AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   Dim 9 Mar 2014 - 7:36

* Stefan Masco... L'un des pire criminel de ces dernières années.. Plus d'une dizaine de meurtres confirmés, et on lui attribuerait même une centaine d'affaire non résolue. Mais ce soir, sa vie prendra fin avec son exécution au sein de la prison haute sécurité de Raccoon City. *

* Même si journaliste était une couverture pour John, ça lui permettait d'avoir presque autant de passe droit qu'un policier. Etant lui même un ex-STARS, cette 2e facette lui autorisait régulièrement de passer la ou le journaliste ne le pouvait plus. Mais c'est en tant que "gratte papier" qu'il avait été invité a la cérémonie de mise a mort du prisonnier. *

John : Bientôt 21h.. Merde je vais tout rater...

* En retard, et coincé dans les embouteillages, John allait manquer le plus " intéressant "... Piégé dans sa cage de métal sur roue, c'est à 20h55 qu'il arriva enfin devant la prison ! Il sortit en défonçant presque sa portière et piqua un sprint vers l'entrée de la prison, pour passer un rapide contrôle d'identité et finalement entrer dans les couloirs... Assez effrayant, de l'établissement. *

* Rejoignant rapidement le couloir de la mort, l'impensable se produisit a peine le premier pied placé dans l'aile de la prison dédiée aux condamnés.. Toutes les lumières s’éteignirent, figeant John sur place. Heureusement, son guide avait une lampe torche. *

Gardien : Ne vous inquiétez pas, les cellules ne s'ouvrent pas en cas de coupure de courant, et les générateurs de secours prendront le relais d'ici peu. On est presque arrivés de toute façon.

John : Je vous suis..


* C'est dans la pénombre que la visite se poursuivait. 21h07, au moins John ne se souciait plus d'être en retard, sans courant l’exécution ne pouvait avoir lieu. Comme quoi, le hasard fait bien les choses. Mais pas le temps de penser aux coïncidences, son accompagnateur posa la main sur la porte de la salle des "spectateurs" et la retira aussitôt pour éclairer la poignée *

Gardien : Mais qu'est ce que c'est que ça... Encore une mauvaise blague d'un collègue surement...

* John regardait la substance, s'il était dans un labo d'umbrella il aurait tout de suite pensé a de la salive de lickers ou quelque chose du genre... Mais si une de ces créature était dans le coin... Non c'est pas possible. John se retenait de penser pendant que le garde ouvrait la porte de la petite pièce. *

* Dans un hurlement, le gardien tomba a la renverse, avant que John puisse voir quoi que ce soit, la porte s'étant refermée grâce au retour automatique.. Il dévisagea quelques instant la personne par terre, qui était figée de peur, il n'arrivait qu'a balbutier un peu, mais rien d'intelligible... Ce fut alors a John d'ouvrir lui même la porte... *

* Son téléphone en mode lampe dans la main, John ouvrit délicatement la porte, il avait l'air de faire encore plus sombre dans la petite pièce.. Mais le plus dérangeant était l'odeur. Comme si l'ont avait fait cuire de la viande avariée, une puanteur a peine descriptible. En balayant la pièce du rayon de lumière, il comprit pourquoi le gardien perdait les pédales : Il n'y avait que des squelettes ensanglantés, comme si on avait arraché peau et muscles a toutes ces pauvres personnes... *

* Mettant son bras devant sa bouche et son nez pour se protéger au mieux de l'odeur intenable, il s’engouffra un peu plus dans la pièce, pendant que des bruits de pas s'éloignant retentissement du couloir de la mort : Le gardien venait de prendre la poudre d’escampette... Tant mieux quelque part, il irait probablement prévenir les STARS, la plus haute autorité de cette ville... *

* En examinant un peu plus longuement le sol, John revint sur son premier constat, ce n'est pas comme si on avait arraché la peau et les muscles... Mais plutôt comme s'ils avaient... *

John : Fondus...

