AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 Les morts sont sensés le rester [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Ven 5 Avr 2013 - 9:22

* Rebecca et Stan restèrent dubitatifs face à la réaction de John. Certes, ce procédé pouvait fonctionner mais avec des ondes de faibles intensité. Rebecca ne doutait pas un seul instant que la Corp disposait de moyens plus puissants que les opérateurs téléphoniques pour pister ses sujets. Les sourcils levés en signe d'incompréhension, elle le laissa fouiller dans ses tiroirs pour trouver ce qu'il cherchait. L'effet final avait de quoi faire sourire. Non, rire, plutôt. Rebecca se retint avec difficulté tandis que Stan montrait une certaine consternation. *
Il doit penser que c'est ridicule, mais le pauvre a l'air d'avoir pris un sacré coup sur la tête donc on ne peut pas lui en vouloir...
* Juste au moment où John sorti de la cuisine, l'air plutôt content de lui, le téléphone fixe de Rebecca sonna. *
* Intriguée, la jeune femme tourna les talons pour se diriger vers le guéridon sur lequel reposait le boitier sans fil en plastique noir. Elle décrocha et porta le combiné à son oreille. *

- Allô ?

* Silence. Personne ne lui répondit. Elle fronça les sourcils. *

- Allô ? Non mais allô quoi...

* Puis elle entendit un râle à l'autre bout de la ligne. Quelqu'un soufflait lentement dans le téléphone. Elle n'aimait pas ça du tout. Cette manière d'essayer d'effrayer quelqu'un ne lui plaisait pas du tout. *
* Elle commença à s'impatienter. *

- Bon, vous me dites qui vous êtes et ce que vous voulez ou je raccroche...

* Le souffle continua encore deux fois avant de s'arrêter. Il y eut un petit jingle musical plutôt étrange, et une voix lui répondit enfin avec un fort accent africain *

VOIX : - Besoin de faile levenir l'être aimoué ? Pwoblème d'arlgent ? Je souis à wotle disposition pour vous aidez dans wotre qwette spilitouelle. Malabout et gligli sont mes amis, faites appel à moi poul letlouver santé, algent et amouuuuurrr.

* Un tam tam puissant vint clore la tirade. *

*Agacée, Rebecca raccrocha sans attendre. Elle détestait ses démarcheurs téléphonique. Et puis ce n'était absolument pas le moment. Elle revint vers les deux hommes. Malgré tout, elle n'était pas tranquille. Coïncidence supplémentaire ou petit jeu pour lui nuire. Entre la roquette de bonbon et cet appel, les mauvaises blagues s'enchaînaient. Mais avant qu'elle ait pu revenir dans la cuisine, la sonnette retentit. *
* Tout le monde se regarda, inquiet. Personne n'osa bouger durant quelques secondes. *
* Nouveau coup de sonnette. *
* Rebecca ne dit pas un mot et alla ouvrir, lentement, après avoir indiqué aux deux hommes de rester caché dans la cuisine. *
* Lorsque la porte s'ouvrit, elle vit un jeune homme en combinaison bleue avec une boite à la main. La surprise lui coupa la parole. *

HOMME : - La forestière pimentée pour Monsieur Reeds, c'est ici ?

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Ven 5 Avr 2013 - 9:53

* Tout le monde était retourné dans le salon, lorsque le téléphone de Rebecca sonna.. Elle décrocha et Nabila pris possession de son corps quelques instants, avant que Rebecca ne reprenne le dessus et raccroche, visiblement irritée. Elle n'eut même pas le temps de faire une réflexion que quelqu'un sonna à la porte. *

* Rebecca fit signe à Stan et John de rester en retrait, pendant quelle allait ouvrir la porte. A la grande surprise générale, derrière la porte se trouvait livreur de pizza, visiblement impatient *

HOMME : - La forestière pimentée pour Monsieur Reeds, c'est ici ?

* John se montra, et afficha un large sourire. L'homme en revanche fut légèrement décontenancé de voir une tête de martien arriver. Silas en revanche, ne se gênait pas, il ouvrit la boite de pizza encore dans les mains du livreur et en pris une part *

- Vous savez... Il y a un truc qui me gêne.

* John parlait en mâchant, cette fois ci il prit la boite, déposa le reste de sa part sur cette dernière et déposa l'ensemble sur le meuble à l'entrée ( hrp: tant pis si il y en a pas, il y en a un maintenant XD ). John décala gentiment le livreur et regarda dans le couloir, à droite, à gauche *

- En fait c'est toute une flopée de chose qui me gêne. Déjà, nous vous devons combien ?

* A peine la question posée John chopa le livreur par la nuque et le força à entrer dans l'appartement de Rebecca, prenant soin de fermer derrière lui. Une fois verrouillé, il frappa l'homme et l'immobilisa a terre *

- Ensuite tout ce qui me gêne, qui à commandé ? Vu les différents portiques de sécurités qu'il y a ici, comment avez vous pu tous les passer ? La pizza était froide, et rassie, elle n'est pas d'aujourd'hui, et enfin votre pantalon et vos chaussures sont de trop bonne qualités et surtout trop propre pour un travail qui nécessite de se déplacer régulièrement avec de la nourriture.

* John s'approcha alors de l'oreille du livreur en palpant son corps *

- Alors qui êtes vous ? ... Serait ce une grosse lame que je touche là ?

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Sam 6 Avr 2013 - 9:06

* La scène se déroula si vite que Rebecca n'eut même pas le temps de réaliser ce qui venait de se produire. L'homme à la pizza était affalé par terre, John par dessus dans une position dominante et menaçante. Ce dernier semblait très mécontent d'avoir trouvé un couteau dans le revers de la combinaison du livreur. *
* Elle porta une main à sa bouche et recula, choquée. Stan eut un instant d'hésitation avant d'avancer vers le duo toujours au sol. *

STAN : - Police de Raccoon, cessez immédiatement où je vous arrête tous les deux.

* La déclaration eut pour effet de séparer les deux protagonistes qui se regardèrent en chiens de faïence. Une tension sourde avait envahi la pièce. Rebecca referma la porte comme un piège sur l'intrus qui ne pourrait ainsi plus aller nul part. *
* Elle s'approcha d'eux. Stan avait déjà commencé à fouiller l'individu et ne tarda pas à dénicher une longue lame type "couteau de survie". Un objet difficile à dissimuler dans des vêtements ordinaires. D'où le choix de la combinaison ample et banale. *

- J'ai l'impression qu'on ne fait que s'enfoncer dans les questions. Quand va-t-on enfin trouver des réponses ?
STAN : - Je vais l'emmener au poste pour en savoir plus.


* Il lui passa les menottes et le força à se relever. Le trio allait donc se séparer ici. Rebecca ne se sentait pas tranquille de rester seule ici avec John, ce dernier étant un vrai aimant à problème. Toutefois, c'était son devoir d'agent du STARS et elle se devait de le respecter. *
* Elle hocha la tête. *

- Ok, mais sois prudent. Nous allons nous rendre à l'hopital pour procéder à des examens approfondis. Contacte moi dès que tu le peux je vais prendre le téléphone de secours du RPD.

* Les agents possédaient effectivement un téléphone portable spécialement offert par le QG. Pour des raisons de commodités, Rebecca ne se servait habituellement que de son téléphone personnel, mais puisqu'elle n'en avait plus.... *
* Elle se rendit dans sa chambre où elle enfila son holster équipé de son arme de poing de servir. Une intuition lui soufflait qu'elle en aurait besoin. *
* Elle revint ensuite dans le salon, salua Stan avec une pointe de regret pour ce dimanche qui avait pourtant si bien commencé, et reporta son attention sur John, resté au milieu de la pièce avec son champignon toujours sur la tête. Si la situation pouvait faire sourire, Rebecca n'en avait pas envie. Elle se sentait abattue, démoralisée, triste de laisser son collègue partir sans elle. Elle souffla. *

- Ne perdons pas de temps, viens avec moi on s'en va à l'hopital.

* Il quittèrent le logement, gagnèrent la voiture restée garée devant et se rendirent vite à l'hopital. *
* Une fois sur place, l'infirmière expliqua l'urgence de la situation à un médecin qu'elle connaissait plutôt bien pour avoir déjà travaillé avec lui. Il lui appris qu'il n'y avait pas de place de libre pour un examen avant l'après-midi, mais la STARS insista et ils purent accéder à l'appareil peu de temps après. *
* John fut pris en charge par des médecins compétant qui ignoraient tout de ce qui se cachait sous le crâne de John. Rebecca n'avait pas voulu en parler de peur d'influencer leur diagnostic. Elle se réserva à tout commentaire pour la fin de l'examen. *
* John fut emmené dans une salle. Avant de le laisser partir, Rebecca le retint par le bras et leva la tête pour trouver son regard. Celui de la jeune femme était dur et froid. *

- Je t'attends ici. J'espère que tout ira bien cette fois.

