AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre à nouveau ses portes. Bienvenue à tous dans cette nouvelle aventure pleine de nouveautés.

Partagez | .
 

 "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherry Birkin

avatar



Messages : 330
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 26
Localisation : Ici et ailleurs.

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)   Dim 14 Oct 2012 - 22:17

Septembre 2013, Moyen Orient.

* Le son cadencé de ses pas pressés qui résonnaient contre le bitume déchirait le silence de la nuit. Son cœur cognait tellement fort contre sa cage thoracique qu’elle avait la désagréable impression qu’on pouvait percevoir ses battements affolés à des kilomètres à la ronde. Elle tentait de placer sa respiration soutenue et saccadée sur le rythme de sa course effrenée. Elle pouvait discerner sans peine leur présence, ils se trouvaient juste derrière elle. Ils la talonnaient. Et bientôt, ils allaient fondre sur elle comme un aigle sur une proie. Vous êtes un peu perdus, pas vrai ? Pour comprendre la situation, revenons quelques temps en arrière. *

* Il s’était écoulé 3 mois depuis les évènements qui avaient ébranlé la Terre entière. L’attaque terroriste sur Tall Oaks, qui avait causé la mort du président des Etats-Unis. La panique qui avait gagné la ville de Lanshiang, en Chine. Ces catastrophes avaient provoqué une vague de terreur sans précédent et à présent, la planète n’aspirait qu’à retrouver son calme et à se reconstruire. Bien que Chris et Leon avaient mis un terme aux agissements de Simmons, Neo-Umbrella n’avait pas été éradiqué pour autant, et continuait ses recherches sur les BOW dans l’ombre. Sherry, par un heureux hasard, était tombée sur des documents confidentiels au cours d’une mission qui était tout à fait étrangère à cette affaire. Ces dossiers traitaient du cas de Jake. Où il se trouvait actuellement, ce qu’il faisait, pour qui il travaillait. Force était de constater qu’il avait été placé sous une étroite surveillance, et il était probable qu’il n’en sache rien. Il était en danger. Une menace imminente risquait à tout moment de s’abattre sur lui. Sherry avait terminé sa mission le cœur gros (priorité aux ordres qu’elle recevait, les intérêts personnels n’intervenaient qu’en seconde position), mais elle s’était mentalement promis de le prévenir, et, si besoin, de lui venir en aide. Une nouvelle fois. Même si, il fallait bien le reconnaître, c’était plutôt lui qui l’avait tiré d’un mauvais pas la dernière fois. Elle, elle n’avait fait que tout gâcher. Echouer la première mission qu’on lui confiait en tant qu’agent du DSO avait été une entrée en matière plutôt pathétique. Par sa faute, Jake avait subi des tests pendant plus de six mois. Bon sang. Elle était venue à sa rencontre pour avoir un simple petit échantillon de sang, et à la place, elle l’avait fait interner par les hommes dont elle devait le protéger ! Il avait alors été contraint d’endurer les batteries d’examens qu’elle avait également dû supporter dans son enfance. Et croyez-la, cela n’avait rien d’une partie de plaisir. A chaque fois qu’elle y repensait, une culpabilité sans nom étreignait son cœur. Bref. Revenons-en à nos moutons. Dès que Sherry avait eu du temps libre, elle avait sauté dans le premier avion à destination du Moyen Orient, car elle était certaine que c’est là-bas qu’elle trouverait Jake. Les deux jeunes gens avaient gardé contact en échangeant leur numéro de téléphone. Très occupés par leur travail respectif, lui qui courrait après l’argent et elle qui se pliait aux quatre volontés de l’Organisation, ils s’écrivaient rarement. Mais ils avaient mis un point d’honneur à continuer à donner de leurs nouvelles. C’est donc tout naturellement que Sherry lui avait envoyé un sms qui disait « Je suis dans les parages. Je dois te voir. Urgent. » Elle n’expliqua rien de plus dans son message, certaine que le mystère et la curiosité le pousseraient à accepter son rendez-vous. Elle ne s’était pas fourvoyée. Il lui avait répondu par le nom d’une rue où leur rencontre aurait lieu. C’était la première fois qu’elle le reverrait depuis les évènements qui avaient forcé leur rencontre. Jake pouvait se montrer si arrogant, cynique, sûr de lui, sans parole, et pourtant, étrangement, elle lui accordait une confiance sans faille. Elle confierait sa vie entre ses mains sans la moindre hésitation. Inutile de le nier, elle se sentait troublée à l’idée de le revoir. *

* Seulement, les retrouvailles ne se passeraient pas comme elle l’avait espéré. Neo-Umbrella était sur ses traces. Comment étaient-ils au courant de ses intentions ? Elle était pourtant persuadée d’avoir pris toutes les précautions pour ne pas être suivie. Il fallait croire que dernièrement, elle échouait dans tout ce qu’elle entreprenait. C’en devenait extrêmement agaçant, et incroyablement vexant pour son égo. Les pas derrière elle se rapprochaient. Encore et encore. Inexorablement. Elle tourna subitement sur sa droite pour tenter de les semer. Mais qu’elle ne fut pas son déplaisir quand elle constata qu’un mur lui barrait la route. Elle se trouvait dans une impasse. Et merde. Elle se retourna promptement pour faire face à ses agresseurs. Ils étaient trop. Beaucoup trop. Elle avait foi en ses capacités, qui lui permettaient de lutter pour sa vie avec une certaine réussite, mais elle ne parviendrait jamais à surmonter leur nombre. Elle était fichue. Alors qu’elle rendait les coups qu’elle prenait, un choc violent à l’arrière du crâne la laissa pantelante, affalée au sol. Sa vision se flouta et sa dernière pensa alla vers Jake. Il allait croire qu’elle lui avait posé un lapin, et tel qu’elle le connaissait, il s’en trouverait vraiment contrarié. *

