AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Welcome, recruits ! [J. Varkos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sydney H. Watkins

avatar



Messages : 146
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 27
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Welcome, recruits ! [J. Varkos]   Mar 9 Nov 2010 - 11:58

*Ce qui frappa en premier lieu la jeune femme à sa descente du train était la palpable différence de température entre sa ville d'origine, San Diego, et celle de Raccon City. S'il était vrai que le climat californien était l'un des plus agréables du pays, on pouvait également dire que celui de la petite ville nichée au cœur des monts Arklay l'était nettement moins. Sydney était cependant habituée à s'adapter à ce genre d'aléas climatiques, puisqu'au cours de ces quatre dernière années la jeune militaire avait beaucoup voyagé. En revanche, ce qu'elle avait plus rarement -voir jamais- rencontré, c'était une ville flambant neuve reconstruite après le largage d'une bombe sale une décennie plus tôt. Oui, cela était vraiment inédit !

Sydney récupéra son sac -ou plutôt son paquetage à en juger par sa couleur et sa forme peu habituelle, et se dirigea d'un pas assuré vers la gare de taxis à quelques pas de là. Elle apprécia de trouver rapidement un chauffeur dans cette petite ville, et s'engouffra dans son véhicule en le saluant rapidement.*


- "Au siège d'Umbrella, merci."

* L'homme se retourna pour regarder la jeune femme, d'un air inquisiteur, en s'accoudant sur le siège passager.*

- "Et qu'est ce qu'une jolie fleur comme vous va faire là-bas ?"

* Il s'exprimait avec un fort accent du sud, peut-être mexicain, et ponctua sa phrase d'un large sourire aux dents dorées. La jeune femme, qui venait tout juste de poser son sac à ses côtés, soupira.*

- "S'il vous plaît .. ?"

* Elle insista bien sur ces quelques syllabes, incitant le chauffeur à enfin accomplir sa fonction avant qu'elle ne perde patience. Comprenant rapidement que sa cliente n'était pas du genre causante, il reprit sa position initiale et démarra -enfin- son engin. Le taxi jaune s'engouffra dans la circulation agréablement fluide de Raccon pour ce vendredi matin de Novembre.
Sydney sortit de la poche de son blouson la petite plaquette noir qu'elle avait reçu le mois précèdent. On pouvait y voir le logo des bienfaiteurs de la ville sur le verso, alors qu'elle relisait une nouvelle fois les indications portées sur le recto de celle-ci :

Citation :
8.30 P.M.
Friday, 9th, 2010
M. Whitewood D.
Umbrella Corporation HQ – Racoon City
Lorsqu'elle leva de nouveaux ses yeux marrons sur la route, elle nota le regard curieux du chauffeur à travers le rétroviseur intérieur. Semblant attendre que sa passagère le remarque enfin, il s'exprima avec excitation quand leurs regards se croisèrent :*


- "Alors, vous êtes un de leurs scientifiques ? Il paraît que ce sont les meilleurs du pays vous savez ? L'élite comme on dit ! D'ailleurs il paraît que tous les employés de la Corp sont doués, extrêmement doués ! Triés sur le volet ! Vous en avez de la chance seniora qu'ils aient remarqués vos talents, qui, je n'en doute pas, sont à la hauteur de votre beauté."

* Il la gratifia une nouvelle fois de son sourire de tombeur édenté, mais la militaire resta de marbre. Alors il enchaîna, en baissant les yeux sur le sac qui reposait aux côtés de la brune :*

- "Oh je vois ! Vous êtes faites partie de leurs troupes c'est ça ? Je suis un fan des UBCS ! Et des STARS aussi ! Ils sont "trop classes" comme dit mon gamin. Vous savez, il va être vert ce soir quand je vais lui raconter que j'ai transporté un de leurs membres aujourd'hui, là, à l'arrière de mon.."

- ".. Taxi miteux ? Ecoutez, je pense qu'en roulant un peu plus vite, et surtout en n'étant pas distrait par le monologue que vous faites à vos clients, vous pourriez augmenter le nombre de course que vous faites et offrir une vie en meilleur état que votre poubelle roulante à votre fils. "

*L'homme la regarda; d'abord surpris d'une telle intervention de la part de sa charmante passagère, puis il retrouva son habituel bonne humeur :*

- "Vous avez raison … c'est dit étrangement mais ...Ah, je vous adore !"
*Sydney arqua un sourcil interrogateur, surprise par cette réaction inattendue. Puis le mexicain reporta son attention sur la route, pour son plus grand plaisir.*


*Moins d'un quart d'heure plus tard, c'est dans un agréable silence que le véhicule s'arrêta devant l'immeuble impressionnant le la Corp. Jetant un oeil au compteur, la jeune femme sortit un billet de sa poche pour le tendre au chauffeur, mais celui-ci se tourna une nouvelle fois vers elle, appuyant sur le bouton de remise à zéro du compteur au passage.*

- "C'est cadeau seniora."

*Ce fut à tour de Sydney de sourire, pour la première fois de la journée. Elle déposa l'argent sur la siège arrière et sortit du taxi :*

- "Pour votre fils."



¤X¤X¤X¤X¤X¤X¤X¤X¤X¤X


*Lorsqu'elle pénétra dans le bâtiment, la beauté des lieux la surprit. Bien sur, elle connaissait la réputation d'Umbrella en tant que plus grand groupe pharmaceutique des Etas-Unis, voire même du monde, mais ne s'attendait pas à trouver un si vaste site dans la petite ville de Raccoon.
Ma mère aurait aimé voir cela
, pensa-t-elle, une si grande admiratrice de la société..
Sydney se présenta au guichet d'accueil qui trônait devant un charmant patio fleuri de grandes plantes exotiques, sa carte de convocation en main. La secrétaire la salua puis, jetant un oeil au document qu'elle tendait, appuya sur le casque-micro à ses oreilles.*


- "Mlle Watkins pour M. Whitewood"


*Après quelques secondes d'écoute de la réponse de son interlocuteur, la secrétaire indiqua à l'agent de se diriger vers le quatrième étage où le fameux monsieur Whitewood l'attendrait. La jeune femme s'exécuta et se retrouva à peine plus d'une minute plus tard face à son rendez-vous qui, après une poignée de main cordiale, la dirigea vers une salle au fond du long couloir de l'étage.*

- "Watkins, vous êtes un peu en avance, mais les autres recrues également. Nous attendons encore quelqu'un et je suis à vous. Veuillez vous installer."


* Dans cette pièce se trouvaient trois autres personnes, à priori des "recrues" elles aussi. Le groupe était actuellement composé de deux hommes et une autre femme, dans l'attente du cinquième membre. Sydney les salua poliment, et alors qu'elle allait prendre place à leurs côtés, la porte s'ouvrit de nouveau sur Whiewood, accompagné d'un homme.*

- "Bien, maintenant que vous êtes au complet nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses. Suivez moi je vous prie."

*La jeune femme ainsi que le reste du groupe récupérèrent les affaires et lui emboitèrent le pas vers un second ascenseur que celui par lequel ils étaient arrivés.*



*Arrivés à destination, il trouvèrent une toute autre ambiance que la précédente, les somptueux locaux flambant neuf laissaient place à une atmosphère d'avantage familière au groupe de militaires : une immense pièce aux murs en bétons apparent, éclairés par des lumières bleu tamisées, avec pour seul mobilier un bureau en son centre et une unique chaise. Whtitewood se rapprocha du bureau, se défit de sa veste de costume sombre qu'il posa sur le dos de la chaise avant de retrousser les manches de sa chemise blanche. Cette tenue lui donnait tout à fait un autre air que celui qu'il arborait précédemment; celui de jeune cadre dynamique avait laissé place à un attitude beaucoup plus inquisitrice vis-à-vis des nouveaux. Bien qu'habituellement le fait de se mettre ainsi à l'aise rendait compte d'apaisement voir de relâchement, les recrues avaient nettement senti l'ambiance se teindre d'une étrange sentiment pesant. Ils comprirent que si l'agent les avaient fait venir en ce lieu et en cette heure, c'était pour une toute autre raison qu'une banale visite des locaux.*

- "Helen va s'occuper de vos bagages; ils vous seront restitués à la fin de cette journée. Rendez vous au vestiaire où une tenue vous attends, à côté d'une plaque à votre nom. Habillez vous et retrouvez moi ici dans 5 minutes.."