* Et elle laissa John partir. Elle patienta ainsi dans la petite salle d'attente où des anonymes défilèrent. La jeune STARS se méfiait de tout et de tout le monde. Qui sait ce qui pouvait arriver. *
* Et pour l'heure, aucune nouvelle de Stan. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Dim 7 Avr 2013 - 17:35

* Le groupe de trois se sépara, Stan allait enquêter sur le livreur de pizza à la lame encombrante, pendant que Rebecca allait emmener le champignon d'aluminium à l’hôpital. Après un trajet plutôt rapide, aidé par une circulation clémente, ils arrivèrent enfin au centre médical. A peine entré que la jeune femme interpella un médecin, visiblement une connaissance, afin d'accélérer le processus d'IRM.... Le médecin interpella une infirmière qui vint chercher John pour l'emmener en salle de scanner . Mais peut avant d'entrer dans la salle, Rebecca l'attrapa et lui jeta un regard froid et dur *

Rebecca : - Je t'attends ici. J'espère que tout ira bien cette fois.

* A part avec un sourire gêné, John ne savait pas comment répondre à cette annonce... C'est alors qu'ils entrèrent dans la salle d'examen, en laissant Rebecca à l'entrée. Bien entendu on fit retirer à John ses vêtements ainsi que son casque ridicule, pour enfiler la blouse blanche avec les fesses à l'air. L'infirmière indiqua à John l'endroit ou s'allonger pour le scanner *

Infirmière : Allongez vous ici, et ne bougez pas. Le docteur va venir procéder à l'examen, cela peut durer un peu de temps.

* Un peu de temps ? John espérait que cela n'allait pas prendre trop de temps... L'intervalle d'une heure avait été décrété par John car la dernière mise à jour de la position avait été effectuée à 14h00. Après le délais pouvait être aussi bien plus long... Que plus court... Mais John préférait ne pas penser à cette dernière possibilités. Avec la poisse exemplaire avec laquelle il avait sévit ces dernières heures, il semblait évident que son pire souhait se réaliserait. *

* L'examen en lui même se passa de manière exemplaire, aucune complication de procédure à l'horizon, le premier passage semblait suffisant. A une chose prêt.. Le teint blafard que possédait le médecin, n'indiquait rien de bon. Ce dernier sortit en trombe, surement pour rejoindre Rebecca et lui annoncer les résultats. Mais John aurait bien voulu savoir en premier... Il s'agissait de sa tête quand même... *

* Il s'extirpa alors de l'imposante machine pour rejoindre la salle de contrôle du scanner et ainsi visionner l’intérieur du dedans de son crâne.. Et une tache blanche opaque était clairement visible dans l'hémisphère droit de son cerveau. D'environ 2cm de long pour 0.5 de large, c'était une vrai gélule qui se trouvait dans son cerveau ! Mais étrangement, John se sentit soulagé... Soulagé qu'il ne soit pas fou. *

* En revanche, la suite des événements avait de quoi inquiéter; le courant de la salle se coupa, et un bruit bien distinct de verrou résonna dans la salle... L'infirmière se montra, un scalpel dans chaque main *

Infirmière : Je n'aurais jamais pensé qu'une cible se monterait à moi !
John : Hum... Tu n'es pas mon type.


* Sans crier gare, ou plutôt en hurlant à la mort, l'infirmière se jeta sur John. Mais ce dernier avait surestimé de beaucoup son adversaire... Qui était une chasseuse de prime en herbe, qui n'avait probablement jamais tué de sa vie... C'est ainsi que John esquiva promptement l'assaut extrêmement prévisible de la femme... Qui trébucha... Et traversa la fenêtre qui se trouvait derrière John, pour s'écraser au rez de chaussée, après une chute de 4 étages, la tête la première... *

-Heu... Je pensais que ce n'était possible que dans les séries Z ...

* Des personnes cognaient à la porte verrouillée, John s'y dirigea, et fit tourner la clef qui était toujours sur le verrou. Quelques médecins et infirmières entrèrent en trombe *

Médecin : On a entendu une fenêtre se briser ! Il y a un soucis ?
John : Je vous jure que je n'y suis pour rien... Vous devriez plutôt regarder les caméras de sécurité...


* Une infirmière hurla quand elle vit le cadavre en contre bas, et John leva lentement les mains, en soupirant.. au moins il y avait des caméras qui avaient tout filmé... Restait à savoir si la confusion n'allait pas prendre le dessus... *


______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Jeu 11 Avr 2013 - 8:22

* La situation semblait dégénérer derrière la porte et les bruits que l'on pouvait entendre n'auguraient rien de bon. L'espace d'un instant, Rebecca ferma les yeux *
Ca y est, ça recommence...
* Elle ouvrit subitement les yeux quand un bruit de casse lui parvint. Elle se tourna vers le médecin. *

- Il se passe quelque chose, il faut ouvrir la porte !

* Comme celle-ci était fermée, ils durent s'arcbouter un moment mais parvinrent à trouver de quoi faire basculer la poignée de cuivre.*
* Ils arrivèrent sur une scène très étrange, de John au milieu de la pièce, le visage indéchiffrable, la fenêtre de l'hopital grande ouverte. *
C'est curieux, j'ai toujours cru que les fenêtres étaient étudiées pour éviter le suicide...
* La situation consternante ne parvenait pas à faire oublier à Rebecca l'urgence dans laquelle ils se trouvaient. Elle s'empressa de demander à John *
* Même si elle avait bien sa petite idée, elle préférait l'entendre de la bouche de John, a qui tout le malheur du monde arrivait sur les épaules. *
- Alors, qu'est-ce que ça a donné ? On va où maintenant ?

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mer 22 Mai 2013 - 5:42

HRP : Reprise, reprise Very Happy

* Reb était entrée dans la pièce accompagnée de docteurs et autre personnel qui avaient entendu les mésaventures de John au travers de la porte. Le plus déstabilisant était surement Rebecca qui avait l'air complètement blasée par John et sa poisse légendaire.... Elle s'approcha de John et l'écarta des oreilles indiscrètes *

Rebecca : - Alors, qu'est-ce que ça a donné ? On va où maintenant ?
John : - Bah... Comment résumer... J'ai une gélule de l'a taille d'un doigt dans la tête, l'infirmière était un assassin qui s'est jetée par la fenêtre car elle se trouvait moche et maintenant je pense qu'on va carrément terminer ce que j'ai commencé, à savoir détruire le labo du 76e dans la tour d'Umbrella.


* John figea un instant.. Sa mémoire revenait en courant, l'infiltration, le reportage à couvert qu'il faisait, la découverte des virus, le sabotage des labos, le grand plongeon... Ce qui déclencha un sourire en coin chez le journaliste. Il commença à marcher en direction de la sortie avec Rebecca *

John : - C'est l'heure. L'heure de tout faire péter.

* Pendant qu'il terminait sa phrase, une voiture démarrait son moteur à proximité, et la radio s'enclencha avec le tube cultissime des " The Who " : Who Are You *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mar 4 Juin 2013 - 11:17

* John fournit des explications qui ne parvinrent pas à convaincre la jeune STARS. Toujours sous le choc de la situation, elle se laissa entraîner dehors, tandis que le médecin s'occupait de l a victime. Qu'allait-il arriver maintenant ? *

JOHN : - C'est l'heure. L'heure de tout faire péter.

* Elle frissonna, cela n'augurait rien de bon. *
Mais à bien y réfléchir il ne se passe rien de bon depuis ce matin....
* Elle s'engagea dans la rue avec le journaliste dont le pas rapide commençait à la distancer. Elle l'attrapa par le bras. *

- Attend ! On ne peut pas partir comme ça...

* Elle l'immobilisa sur le trottoir et l'attira un peu en retrait pour éviter les regards. *

- Il nous faut un plan pour s'introduire là-bas. Et pour l'implant que tu as dans la tête ? C'est... c'est complètement fou !