Novembre 2013, Raccoon City

* Neo-Umbrella avait mis la main sur elle, mais ne l’avait pas tué, contrairement à ce dont elle s’était attendue. Pourquoi lui avoir laissé la vie sauve, sachant qu’elle n’était qu’une petite fouineuse, une sale emmerdeuse aux yeux de la Corporation ? Parce qu’ils avaient une idée en tête. Un plan. Un plan qui l’incluait. La plaçait au centre de leurs projets. Pour s’emparer de Jake, sans qu’il ne se doute de rien. Pendant deux mois, Sherry avait subi des lavages de cerveau quotidien, intensifs et sans relâche. Chaque minute de chaque heure de chaque jour. Au début, elle avait bien tenté de lutter, évidemment, elle le devait, pour protéger Jake, mais très vite, elle s’était vue contrainte de capituler. Elle n’était pas assez forte pour y résister. Désormais, elle était convaincue que Jake était un ennemi qu’elle devait à tout prix éliminer. Sa mission du jour ? Le contacter une nouvelle fois pour convenir d’un second rendez-vous. Car la proie s’était jetée dans la gueule du loup. En effet, Jake se trouvait à Raccoon, ce qui ne ferait que simplifier les choses. *

« Désolée. J’ai eu un gros empêchement la dernière fois. Je n’ai pas pu te recontacter mais je dois te voir. Vite. J’ai de gros problèmes.» Le dernier message qu’elle lui envoyait n’était qu’un tissu de mensonge, mais comment pourrait-il se douter de la déloyauté de ces informations ? Courrait-il à son secours comme un preux chevalier ? Sûrement. Un lien ineffable et indicible les liait tout deux. Du moins, c'était le cas, autrefois.

* Elle leva les yeux de son téléphone portable, et le rangea dans sa poche. De la buée se formait à chacune de ses expirations. L’hiver approchait, entrainant dans son sillon une baisse de la température qui se faisait cruellement ressentir. Elle jeta un coup d’œil sur sa montre (il était minuit passé), et remonta le col de son manteau. Il ne devrait pas tarder à présent. Savait-il qu’il courrait tout droit à la mort ? Sans doute pas. Cette fois-ci, elle se devait de réussir la mission qu’on lui avait confiée malgré elle. *



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Muller

avatar



Messages : 23
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 24
Localisation : Peu Importe

Dossier du personnage
Age du personnage: 20 ans

MessageSujet: Re: "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)   Lun 15 Oct 2012 - 4:02

[ HJ : J'avais dit que je ne te répondais pas ce soir ?? Ah... Je ne me souviens pas... Wink ]

Août 2013, Canada

* Jake était confortablement installé et fixait le plafond depuis un bon 10 minutes. Comme il détestait attendre. Sa patience avait des limites et si son futur « client » ( Il aimait bien les appeler comme cela, il se sentait plus important. ) ne pointait pas le bout de son nez avec son offre d’emploi dans exactement 37 secondes, il allait partir et aller vendre ses services à son deuxième contact au Canada. Certes, ce dernier payait moins cher et les missions étaient ennuyantes et sans danger, mais bon… Au final, tant qu’il avait de l’argent ce qu’il devait faire pour ne le dérangeait pas… Malheureusement pour lui, à bien y penser… Plus aucune mission n’allait lui proposer autant de sous que celle qu’il avait effectuée avec cette très chère Sherry Birkin… Des fois, il regrettait d’avoir annulé la transaction, mais en même temps… Cette fois-là, il avait cru ne pas s’en sortir… Il avait cru qu’elle ne s’en sortirait pas… Et quelque chose de spécial l’unissait à elle, un lien fort qu’il n’avait jamais eu avec personne. Il avait une confiance aveugle en la petite Sherry et il était prêt à n’importe quoi pour l’aider ou pour la sauver du pétrin. C’était le seul cas où l’argent avait vraiment fini par passer en second. À un point tel qu’il avait dit adieu à ses 50 millions et avait donné gratuitement de sa personne. Sauf qu’avec tout ce qu’il avait traversé, il aurait bien mérité son salaire. Enfin bref… Trop tard maintenant ? Tiens… En pensant à elle, ça faisait un bon moment qu’elle ne lui avait pas donné de nouvelles. Les deux jeunes gens avaient échangé leur numéro de portable après la mission et s’envoyait des messages textes de temps en temps pour s’informer. Ils n’abusaient pas non plus. *

« Bonjour Monsieur Muller. Je fais faire court. Je suis attendu. Voilà ce que je vous demande. »

* L’homme qui venait d’entrer dans la pièce était beaucoup plus vieux que Jake et avait ce look d’homme d’affaire trop important qui ne plaisait pas du tout au plus jeune. Peu importe, il finit par prendre le dossier et le feuilleta assez rapidement. Un maigre sourire étira ses lèvres. *

« C’est tout ? Tout cela pour une simple bague ? » Il n’était pas en train de se plaindre. Au contraire. C’était juste étrange. Ce n’était pas le genre de chose qu’on lui demandait habituellement, mais pour le prix… Personne n’allait se plaindre.

« Ce n’est pas une simple bague Monsieur Muller. Elle est dans ma famille depuis plusieurs générations et contient une puce avec toutes les informations de mon entreprise. »

Ah ! Là c’était mieux. C’était beaucoup plus logique qu’on lui offre autant pour des informations. Surtout si elles permettaient de faire couler la compagnie en étant dévoilées.