* Le sol était recouvert d'une sorte de gélatine fumante qui renforçait le malaise. Sentant son estomac se retourner, malgré les années de service et de vision d'horreur,il commença a se tourner vers la sortie, quand les lumières revinrent, enfin. 21h10. Seulement 3 minutes s'étaient écoulés. La vision horrifique l'étaient encore plus maintenant qu'il pouvait voir tout les détails. *

John : Blurp

* L'homme retint une remontée soudaine et grimaça.. Par hasard il jeta un œil aux travers de la vitre, donc dans la pièce ou allait être exécuté Stefan Masco, mais en dehors des cadavres de ceux qui devaient être les gardiens d'après les emplacements des "corps", l'attelage sur lequel devait être attaché le condamné a mort était... Vide. Les yeux de John s'ouvrirent grand *

John : On a probablement un accident biologique sur les bras et en plus le criminel le plus dangereux de l'année est en liberté ?!

* Murmura t'il en sortant enfin de la pièce mortuaire et prenant bien soin de refermer la porte derrière lui. Il s'adossa contre le mur d'en face et attendis que les forces de l'ordre arrivent. Il n'y avait que ça a faire. Il n'était pas armé. Et si ça se trouve le STARS aurait peut être plus d'infos, ou peut être qu'il y avait eut une revendication aux infos... *

HS : Ordre Moi -> Seth -> Garreth ?

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Baxter

avatar



Messages : 581
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 25
Localisation : Marseille

Dossier du personnage
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   Lun 10 Mar 2014 - 10:44

Poste de police : 21 H

Bureau de Baxter

* C'était une fin de journée et un début de soirée pour Baxter, une pile de dossiers fini et ranger sur le coin gauche du large bureau de Baxter, pendant qu'il se rendit dans le vestiaire se changer, il en profita pour regarder l'heure car un important événement aller se produire à la prison de haute sécurité de Raccoon City, l'exécution du célèbre criminel de ces dernières années Stefan Masco connu pour ces multiples meurtres . Baxter n'avait aucun lien avec le criminel . *

* La montre de Baxter sonna c'était l'heure quand soudain une coupure de courant fit sauter les lumières du vestiaire, Baxter tomba à la revers, se releva et alla au hall pour en savoir plus *

Baxter : C'est quoi ce souci, ce n'est qu'ici ou dans toute la ville .

Réceptionniste : J'ai l'impression que c'est dans toute la ville .

Baxter : Merde, il fallait que ça tombe maintenant juste pendant l'exécution, espérons que ça ne dure pas longtemps .

* Baxter alla dans son bureau chercher son arme de service ainsi qu'arme de secours, puis alla dans le hall attendre les ordres . *

Poste de police : 21h15

Hall du commissariat

* Il n'a pas fallu plus de 15 minutes pour que la coupure de courant créée un vent de panique chez les habitants , mais le plus grave était l'appel d'un gardien de la prison de haute sécurité pour signaler un bain de sang digne d'un film d'Épouvante, et également la disparition du prisonnier qui va être exécuté en début de soirée . *

* Sur les ordres du chef de la police, Baxter a eu l'autorisation d'aller à la prison de haute sécurité pour vérifier et retrouver le criminel disparu, Baxter monta dans sa voiture et écrasa l'accélérateur pour foncer à la prison avant qu'il ne soit trop tard . Il n'a pas fallu plus de 10 minutes pour Baxter pour arriver devant la prison malgré les bouchons en centre-ville basté avaient quelques petits raccourcis qui lui ont évité la foule derrière leur volant à se crisper en gueulant sur l'autre conducteur responsable de l'accident . *

* Arriver devant la prison, baster sortit de la voiture, va en direction de son coffre prend son M4A1 et également son arme de poing et son arme de secours avec quelques chargeurs en plus au cas où il y aurait à se défendre contre un fou ou un prisonnier aveuglé par la liberté, il arriva dans le hall de la prison quand il vit le pauvre gardien complement sous le choc de la decouverte . *

Baxter : Bonsoir je suis l'agent Baxter des Stars, vous nous avez appelé pour un incident, expliquez-moi et surtout montrez-moi ça c'est dérouler .