* Elle cherchait une solution à toute vitesse mais n'en trouvait pas. Rebecca savait très bien qu'on la connaissait dans les locaux de la grande tour au parapluie. Elle ne pouvait pas se permettre une visite de courtoisie en pensant qu'on ne la remarquerait pas. *
* Elle abaissa le ton de sa voix pour lui confier : *

- Je suis fichée par la firme. Mon visage doit être affiché dans la moiti des bureaux, il va falloir trouver une parade pour y aller inconito, à condition que ta puce dans la tête ne nous porte pas la poisse.

* L'idée de se déguiser la faisait sourire. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mer 5 Juin 2013 - 5:27

* Alors que John se faufilait dans les ruelles, Rebecca lui attrapa le bras et s'exclama *

Rebecca : - Il nous faut un plan pour s'introduire là-bas. Et pour l'implant que tu as dans la tête ? C'est... c'est complètement fou !
- L'implant ? Mais c'est justement pour ça qu'il faut tout détruire! Il y a de forte chance pour que ça le rende inerte.


* John n'était évidemment sur de rien.. Mais c'était la meilleure solution qu'il avait sous le coude. Et de toute façon, vu la taille de l'implant, il serait difficile de le retirer dans heurt. *
* Le journaliste fit quelques pas avant d'être à nouveau retenu par l'agent du STARS qui confia à voix basse *

Rebecca : - Je suis fichée par la firme. Mon visage doit être affiché dans la moiti des bureaux, il va falloir trouver une parade pour y aller inconito, à condition que ta puce dans la tête ne nous porte pas la poisse.
- Mince, c'est vrai que moi aussi je doit être fiché...


* John laissa échapper un soupir plutôt bruyant et s'attrapa la tête. Il devait forcément y avoir une solution.. Porter des masques ? Pourquoi pas... Mais beaucoup trop voyant *
* De toute façon même si on ne les reconnait pas, les personnes à l'accueil ne les laisseraient jamais monter... *
* L'homme s'adossa à un mur et regarda Rebecca dans les yeux *

- Même sous déguisement on nous laisserais pas monter...

* Le journaliste laissa tomber sa tête en arrière. Le ciel bleu dominait toujours la ville, et pas un nuage à l'horizon. Un temps idéal pour voler. *
* John écarquilla les yeux et regarda Rebecca en levant un doigt au ciel *

- Si on ne peut pas entrer par le bas... Entrons directement par le haut !

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mer 5 Juin 2013 - 8:09

* Comme elle s'y attendait, John aussi semblait fiché par la firme. Il faut dire qu'avec son implant dans la tête, le contraire aurait été aberrant. Quoi qu'ils essaient, ils étaient fichés tous les deux. *
* La solution du déguisement n'apparaissait pas comme étant la meilleure, vue la situation. L'évasion de John dans la nature avait peut-être même réveillé l'instinct de protection de la firme qui ne manquerait pas de redoubler de vigilance à son QG. *
* Mais alors qu'une idée folle traversait l'esprit de la jeune STARS, John formula à voix haute la même chose : *

JOHN : - Si on ne peut pas entrer par le bas... Entrons directement par le haut !

* La bouche de l'infirmière laissa échapper un "Ho" de surprise tandis qu'elle fixait son compagnon d'infortune *

- Je me disais justement la même chose. J'ai quelques heures de pilotage à mon actif et le RPD dispose d'un hélicoptère d'intervention spéciale. On peut peut-être l'emprunter et se laisser tomber sur le toit ?

* C'était farfelu, fou, complètement dingue, et pourtant la jeune femme savait qu'ils ne pouvaient pas faire autrement s'ils voulaient aller au bout du plan. *
* En attendant ils reprirent leur marche, direction le RPD. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Ven 7 Juin 2013 - 6:34

* Une fois dans l'hélicoptère [HRP : Ellipse de l'espace ], John s'agrippa à son F2000 [ HRP : Qui n'a jamais été perdu au fil des posts... ] et fixa la tour d'Umbrella vers laquelle ils se dirigeaient. John regarda Rebecca et approcha le micro du casque à sa bouche *

- On risque de mourir quand même, tu as le droit de ne pas venir si tu préfères vivre !

* Alors qu'ils ne restait qu'une dizaine de mètres, la porte du toit s'ouvrit, et une vingtaine de soldat sortis armés de lance roquettes... La riposte de John fut instantanée, et fit feu peu tuer le plus rapidement possible les militaires d'Umbrella... S'ils se faisaient toucher, c'était la fin, donc pas le temps de réfléchir ! *
* Malheureusement l'hélico était encore trop loin du toit pour sauter en sécurité... Et l'entrée discrète était déjà vouée à l'échec... *
* Le chargeur de 50 balles de John se terminait pendant que le dernier homme du toit s'effondrait *

- Je ne sais pas comment, mais on a survécu...Voyons le bon côté des choses.. On a des lances roquettes maintenant...

* Même s'il essayait de faire de l'humour, son coeur battait à 2000 à l'heure et il se sentait faible... La menace des lances roquettes l'avait liquéfié. L'hélicoptère pouvait enfin se poser en sécurité. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Jeu 13 Juin 2013 - 20:30

* Ils arrivèrent rapidement au RPD où, comme d'habitude, il régnait une atmosphère tendue. Rebecca essaya de ne pas se faire remarquer tandis qu'elle se faufilait à travers les anonymes venus déposer plainte et les policiers débordés. Par chance, sa petite taille l'aidait à se fondre dans la foule et elle ne fut pas interrompu avant d'arriver à l'arrière du bâtiment, dans le hangars où se trouvaient tous les véhicules. *
* Il fallait normalement l'autorisation d'un gradé et plusieurs validations avant de pouvoir emprunter un engin tel que l'hélicoptères qu'ils s'apprêtaient à prendre, mais le temps n'était pas à la paperasse. Rebecca trottina jusque devant la porte de l'EC130 et l'ouvrit pour que John puisse y entrer. Pendant ce temps, elle alla appuyer sur le bouton pour que le toit de l’entrepôt s'ouvre. *
* Mais alors qu'elle revenait vers l'appareil, la porte du hangar s'ouvrit et un agent entra. Sa silouhette noire se détachait sur le fond blanc de la peinture intérieure. Rebecca ne vit pas son visage mais l'entendit s'écrier. *

AGENT : - Hé ! Que faites-vous ?

* Sans réfléchir, Rebecca se précipita dans l'hélicoptère et mis le contact. Un brouhaha emplit aussitôt l'espace, faisant vibrer la taule ondulée du hangar. La jeune femme enfila son casque, vérifia quelques boutons et s'empressa de prendre en main le levier directionnel. Elle vit le visage dépité du Lieutenant Benett alors que le moniteur indiquait 3 mètres 50 de haut. Il ne pu bien sûr rien faire pour les arrêter et Rebecca le vit remuer les lèvres sans comprendre ce qu'il disait. *
Sûrement qu'il va en avertir la hiérarchie...
* Elle savait bien au fond d'elle que cela serait un motif de licenciement supplémentaire. Cependant, toute son ardoise pouvait s'effacer si sa mission réussissait. Et ça, elle en était convaincue. Elle n'avait pas d'autre choix que de réussir. *
* Sans plus y penser, ils firent route vers la tour qui se dressait fièrement à 1 kilomètre de là, comme pour les mettre au défi de venir l'attaquer. *

----
* Avant d'arriver au-dessus du monstre moderne, John fut pris d'un doute *

JOHN : - On risque de mourir quand même, tu as le droit de ne pas venir si tu préfères vivre !

* Rebecca eut un rire amer. Trop tard pour les remords et la marche arrière. Avec tout ce qu'elle avait déjà fait pour aggraver son cas elle ne pouvait plus reculer. Elle regarda son partenaire d'un air déterminé. *

- Non, je viens. Jusqu'au bout.