« Mm… Je demande 100 000$ de plus alors. » Jake sourit devant la surprise qui s’affichait sur le visage de l’autre. « Je ne suis plus à la recherche d’une simple bague, mais bien d’informations pouvant compromettre la sécurité de votre compagnie. Ça mérite bien un petit supplément. »

* Un lourd silence plana un moment dans la pièce tandis que l’homme en face semblait réfléchir. Il finit par se tourner vers l’écran de son ordinateur, il tapa quelques petites choses avant d’imprimer une feuille. Probablement le contrat. Jake finit par l’avoir sous le nez et sourit en voyant le montant. Super ! Il avait accepté d’augmenter. Muller prit un stylo et signa la feuille avant de se lever. *

« On se revoit bientôt. » cracha-t-il, il baissa les yeux vers la main que lui tendait l’homme et il secoua doucement la tête avant de mettre le crayon dans sa poche. « Je le garde. Il écrit bien. »

* En toute franchise, il s’en fichait bien du stylo, mais c’était juste sa façon de faire comprendre à son employeur que c’était lui le patron et que les choses allaient se passer comme il le désirait. Personne dans ce monde ne lui disait comment faire. *

Septembre 2013, Moyen Orient


* Habituellement, Jake ne mettait pas autant de temps à réussir une mission, mais les recherches pour trouver l’emplacement de la bague furent plus ardues de prévu. Il avait infiltré déjà quatre bâtiments du voleur sans rien trouver, mais au dernier endroit, il était tombé sur les plans détaillés d’une base secrète au Moyen Orient. C’était clair que le bijou était là, donc s’en plus tarder, il s’y était rendu. La sécurité étant identique dans les 5 bâtisses, Jake n’eut aucune difficulté majeure à se rendre dans la pièce qu’il voulait et dérober la bague. C’est au moment de la sortie que ça se corsa un petit peu… En fait, il avait plusieurs agents qui le poursuivaient dans les rues depuis un moment déjà, Jake avait le dessus jusqu’à ce que son téléphone sonne, il s’arrêta brusquement dans une ruelle. *

« Hey du calme ! On fait une pause » cracha-t-il en levant la main vers les trois mecs qui allaient lui sauter dessus. Étrangement, ils s’arrêtèrent et se regardèrent sans comprendre. Pendant ce temps, Muller lit le message qu’il reçut et un maigre sourire étira ses lèvres. Sherry était dans le coin. Ça le rendait heureux de savoir que bientôt, il allait revoir ce petit bout de femme. Ça allait être la première fois depuis cette fameuse mission et il n’était pas sans s’avouer qu’elle lui avait manqué. *

« Les mecs, on fait un deal okay ? Je vous rends la bague, vous me laissez partir et on se revoit dans quelques jours quand je vais venir la chercher de nouveau. Ça vous va ? » Jake profita du fait que les trois hommes se questionnèrent du regard pour se volatiliser. Comme ces hommes pouvaient être niaiseux. Alors qu’il marchait tranquillement dans les rues, capuche sur la tête et lunette de soleil, il en profita pour répondre à Sherry un message court contenant un simple nom de rue. Ce n’était pas pour rien qu’il en avait choisi une à l’autre bout de la ville. C’était pour éviter de se faire retrouver aussi rapidement par ses poursuivants. Muller prit le risque de prendre un taxi et arriva dans la rue, il attendit près d’une heure avant de commencer à perdre patience. Il s’installa confortable par terre et se mit à jouer sur son téléphone. C’était bien parce que c’était Sherry qu’il allait attendre une autre heure. La pauvre s’était peut-être perdue. Jake finit par soupirer. Super… Il venait de se faire poser le premier lapin de sa vie… Yahou ? Il prit son téléphone et envoya un nouveau message :

« Désolé Super Girl, je sais qu’en tant que fille, tu as besoin de temps pour te préparer, mais je suis attendu ailleurs. À une prochaine fois. »

Que voulez-vous qu’il fasse ? Qu’il continue d’attendre dans le vide ? Non certainement pas. Certes, il aurait bien voulu voir Sherry, mais son argent l’attendait au Canada. C’est donc là qu’il se rendit.

Novembre 2013, Raccoon City

Jake était bien installé dans son salon, les pieds sur sa table centrale et il regardait la télévision sans vraiment y porter attention. Il laissait ses pensées tourner un peu partout et se surprit plusieurs fois à se demander où était dont passer Sherry Birkin. Jake lui avait écrit une fois ou deux depuis la dernière fois et étrangement, il n’eut aucune réponse. Il n’était pas sans penser qu’elle avait peut-être des problèmes…? Mais d’un autre côté, peut-être qu’elle était seulement sur une mission délicate et qu’elle n’avait pas le temps. C’était Super Girl après tout ! Après l’histoire de la Chine, elle avait sûrement gradué au titre de « Super Agent qu’on envoie sur toutes les missions compliquées et dangereuses. »

« Désolée. J’ai eu un gros empêchement la dernière fois. Je n’ai pas pu te recontacter mais je dois te voir. Vite. J’ai de gros problèmes. »

Son téléphone sonna et Jake resta surpris de lire ce message. Donc il avait raison depuis le début ! Et merde ! Il aurait dû partir à sa recherche tout de suite. Après une courte réponse contenant le lieu de rendez-vous, Jake mit son manteau et prit ses clés de moto. Oui, il était le seul fou de la ville qui se risquait encore à sortir en moto en hiver. Bien qu’en plein mois de novembre c’était moins pire. Rapidement, il arriva et put distinguer une ombre dans la ruelle. Ça ne pouvait être qu’elle. Il coupa le moteur et descendit de l’engin avant de s’avancer lentement vers l’ombre, une fois qu’il fut certain que c’était bien Sherry, il s’exclama :

« Ça fait un moment, Super Girl. Si tu me fuyais parce que tu n’avais pas le 50$ de la dernière mission, ce n’est pas grave. Je peux vivre sans encore un peu. »

Un maigre sourire moqueur étira ses lèvres à l’allusion du message texte que Jake avait envoyé à Sherry une fois cette dernière dans l’avion de retour. Je sais que j’ai dit plus haut qu’il avait fini par refuser l’argent, mais ce n’était pas tout à fait le cas. Il avait seulement enlevé 6 zéros. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherry Birkin

avatar



Messages : 330
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 26
Localisation : Ici et ailleurs.

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)   Lun 15 Oct 2012 - 20:20

Hj : Je devais réviser, et à la place, je te réponds, mais j'étais trop tentée !