Gardien : Ve ... Ve ... Venez qui ... suivez-moi .

Il est tout tétanisé par la peur

Baxter : Calmer vous, je suis là pour régler la situation .

* Baxter s'engouffrer avec le gardien dans la prison avec comme seule lumière leur lampe respective, le gardien était derrière Baxter pendant qu'il était devant son M4 à la main au cas où il croise un détenu ou même Stefan Masco, le gardien montra du doigt le couloir où Baxter devait se rendre . *

* Baxter suit les traces de sang au sol quand il arriva devant la porte quand il approche un homme contre le mur . *

Baxter : Je peux savoir ce que vous faites là, je suis des STARS, decliner votre identité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Ortega

avatar



Messages : 319
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 24
Localisation : Lyon

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans.

MessageSujet: Re: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   Ven 14 Mar 2014 - 23:19

*L'homme aux dagues écarlates et à la capuche de cuir esquissa un sourire mesquin avant de disparaître instantanément devant les yeux ébahis de l'humanoïde en face de lui a la peau violette et aux oreilles fines, longues et triangulaires. L'invisible se déplaçait tout autour de sa proie avec une rapidité toute relative tandis qu'un cercle ayant comme composition exclusive la glace se formait autour de cette dernière, emprisonnant de son joug une zone circulaire de environ trois mètres. Regardant autour d'elle, elle vit que ses pouvoirs ne purent déloger son adversaire. Et c'est ainsi que une fois la glace dissipée, ce dernier apparut soudainement derrière elle avant de lui asséner un coup à l'arrière du crâne avec le manche de sa dague qu'il portait de sa main droite. Incapable de réagir de manière ordonnée de par le coup, la mage sentit moins d'une seconde plus tard les deux lames meurtrières pénétrer ses chairs vers la zone de ses omoplates. Se retournant, elle vit son agresseur esquisser un sourire en apercevant le sang parsemer ses armes blanches et c'est ainsi qu'elle recula aussi rapidement que possible tandis qu'un élément de forme sphérique commençait à couvrir ses deux mains qu'elle avait joint ensemble. La sphère mettait étrangement du temps à se former, ayant seulement gagné sa couleur bleuâtre au bout de cinq secondes tandis que l'homme habillé de cuir se mouvait vers sa proie d'une manière inquiétante. C'est à dire en marchant, sans se presser. Comme si il n'y avait rien à craindre. Elle avait compris : Il l'avait empoisonnée de par son contact avec les lames. C'est alors que une fois à distance raisonnable, le mystérieux assassin lui asséna un coup au niveau de la tempe à l'aide de ses bottes, faisant par la même occasion chuter celle habillée d'une robe. La sphère bleue avait d'ailleurs disparue encore plus rapidement qu'elle n'était venue, ayant cessée de vivre une fois sa créatrice au sol. C'est alors qu'une pluie de givre s'abattu sur la zone, couvrant l'individu masculin d'une fine couche de glace. Se relevant, c'était cette fois-ci au tour de la magicienne d'esquisser un sourire, ses deux mains prenant possession d'une nouvelle sphère sortie de nulle part, cette fois-ci de couleur blanche. Le voleur plongea donc sa main derrière sa cape et y sortit un élément métallique ayant la forme d'un globe de couleur sombre, il jeta ce dernier aux pieds de son adversaire qui se vit submergée par une épaisse fumée de couleur grise. C'est alors qu'elle sentie de nouveau les deux lames lui tailler profondément les chairs en X, sur son dos. C'est alors qu'elle tomba à genoux tout en levant ses mains au ciel, implorant son attaquant de l'épargner.*

*Le blond laissa alors un rire prendre possession de la pièce, le visage éclairé par la lumière émise par l'écran de son ordinateur. Il avait ENFIN réussi à triompher du personnage de sa sœur et optionnellement partenaire de jeu. Elle, qui avait placé son ordinateur juste en face de celui de son frère, laissa s'échapper quelques mots en Russe.*

- Enfin. J'ai enfin réussi à te battre, j'en avais marre de me faire tuer en incarnant mon personnage prêtre.

