleurs. Elle avait entendu parler bien sûr de cette firme mais n'en savait pas plus que ce qu'en disait la presse. *

* Le premier homme, celui sur sa gauche, était un peu rond et avait une drôle de tête, enfin, pas très rassurant en fait. L'autre était plus jeune et ne lui laissa aucune appréhension sinon que sa casquette le cachait un peu. Elle ne voyait pas toujours ses yeux et ne remarqua pas réellement son petit sourire. Elle attendait que quelqu'un prenne la parole et vit le plus jeune donner un coup dans les côtes de son collègue après s'être raclé la gorge. Puis il sortit de sa poche un tas de papier qu'il déposa sur le comptoir. L'expression de l'homme la fit appréhender un peu ce qu'il allait dire, presque comme s'il allait lui annoncer quelque chose de mauvais. *

- On vient pour... Un échange. Je crois que vous nous devez les évaluations des médicaments livrés y a 3 semaines. Vous savez, les trucs gracieusement offerts par la boîte... En échange desquels vous deviez rapporter leurs effets sur vos... patients.

Oh... C'est quoi c't'histoire ?

* La jeune femme s'interrogea mais déjà il reprit la parole en lui annonçant que le prochain stock était dehors, tout en lui tendant un papier, le contrat justement. Celle-ci s'en saisit et, après avoir jeter un regard interrogateur aux deux hommes, se pencha dessus. Tout avait l'air en ordre. Sinon que le Docteur ne lui en avait pas parlé ni même Catherine. Un oubli sans doute. Umbrella était peut-être venu plus tôt que ce qu'ils auraient dû et ne s'y attendant pas, sa collègue et son patron avaient omis de lui en parler. Relevant les yeux sur son interlocuteur, Maxine leur demanda de patienter une seconde avant de disparaître dans le local. Le maître de Tweet sortit avec lui en saluant les deux hommes avant de quitter le cabinet. *

* Lorsque la jeune femme revint à l'accueil, elle était suivie du Docteur Malcolm. Celui-ci leur adressa un large sourire et les accueillit presque comme s'il voyait des amis à lui. *

- Aaaaah bonsoir messieurs ! Je vous attendais !

* Maxine était un peu étonnée de le voir les accueillir comme çà mais elle ne savait rien de leurs rapports et se contentait de rester derrière le Docteur tandis que celui-ci fouillait dans un tiroir qu'il ouvrit à l'aide d'une clé qu'il remit de suite dans sa poche. L'homme sortit un tas de feuilles qu'il demanda à la jeune femme de mettre dans une pochette cartonnée, qu'elle lui rendit de suite. Malcolm tendit alors le tout à Marlon, sans quitter son petit air satisfait. *

- Nous avons obtenu des résultats... Fort intéressants Smile

* A côté, Maxine se demandait de quels résultats il s'agissait. Visiblement une nouvelle médication dont on ne lui avait rien dit. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amiesdusudouest.forumgratuit.org/
Marlon Gray

avatar



Messages : 45
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 26
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Lun 22 Nov 2010 - 18:25

* Malcolm, encore ce qui semblait être unbel enfoiré. C'était la première fois qu'il avait l'occasion de le voir, mais il l'aimait déja pas. Fallait le voir, sous ses airs propres sur soi, cheveux plaqués en arrière et blouse immaculée, on devinait l'appât du gain. Marlon aurait même pas été surpris de voir apparaître des petits dollars dans les yeux du toubib. On devinait facilement le personnage, le genre de type que les scrupules étouffaient pas. Umbrella devait l'avoir à la bonne à voir son attitude. Familier et sympathique. Non mais j'vous jure... Il aurait acceuillis le diable de la même manière si peu qu'on lui promettait du fric en compensation. Marlon en avait déja vu quelques uns, et Malcolm était pas vraiment le pire, même si c'était un beau ptit specimen. *

* Il resta silencieux pendant que le monsieur commençait à disserter, se contentant d'acquieser de temps à autres, Robby, lui avait visiblement l'air paumé. Il le regardait d'un air interrogateur, l'air de dire "de quoi il nous parle ?".C'était pas plus mal. Le pauvre était trop débile pour comprendre le mal fondé de la situation. On présumait que fallait pas mettre son nez dans les affaires des autres, et c'était le cas ici. A en juger par la sympathie de leur nouvel ami. Celui-ci lui tendant les fameux documents, ça avait l'air anodin, mais tout le monde ici devait se douter que c'était pas le truc à ouvrir, encore moins au sujet duquel se questionner. Gray se contenta de prendre la pochette cartonnée, signer rapidement un reçu et faire un signe de tête en guise de remerciement. C'était comme ça, il ne parlait pas aux connards. *

* Il fit un signe de tête à Robby qui se tira de façon irréverencieuse de sa rêverie. *

"La suite."