* Elle fini sa phrase par un signe de tête entendu et reporta son attention sur la tour. Bien sûr qu'elle était contrariée ! Mais il fallait se concentrer sur plus grave et ne pas se laisser déborder par ses émotions. Elle aurait tout le temps de se laisser aller plus tard, si toutefois elle survivait. *
* Les choses dégénérèrent une fois de plus alors qu'elle arrivait au-dessus du toit. L'engin avait été repéré. Sans surprise, puisqu'ils avaient décidé d'intervenir en plein jour. *
* John fit de son mieux pour rattraper la situation qui s'annonçait de plus en plus catastrophique. *
* Rebecca eu du mal à manier l'hélicoptère, touché à plusieurs endroit. Une roquette frôla les pâles et secoua toute la carlingue. De la fumée commençait à s'échapper de l'arrière. *
* Par chance, John réussi à venir à bout des hommes de la firme. Au prix d'un carnage sans nom et d'une boucherie digne des Tarantino les plus gore. Rebecca réussi à reprendre le contrôle de l'EC130 et ils se posèrent sur les restes encore fumants d'un combat sans pitié. *
* La jeune STARS coupa le contact, les mains tremblantes. Et attendit quelques secondes avant de descendre de l'appareil. Aucun doute sur le fait qu'il était endommagé. *
J'espère seulement que je pourrai le ramener au RPD sinon....
* Une envie de pleurer lui serra la gorge mais elle ne pu pas s'y abandonner car John l'attendait déjà dehors. *
* Elle ouvrit la porte et descendit. *
* Puis elle se saisit d'un lance roquette à priori intact et le posa sur son épaule. Bien que trop lourd, elle s'efforça de ne pas montrer sa gène. *
* Ils repérèrent rapidement la porte permettant d'accéder à la tour et s'y dirigèrent. Malheureusement, les bougres avaient pris soin de fermer et de cadenasser la porte. *

- Oh non !

* A peine arrivés et déjà bloqué. Rebecca fulminait. Elle se recula et arma son lance roquette. Quitte à faire une entrée fracassante, autant que ce soit jusqu'au bout. *
* La roquette défonça la porte avec fracas et alla même s'encastrer dans le mur de béton qui s'écroula. Plusieurs vitres furent soufflées sour l'impact et des bris de verres se répendirent comme des cristaux un peu partout. *

- Pas le temps de nettoyer !

* Elle jeta son lance roquette à présent vide et couru dans les escaliers. Elle ne savait même pas où aller. Son coeur battait la chamade et elle cru qu'elle allait s'évanouir plusieurs fois sous le coup d'un "voile rouge". *
* Ils débouchèrent en plein milieu d'un open-space où une vingtaine de personnes s'affairaient au téléphone. Tous levèrent la tête, surpris. Soudain, ils virent plusieurs hommes en combinaison de combat arriver. *

HOMME : - Là !

* Ils les poitèrent du doigts. La course poursuite à travers les bureaux s'annonçait palpitante. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Ven 14 Juin 2013 - 10:44

* Rebecca posa l'hélicoptère et John descendit en épaulant son arme. Il voulait sécuriser rapidement le toit, afin d'éviter qu'on ne les prennes à revers. Il s'approcha alors des cadavres et vérifia le poul de tous... Aucun survivant. L'entrainement militaire de John était toujours ancré dans sa mémoire musculaire. Pendant qu'il cherchait Rebecca des yeux en se relevant, il l'aperçut en train d'épauler un lance roquette et faire feu sur la porte du toit ! John n'en revenait pas et avait les yeux complètement écarquillés *

- Bah au moins c'est ouvert maintenant...

* John contenta de ramasser quelques grenades qui étaient attachés aux ceintures du comité d'accueil et suivit Rebecca qui s'engouffrait dans le bâtiment. L'odeur âcre du souffre dominait la cage d'escalier et rendait l'atmosphère étouffante.. Heureusement que cet escalier était plutôt court, John était au bord du malaise. La porte était juste là ! Il s'appuya sur la poignée et entra brusquement dans la grade salle, suivit de Rebecca *

* La nouvelle pièce semblait étrangement calme dans l'affairement continuel des employés, surement des courtiers en bourse, mais le silence pesant pris le dessus lorsque les deux compères eurent été remarqué par la population... Silence qui ne dura pas, l'armée mexicaine d'Umbrella arriva tel un troupeau de chevaux en rute armés de leurs pétoires... *

HOMME : - Là !

* Sans réfléchir John pris le col de Rebecca et la poussa sur sa gauche, tombant derrière un des bureau de l'open space pendant que le civil, lui avait plongé juste en face... Et ça n'avait pas manqué, quelques balles étaient parties. Ils avaient bien entendu l'ordre de tirer à vue. Et c'est la que les grenades allaient s'avérer être utile ! *

* John en dégoupilla une et la lança vers le couloir d'ou provenait les soldats et les employés présent hurlèrent " GRENAAAAADE " avant de paniquer et de courir dans tout les sens ! Le jeune homme chopa un homme et en fis son otage. Maintenant qu'il était debout et "protégé" il pouvait contempler la pièce et les placements des ennemis. *

- Je tiens en otage le cher de l'étage !

* Ca il n'en savait rien, mais comme il tenait solidement la gorge de l'homme, il ne pouvait pas parler... La grenade explosa, mais ne fit que du dégât matériel... John grimaça et empoigna la 2e et dernière grenade qu'il avait récupéré. 4 UBCS se trouvaient à quelques mètres devant lui, planqués. Mais John se savait surveillé par ces derniers, a la moindre erreur, ils feraient feu.. Le seul soucis, c'est qu'il avait laissé son F2000 derrière le bureau..  *

* Rebecca de son côté devait faire face à trois autre soldats, il entendait des coups de feu, et au fond de lui espérait qu'il s'agissait de ceux de Rebecca sur les agents d'Umbrella... Mais John ne pouvait avoir le luxe d'y songer pour le moment. Il dégoupilla la grenade avec sa main libre et compta jusqu'a trois dans son esprit... *

* Dans un mouvement extrêmement violent il projetta son otage dans la direction des chiens d'Umbrella... En glissant la grenade dans le pantalon du pauvre homme. John lui sauta en arrière et regagna le bureau derrière lequel il avait sauté plus tôt... Et son F2000 y était toujours. Il ne prendrait plus jamais d'otage avec rien d'autre qu'une grenade... D'ailleurs... *

* L'explosion eut lieu et était beaucoup plus proche que ce qu'il avait calculé... John était sonné, et provisoirement sourd, et ne trouvait pas Rebecca des yeux *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Lun 17 Juin 2013 - 16:11

* Ils arrivèrent sur elle avec une rapidité déconcertante. Elle n'eut que le temps de voir John partir sur sa droite car elle devait déjà faire face à un trio armé bien décidé à l'encercler pour l'abattre. *
* Rapidement, elle recula et en pointa un de son arme. *

HOMME : - POSE TON ARME ! VITE !
HOMME 2 : - MAINS EN L'AIR !


* Ils restèrent un moment à se regarder comme des chiens prêts à se sauter dessus. Aucun n'osait lancer l'assaut en premier. La situation était si tendue qu'elle ne faisait pas de doute sur son issue : un bain de sang. Rebecca réalisa alors à quel point la situation était désespérée. L'absurdité d'être venu jusqu'ici se jeter dans la gueule du loup. *
* Pour autant, elle ne s'avouait pas vaincue. Jamais. La jeune infirmière cherchait une solution à son problème. Tout se passa très vite. Le premier coup de feu parti. Par chance, l'homme essayait de l'intimider et avait visé un point à côté de sa tête. Rebecca se jeta au sol et roula en arrière. *
* Elle se redressa et vit qu'elle était dans un couloir. Sans plus attendre, elle s'élanca dans le dédale qui s'offrait à elle. Elle entendit des coups de feu dans son dos et il y eut des impacts dans les murs à proximité. Comme il restait des employés debout dans le couloir, les hommes armés ne pouvaient pas se permettre de la viser ou d'arroser la zone. Cela laissa le temps à Rebecca de dévaler les premiers escaliers qu'elle trouva. C'était comme au laser-game : il fallait rester en mouvement. Ne pas se relâcher et courir,peu importe la destination. Plus il y aurait de distance entre eux et mieux ce serait. *
* Elle vit une issue de secours et l'ouvrit sans réfléchir. Elle se retrouva sur un escalier métallique qui descendait jusqu'au sol. Une explosion retentit au-dessus d'elle et des vitre explosèrent. *
* Elle se cacha la tête des mains et entreprit de descendre d'un étage ou deux. Avec un peu de chance les hommes la chercheraient dans la tour et pas à l'extérieur. *
* Plaquée au mur comme si cela pouvait l'y fondre, elle resta quelques minutes ainsi, les sens en alerte et le coeur battant. Le sang battait à ses tempes de manière assourdissante. Il lui sembla que passé le souffle, il n'y avait plus aucun bruit. Elle leva la tête au-dessus d'elle. Où était John ? Comment allait-il ? Dire qu'elle n'avait même pas une radio pour le contacter. Elle n'y avait absolument pas pensé, dans la précipitation. *
Je suis vraiment trop nulle...
* Inquiète, elle remonta lentement les marches métalliques pour ne pas faire trop de bruit et ouvrir doucement la porte. Son regard glissa à l'intérieur. Une épaisse fumée noire emplissait la cage d'escalier. Elle entendait des bruits non identifiés et des cris. *
Ho non.....
* Les gens n'allaient pas tarder à sortir pour emprunter l'issue de secours, elle allait devoir bouger rapidement pour ne pas se faire avoir. *
* Sans plus attendre, elle revint à l'intérieur et remonta rapidement vers l'étage où la fusillade avait éclatée. Elle entendit un homme hurler. *

HOMME : - TU BOUGES PLUS !!