* Une silhouette lui faisait désormais face. Un homme grand, à la carrure imposante. Elle n’était pas spécialement petite, mais elle faisait naine, en comparaison. Elle se redressa et sortie les mains de ses poches, dans une allure qui se voulait naturelle, alors qu’intérieurement, elle se posait mille questions.*

« Ça fait un moment, Super Girl. »

* L’espace d’un instant, elle fronça les sourcils sous le coup de la surprise. Ce sobriquet qu’il avait employé pour la qualifier… était-il anodin ou faisait-il référence aux capacités hors normes qui étaient siennes ? Auquel cas, comment pouvait-il être au courant ? C’était un secret bien gardé. Inutile de vous expliquer pourquoi. Cet homme la surveillait-il ? Quelles autres informations détenait-il sur elle ? Il semblait être encore plus dangereux que ce qu’on lui avait décrit. Méfiance, donc. Sherry devait rester sur ses gardes, pour ne pas se laisser surprendre. Le jeune homme continua sur sa lancée, ne semblant pas avoir remarqué son trouble… ou feignant très bien l’indifférence. *

« Si tu me fuyais parce que tu n’avais pas le 50$ de la dernière mission, ce n’est pas grave. Je peux vivre sans encore un peu. »

* Le sourire qu’il afficha lui sembla étrangement familier. Elle avait beau se creuser la cervelle, elle ne voyait vraiment pas à quoi il faisait allusion. Ses propos étaient incompréhensibles ; il devait assurément la confondre avec quelqu’un d’autre. Malgré cela, sans raison particulière, elle sentait au fond d’elle-même qu’autrefois, cette remarque lui aurait arraché un rire amusé. Mais aujourd’hui, elle n’était pas d’humeur hilare. Vraiment pas. *

« Oui. J’ai cru comprendre que tu étais désormais un homme riche, Jake Muller. », lui répondit-elle d’un ton monocorde. En temps normal, c’est le vouvoiement qui se serait naturellement imposé, mais ses employeurs lui avaient bien conseillé de le tutoyer, comme s’ils étaient amis.

* Elle avait étudié son dossier plus d’une fois. Il vendait ses services au plus offrant en mettant à disposition ce que la nature lui avait offert. Car lui aussi avait des prédispositions génétiques, et c’était bien pour cette raison que Neo-Umbrella en avait tant après lui. Le sang d’Albert Wesker, un félon qui avait autrefois trahi la compagnie pharmaceutique pour rejoindre une société rivale et qui leur avait causé bien du tort, coulait dans ses veines. Il était impensable que sa descendance perdure. Avant de le tuer, ils s’assureraient de pouvoir tirer profit de son sang si spécial, riche en anticorps qui résistait avec brio au virus-C. Ainsi, ils feraient d’une pierre deux coups. Se débarrasser d’un petit emmerdeur, et créer un virus plus puissant. *

« Désolée, je ne suis pas là pour parler business. J’ai besoin de tes services, mais à titre personnel. »

* Donc pas d’argent en jeu, cette fois-ci, lui fit-elle comprendre. De ce qu’elle connaissait de ce mercenaire pour l’avoir lu dans son dossier, c’est qu’il ne traitait jamais un cas de manière altruiste. Pourtant, les gens qui l’avaient envoyé sur cette mission avaient l’air convaincu que pour elle, il accepterait d’agir gratuitement. Allez savoir pourquoi il voudrait venir en aide à une fille qu’il n’avait jamais vu de sa vie pour des cacahuètes, alors que ses montants étaient d’ordinaire exorbitants. *

« Je ne peux pas t’en parler ici, ce n’est pas sûr ». Elle feignit l’inquiétude, en tournant la tête à droite et à gauche, comme pour s’assurer que personne ne les surveillait, espérant être convaincante. « On va aller à mon appartement. » Elle désigna d’un mouvement de la tête sa voiture garée un peu plus loin. La seule qui se trouvait dans cette rue vide.

« Après toi. », lui proposa-t-elle.

* Jake ne se fit donc pas prier pour la devancer. Cette scène avait un arrière-goût de déjà vu, comme si une situation semblable s’était déjà produite auparavant entre les deux jeunes gens. Non. Impossible. C’était la première fois de sa vie qu’elle voyait cet homme. Cette allure charismatique, cette cicatrice qui ornait sa joue gauche… c’était un visage qu’on ne pouvait pas oublier de si tôt, pas vrai ? Pourtant, une part d’elle-même avait la ferme conviction de le connaitre. Elle secoua légèrement la tête pour chasser ces idées. C’était certainement toutes les photos qu’ils lui avaient montré de lui, au QG de Neo-Umbrella, qui lui donnait cette improbable impression. Pendant qu’il lui tournait le dos, elle décida d’agir. C'était plutôt lâche d'attaquer un ennemi qui vous tournait le dos, elle le concevait, mais la fin justifiait les moyens. Elle sortit rapidement un taser de sa poche, le posa contre sa nuque dégagée et pressa le bouton. L’électricité envahit immédiatement son corps, et il s’écroula au sol, ses jambes cédant sous son poids. Tous ces muscles étaient paralysés, lui interdisant le moindre mouvement, mais, pour son plus grand plaisir, il était encore conscient. *

« Petit cadeau de Neo-Umbrella… Jake. », l’informa-t-elle, un sourire menaçant étirant ses lèvres, avant de lui asséner un violent coup de pied dans l’abdomen.

* Elle avait hésité à l’appeler « Monsieur Muller », mais elle avait finalement opté pour son prénom. Elle en fut la première surprise. Dans sa bouche, il sonnait si naturellement, à croire qu’elle l’avait prononcé à de multiples reprises. Elle se pencha au-dessus de lui, et ancra ses grands yeux bleus dans les siens. Il semblait ne pas comprendre ce qu’il lui arrivait. « Bonne nuit », lui murmura-t-elle avant d’appliquer une nouvelle fois le taser contre sa peau. La seconde décharge lui fit perdre connaissance. Sherry pressa deux doigts sur la montre noire qui ornait son poignet gauche, et la porta à sa bouche. *

« La cible est neutralisée. »

*Le reste de l’équipe n’allait pas tarder à arriver sur les lieux pour s’emparer de ce Muller devenu si gênant, malgré lui. *

Quelques jours plus tard, QG de Neo-Umbrella, Raccoon City.