* La suite était ici qu'ils devaient filer le stock suivant au gentil docteur. Vers lequel il fit volte-face. *

"Si vous voulez bien nous suivre..."

* Il sortirent de la clinique, se dirigeant vers la camionnette pourrie qui les avait conduit ici. La clé s'enfonça dans la serrure arrière et après pas mal d'efforts et de jurons les portes s'ouvrirent. L'intérieur était encore plus pourris que ce à quoi on aurait jamais pu s'attendre. Ca puait la vieille carcasse. On avait beau nettoyer, cette merde schlinguait toujours autant. Au début ça vous donne envie de vomir, et puis on s'y fait... Marlon ricana quand il vit Robby déglutir et s'enfoncer à l'arrière du véhicule. Ils saisirent des cartons bruns, éstampillés fragile, à tel point que pas un seul centimère carré était libre. Quatre cartons plus tard il était de nouveau confronté au docteur aux yeux en dollars. Il se contenta d'éviter son regard avide et sortit un autre papier de sa veste. Il se demandait lui même combien il avait de ces paperasses dans ses poches. Il tendit un autre document à Malcolm. *

"Signez. C'est pour la procédure."


Dernière édition par Marlon Gray le Mar 23 Nov 2010 - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Alexander

avatar



Messages : 903
Date d'inscription : 18/11/2010
Age : 34

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Mar 23 Nov 2010 - 12:49

* Dans le flou le plus complet, Maxine se sentait presque mal à l'aise entre ces hommes, ne saisissant pas réellement le sens de ces échanges. Des tests de médicaments, il était question, pour sûr. Mais quels effets avaient été testés et sur quels animaux ? Ne fallait-il pas passer par les laboratoires avant de distribuer des médicaments en tests ? S'ils n'étaient pas sûrs, pourquoi passer par un vétérinaire qui n'avait pour sujets que des animaux de particuliers ? Une pratique qu'elle trouvait décalée mais puisqu'il en était ainsi. Pour donner ces produits aux animaux, c'est qu'ils devaient être bénins. *

* La jeune femme observait les trois hommes avec attention, sans en être impolie. Discrète mais présente. La satisfaction du docteur n'en restait pas moins déconcertante, décalée pour de simples essais. Bref. La suite des événements ? Aller chercher la livraison, chose que les employés d'Umbrella Corp les invitèrent à faire. *

- Maxine, vous pouvez vous en charger s'il vous plaît ?

* Cela lui avait été demandé avec un large sourire tandis que le docteur était reparti à l'arrière pour voir sa dernière cliente. La jeune femme suivit alors les livreurs à l'extérieur. Les portes arrières du véhicule s'ouvrirent dans une malodorante fragrance. Cela lui monta au nez et lui donna presque envie de vomir. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien en faire de cette camionnette ? Ne la lavaient-ils jamais ? Le plus vieux des deux monta à l'intérieur pour aller chercher les cartons. Quatre plus précisément. Cela ne dura que quelques minutes, juste assez pour que le docteur ait rendu son verdict auprès de sa cliente : il fallait tuer le chien. Celle-ci quitta en pleurs le cabinet et le docteur les rejoignit près du véhicule de service, juste à temps pour que le plus jeune des deux livreurs lui tende un document à signer. *

- Bien entendu !

* Il lui avait répondu d'un ton mielleux et s'enquit à signer la feuille, sans jamais quitter ce sourire satisfait qu'il arborait depuis leur arrivée. Maxine se contentait de regarder le tout d'un air interrogateur, et de porter deux des cartons, le docteur se saisissant des deux autres, en les caressant d'une façon bien impatiente. Malcolm, sans plus leur dire un mot, retourna à l'intérieur du local. La jeune femme se tourna alors vers Marlon, qui semblait être le sociable des deux hommes. *

- Je peux faire autre chose pour vous ?

* A l'intérieur du bâtiment, le berger allemand hurlait à la mort. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amiesdusudouest.forumgratuit.org/
Marlon Gray

avatar



Messages : 45
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 26
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Mar 23 Nov 2010 - 14:26

* Il aurait presque sentis son oreille bouger toute seule lorsque Malcolm annonça la nécessité de tuer le clébard. Le genre de pensée qui vous apparaît comme un bruit électronique, une sorte de TILT. Une phrase qui vous fait un grand punch en pleine face. On ne savait ni pourquoi mais comment, mais le sentiment était là et malgré tout ça vous semblait pas si anodin. Et on savait pas pourquoi. Marlon se contenta d'amener le dernier paquet, faisant comme s'il avait rien entendu. Après tout, ce genre de truc arrivait pas de tous les jours, et puis il avait rien à dire à ce sujet. Mieux valait s'occuper de ses affaires. Robby lui avait l'air de rien avoir entendu, il s'en foutait, sans doute, si ce n'est les quelques petits de convoitise qu'il jetait de temps à autre à Miss amie des animaux. Laquelle tira une grimace quand il ouvrit les portes de la cammionnete, un truc qui aurait pu être drôle si l'ambiance était pas aussi froide.