* Son sang se glaça. Ces paroles étaient sûrement adressées à John, mais elle n'arrivait pas à voir àvec la fumée. De plus, une étouffante odeur de brûlé lui asséchait les voies respiratoires. Elle étouffa son envie de tousser. John était sûrement dans de sales draps et elle était la seule à pouvoir l'aider. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mar 18 Juin 2013 - 11:00

* Pendant que John était distrait par la recherche de Rebecca, il sentit une arme se poser sur son crâne... Il venait de se faire choper comme un bleu. John laissa échapper un soupire bruyant pendant que la fumée évacuait assez vite grâce aux fenêtres brisées *

HOMME : - TU BOUGES PLUS !!

* John souria largement pendant qu'il se relevait.. Le soldat qui le braquait.. Etait bien trop proche pour vraiment faire peur à John... Qui s'empara de l'arme avec un revers de la main [HRP : J'ai la scène précise en tête, mais impossible d'en trouver l'illustration Surprised ] et la pointa sur l'homme qui, pris de panique couru dans la direction opposée. *



* John aligna et tira simplement une cartouche.. Le soldat fit un vol plané et disparu du champ de vision de John... Il venait de tomber par la fenêtre. Mais comme cela ne suffisait pas, des craquements assez sinistres commençaient à gronder dans la tour.. John leva la tête et vit le plafond se lézarder *


John : Ca sent pas bon ça !


* Le pompe en main, John se rua vers la cage d'escalier la plus proche.. Rebecca en sortait justement, surement pour vérifier que John allait bien... Mais selon toute vraisemblance  la poursuite de la vie se trouvait plus bas dans le bâtiment... Il prit Rebecca par la main en lachant rapidement un : *


John : Cours si tu veux vivre !


* Il traina Rebecca dans la cage d'escalier et sauta les marches quatre a quatre pour descendre plus vite... Pendant qu'un vacarme sans nom débutait au dessus d'eux. Une fois à l'étage du dessous, le bruit s'était stoppé.. Seul persistait des bruits de gravas tombant sur le sol *


* John ouvrit délicatement la porte dont le numéro indiquait " 57 " et tomba nez à nez avec quelque chose d'étrangement connu... Il s'agissait de ce qu'il restait de l'hélicoptère des STARS. Il venait de traverser les étages, surement fragilisés par les explosions qui eurent lieu dans les bureaux et dans sur le toit. John soupira *


John : Je pense qu'il va falloir trouver un autre moyen de transport.

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mar 18 Juin 2013 - 11:26

hj: En fait ta scène m'a fait penser à celle-ci -> http://www.youtube.com/watch?v=b2x5GcOqsGg

dj :

* Elle se retrouva rapidement à courir dans les escaliers enfumés par l'explosion. L'air chargé de particules devenait de moins en moins respirable. Les larmes lui brouillaient la vue et sa gorge la faisait souffrir en dépit du tissus posé sur ses lèvres pour prévenir l'intoxication. *
* Rapidement, la vue de leur avion endommagé s'imposa à eux. Rebecca cru qu'elle allait s'évanouir. *

JOHN: - Je pense qu'il va falloir trouver un autre moyen de transport.

* Cette fois de grosses larmes s’échappèrent de ses yeux ébahits. Cette fois c'était sûr, elle allait passer un sale quart d'heure. La mise à pied ne faisait aucun doute, quant au licenciement.... mieux valait ne pas y penser. *
* La tour était haute et ils se trouvaient toujours dans les étages du haut. Ils devaient trouver les laboratoires, ce qui ne s'annonçait pas facile avec la puce de John toujours dans sa tête. *

- Pour l'instant on va surtout essayer de se faire oublier. Avec un peu de chance la panique va créer une confusion qui nous sera bénéfique.

* Alors qu'ils descendaient dans les étages, des tas de gens faisaient de même. Personne ne prenait le risque de remonter, le flot se pressait vers les étages inférieurs. Ils ne virent que des portes closes dont ils ne voyaient pas l'autre côté. Comment savoir où ils allaient ? *
* Soudain, Rebecca remarqua un plan détaillé d'évacuation. Une sacrée aubaine. *
* Elle tira John par le bras et se fraya un chemin jusqu'à l'objet. Il indiquait le plan d'évacuation des étages. Une liste sur la droite indiquait le nom des services en fonction des étages. *
* L'infirmière repéra rapidement les niveau 27 et 28 portant la mention "Service Médical", ainsi que les niveau -1 à -4 qui indiquaient "laboratoires d'Analyses". *

- Regarde ! Commençons par le service médical avant de nous faire repérer.

* Ils descendirent encore plusieurs étages avant de s'engouffrer discrètement dans le couloir de l'étage 28. Par chance, personne n'avait fait attention à eux. *
* Ils se retrouvèrent dans un couloir complètement désert. *
* Une alarme incendie se mit alors à raisonner dans toute la tour et une voix robotique demandait l'évacuation immédiate des lieux. *
* La jeune femme n'avait aucune idée de ce qu'ils allaient trouver ici, ni d'où se trouvaient les hommes qui les traquaient. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mer 19 Juin 2013 - 5:51

* John suivit Rebecca jusqu'aux niveaux 27-28, pour entrer dans la section médicale. L'idée n'était pas mauvais, peut-être trouveraient ils des dossiers traitant du cas de John ? Ca il n'en savait rien. *

* Ils avaient suivit la foule de loin et a mesure qu'elle s'éloignait, le silence s'installait dans la cage d'escalier. Le duo inconcevable s'était quand à eux arrêté devant la porte en acier qui arborait fièrement un " 28 ", avec un logo " + " Rouge. Pas de doute sur le lieu, c'était bien là. *

* John posa délicatement une main sur la poignée de la porte et l'ouvrit lentement. Comme attendu, l'étage semblait vide... En même temps avec les lumières signalant l'évacuation, ils ne devaient pas avoir le choix.. Après tout avec tout les risques possible dans une société comme Umbrella... Même si ces risques ne sont pas connu des 3/4 des employés. *

* L'étage entier ressemblait à un hôpital. Des lits un peu partout, des bureaux de médecins, des vestiaires... John se dirigea vers le bureau le plus proche et ouvrit quelques tiroirs, à la recherche d'informations en tout genre.. Il concentrait ses recherches sur les lettres " J " et " P ". *


John : Vu qu'on est la on pourrait aussi en profiter pour soigner nos contusions. 


* Il parlait sans regarder Rebecca, toujours plongé dans sa recherche... Vaine recherche. Ces tiroirs ne contenaient que des listes de médicaments, classés par ordre alpha-numérique. Il leva enfin les yeux vers Rebecca et se laissa tomber sur la chaise du médecin a qui appartenait le bureau *


* S'il n'avait rien trouvé dans les papiers présent dans la petite pièce, peut être que sur le réseau de la tour il y avait des infos... John bougea la souris pour sortir la machine de sa torpeur et.. Une session non verrouillée s'afficha. L'homme en tomba presque à la renverse *


John : Les affaires reprennent...


* Bien entendu le Docteur "Oliver Blackwell" n'avait pas accès à tout, loin de la.. Mais au moins John pouvait essayer de trouver des pistes pour savoir ou chercher exactement. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mer 19 Juin 2013 - 9:13

* L'étage était vide, tous les employés étant parti lorsque les choses avaient commencé à déraper. *
* John parti rapidement de son côté et Rebecca du sien. Ce qui l'intéressait avant tout était le matériel médical. Ils pourraient en avoir besoin rapidement. Une pièce ressemblant à une petite salle d'opération s'ouvrit à elle lorsqu'elle poussa une porte. Tout y était bien rangé. Un lit à roulettes parfaitement fait trônait au centre, tandis que des plans de travails s'alignaient le long des murs. Il y avait des outils sous atmosphère stérile et des médicaments. Personne n'avait dû venir travailler ici aujourd'hui. *
* Elle s'approcha des tiroirs et les fit coulisser pour révéler leur contenu. Des fiches de soin, des rapports médicaux, rien de très utiles. Quelques casiers renfermaient des blouses blanches parfaitement propres. *
* Elle entendit John parler dans une autre pièce mais ne compris pas ce qu'il disait. *
* Une pochette orange attira son attention. Epaisse de plus de 10 centimètres, on l'avait fermé à l'aide de deux élastiques noirs avant de la poser soigneusement le long d'un placard. *
* La jeune femme l'ouvrit et su rapidement qu'elle venait de mettre le doigt sur quelque chose de dangereux. Le fait qu'une page affichant "top secret" en en-tête ne la rassura pas. *
* Elle parcouru rapidement les pages avant de refermer le tout en vitesse et de revenir là où se trouvait John. Sa voix trahissait son affolement. *

- John, nous avons un sérieux problème !