Lyudmila - Ouais enfin bon, c'est connu que les voleurs gagnent facilement contre les mages.

- C'est pas ce que disent les mauvais perdants plutôt ? Enfin bref, une petite instance ? Du genre Zul'Aman avant qu'on change de faction ?

Lyudmila - Sans problème. Mais pourquoi tu veux changer de faction déjà ?

- J'en ai marre de perdre en champ de bataille.

*C’est à ce moment précis que le smartphone posé à la droite de l’ordinateur utilisé par le blond se mis à vibrer. S’inclinant dans sa direction, il pu apercevoir le visage de son collègue asiatique sur l’écran. Il l’appelait.*
*Saisissant l’appareil de communication avant d’accepter l’appel, le policier laissa échapper un soupir de lassitude tandis qu’il portait le téléphone à son oreille.*

- J’écoute.

Yamamoto – Garrett, c’est moi. Le chef de la police t’ordonne de te rendre à la prison de haute sécurité de la ville. Un évènement pour le moins grave s’y est produit. Tu devras assister l’agent Baxter sur place. Et avant que tu me poses la question, on a que toi sous la main, la quasi-totalité du service de nuit est occupé à cause des émeutes au centre-ville suite au match.

*Baxter… Il se rappelle brièvement avoir fait équipe avec ce dernier durant la crise dans le parc d’attraction et il avait été avec le blond l’un des seuls survivants. En même temps, quand on s’impose des barrières en hésitant à faire feu sur les gens possiblement infectés ou encore refuser de neutraliser son binôme d’une balle dans la jambe pour espérer le retarder et le voir se transformer en appât à zombie, généralement on ne fait pas long feu. Dans cette ville, il ne fallait pas jouer selon les règles sinon c’était la mort assurée. De toutes les connaissances du blond, seul le capitaine Marini avait su rester noble et pur dans l’approchement et l’exécution de ses missions, mais la chance ne disparaîtra-t-elle pas un jour ?*

Sélection naturelle… *Pensa le blond en souvenir de ces lointains souvenirs avant d’être rattrapé par la réalité en la voix de son interlocuteur à l’autre bout du fil.*

Yamamoto – Tu m’écoutes ?

- Ouais j’ai compris. Prison, trouver l’agent Baxter, enquêter, révélation époustouflante, on tue le méchant en duo et on passe à la télévision.

Yamamoto – C’est du sérieux Garrett.

- Rien à foutre. *Avait confié sèchement le blond avant de raccrocher son appareil. Geste qui avait sans doute sonné tel un coup de feu auditif au plus profond de l’Asiatique assit en ce moment même sur une chaise de bureau.*

*Se levant alors de sa chaise, il ne s’attarda pas une seule seconde sur le regard interrogatif et légèrement déçu de sa sœur et se dirigea plutôt vers la salle de bain tout en empochant son téléphone intelligent. Il ferma la porte derrière lui avant de fixer sa silhouette affichée dans le miroir. Passant sa main droite sur son visage aussi doucement qu’il le pouvait, il laissa échapper un autre soupir similaire au précédent tout en levant son regard vers le plafond. Il en avait marre de se dévouer ainsi à son boulot. De combattre une guerre qui était de toute manière impossible à gagner en la personne du bioterrorisme et donc par extension de perdre son temps alors qu’il pourrait faire quelque chose de peut-être plus constructif, de plus enrichissant pour lui comme pour son compte en banque par exemple. Il avait songé devenir un contractor, soit une sorte de mercenaire travaillant pour une compagnie proposant leurs services de sécurité dans les zones de conflit, et il semblerait d’ailleurs que le salaire est excellent, soit mille dollars par jour.*