* Jake Muller. Pourquoi se surprenait-elle à penser à lui de la sorte ? Sa mission avait été brillamment accomplie, l’homme avait été intercepté, et Dieu seul savait ce qu’ils étaient en train de lui faire subir en cet instant même. C’était un inconnu à ses yeux, elle ne lui devait rien, elle avait exécuté les ordres. Alors pourquoi ce sentiment de culpabilité refusait-il de la quitter ? Après tout, elle n’avait rien fait de mal. Mettre un terme aux agissements d’un dangereux criminel était-il un tort ? Assurément pas. Elle méritait même une médaille pour ce qu’elle avait accompli. Au loin, elle discerna des sons inhabituels. Alors que les locaux étaient toujours plongés dans un calme certain, elle perçut du grabuge. Comme si quelqu’un se battait. Allons bon… Deux scientifiques s’attribuaient-ils la même découverte ? Elle referma le dossier qu’elle avait sous les yeux (sa nouvelle mission), et quitta la pièce. Quelqu’un courrait, et arrivait dans sa direction. Elle bascula tout le poids de son corps en avant, sur la pointe de ses pieds, dans un mouvement défensif, prête à se battre si quelque chose n’allait pas. Et quelle ne fut pas sa surprise de tomber nez à nez avec Jake Muller, encore ! Comment était-il parvenu à s’échapper ? Elle devait l’empêcher de quitter ces lieux. Elle était le dernier rempart entre lui et la liberté. Sans crier gare, elle entama les hostilités, mais le bougre se battait bien et parait tous ses coups avec une telle aisance que cela en aurait presque paru facile. Pourtant, Sherry était une combattante émérite. Des années et des années d’entraînement pour y parvenir. Dans la mêlée, elle reçut un violent coup au visage. Elle sentit le sang imprégner sa bouche, pour venir couler le long de ses lèvres. Elle redoubla d’efforts, mais il eut finalement le dessus sur elle. Il la saisit par le poignet alors qu’elle tentait de lui coller un crochet du droit, lui fit une clef de bras, la pressa dos contre son corps, le bras sous la gorge. Souhaitait-il se venger de ses actes ? Allait-il l’étrangler ? Avec sa force, il pourrait même lui briser la nuque d’un seul coup si l’envie lui en prenait. Etrange, mais être ainsi collé serré contre ce fou furieux lui raviva des souvenirs qui refusaient pourtant de remonter à la surface. *


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Muller

avatar



Messages : 23
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 24
Localisation : Peu Importe

Dossier du personnage
Age du personnage: 20 ans

MessageSujet: Re: "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)   Sam 20 Oct 2012 - 3:30

[ HJ : Je m'excuse d'avance pour cette mauvaise réponse. Fatigué. :s Je vais me reprendre à la prochaine réponse. J'espère. ]

* La scène était vraiment étrange. Il ne pourrait pas dire pourquoi, mais ça n’aurait pas dû se passer comme cela. Il n’avait jamais pensé à quoi ses retrouvailles avec Sherry allaient ressembler, mais il ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi froid. Elle semblait tellement distante. Jake ne pouvait pas bien distinguer son visage, mais elle semblait se poser de nombreuses questions. Décidément, ce n’était pas normal tout cela, mais il allait laisser les choses aller pour le moment. *

« Jamais Jake Muller sera assez riche, tu devrais le savoir. » * Un rictus moqueur étira ses lèvres. Il trouvait cette remarque assez étrange venant de la petite blonde, mais il se devait de répondre comme il l’aurait fait avec n’importe qui. Sauf que Sherry n’était pas n’importe qui et c’était bien cela qui était bizarre. M’enfin, ça devait être ses problèmes qui la tracassaient à ce point. Alors, ça devait être vraiment, mais vraiment grave. *

« Tout ce que tu veux. » répondit-il lorsqu’elle lui demanda de l’aide à titre personnel. Pour qu’elle semble aussi perturbée et qu’elle vienne lui demander directement son aide de cette manière, ça ne serait sûrement pas pour quelque chose de délicat. Peut-être que s’il n’avait pas eu une confiance aveugle en cette femme, peut-être qu’il se serait déjà douté de quelque chose et qu’il aurait pris ses jambes à son cou. Sauf que ce n’était pas le cas. C’est pourquoi, il accepta sans même réfléchir lorsqu’elle lui demanda d’aller à son appartement. C’est certain que c’était plus intime et tranquille comme endroit et elle semblait vraiment inquiète, donc si ça pouvait la rassurer d’être chez elle. Il n’allait pas s’obstiner une seule seconde. Le jeune homme hésita un moment à dégainer son arme lorsqu’il prit la route. Si ça pouvait l’aider à se sentir mieux pendant le trajet, il allait le faire. Il n’avait pas envie de la savoir nerveuse. Sauf qu’il laissa rapidement tomber l’idée. Il se défendait mieux avec ses poings.

* Le reste se passa beaucoup trop vite pour qu’il aille le temps de réagir. Il sentit quelque chose se poser sur sa nuque puis une puissante décharge électrique lui traversa le corps. L’effet fut immédiat. Ses jambes lui lâchèrent et il s’effondra lourdement au sol. Il tenta de se relever, mais aucun de ses muscles ne répondirent. Même son cerveau ne tournait plus correctement. Il n’arrivait pas à penser, il n’arrivait pas à comprendre ce qui venait de se passer. Qui avait fait cela… ? Il cligna plusieurs fois des yeux essayant de revoir clairement sauf que ça lui semblait impossible. L’image floue de Sherry se pencha vers lui. Super. Elle allait l’aider à se relever puis ils allaient reprendre la route vers l’appartement de la jeune fille. Il allait se remettre de ce choc puis ensuite, il allait se reprendre pour réellement venir en aide en la petite blonde et non le contraire. Jake distingua un mouvement de lèvres de la part de Sherry et les mots prirent un long moment avant d’atteindre son cerveau. Bonne nuit ? Pourquoi ? Il n’allait pas dormir… Ce n’était pas le… Muller ne put terminer qu’une seconde décharge le propulsa directement dans les profondeurs de la nuit. Directement dans un profond coma. *