* Elle exhiba rapidement une page où l'on pouvait voir des photos, des tubes et quelque chose de non identifié au milieu d'un liquide sombre. *

- Je ne sais pas ce que c'est, mais cette chose se trouve au sous-sol. Si la tour s'effondre, ce truc va être libéré dans la nature....

* Son cœur s'emballait à mesure qu'elle repensait à des épisodes de sa vie qu'elle aurait préféré oublier. Elle savait par expérience que ce genre de créature ne devait pas être laissée en vie. En comparaison, tous les autres ennemis présents dans cette tour paraissaient gentils. *

- Et toi tu as trouvé quelque chose ?

* Ils étaient quand même venu là pour lui, à la base... *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mer 19 Juin 2013 - 15:08

* John continuait de chercher sur le réseau d'Umbrella des informations sur lui ou a défaut, la société même... Mais une idée persistait dans son esprit. Le nom de Blackwell ne lui était pas inconnu... Ou est ce qu'il l'avait déjà entendu ? Etait ce ici même ? En ville ? Dans un resto ? Impossible de s'en rappeler . La mémoire ne lui revenait pas. *

* De recherches en recherches, un dossier attira son attention, " La chute ". Il l'ouvrit et fut presque choqué par ce qu'il voyait. Non seulement son dossier y était, mais il voyait qu'il était le 19e à passer ce... " Test ". L'objectif ? Tester la sécurité d'Umbrella, puis l'éliminer. Plus sa survie était longue, plus il gagnait d'argent. Sur les 150 candidats, il en restait moins d'une dizaine. *


* John laissa échapper un soupir et ferma son dossier. L'implant était bel et bien présent pour le surveiller et traquer ses déplacements. Mais il n'avait une durée de vie que d'une semaine... La précédente vague de test avait prouvé que les " sujets " ne vivaient pas aussi longtemps. *


* Rebecca entra brusquement dans la pièce, et John ferma le dossier et se releva. Elle semblait pressée, voir paniquée. *


Rebecca : John, nous avons un sérieux problème ! Je ne sais pas ce que c'est, mais cette chose se trouve au sous-sol. Si la tour s'effondre, ce truc va être libéré dans la nature....



* John n'avait jamais vu tel créature également, enfin.. Si on pouvait qualifier les ombres figurant sur les photos de créatures. En revanche elle soulevait un point important. Si ils détruisent la tour, ce sera surement libéré. Et ça, ce n'est pas ce dont ils avaient envie. Je ne savait pas quoi répondre... Mais il savait qu'il fallait éradiquer cette nouvelle menace. *


Rebecca : Et toi tu as trouvé quelque chose ?
John : Non pas vraiment... Mais.. J'ai lu que les grosses recherches s'effectuaient au -6... * John haussa les épaules * Mais sur le plan il n'y avait pas de -6...


* Bien entendu il n'avait rien trouvé qu'il allait leur permettre d'y accéder, et encore moins de circuler librement dans ce niveau secret... Mais pendant qu'il cherchait des yeux une solution, un" Dong " significatif retentit dans l'étage silencieux... Un ascenseur venait d'arriver à l'étage... *


* John se baissa instinctivement et se faufila a couvert, entre les bureaux  bancs et autres pots de fleurs pour tenter de voir ce qu'il se tramait dans l'ascenseur... Qui était toujours fermé. Le coulissement se réalisa enfin et... Un cadavre s'y trouvait. Il portait un badge -8 mais un monstre se faufila hors de la cage d'ascenseur... L'halètement bien significatif ne trompait pas. C'était un Licker. *


* L'homme savait pertinemment qu'il était inutile de se cacher dans cette situation, et se redressa, observant la créature qui était pour le moment au plafond, juste à la sortie de l'ascenseur. Lui, reculait doucement, le fusil en main, l'oreille tendue... Il était rare d'en voir un seul à la fois. Les autres pouvaient très bien être en train de passer par les conduits d'aération *


John : Je pense qu'ils ont évacué le bâtiment pour libérer des BOWs... Ce n'était pas a cause de l'hélicoptère...

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Jeu 20 Juin 2013 - 11:41

* John parlait du niveau -6 lorsqu'un bruit les fit tous les deux sursauter. Tandis que John progressait vers l'origine du bruit, Rebecca s'accroupie et alla se dissimuler derrière une porte. La suite de la scène lui échappa visuellement. Elle ne distinguait que des bruits. L’ascenseur qui s'ouvre lentement, une respiration lente et un cliquetis caractéristique que Rebecca reconnu immédiatement : un licker. Son sang se glaça dans ses veines et elle sentit son pouls accélérer de façon brutale. *
* John revint dans la pièce à pas de loup, elle l'entendit murmurer : *

JOHN : Je pense qu'ils ont évacué le bâtiment pour libérer des BOWs... Ce n'était pas a cause de l'hélicoptère...

* Cette révélation expliquait pourquoi ils n'avaient pas revu d'unités humaines depuis le déclenchement de l'alerte évacuation. Le carnage sur le toit ainsi que dans les bureaux avaient changé la stratégie. *
Et les monstres sont bien plus dangereux... Nous sommes donc sous surveillance...
* Elle sortit doucement de sa cachette et avança en position à demi-courbée pour ne pas être totalement debout. Elle retrouva John qui se cachait également. *

- On ne peut pas l'abattre au risque d'attirer tous les autres, il faut voit si on peut reprendre l'ascenceur, peut-être qu'on trouvera quelque part une entrée vers les sous-sols...

* Rebecca présentait que toutes les réponses à leurs questions se trouvaient au sous-sol. Pour autant, elle n'aimait pas l'idée d'aller s'enterrer sous la tour, là où ils ne pourraient pas fuir. *
* Ils n'avaient pourtant pas trop le choix. Heureusement que l'ascenseur fonctionnait toujours car l'utilisation des escaliers était à présent à proscrire. *
* Ils allaient devoir communiquer par gestes. Rebecca repéra rapidement la forte décharnée de la créature, et profita de sa petite taille pour se faufiler entre les éléments de l'environnement. Heureusement qu'il y avait ici beaucoup de mobilier, tout cela constituait d'innombrables cachettes. *
* Elle parvint jusqu'à l'ascenseur sans trop d'encombre et le cadavre à l'intérieur ne semblait pas avoir réagit. Un bon point. John ne tarda pas à la rejoindre et elle appuya rapidement sur le bouton pour fermer les portes. Comme ils étaient hauts et voulaient descendre tout en bas, la descente promettait de durer un certain temps. *
* Un petit "ding" retentit et la machine se mit en marche. *
* C'est le moment que choisi le cadavre pour gémir et s'accrocher à la jambe de Rebecca (la plus proche de lui). *
* La jeune femme cria de surprise et jeta son pied pour essayer de se libérer dans l'espace exigu mais la créature était fermement accrochée. Ses griffes tiraient le tissus de son jean qui ne tiendrait plus longtemps. *
* Dans la panique, Rebecca se cogna à la paroi métallique de la cabine qui se mit à trembler d'une drôle de manière. *

- Au secours !

* Le monstre s'était relevé en prenant appuis sur elle et s'apprêtait maintenant à la mordre à la gorge. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Lun 24 Juin 2013 - 6:02

* Rebecca était en train de se faire attaquer par le cadavre fraichement transformé en zombie... John ne les appréciait guère ces derniers, leur " fraicheur " les rendaient plus solide, et encaissaient beaucoup mieux les coups qu'une créature transformée depuis longtemps. Mais pas le temps de tergiverser.. Il fallait agir. *

* Le pompe toujours en main, il colla le canon sur la tête du zombie et fit feu, la dizaine de projectile en plomb défonçant le crâne de l'agresseur... Et la paroi de l'ascenseur. On pouvait maintenant voir à l'extérieur, et plus précisément les lickers qui suivaient la descente de la cage de métal dans les profondeurs de la tour *


John : Génial.. On est suivit.. Rien de cassé ?