*Il coupa court à ces pensées en sortant de la salle d’eau, il y pensera plus tard : pour l’instant il avait une enquête à résoudre. Se dirigeant dans sa chambre, il fit glisser la porte coulissante de la penderie vers la droite avant de plonger ses mains dans le meuble. Il extirpa alors un gilet pare-balles de couleur bordeaux frappé de l’acronyme S.T.A.R.S à l’arrière, son arme de service déjà bien fourrée dans le holster de gilet. Il s’en équipa alors avant de retourner dans le salon pour ensuite se diriger vers la porte de sortie. Main sur la poignée, il n’eut le temps de tourner cette dernière qu’il fut interpellé par celle qui était spectatrice de cette scène. Toujours assise et impuissante sur sa chaise.

Lyudmila – Tu vas où là ? *Lui demanda la magnifique brune à l’accent russe d’un ton clairement nonchalant, presque agressif.*

- J’ai été appelé par le QG, une histoire d’évasion. Je dois m’y rendre. *Dit-il sans détourner son regard de la porte renforcée tandis que sa main droite se baladait dans les poches de son gilet.*

Lyudmila – T’es vraiment emmerdant Garrett.

*Ne tenant pas rigueur outre mesure de ce manque de respect évident, le blond fit directement volte-face avant de se diriger vers son interlocutrice pour plonger ses yeux saphir dans ceux de celle-ci.*

- Mes clopes.

Lyudmila – Quoi tes clopes ?

- Je trouve pas mes clopes, elles sont où ?

Lyudmila – Mais… Mais qu’est-ce que j’en sais moi ?

- Je suis pas un con Lyudmila, elles étaient dans le gilet quand je suis rentré à 16h.

Lyudmila – Va te faire foutre.

*Le blond laissa alors passer quelques secondes de silence, son expression faciale toujours aussi neutre. Et c’est d’ailleurs durant ces mêmes quelques secondes qu’il s’aperçu qu’elle ne lui avait jamais parlé de la sorte auparavant.*

- Pardon ?

Lyudmila – Je crois que tu as compris ce que j’ai dit.

*Inspirant et expirant légèrement par la bouche comme pour se calmer, le blond essaya de répondre de la manière la plus calme possible.*

- Ca ne m’enchante pas non plus de devoir partir de la sorte alors qu’on avait prévu une soirée jeux vidéo, mais j’ai un emploi et je compte bien garder ce dernier.

*C’est alors que la Russe baissa la tête et le regard, centrant ce dernier sur le sol entre elle et le blond. Elle adopta un ton de voix plus faible, presque fragile.*

Lyudmila - Comme si tu aurais du mal à trouver un autre emploi…

- J’admets que j’en ai marre d’être flic dans cette ville et que mes compétences me... *Il n’eut le temps de finir sa phrase que la brune leva de nouveau sa tête, le regardant dans les yeux, une minuscule larme transparente coulant le long de sa joue gauche.*

Lyudmila – Alors ne pars pas…

- Tu ne vas quand même pas te mettre à pleurer car je vais m’absenter quelques heures ?

*La brune haussa alors le ton, comme si elle souhaitait donner une image forte de elle-même. Mais avait-elle réellement quelque chose à prouver à l’homme en face d’elle ? Pas du tout.*

Lyudmila – C’est pas le problème ! C’est juste que ce métier est bien trop dangereux dans cette ville et… *Elle mit fin à sa phrase de manière subite. Sa main précédemment sous la table se montra au blond, paquet de cigarettes en main.* Oublie, vas-y.

*Sans demander son reste, le blond s’échappa du logement avant d’emprunter le couloir qui l’amena quelques secondes plus tard dans l’ascenseur. C’est avec un esprit plein de questions et d’interrogations qu’il pénétra dans le garage de l’immeuble avant d’entrer dans son véhicule de type SUV couleur noir. Regardant la montre digitale dans le tableau de bord, il vit qu’il était 21h21. Il démarra alors le véhicule et s’engagea sur la route quelques secondes plus tard.*

Je sens que ça va être une nuit de merde.