*La douceur et les politesses de Whitewood à l'arrivée des recrues avaient laissé place à un ton autoritaire et sur de lui. Il s'assit négligemment sur son bureau, faisait signe à la fameuse Helen de les rejoindre. Comme les autres, Sydney laissa son sac puis se dirigea vers le vestiaire et régime militaire oblige, l'endroit était mixte, ce qui n'incommoda pas les jeunes candidats habitués à ce genre d'égards. Le groupe y trouva donc cinq tas de vêtements avec une panière en plastique transparent sur le dessus, ainsi que les plaques nominatives que Whitewood avait mentionné. La jeune femme fut étrangement surprise de trouver inscrit 'Hawkeye' sur l'une de celles-ci, et lorsqu'elle se tourna vers ses camarades ceux-ci indiquèrent qu'eux aussi étaient appelés par leurs pseudonymes au sein de l'armée.
Sydney haussa les épaules et enfila la tenue proposées, constituée d'un pantalon de treillis gris et et noir, d'un simple jersey noir surmonté d'une veste assortis au treillis mais plus sombre, ainsi que d'une paire de rangers noires montantes à fermeture éclair. Elle déposa sa montre et les boucles d'oreille qu'elle portait dans le bac prévu à cet effet et enfila la plaque qui venait de leur être attribuée; puis rejoint Whitewood une fois prête. Celui-ci les attendait toujours à la même place, et lorsque le dernier membre du groupe les rejoint, il reprit la parole.
*

- "Prenez ce paquetage," dit il en désignant les sacs posés sur le sol, et rendez vous au point de ralliement indiqué. Un agent vous attends sur place; le rendez-vous est fixé à dans dix huit minutes." Il se trouna, avant de poursuivre :" A partir de maintenant, vous êtes des recrues. Et n'allez pas croire que cela signifie que vous faites partie de la famille de UBCS, vous avez encore vos preuves à faire. On n'intègre pas cette équipe par hasard, et vous allez bientôt le comprendre .. Rompez !"

*La pièce se vida rapidement, le lieu indiqué se trouvait à l'autre bout de la ville et à entendre le ton de l'agent les recrues se dirent qu'il vallait mieux ne pas être en retard ...*


Dernière édition par Sydney H. Watkins le Mar 9 Nov 2010 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Varkos

avatar



Messages : 390
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 27
Localisation : Confidentielle.

Dossier du personnage
Age du personnage: 61 ans

MessageSujet: Re: Welcome, recruits ! [J. Varkos]   Mar 9 Nov 2010 - 14:56

[Secteur 7] - collines aux nord de Raccoon City - début de journée

*Le lac était calme contrairement au temps, le vent balayait les collines entourant la ville de Raccoon. Ce n'était qu'un détail certes mais cela annoncé probablement un orage ou du moins de la pluie, une forte pluie. Il observa sa montre, les recrues seraient la dans une demi heure, il avait le temps. Le personne de la Corp s'activait en tout sens, tout devait être prêt avant l'arrivée des 5 personnes sélectionner selon ses critères par sa secrétaire. Elle devait d'ailleurs lui donner les noms des agents.= ce qu'elle tarder à faire. Tolktav supervisait le tout depuis les locaux de Umbrella dans le centre ville. Pour cet entrée en matière, il n'y aurait sur le terrain que les 5 recrues, lui même, Creed et Amelia. Il verrait très vite si les dits agents étaient aussi performants qu'ils pouvaient le prétendre. Sa secrétaire vint enfin lui apporter les noms des agents, 2000 candidats, seulement 5 de retenue, le reste ne serait que la simple "infanterie", un terme un peu trop militaire à son goût d'ailleurs. Il regarda le premier candidat John Soren dit "Maverick", il ne le connaissait pas. Le second était un type du nom de Serguei Vanovack dit "Cykes", il avait eu de bons échos de cet agent. La troisième était une femme du nom de Laurel Waters dit "Sunshine"... un pseudonyme ridicule qui correspondait plus à une danseuse de cabaret qu'à un agent de la mort de Umbrella mais bon... le quatrième était Ortis Vega dit "Faune", intriguant comme pseudonyme. Il regarda la dernière fiche et se stoppa dans sa lecture, Sarah Watkins, surnom Hawkeye. Non ce n'était pas la personne à qui il pensait, ce n'était qu'un surnom, ce n'était pas elle même si le prénom correspondait, que le surnom correspondait au nom de famille et qu'il y avait une légère ressemblance sur la photographie. Il la regarda attentivement, il n'était pas physionomiste mais il eu un doute, doute qui serait régler dans quelques minutes certes mais cela le troubla. Il avait eut un rapport sur Sarah récent, du moins sur sa fille et ceux ci n'étaient pas à Raccoon City et encore moins dans les griffes de Umbrella. Leur protocole était infaillible, personne ne pouvait les duper, surtout quand il recherchait la dites personnes. Il regardait le dossier, le profil correspondait sur certain point mais ça ne pouvait pas être elle.*
Agent- Chef! Tout est en place... chef?
- Oui oui, parfait, maintenant ranger tout et gagner le point de rendez vous!
Agent- Bien monsieur!

*Il ne regarda pas, les employés de Umbrella était en train de ranger le matériel, il devait rejoindre le point de rendez vous, seul Creed, Amelia et lui même seraient la à accueillir les recrues qui ne devait plus tarder à arriver selon sa montre. La première chose qu'il ferait c'est vérifier ses doutes. Elle ne pouvait pas avoir échapper à la vigilance de ses agents, les Shadows devaient déjà être en ville à accomplir leur mission, elle ne pouvait pas échapper à leur surveillance... bien qu'elle soit douée. La dernière rencontre entre eux se déroula quelques jours avant son départ. Elle avait tué un type de son passé et John l'agent de Prophète qui se faisait passer pour sa soeur. C'était un véritable massacre, il lui avait sauvé la vie et elle aussi mais le danger que représenter John, les choses qu'il ne voulait pas lui dire et les découvertes qu'elle avait fait à son sujet, que ce soit son implication dans certains évènements de la vie de Sarah comme ses mensonges les avait éloigner l'un de l'autre. Certes il avait sauvé sa fille, et même Sarah par une transfusion mais les actes en question ne pouvaient être effacer par cette aide qu'il leur avait apporter. Rasp avait raison sur un point, les sentiments étaient une arme mortelle. Il remis le document dans sa pochette et la rangea. Il se concentra sur ce pourquoi il était la. Ils auraient trois objectifs à remplir durant ce test. Le premier se focaliserai sur la vue, certes il avait tous une excellente vue mais il y avait une différence entre ce que l'on pense voir et ce que l'on voit réellement. La seconde épreuve se pencherait sur l'ouïe, une épreuve de survie qui serait bien plus intéressante que tout entraînement dans le centre U.B.C.S de Raccoon et la dernière serait plus physique et impliquerait directement John. Il regarda Creed et Amelia, le premier était en train de frotter son couteau sur une pierre à aiguiser, la seconde observait le lac.*

- Ils ne vont pas tarder à arriver! Creed tu te chargeras du russe et de Maverick, Amelia des deux femmes, je m'occupe du dernier. Au final il n'en restera que deux, les trois autres pourront se chercher un autre job, si tout fois il survivait à ce test! Tolktav sera en liaison constante avec nous, via le satellite il pourra analyser la situation de façon constante comme ça nous serons avertis de tous les dérapages. Le point de contrôle relayera les informations et rectifiera tous problèmes. Il n'y a personne dans tout le secteur 7 vu que c'est la propriété de Umbrella. Néanmoins si quelqu'un devait surgir à l'improviste, je veux que vous en informiez directement le central, pas de mort compris... Creed?
Creed- J'ai passée l'âge nabot! Et Amelia et pas du genre à charcler du même, elle c'est plus l'entre jambe des femmes qui l'intéresse *il la regarda en souriant et se prit une droite dans le visage.*
- Ca suffit les conneries! Creed ferme la, fait ce que je te dis, Amelia, au lieu de penser avec ce que ta dans le pantalon tu fais ce qu'on te dit!
Amelia- Comme toujours!
- Ils arrivent dans 5 minutes! Je ne veux pas de problème compris, cet opération se passera sans le moindre soucis sinon je vous dépèce un par un et je fais de vos peaux des tapis pour mon salon!