* John fit observa Rebecca, elle ne semblait pas blessée. Et soupira de soulagement. Pendant que la nervosité commença à diminuer, un gros CLAC métallique retentit, avec une secousse de l'ascenseur plutôt violente ... Le coup de feu et les secousses provoqués par la bagarre de Rebecca et du zombie devaient y être pour quelque chose... A moins que ce soit les Lickers qui jouent avec les câbles des contre poids... John savait pertinemment que ces bêtes pouvaient se montrer intelligente. *


* Soudain, l'ascenseur chuta d'une dizaine de mètres avant que les freins ne s'activent.. Ecrasant John et Rebecca au sol avec la force centrifuge.. Sans même prendre le temps de se relever, John se rua sur les deux lourdes portes et tenta de les ouvrir de force.. En vain, elles ne bougeront pas d'un millimètre. *


* John releva la tête et sauta pour donner un coup de poing sur la trappe de secours, avant de se mettre en position pour faire la courte échelle à Rebecca *


John : Il faut sortir et vite, je pense pas que ça tiendra longtemps ! Mais on est pas seul dans les cages d'ascenseurs... Prudence...

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mer 26 Juin 2013 - 8:51

* John réagit à temps pour lui venir en aide et par chance, élimina le zombie avant qu'il ne la morde. Malheureusement, les dégâts infligés à l'ascenceur laissaient voir un comité d'accueil peu enthousiasmant *

JOHN : - Génial.. On est suivit.. Rien de cassé ?

* Elle se redressa en lissant ses vêtements et se tourna vers le trou béant où l'air frais s'engouffrait, faisant voler quelques mèches de cheveux. *

- Non ça va, mais il était moins une... Merci.

* Pas le temps pour les remerciements, la cabine chuta lourdement. Ils se trouvèrent plaqués au sol et Rebecca ferma les yeux pensant sa dernière heure venue. *
Jamais je n'aurais dû accepter ce plan complètement fou...
* John réagit vite et ouvrit la trappe au plafond quand la cabine fut stoppée. Il entreprit de lui faire la courte échelle. *

JOHN : - Il faut sortir et vite, je pense pas que ça tiendra longtemps ! Mais on est pas seul dans les cages d'ascenseurs... Prudence...

* Elle leva le pouce et acquiesça d'un signe de tête pour montrer qu'elle avait compris. De toute façon elle possédait toujours son arme de point à la ceinture, comme une présence rassurante en cas de besoin. *
* Elle ne voulait pas trop attirer l'attention et préféra communiquer par geste. *
* Posant son pied dans les mains en coupe de John, elle se hissa jusqu'à l'extérieur de la cabine. Le conduit se terminait à l'air libre, plusieurs dizaine de mètres au-dessus d'eux. Elle pouvait voir les portes aux étages supérieurs, plusieurs d'entre elles étaient ouvertes. *
* Elle remarqua également une échelle de secours plaquée contre la paroi. *
* Mais avant tout il fallait que john puisse se hisser à son tour. C'est pourquoi elle s'accroupie et tendit le bras à travers la cabine. *
* Une fois les deux protagonistes sur le dessus de l'engin, ils allaient pouvoir emprunter l'échelle de secours jusqu'à l'étage le plus proche pour retourner à l'intérieur. Mais évidemment, c'est à ce moment précis que les lickers décidèrent d'intervenir. *
* L'un d'eux se laissa tomber sur l'ascenseur qui s'enfonça de quelques mètres sous le poids de la créature. Rebecca poussa un cri et vit qu'un deuxième licker descendait en prenant appui sur l'échelle de secours. Rebecca dégaina son arme. Au temps pour la discrétion, c'était là un cas de force majeur. *
* L'étroitesse de la zone posait des difficultés pour tirer sans risquer de viser John. Elle fit en sorte qu'il soit toujours derrière elle pour ne pas risquer de lui coller une balle sans le vouloir. *
* Une des créatures se jeta sur elle, toute langue dehors. Rebecca n'eut que le temps de lever son arme et appuyer plusieurs fois sur la détente. Le cerveau proéminent fut touché sans mal et la bête s'écroula dans un grondement de colère. *
* Le problème est qu'elle pesait de tout son poids sur l'ascenseur qui montrait des signes de faiblesse. La machine n'était pas conçue pour porter autant de kilo sur son toit et bientôt elle allait certainement lâcher. *

- Vite, l'échelle !

* Avec un peu de chance ils pourraient abattre le second licker en étant sur l'échelle. Ainsi le poids mort du second entrainerait les deux carcasses au fond de la tour. *
* Les deux compères se ruèrent sur l'échelle de secours et Rebecca cramponna de toutes ses forces les barreaux métalliques. Au-dessus d'eux, le licker s'apprêtait à lancer sa langue sur les deux victimes. *
* Un coup de feu retentit et la langue pendante vint lécher mollement la joue de la jeune femme. *

- Beurk...

* Elle ne pu cependant pas prendre le risque de lâcher sa prise pour s'essuyer. *
* Comme prévu, la créature bascula dans le vide et atterrit lourdement sur le toit de la cabine qui céda sous le poids et le choc. Rebecca vit la cabine s'enfoncer dans les abîmes et quelques secondes plus tard, un grand fracas métallique les informa que l'ascenseur avait touché le fond. Au moins étaient-ils sûrs que ces deux là ne reviendraient pas. *

- Allez on continue, remontons à l'étage supérieur....

* La jeune infirmière se hissa sans difficulté sur l'échelle jusqu'à l'étage supérieur. Elle ouvrit la trappe de secours et se faufila sur la moquette d'un petit hall où une plaque indiquait "étage 19". *
* Il y avait deux salles d'attente, quelques plantes vertes, une fontaine à eau et des distributeurs de friandises. Un comptoir d'accueil désert encadrait le tout. Et nul part âme qui vive. Du moins, c'est ce qu'elle croyait. *
* Car un bruit étrange attira son attention. Quand elle tourna la tête, elle cru voir quelque chose bouger derrière le comptoir. Elle donna un petit coup de coude à John et chuchota. *

- Tu as entendu ? Je crois qu'il reste quelqu'un ici...

* Elle désigna le comptoir d'accueil du bout de son arme pour indiquer l'emplacement où elle croyait avoir vu quelque chose. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Mar 2 Juil 2013 - 6:22

* Après moultes péripéties, ils finirent par arriver au niveau 19 de la tour.. Bien loin de l'objectif... La cage d'ascenseur et le jeu du chat et de la souris avait été épuisant. John s'allongea sur le sol et souffla, bien content de pouvoir se poser quelques instant. *

* Un bruit retentis plus loin et Rebecca se raidi, pointant son arme vaguement dans la direction du son. John se releva lentement.. Il serait bien resté plus longtemps allongé pour souffler *

Rebecca : - Tu as entendu ? Je crois qu'il reste quelqu'un ici...

* John avancait lentement, se rapprochant du fameux comptoir.. Et se pencha par dessus.. Un chaton pris la fuite, s'enfonçant dans les bureaux agencés de l'open space qui se trouvait a proximité *

John : Fausse alerte...

* John se laissa tomber comme une guimauve et regarda Rebecca, elle aussi visiblement rassurée que ce ne soit pas un nouveau monstre. D'ailleur, il se demandait toujours ce que c'était le monstre de la photo que Rebecca lui avait montré.. *

* Il leva les yeux vers la porte à proximité des cages d'ascenseurs : Les escaliers de secours. L'homme soupira et fit craquer les articulations de ses doigts en se dirigeant vers la fameuse porte. Il l'ouvrit et fit un signe de tête à Rebecca *

John : Ne nous posons pas trop...

* Ils s'engagèrent dans la looongue série de marches et descendirent plus profondément dans la tour d'Umbrella.. L'escalier était plutôt vide, pas de Hunters ou de Lickers à l'horizon.. D'ailleurs le hormis le son de leurs pas, le silence était pesant. *

* Ils arrivèrent rapidement en bas et John se posa devant la porte et soupira... La porte indiquait sobrement " RDC ". Les niveaux inférieurs devaient bien entendu avoir leurs propres accès... *

John : Génial... Il ne manquait plus qu'un jeu de recherche...

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Ven 26 Juil 2013 - 12:33

* Rebecca relâcha sa respiration alors qu'elle n'avait pas remarqué l'avoir bloquée. La lourde porte fermée représentait une immense déception pour les deux rescapés. John exprima sa frustration : ils allaient devoir chercher. *
* Rebecca pivota sur elle-même afin d'observer l'ensemble du hall. *

- On doit pouvoir trouver un bureau de gardien, une clé ou un badge...