*S’éloignant de son logement, il vit plus tard à l’aide du rétroviseur gauche que la fenêtre du salon n’affichait aucune lumière. Nightcall de Kavinsky dans le poste radio, cigarette Lucky Strike entre les lèvres et smartphone tout juste placé à l’oreille droite, il avait composé le numéro personnel de Yamamoto et lui avait demandé de se rendre chez-lui. Ce que ce dernier avait accepté. Posant son téléphone sur le tableau de bord une fois la conversation terminée, il venait tout juste de quitter la ville et prenait la direction de la forêt.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   Lun 17 Mar 2014 - 17:43

HRP : Pas mal le coup du jeu, jme suis fait eut x)

* Encore plus ou moins en état de choc, John n'avait pas fait attention aux bruits de pas décidés qui lui fonçaient dessus.. Un homme, accompagné du gardien précédemment présent, apparu dans le champ de vision de John et demanda, sèchement *

Baxter : Je peux savoir ce que vous faites là, je suis des STARS, déclinez votre identité .

* John leva la tête, jaugea la personne, et redressa sa carcasse afin d'être debout. Le STARS était armé. C'était pas si mal. Il y avait une chance pour qu'ils en aient besoin... Mais en soupirant, il répondit a la question *

John : John. Survivant... J'était sensé me trouver avec.. Eux..

* Il leva simplement son doigt vers la porte fermée. Pièce contenant les restes humains. La vision d'horreur ne pouvait pas laisser indifférent. Mais se dire que si on était arrivé a l'heure, on aurait probablement fait partis des tas d'os... Ça c'était différent. Un sentiment étrange de soulagement, de dégoût et de peur. *

* Ça ne faisait que quelques temps qu'il était retourné a Raccoon et déjà il semblait enchaîner les événements étrange... Un véritable aimant a merde ce John. Mais ça, depuis toujours... John attrapa l'agent Baxter par l'épaule et le regarda dans les yeux, c'était un STARS, ce que John allait dire, ne devrait pas trop le surprendre... *

John : - On a visiblement affaire a une créature d'envergure capable d'ingurgiter des humains.. Entier... Pour les recracher... Enfin... Voyez vous même.

* Une fois terminé, il recouvra sa bouche et son nez, pour se parer a l'odeur infecte qui régnait dans la pièce. John regarda Baxter, voir s'il allait entrer, ou pas. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Baxter

avatar



Messages : 581
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 25
Localisation : Marseille

Dossier du personnage
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   Mar 25 Mar 2014 - 17:22

* Baxter observa l'homme devant lui complètement tétanisé comme s'il avait vu la mort mais qu'il en était le seul rescaper, quand soudain l'homme reponta a la question de Baxter *

John : John. Survivant... J'étais censé me trouver avec... Eux...

* Il leva son doigt en direction d'une porte qui était taché de sang ainsi qu'une odeur dit familier, Baxter s'avança vers la porte avec son arme a la main quand John l'agrippa par l'épaule et lui dit . *

John : - On a visiblement affaire à une créature d'envergure capable d'ingurgiter des humains... Entier... Pour les recracher... Enfin... Voyez vous-même.

Baxter : Très bien restaient près de moi, ne vous éloignez pas de moi .

* Baxter ouvrit la porte et l'odeur lui monta a la tête, elle était tellement horrible que Baxter hésita à rentrer tellement le dégoût l'a submergé, mais il entra l'image des cadavres rouge sang encore chauds pour la plupart . *

Baxter : Uhm on n'est pas trop en période d'été actuellement .