[HJ: je ne sais pas ce que tu as prévue pour décrire ton arrivée donc je laisse cela en suspend et je passe directement au moment ou ton personnage est présent, je rectifierai une fois ton second message écrit]

*Ils étaient tous les cinq en rang. Ils étaient assez différents des photographies, plus vieux pour la plupart. Creed était en retrait ainsi que Amelia. John les observait tous les cinq, ses lunettes de soleil sur le nez. Ils étaient silencieux, ça changeait des nouvelles recrues, tous ces gamins qui pensaient jouer à un jeux vidéos. Il posa son regard sur Sarah. Elle avait des traits ressemblant à la Sarah de sa connaissance mais ce n'était pas elle, il devait reconnaître qu'il était soulager bien que ce soit pas visible sur son visage. Elle était aussi belle mais froide que celle qu'il connaissait en tout cas! C'était des professionnels, chacun avait un passé qui avait permit de déceler le meilleur de ce qu'ils étaient capable de faire, du moins selon les critères de leurs jobs précédent, ceux de Varkos étaient différents! Il s'approcha d'eux et les passa en revue, premier bon point ils étaient tous en tenue, comme le stipuler la note qui leur était parvenue. Ils étaient obéissant, c'était le premier jour après tout! Il demanda à Amelia les dossiers et après avoir passée en revue à haute voix les informations importantes de chaque membre il les informa que ce n'était que des conneries. La seule chose importante quand on travail pour Umbrella c'était les ordres, le fait de les accomplir et son nom de code, le reste n'était que détail. Le passé était le passé et tout ce qui compter c'était le moment présent... la pluie commença à tomber, il n'y aurait pas d'orage selon les agents de Umbrella présent au point de contrôle, mais peut être une tempête, pour le moment il n'y avait qu'une lègère pluie et encore quelques brins de soleil!*

- Vous êtes tous ici pour passer des tests! Umbrella me fait confiance pour voir si vous êtes capable de supporter le choc, ils veulent savoir si vous êtes aussi... intéressants que le dit vos rapports et pour cela nous allons procéder à plusieurs épreuves, des broutilles si vous êtes intelligents et un minimum physique. Mais la première chose importante c'est la tenue que vous aurez durant cette opération. Vous êtes ici en tant que soldat de Umbrella, vous ferez partie probablement, du moins deux d'entre vous, des U.S.S, une des équipes de Umbrella les plus importante et qui est composé de peu d'effectif. Nous avons deux équipes en ville, j'en veux une troisième, vous avez déjà devant vous trois des 6 membres de l'équipe, le quatrième membre sera présenter aux survivants de mes épreuves et donc seulement deux d'entre vous nous rejoindrons, les autres pourrons repartir du bouge infâme dont ils proviennent, peu m'importe... enfin comme je le disais votre tenue est importante pour cette mission, vous êtes déjà trop équipé pour savoir ce que vous pouvez faire pour nous donc je veux que vous retiriez chaussures, chaussettes, pantalon et t-shirt, si vous ne voulez pas vous pouvez partir! Ensuite vous prendrez chacun une des armes présente derrière vous dont Amelia vous fera la présentation dans quelques secondes. La survie n'est pas quelque chose qui s'apprend!

*Il regarda ses deux comparses, tous deux étaient impassibles, Amelia était la sniper de l'équipe, elle était donc en charge de leur expliquer ce qu'il devait faire pour cette épreuve. Elle était assez simple, le lac était à 500 mètres, une distance assez grande certes que peut d'expert dans ce corps de métier pouvait atteindre mais après tout ils étaient les meilleurs dans leur genre. Il devait atteindre chacun trois cibles, trois personnes, trois adolescents précisément... certains avaient qualifier les agissements de Varkos digne de la Mafia par le passé mais quand il y avait un traître chez Umbrella, pour lui c'était l'intégralité de la famille qui devait y passer. Les adolescents, au nombre de 10 précisément étaient tous les enfants à l'exception de deux d'entre eux de plusieurs membres de Umbrella qui aujourd'hui n'étaient plus que cendre. Pour ceux ayant des sentiments, ça serait des enfants, du moins c'est ce qu'ils penseraient voir mais la réalité était tout autre, c'était des cibles, uniquement des cibles et rien d'autre. Chacune des recrues devaient toucher un de ses enfants sur la cible peinte sur différentes partie du corps, il n'avait que 4 coups, donc deux chances de plus mais si des le départ il ne pouvait atteindre l'une des cibles alors c'est qu'il n'était pas fait pour ce métier. L'arme qui leur serait fournit était de la fabrication de Umbrella, d'une de ses filières en tout cas! Elle n'avait pas encore de nom, ce n'était qu'un prototype que John n'avait pas encore testé mais qui selon Amelia pouvait scier une personne en deux, c'était donc une arme de choix pour cet exercice!*

-Je vous expliquerai la prochaine tache après, maintenant que vous êtes prêt, saisissez vous de vos armes, vous avez deux minutes pour comprendre son fonction, aucune question n'est permise, je laisse le Lieutenant vous expliquez ce que vous devez faire!
Amelia- Il y a exactement 10 cibles, chacune sur trois lignes, 20 mètres de distante entre chacune. Vous devez toucher chacun deux cibles, votre chargeur n'est composé que de 4 coups, pas plus, vous avez donc deux chances supplémentaires mais ne vous posez pas sur ce genre de détail, vous devez les atteindre du premier coup si vous voulez faire partie de l'élite de Umbrella, si tel n'était pas le cas alors vous auriez un désavantage pour les prochaines épreuves! Maintenant en place, vous avez le temps, néanmoins vu le temps, vu que l'épreuve ne dure que la journée vous devez quand même faire cela vite! En place!

*John et Creed étaient en retrait, il n'avait pas besoin de jumelles, le virus qui coulaient dans leur veine étaient suffisant pour voir les cibles, du moins approximativement*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney H. Watkins

avatar



Messages : 146
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 27
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: Welcome, recruits ! [J. Varkos]   Mer 10 Nov 2010 - 18:59

A la fin de leur conversation avec Whitewood, les recrues se dirigèrent vers la sortie de la salle. Ils furent surpris d'y trouver un homme en tenue militaire qui les incita à la suivre pour se rendre dans le garage du bâtiment, où deux SUV noir les attendaient. Il n'y avait aucun indice de la provenance des véhicules, ils ressemblaient ceux des miliaires avec leurs vitres teintées mais semblaient vaguement différents aux yeux de Sydney sans qu'elle ne puisse dire en quoi. On les fit monter à l'intérieur par groupe de trois (hommes) et de deux (femmes) respectivement, le militaire prenant place à l'avant du véhicule dans lequel se trouvait la jeune femme. Il ordonna au conducteur de sa rendre au "Secteur 7", lieu que Sydney assimila alors au parc de Raccoon. Bien qu'elle trouvait cette situation pour le moins étrange, elle ne pipa mot, se contentant de regarder la ville défiler à travers les sombres vitres du véhicule. La situation était pour le moins tendue à l'arrière du véhicule, la recrue se trouvant ses côtés semblaient perdues dans ses pensées. Sydney pouvait lire sur sa plaque le pseudonyme de "Sunshine", et elle se demandait bien pourquoi un tel nom alors que le conducteur prit la parole et dit à son collègue :

- "Putain on a bien de la chance que la circulation soit cool aujourd'hui, j'te parie que Varkos nous flinguera si on est en retard ! Ce mec me fait peur, j'te jure !"

L'autre le regarda en soupirant puis ajouta que c'était lui qui allait le flinguer s'il ne fermait pas sa "putain de gueule de dégénéré" devant les recrues. Sunshine jeta un regard inquisiteur à Sydney qui haussa les épaules; elles ne comprenaient vraiment pas grand chose à cette situation ..


Le SUV s'arrêta brusquement et les deux hommes bondirent littéralement hors du véhicule. En un quart de seconde les portières arrière s'ouvrirent, et le type en tenue militaire aboya :


- "Aller bougez vous ! Le point de rendez vous est au lac à 500m, prenez vos sacs et GO, GO, GO !'

Sydney se demanda ce qu'ils avaient tous à dire ça ! Même les gradés chez les marines ne faisaient pas autant de zèle que ces mecs … Elle récupéra néanmoins le paquetage à ses côtés et emboita le pas à ses collègues qui se dirigeaient déjà au pas de course vers le fameux lac, précédés de l'agent.
Lorsqu'ils arrivèrent là-bas, à peine essoufflés par leur petit sprint, ils trouvèrent trois autres personnes sur place; un homme plutôt grand portant des lunettes noires, une jolie femme et un second élément masculin de chaque côtés.