Quelques heures plus tard, Lieu Inconnu

* Jake ne sut pas combien de temps, il « dormit », mais le réveille fut pénible. Il avait l’impression que sa tête allait exploser et que son cerveau battait dans son crâne. Muller grogna légèrement et essaya de se réveiller. Ses yeux prirent un certain moment avant de répondre et de s’ouvrir. Il les referma rapidement lorsqu’il fut ébloui par une puissante lumière blanche. Il dut s’y reprendre plusieurs fois avant de réussir à les garder ouverts. Jake bougea légèrement la tête pour essayer de deviner où il était. Difficile à dire… Mais tout était blanc… Blanc comme en Chine. Et merde ! Il devait encore se trouver dans une espèce de laboratoire et on allait encore faire des recherches sur son sang.

Quelques minutes plus tard, il entendit une porte s’ouvrir et des pas s’approcher de lui, il n’eut le temps de rien faire qu’une seringue se planta dans son avant-bras puis il ne put lutter plus de deux secondes contre le sommeil. *

Quelques jours plus tard, Lieu Inconnu

* Jake faisait semblant de dormir depuis près d’une heure déjà attendant le bon moment pour agir. Comme il l’avait prévu, ses poignets et ses cuisses furent détachés de la « civière ». Il ouvrit un œil à moitié pour voir combien il y avait de personnes autour de lui. Coup de chance. Il ne semblait y avoir que le scientifique. En une demi-seconde, il effectua une roulade sur lui-même pour s’accroupir dans le lit. Il profita de ce mouvement pour laisser aller son pied directement dans le visage de l’inconnu ce qui l’assomma directement. Muller débarqua de la civière et prit la carte d’accès afin d’avoir une chance de sortir d’ici. *

« Désolé vieux. J’ai passé assez de temps à servir de rat de laboratoire. J’ai toujours détesté ces petites bêtes. » cracha-t-il avant de prendre la fuite. Il ne savait pas du tout où il allait, mais peu importe. Tant qu’il trouvait la sortie. Alors qu’il courrait dans un couloir, il arrêta brusquement sa course lorsque quelqu’un se positionna devant lui, prêt à l’attaquer. Il leva la tête et croisa le regard bleuté de Sherry. Il se figea une seconde et l’observa. De nombreuses questions qu’il n’avait pas eu l’occasion de se poser avant lui traversèrent la tête. Qu’est-ce qu’il lui avait pris ? Pourquoi lui avait-elle fait cela ? C’était quoi le problème ? Comment pouvait-elle travailler pour Neo-Umbrella alors qu’elle avait risqué sa vie pour les empêcher d’arriver à leur fin ? Non. Ce n’était pas normal. Quelque chose n’allait pas et il allait le découvrir.

« Sherry ! Arrête bon sang ! » cria-t-il lorsqu’elle se mit à essayer de le frapper, Jake qui s’était toujours mieux défendu avec les mains, arrivait à parer tous les coups sans problème. Certes, il aurait pu prendre le dessus depuis longtemps, mais il avait toujours refusé de frapper les filles. Encore plus les jolies blondes avec qui il avait combattu le virus C et qui lui avaient sauvé la vie. Sauf que dans le feu de l’action, son poing frappa durement son visage ce qui semblait la ralentir un moment. Bon, ça suffit. Il avait assez perdu de temps. Lorsqu’elle tenta de le frapper une nouvelle fois, Jake lui fait une clef de bras de façon à la bloquer au mur. Son bras sous sa gorge, il planta son regard gris au plus profond de celui de Sherry. Il la regarda un instant avant de dire.

« Tu sais quoi ? Je vais me tirer d’ici et tu vas venir avec moi. » C’était peut-être suicidaire un peu, mais que voulez-vous. Il tenait à elle et il ne pouvait pas la laisser comme cela. Elle ne semblait clairement pas dans son état normal. Jake la fixa un moment encore avant de l’étrangler. Certes pas pour la tuer, seulement pour lui faire perdre conscience et ainsi pouvoir la transporter plus facilement. Il la souleva et la mit sur son épaule droite avant de se diriger vers la sortie. Il fut grandement chanceux de la trouver aussi facilement et sans problème majeur.

* Une fois sortie, il prit un taxi jusqu’à chez lui. Il mentit au chauffeur en lui affirmant que Sherry avait trop bu et qu’elle avait complètement perdu la carte. Une fois chez lui, il prit une chaise et attacha fermement la petite blonde dessus. Il prit une seconde chaise et s’installa devant lui, une pomme à la main et l’observa dormir. *

« Allez Super Girl. Réveille-toi, tu n’éviteras pas la conversation aussi facilement. Ça serait bien qu’on puisse parler avant que Neo-Umbrella remarque que je t’ai kidnappé. »

* Jake soupira et croisa les bras tout en se pinçant les lèvres. Peut-être qu’il l’avait vraiment tué sans le vouloir finalement ? Il avait encore du mal avec sa propre force. Quoi que non… Il la voyait respirer…
Bon… Encore 5 minutes et il allait changer de place. Il ne pouvait pas se permettre de rester ici. Il était en fuite. Aller se cacher dans son appartement ce n’était pas la meilleure des cachettes. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherry Birkin

avatar



Messages : 330
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 26
Localisation : Ici et ailleurs.