* Après avoir débarqué les paquets et fait signer le papier à Malcolm il referma la portes, la serrure rouillée protestant toujours autant. Cette fois il avait bien cru qu'il avait niqué sa clé... Saloperie. En parlant de ça, fallait dire que la puanteur s'était évanouie, et ça au moins ça avait le mérite d'être à peu près cool. Il se retourna vers Robby qui le fixait d'un air interrogateur, l'air de dire "quand est-ce qu'on s'casse ?". Tout de suite, c'est ce qu'il avait de dire. Histoire de terminer rapidement le boulot et de passer à la prochaine livraison. Malcolm commençant à lui faire un peu froid dans le dos. Il avait changé d'une seconde à l'autre, l'air de s'être transformé en hyène devant un gros steak. Brrrrrrr. Glauque. *

"... Je peux faire autre chose pour vous ?"

* Une voix s'était élevée derrière lui, féminine et manquant un peu d'affirmation, voire même un peu cruche... Miss j'aime les... Un bruit. Un cri. Ou on ne savait quoi. Le genre de son qui vous paralysait. On avait l'impression de sentir son propre sang se glacer dans ses veines. Marlon s'était figé. Robby aussi. Ils se toisèrent du regard, se demandant lequel avait fait dans son froc. D'aucun des deux ne savait ce qu'il avait bien pu se passer. Mais tous était certain que ça avait tout du cri de douleur de celui qui vit ses derniers instants. Un homme ? Un animal ? Dieu seul aurait pu le savoir. S'il avait pas envie de rester lui aussi dans l'ignorance la plus totale. On ne se questionnait plus, on voulait juste se tirer d'ici parce que ça commençait à partir dans quelque chose d'un peu trop instable pour des petits mecs de la sécu. Marlon se tourna vers son interlocutrice et parvint à sortir quelques mots pour exprimer sa volonté tout en gardant un peu de dignité. *

"Ca..."

* Râclement de gorge *

"Ce sera tout. On doit y aller maintenant. Merci."

* Il fit préçipitament volte-face vers l'avant de la camionnette pourrie et se dépêcha de s'installer derrière le volant. Suivis de près par Robby qui avait l'air tout à fait d'accord avec son initiative. *

Ces gens sont dingues, faut qu'on s'tire d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Alexander

avatar



Messages : 903
Date d'inscription : 18/11/2010
Age : 34

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   Mar 23 Nov 2010 - 16:56

HJ :
Merci beaucoup pour mon premier Rp sur le forum ^^ Un bail que j'en avais pas fait >.<



* Le cri du chien lui glaça le sang. Son sort était fixé, sa rage et le fait d'avoir mordu sa maîtresse n'y étaient pas pour rien. C'était triste mais parfois c'était nécessaire. Enfin d'après ce qu'elle avait compris, ce chien n'en était pas à sa première morsure et elle ne savait comment il s'en était sorti, à deux reprises d'après ce que Catherine lui avait dit. *

- Ca... Ce sera tout. On doit y aller maintenant. Merci.

* Une nouvelle fois, c'était le jeune homme qui lui avait répondu. Sans demander leurs restes, les deux hommes étaient monté dans leur voiture, lui laissant à peine le temps de les remercier, d'ailleurs elle ne su même pas s'ils l'avaient entendue. Armée de ses cartons, elle retourna à son tour dans le cabinet, le chien glapissant encore mais moins fort, comme s'il était apeuré. cela lui fit froid dans le dos. La jeune femme posa les cartons et alla demander au docteur s'il avait besoin d'aide ; elle se fit jeter en bonne et due forme. Hum. *

-----------

* La journée terminée, Maxine était enfin rentrée chez elle. Encore du déballage de cartons (elle en voyait doucement le bout !), un bon bain puis un peu de câlins avec ses animaux pour la rasséréner après cette journée qui avait durement finie. Une dure journée de travail qui se clôturera par une bonne nuit de sommeil. Demain sera un autre jour. *


-----> [ Direction : je sais pas encore ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amiesdusudouest.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Premier jour de travail [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier jour de travail [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01 . Premier jour de travail
» Premier jour de travail ?! [Libre]
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: Les Rues de Raccoon City-