-" Miller au rapport monsieur ! Recrues arrivées à destination en temps et en heure."

L'homme aux lunettes le gratifia d'un léger mouvement de la tête, et Miller se tourna vers les invités qu'il venait de transporter, un petit sourire au coin des lèvres comme si ceux-ci venaient d'être conviés à une grande fête à laquelle il était heureux de ne pas participer. Faisant signe aux deux conducteurs, ils repartirent tel qu'ils étaient venus, laissant les cinq recrus face à ces nouveaux visages.
Ils s'étaient par réflexe alignés en rang, ce que le second homme releva d'un air vaguement amusé. Sydney ne remarqua pas que l'un d'eux l'observait avec attention, trop occupée elle-même à intégrer les quelques détails de physionomie que laissaient entrevoir les tenues de ces étranges personnages. Son attention se focalisa plus longuement sur l'homme au centre; un détail la dérangeait. Bien qu'elle ne sut dire quoi exactement, il avait quelque chose d'étrange qui émanait de celui-ci, et le fait de ne pouvoir déterminer quoi agaçait un peu la jeune femme. A son charisme, elle se dit que c''était surement lui le Varkos dont le chauffeur avait parlé, mais elle n'en était pas sure.

Quoi qu'il en soit, le type demanda à sa collègue les dossiers des jeunes recrues et il se fit un plaisir d'annoncer leurs faits d'armes à chacun. Celui qu'il nomma Maverick sourit à l'énumération impressionnante de sa liste personnelle, visiblement très fier de lui. Pourtant, il perdit son air de fanfaron lorsque l'agent enchaîna sur le fait que tout cela n'était que des conneries … A l'inverse, il regagna l'attention de Sydney qui réprima un sourire; décidément cette journée était bizarre.
L'homme reprit la parole après avoir remis les dossiers à sa collaboratrice qui s'éloigna et leur fit un discours pour le moins vindicatif. Il leur parla des U.S.S., une unité spéciale comme Umbrella en avait le secret et qui intrigua la jeune recrue puisqu'elle n'avait jamais entendu parler de cette escouade. Quand il poursuivit son discours, évoquant le fait que le dernier membre de l'équipe qu'il souhaitait former serait présenté aux survivants, Sydney comprit pourquoi elle n'en avait jamais entendu parler


- "… Seulement deux d'entre vous nous rejoindrons, les autres pourrons repartir du bouge infâme dont ils proviennent, peu m'importe... enfin comme je le disais votre tenue est importante pour cette mission, vous êtes déjà trop équipés pour savoir ce que vous pouvez faire pour nous donc je veux que vous retiriez chaussures, chaussettes, pantalon et t-shirt, si vous ne voulez pas vous pouvez partir ! Ensuite vous prendrez chacun une des armes présente derrière vous dont Amelia vous fera la présentation dans quelques secondes. La survie n'est pas quelque chose qui s'apprend ! "

Syd manqua de s'étouffer en entendant ces paroles, alors que Cykes lâcha s'échapper un rire d'un goût douteux. Devant l'ironie de la situation, la jeune femme repensa soudain au lieutenant qui lui avait conseillé ce job "idéal pour continuer à évoluer dans sa passion tout en minimisant les risques". Elle se demanda s'il était vraiment au courant de ce dont il lui avait parlé, ou s'il était complétement inconscient ?! Pourtant, Monroe connaissait bien l'histoire de la jeune femme pour avoir été à ses côtés lors de l'épreuve qui lui prit son père alors que la militaire se trouvait en mission en Orient.. C'était pourtant un homme intelligent et fiable, qu'est ce qui pouvait bien lui être passé par la tête pour lui parler des U.B.CS. ?
Alors qu'elle regardait ses comparses se questionner sur la marche à suivre -exceptés Cykes et Maverik qui étaient déjà moitié nus, la militaire porta son attention sur cette Amélia qui ramenait d'ores et déjà leur fameux équipement. L'œil entraîné de Watkins remarqua que les proportions des armes, malgré le fait qu'elles soient sous housse protectrice, étaient inhabituelles. Il ne lui en fallu pas d'avantage pour ressentir cette point d'excitation familière qui la prenait lorsqu'elle se trouvait sur le champs de bataille.

¤ Oh, et puis après tout … quitte à être là ! ¤ Un sourire au coin des lèvres, elle retira promptement son haut afin de rattraper son léger retard sur certains de ses collègues, et petit à petit tout le groupe se retrouva en sous-vêtements. La résistance au froid n'était pas un point fort pour la jeune femme, bien que dans sa jeunesse elle eu passé plusieurs hivers dans le Wyoming, son corps était d'avantage habitué au climat californien. Cependant, elle était impatiente de connaître le déroulé de l'épreuve à venir, espérant rattraper cette défaillance par son aptitude au tir.

C'est en sortant invitant les recrues à se servir parmi les armes dont ils disposaient à présent qu'Amélia expliqua la suite.

- "Il y a exactement 10 cibles, chacune sur trois lignes, 20 mètres de distante entre chacune. Vous devez toucher chacun deux cibles, votre chargeur n'est composé que de 4 coups, pas plus, vous avez donc deux chances supplémentaires mais ne vous posez pas sur ce genre de détail, vous devez les atteindre du premier coup si vous voulez faire partie de l'élite de Umbrella, si tel n'était pas le cas alors vous auriez un désavantage pour les prochaines épreuves ! Maintenant en place, vous avez le temps, néanmoins vu le temps, vu que l'épreuve ne dure que la journée vous devez quand même faire cela vite! En place ! "

Sydney récupéra la sienne, et l'observa attentivement. Il n'était pas chargé, les quatre balle avaient été posées à côté de l'arme. Elle remarqua qu'une nouvelle fois celles-ci avaient une forme inédite, mais ne s'attarda pas dessus pour le moment. Réglant l'appui pour sa taille, elle tient le fusil dans sa position habituelle et se rendit compte du confort de celui-ci, malgrè la froideur du contact sur sa peau, avant de s'intéresser d'avantage sur la lunette de visée. En l'état actuel, elle offrait simplement un instrument de mesure sur une de ses lentilles, mais la jeune femme nota qu'il était possible d'y ajouter quelques éléments. Elle tourna la mollette de réglage pour les conditions météorologique afin d'en appréciait la sensibilité et distingua les cibles lorsque son œil se porta en leur direction. Pendant son observation, elle entendit que deux recrues s'éloignaient déjà mais ne s'en préoccupa pas.
Lorsqu'elle baissa son arme, il ne restait plus que Faune et Sunshine à ses côté. Les trois échangèrent un regard, et ils décidèrent silencieusement de quelles cibles chacun allait se charger, communiquant par de rapides signaux. Sydney se dit que les deux autres recrues avaient eu tort de foncer ainsi dans le tas sans que le groupe ne se soit arrangé; il serait stupide de se retrouver à tirer sur la même cible ! Ils chargèrent leurs armes, puis le groupe se sépara d'un seul mouvement, et chacun couru vers l'endroit qu'il avait désigné plus tôt.


La position que Syd avait choisie lui offrait une vision d'ensemble sur la quasi totalité du terrain, mais surtout lui offrait l'avantage d'être constitué d'une végétation extrêmement résistante aux aléas de l'eau et gardait longtemps sa solidité naturelle. Il n'y avait rien de plus déstabilisant qu'un sol détrempé pendant un tir, surtout à cette distance. Malgré le trépied dont disposait son arme, elle préférait mettre toutes les chances de son côté afin d'éviter de manquer sa cible au premier coup, la fine pluie qui commençait à tomber n'aidant déjà pas à ne pas trembler dans cette -petite- tenue.
Un bref examen de la situation des autres tireurs, et elle se concentra sur sa première cible. Il s'agissait de la représentation d'une enfant assise sur un banc à lécher une glace. 500M donc, plutôt 480 d'après l'appréciation de la jeune femme après un rapide calcul de la taille que représentait à cette distance un lampadaire familier. Elle régla les paramètres de son arme dans la configuration qui lui semblait la plus appropriée, puis entama un décompte dans sa tête.
La détonation lui paru étonnamment discrète pour une arme d'un tel calibre, mais elle n'en perdit pas sa concentration et continua d'observer à travers sa lunette. Le temps que la balle parcoure la bonne distance, et la tête de la fillette fut pulvérisée en de nombreux morceaux. Cette fois, Sydney esquissa une grimace, surprise par l'ampleur des dégâts provoqués. A quelques mètres d'elle elle crut percevoir une autre détonation et observa un second carton exploser. Ne voulant perdre d'avantage de temps, elle se concentra sur sa seconde cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar



Messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2010
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Welcome, recruits ! [J. Varkos]   Jeu 11 Nov 2010 - 14:25


[Demeure des Varkos] - Bureau de John Varkos - 38 heures avant la récupération

Shadow- Oui maitre! J'ai réunie les ombres, elles sont prêtes pour la mission! Certaines sont déjà à Rome, ils attendent les ordres, néanmoins elles m'informent que des agents de Nikva sont en villes, on ne sait pas si cela est lié à Hawkeye et sa fille mais la ville n'ayant rien d'importante, je ne vois pas d'autre solution. Par contre leurs actions sont étranges, l'agent auquel vous avez demandé d'avoir les informations, ce qui veut dire qu'il vous a trahis, ou bien vous êtes sur écoute, ou bien ils ont de la chance et ma fois je dois pencher pour la dernière option. Nous avons vérifié si c'était quelqu'un de fiable et nous avons vérifié vos demeures, bureaux et autres endroits que vous fréquentez habituellement et il n'y a rien. Que faisons nous? Ce sont nos alliés!
Varkos- Je veux Eve! Peut m'importe que Nivka soit impliqué ou non, si ces agents m'empêchent d'avoir l'enfant vous les éliminez! Vous éliminerez toutes les personnes qui empêcheront de récupérer l'enfant, la seule personne qui doit être épargner est sa mère, Sarah! Personne ne la touche, si l'un de vous la touche je vous décimerai tous un par un sans aucun remord mais tu le sais déjà! Tu utiliseras la seringue qu'il y a dans la valise devant toi pour endormir l'enfant. Une fois que celle ci sera en votre possession, vous regagnerez ma demeure. Sa chambre est déjà prête, je ne veux pas que quelqu'un l'approche à l'exception de l'agent que tu désigneras comme son protecteur, je te laisse le choix, tu connais mieux que moi les ombres! Seul Ivan pourra l'approcher, tout autre personne devant l'approcher sera éliminé! Compris?
Shadow- Oui maitre!

*Il la regarda prendre la mallette sans rien dire. Une fois dans le véhicule elle se remémora toute la mission, elle l'avait déjà visualisé plusieurs fois dans sa tête. Elle avait déjà imaginé 21 fins différentes pour la mission! Toutes les ombres étaient prêtes, Eve était quelqu'un d'important pour Varkos, il lui avait confié le pourquoi du comment et elle respectait ce choix, elle ne comprenait pas mais le respectait, il était son maitre depuis peu, elle avait même tentée de le tuer sur ordre de son maitre précédent, le Stryge... mais il était mort et tous les biens du Stryge et de Prophète revenaient à John Varkos. Il était son maitre et donc lui obéissait corps et âme. Elle observa le paysage qui se dérouler sous ses yeux. La ville ou il devait se rendre n'était pas très proche, néanmoins elles y seraient à midi. Les ombres avaient une réputation pour ceux qui les connaissait. Elles étaient rapides, très rapides, minutieuses, mystérieusement et surtout terriblement efficaces, trois personnes ont échappé aux ombres: John, Ada et Sarah. Toutes les autres personnes furent décimer par les hordes qui furent créer par l'associé de Raspoutine à la fondation de cet ordre puissant: Sōseki Natsume, le second créateur de Prophète, et accessoirement auteur japonais de romans et de nouvelles. Le véhicule se stoppa dans l'un des hangars privés de la Compagnie, l'avion était prêt, il y avait plusieurs ombres à l'intérieur. Personne ne connaissait leur nombre, il n'y avait aucune liste, tous les membres se connaissaient, même leur maitre ne les connaissait pas toutes. L'avion décolla quelques minutes après, elles avaient une mission à accomplir et rien n'empêcherait cette mission d'être accomplie, quitte à devoir tuer leurs alliés. Nivka était un être stupide quand il voulait, heureusement pour lui, il n'était pas présent au lieu de leur mission! Elle regarda la photographie de l'enfant prise à l'aéroport, mignonne!*


[Rome] - École centrale - dernier jour de la semaine

*Tous les enfants présent devant l'école était content car il serait en week-end à la fin de la journée. Certains étaient déjà entrer dans le bâtiment, les parents leur faisant signe ou discutant entre eux. Il y avait une mère et sa fille à l'écart, la famille Hirivskaya ou Hawkeye comme ils se nommaient à Raccoon City, ou bien Cole, mais les deux derniers noms étaient trop dangereux, Umbrella devait toujours les rechercher ou d'autres personnes du même acabit! La petite fille servait sa mère dans ses bras, elle aimait bien l'école mais elle n'aimait pas laisser sa mère seule. Elle ne savait pas pourquoi mais elle aimait sa maman et elle ne voulait pas la laisser seule. Elles étaient à Rome depuis un peu plus d’une année, apprendre la langue ne fut pas difficile, les enfants apprennent vite… et même si la langue était marrante, elle l'avait fait pour sa maman et puis on n'avait pas l'occasion de parler comme ça habituellement. Sa maman lui avait dit de ne pas dire d'ou il venait, à personne. Elle ne devait pas dire son vrai prénom non plus, ni son nom, en faite elle ne devait pas parler de leur vie passée, des gens méchants voulaient les attraper, comme l'homme que sa maman nommée "Oncle John", il était bizarre et elle voulait que Eve fasse attention... pas comme les oncles qu'on nomme "tonton bizarre" mais parce qu'il avait fait du mal à maman. Elle enlaça sa fille et déposa un dernier baiser sur son front avant de la laisser rejoindre l'école et ses amis. Elle regarda sa fille s'éloignait puis retourna chez elles avant de venir la rechercher... peut être était ce dut au fait qu'elle était loin de John, loin de Umbrella, qu'elle ne ressentait plus le besoin de scruter chaque coin de la place afin de déceler une anomalie, en tout cas elle n'avait pas remarquée l'homme habillée de noir qui observait l'école. La petite fille était bien la et la mère était déjà repartie, les agents de Nivka n'étaient pas présent, tout se passerait bien logiquement et ils seraient de retour à Raccoon City dans peu de temps. L'ombre n'était déjà plus présente, il était impossible de savoir ou elle était... elles étaient spéciales!*

*Shadow observa l'ombre revenir sans un mot. Bien que le voyage fut long elle ne ressentait aucune fatigue. Elle fit son rapport, l'informant que la dénommée Sarah Hawkeye était de retour chez elle et que sa fille était seule à l'école. Le plus simple était de se faire passer pour des membres de l'AISE. Certes cela serait troublant de voir des gens des services secrets venir dans une école pour une enfant mais vu qu'ils étaient les services secrets, ils n'auraient pas à répondre à ce genre de question. La ville était calme ce matin, les ombres attendaient le signal. Nivka était en ville, pourquoi? Elles l'ignoraient mais il ne devait pas s'interposer entre eux et leurs cibles, même s'il ne représenter pas un danger, les ombres devaient rester loin des regards et une altercation les exposeraient aux regard de tous. La ville était sous surveillance, la planque des agents de Nivka l'était par plusieurs ombres, l'école également ainsi que la demeure des Hawkeye. Umbrella était également sous surveillance, même si l'oganisation ignorait tout de la présence de la mère et sa fille en ville, aucun risque ne devait être pris! Les ordres étaient les ordres, les ombres obéissaient sans contester, tel était leur rôle. Shadow regarda Arkham et Dust, les deux ombres qui l'accompagneraient à l'école. Shadow regarda l'horloge de l'hôtel de ville, c'était l'heure... et même si les ombres n'avaient pas l'habitude de poser des questions, Arkham voulait une réponse sur la présence des hommes de Nivka en Italie. Il y avait quelque de illogique dans leur présence dans l'ancienne ville.*


Shadow- Même si nous n'avons pas à le faire, je me suis interrogée également sur le sujet! Le maitre était malade, cela venait de son sang, il a fait une transfusion il y a de ça 4 ans à l'enfant, je pense qu'il veut vérifier si cela ne la tue pas non plus... et Nivka étant au courant de cela il a donc supposé que l'enfant était une des cibles de Varkos, elle doit être sous surveillance depuis le début comme sa mère et donc je ne pense pas qu'ils soient présent en ville car nous y sommes... sauf si une information nous a échappée, ce qui n'est pas possible! L'opération vient de commencer, en route!