Dossier du personnage
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)   Dim 28 Oct 2012 - 22:09

* Le dos plaqué contre le mur, son bras sous sa gorge, Sherry était prise au piège. Elle se sentait frustrée que son adversaire ait eu le dessus sur elle aussi rapidement, et avec une telle facilité. Elle n’était pourtant pas mauvaise en combat rapproché, mais elle était tombée sur plus fort et plus rapide qu’elle. La poisse. Il ne fallait pas que cet homme quitte le complexe. Neo-Umbrella avait un besoin impératif de son sang particulier, si précieux à leurs yeux. S’il parvenait à s’enfuir, c’est à coup sûr sur elle que retomberait leur colère. Et ce châtiment serait bien justifié. Les efforts qu’elle avait déployés pour le retenir s’étaient soldés par un échec cuisant. Elle était donc la seule et unique fautive. La responsable de ce fiasco. Oui, ils allaient encore la battre, comme à chaque fois qu’elle faisait quelque chose qui leur déplaisait. Tout du moins, si Muller ne la tuait pas avant. Ce qui mettrait un terme à cette vie d’esclave qu’elle endurait chaque jour. Ce serait un mal pour un bien. Sherry n’avait pas peur de la mort. Non. C’était son quotidien, et ce depuis son enfance ; elle avait donc été obligée de composer avec. Mais elle souhaitait que cela se passe le plus rapidement et le plus proprement possible. Elle ne voulait pas souffrir, elle qui avait déjà tant souffert tout au long de sa vie. L’inconnu ancra son regard gris, qui brillait d’ une assurance certaine, dans ses grands yeux clairs troublés par cet échange. Son cœur rata un battement alors qu’un sentiment familier l’envahit. Elle était à présent fermement convaincue que ce n’était pas la première fois qu’il la regardait de manière aussi soutenue, aussi intense. Dans ce cas, comment se faisait-il qu’elle n’ait gardé aucun souvenir de cet homme ? A quelle période de sa vie avait-elle pu le connaître ? S’appréciaient-ils ou, au contraire, ressentaient-ils envers l’autre une aversion réciproque ? Pourquoi diable ne se rappelait-elle de rien à son sujet ? Elle ne crut déceler aucune lueur de méchanceté dans son regard, mais elle savait mieux que personne à quel point les apparences pouvaient être trompeuses. Elle en était la preuve vivante. Elle qui semblait si frêle, si fragile détenait en effet des capacités hors du commun qui faisaient d’elle une jeune femme potentiellement dangereuse. Après un instant qui lui parut une éternité, Jake lui adressa la parole. Mais ce qu’il avait à lui dire n’était pas pour lui plaire. *

« Tu sais quoi ? Je vais me tirer d’ici et tu vas venir avec moi. »

* Cette phrase eut pour effet immédiat de lui remettre les idées en place et les pieds sur terre. Se tirer ? Hors de question. Ou alors, il devrait passer sur son corps. Ce qu’il avait très probablement l’intention de faire. Comme pour lui donner raison, il se mit à exercer une pression du bras sur sa gorge, lui coupant toute arrivée d’air. Alors qu’elle commençait à suffoquer, l’énergie du désespoir lui permit de se débattre comme un beau diable, mais ses efforts restèrent vains. Jake ne bougea pas d’un millimètre, et continua de l’étrangler. Ses dernières pensées furent de se demander pourquoi aucun personnel ne pointait le bout de son nez pour lui venir en aide. Muller les avait-ils tous tué ? Elle n’aurait jamais la réponse à sa question car le noir l’enveloppa toute entière, et elle sombra dans les méandres du néant. *

[…]

* Une voix familière, au loin, s’adressait à elle sans qu’elle ne puisse comprendre le sens des paroles. Une douleur. Irritante. Lancinante. A peine les yeux ouverts, une violente quinte de toux la prit, accentuant la souffrance de sa gorge maltraitée. Mais l’air tant espéré, enfin, l’accueillit à son réveil chaotique. Elle n’avait donc pas passé l’arme à gauche. Pas encore. Pour quelles raisons avait-il choisi de lui laisser la vie sauve ? Mais si elle se croyait tirée d’affaire, elle se mettait le doigt dans l’œil. Jusqu’au coude. Car elle qui se croyait en sécurité au QG de Neo-Umbrella, sa première vision fut la silhouette de Jake qui, assis en face d’elle, dégustait bien tranquillement une pomme. Ce qui n’était pas surprenant puisque c’était son fruit préféré. Cette étrange remarque lui fit l’effet d’une décharge électrique. Encore une fois, comment pouvait-elle connaître cette information ? Elle eut alors un mouvement de recul, apeurée à l’idée du sort qu’il lui réservait. En se débattant, elle se rendit compte qu’elle était solidement attachée à la chaise qui la soutenait. *

« Qu’est-ce que tu me veux à la fin ? », lui demanda-t-elle, hargneuse, d’une voix rauque (momentanément due à la pression sur son larynx).

* Elle jeta un rapide coup d’œil aux alentours. Ils se trouvaient dans un appartement, tout ce qu’il y avait de plus banal. Sans doute le sien. Neo-Umbrella était-il au courant de sa disparition ? En tout cas, ils n’avaient pas pu passer à côté de celle de leur précieux cobaye. Combien de temps mettraient-ils pour les retrouver ? Elle craignait qu'ils croient qu'elle avait apporté son aide à Jake dans sa fuite *

« Laisse-moi partir. », ordonna-t-elle en tirant sur ses liens comme une forcenée. Il lui avait attaché les mains et les pieds à la chaise avec du gros adhésif, et il n’avait pas lésiné sur la quantité, voulant s’assurer qu’elle ne pourrait pas se dégager. Voulait-il la torturer ? Prendre plaisir à la voir souffrir ? Oui, ça ne pouvait être que cela. C’était un vrai dérangé, mais cela ne la surprenait pas outre mesure. On l’avait prévenu à tort et à travers qu’il était extrêmement dangereux.