* C'était toujours pareil avec Umbrella. Le jeu de cache cache durait depuis des années. Cependant, ici, ils n'avaient pas beaucoup de temps. *

- Tu prends à gauche et je prends à droite ? On commence par le comptoir d'accueil et on s'y met ?

* Face à eux, le hall en forme de cercle laissait voir 5 portes sans compter celle qu'ils comptaient emprunter. 2 à droite et 3 à gauche. Toutes étaient closes et gardaient fermement leurs secrets. Au milieu trônait un imposant comptoir en marbre blanc derrière lequel se trouvait un bureau, deux ordinateurs, des piles de dossiers et une corbeille à papier. Tout était terriblement vide. Rebecca tendit l'oreille et entendit des bruits suspects plus haut dans les étages. *

- Restons sur nos gardes, et n'oublions pas que ta puce les a déjà prévenu de ta présence ici. Ils ne vont pas tarder à revenir et on ferait bien de ne plus être dans le hall à ce moment là...

* Tout en disant ces mots, elle leva la tête afin de repérer les caméras de surveillance. Ces dernières avaient été très bien camouflées pour se fondre dans le décor. Rebecca constata avec colère qu'on avait pris soin de les isoler dans un boîtier sphérique de bonne facture. L'infirmière mettrait sa main à couper que la protection se composait de plexiglas incassable. Et derrière ces boîtiers, des yeux impitoyables qui les épiaient en silence. Y avait-il seulement quelqu'un, quelque part, pour les voir sur les écrans de contrôle ? *
* Cela rendit la jeune STARS particulièrement nerveuse. Comme elle ne pouvait rien y faire dans l'immédiat, elle baissa la tête et entreprit de fouiller le comptoir d'accueil. *
* Ses mains tremblaient, elle n'arrivait pas à garder quelque chose dans sa main. Pour autant, nul trace de badge ou de clé. En revanche, les ordinateurs fonctionnaient encore. *
* Elle enleva l'écran de veille et retint un nouveau juron. *

- John... les ordinateurs sont protégés par des mots de passes et je suis sûre que la tour possède un système d'ouverture électronique.

* Au moins savaient-ils à présent ce qu'ils cherchaient : des codes. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
John Psycho

avatar

Modérateur

Modérateur

Messages : 765
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Seine et Marne

Dossier du personnage
Age du personnage: 27

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Jeu 1 Aoû 2013 - 7:39

Rebecca : John... les ordinateurs sont protégés par des mots de passes et je suis sûre que la tour possède un système d'ouverture électronique.

* John qui essayait de déverrouiller les portes à mains nues, mais elles étaient bien entendu parfaitement fermées... Les bruits résonnaient dans le hall pendant que John s'adossait a une des portes, posant son cul par terre. Epuisé... Rebecca quant à elle jetait des yeux partout, espérant trouver quelque chose de croustillant.. Des codes d'accès, par exemple... *

* Après un court instant de réflexion, John se releva, le bourdonnement qui était présent s'amplifiait et ressemblait de plus en plus à des bruits de pas.. Et on ne parlait pas de quelques hommes, mais d'une armée ! Tout les employés armés d'Umbrella devaient se diriger vers eux. L'homme posa son regard sur Rebecca et se dirigea vers elle *

John : Faut pas rester ici, on va y passer... On a vraiment du les énerver !

* Après avoir fait sauter deux étages et fait évacuer une tour de 50 niveaux... C'était compréhensible. John pris la main de Rebecca et l'entraina vers les baies vitrées servant d'entrées au bâtiment. Manque de chance, les soldats étaient déjà en train de cerner le bâtiment ! Sans perdre le rythme, John entraina à nouveau Rebecca, mais dans les petits bureaux du rez de chaussé... Mais ce n'était que retarder l'échéance. *

John : Vraiment désolé de...

* John fut interrompu par des hurlements, et des coups de feu à répétitions, quelques explosions et... Une tête qui roulait aux pieds de Rebecca et John après avoir été balancée  violemment contre le mur qui se trouvait en face d'eux.. La destruction d'une partie du bâtiment, les employés décédés, et la tête de John mise a prix avait poussé Umbrella à relâcher un sujet du terrible projet Tyran... Quitte a sacrifier leurs employés. *

John : Ce n'est pas pour nous qu'ils venaient en force...

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Chambers

avatar

Admin

Admin

Messages : 1535
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 28
Localisation : France

Dossier du personnage
Age du personnage: 18

MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   Jeu 1 Aoû 2013 - 14:37

* Pas le temps de s'apitoyer sur la situation. Une tête roula jusqu'à leurs pieds. Vu la base du cou, on l'avait violemment détaché du corps. Rebecca vit des lambeaux de chair, une vertèbre pendante et du tissus sanglant non identifié sortait par les oreilles. S'y mêlait certainement de la cervelle et un peu de matière grise, aux vues du trou béant qui perforait le crâne entre les deux yeux. *
C'est plus gros qu'une balle...
* Son sang ne fit qu'un tour, et John l'emmena rapidement plus loin. Ils coururent dans le hall, sautant par dessus des meubles renversés, évitant des bris de verre et enjambant des documents éparpillés. *
* C'est essoufflée que l'infirmière arriva dans la pièce où John ferma la porte. *
* Elle se plia en deux, les mains sur les genoux, haletante. Sa salive pâteuse descendait avec difficulté dans sa gorge. *

- Alors là on est vraiment mal... Comment tu sens ?

* Elle entreprit d'inspecter John. Par chance, il ne souffrait de rien de grave. Les blessures qu'il arborait pouvaient attendre. En revanche, elle entendait les cris et les coups sourds frappés dans les murs, plus loin. Dire que John avait toujours sa puce dans la tête. Si seulement ils avaient pu s'en débarrasser avant, leur seul objectif aurait été de ficher le camp au plus vite. Or, là, atteindre les labos restait une priorité. *

- On doit toujours se rendre aux labos, on ne peut pas se permettre de partir avec ça dans ton crâne. On serait venu pour rien et en plus ce serait dangereux.

* Son optimisme fondait à mesure qu'elle regardait la pièce où john les avait emmené. Un simple bureau administratif. *
* Rebecca réajusta son arme et vérifia que le cran de sécurité était baissé. Il n'y avait pas 36 solutions. Elle reprit d'une voix grave. *

- Bon. Avec un peu de chance, ce machin aura ouvert le passage. On fonce aux labos, on fait quelque chose et on file d'ici.

* Dis comme ça, le plan avait l'air facile. Mais en fait.... *

- Ho mon dieu !

* Le Tyran les remarqua sitôt la porte du bureau ouverte. Son imposante masse de muscles et de haine pivota vers eux et il se mit à courir dans leur direction. Quelques enjambées et il serait sur eux. *

- Attention !

* La jeune infirmière ouvrit le feu, bien que le tir ne soit pas sa spécialité. Son pistolet cracha quelques balles et elle se rendit compte avec horreur que les projectiles métalliques ne perceraient jamais l'armure d'un tel monstre. Cela ne servait à rien de gaspiller. *
* Elle roula sur le sol pour éviter le poings gros comme un rocher qui voulait s'abattre sur elle. *
* Une fois debout, elle vit que le monstre avait bien percé des trous dans les murs, pour passer sans se soucier de quoi que ce soit. Elle distingua un ascenseur dans l'une des pièces auxquelles ils n'avaient pas pu accéder à cause des verrou. *

- John ! L'ascenseur !

* Elle pointa l'engin dans sa direction et évita un second poing. *
* Sans demander son reste, elle couru jusqu'à la cabine où elle pressa le bouton d'appel. Comme elle s'y attendait, l'engin était hors service. *
Merde...
* Mais une porte de secour affichait un pictogramme d'escaliers. Ils pouvaient passer par là. Alors qu'elle se retournait pour avertir son coéquipier, elle poussa un cri. *
* Son cœur manqua un battement devant la scène qui se déroulait sous ses yeux. *

______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.limaginaria.wordpress.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les morts sont sensés le rester [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les morts sont sensés le rester [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» -La nuit des morts vivants-(Pv Naoki Raidon et Libre)
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» Les hommages rendus aux morts sont la parure des vivants [Jonas Cooper & Abigaïl Faust]
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» Ils sont tous pareils... -Libre~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: Le Parc Et Ses Collines-