* Il préfère mettre une petite vanne dans le vent que montrer le moindre signe de peur ou de frissons, être Stars signifie calme et rigueur dans toutes les situations même les plus stressantes . Soudain le PDA de Baxter sonna, il le décrocha avec un message de son contact en France .*

Message entrant : Un agent des Stars va te rejoindre dans quelques instants aucune info à son sujet, je te conseille de faire attention à toi . Fin du message .

* Baxter range son PDA dans ça poche et s'adresse à John *

- Bon John j'ai besoin que vous me racontiez tout ce que c'est passer quand vous etes arriver ici !

HRP : Desoler pour le retard j'ai eu le boulot et tout ca , enfin bref voici le post ( certe court mais Post quand même je garde le meilleur pour la suite ) Mon informateur ne peut pas etre connu pour le moment , vous en serez plus next time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   Lun 7 Avr 2014 - 10:49

* L'agent du STARS entra dans la pièce, et avait même invité John à le suivre... Ce dernier déclina, sachant très bien ce qu'il y avait derrière. Il en avait vu des vertes et des pas mures... Mais la c'était trop pour l'estomac de John. Ce n'était pas que la vue, mais aussi l'odeur et la température ambiante qui faisait que c'était presque impossible de tenir son estomac en place. *

* Après une petite blague Seth sorti son téléphone, le porta a son oreille et le rangea presque aussi tôt. Il regagna le couloir que n'avait pas quitté John et lui demanda *

Seth : Bon John j'ai besoin que vous me racontiez tout ce que c'est passer quand vous etes arriver ici !

* John lâcha un petit ricanement, il n'en savait rien de ce qu'il s'était passé lui... *

John : Je suis arrivé c'était comme ça. Je devait être dans cette salle, mais je suis arrivé en retard. Et je suis bien content d'être encore entier...

* Après un bref soupir, le sol vibra, comme s'il répondait a la remarque de John.. le son graveleux indiquait certainement des murs en train de se briser.. Le seul soucis c'était que ça semblait venir d'en dessous. *

John : Je le sens pas la, on dirait que..

* Pas le temps de terminer la phrase, le sol se déroba sous les pieds des deux hommes pour se trouver deux étages plus bas.. Heureusement le sol avait glissé sur lui même sans casser, pas de blessures donc, mais une frousse monstrueuse. Ils se trouvaient a présent dans une grande pièce, qui ne devait probablement pas être sur les plans de la prison *

John : Mais qu'est ce que...
Gardien : Hey ça va la dessous ?!


* Une tête avait pointé le bout de son nez au dessus d'eux John fis signe que tout était OK et l'homme reparti presque aussi vite *

Gardien : Je vais chercher de l'aide !

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Baxter

avatar



Messages : 581
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 25
Localisation : Marseille

Dossier du personnage
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   Ven 18 Avr 2014 - 12:07

John : Je suis arrivé c'était comme ça. Je devais être dans cette salle, mais je suis arrivé en retard. Et je suis bien content d'être encore entier...

En retard quel chanceux .

* Le sol vibra comme si John avait prononcé les mots d'une ancienne prophétie maléfique, Baxter n'a pas le temps de comprendre quoi que ce soit qu'il tomba avec John deux étages plus bas laissant apparaitre une vieille blessure du passé . *

John : Mais qu'est-ce que...

Gardien : Hey ça va le dessous .!

Baxter : Ca va pour moi .

* Baxter se releva et récupéra son arme ainsi qu'une photo et la ranga dans sa poche arrière, ensuite il demande au gardien . *

Baxter : Dites- moi, y a-t-il un moyen de sortir d'ici ?

Gardien : Je vais chercher de l'aide !

Ok même pas une réponse sympa .

* Baxter examina la salle et regarda John . *

Baxter : Bon on va devoir bouger, ce tremblement de terre n'était pas naturel * Il tend une arme à John * Tenez j'espère que vous savez vous en servir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crise Carcérale [Featuring : Seth Baxter & Garrett Ortega ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti n'a pas de « surpopulation carcérale »
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: La Forêt-