*Leur véhicule se stoppa devant l'école. Celui ci était assez sobre, officiellement ils étaient membres du gouvernement, le véhicule comportait donc une plaque ou cela était indiqué. Les agents de Nivka présent ne connaissant en rien l'identité des ombres, ils ne trouveraient pas cela étrange, pas plus que les civils en tout cas! Arkham resta près du véhicule, Shadow et Dust quand à eux avait pour mission de récupérer l'enfant! La secrétaire du directeur les annonça quelques minutes après leur arrivée. L'homme était assez âgé et visiblement n'avait pas envie de s'embêter avec les agents, il demanda juste pourquoi le gouvernement envoyait des agents pour une enfant et pour seule réponse ils eurent que cela était "Top Secret", certes cela faisait un peu cliché mais l'homme était idiot donc la réponse lui suffit! Shadow, sous le nom de Christina Visolini lui indique que les autorités était au courant ainsi que la mère de l'enfant. Il aquiesca sans broncher... ce type devrait être viré pour ne pas pousser un peu plus ses questions sur les enfants dont il avait la charge, un crétin et un danger pour les enfants. Il les accompagna jusqu'à la salle de classe ou les enfants étaient en train de faire des mathématiques. Les deux ombres restèrent devant la porte pendant que le directeur expliquait la situation au professeur qui expliqua le tout en quelques minutes à la jeune fille qui au premier abord avait l'air perturbée par cette annonce... elle devait se remémorer les paroles de sa mère... une fois dans le couloir, la jeune fille observait les deux agents sans rien dire... du moins jusqu'à ce qu'elle demanda voir leur plaque... elle était intelligente bien que ce soit totalement inutile. Shadow et Dust le firent, après tout elles devaient la mettre en confiance, une fois dehors, Arkham fit un sourire à l'enfant, certes cela était étrange pour une ombre de sourire de la sorte mais elles étaient en mission. Elles la firent monter dans le véhicule et la voiture démarra quelques minutes après... avant d'être stopper par un véhicule au bout de la rue... la première pensée de l'ombre fut pour Nivka.*

PNJ ennemis/amis par John Varkos


Dernière édition par PNJ le Jeu 11 Nov 2010 - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Varkos

avatar



Messages : 390
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 27
Localisation : Confidentielle.

Dossier du personnage
Age du personnage: 61 ans

MessageSujet: Re: Welcome, recruits ! [J. Varkos]   Jeu 11 Nov 2010 - 17:22

*Sydney était assez différente de la Sarah qu'il connaissait... d'ailleurs il avait remarqué qu'il ne l'avait pas nommée Sydney mais Sarah à plusieurs reprises... cela venait probablement du fait que ses ombres étaient en mission pour récupérer l'enfant de Sarah actuellement. D'ailleurs ou en étaient elles? Il occulta cette pensée, pour le moment il devait choisir ses agents, il était la pour ça après tout! Les recrues étaient en sous vêtements, et après quelques secondes à avoir analyser leur armement, ils commencèrent l'exercice. Aucun d'eux ne remarqua la substance sur les dites armes, au pire certains auraient prit cela pour de la graisse comme il y en a souvent sur ce type d'arme... et de ce fait personne n'avait encore remarquer que les cibles sur lesquelles les recrues vidaient leur arme n'étaient en faite que des cibles vivantes... certes c'était les duper que d'utiliser ce stratagème pour les forcer à tirer sur des enfants mais ce qui intéresser Varkos, c'était les conséquences de ce genre d'acte qui était intéressant, pas le moment ou ils commettaient le dit acte. 6 des dix cibles étaient déjà en train de se vider de leur sang, agonisant lentement, ce n'était pas un spectacle des plus intéressant bien que Creed soit visiblement ravie. Amelia quand à elle était plus occupée par les recrues, au moins une. Elle observait la façon de tirer de chacun des agents ainsi que leurs émotions au moment de faire feu. Il repensa à l'allusion de Creed sur la sexualité de l'agent Amelia, ce qui le fit bifurquer vers sa propre fille. Que faisait elle en ce moment même? Et comment accueillerait elle le fait qu'une autre enfant partagera son quotidien pendant quelques temps? Il revint à la réalité quand l'une des recrue poussa un cri. Les trois instructeurs observèrent l'agent simultanément, il avait échoué, un seul de ses coups avaient atteint la cible et il pestait contre cet état de fait, il jeta l'arme au sol de rage... "et ça c'est un professionnel!" Creed fut le premier à réagir, l'attrapant par le cou et le soulevant de quelques centimètres, un tic qu'il avait depuis la Corée.*

Creed- Tu crois être autorisé à exprimer un quelconque sentiment en notre présence vermine!
- Tu vas le tuer, lâche le!

*Il le jeta, l'homme se retrouvant couvert de boue, Creed ramassa l'arme et le lui jeta, ce type avait peu de chance d'avoir un poste au sein de l'équipe. faire fit de ses émotions était stupide et s'il n'arrivait pas à se contrôler pour un simple test de cet acabit, alors durant une opération officiel il risquerait de les conduire à la mort, un crétin qui n'avait pas sa place avec eux! Sunshine se redressa et pivota, elle avait atteint ses deux cibles, elle donna son arme à Amelia et vint se positionner à côté de son camarade couvert de boue. C'était un tableau ridicule! John reporta son attention sur les trois agents encore au sol, ils étaient de plus en plus trempée, le temps n'allant pas en s'arrangeant. Les deux prochains tests n'en seront que plus intéressants. Il regarda leur montre, il leur laisse encore un quart d'heure et il passe à la suite... un troisième agent vint à se relever, il avait atteint les deux cibles, il donna son arme à Amelia et se posta à la droite du type couvert de boue. Ils n'étaient plus que deux au sol, Sydney et Maverik. Les trois autres agents devaient penser qu'il traîner et c'est peut être le cas, pour Varkos la raison en était tout autre, une cible parfaitement atteint était une cible étudiée longuement, le temps était un facteur clé et prendre ce dit temps augmenter la réussite de l'opération de soixante à soixante-dix pourcent. Il les observait, outre le bruit du vent et de la pluie tombant sur le sol détrempée, il n'y aucun son, le calme était omniprésent! Creed était déjà en train de préparer la prochaine étape, les seringues et le produit étaient prêtes. Maverik et Hawkeye se relevèrent touts les deux à quelques secondes d'écart, les résultats étaient la et ceux ci étaient intéressants, certes les deux prochaines épreuves seraient bien plus révélatrices que ce test-ci mais au moins ils étaient assurée que les recrues arrivaient à utiliser une arme à feu de ce calibre. Ils étaient tous alignés... et trempée jusqu'aux os.*

- Ce fut intéressant! Nous allons passer au second test! L'épreuve est simple, vous devez rejoindre le point pour le troisième test qui se trouve dans une clairière à environs 5 kilomètres de notre point actuel. Néanmoins vous voir marcher dans les bois est aussi intéressant que de voir certains de vos collègues bavaient comme des étudiants à la vue d'une paire de fesses, donc nous allons corser l'épreuve. Nous allons vous mettre dans les yeux un produit qui va vous rendre la vue une fois que celle ci aura disparue, oui j'oublais de dire que quand vous avez touché vos armes, vous avez également touché un produit qui vous privera de votre vue pour une heure environs, le temps qu'il faut logiquement pour rejoindre le point du troisième test. Avant d'avoir une quelconque remarque sur le dit produit, celui ci fonctionne et ne vous privera pas de votre vue à vie, ce n'est pas la première fois que nous l'utilisons et même si vous n'êtes pas d'accord c'est la même chose. Une fois cela fait donc, vous rejoindrez le point pour le troisième test, vous n'aurez à votre disposition aucune arme encore une fois et des signaux sonores à intervalles de 5 mètres vous indiqueront le chemin à suivre, si vous n'entendez plus les dits signaux c'est que vous n'êtes pas dans la bonne direction. Si vous n'atteignez pas le point numéro 3 avant les 1 heure 30 qui vous sont impartis vous serrez tout bonnement éliminé, des questions? Bien alors cela va commencer dans quelques minutes, Creed!