« Dépêche-toi, qu’on en finisse. », l’encouragea-t-elle. Plus vite il s’attèlerait à sa sombre besogne, plus vite elle fermerait définitivement les yeux sur ce monde déplorable. S'il comptait l'entendre crier, il allait être déçu. Elle ne lui donnerait pas cette satisfaction. Elle se prépara mentalement pour le supplice qu'il lui réservait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Muller

avatar



Messages : 23
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 24
Localisation : Peu Importe

Dossier du personnage
Age du personnage: 20 ans

MessageSujet: Re: "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)   Lun 31 Déc 2012 - 4:01

* Jake Muller était loin d’être l’homme le plus patient du monde et cela tout le monde le savait. En particulier Sherry, donc pourquoi elle faisait exprès de ne pas se réveiller ? Jake ne la lâchait pas des yeux et tapait du pied de manière totalement impatiente. Ce n’était pas possible… Qu’est-ce qui s’était passé ? Comment était-ce possible que Sherry ait pu lui faire quelque chose comme cela ? Qu’est-ce qui lui était arrivé pour qu’elle change radicalement ? En fait, qu’est-ce que Neo-Umbrella avait osé lui faire ? Et surtout pourquoi ? Pourquoi s’en prendre à elle pour l’atteindre lui ? Est-ce que la corporation avait si peur de manquer son coup en s’attaquant directement à lui qu’ils devaient passer par l’une de ses connaissances..? Il allait se venger. Oh oui ! Il allait faire regretter à toutes les personnes qui avaient osé poser leurs sales mains sur la petite blonde. Jake Muller n’était pas du genre à s’attacher, mais lorsqu’il le faisait, personne ne touchait à cette personne sans risquer sa vie.

Le brun venait de mordre dans sa pomme lorsque Sherry remua légèrement et se mit à tousser tout en ouvrant les yeux. Il se redressa légèrement sur sa chaise et se positionna sur le bout pour être le plus proche possible de son amie. Ouf ! Le réveil avait l’air vraiment pénible. Il ne l’avait pas manqué. Peut-être était-il allé un peu trop fort ? Il ne fallait pas lui en vouloir. Après tout, il n’avait pas eu le choix sinon il n’aurait jamais réussi à la traîner ici sans alerter personne. Jake avait planté son regard gris dans celui de la blonde et ne la lâchait pas des yeux depuis son réveil. Il savait qu’elle n’arriverait pas à se défaire de ses liens aussi facilement. Encore une fois, il était peut-être allé un peu fort et il avait peut-être exagéré pour la quantité de rubans adhésifs utilisés. Pas de chance. Il n’avait pas envie d’engager un nouveau combat.

Qu’est-ce qu’il lui voulait à la fin…? Qu’est-ce qui lui voulait à la fin ? Rien ! Il ne voulait rien d’autre que de comprendre ce qui arrivait à l’une de ses seules amies. Jake ne répondit pas immédiatement prenant le temps de terminer sa pomme, mais en gardant son regard sur la blonde qu’il examinait de haut en bas. C’était clair. Ce n’était pas sa Sherry Birkin. Il manquait quelque chose dans ses yeux. Cette lueur pleine de vie bien à elle, cette chaleur réconfortante et cette confiance en elle incroyable peu importe la situation. *

- « Est-ce que tu sais qui je suis ? Est-ce que tu sais EXACTEMENT qui je suis ? Ou tout ce que tu te souviens de moi, c’est ce qu’ils t’ont dit là-bas ? Ils t’ont fait un lavage de cerveau ou je ne sais pas. Ce n’est pas toi cela. Tu n’es plus Sherry Birkin. »

* Un regard froid, des paroles franches et directes. Un peu blessantes. Surtout pour lui. Ça l’affectait un peu d’avoir dit cela à voix haute. C’était une façon officielle de dire que Sherry n’était plus elle-même. Pour combien de temps ? Va-t-elle retrouver sa personnalité un jour ou c’est complètement mort..? Fini ? Est-ce qu’il l’a perdu pour toujours ? *

- « Je ne vais pas te laisser partir. » * rétorqua-t-il durement. À peine eut-il terminé sa phrase qu’il entendit le son de véhicules approcher grâce à ses oreilles fines. Dans quelques minutes, la corporation serait là et ça va être la catastrophe. *

- « Écoute-moi bien Sherry. Je ne te veux aucun mal. Je ne suis pas ton ennemi, mais on doit se pousser d’ici avant que la cavalerie débarque. On est dans le même bateau maintenant. Sois, on s’en sort. Ensemble comme en Chine. Soit on crève tous les deux. » * rajouta-t-il en se levant finalement, il lança le cœur de sa pomme dans la poubelle avant de se diriger vers la porte qu’il barricada de son mieux avec une lourde étagère et son sofa. Si ça pouvait lui faire gagner quelques secondes. À l’endroit où s’était trouvé son canapé, il s’accroupit pour ouvrir une trappe. Il y sortit deux pistolets ainsi que quelques chargeurs et une matraque électrique. Jake retourna vers la blonde et posa la matraque à ses pieds ainsi qu’un pistolet. *

- « Je vais te détacher. À toi décider ce que tu fais. »* Il plongea une nouvelle fois son regard dans le sien avant de sortir un canif de sa poche et sectionna les rubans de trois coups habiles. Le jeune Wesker se redressa par la suite et retourna se placer devant la blonde qui était toujours assise. Il lui tendit une main : *

- « Tu es avec moi sur ce coup ? » * demanda-t-il très sérieusement. À partir de là, il la laissait faire ce qu’elle voulait. Espérant qu’elle fasse le bon choix. Il n’avait pas prévu de mourir ce soir ni dans les prochaines années d’ailleurs. Soit elle prenait les armes à ses pieds pour l’aider à sauver leur peau soit elle les prenait pour l’attaquer. Elle devait se décider. Et rapidement, car les voitures venaient d’arriver en trombe dans son entrée. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)   

Revenir en haut Aller en bas
 

"I want you to run. No matter what happens." (Jake & Sherry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DMITRI & JAYCEE ♒ What's the matter with you ?
» ★ Darkness will always be there, no matter what we do... ★
» 08. Anyway the wind blows doesn't really matter to me
» A Case Of A Great Matter
» [Thème 5] Just a matter of choices : Falling Down [MIS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil RPG :: Raccoon City :: Les Rues de Raccoon City-