*Le géant s'approcha de Sunshine et lui injecta le produit dans les yeux, c'était l'équivalent d'un collyre, cela lui brûla la rétine pendant quelques secondes, l'effet fut instantané, à ses gestes on pouvait bien voir qu'elle ne voyait rien. Amelia lui donna un appareil, un boîtier noir dans les mains qui lui indiquerait si elle est sur la bonne route ou non puis elle l'a mis dans le sens ou se dérouler l'épreuve et la lacha, ce fut au tour des autres recrues, une par une, les trois agents observèrent les recrues avançaient, de dos on aurait put penser qu'ils étaient ivres, surtout si on les juger uniquement sur leur tenue vestimentaire, Ils les observèrent pénétrer dans le bois... Creed lui fit remarquer qu'il n'avait pas fait mentions des agents présent dans le dit bois et qui tenteraient de les éliminer... ce n'était pas utile, s'il voulait faire partie de l'élite ils devaient être prêt à tous imprévues et puis les dits agents avaient pour ordre de n'avoir aucun contact physique avec les recrues, leur tirer dessus de loin était disons plus avantageux, et moins risquer, même si le sort des agents importaient moins que celui des recrues. Amelia, Creed et John se mirent à leur tour en marche, après tout voir cela de près serait plus intéressant que de rester en retrait comme une bonne partie des membres de l'administration qui était en attente au point numéro trois. Les armes des agents n'avaient pas silencieux, les coups de feux seraient perçues et augmenteraient probablement le stress des recrues, sans la vue un homme est très vite déstabilisé... c'était idiot mais bon il y aurait bien un ou deux survivants à cette épreuve, ça serait toujours cela de pris pour la dernière épreuve qui serait à base de lumière et surtout plus physique. Ils arrivèrent au pied du lac, le général regarda un bref instant les corps des enfants, les derniers survivants étaient inconscient, les nettoyeurs s'en chargeraient.*

*Maverik marchait lentement, l'appareil dans ses mains vibrait à chaque nouveau signal qu'il capter, il était dans la bonne direction. Il arriva près de l'un des capteurs, la forêt était plus calme, les branches et feuillage encore présent le protéger en partie de la pluie, comme c'était le cas probablement pour les autres recrues. Selon lui et au premier regard, les plus à même de survivre et d'arriver à la dernière étape seraient les deux femmes, le crétin couvert de boue serait le premier à tomber dans cette épreuve et le second bien qu'efficace n'était pas aussi bon qu'il le prétendait. Il reprit sa marche, écoutant la foret lui parler... du moins pendant quelques secondes, un coup de feu venait de se faire entendre, leur recruteur avait omis de préciser ce point. Faune était tellement prit par le fait qu'il fut ridiculiser par l'homme de néanderthal qu'il ne perçut pas les craquements à sa droite, il n'eut pas le temps donc de réaliser qu'il n'était pas seul, une balle vint se figer dans son crane, sa dernière pensée fut pour la boue sur son corps... il se retrouva au sol, se vidant de son sang lentement, il était mort... et couvert de boue! Cykes avait perçue le coup de feu et d'instinct c'était plaqué au sol, ils étaient traquer, il n'y avait pas de chasseur dans le coin. L'épreuve était donc plus corser que prévue, c'était intéressant! Sunshine, quand à elle était perdue, l'appareil dans ses mains ne captaient plus de signal, elle rebroussa chemin dans l'espoir de ne plus perdre de temps, elle voulait cette place, même si elle devait éliminer ses concurrents pour cela. Elle reprit son chemin sans se soucier de l'agent qui était à quelques mètres, ce crétin aurait put la tuer mais il était plus intéresser par ses sous vêtement que par sa mission, un crétin donc!*


Creed- Ma fois je pensais qu'il se serait casser la jambe en glissant avant même d'être la cible d'un de nos agents!
- Il reste encore 4 recrues donc 4 choix probables et ma fois ils sont doués, après il faut voir s'ils survivent!
Amelia- ... et ce n'est pas en restant ici à regarder ce corps que nous le saurons.

*Ils reprirent leur marche, un second coup de feu se fit entendre, un mort de plus... peut être!* Les tests assuraient par la garde d’élite était toujours un succès fort heureusement. Ceux-ci étaient plus qu’acceptable pour le moment. Chacun des agents étaient partis voir l’évolution des agents-tests. John marchait dans la forêt. Son oreillette était pour le moment silencieuse. Le périmètre était sécurisé, aucune oreille indiscrète pourrait venir arguer que Umbrella possède une armée personnelle.
Il arriva prêt d’un ponton, il observa l’autre rive, quelqu’un arrivait, en courant et paniqué. L’homme venait de sortir du couvert du bois. Il devait entendre l’eau coulait car il se stoppa. John l’observa pendant quelques secondes, puis le fuyard s’écroula au sol, une flèche dans le dos. Creed arriva quelques secondes après, il retira la flèche du dos de la victime.*


Creed- Mouai, celui-ci n’a pas fait long feu. J’espère que les autres s’endormir mieux.
- Pourquoi? Si ce sont des incapables, autant s’en assurer directement.
Creed- Certes, mais…

*Un gémissement les stoppa net dans leur conversation, l’homme était en vie, du moins pour l’instant. Il avait la rate explosait, il mourrait d’empoisonnement, cela prenait quelques minutes, mais Creed était impatient, il avanca vers l’homme au sol, attrapa sa tête, exposant sa gorge et l’égorgea. Il regarda l’homme faire. Il utilisa une poudre carbonique servant à faire disparaitre les corps, il brûla en quelques minutes.
[…]
*La journée passa et au final les tests furent bien plus utiles que John ne l’imaginait, il ne resta qu’un seul survivant, une plutôt une survivante, Sidney. Elle avait ses preuves et comme agent il ne pouvait espérer mieux. Certains aspects dans sa manière d’être et d’agir lui rappelait l’agent Wong. Elle était impressionnante, talentueuse, mais ce n’était qu’un test, la réalité était tout autre et avec les premiers rapports qu’il aurait en mains, il pourra confirmer ou non ses pensées. Il laissa le soin à Creed de lui expliquer ce qu’ils attendaient d’elle désormais, puis ils prirent congé, la laissant regagner son foyer, en espérant que celle-ci ne soit pas traumatisé par les tests effectuaient. John regarda son rapport dans la voiture, c’était un agent prometteur.*


--- [Fin] ---


Dernière édition par John Varkos le Mer 31 Oct 2012 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney H. Watkins

avatar



Messages : 146
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 27
Localisation : Raccoon City

Dossier du personnage
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: Welcome, recruits ! [J. Varkos]   Mer 1 Déc 2010 - 10:05

HJ : Je n'ai aucune excuse pour l'attende alors je ne vais pas en inventer une. Juste te dire que je suis désolée, et en espérant que ma réponse te plaise.


Lorsque la première balle atteignit sa cible, Sydney n'eut pas de réaction particulière au sang qui s'écoula de la tempe du 'mannequin' supposé en carton. En fait, depuis quelques minutes elle se sentait étrangement captivée par la tâche qui lui avait été confiée. C'était un peu comme si son corps frissonnant et son esprit vif étaient entièrement dévoués à l'exécution de cette mission. Elle ne savait comment expliquer cette sensation qui, bien que vaguement lointaine, l'amenait à se poser certaines questions sur les motivations des agents présents au parc. Elle n'était pas très sure mais elle avait un doute sur ce qu'elle était en train de faire, son esprit était embrouillé .. était-ce de vrais enfant ou simplement des mannequins ? Les échanges entre un agent et une autre recrue la tirèrent de sa torpeur, et elle secoua la tête pour reprendre ses esprits. Ayant pour sa part atteint le quota demandé, elle se releva d'un bond. Peut-être un peu trop rapidement d'ailleurs, puisqu'un violent mal de crâne la surpris dans son geste et l'obligea à poser son arme à terre pour se maintenir sur ses pieds. Bon sang qu'elle se sentait mal ! Sa main glissa sur la crosse de l'arme lorsqu'elle reprit celle-ci, et la jeune femme remarqua la présence d'une étrange substance huileuse qu'au départ elle avait pris pour de la pluie. Pourtant cette fois-ci, avec ce qui était en train de se passer dans son corps et dans sa tête, l'ancienne marines se demanda sérieusement s'il ne s'agissait pas d'une sorte de drogue transdermique qu'on aurait appliquée là afin de maîtriser les recrues.
Elle se tourna vers l'autre rive du lac où se trouvaient les corps des cibles qu'ils venaient d'atteindre. Son geste fut vain, à cette distance elle ne pouvait rie discerner de concret.

Son terrible doute à l'esprit,la jeune femme se dirigea vers le reste du groupe où elle était visiblement attendue. Elle croisa l'étrange regard de l'asiatique en allant se repositionner dans le rang. Un regard tellement implacable qu'il lui donna des frissons et lui rappela soudain à quel point son propre corps était gelé.
Le discours que l'homme leur fit lui glaça les os. Sans peut-être la savoir, il venait de toucher à l'une de ses cordes sensibles : la vue de la jeune femme était pour elle un sens à la valeur capitale. Elle ne pourrait en supporter la perte définitive, c'était certain. Quand à la drogue aux effets temporaires à laquelle l'asiatique faisait allusion, elle ne savait guère quoi en penser et comment réagir fasse à celle-ci. Au fond d'elle, Sydney était tout simplement terrorisée. Se retrouver en sous-vêtements devant ces gens passait encore; une épreuve de tir ne la rebutait pas; mais porter atteinte à ce qui était le plus important dans sa vie la dérangeait profondément. Elle n'avait envie que d'une chose : s'enfuir. Mais si ce que Varkos disait depuis leur arrivée était vrai, et elle n'en doutait pas beaucoup, elle était quasiment certain qu'il la tuerait au moindre faux pas. Elle n'avait donc plus réellement le choix maintenant qu'elle était là, mais elle se jura deux choses : si elle survivait à toute cette merde, premièrement elle retrouverait le militaire qui lui avait parlé de ce fabuleux job à Raccoon, et deuxièmement elle aurait un petit tête à tête avecVvarkos, seuls à seuls …..

C'est sous le regard sombre de la jeune femme que Creed lui fit la fameuse injection pseudo salvatrice. Remarquant cela, le géant lui adressa un sourire lourd de sens, reluquant au passage sa poitrine quasi dévoilée. Il lui murmura quelques mots au creux de l'oreille et Sydney se rendit alors compte que finalement il y avait ici quelque chose de plus glacial encore que le temps..
En quelques secondes à peine, le produit produisit un certain effet sur la jeune femme, mais pas vraiment celui escompté. Ils avaient parlé de leur rendre la vue suite au poison sur leurs armes, pourtant c'est à la suite de cette injection que les recrues semblaient le plus désorientés, et il y avait de quoi ! A l'instar de certains aveugles, la vision de Syd n'était pas totalement noire mais c'était plutôt comme si un épais voile s'était posé sur celle-ci. Elle avait du mal à évaluer les distances, comme si on l'avait privée de son second oeil, et elle n'était plus capable que de discerner de vagues formes fondues comme dans la brume. La marines se demanda si au final se produit n'était pas plutôt le second d'un mélange douteux et que le véritable antidote leur serait donné une fois arrivés à destination.

Mais où était-elle cette fameuse destination d'ailleurs ? Par habitude, elle avait enregistré dans sa mémoire la typographie des lieux qu'elle avait pu observer, comme le terrain sur lequel ils se trouvaient ou encore la lac. En revanche, et malheureusement pour elle, le peu de visibilité sur la forêt ne l'avait conduit qu'à une analyse sommaire de celle-ci : un endroit de végétation dense dont plusieurs souches d'arbres rendaient difficile l'accès et qui semblait s'étirer sur 4 à 6 kilomètres. Ainsi, les indications des agents corroboraient ces pensées puisque le point de rendez-vous était fixé à 5km selon Varkos.
Reprenant un semblait de respiration normale, la jeune femme s'empara de la mystérieuse boîte que l'on venait de lui confier et qui était censée la mener à bon port. La sensation des vibrations qu'elle provoquait était assez désagréable, presque comme si elle agissait comme une sorte de taser bas de gamme. Sydney se demanda vaguement si elle n'était pas tout simplement tombée sur des fous fans de certains films d'horreur à la Saw, des pervers sadiques, mais chassa rapidement cette idée de son esprit. La situation était déjà assez périlleuse comme cela, pas besoin de se mettre à imaginer des choses qui l'étaient encore d'avantage.

Elle suivit les vibrations de son horrible radar, aidée par sa précédente inspection des lieux et arriva ainsi assez rapidement à l'orée de la forêt. Bien sur, elle marchait plus lentement qu'à l'accoutumée, son champ de vision largement réduit, mais en terme de classement on pouvait dire que pour le moment elle défendait sa place. En revanche, une fois entrée dans l'espace sylvestre ses repères en prirent un coup. Elle tâcha pour autant de ne pas perdre sa concentration et se concentra sur les pulsations, comme si elle essayait de remonter le fil d'Arianne à l'aveuglette. Oh évidemment elle se sentait loin d'avoir le courage de Thésée à cette instant ! La pluie qui tombait à présent brûlait sa peau nue, et l'environnement abandonné à la végétation blessait à chaque pas ses pieds.
Elle passait par dessus une souche d'arbre lorsqu'un coup de feu retentit. Au loin, mais pas tant que ça, alors elle eu le réflexe de se coucher à terre, se plaquant contre l'obstacle qu'elle venait de franchir. Un peu trop précipitamment d'ailleurs, puisqu'elle perdit sa précieuse boîte dans le mouvement. Se rendant compte qu'elle respirait de manière anarchique et surtout beaucoup trop bruyante, elle plaqua une main sur sa bouche en tentant de se calmer afin de ne pas attirer l'auteur du coup de feu en sa direction. Sydney senti alors d'étranges gouttes brulantes sur ses doigts et se rendit compte qu'elle était en train de pleurer. Cet asiatique au regard pervers avait peut-être finalement réussi à briser quelque chose chez la jeune femme, quelque part. Elle souffla longuement, son cerveau faisait rapidement le lien entre l'attitude des agent d'Umbrella et ces épreuves: plus de doutes, ce qu'ils avaient dit quelques heures plus tôt était bien réel. Les recrues intégreraient les UBCS, s'ils survivaient.

Sydney comptait bien survivre, hors de question de se faire ainsi rouler dans la farine par ces types. Afin, plutôt dans la boue, vu dans quoi elle avait l'air de patiner actuellement. Elle chercha à tâtons la boîte et la trouva rapidement en suivant les vibrations qu'elle émettait toujours. Au moins elle était dans la bonne direction, mais encore devait-elle parvenir à survivre aux mystères de cette forêt ! Lorsqu'elle se redressa, après une longue minute de silence afin de déceler l'éventuelle présence d'ennemis aux alentours, la jeune femme reprit sa marche en direction du Sud.
A l'extérieur, la pluie commençait à tomber fort mais au moins ici les recrues étaient à peu près à l'abri. Les sons de la forêt n'en demeuraient pas moins inquiétant, surtout se sachant traqué, mais que pouvaient-ils faire d'autre que d'avancer ?

Heureusement pour elle, la jeune femme parvint sans trop d'erreurs à s'orienter vers le bon chemin. Aux sensation provoqués par l'appareil, elle jugea qu'elle se rapprocher de son objectif bien qu'il semblait encore à bonne distance. Alors qu'elle pivotait sur le côté afin de suivre ce qui semblait être la bonne direction, un craquement la fit stopper net. Elle sentit une présence à quelques mètres derrière elle, sans pour autant discerner le cliqueti caractéristique d'une arme à feu. La personne se déplaçait elle aussi doucement, mais cela ne voulait pas pour autant dire qu'il s'agissait d'une autre recrue. Cela pouvait également un agent portant une arme blanche, beaucoup plus furtive. L'ouïe de Sydney lui permit de déterminer que les pas de l'inconnu se dirigeaient sur sa droite davantage que vers elle : il ne l'avait sans doute pas remarquée.
Demeurant toujours immobile, elle l'écoutait bouger lentement. Puis la personne glissa apparemment dans une flaque de boue, émettant un râle vulgaire.

-" Maverick ?!", La jeune femme venait de chuchoter son nom, il lui semblait l'avoir reconnu à son juron qu'il avait plusieurs fois prononcé lors du trajet jusqu'au parc. Elle pouvait avoir vu juste, ou s'être trompée. Mais dans cet environnement hostile, les émotions avaient prit le dessus sur la survie pendant une fraction de secondes qu'elle regretta amérement.



[MESSAGE EN COURS DE REDACTION]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Welcome, recruits ! [J. Varkos]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome, recruits ! [J. Varkos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: Le Parc Et Ses Collines-